votre rapport à la fiction (cinéma)

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
kingubu
Messages : 59
Inscription : mer. 1 févr. 2012 10:07
Test : WAIS
Localisation : far south
Âge : 51

votre rapport à la fiction (cinéma)

Message par kingubu »

je ne sais pas vous, mais j'ai un blème avec la fiction, carrément. Et je pense que ce blème a à voir avec la douance qui me frappe. En deux mots, je suis incapable parfois de rester devant un film (au ciné je sors prendre l'air) quand c'est chez moi je coupe. Quelques exemples seront plus parlant. Je ne peux pas regarder un film où les enfants sont victimes de quoi que ce soit, ou pourraient être victimes de quoi que ce soit. Je ne peux pas regarder "La nuit du chasseur" par exemple parce que sachant qui est Mitchum avant de regarder le film, je suis obligé de couper au moment où il arrive près de la maison, tout au début, et que les deux gamins jouent dans le jardin. J'ai été obligé de sortir 10 mn de la salle quand je suis allé voir « Un prophète » d'Audiard, je n'ai pas pu regarder Kill Bill de Tarantino au delà de la scène initiale, j'ai abandonné trainspotting, au prix de gros efforts toutefois au moment où le passé rattrape le héros (j'étais parvenu à passer par tout le reste), j'ai arrêté aussi en route Dead Man de Jarmush, m'y suis repris à 15 fois pour finir Mulholand Drive… 

Bon, j'essaye d'éviter les films où la violence est trop forte, présente, mais faut slalomer dans les programmes et c'est vraiment handicapant je trouve d'être aussi mal à l'aise, à s'en rendre malade en fait ;)Je ne regarde plus que de vieux films classiques du cinéma, comme si la technique cinématographique actuelle rendait les images tellement proche de la réalité que je ne sais plus faire la différence, prendre le recul, admettre que c'est de la fiction, ce que je me dis pourtant, j'en suis conscient. cela fia tun peu comme une surdose en fait, me dis-je en écrivant, comme si je trouvais que la vie était suffisamment violente ainsi pour qu'on n'aille pas au ciné pour s'en remettre une couche…

Par contre, je n'ai aucun problème avec les livres, aussi violents sont-ils…

Êtes vous confrontés, ou avez vous été, confrontés à ce genre de réactions ? :^)

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4683
Inscription : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/etre-pas-etre-surdoue-t427.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Cyrano »

kingubu a écrit :je ne sais pas vous, mais j'ai un blème avec la fiction, carrément. Et je pense que ce blème a à voir avec la douance qui me frappe.
Je ne sais pas si c'est corrélé, mais moi, par exemple, j'adoooooore les films d'horreur (Comme d'autres ici), et je me bidonne devant Hostel, ou Saw, quand les têtes volent et les bras s'écrabouillent à grand renfort de ketchup !

S'il y a bien une chose dans laquelle je ne me retrouve pas au niveau des caractéristiques, c'est bien dans cette hypersensibilité.

Pour me toucher, il en faut.

Mais je suis sûr que d'autres te répondront. J'ai déjà lu ça quelque part.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar de l’utilisateur
kingubu
Messages : 59
Inscription : mer. 1 févr. 2012 10:07
Test : WAIS
Localisation : far south
Âge : 51

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par kingubu »

ah mince, un topic que j'ai manqué alors, sorry :(

En ligne
Avatar de l’utilisateur
lady space
Messages : 2508
Inscription : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 56

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par lady space »

Je pense que ça peut être une facette de la douance. En tout cas, j'ai lu pas mal de témoignages concernant des enfants surdoués qui sont très affectés par des films tristes ou violents, même des dessins animés.

