Chronique du sexisme ordinaire

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Avatar du membre
Grabote
Messages : 3181
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Grabote » jeu. 13 sept. 2018 08:24

Niarky a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 08:13
Alors, est-ce que c'est quelque chose de particulièrement "féminin" de remarquer ces détails, justement parce que nous sommes formatées à être des "ménagères" ?
Bah je pencherai plutôt pour un profil particulier, qui se retrouve chez des hommes comme chez des femmes.
Je suis très "visuelle", je vois beaucoup de choses, tout le temps, j'ai travaillé avec des hommes qui étaient comme ça aussi, pas pour rien qu'on se retrouvait sur le terrain des arts visuels :P

Il y'a une autre expérience sociologique connue : celle de la correction de thèse ...
ben ça fait pareil que pour le ménage, quand on croit que c'est un homme qui la écrit c'est "brillant" "intéressant" etc ... quand c'est une femme c'est "à creuser" "peut mieux faire " ... et bien évidemment un décalage de notation (je cite approximativement mais l'idée est bien là)

Je n'arrive pas à comprendre comment on peut encore nier qu'il y'ait une différence de traitement entre les femmes et les hommes ?
Les 30% de salaires en moins à travail égal, le travail précaire, le moins perçu des retraites, le plafond de verre etc ... tout ça a été prouvé "scientifiquement" .
Niarky a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 08:13
Pourquoi chercher à faire une différence homme/femme à tout prix ?
Hé oui, bonne question !
"...un peu partout, tout le monde s'entretue, c'est pas gai, mais d'autres s'entrevivent, je vais les retrouver" Jacques Prevert

Avatar du membre
Niarky
Messages : 392
Enregistré le : mer. 30 mars 2016 15:27
Présentation : +1
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Là-haut
Âge : 28

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Niarky » jeu. 13 sept. 2018 08:36

Hors-sujet
Grabote a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 08:24
Niarky a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 08:13
Alors, est-ce que c'est quelque chose de particulièrement "féminin" de remarquer ces détails, justement parce que nous sommes formatées à être des "ménagères" ?

Oooh maaaan dieu la mauvaise citation ça me viendrait jamais à l'idée de poser ce genre de question. :lol:
Sinon je comprend tes réflexions Grabote, et je ne dis pas que tout ça n'existe pas (je bosse et fais mes études dans un environnement extrêmement masculin), je dis juste qu'on a le pouvoir de casser les schémas, alors allons-y gaiement.
Faut trouver les bons mots et les méthodes pour faire évoluer les consciences ça prendra le temps, ça ira forcément pas assez vite, mais je préfère me tourner vers ce qu'on peut changer en mieux au lieu de rester sur ce qui dérange.
(Et là je sais pas si je suis claire.)
-"Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq."

Kallio
Messages : 24
Enregistré le : mer. 6 juin 2018 11:17
Présentation : Je m'présente...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Kallio » jeu. 13 sept. 2018 09:09

Désolée Niarky pour la confusion. En fait, c'est une remarque que j'ai entendue davantage de la part d'hommes que de femmes quand j'ai pu poser la question (d'où le rapprochement avec mon mari qui réagit comme toi). Je ne cherche pas à tout prix à faire une différence homme/femme. Je m'interroge justement pour savoir si cette différence significative de proportion à un lien avec le sexe ou non. C'est peut-être effectivement juste une simple différence de profil, comme le dit Grabote.

A mon sens, le fonctionnement de chacun est en partie dû à une histoire et à une éducation. Cette éducation est aussi sociétale, à savoir, correspondant au rôle que la société nous assigne (qu'on choisisse ensuite d'adhérer ou non à ces codes), notamment en tant qu'homme ou en tant que femme. Tu peux appeler ça stéréotypes ou préjugés et ils ne touchent pas que le sexe, mais aussi d'autres caractéristiques. Par conséquent, je pense que nos réactions face à certaines situations peuvent dépendre de notre sexe.

Je me rappelle un jour, dans un parc de jeux pour les enfants, avoir vu un papa gronder son fils, qui devait avoir 4 ou 5 ans, parce qu'il ne voulait pas monter à une échelle de corde. L'enfant avait peur. Je ne me souviens plus des termes exactes (ça fait pas mal d'années maintenant), mais, clairement, dans la bouche du papa, un garçon n'avait pas le droit d'avoir peur et devait être courageux.
Une autre fois, dans un magasin, une maman disait à sa petite fille qui voulait une voiture que "non, c'est un jeu pour les garçons".
Ces enfants, devenus grands, auront-ils un fonctionnement "neutre" ?

Le changement de mentalité et de schémas est long et oui, nous avons le pouvoir de les changer !

Dark Vadrouille
Messages : 288
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Dark Vadrouille » jeu. 13 sept. 2018 09:31

Est-ce sexiste quand par exemple je préfère passer un entretien d'embauche avec une femme au recrutement ?

