Rêve de synesthésie...

Le lieu de Culture, comme le titre de la rubrique l'indique. Ici il s'agira d'Oeuvres et d'Auteurs du vaste paysage culturel. Textes, photos, vidéos...
Rappelons que vos propres créations ont leur lieu consacré!
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12593
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Rêve de synesthésie...

Message par TourneLune » mer. 18 mai 2011 10:34

J'ai compris comme toi, Mlle rose, il ne s'agit pas des sens qui jouent dans tous les sens mais d'associations entres les divers sens qui semblent incompréhensibles pour celui qui ne le vit pas. Pas de voir la vie en rose quand on va bien, en noir quand on est triste.
C'est tjr là, on vit avec et on se demande comment c'est chez eux qui ne l'ont pas ;)
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Colonel Moutarde
Messages : 913
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 07:56
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Contact :

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Colonel Moutarde » mer. 18 mai 2011 12:03

Ce ne sont pas des associations d'idées...

Art Synesthésie

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Art Synesthésie » mar. 31 mai 2011 18:34

Je suis allé voir le site de Matt Pyke pour voir des vidéos de certaines de ces créations. J'aime bien (surtout les danses qui laisse des trainées de particules...).

Par contre, daydream, là quand tu dis "de la synésthésie image et son..." il ne s'agit pas de la même chose chez Matt Pyke. Je vais reprendre une citation de l'article sur wikipedia : "Alors que des métaphores exprimant un croisement de sens sont parfois qualifiées de « synesthétiques », une vraie synesthésie d'origine neurologique est involontaire". Il y a une recherche, un rapport entre les images et les sons, mais ce n'est pas (il me semble) un vrai synesthète qui tente d'exprimer ses expériences synesthésiques involontaires.

Dans mon projet artistique tel que vous pouvez l'expérimenter sur mon site que j'ai d'ailleurs amélioré depuis :wink: ), j'ai essayé de créer des formes animés et colorées qui ressemble à celle que je perçois en entendant ces sons (mais bon le résultat est loin d'être réussi, c'est vraiment très difficile de faire des formes qui ressemblent vraiment...).

shunbabyx

Re: Rêve de synesthésie...

Message par shunbabyx » lun. 6 févr. 2012 09:59

D'après ce que j'ai lu de vous tous, ces expérience synesthésiques sont toutes très différentes ...

Moi j'associe les gens à des couleurs, et à des animaux (qui n'ont rien à voir avec leur apparence physique, par exemple je peux très bien associer une armoire à glace avec une souris), les gens sont soit bleus, soit vert, soit jaune, parfois orange, parfois noirs ... mais des fois aussi ils n'ont pas de couleur. Parfois ils n'ont pas d'animaux non plus. Ce n'est pas systématique.

Pour la musique, quand j'entends des musiques qui me "parlent", je vois des trucs. Des fois c'est très élaboré (j'ai des scènes complètes dans ce cas j'essaye d'en faire un poème, ou une nouvelle, ou plus simplement un texte, ou j'essaye de décrire ce que je vois dans ma tête, mais je suis souvent très déçue du résultat, je manque toujours de mots :cry: ), parfois je pars dans d'inextricables voyages intérieurs colorés et mouvementés, mais je n'ai pas le temps de "saisir" les couleurs.
Je suis souvent très frustrée de ne pas pouvoir sortir tout ça de ma tête.

Certain sons aussi provoquent un goût, dans la bouche, les sons stridents sont acides par exemple. Mais là aussi ça ne marche pas avec tous les sons.

Je ne sais pas si c'est de la synesthésie, mais je le mets là parce que c'est le topique qui me semble le plus proche de mes expériences.

Avatar du membre
NoWest
Messages : 35
Enregistré le : jeu. 4 août 2011 19:11
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Quelque part à l'West
Âge : 27

Re: Rêve de synesthésie...