Quant à moi, tout ce qui est suspense et horreur, je ne peux pas. Quand je regarde un film ou quand je lis un livre, je me laisse comme absorber, je plonge la tête en premier dans l'ambiance et le vécu des personnages. Et ça ne m'amuse pas d'avoir peur, la violence n'est pas un monde dans lequel j'ai envie de plonger. C'est comme ça depuis toujours d'ailleurs, pas de Stephen King chez moi ni vendredi 13, quand j'étais gamine, la famille Adams ne passait pas non plus; toutes les scènes où des femmes ou des enfants subissent des violences, je dois faire un effort pour déconnecter (ou faire un tour aux WC quand je sens que ça va être dur à regarder).
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar de l’utilisateur
rouzejp
Messages : 372
Inscription : mar. 8 nov. 2011 01:09
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par rouzejp »

Les films d'horreur m'ennuient à mourir, j'aime les films d'action, les films burlesques, ils me permettent de ne pas penser. Les films d'auteur m'emmerdent souvent comme tout ce qui a trait à de la masturbation gratuite (peut-elle être payante ;) ). Je fais parti de ces crétins qui pensent que la réalité est suffisamment moche pour ne pas avoir besoin de faire des films dessus ! Ma sensibilité aux scènes d'émotions est un marqueur de mon état dépressif, quand je pleure si le toutou s'est fait bobo à la papatte, je suis en état critique, si c'est juste quand l'héroïne droguée va mourir d'un cancer après avoir été écrasée par une météorite, ça va, c'est de rire :lol:

Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
Messages : 12887
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/topic28.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Mlle Rose »

Je ne regarde jamais de film, ça me saoule trop vite (rester assise deux heures sans rien faire d'autre....).

Parfois ça m'arrive mais c'est rare, et en tous cas, ce sont principalement des films qui ne sont pas interdits aux - de 12 ans... sinon ça nourrit mes hallus. J'avais relié ce rejet de toute violence à mon vécu plutôt qu'à la douance. Mais difficile de faire la part des choses...
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
Messages : 12887
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/topic28.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Mlle Rose »

J'ai vomi deux fois devant des films :

- une fois en classe, lors du visionnage de la liste de Shindler (il m'a fallu pas loin de deux mois pour cesser de faire des cauchemars toutes les nuits et un bon moment ensuite pour que ça s'arrête totalement).

- une fois au ciné devant Titanic... (mal de mer....)

Depuis je suis prudente avec ce que je regarde :D
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar de l’utilisateur
rouzejp
Messages : 372
Inscription : mar. 8 nov. 2011 01:09
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par rouzejp »

J'allais déjà peu au cinéma, maintenant avec mes pb, plus du tout. Donc uniquement télé (80 chaines :) , depuis longtemps je ne regarde plus une seule fiction sans faire autre chose (souvent netbook sur les genoux) ce qui ne m’empêche pas de répondre à ma femme ou mes enfants quand ils n'ont pas bien entendu ou compris quelque chose ;) Je dirais que c'est insuffisant pour occuper mes neurones.
Je passe 70 % au moins de mon temps télévisuel à regarder de la non fiction, essentiellement des machins techniques ou scientifiques (je suis un fan de comment c'est fait, comment ça marche, secrets de fabrications...) j'adore aussi des trucs de reconstitution historique (la pharmacie victorienne...) à condition que ce soit bien dans une optique documentaire et que l'on ne prenne pas le téléspectateur pour un con en voulant faire croire à une authenticité.
Je n'aime ni la voiture, ni la moto mais je suis fan d'american chopper, j'ai beaucoup de "tendresse" pour les gros bourrins d'amerlocs héros de cette série "mécanique" (j'ai toujours eu un immense respect pour ceux qui créent avec leurs mains, ma mère était artisane -artiste- couturière ;) )

Je m'éclate devant les docus sur les sélections, entraînements militaires (commandos, forces spéciales...) j'adore voir des mecs en chier et en redemander de mon canapé :lol:

Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
Messages : 1968
Inscription : jeu. 30 juin 2011 18:05
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/toc-toc-toc-t568.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 42

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Coccinelle »

Ben ça me rassure car je n'aime pas aller au cinéma, rester assise la ça me gave, peut pas bouger peu pas lire un livre en même temps, si par hasard le film m'émeut et que je me transforme en fontaine je pourrais plus sortir, si ça déclenche une grosse crise de pleurs!......bref j'aime pas
Les films à la maison , à moins que j'adhère vraiment je vais faire plusieurs trucs en même temps, mais j'évite soigneusement les trucs du genre triste parce que c'est trop dur pour moi, la liste de schindler j'ai aussi vomit la première fois, j'ai pleure la journée entière et ça m'a empeche de dormir des mois, au revoir les enfants idem.......bref faut pas que ce soit trop touchant sinon je me sens vraiment mal, donc j'aime bien regarder les films catastrophes d'autant plus qu'il ne sont pas réalistes......ça me fait marrer ...les films d'horreur j'ai arrête j'en rêve bien assez.......et les films d'auteur qui s'écoutent parler j'aime pas, c'est comme si ces réalisateurs nous expliquaient que si on aimait pas son film c'est parce que on est trop bête: j'aime pas en général sauf si j'accroche.

Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6062
Inscription : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : topic1098.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 49

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par pixelvois »

kingubu a écrit :je ne sais pas vous, mais j'ai un blème avec la fiction
Ben non, pas moi... Aucun soucis avec la fiction, aucun avec les documentaires, fictionnés ou non... L'intérêt que je vais y porter sera seulement lié à la qualité que je leur trouve. Y'a bien des genres ou des sujets qui m'attirent moins, mais qui peuvent même être compensés par mon évaluation qualitative. Bon, mais faut dire aussi : l'image c'est mon dada...
Par contre, il est vrai que j'ai un peu de mal à être bien assis dans une salle de cinéma, à conserver une seule position ( même confortable ) sur la longueur : même allongé, il faut que je me réinstalle régulièrement.
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar de l’utilisateur
sourizeante
Chaperon Rouge
Messages : 522
Inscription : mar. 26 avr. 2011 17:28
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/new-born-t369.html]Par ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Banlieue orientale de Lutèce
Âge : 45

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par sourizeante »

Ma petite pierre à l'édifice.

Je ne supporte QUE la fiction .
Sans aller jusqu'à vomir comme Melle Rose, il m'est impossible de regarder un film qui traite d'un fait réél tragique. Exit "La vie est belle", "La liste de Shindler", "Titanic" et autre "soldat ryan".
Pas de film plus ou moins "documentaire" non plus. Pas de "Polisse" pour moi.

J'adore le cinéma, mais j'aime qu'il me fasse sortir de la réalité. Je veux pouvoir me dire "c'est du cinéma".
Dès lors, je laisse l'émotion m'atteindre, car je la sais "fictive".
J'aime particulierement la science fiction, l'anticipation et le fantastique et le très décalé.
Je bénis donc Burton, Nolan, Tarantino, Gondry et j'en passe.
J'ai aussi adoré "le chateau ambulant", seul Myazaki qu'il m'ait été donné de voir, pour cet univers féérique.

Je fuis les comédies : je ne supporte pas les scènes de quiproquo ou de comique de situation qui amène un personnage à être ridicule. J'imagine que c'est une reminiscence de mes propres sentiments de ridicule et de décalage lorsque j'étais enfant et mes reactions hors du moule communément admis.

Une exception à mon rejet de ce qui pourrait être réel au cinéma : les polars, avec de très vilains tueurs en série.
Certes, c'est atroce, et les serial killers cela existe. Mais ce qui m'attire dans ce cas, c'est le traitement psychologie du personnage. Une sorte de projection "maléfique" de moi-même : si un policier ou un psy (au travers d'un bon réalisateur) peut décrypter et expliquer le comportement décalé d'un monstre, alors mon propre comportement doit pouvoir être analysé.
Mais cette attirance pour ce type de film, je la paye au prix fort. J'ai, par exemple, mis plusieurs semaines à me remettre du film "L'adversaire" qui traite de l'affaire Roman.

Parfois je me fais pieger, je vois des films que je n'aurais pas du voir. J'ai pleuré toute les larmes de mon corps devant "American History X" et devant "la Lecon de piano".
Paradoxalement, je ne regrette pas de les avoir vus. Je me dis que c'est autant une chance qu'un calamité de pouvoir ressentir un film aussi intensement. Surtout que dans la vie, je m'interdis ce niveau de ressenti. Mes emotions disjonctent souvent. Je passe en "encephalogramme emotionnel plat".
Devant un film, je lache plus facilement prise.

Voili, c'est un peu long, désolé.

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4683
Inscription : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/etre-pas-etre-surdoue-t427.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Cyrano »

Je me sens totalement étranger à tout ce que vous évoquez là.

Je vois des ficelles tellement grosses, qu'il m'est impossible d'être remué comme ça. Oui des films m'ont touché, comme la vie est belle ou La liste de schindler, mais bon...ce n'est QUE du cinéma.

