[QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Répondre
Avatar du membre
InMedio
Messages : 132
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

[QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par InMedio » mar. 27 nov. 2018 10:21

Bonjour les amoureux du bois, les amoureux d'autre chose, et les amoureux de rien mais qui veulent bien aider,

Voilà, ça fait un an que je procr traîne la construction d'une armoire à claie, un séchoir de plantes pour être précis.
J'ai déjà tout ce qu'il me faut au niveau matériel.

Ce qui me manque et ma question va arriver bientôt, c'est une méthode d'assemblage de mes panneaux qui soit réalisable par moi tout seul (sans méga usinage proto-quantique ou je-ne-sais-quoi), et qui soit aussi démontable.
Je m'explique : là où j'installe mon séchoir, il n'a pas vocation à y rester très longtemps, et comme c'est un investissement conséquent pour moi, j'aimerais pouvoir le démonter et le remonter au moins une fois, quand j'aurai un lieu un peu plus définitif pour l'installer.

Question : connaissez-vous une telle méthode d'assemblage et comment puis-je l'apprendre ?

Pour le détail : les panneaux sont en MDF 18 mm d'épaisseur et font environs 2x1m. Le milieu sera constamment frais, sec, sombre et bien ventilé (conditions optimales pour le séchage des plantes). l'ensemble supportera à vide une 40aine de claies de 1m2 (faites de 4 tasseaux carrés de 27 mm avec une moustiquaire alu tendue dessus), et à plein environs 0,8kg de plantes fraîches par claie qui perdront leur humidité en deux-trois jours avec un rapport moyen de 1/5 (5kg de frais donnent 1kg de sec, mais c'est une moyenne)

Je me demandais si un assemblage en queue d'aronde était un choix correct et faisable, et j'ai peur qu'un assemblage chevillé sans colle (bah oui, faut pouvoir le démonter) soit quand même robuste et fiable.

Ou alors un tenon et mortaise chevillé, mais démontable...
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 674
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par Pataboul » mar. 27 nov. 2018 12:44

La queue d’aronde c'est de l’assemblage de haut niveau, c'est pas évident... Et je doute que ça soit solide dans du mdf, c'est un peu mou. Pareil pour les tenons-mortaises, dans du mdf de 18 j'y crois pas trop.
A cause de la faiblesse du mdf, visser dans la tranche ne sera pas très durable mais si tu est délicat, y'a moyen que ça supporte un ou plusieurs démontages. Si des pas de vis foirent, tu peux "réparer" en utilisant des vis un poil plus grosses ou plus longues. Ca reste très moyen comme assemblage.
Mais si tu dispose des petits bouts de tasseau dans les angles, qui pourraient aussi servir de support pour les claies, tu pourra visser plus solidement en traversant le mdf. Tu pourrais coller ces pièces sur un panneau et visser l'autre, sans mettre 40 vis non plus, ça ne me semble pas nécessaire, tous les 20cm devrait être largement suffisant. Et si après un démontage il y a des vis qui foirent, tu aura plein d'autres endroits pour déplacer tes vis.

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 112
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : Coucou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 37

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par blue hedgehog » mar. 27 nov. 2018 13:38

Salut In Medio,
La queue d'aronde, je te déconseille aussi, même la queue plate, le MDF est trop fragile pour ça, comme dit Pataboul.

Moi je pensais à une possibilité, c'est inspiré des anciennes armoires, celle qu'on achetait pas chez I*** et qui devait servir toute une vie.
Mais il faudrait en plus de tes planches MDF des chevrons à section carrée (4 pièces, genre 10 cm *10cm * hauteur de l'armoire);
Les chevrons te serviront de coins pour les montées, et seront la rainure de ton panneau mdf qui (sur toute son épaisseur sera une languette),il te faudra aussi quelques boulons+écrous.
Je vais essayer de faire quelques schémas pour mieux expliquer, voyons:
Bon là j'ai schématisé les 4 chevrons porteurs et les 3 planches des côtés.
capt1.JPG
Et le haut de tes chevrons sera donc creusé comme ça
capt2.JPG
mais seulement jusqu'à environ 10 cm du sol.