Message par NoWest » ven. 10 févr. 2012 11:05

Oyé oyé, selon un monsieur à qui j'avais écrit à ce propos (Jean-Michel Hupé, un chercheur qui s'intéresse au sujet), je serais une synesthète numérique. Pour moi les chiffres ont une place dans l'espace, de même que les mois, les dates. Les chiffres s'organisent le long d'une ligne immense qui part dans la direction opposée à moi, mais je fais changer l'échelle, je tourne autour, je survole la ligne en fonction du chiffre ou nombre auquel je pense, si je fais des soustractions, des multiplications... la représentation est toujours là. Les mois de l'année tournent sur un énorme plateau suspendu dans l'espace, avec une forme en arc de cercle d'un côté, et avec deux côtés et un angle droit de l'autre. Au milieu de tout ça, je nage pour me retrouver dans les dates, comme Monsieur Monopoly. Je n'en suis pas vraiment consciente la plupart du temps, c'est juste là, c'est me façon de penser à ces choses-là =). J'ajouterai que le tout n'a pas de couleur. Ce n'est même pas noir sur blanc. Janvier est juste janvier, et s'il s'appelle January, Mars, Pomme, Arrosoir, ou Januar, ça m'est égal, le concept de janvier est là. 1 est juste 1, et de même, appelez-le 1250 si vous voulez, il s'agit de l'unité...
Donc il n'est pas toujours question de musique et de couleurs chez les synesthètes ! =P
Même si j'avoue que j'aimerais comprendre comment fonctionne un monde édulcoré comme les vôtres...
"Ma tête est ailleurs sur une autre planète, parmi les grands rêveurs aux allures un peu bêtes, comme un gros poisson ça fait des bulles dans mon cerveau, des trucs mal connectés, qui font que j'suis distrait" Saule

Avatar du membre
Aspasie
Sale Gosse
Messages : 1799
Enregistré le : lun. 13 juin 2011 21:27
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Aspasie » ven. 10 févr. 2012 13:27

NoWest a écrit : Donc il n'est pas toujours question de musique et de couleurs chez les synesthètes ! =P
Je te rejoins là-dessus.

Pour ma part, les expériences que vous narrez me sont totalement inaccessibles, car très difficiles à concevoir puisque je ne les vis pas.
Et pourtant, après un travail acharné de thérapies et autres, j'ai découvert que j'étais synesthète. Point question de voir les chiffres ou les mois dans une dimension spatiale quelconque, ni de voir des couleurs dans les lettres. Pas de musique non plus.

Moi, je ressens ce que je vois. Je n'ai jamais voulu poster sur ce topic car il m'est difficile de parler de ce "truc", qui est aussi confus dans ma tête que dans la votre au final.
Mais je me suis décidée, même si le pari est risqué et la pente glissante. J'en vois déjà certains me dire que je confonds la synesthésie avec l'empathie, la sympathie ou la compatissance. Point du tout.

Pour ne pas m'épancher trop, je vous renvoie à ce site que je trouve bien fait, ou, tout du moins, clair et concis : ici.

D'après ce que j'ai pu lire, il s'agit d'une forme de synesthésie rare, et somme toute méconnue.
De mon point de vue, ce que je peux en dire c'est que très longtemps elle a été un fardeau pour moi, et qu'elle me pèse parfois encore, même si j'ai beaucoup travaillé pour parvenir à me refixer dans mon corps et dans mon ressenti propre dans ces moments où mes perceptions s'affolent.
C'est difficile à expliquer, mais du fait de ce phénomène je suis EXTREMEMENT sensible à la violence. C'est surtout en ce domaine que je le ressens.

A défaut de pouvoir vous livrer une théorie abstraite, ou des études fort à propos, dont je ne dispose pas, je puis peut être vous livrer quelques exemples qui vous apporteront sans doute un éclairage :

- Enfant, je pleurais dans la cour de récré dès qu'un camarade se blessait. Les maitresses ont vite conclu à la contagion des pleurs, ce qui bien sûr n'était pas "entièrement" le cas.

