Plaisir auditif intense et bref

Le lieu de Culture, comme le titre de la rubrique l'indique. Ici il s'agira d'Oeuvres et d'Auteurs du vaste paysage culturel. Textes, photos, vidéos...
Rappelons que vos propres créations ont leur lieu consacré!
cherubim
Messages : 493
Enregistré le : lun. 12 mars 2018 10:26
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic ... 38#p270338
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Localisation : tout près d'ici...
Âge : 43

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par cherubim »

https://www.youtube.com/watch?v=K-oQ7awSy5Y

Ca marche! Décidément j'apprends plein de trucs sur ce forum! :)
Le monde entier est un théâtre,
Et tous les hommes et les femmes seulement des acteurs;
Ils ont leurs entrées et leurs sorties,
Et un homme dans le cours de sa vie joue différents rôles… William Shakespeare, (Comme il vous plaira)

Avatar du membre
Osia
Messages : 317
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 12:02
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 41

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Osia »

Moi aussi ;)

Je suis ce post avec intérêt depuis sa création, je trouve le concept tel que défini par IM intéressant parce que je comprends bien (il me semble) l'idée du "plaisir auditif intense et bref". Petit à petit, nous en sommes venus à écouter des morceaux entiers de musiques prenantes ou/et envoutantes, mais ce petit instant d'un morceau que nous attendons avant même d'avoir entendu les premières notes, celui qui "fait" le morceau à nos oreilles, son partage est plus rare ;)
Je ne ferais pas exception: je vais vous partager un morceau qui pour moi est un plaisir auditif intense et long :D (parce que c'est celui que j'écoute là).
Et dans lequel je retrouve les brefs plaisirs qui je pense pourraient être semblables à ceux dont parle IM à l'origine de ce post: un extrait de la bande originale du film Matrix, un grand classique:
► Afficher le texte
J'attends la vingt cinquième seconde, ensuite je me promène entre la répétitivité de la musique et l'arrivée de chaque nouveau son jusqu'à 1'45", où je suis réellement agressée (pourtant je m'y attends !) avant de m'échapper à partir de 2'04" par la sensation de vitesse croissante apportée par la musique jusqu'à la troisième minute, où le changement de rythme me permet une échappée par l'unicité du piano. A 4'04", c'est une reprise: on retrouve chaque instrument déjà entendu, la boucle musicale reprend son cours, et m'amène des idées d'"usinages". A 5'58, retour du piano et d'un calme relatif jusqu'à la fin du morceau.

Il a beau être "archi répétitif" ce morceau, j'aime ce côté sursaut, vitesse, liberté et... informatique (bah voui !) qu'il dégage, et il peut durer plus de sept minutes, il est pour moi plein de petits plaisirs auditifs intenses et...
bref :)

Avatar du membre
Balalaïka
Messages : 31
Enregistré le : sam. 5 janv. 2019 14:04
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9799
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 60

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Balalaïka »

Sujet passionnant !!!...C'est une vrai plaisir de vous lire !!!...J'aime beaucoup le style de musique proposé par l'auteur du sujet et je ressens quelquechose de similaire à ce qu'il décrit en écoutant ses vidéos. Je n'ai pas encore eu le temps de visiter tous les autres liens...Je n'apporte pas grand-chose au débat car, jusqu'ici, je n 'avais jamais réfléchis autour de cette sensation particulière et forte...Je me contentais de m'en nourrir.

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 470
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049] C'est ici[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 27

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par InMedio »

Merci Balalaïka pour remettre ce petit sujet au jour !
J'en profite pour ajouter un lien :
https://youtu.be/WeJs12UaFEA
C'est la deuxième partie de la fameuse marche pour les funérailles de la Reine Marie de Purcell (utilisée dans le film Orange Mécanique). Ce chœur me transporte et ce particulièrement à "shadow". C'est ce mélange de mode majeur soudain, alors que la musique n'est que tristesse et contrition. C'est ce mot 'shadow' (ombre), que je trouve bien choisi pour justement mettre de la lumière dans la partition.
C'est une satisfaction auditive d'une extrême puissance que je vous partage ici !