Puis en bas tu fais encore une rainure pour horizontale pour insérer le bas et au dessus une autre pour le haut.
capt 3.JPG
et tu fores par exemple 3 fois sur la hauteur (décalé selon les côtés) à travers le chevron et la plaque MDF et tu boulonnes le tout.
capt4.JPG
Bon désolée si les schémas sont un peu schématiques... si tu penses que ça peut te convenir je prendrai un peu plus de temps.. mais là faut que je retourne bosser...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3556
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par madeleine » mar. 27 nov. 2018 20:33

Le mdr c'est plein de colle, de formaldéhyde ... Ça m'inspirerait moyen pour faire sécher des plantes .
Tu peux aussi chiner une armoire ancienne en massif, de celles qui se demontent nativement, et y monter tes claies en fixant quelques tasseaux.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
baptiste
Messages : 514
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par baptiste » mer. 28 nov. 2018 08:31

Pareil que les autres je dirais que le MDF est pas une idée terrible :
- déjà comme le dit madeleine c'est plein de saloperies
- ensuite c'est tout sauf solide, ça tiens absolument pas l'humidité (gare à la rosée si tu fais sécher en extérieur)
- c'est hyper cher

Si tu venais à la quincaillerie demander ce genre de conseils je te dirais :
Planches de coffrage (épaisseur 27, en général non traitées ) ou voliges (épaisseur 18, mais souvent traitées classe deux) pour l'assemblage démontable tu perce de part un demi chevron (60x40) et les planches au même niveau (pense à décaller de manière à ce que les trous ne se rencontrent pas de chaque côté de l'angle) et tu assemble le tout en mettant un boulon TRCC et un écrou papillon.

Ça te fais un système démontable en 5minutes et à l'infini (rien n'est vissé dans le bois aucune chance que tes filletages s'abiment).

Ensuite si tu veux pouvoir moduler tu peux faire le même système mais en assemblant des cadres en planches avec juste un morceau de chevrons. Tu n'aura plus qu'à empiler les cadres en fonction de ce que tu veux faire sécher.

Petite astuce : avec le bois brut tu peux jouer sur l'élasticité du bois pour un effet de climatisation.

Sur certaines cabanes de chez moi on utilise ce système en laissant un des côtés de la planche libre et en faisant le montage par temps humide. Ainsi par temps chaud et sec le bois se rétracte et laisse passer de l'air pour ventiler et par temps froid et humide le bois viens gonfler et faire l'étanchéité pour empêcher l'humidité de rentrer.

Voilà si mes explications ne sont pas très claires je te ferais des schémas si besoin
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
InMedio
Messages : 132
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par InMedio » ven. 30 nov. 2018 19:00

J'ai déjà acheté mes panneaux depuis longtemps. Un ami m'avait conseillé le MDF parce que je n'avais justement pas besoin de beaucoup de solidité selon lui, et puis je fais sécher en intérieur dans une dépendance plutôt bien isolée naturellement (murs en tuffeau style 80 cm d'épaisseur, toiture neuve en ardoise). Et oui Baptiste je confirme : c'est hyper cher.
Je conçois que je fasse hurler de douleur les véritables amoureux du bois que vous êtes parce que le MDF c'est pas du bois toussa. Mais je répète que n'y connaissant rien j'ai suivi les conseil d'un ami qui a fait de la menuiserie. Et il m'a dit qu'il n'y avait pas de souci à faire sécher des trucs près de panneaux en MDF.

À la base je venais chercher des propositions comme celle de Sonic (la tienne me plaît bien aussi Baptiste), mais là je regarde mes panneaux en me demandant si j'ai bien fait d'acheter ça et qu'est-ce que je vais faire, du coup si ça fout des trucs toxiques dans mes plantes que je veux vendre ? et comment je sais que c'est dangereux ou sans danger ?
:1cache:
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Avatar du membre
baptiste
Messages : 514
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par baptiste » sam. 1 déc. 2018 08:52

Si ça peut te rassurer les formaldéhydes sont un composé parfaitement naturel issus de la dégradation incomplète de composés organiques carbonés.

