[QALC] Le mystère des mamies violettes

Avatar du membre
Fu
Messages : 332
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: [QALC] Le mystère des mamies violettes

Message par Fu » sam. 10 nov. 2018 11:11

Merci à tous pour votre collaboration, je pense que le mystère des mamies violettes est en grande partie éclairci :

a/ Vers un âge indéterminé situé entre 60 et 100 ans, la femme se transforme en mamie, et son époux de même.
b/ Ce dernier ayant une espérance de vie moindre (et parfois un âge plus avancé) fait le grand saut le premier.
c/ La mamie se met en deuil pour une période d'au moins un an et opte pour la couleur violette, autorisée aussi bien par L’Évêché que par les bons usages du XVIIIe siècle, et rappel de ses années Barbie. Le noir n'est plus une option depuis que les gothiques s'en sont emparés.

Il reste juste un point d/ à éclaircir : comment expliquer la contagion violette qui va jusqu'à envahir la canne, les cheveux, le sac à main ? Pour les cheveux j'ai une idée, je pense que la couleur neige est trop fraîche, légère, et heurte la volonté de deuil de la mamie chaque matin dans le miroir. Pour la canne et le sac à main, c'est peut-être juste une volonté d'être assortie, alliée à une dose de mauvais goût.

Miss souris
Messages : 1335
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 46

Re: [QALC] Le mystère des mamies violettes

Message par Miss souris » sam. 10 nov. 2018 11:24

Pour le sac à main, je penche aussi pour un désir d'assortiment (dans les revues des années 50 c'est courant comme conseil, d'assortir sac et chaussures aux vêtements. Et ça l'est peut être même encore aujourd'hui, sauf que je ne suis pas la mieux placée pour les conseils de mode au XXIème siècle vu que je m'en fiche...) : le sac coloré pas possible ( pas deuil) et le sac noir est précisément de la couleur qu'on souhaite éviter...(sans compter que noir et mauve, quand on n'est pas Dracula, c'est pas terrible, je trouve).
Pour les cheveux, j'opterais pour un cumul 1) dégénérescence de la vision des couleurs 2) trop petite taille de l'échantillon (impossible de voir à quoi vont ressembler ces "reflets" en vrai 3) règlement de compte de la coiffeuse.
Pour la canne en revanche ... à part un désir , moitié curiosité scientifique, moitié enfant jouant avec des allumettes, moitié recherche métaphysique de l'absolu (je sais bien, mais des fois faut ce qui faut, et deux moitiés ne suffisent pas. Je prépare ma mammiattitude, et j'entraîne mon désir métaphysique d'absolu. Laissez moi tranquille.), à part ces moitiés qui m'empêchent d'aller au bout de ma phrase, donc, je ne vois pas ...

Répondre