Je suis très bousculé par les vrais images, par la misère, la mort...mais pas quand on "fait semblant qu'on dirait que t'es mort".

En fait j'essaie de comprendre hein...comment votre cerveau fait-il pour ne pas prendre en compte le fait qu'à la fin de la prise, la petite fille se relève et rigole avec le "tueur" ?
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar de l’utilisateur
kingubu
Messages : 59
Inscription : mer. 1 févr. 2012 10:07
Test : WAIS
Localisation : far south
Âge : 51

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par kingubu »

C'est ce que j'aimerais bien comprendre aussi :geek1: Et curieusement, je suis capable de regarder des reportages effrayants, des documentaires tout pareil (Shoah par exemple, puisque vous parlez de Schindler)… y'a une connection qui ne se fait pas bien là haut :swear:

Avatar de l’utilisateur
sourizeante
Chaperon Rouge
Messages : 522
Inscription : mar. 26 avr. 2011 17:28
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/new-born-t369.html]Par ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Banlieue orientale de Lutèce
Âge : 45

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par sourizeante »

Cyrano !!! :cheers: Quel plaisir de te retrouver et de débattre avec toi :)

Bien sur que je sais que c'est du cinéma. Mais quand je regarde un film, quelle que soit la grosseur des ficelle, mon esprit calque ce que je vois sur le réel.
Je sais que CETTE petite fille est une actrice. Mais je sais aussi que quelque part UNE VRAIE petite fille a vécu la même chose. C'est la projection de la fiction sur le réel qui est difficile à assumer.
C'est pour cela que j'aime bien la fiction assumée, genre SF, fantasy et autre.
Peu de risque de projection dans le réel un Beetle Juice ou un Harry Potter, meme si les themes evoquées peuvent avoir une résonnance dans la réalité. :)

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4683
Inscription : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/etre-pas-etre-surdoue-t427.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Cyrano »

sourizeante a écrit :Cyrano !!! :cheers: Quel plaisir de te retrouver et de débattre avec toi :)
:-)

Je comprends...

J'ai dû ériger une barrière ou un truc comme ça...que vous n'avez pas.

Cette résonance avec le réel me touche aussi...mais comme un spectateur. J'analyse, j'y pense, surtout quand des faits réels sont relatés, comme dans les films évoqués ou comme dans "shooting dogs" ou autres. Mais je garde cette curiosité insatiable concernant la part de mal inhérente à chaque être humain. J'aime quand c'est noir et poisseux, quand ça me remue, quand le chaos est mis en scène.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
Messages : 1968
Inscription : jeu. 30 juin 2011 18:05
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/toc-toc-toc-t568.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 42

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Coccinelle »

cyrano je sais pas, j'arrive pas à comprendre, je crois qu'une part de moi se dit que cette histoire pourrait être vraie (quand il s'agit de fiction) et là pouf je chiale même si j'ai vu les ficelles depuis longtemps, ça me prend aux tripes car ça pourrait être vrai....et là ce serait dramatique!! quand aux films basés sur des faits réels même enjolivés et réinventés, ben là c'est carrément affreux pour moi.....c'est pour ça que les films catastrophes totalement improbable ou 1 sec se déroule en 15 min j'adore....y'en a qui aiment les zombis, moi je préfère la météorite qui détruit la terre et finalement non...les ficelles sont grosses mais c'est pas ça que je trouve marrant à regarder....sinon j'adore les polars.....enfin il m'arrive quand meme de regarder des films que je n'aurais jamais vu en me faisant surprendre, que je ne peux pas éteindre, mais de là à y les regarder en faisant ce choix, non.....récemment j'ai revu "sur la route de madison" de cleant eastwood, ben comme à la première fois j'ai adoré, mais j'ai chialé comme une madeleine, ça m'énerve d'ailleurs car tout mon entourage attend le moment où les larmes vont coulé et se marre, je suis si prévisible pour ça....je suis même capable de chialer devant Friends que j'ai vu 100 fois....bref

Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6062
Inscription : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : topic1098.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 49

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par pixelvois »

@Cyrano : +1 ( sauf le genre "horreur", c'est, en général, pas trop ma tasse de thé, mais c'est une question de goût... )

