Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Répondre
Avatar du membre
Pessace
Messages : 19
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 06:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8102.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nice
Âge : 35

Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Pessace » mar. 4 déc. 2018 18:20

Bonjour à tous,

J'écris ce message pour avoir, potentiellement, des témoignages de parents ayant eu à traverser situation similaire.

Présentation succincte de la situation:
Notre fils ( qui vient d'avoir 3 ans en Novembre ) est entrée en petite section en début d'année scolaire. Il était depuis plusieurs mois impatient d'aller à l'école pour faire comme les grands ( apprendre à lire en l'occurrence).
Après deux semaines relativement sereines sont arrivées les réticences de sa part et récriminations de sa maîtresse. "Il ne veut pas participer aux ateliers parce qu'il trouve cela trop bébé, il est agité, négocie tout et tout le temps et finalement fait les choses seulement s'il y a une gratification quelconque".
Lui qui était propre depuis près de 6 mois le jour et dès la semaine de la rentrée de nuit ( il ne voulait plus de couche se sentant grand), sort régulièrement trempé de l'école depuis une dizaine de jours ( alors qu'il n'y a jamais d'accident quand nous sommes en famille). D'après lui il n'ose pas dire qu'il a envie d'uriner de peur de se faire gronder. Cela nous inquiète fortement.
Nous avons tenté de discuter avec sa maîtresse à plusieurs reprises pour parler de son comportement, celle-ci ne désirant pas nous recevoir en r.d.v elle se contente de nous appeler pour nous dire qu'il n'en fait qu'à sa tête, qu'elle voit bien qu'il sait faire mais qu'il est nécessaire qu'il apprenne à s'ennuyer, à attendre et surtout qu'elle ne peut pas s'occuper uniquement de lui ( ce que nous comprenons tout à fait). Elle tente même de retourner la situation en nous disant qu'il est manipulateur, qu'il a compris comment elle fonctionne et qu'il en joue pour ne rien faire... Elle nous a avoué ne pas être tendre avec lui car il ne fait pas d'effort.

Notre fils fait effectivement des crises ( rien d'insurmontable cependant...), négocie tout, s'oppose régulièrement à nos décisions (même si elles sont justes et logiques)...

Nous avons donc contacté une psychologue spécialisée recommandée par l'A.N.P.E.I.P ( officiant dans le cabinet et formée par J.C. Terrassier), celle-ci, au vue de la description de la situation et au regard des antécédents familiaux concernant la douance, a décidé de nous voir rapidement pour éventuellement lui faire passer le WPPSI IV. Elle était notamment alarmée par la régression qu'est le fait de se faire dessus à l'école et qu'il fallait rapidement l'aider pour ne pas passer le reste de l'année scolaire dans cette situation qui risque de provoquer des dégâts...

Juste pour préciser que j'ai moi même été bilanté suite à des remarques faites (pédiatre, amis, médecins...) concernant notre fils autour de sa première année et qui entraient en résonance avec mon parcours et certains questionnements m'obsédant depuis des années.

Au delà de ça c'est un enfant très sensible, prenant les choses extrêmement à cœur, désirant être aimé et apprécié ( en ce moment il rentre triste de l'école car il demande à tous les enfants avec lesquels il joue s'ils sont ses amis... et parfois certains disent non... Il vit cela comme une agression).
Très curieux et passionné ( la lecture, les loisirs créatifs... l'espace ( dont il cite les planètes en disant que quand il sera grand il veut toutes les explorer), les dinosaures...) mais qui prend beaucoup de place car il veut que toute l'attention soit dirigée sur lui. Ca en devient difficile de discuter quand quelqu'un vient à la maison car il monopolise l'attention en posant des dizaines de questions.