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3181
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Grabote » jeu. 13 sept. 2018 10:36

Niarky a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 08:36
je préfère me tourner vers ce qu'on peut changer en mieux au lieu de rester sur ce qui dérange.
:rock:
Disons qu'en ce qui me concerne, je trouve difficile de changer quelque chose dont je n'ai pas conscience, d'où l'idée de ce fil, une occasion de mettre en lumière certains fonctionnements intériorisés souvent inconsciemment dans la petite enfance, pour pouvoir agir consciemment dessus.
Par exemple, après m'être rendue compte que j'avais un comportement plus accueillant, attentif, valorisant avec les copines de ma fille qui sont jolies, j'ai rectifié le tir avec celles qui le sont moins. Je me retiens aussi de faire des réflexions à ma fille quand je trouve qu'elle est mal fagotée. Parce que y'en a marre de cette injonction à "être jolie et souriante" tout le temps. Mais ça me demande pas mal d' efforts , d'abord de prise de conscience puis de rééducation de mon comportement.
Et je dois bien avouer que mon égo en prend un coup au passage, personne n'aime se rendre compte qu'il commet une injustice ou contribue à perpétuer un système injuste, enfin, en tous cas pas moi ...
"...un peu partout, tout le monde s'entretue, c'est pas gai, mais d'autres s'entrevivent, je vais les retrouver" Jacques Prevert

Avatar du membre
Fu
Messages : 194
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Fu » jeu. 13 sept. 2018 10:54

Grabote a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 10:36
(…) d'où l'idée de ce fil, une occasion de mettre en lumière certains fonctionnements intériorisés souvent inconsciemment dans la petite enfance, pour pouvoir agir consciemment dessus.(…)
Et c'est vraiment une très bonne idée. :rock: Nous sommes sûrement nombreux sur ce forum à faire ce travail sur nous, dans divers domaines (notamment le racisme), mais en échangeant ici on peut s'entre-aider pour mettre le doigt sur des aspects que l'on n'a pas identifiés nous-mêmes. Merci Grabote !

Kallio
Messages : 24
Enregistré le : mer. 6 juin 2018 11:17
Présentation : Je m'présente...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Kallio » jeu. 13 sept. 2018 13:53

Dark Vadrouille a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 09:31
Est-ce sexiste quand par exemple je préfère passer un entretien d'embauche avec une femme au recrutement ?
Sais-tu pourquoi tu préfères passer un entretien d'embauche avec une femme plutôt qu'un homme ?

Dark Vadrouille
Messages : 288
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Dark Vadrouille » jeu. 13 sept. 2018 14:14

Kallio a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 13:53
Dark Vadrouille a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 09:31
Est-ce sexiste quand par exemple je préfère passer un entretien d'embauche avec une femme au recrutement ?
Sais-tu pourquoi tu préfères passer un entretien d'embauche avec une femme plutôt qu'un homme ?
Oui car je trouve que les hommes ont tendance à poser une question ouverte (ex : quelles sont vos motivations ? Pourquoi postuler chez nous ?). Les femmes, en tout cas celles avec qui j'ai passé des entretiens, orientent beaucoup plus l'entretien, expliquent plus en profondeur le poste et leurs attentes.

Après il est aussi possible que je fasse une bonne grosse généralité mais j'y sens beaucoup moins le problème d'égo que mettent en avant pas mal d'hommes pour montrer que justement ce sont des hommes...

Avatar du membre
Lyra
Messages : 318
Enregistré le : ven. 3 mars 2017 16:59
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Lyra » jeu. 13 sept. 2018 16:18

Kallio a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 13:53
Dark Vadrouille a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 09:31
Est-ce sexiste quand par exemple je préfère passer un entretien d'embauche avec une femme au recrutement ?
Sais-tu pourquoi tu préfères passer un entretien d'embauche avec une femme plutôt qu'un homme ?
Ah c'est rigolo, parce que moi je préfère carrément passer un entretien d'embauche avec un homme ; mais je sais pourquoi. :lol:

(C'est parce que je suis une fille qui travaille dans un milieu d'hommes, donc je suis rare et c'est plus facile pour me faire embaucher... C'est grave de tirer opportunisme du sexisme par flemme de préparer un entretien ? :D) (Au moins j'ai pas besoin de passer sous le bureau...)
Aimant la ritournelle, les calembours et les gros mots

Avatar du membre
W4x
Messages : 3519
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par W4x » jeu. 13 sept. 2018 17:07

Question piège, à voir alors si c'est le contenu de la question qui oriente ta préférence, ou le sexe de la personne qui te la pose ? Si l'enjeu est purement rhétorique ou relève d'un certain jeu de séduction (ce qui est valable dans les deux sens)... ^^
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Dark Vadrouille
Messages : 288
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Dark Vadrouille » jeu. 13 sept. 2018 17:11

W4x a écrit :
jeu. 13 sept. 2018 17:07
Question piège, à voir alors si c'est le contenu de la question qui oriente ta préférence, ou le sexe de la personne qui te la pose ? Si l'enjeu est purement rhétorique ou relève d'un certain jeu de séduction (ce qui est valable dans les deux sens)... ^^
Peut-être un peu des deux, ça dépend si physiquement la femme me plaît. Mais plus généralement c'est avant tout la mise en forme que je préfère chez une femme, bien souvent l'approche est moins frontale qu'avec un homme.

Il fut un temps, tous mes rdvs galants (issus de sites de rencontres) étaient menés comme si j'allais à un entretien d'embauche. Et le pire c'est que c'est efficace :(

Répondre