Avatar du membre
Balalaïka
Messages : 31
Enregistré le : sam. 5 janv. 2019 14:04
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9799
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 60

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Balalaïka »

InMedio, ton lien ne fonctionne pas. la vidéo, nous dit-on, n'est pas disponible. Aurais-tu un autre lien ?

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 470
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049] C'est ici[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 27

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par InMedio »

C'est étrange, de mon côté le lien fonctionne très bien et je peux lire la vidéo.

Avatar du membre
Balalaïka
Messages : 31
Enregistré le : sam. 5 janv. 2019 14:04
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9799
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 60

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Balalaïka »

Bizarre, en effet...et dommage pour moi..J'ai tenté d'écouter d'autres vidéo, certains affichent la même chose (vidéo non disponible), d'autres, comme celui-que j'ai découvert dans un post de enfused...et j'ai les mêmes sensations à peu près aux mêmes moments...Voici ce lien que je remonte avec plaisir !
https://www.youtube.com/watch?v=9Vbj58PN4QA

mêmes sensations et aux mêmes moments que la personne qui a posté ce lien...
InMedio a écrit :
mer. 1 juil. 2020 12:34
C'est étrange, de mon côté le lien fonctionne très bien et je peux lire la vidéo.
Ca y est ! J'ai réussi mais en faisant des détours...Je ne sais pas si c'est bien le morceau que tu proposes. J'ai tapé "Man that was born of a woman" de Henry purcell. C'est magnifique !!! Je l'ai écouté deux fois. Une première fois sans réfléchir, la seconde fois en prêtant attention...Alors, je me suis trouvée en difficulté...Il n'y a pas un seul moment fort mais plusieurs, un peu comme si les effets du "plaisir auditif intense et bref" étaient projetés très loin et bien au-delà de son temps de vie...Du coup je suis transportée tout au long du morceau. Et pourtant il y a 2 ou 3 moments plus intenses. Il faudrait que je ré-écoute...Un grand merci pour la découverte !

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 470
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049] C'est ici[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 27

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par InMedio »

Oui c'est bien ça. J'apprécie tout particulièrement la version menée par Sir John Eliot Gardiner et chantée par le Monteverdi Choir Orchestra
Version que j'ai retrouvée ici : https://youtu.be/RWQ78Zb1mFo
(j'espère que le lien fonctionne cette fois-ci)

Ça fait toujours plaisir de partager des choses !

EDIT : Hmm en fait, non. En réécoutant, ce n'est pas exactement ma version chouchoute là. Pourtant c'est Gardiner et le Monteverdi Choir. J'sais pas. En plus la qualité est pas top.

Avatar du membre
Balalaïka
Messages : 31
Enregistré le : sam. 5 janv. 2019 14:04
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9799
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 60

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Balalaïka »

Oui, la vidéo fonctionne. Effectivement, le son n'est pas excellent. En fait j'ai écouté plusieurs versions de ce morceau et je me suis rendue compte que j'avais du mal à repérer avec précision les moments forts pour la raison citée ci-dessus. Curieusement, lorsque j'écoute certains morceaux de musique, et peut-être seulement à ce moment-là, la fonction "activité cérébrale permanente" se met automatiquement en mode "off". Je suis emportée ailleurs et très loin, dans un espace presque hors d'atteinte du réel...L'action de repérage volontaire de moments précis plus forts que d'autres ne se fait pas, en tous cas pas naturellement. Je me dis que c'est peut-être une question d'entraînement, d'attention ce qui se passe en nous, à ces moments précis...