Donc voilà, Nous voulons seulement que notre fils soit heureux et épanoui, qu'il se sente bien à l'école et non pas dépérisse par ennui ( plutôt logique ...). Si le WPPSI IV est nécessaire alors il faudra le faire, sachant que nous n'avions pas dans l'idée de le faire bilanter si tout se passait bien... ce qu'i n'est malheureusement pas le cas.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12764
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Mlle Rose » mar. 4 déc. 2018 19:36

Même topo ici sauf que ça n'a pas attendu 2 semaines.
Convoquée chez le directeur le premier jour de petite section pour le récupérer. Enfant inadapté, qui parle trop bien et n'aime pas les autres (je ne vois toujours pas en quoi c'est un problème), ne veut pas aller en récréation (idem), et se permet de reprendre la maîtresse (qui a dit que le soleil était une boule de feu, elle l'a cherché aussi hein !).
Début d'une longue et pénible désillusion pour lui vis à vis de l'école, malgré un saut de classe en cours d'année suite au premier test, qui perdure encore aujourd'hui.
Début d'un long parcours du combattant pour moi, avec de nombreux moments de rage intérieure durant lesquels je les aurais bien tous assommés à coups de pelle, qui perdurent encore aujourd'hui et qui perdureront sans doute encore demain.
L'école l'a éteint, on l'a nourri à l'extérieur.
Bon courage.

Je sais, je t'aide pas à voir les choses de manière optimiste. Pardon.

Le WPPSI a été nécessaire et important, parce qu'à cette époque je n'avais aucune espèce d'idée de ce que pouvait vouloir dire "surdoué", il a permis quelques aménagements, mais seulement parce qu'on avait une alliée dans la place (du temps où l'EN avait le budget pour payer des maîtres E et un RASED digne de ce nom); ce test n'a pas été le premier. Si c'est positif il faudra t'attendre à devoir refaire un test après 6 ans.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3556
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par madeleine » mar. 4 déc. 2018 20:01

Problématique identique de mon côté (avec un bon fond de haine contre certains "enseignanrs" qui ne s'éteint pas).
Si tu as le choix, tire-le de cet enfer.
Le privé est parfois moins pire.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Pessace
Messages : 19
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 06:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8102.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nice
Âge : 35

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Pessace » mar. 4 déc. 2018 20:10

Merci pour ce retour même s'il n'est pas rassurant. Il nous aide à rationaliser le fait de le faire bilanter.
Effectivement, une situation relativement similaire... Quelle tristesse de voir des gens si peu bienveillants et compréhensifs... Ostraciser un enfant sans chercher un minimum à comprendre je trouve ça hallucinant pour des instituteurs.trices...
En ce qui concerne l'optimisme et par rapport à mon expérience de l'école je n'avais pas de grandes attentes... La différence entre mon fils et moi est que lui n'est pas docile. Perso j'ai toujours subi en faisant bonne figure, en me disant que moins on me remarquait plus on me laisserait tranquille.
Enfin bref, ça fait de la peine pour lui mais aussi pour tous ceux pour lesquels ça ne va pas pour divers raisons.
Je sens les motifs d'énervement monter... Pénible!
Merci à toi, c'est important :)

Avatar du membre
Pessace
Messages : 19
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 06:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8102.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nice
Âge : 35

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Pessace » mar. 4 déc. 2018 20:16

Madeleine, oui on y avait déjà pensé avant la rentrée.
Une amie dont la fille a un an de plus que le notre était dans cette école l'année dernière. Ça se passait mal, même déroulement que pour notre fils. Elle s'en est ouvert à la maîtresse qui a minimisé tout ça... elle a fini par consulter et faire bilanter sa fille. Résultat positif. Elle a tenté d'en parler à l'école pour envisager un saut de classe, refus catégorique de la maitresse et de la directrice qui se range derrière... Finalement inscription dans le privé, passage en GS et tout va mieux.
Elle nous avait prévenu de tout ça parce qu'elle constatait des similitudes de fonctionnement entre sa fille et notre fils... On a voulu privilégier la socialisation car les enfants de la résidence vont dans cette école... voilà voilà...

Zourite
Messages : 29
Enregistré le : ven. 23 nov. 2018 16:47
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Zourite » mer. 5 déc. 2018 18:25

Le haut potentiel est méconnu dans le monde de l'enseignement (primaire en tout cas). Je n'ai pas souvenir d'avoir eu de formation à ce sujet, ou bien, j'ai décroché lorsqu'on m'en a parlé, car jusqu'à peu, j'avais une image totalement erronée du HP. Je suis passée à côté de plusieurs diagnostics et/ou de compréhensions de comportements extrêmes, surtout lorsque l'enfant HP s'exprime par de la violence envers camarades et adultes, ce qui est assez troublant (le mot est faible).

