Connaître son sol : le test de la bouteille

Répondre
Avatar du membre
baptiste
Messages : 549
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par baptiste » jeu. 13 déc. 2018 15:59

A la demande de @TourneLune

Le test de la bouteille est un test simple pour séparer les différents composants du sol, pour ce faire :

- prendre une bouteille (ou un bocal) transparent et non teinté.
- la remplir a moitié de terre
- combler le restant avec de l'eau
- secouer énergiquement pendant trois minutes.
- laisser reposer une heure
- secouer de nouveau pendant trois minutes.
- laisser reposer a plat pendant 24h

Logiquement au bout de ce temps les différents composants du sol se sont séparé par décantation.

Tout en bas les sables, au dessus les limons, la limite est difficile à voir mais en gros dès qu'on ne vois plus les grains à l'oeil nu on est dedans. Et pour finir les argiles qui forment une masse compacte au dessus du reste. Et bien sûr la matière organique qui flotte à la surface.

Je vous ferais pas l'affront de vous expliquer comment calculer les pourcentages des différents composants...

rôle des différents composants du sol

Le sable contribue au drainage et à l'aeration du sol, les sols sableux se réchauffent bien et évitent les excès d'eau. Par contre ils ne retiennent pas l'eau, la matière organique et les éléments mineraux qui sont généralement lessivés.

Le limon est le dernier stade de la dégradation de certaines roches, souvent alluvionnaires ils enrichissent le sol en libérant leur éléments minéraux. Les sols limoneux sont fertiles, mais on tendance à s'appauvrir avec le temps. Ils retiennent l'eau mais sont sensibles à la battance (tassement naturel lié à la pluie, ou au piétinement) peuvent facilement être compacts et dur à travailler.

L'argile est une roche, elle retiens bien l'eau et grâce à la vie du sol peut stocker de la matière organique (complexe argilo-humique). Les sols argileux sont généralement fertiles mais compacts. Très sensibles aux engorgements et à l'inverse à la sécheresse où ils deviennent extrêmement durs et peuvent étouffer la vie du sol.

Voilà à vous de faire le test chez vous et à donner vos résultats ici.

Chez moi : sable 60%, limon 15% et argile 25% plutôt pas mal en somme
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 152
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : Coucou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 37

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par blue hedgehog » jeu. 13 déc. 2018 16:03

Question bête sans doute, mais je n'y connais rien alors: dans le calcul du pourcentage, on n'inclut pas les matières organiques?
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Avatar du membre
baptiste
Messages : 549
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par baptiste » jeu. 13 déc. 2018 16:18

Non en général effectivement les matières organiques ne rentrent pas en compte vu que leur quantité fluctue selon pas mal en fonction de divers paramètres (vie du sol, saison...)

Il faut prélever la terre pour faire le test en dessous de la couche d'humus donc au minimum à 20cm de profondeur. En général la matière organique à cette profondeur ne représente pas une épaisseur notable.
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 152
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : Coucou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 37

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par blue hedgehog » jeu. 13 déc. 2018 16:31

ah voilà qui est plus clair pour mon petit esprit. Merci @baptiste
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Avatar du membre
InMedio
Messages : 167
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par InMedio » ven. 14 déc. 2018 08:11

Sujet très intéressant !

Il est possible de faire ce test de granulométrie après un passage au tamis de 2 mm pour enlever les gros morceaux.

Je me permets une petite précision quant à la lecture du résultat : du fond jusqu’en haut ce sont les particules des plus lourdes aux plus légères donc sables, limons, puis argile. L’eau peut être encore trouble 24h, voire 48h et plus après décantation : c’est parce qu’une partie de l’argile minérale (chargée négativement à sa surface pour faire vite) se repousse constamment et ne se pose ni au fond ni à la surface. Certes une partie des argiles est tombée au fond, alors on peut se demander ce qui leur est arrivé.
Elles ont été agglomérées à (justement) de la matière organique (humus) avec des ions calcium (entre autres) qui font office de scratch (parce que c’est pas de la colle) entre le minéral et l’organique. Et ce gros câlin s’appelle la floculation, le couple ainsi formé est le complexe argilo-humique.

Pour en revenir à la lecture de bouteille : même après 24h des argiles peuvent toujours se balader en suspension, c’est un indice du manque de calcaire actif (riche en ions calcium) dans cet horizon du sol.
Mais je peux supposer que Baptiste n’a pas ce manque de floculation étant donné son sous sol calcaire (sans dévoiler son lieu de vie) qui fournit au sol de surface une bonne quantité d’ions calcium.

Enfin dans une analyse granulométrique on ne peut pas différencier minéral et organique, les deux sont mélangés dans la bouteille à toutes les échelles. Si tu veux savoir ton taux de Matière organique il faut demander une analyse chimique en labo qui te donnera plein d’autres infos (que je sais lire et analyser, ceci est un appel à me rendre utile) sur la composition minérale et organique à l’instant t où tu fais ton prélèvement. Car comme dit baptiste, certaines choses comme le taux de Matière organique varie au fil de l’année. C’est la merveilleuse vie du sol !!
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12134
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par TourneLune » ven. 14 déc. 2018 08:41

On apprend ça où ?
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
baptiste
Messages : 549
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par baptiste » ven. 14 déc. 2018 09:06

Perso c'est un vieux reste de ma formation de forestier et des cours de pedologie
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
Nelea
Messages : 743
Enregistré le : dim. 5 mars 2017 15:05
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par Nelea » ven. 14 déc. 2018 09:15

Cool ce mini-cours en ligne !
Le complexe argilo-humique fait tilt dans mon esprit face à de vieilles réminiscences de cours de pédologie (et un peu d'écologie) de la fac... ^^`
"The only real conflict you will ever have in your life won't be with others, but with yourself", Shannon L. Alder
"Nous avons peur de nous-même et de ce que nous apercevons de nous chez les autres." Henning Mankell

Miss souris
Messages : 1458
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 47

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par Miss souris » ven. 14 déc. 2018 09:23

J'aime bien, je comprends tout...merci !

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12134
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par TourneLune » ven. 14 déc. 2018 09:27

Y a plus qu'à illustrer avec nos exemples ;)
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
InMedio
Messages : 167
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par InMedio » ven. 14 déc. 2018 19:18

J'ai appris ça en cours d'agronomie l'an dernier, @TourneLune ;)
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12134
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par TourneLune » ven. 14 déc. 2018 19:20

Classe!
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
InMedio
Messages : 167
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: Connaître son sol : le test de la bouteille

Message par InMedio » sam. 15 déc. 2018 08:58

Voilà ce que j'ai pu faire l'an dernier suite à mes cours, pour le sol de chez moi.

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.


Les photos que j'ai n'ont pas un excellent rendu sur les petites particules, mais à 10 cm du sol, je suis à plus de 30% d'argile, avec beaucoup de sable. Et on voit l'eau trouble qui l'est restée jusqu'à ce que je vide le verre.

Je ferai certainement à nouveau un test avec une bouteille que j'aurai préalablement graduée, et posterai ça quelque part par ici.
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Répondre