- Je suis traumatisée par des films tout à fait banals (prout "banaux" c'est le pluriel de "banal", qui appartient au ban, dans le monde féodal) encore maintenant : en allant voir Blood Diamonds au cinéma avec des copains, je me suis mise à pleurer à chaudes larmes, gémissant : "si c'est comme ça tout le film et bah moi je m'en vais". De même, pour Gangs of New York que j'ai regardé en famille, chez moi : l'une des premières scènes montre un combat de rue, combat dans lequel une femme arrache l'oreille d'un homme avec ses dents. Il ne m'en a pas fallu plus pour que je me mette à hurler en disant "interdit aux moins de 12 ans bien sûr !" avant de claquer la porte et de me coucher, sanglotant et tenant mon oreille pour pouvoir m'endormir.
Cela peut paraître bête, mais même un épisode de NCIS, où l'on laisse entrevoir le torse béant de la victime autopsiée me donne des hauts le coeurs et des maux difficilement supportables. Il m'est même arrivé de vomir devant un tour de magie (!) et régulièrement je presse la partie du corps dont le personnage/la personne devant moi souffre.

Bien sûr je n'ai jamais aussi mal que la personne elle-même (d'autant plus lorsqu'il s'agit d'acteurs ou de prestidigitateurs :D1 ) mais tout de même... Alors, évidemment je me suis également adaptée au fil du temps. Quand je sens poindre ce genre de scènes, je détourne juste les yeux, le temps qu'elle passe et que mes sens ne s'affolent pas inutilement.

Mais qu'on se le dise, ce n'est pas juste que je me mette à la place de l'autre, je ressens REELEMENT une douleur en/sur moi.

- Dans les transports je prends énormément sur moi, tout d'abord parce que je ne supporte pas ça, mais aussi parce que les émotions et les perceptions m'arrivent dans la tronche de plein fouet. Une femme pleure mes yeux s'emplissent de larmes, tandis que ma peau me démange parce que son voisin se gratte le bras depuis 5min.
A présent je gère mieux ces épisodes où je me détache de moi même, où je me projette. Ma psychométricienne m'a appris divers techniques et exercices à effectuer quotidiennement, mais aussi à l'instant où s'opère cet espèce de transfert. Cela ne fait rien disparaitre, mais ça m'apaise, ça diminue nettement ce que je peux ressentir.


Exemples mis à part on me dit souvent, lorsque j'évoque la chose : "ben dis-donc, regarde pas de porno toi :D1 "
Ils ne croient pas si bien dire...

Avatar du membre
Adèle Blanc sec
Messages : 42
Enregistré le : dim. 26 févr. 2012 11:16
Test : NON
Localisation : PARIS
Âge : 41

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Adèle Blanc sec » jeu. 1 mars 2012 15:15

Alors pour ma part je me retrouve très bien dans ce que décrit Fabs (les clips que l'ont s'invente en fonction de la musique),
je ne vois pas de couleurs sur les lettres et les chiffres, par contre je me retrouve complétement dans ce que décrivent Nowest et Aspasie :shock: :shock: (ça fait tout drôle...).

@Nowest, j'ai exactement la même représentation des chiffres en ligne infinie (le 0 étant au milieu, les positifs à droite et les négatifs à gauche), que je survole aussi. Pour l'alphabet, 2 colonnes: la première de A à N et la deuxième, juste à côté de la première, O à X. Pour les semaines et les années ce sont pour ma part comme 2 auréoles. La semaine, chaque jour à sa place, en cycle continue. L'année, comme la semaine, sauf que à chaque saison ses couleurs.
Si je dois un mois alors il se présentera en colonne (comme sur le calendrier en fait!).
Je découvre complètement...je pensais que tout le monde avait ses propres représentations mentales pour évaluer le temps, les nombres et les lettres...