Bref, il n'est pas normal que la maitresse ne veuille pas vous recevoir en RDV. Tu peux, dans un premier temps, solliciter le directeur de l'école, s'il ne s'agit pas de la même personne, afin de lui expliquer la situation et ton objectif qui est de créer un dialogue. Le directeur peut vous recevoir avec la maitresse pour en discuter ensemble, lors d'un simple RDV ou dans le cadre d'une équipe éducative (réunion avec compte rendu écrit à laquelle l'Inspection peut être conviée pour apporter un regard supplémentaire, sans accabler qui que ce soit) après plusieurs RDV infructueux.

En cas d'échec, ou si c'est la même personne bornée, tu peux directement solliciter par téléphone l'Inspecteur de l’Éducation nationale de la circonscription de laquelle dépend l'école de ton fils, en lui répétant la même chose. En cas de problème de ce type, l'Inspection appelle en général rapidement l'école pour l'informer du souci et l'école sera dans l'obligation de vous recevoir.

Avatar du membre
Cyrielle
Messages : 1141
Enregistré le : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : En construction...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 46

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Cyrielle » mer. 5 déc. 2018 21:07

Bonjour,
je comprends bien toutes vos difficultés... mais je vais défendre un peu l'Education Nationale ;).
C'est vrai que le HP y est mal connu, parfois mal toléré par les enseignants (eux-même souvent en difficulté face à un gamin de 3 ans qui les reprend !). Ces dernières années il y a cependant pas mal de sensibilisation en interne, création des "référents HQI", en tout cas dans notre académie.

Ma frangine est psychologue scolaire en primaire, bien sensibilisée au sujet des HQI (pour cause^^), elle est confrontée à ce genre d'enfants, à leurs instit', à leurs parents, et joue toujours le rôle de médiatrice... il y a souvent d'autres solutions que la rupture, dans l'intérêt de l'enfant surtout. Même si, comme dit Miss Rose, c'est lui qui devra apprendre à s'adapter au moule, à l'école comme dans la société :/.
Je suggère donc de demander à voir la psychologue scolaire. Elle pourra lui faire passer les tests (mais il y a rarement/ jamais un CR écrit). Si elle aussi est bouchée hermétique au problème ben...
Bon courage !
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Zourite
Messages : 29
Enregistré le : ven. 23 nov. 2018 16:47
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Zourite » mer. 5 déc. 2018 21:29

Pour que l'enfant soit vu par le psychologue scolaire (s'il y en a un sur le secteur), il faut que l'enseignant en fasse la demande écrite (en tout cas, c'est la procédure dans ma contrée). C'est donc une excellente idée mais il faut d'abord établir un dialogue avec l'équipe enseignante.

Avatar du membre
sandrinef
Messages : 1969
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 12:11
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Âge : 41

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par sandrinef » jeu. 6 déc. 2018 10:01

Bonjour Pessace,
Ma fille est entrée également en maternelle cette année, elle a un mois de plus que ton enfant. Elle était contente d'aller à l'école mais a tout de suite manifesté son opposition à la maîtresse en refusant de faire ce qui était proposé.
Elle connait aussi ce stade de régression consistant à se faire pipi dessus, et même caca.
L'opposition a duré deux semaines, puis elle s'est mise activement à participer et a plaisir à faire les choses.
Concernant la régression, elle a été mise en lien avec des changements d'ATSEM, quand les plus "rigides" sont là, on a droit au pipi/caca.
Cependant, les rapports que j'entretiens avec le personnel de l'école est différent. Ma fille est dans une école Calandrette, école bilingue (occitan), qui pratique la pédagogie institutionnelle et la méthode Freinet. De plus, sa maîtresse est surdouée, ainsi que ses deux enfants, c'est quelqu'un qui est donc fortement sensibilisée sur le sujet. Elle m'a dit la semaine dernière penser que ma fille était probablement surdouée et m'a demandé s'il y avait des surdoués dans la famille.
Ma fille est accompagnée avec bienveillance, elle a cette chance, te lire m'a touchée car ton enfant devrait avoir la même attention et bienveillance. Tout cela n'est pas normal. Je me joins aux conseils des autres et j'espère vraiment que les choses vont s'arranger. Parce que le problème, ce n'est pas l'enfant.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain

Avatar du membre
Pessace
Messages : 19
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 06:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8102.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nice
Âge : 35

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Pessace » jeu. 6 déc. 2018 12:30

Merci pour vos retours et encouragements.
Je vais essayer de répondre dans l'ordre:
Zourite: Effectivement, je comprends bien ce problème de méconnaissance de la précocité et j'admets volontiers que gérer un enfant de 3 ans en opposition quand on a 27 élèves en classe n'est pas chose aisée. Après il n'est pas violent, que ce soit envers ses camarades ou sa maîtresse. Il se contente de s'opposer farouchement... Ce qui, je pense, est presque plus délicat à démêler pour l'enseignante...
On va tenter un R.D.V avec la directrice pour parler. On a aucune envie de braquer qui que ce soit et on aimerait que ce soit perçu en ce sens, pas comme une intrusion dans leur manière d’exercer. On veut simplement que notre fils se sente bien et que son désenchantement disparaisse...
En espérant trouver une personne apte à comprendre et entendre.
Le reste des démarches viendront après j'imagine... Si le reste ne devait pas être efficace.

Cyrielle:
Merci pour tes conseils. On n'attaque pas l'E.N, j'aimerais plutôt comprendre. Je vois bien les difficultés que certaines situations peuvent poser et j'intègre bien la difficulté pour une institutrice de gérer cela. Ce ne doit pas être franchement évident. On aimerait juste un peu plus de bienveillance ..et de compréhension... Voire d'humanité.
Pour la psy scolaire, je pense qu'on s'y référera si ça devait bloquer avec le corps enseignant. Malheureusement tout est toujours une question de personnes...

Sandrinef:

Ton histoire fait echo, effectivement. Et l'issu semble positive, ça rassure :)
Tout n'est vraiment qu'une question de personnes, en espérant tomber sur quelqu'un de bienveillant dans cette affaire :
Merci beaucoup et vraiment c'est une bonne chose pour ta fille :)

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 99
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 47

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Unesoprano » jeu. 6 déc. 2018 12:57

Si je puis me permettre une petite intervention bien que n’ayant pas d’enfant, mais en tant qu’enseignante (même si je ne suis pas Éducation Nationale), Sandrinef a évoqué la pédagogie Freinet. En cas de problème « insoluble » avec ton école, il y a peut-être là des pistes de recherche : écoles Freinet, Montessori... ces écoles parlent de la volonté des pédagogues de valoriser une recherche de l'école sur l'apprentissage, voire de développer certaines valeurs ou capacités et cela peut être précieux vis à vis de la question de la douance. Personnellement, j’ai bénéficié en tant qu’enfant en primaire de la pédagogie Freinet tout en étant en classe à Horaires Aménagés, et j’en garde un excellent souvenir. J’ai adoré pouvoir être plus autonome notamment dans la gestion de mes acquisitions de savoir. Je pense que cela a été un plus pour moi.
Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. Françis Picabia

Avatar du membre
Pessace
Messages : 19
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 06:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8102.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nice
Âge : 35

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Pessace » jeu. 6 déc. 2018 13:20

Unesoprano:
Il y a bien une école Montessori à proximité de chez nous mais malheureusement les frais de scolarité son exhorbitants (7000 euros l’année)... Claireent impossible pour nous :(
On y a déjà pensé mais ce n’est malheureusement pas envisageable...
Reste une école privée sous contrat dans notre quartier dont la directrice semble sensibilisée à la précocité ( ses enfants le sont) et qui serait relativement ouverte. Va falloir voir ça rapidement, rapport aux inscriptions à faire en début d’annee Calendrier.
Quel casse-tête...
On a aussi connaissance d’une école publique appliquant la pédagogie Freinet mais elle située dans une autre ville à plus de 30km de distance... ce qui en terme de trajet est énorme pour notre région ( NICE) au moins 1h10 de route vu les bouchons de partout...
Mais c’est évident qu’une plus grande autonomie avec un cadre précis l’aiderait et lui conviendrait plus que du rabâchage continuel et des choses strictement imposées...