Enfant, je me souviens m'être retrouvé devant la problématique d'un film trop réaliste et violent pour moi ( avec du sang et tout ). Ayant eu la chance de croiser les coulisses de la fabrication d'un film, dans ma tête je me suis répété "c'est pas du vrai sang, c'est pas du vrai sang...", et c'est passé : je crois qu'à partir de là cette gymnastique a été quasi-automatique. Parfois, certaines scènes peuvent me mettre suffisament mal à l'aise pour que je détourne la tête "le temps de...", mais finalement je peux me dire automatiquement que "c'est du cinéma", puisque... c'est du cinéma ! ;)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
Messages : 811
Inscription : ven. 14 oct. 2011 21:00
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/zil-t883.html]ma présentation[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 50

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Zil2blé »

A vous lire tous, on vois qu'il y a deux tendances. Les ultra-sensibles et les blidés. Tout ou rien...
Moi, je n'échappe pas à la règle:
Je ne regarde plus de films à la télé (trop ennuyeux) mais j'en emprunte régulièrement à la médiathèque.
Comme beaucoup d'entre vous, je ne peux regarder un film violent sans qu'il ne vienne hanter mes rêves parfois pendant plusieurs nuits. Je trie donc. Mais contrairement à Rougezep, je kiffe la fiction. J'ai déjà écrit (sans publier) des nouvelles et je trouve que contrairement à ce que l'on peut penser, cela permet d'être plus honnete, plus proche de la vérité qu'un documentaire. Il y a la vérité psychologique des personnages. (Je ne parle pas des navets).
Après, je m'éclate plus sur un bouquin car justement dans la description des états d'âme, le cinéma est limmité.
Je réalise que c'est peut être la différence de comportement face à des films qui m'a le plus renvoyé à la gueule ma différence.

Pour en revenir aux deux tendances, c'est une hypothèse que je lance : Comme l' suggere Cyrano, est ce que certains enfants précoces ne se protègent pas émotionnellement pour ne pas souffrir?
Ma fille ne peut regarder un dessin animé sans pleurer et je vois qu'elle lutte contre elle même. Mon fils était comme elle et maintenant, il est plus distant. S'est-il blindé?

Avatar de l’utilisateur
sourizeante
Chaperon Rouge
Messages : 522
Inscription : mar. 26 avr. 2011 17:28
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/new-born-t369.html]Par ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Banlieue orientale de Lutèce
Âge : 45

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par sourizeante »

Je pense effectivement que certains developpent une armure anti emotions. Ne pas ressentir plutot que trop ressentir.
J'ai la chance d'avoir eu le droit de pleurer qd j'etais enfant. Je n'ai pas ete traitée de pisseuse ou geignarde parce que je pleurais.

Du coup, je m autorise cela. Surtout chez moi ou ds une salle obscure.

Mais j'ai l'exemple pres de moi de deux personnes qui sont dans l'intellectualisation permanente, le deni des sentiments.
2 hommes. Sans doute la société est elle plus "dure" avec la gente masculine : boys don't cry ...
A la maison, mon fils (3ans 1/2) est tres emotif. Je dois etre vigilante face à la TV. Son pere accepte moins bien ses manifestations que celles de sa soeur.
Seules les filles pleurent parait-il!

Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5645
Inscription : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/post24.html#p24]La première prez de l’histoire du forum[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 40

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Fabs le vaurien »

Hors-sujet
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar de l’utilisateur
MaximeW
Messages : 109
Inscription : mar. 24 janv. 2012 21:34
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par MaximeW »

J'aime bien savoir la fin d'un film basique sans forcément me donner la peine de le voir. Cette règle perso ne tient plus pour ce qui est des réalisations qui sortent du lot. J'aime les films tordus, ceux de Lynch, Jarmush, Gondry, des frères Coen j'en passe et des meilleurs. Mais il faut quand même que j'analyse le pitch, que je pèse le pour et le contre et que j'anticipe les émotions qu'un film est susceptible de faire monter en moi. Une question de contrôle.

Rien que de parler fiction j'ai envie de revoir Donnie Darko de Richard Kelly. :saoul:
« Le bonheur c’est un plat de frites supplémentaire. »
C. M.Schulz

Avatar de l’utilisateur
Aspasie
Sale Gosse
Messages : 1799
Inscription : lun. 13 juin 2011 21:27
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/cheveu-sur-soupe-t496.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Ancien Membre de l'équipe

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Aspasie »

Pour ma contribution, je vais me plagier moi-même (ici le texte intégral dans son contexte d'origine : http://adulte-surdoue.fr/art-litteratur ... 09-50.html)

"Pour ne pas m'épancher trop, je vous renvoie à ce site que je trouve bien fait, ou, tout du moins, clair et concis : ici.