@Aspasie , je ressens ça aussi, comme ma mère...je ressens vraiment les sensations et pour moi aussi les films gores sont insupportables!! C'est d'ailleurs à causes de ça que je ne suis pas devenue infirmière...l'idée me paraissait sympa et quand j'ai vu le film (celui qu'on passe aux éventuels futurs étudiants), je me cachais les yeux en disant "Faut qu'on sorte d'ici, j'en peux plus!!" En lisant tout ce que tu a tenté de décrire, j'ai pensé à quelque-chose que j'ai depuis vraiment toute petite...je ne sais pas du tout si c'est du même ordre, peut-être pas (sauf la douleur imaginaire).: je suis incapable de lire un tableau d'affichage avec des épingles (rien le fait que d'écrire ces lignes, j'ai la sensation de douleur dans les yeux...). En fait ces épingles, dirigées n'importe comment et dans tous les sens sont pour moi super agressives, j'ai l'impression qu'elles me transpercent les yeux (désolée si tu lis ça... :tmi: :'( ).

Sinon j'associe certaines personnes à des couleurs, des odeurs (je pense à un en particulier qui pour moi avait l'odeur du petit suisse...alors que réellement, rien à voir!! il ne sentait pas très bon :lol: ). certain me font aussi penser à des animaux...mais là c'est juste une question d'imagination ^^.

Je viens de tomber là dessus: http://www.podcastscience.fm/dossiers/2 ... nesthesie/

Avatar du membre
Aspasie
Sale Gosse
Messages : 1799
Enregistré le : lun. 13 juin 2011 21:27
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Aspasie » jeu. 1 mars 2012 19:51

Le truc c'est qu'il faut bien distinguer la synesthésie visuo-tactile de la "simple" sensibilité compatissante -si exacerbée soit-elle-.
Le truc des épingles, ça me le fait aussi (et dans les yeux, comme toi, d'ailleurs ... c'est marrant. Ou pas ;) ) mais ça n'a rien à voir du tout. Ca c'est plus une sorte de projection ou d'anticipation, je ne sais trop comment le décrire.
Cela n'a rien à voir avec le fait de voir une personne stimulée de manière tactile et de ressentir également ce même stimulus.
Du coup il ne s'agit pas que de films gores ou un peu deg. Dans tous les films et dans la réalité, bien évidemment, je ressens (dans une mesure parfois moindre, en tous les cas toute relative) les choses que je vois faire. Ce peut être une caresse, quelqu'un qui se gratte, quelqu'un qui pince son voisin etc.

Et de manière plus générale, gaffe à ne pas confondre synesthésie et associations d'idées. ;)

Avatar du membre
Adèle Blanc sec
Messages : 42
Enregistré le : dim. 26 févr. 2012 11:16
Test : NON
Localisation : PARIS
Âge : 41

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Adèle Blanc sec » jeu. 1 mars 2012 20:25

Huhu tu es la seule personne que je "rencontre qui comprend ce que je veux dire avec les épingles ^^(ça marche aussi avec les aiguilles sur un pique-aiguilles ou les cactus, sauf s'il y a beaucoup d'épines et donc que le tout forme quelque-chose d'assez homogène).

Sinon, je ressens également la douleur au même endroit que la personne, souvent je me tient la partie du corps en question, par réflexe, ça peut me faire sursauter ou me faire faire un geste brusque aussi, comme si je voulais éviter la douleur :cry: .

Pour ce qui est d'associer les gens à une couleur ou à un goût (ou parfum), oui je pense que cela tient plus de l'association d'idées.

Pour revenir aux chiffres et aux lettres, je n'en avais pas parlé parce que je ressens ça de manière plus "subtile", et je ne savais pas que c'était aussi de la synesthésie. Mais pour moi si les chiffres et les lettres n'ont pas de couleurs, ils ont des "caractères". Par exemple le 1 est sûr de lui, le 2 est gracieux , le 4 joyeux ou le 7 agressif et le T rigoureux...

Corbiere
Messages : 68
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 10:48
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Corbiere » jeu. 29 mars 2012 13:37

"édité"

Avatar du membre
picolo
Messages : 9
Enregistré le : lun. 18 juin 2012 19:26
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Rêve de synesthésie...

Message par picolo » mar. 3 juil. 2012 22:00

Intéressante cette conversation. Ca me plait de partager ces bizarreries.