Tu en trouve dans la fumée de bois, les cadavres ou les plantes en putréfaction... Il est même probable que tu en ai a l'heure actuelle dans ton corps.

Seulement au niveau des quantités rien à voir avec ce que tu trouve dans du MDF. Après si ton MDF est très vieux une bonne partie des formaldéhydes dois déjà être libéré sous forme gazeuse (attention c'est inflammable).

Après les chimistes confirmeront mais il me semble que le formaldéhyde libéré sous forme gazeuse risque de réagir avec l'eau pour donner du formol. Donc tes plantes risquent de bien se conserver !

Le MDF c'est bien quand tu dois chantourner (découper des formes style arabesques) ou usiner. Ça a un fini impeccable une fois peint sans avoir besoin d'être trop poncé. C'est pas mal utilisé en ameublement pour ces raisons.

Perso je l'utilise uniquement pour faire des tableau noirs parce que ça fait une peinture bien lisse ou ma craie marqué impeccable.

Donc à ta place j'utiliserais cette immonde saloperie ce MDF pour faire des chouettes étagères bien propres ou des panneaux explicatifs si jamais tu souhaite ouvrir une boutique. Et je prendrais du bon vieux bois d'arbre pour faire mon séchoir. Si tu fais ça avec des palettes ça peut même te coûter 0€
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 112
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : Coucou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 37

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par blue hedgehog » sam. 1 déc. 2018 09:42

Je ne conteste aucunement que le MDF peut contenir du formaldéhyde, et que ce n'est pas bon pour la santé, mais... au risque de me faire passer pour une inconsciente, j'aurais voulu ajouter que je cite:
Une étude effectuée en 1999 a montré que différents panneaux d'aggloméré et de MDF (panneaux de fibres à densité moyenne), émettent des hauts niveaux de formaldéhyde dans une chambre fermée:

300 à 400 microgrammes par mètre cube, par heure (μg/m3 h) au cours des quelques premières semaines
80 à 240 μg/m3 h après 6 à 10 mois.
(https://www.ecohabitation.com/discussio ... agglomere/)
et donc que d'après ce que InMedio dit et d'ailleurs baptiste l'a bien fait remarquer, le taux de panneaux stockés depuis un certain temps est moindre.

J'ajouterais qu'il existe maintenant des panneaux dits E1 qui contiennent bien moins de formaldéhyde et même certains qui sont fabriqués autrement, avec d'autres colles.

Donc, pour moi, avant de tirer la toute grosse sonnette d'alarme, il faudrait déjà savoir de quoi tu disposes exactement InMedio et surtout, si la ventilation de ta pièce est régulière et suffisante. Tu parlais d'une pièce bien isolée et en fait c'est là que chez moi les petites lumières rouges ont commencé à clignoter: si tu veux faire sécher quelque chose, il faut de l'air frais, neuf quoi. Parce que ne l'oublions pas, la vapeur d'eau est un gaz comme un autre et lorsqu'un endroit en est saturé, rien ne séchera plus.
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Miss souris
Messages : 1400
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 47

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par Miss souris » sam. 1 déc. 2018 10:00

Dans le même ordre d'idée, je ne ferais pas sécher sur planche pleine, mais sur un cadre en grillage à poule, ou façon tamis, pour que l'air circule mieux...
Mode bricolo pourri on : je revendrais les planches pleines sur le BC, où je les reutiliserais pour faire des étagères présentables, et je prendrais des montants d'étagères de garage, en métal, où je fixerais mes cadres de grillage à poule avec des chutes de fil électrique...mode off.

Mais c'est très très trash, dans l'idée et surtout l'absence de détails pratiques. Juste une piste, quoi.

Avatar du membre
InMedio
Messages : 132
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par InMedio » sam. 1 déc. 2018 13:16

En détails :

Mes panneaux MDF servent, comme je l'ai vu sur les plans de Sonic, de montants pour avoir quelque chose de fermé, hors de question de poser des feuilles et des fleurs dessus.
Les panneaux attendent bien sagement dans la pièce, ils prennent l'air depuis 8 mois.