D'après ce que j'ai pu lire, il s'agit d'une forme de synesthésie rare, et somme toute méconnue.
De mon point de vue, ce que je peux en dire c'est que très longtemps elle a été un fardeau pour moi, et qu'elle me pèse parfois encore, même si j'ai beaucoup travaillé pour parvenir à me refixer dans mon corps et dans mon ressenti propre dans ces moments où mes perceptions s'affolent.
C'est difficile à expliquer, mais du fait de ce phénomène je suis EXTREMEMENT sensible à la violence. C'est surtout en ce domaine que je le ressens.

A défaut de pouvoir vous livrer une théorie abstraite, ou des études fort à propos, dont je ne dispose pas, je puis peut être vous livrer quelques exemples qui vous apporteront sans doute un éclairage :

(...)

- Je suis traumatisée par des films tout à fait banals (prout "banaux" c'est le pluriel de "banal", qui appartient au ban, dans le monde féodal) encore maintenant : en allant voir Blood Diamonds au cinéma avec des copains, je me suis mise à pleurer à chaudes larmes, gémissant : "si c'est comme ça tout le film et bah moi je m'en vais". De même, pour Gangs of New York que j'ai regardé en famille, chez moi : l'une des premières scènes montre un combat de rue, combat dans lequel une femme arrache l'oreille d'un homme avec ses dents. Il ne m'en a pas fallu plus pour que je me mette à hurler en disant "interdit aux moins de 12 ans bien sûr !" avant de claquer la porte et de me coucher, sanglotant et tenant mon oreille pour pouvoir m'endormir.
Cela peut paraître bête, mais même un épisode de NCIS, où l'on laisse entrevoir le torse béant de la victime autopsiée me donne des hauts le coeurs et des maux difficilement supportables. Il m'est même arrivé de vomir devant un tour de magie (!) et régulièrement je presse la partie du corps dont le personnage/la personne souffre devant moi.

Bien sûr je n'ai jamais aussi mal que la personne elle-même (d'autant plus lorsqu'il s'agit d'acteurs ou de prestidigitateurs ) mais tout de même... Alors, évidemment je me suis également adaptée au fil du temps. Quand je sens poindre ce genre de scènes, je détourne juste les yeux, le temps qu'elle passe et que mes sens ne s'affolent pas inutilement.

Mais qu'on se le dise, ce n'est pas juste que je me mette à la place de l'autre, je ressens REELEMENT une douleur en/sur moi.

(EDIT : De coup, je suis très fragile et il est vrai que certaines scènes d'apparence triviale peuvent m'être insupportables.
Et cela même dans les dessins animés ! Par exemple je ne peux pas regarder Happy Tree Friends.
Je passe souvent pour une chochotte, mais bon...)

Exemples mis à part on me dit souvent, lorsque j'évoque la chose : "ben dis-donc, regarde pas de porno toi "
Ils ne croient pas si bien dire..."

Avatar de l’utilisateur
Saul
Messages : 592
Inscription : ven. 11 févr. 2011 14:50
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Saul »

Je me retrouve parfaitement dans ce que tu dis Aspasie, ainsi que dans le lien que tu as donné. Très interessant, merci.

J'ai beaucoup de mal avec les scènes de tension (violence, honte, humiliation etc.) et je ne suis pas attiré par les films d'horreur ou d'épouvante. Une fois je suis tombé sur "Massacre à la tronçonneuse" et je me suis, "bon je suis grand maintenant, je peux regarder". Il n'y avait qu'un décor sans personnage et pourtant la tension est montée d'un coup et j'ai zappé. Je peux quand meme visionner un film qui comporte des scènes de ce genre mais je détourne le regard et je pars dans mon monde ou j'avance.
Ceci dit, j'adore la fiction, elle a une fonction cathartique et créatrice chez moi. Mais je ne regarde bien souvent que des choses qui peuvent paraitre fades à certains (idem avec la musique). Ce qui me touche le plus c'est la structure, un point de vue démontré (et en cela les (télé)films disneys sont les rois) et les émotions des personnages. Je suis particulièrement sensible au jeu de l'acteur. J'ai beaucoup de mal d'ailleurs à sortir de ce que je connais, je suis un néophobe.
Paradoxalement, je peux regarder des émissions sur des serials killer ou lire des livres sur le sujet avec des photos choquantes de manière bien plus froide où je me retranche dans l'analyse.
"L'homme est quelque chose de sacré pour l'homme." Sénèque

Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
Messages : 811
Inscription : ven. 14 oct. 2011 21:00
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/zil-t883.html]ma présentation[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 50

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par Zil2blé »

et ben les filles :$ (euh pardon Saul!)
vous êtes pas toutes seules dans ce cas. C'est par contre très génant quand on est un homme. (On ne peut pas faire abstraction du jugement de la société)
ça fait longtemps que je trie mes films. Les rares films d'horreur que j'ai vu il y a 15 ou 20 ans sont encore visuellement présents dans ma tête. :-o Les films pornos que je matais avec des potes quand j'avais 17 ans m'ont collé des images parasites qui ressurgissent encore quand je fais l'amour (Mais j'ai appris à les apprivoiser). :fouet:
Je ne regarde que des films qui ont du sens, qui ne sont pas cousus de fil blanc. Je ne pleure pas à chaque film, mais par contre lorsque je raconte une scène qui m'a touchée, ma voix se tord, mon regard se trouble... :worried: C'est très génant car cela fait partie de mon boulot. J'échange avec des gens sur le film qu'ils ont vu, qu'ils voudraient voir (pour des bouquins aussi).
C'est pourtant très instructif de voir comment on peut être différents. J'ai petit à petit établi une théorie (Non mais tu peux pas t'en empêcher, hein! :violent1: on ne peux pas tout théoriser! ah bon? et c'est quoi ça si c'est pas une théorie? EUh, j'ai perdu combien de lecteurs là? Bon, je reprend mon film euh mon fil Stop ! :x )
Je vois mes amateurs de films d'horreur ou d'action : Ils me semblent chercher les mêmes émotions, frissons que je vais ressentir pour quelque chose de beaucoup plus soft mais eux ont besoin d'un plus gros dosage pour pouvoir ressentir quelque chose. Les films qui m'émeuvent les endorment. |-) Est ce que l'on est pas à des niveaux de tolérance différents, un peu comme avec une drogue? Du coup, plus tu vois de films carton (pas cartoon) plus il te faut du gore pour ressentir qq chose, moins tu en vois, plus tu est chochotte (et je parle pas de si en plus comme moi tu ne regarde plus depuis des années les boucheries du journal télé)

Avatar de l’utilisateur
rouzejp
Messages : 372
Inscription : mar. 8 nov. 2011 01:09
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: la fiction m'est insupportable (cinéma)

Message par rouzejp »

J'apporte des précisions, rectifications à ce que j'ai pu dire (à la lecture des messages ci-dessus)
j'ai vu près de 30 fois 2001 odyssée de l'espace (une bonne partie en y emmenant des gens à qui je voulais faire connaître le film) ;)
J'adore certaines séries américaines : NCIS (le vrai, pas la daube à los angeles), eureka, warehouse 13, les séries médicales (quand le lit montré n'est pas celui des médecins :) ) Soit de la fiction (science) où l'imagination à une place capitale, soit du policier avec de l'humour et de l'action (je déteste les machins à énigme tordue style masturbation intellectuelle gratuite) soit enfin du très réaliste médico scientifique.

par moment, j'ai besoin d'un film d'action pure et dure (avec de l'humour si possible) pour me vider de mon stock agressif.

En fait, je pense que ce que je n'aime pas c'est ce que je peux prévoir et qui ne me fait pas rire.

Attention ne pas aimer -pour moi- un film n'est pas le trouver mauvais, la liste de schindler a été cité plusieurs fois, j'ai vu ce film par curiosité pour l'oeuvre de son réalisateur, je l'ai trouvé très bien fait et utile à ceux qui ne savent pas ou pas assez, moi (hélas ?) je sais et il ne m'apporte rien, je n'ai notamment pas besoin de film pour haïr le nazisme et TOUT ce qui s'y apparente.

Répondre