@ shunbabyx. Il se passe la même chose pour moi en ce qui concerne le gout et les sons. Mais ca fonctionne aussi avec les couleurs et les adjectifs. Des mots sont aigus et salés. J'ai également eu un rêve récurent quand j'étais petite qui me faisait apparaitre des tâches noire sur un fond blanc. Dans un espace plutôt en 2 dimensions et chaque fois qu'une tâche apparaissait un gout sec, à la fois agréable et dérangeant, me frottait la gorge. Avec une intensité différente en fonction de la taille de la tâche.

Un autre point commun, je ne sais plus qui parlait de ca, mais c'est de rentrer physiquement dans l'image. C'était au sujet d'un clip de musique. Certaines fois quand je regarde la télé je suis absorbée par l'image et je me sens dans la scène. Il n'y a plus rien autour de moi, comme un flou qui m'exclue de l'endroit où je suis. Et je peux à ce moment là contempler la personne et la scène qui se passe en vrai. Avec une profondeur. Un touché, une réalité flippante. L'écran disparait.

Mais je ne crois pas que cela soit une forme de synesthésie, plutôt une perception étrange. Je ne sais pas.

Par contre je ne sais pas si ce sont des associations d'idées mais plutôt un ressenti physique pour moi. Le mot de par sa consonance ou son esthétique (la présence de lettre ronde ou droite, la quantité de noir ou de blanc...) va être acide.

Avatar du membre
humain
Messages : 479
Enregistré le : jeu. 3 févr. 2011 23:52
Âge : 65

Re: Rêve de synesthésie...

Message par humain » sam. 14 juil. 2012 13:20

Dans le livre autobiographique "Autres rivages", l'écrivain Nabokov décrit la compréhension de sa synesthésie naissante, qu'il partagea avec sa mère... :)
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12809
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Mlle Rose » sam. 14 juil. 2012 13:42

Ce serait quand même sympa de préciser, parce que là comme ça ben heu... je vois pas en quoi ça fait avancer le sujet...
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
humain
Messages : 479
Enregistré le : jeu. 3 févr. 2011 23:52
Âge : 65

Re: Rêve de synesthésie...

Message par humain » sam. 14 juil. 2012 14:07

Hé bien je n'ai pas appris le passage donc je ne peux pas le restituer mais c'était juste au cas où des personnes souhaiteraient approfondir leurs recherches par elles-mêmes, ça peut être une autre source d'info, par un synesthète qui en parle de lui-même. ce qui en effet ne ferait peut-être pas avancer le sujet...à moins que cela ne fasse justement avancer le sujet... :) (En tout cas pardon si ça n'était pas pertinent...ou si ça n'apporte rien à personne...)
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6032
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: Rêve de synesthésie...

Message par pixelvois » mar. 31 juil. 2012 11:07

Préalable : je ne suis pas synesthète ( ou alors de façon intuitivement inconsciente :P )
daydream a écrit :C'est vrai, cette jolie petite vidéo ne fait que reproduire ce que plein de logiciels de musique font depuis fort longtemps, et représente une notation très habituelle pour tous les gens qui bidouillent du son ou de la musique. Il y a cinquante ans, elle eût sans doute été inventive et artistiquement intéressante....
Il y a cinquante ans, elle n'eût pas été plus inventive : elle correspond ( cette représentation avec des carrés / rectangles reprise dans la première vidéo de ce topic ) à la notation musicale telle qu'elle existait avant que l'on invente la notation musicale "moderne", par besoin d'être plus précis, celle avec les portées, les notes, et des tas d'informations supplémentaires ( vitesse, volume sonore, etc. )...

Personnellement, et sans à proprement parler de synesthésie, la musique m'a toujours déclenché des images mentales. D'autant que j'ai "baigné" dans la musique, et que mon "truc" c'était le dessin, l'image : je serais tenté de dire que le lien était dès lors inévitable, surtout quand je me suis attaché à utiliser l'outil informatique, multi-média dans son essence.