Avatar du membre
Pessace
Messages : 19
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 06:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8102.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nice
Âge : 35

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Pessace » jeu. 6 déc. 2018 13:22

Désolé pour mon excès de « ... », je me rends compte qu’il y en a quasiment plus que de mots!

Avatar du membre
Loupiotte
Messages : 74
Enregistré le : jeu. 25 oct. 2018 22:17
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 27

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Loupiotte » jeu. 6 déc. 2018 13:57

Un petit message de soutien également (qui est finalement très grand) car, pour ma part, ça ne s'est pas forcément bien passé (euphémisme) avec des institutrices (je n'ai eu que des femmes) de maternelle et de primaire. En maternelle, très vite il a été convenu que je n'aille à l'école qu'en demi-journée car, effectivement, je m'opposais pas mal et refusais notamment de faire la sieste. Les témoignages de Mlle Rose et Madeleine sont assez similaires avec ce qui s'est passé pour moi. L'hostilité de ces enseignantes était plus que palpable et aucune volonté d'adaptation. Cela a duré jusqu'à la fin de la primaire. Par contre, avec deux d'entre elles, ça c'est extrêmement bien passé. Elles avaient compris qu'il "suffisait" de me lancer des défis, de demander quelque chose d'un peu plus difficile et qui demandait de l'investissement personnel et tout roulait. Évidemment, elles étaient aussi très bienveillantes, cela va de soit !
J'espère que tu trouveras une oreille attentive auprès de la directrice car ça pourrait effectivement bien débloquer la situation. Après tout, si une seule institutrice se comporte de façon bornée, ça ne veut pas dire que cela se passera mal avec les autres. Mais je suis tout de même assez choquée de sa réaction car certes, on en demande beaucoup aux enseignants et il y a souvent plein de profils différents à gérer dans une classe, ce qui rend la gestion de classe complexe voire insoluble, par contre, ces situations ne peuvent en aucun cas être une justification d'un refus de dialogue ou d'une minimisation des problèmes. Ça, non ! On cherche une solution avec les parents et on voit ce qu'il est possible de faire ensemble. Point barre.
Je crois pour ma part qu'un certain nombre d'enseignants se sentent mis en danger par ces enfants qui n'acceptent pas d'entrée de jeu leur autorité. Ils leur demandent de faire leurs preuves. C'est peut-être encore plus déstabilisant quand ce sont des tout petits qui le font car un adulte qui croit qu'il lui suffit d'être un adulte pour ne pas être remis en cause, ne comprend pas ce tout petit de 2-3ans qui ne va pas l'accepter d'emblée et qui n'hésitera pas à le dire et à le manifester. Avec des adultes sûrs d'eux et bienveillants, pas de problème. Ils accepteront de devoir faire leurs preuves et ne se sentiront pas attaqués. Avec des gens qui confondent autorité et autoritarisme et qui croient que leur légitimité ne passe que par leur fonction (professeur), ça ne passe pas du tout. Cela se retrouve avec tous les corps de métiers. Mais c'est d'autant plus dramatique quand cela se produit avec des tout petits car c'est bien plus violent et ils ne peuvent pas se défendre. D'ailleurs, cette non-adaptation ne se produit pas qu'avec des enfants surdoués. J'ai vu aussi des enseignants être maltraitants avec des enfants atypiques qui, de part leurs spécificités, n'étaient pas en mesure de comprendre/accepter le discours de l'adulte en face d'eux et donc, qui ne s'y conformaient pas. Certains professeurs réagissent très mal face à cela.
Si jamais la directrice se révélait ne pas être à votre écoute, soit tu peux chercher dans le privé, comme cela t'a été suggéré (en sachant que tu peux aussi être confrontée à des enseignants et une direction bornés et qui chercheront peut-être à taire les problèmes parce qu'on est dans le privé) ou bien il y a peut-être la solution des écoles expérimentales si vous habitez en ville.Ce sont des écoles qui restent publiques mais où l'on teste d'autres pédagogies en majorité type Freinet. Avec ces écoles, il y a souvent deux cas de figure : ou bien le directeur est persuadé que SA méthode pédagogique est la bonne et s'enferme dans qqc d'un peu sectaire avec uniquement des gens qui ont sa vision (c'est rare) ou bien tu vois des équipes tester en permanence leurs méthodes, faire des bilans, des réunions d'équipe et qui sont tout à fait disposées à écouter, changer, adapter... C'est le cas d'une école près de chez moi avec des professeurs qui sont en majorité des enseignants chercheurs.