Avatar du membre
Tamiri
Delta Force
Messages : 702
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 21:43
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=78&t=8830]Ah? Bon.[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 43

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Tamiri »

@InMedio il n’est pas impossible que Gardner ait remis la partition sur le pupitre ultérieurement. Si l’enregistrement mentionne encore « Monteverdi choir & orchestra », c’est qu’il date d’avant 1978, car ensuite seul le nom du chœur est resté inchangé, l’orchestre ayant été rebaptisé « English baroque soloists » pour marquer le passage à un instrumentarium « historiquement informé » (ce qui était à l’époque un choix militant, donc ils tenaient à marquer le coup). Or effectivement d’après l’extrait youtube, cette prestation est stylistiquement un peu datée, ce qui est cohérent avec les indications : ce doit être le disque des années 70 avec les Monteverdi choix & orchestra auxquels s’adjoignait L’ensemble « Equal Brass ». Si tu as un enregistrement différent avec Gardiner et le Monterverdi choir, il se peut que l’orchestre se produise sous son nom ultérieur (et ses nouveaux instruments), et donc qu’il soit postérieur à 1978 ; il se peut aussi qu’il mette en présence le Monteverdi Choir et un autre orchestre, ce qui est également courant en tournée (mais reste plus rare dans la discographie). Le cas échéant, faut regarder les détails de la distribution sur le disque. Si ce n’est pas un disque que tu as mais seulement un fichier téléchargé, ça risque d’être moins facile à identifier.

Avatar du membre
Judith
Messages : 849
Enregistré le : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Judith »

Le premier lien signale que l'enregistrement date de 1995. J'ai l'impression que c'est un extrait d'un CD de la Gardiner Purcell Collection publiée cette année-là chez Erato, CD qui est très réussi. Pour le second lien, pas de date indiquée, et c'est effectivement moins bon : donc mystère et boule de gomme...

Avatar du membre
Tamiri
Delta Force
Messages : 702
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 21:43
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=78&t=8830]Ah? Bon.[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 43

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Tamiri »

Y’a pas mal de publications en ligne où ils indiquent les dates de sortie CD et non d’enregistrement. Or les parutions CD de 95 étaient des rééditions. De toutes façons si c’est crédité « Monteverdi orchestra », c’est avant 78 (et accessoirement je l’ai pas et je vais m’en commander un).

Avatar du membre
Judith
Messages : 849
Enregistré le : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Judith »

Hors-sujet
Ah, tu as raison : vérification faite, le disque mentionne le Monteverdi Choir et l'ensemble Equal Brass, donc c'est un enregistrement antérieur à 1978. Je n'y connais pas grand chose mais je trouve que c'est plutôt bon, même s'il existe certainement des enregistrements postérieurs qui sont bien mieux. Moi, si je devais me racheter Music for Queen Mary, je prendrais la version de Cleobury avec le chœur du King's college de Cambridge. Mais j'ai peut-être tort, je me rate souvent dans ce type d'achat.

Avatar du membre
Tamiri
Delta Force
Messages : 702
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 21:43
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=78&t=8830]Ah? Bon.[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 43

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Tamiri »

Hors-sujet
De ce que j’en entends effectivement c’est chouette. D’après une petite recherche sur internet, la date des des droits phonographiques est indiquée à 1977 chez Erato, ce qui est cohérent. Peut-être qu’une proposition ultérieure de la part du même Gardiner aurait eu une approche plus chambriste et un peu plus de fini sur les détails des parties instrumentales, mais les Monteverdi étaient déjà un chœur d’élite à l’époque. La seule chose que je n’aime pas dans ses disques de cette époque, ce sont les contre-ténors solistes que je trouve souvent épouvantables (or je vois qu’il y a Charles Brett là dedans, j’aime pas du tout). Sur le papier le disque de Cleobury peut effectivement être une alternative intéressante, apparemment il y a aussi un disque de Marriner pour aller dans un autre style...

Avatar du membre
Judith
Messages : 849
Enregistré le : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Plaisir auditif intense et bref

Message par Judith »

Hors-sujet
Dans la version Cleobury, le contre-ténor est Tim Mead, c'est aussi un type de voix que tout le monde n'apprécie pas forcément. Mais à mon avis, c'est un musicien plutôt rigoureux.
Ce serait un sujet de discussion en soi, ça, les contre-ténors qu'on aime ou qu'on déteste. Il y a de quoi se disputer allègrement.
Je reste sur ce thème pour un autre plaisir bref et intense... Un de mes souvenirs d'enfance les plus forts.

https://www.youtube.com/watch?v=trOXaDeFeD4

Répondre