Le son qui provoque des images ou des images qui provoquent du son ? Lorsque dans mon travail ( ma création ) j'ai cherché à re-lier les deux, je me suis retrouvé à observer ceci : les outils existants nous permettent de manipuler l'un et l'autre, mais pas vraiment les deux à la fois ( il existe nécessairement quelques expériences allant dans ce sens, mais elles sont annecdotiques ). Pour le coup, la première fois où j'ai fait ce lien concrètement, ce fût en collaboration avec un compositeur qui a été inspiré par un devoir, aux Beaux-Arts, pour un cours de couleur, sur la frise. Il y a "lu" de la musique ( ce qui ne me surprenait pas outre mesure ) et nous avons construit un objet qui superposait la partition à la frise.

Par la suite, je me suis mis à créer du son, de façon complètement séparée de mon travail pictural, mais dans la même démarche, en pensant image, touches à la manière du peintre, comme mon travail géométrique abstrait et numérique avait sa part de sonore et chorégraphique. Mon but étant le même en création sonore et picturale : favoriser l'imaginaire du spectateur / auditeur. Je n'ai jusqu'à aujourd'hui que réunit les deux de façon expérimentale et ponctuelle, mais l'idée de manipuler ces deux expressions dans le même geste ne m'a jamais quitté.

En ce qui concerne le son, dans la section dédiée à la création et associée au forum, j'ai posté deux trois trucs que vous pouvez écoutez si vous le souhaitez. Pour ce qui est de l'image, pour l'instant je n'ai rien donné à voir par ici :wasntme:
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Manwë
Messages : 17
Enregistré le : dim. 26 févr. 2012 23:22
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Rêve de synesthésie...

Message par Manwë » dim. 19 août 2012 01:25

j'ai exactement la même représentation des chiffres en ligne infinie (le 0 étant au milieu, les positifs à droite et les négatifs à gauche), que je survole aussi. Pour l'alphabet, 2 colonnes: la première de A à N et la deuxième, juste à côté de la première, O à X. Pour les semaines et les années ce sont pour ma part comme 2 auréoles. La semaine, chaque jour à sa place, en cycle continue. L'année, comme la semaine, sauf que à chaque saison ses couleurs.
Si je dois un mois alors il se présentera en colonne (comme sur le calendrier en fait!).
Je découvre complètement...je pensais que tout le monde avait ses propres représentations mentales pour évaluer le temps, les nombres et les lettres...
En lisant "embrasser le ciel immense" de Daniel Tammet je me suis rendu compte d'à peu près la même chose, j'avais d'ailleurs dessiné les "chemins" que je me fais pour les chiffres et les lettres. C'est difficile puisque tout est en 3 dimensions et que je me place toujours à l'endroit auquel je pense. De ce fait c'est assez compliqué de prendre du recul.

Au fil des mois je me suis rendu compte que j'avais un chemin mental (qui monte, descend, et tourne ) pour pas mal de choses : le cursus scolaire, l'age (qui n'est pas le même que les chiffres), c'est 2 derniers par contre ont le même chemin jusqu’à 18 ans (qui correspond au bac dans l'autre courbe). L'alphabet, les mois, les jours, les années, les heures de la journée, une très grande partie des chansons que je connais possède aussi sa propre "courbe" (qui n'a rien à voir avec les notes ou le rythme, c'est juste là, sans aucun sens), mais encore certaines chronologies dans les films et livres.

Je n'ai pas de couleur par contre, c'est juste plus ou moins étroit et plus ou moins sombre.

C'est amusant, régulièrement je fais la découverte d'une nouvelle courbe qui est là depuis très longtemps et qui est tellement ancrée et naturelle que je ne m'en rend pas compte.
Le dernier en date, dans le jeu "Magic" (jeu de rôle avec des cartes), je me représente chaque couleur par un pseudo demi cercle délimitant l'entrée de "sa zone", puis s'étendant vers l'infini, tous les demi cercles font face à un centre où je me trouve (c'est un tout petit peu plus compliqué que ça mais après ça devient inexplicable)

Dire que pendant 20 ans j'ai cru que c'était comme ça pour tout le monde.

Répondre