Avatar du membre
Swinn
Messages : 184
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Swinn » jeu. 6 déc. 2018 14:02

J'ai une question simple, avant d' envisager le privé, d'autres écoles, d' autres méthodes d' enseignement, n' est il pas possible de demander simplement le changement de classe avec une autre maitresse et une autre approche de l' enfant ?

Zourite
Messages : 29
Enregistré le : ven. 23 nov. 2018 16:47
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Zourite » jeu. 6 déc. 2018 14:21

Je vous avoue ne pas bien comprendre, comme l'évoque Swinn, pourquoi il semble, dans les conseils, suggéré d'abandonner si vite la tentative de communication avec cette école. Je parle avec la triple casquette *HP déçue par l'école - enseignante - directrice d'école primaire (dans le secret espoir de changer les choses)* en concevant les difficultés rencontrées de part et d'autre.

Dans ma carrière, il m'est arrivé bien plus souvent de croiser des collègues ignorants mais plein de bonne volonté pour essayer de comprendre, que de collègues tous bornés, a fortiori, dans la même école. La maitresse n'a peut-être rien compris de la situation et est peut-être submergée par plein d'autres soucis avec d'autres élèves (dont les familles ignorent souvent l'ampleur parfois inimaginable).

Effectivement, son attitude fermée n'est pas propice au dialogue, mais je pense que ça vaut le coup d'insister, dans l'intérêt général. Car si elle a, ne serait-ce qu'un poil de conscience professionnelle, ça doit également la miner de ne pas s'en sortir avec ton fiston.

Avatar du membre
Pessace
Messages : 19
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 06:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8102.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nice
Âge : 35

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Pessace » jeu. 6 déc. 2018 16:25

En ce qui concerne le changement de niveau on en parlera lorsque notre fils aura effectué le wppsi IV ( et si cela s’avere Positif), avant c’est délicat de parler de cela sans rien pour appuyer la demande.
Pour le changement de classe, il n’y a qu’une classe par niveau et deux classes ps/ms et ms/gs. Sachant que la ps est réservée aux enfants de fin d’année et la ps/ms pour ceux de début d’annee... pareil à voir les résultats en main mais d’apres Certain échos ils ne sont pas ouverts à ça. À voir...
Bien sûr nous aimerions qu’il demeure dans son école de quartier, il connaît les enfants, il les croise dans la rue, joue avec au parc... ce serait la meilleure solution.

Oui, Zourite, nous insisterons, en espérant vraiment que ce ne soit qu’un problème de compréhension. Avec un peu de pédagogie et de diplomatie les choses pourraient s’arranger à minima, ce qui faciliterait la vie de tout le monde :)
Je ne la pense pas de mauvaise volonté, je l’ai rencontré en début d’année pour discuter de notre fils, la discussion était ouverte mais malheureusement ensuite cela a changé. Nous croisons les doigts!

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 99
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 47

Re: Enfant de 3 ans en mal-être-scolaire (PS) - WPPSI IV - demande de témoignages

Message par Unesoprano » jeu. 6 déc. 2018 20:21

Zourite a écrit :
jeu. 6 déc. 2018 14:21
Je vous avoue ne pas bien comprendre, comme l'évoque Swinn, pourquoi il semble, dans les conseils, suggéré d'abandonner si vite la tentative de communication avec cette école.
Personnellement, j’ai précisé « si problème insoluble », ce qui ne voulait pas dire « change d’école dès maintenant ». Je ne lis pas non plus dans les réponses des autres d’injonctions à ne pas tenter un dialogue. :honte:
Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. Françis Picabia

Répondre