Et pour info, j'ai vu plusieurs séchoirs professionnels en aggloméré, beaucoup plus vastes que le mien avec ventilo et déshumidificateur, certains fonctionnant depuis une dizaine d'années d'autres plus récents, avec un passage de 50 à 80 tonnes de plantes fraîches à l'année. La question de la toxicité ne s'était jamais posée.

Mes claies sont des cadres en sapin non traité (tasseaux carrés de 27 mm) sur lesquels sont tendues des moustiquaires en alu. Ça fait 1m carré de surface exactement. mes plantes ne vont que sur ces moustiquaires alu et dans le top 3 des meilleurs matériaux pour faire sécher des plantes, j'ai choisi le n°2 (sinon c'était moustiquaire en inox et c'est BEAUCOUP plus cher). Bien sûr c'est qualité alimentaire et mon sapin est non traité.
J'ai déjà fait sécher des plantes sur ces claies, pour le moment posées à même le sol (dalle de béton bien propre) dans ladite pièce. Pour l'instant j'ai un pauvre déshumidificateur passif avec des cartouches absorbantes pas cool pour l'environnement, mais je n'ai pas encore tiré l'électricité dans cette dépendance et comme je n'ai pas vocation à y rester (d'où l'envie de faire quelque chose de déplaçable, m'voyez) j'ai opté pour cette solution pratique et peu coûteuse plutôt qu'un véritable déshumidificateur actif sur secteur.
La présence d'un déshumidificateur est de toute façon indispensable, et quand j'aurai une production plus importante, j'aurai besoin d'un ventilo pour faire circuler l'air (pour l'instant nul besoin l'air circule bien tout seul). Je n'ai pas encore trouvé d'hygromètre pour mesurer l'humidité quotidienne de la pièce, mais à chaque fois que j'y vais, je la sens basse. Après vous allez me dire que c'est mon ressenti toussa, mais j'ai un peu d'expérience de ce à quoi ressemble un air sec et parfumé de séchoir.
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.

Hors-sujet
Je stocke mes plantes sèches dans des sacs à pain double paroi (qualité alimentaire, toujours, évidemment) propres dans une grande pièce très aérée, je n'ai strictement aucun problème de conservation depuis maintenant 2 ans que je fais ça et je bois et offre mes tisanes à des gens ravis de goûter pour me faire plaisir, et je n'ai eu de retours négatifs que sur ma façon douteuse au départ de doser la camomille.
EDIT : ah oui et un truc important :
- Un séchage passif sans ventilo c'est entre 2 et 4 jours dans les conditions que je vous ai décrites. 5 jours pour les plantes les plus grasses et humides.
- Le maximum conseillé c'est 0,8 kg par mètre carré de claie, mais je suis hyper rarement arrivé à mettre autant de plantes à la fois sur une claie. À part la menthe et la mélisse, c'est vrai.
- Le rapport moyen de séchage (perte de masse) c'est 5kg de plantes fraîches donnent 1kg de sec.
- Et enfin une tisane ça représente moins de 10g de plantes, pour une personne à 10 min d'infusion dans de l'eau bouillante.

Un jour, même si mon test dit que je suis plus fort en verbal qu'en maths, je ferai le calcul de la toxicité de mes plantes avec la taux de formaldéhides au mètre carré à l'heure libéré par mes panneaux MDF dans mes plantes.
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Miss souris
Messages : 1400
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 47

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par Miss souris » sam. 1 déc. 2018 13:33

Je comprends mieux...je visualisais pas ton projet comme ça. D'où mes suggestions...:)
Et donc, tu deales de la camomille mal dosée ? Coupée au sucre en poudre ? :rock:

Avatar du membre
InMedio
Messages : 132
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: [QALC] Menuiserie : dés.assemblage, que choisir ?

Message par InMedio » sam. 1 déc. 2018 14:14

Hors-sujet
D'aucuns ne supportent guère plus d'un capitule par tasse.

J'en mettais trois. Les jaloux diront "overdose", mais je dis "question de goût".

Quant au sucre en poudre, il est actuellement délaissé par du miel de chêne
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Répondre