Le Bore-Out

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Avatar du membre
Jean-Louis
Messages : 38
Enregistré le : ven. 1 juin 2018 08:50
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9375
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Le Bore-Out

Message par Jean-Louis » mar. 19 juin 2018 08:38

J’ai changé de travail il y a 10 mois. Je l’ai exercé pendant 5 ans et demi. Il était très technique et très réglementaire (je suis fonctionnaire d’état), et les 3 premières années c’était super. Il y avait beaucoup de choses à faire, à voir dans toutes les directions. En bout de 2 ans j’avais fait le tour, on va dire du travail quotidien, de la base, des 90% que l’on rencontrait le plus. J’ai commencé à creuser certaines problématiques, je me mettais un mois ou 2 à fond sur un sujet qui était mal maitrisé. Je rédigeais des notes que je faisais suivre à ma hiérarchie. Je devenais une espèce de spécialiste du mouton à 5 pattes. J’en savais plus que la plupart de mes collègues et chefs. Moi, ça me plaisait énormément. Je me suis rendu compte au bout de quelques temps que ma hiérarchie s’en tamponnait complétement. Je m’en foutais et je continuais. Vu que je maitrisais bien, j’ai aussi participé à la rédaction d’un sujet de concours.

Et puis un jour grosse groooosssssse lassitude, j’avais beaucoup creusé, pondu plein de notes que personne ne lisait. Je ne trouvais plus rien à creuser ou je me suis lasser de creuser. J’ai commencé à m’ennuyer comme jamais. Je faisais mon travail (en gros ça me prenais certaine semaines pas plus d’une demi-journée). Et le reste du temps, je zonais sur internet. Et même des fois je m’ennuyais tellement que je travaillais. Je me gardais du travail à faire pour les moments ou j’étais au maximum de l’emmerdement. Seules les échéances et la contrainte du temps pouvaient me faire travailler. J’attendais la dernière minute pour que la pression soit suffisante pour me pousser à travailler. Je passais mes journées, apathique, dans mon bureau à surfer mollement sur internet, je jouais aussi à des jeux en Flash. Même ça au bout d’un moment je m’en suis lassé. J’avais honte aussi, je ne suis pas trop mal payé et je me disais : « Tu as vu combien tu es payé et tu ne fous rien de tes journée, et après tu vas te plaindre qu’on critique toujours les fonctionnaires ? ». Ça a été ça pendant 2 ans, plus rien à apprendre, des journées d’une longueur sans nom. J’ai essayé sans succès de bouger sur des postes qui m’intéressaient. Puis j’ai fini par postuler sur n’importe quoi, pour changer. J’avais l’impression vers la fin de régresser intellectuellement de me légumifier, de me zombifier. L’horreur. Plus rien pour stimuler le cerveau. Ça commençait à sérieusement m’attaquer le moral. Il fallait partir sur du complètement nouveau. Ce que j’ai fait il y a 10 mois. Le poste est beaucoup moins technique, et là, je recommence à m’ennuyer…

Avatar du membre
Daum
Messages : 8
Enregistré le : sam. 27 oct. 2018 14:19
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Le Bore-Out

Message par Daum » ven. 2 nov. 2018 17:23

Bonjour à tous,
J’ai vu une psychologue il y a 15 jours pour lui parler burnt out, mais elle m’a dit que d’apres elle c’est plutôt de l’ennui.
Pourtant je suis sage femme libérale.
En fait j’ai été prof d’arts appliqués pendant 2 ans, puis illustratrice, puis j’ai créée une entreprise de e commerce, puis une seconde qui s’est bien développée. Mon mari gère maintenant l’entreprise et a un salarié.
J’ai repris il y a 10 ans des études pour devenir sage femme libérale. 5 ans d’etude de médecine et voilà 5 ans que je fais ce métier. J’ai déjà travaillé dans un cabinet avec des collègues puis j’ai ouvert un premier cabinet, puis un second dans une autre ville.

Mon emploi du temps déborde car les patientes se sentent écoutées. Mais actuellement je suis entrain de les trahir car ça ne m’interesse plus. Je n’en peux plus d’ecouter les nausées, les malaises, les maux de ventre, les plaintes sur les bébés qui pleurent la nuit ou qui vomissent. Je n’en peux plus de prescrire des contraceptions et d’expliquer 6 fois par semaine à quoi ressemble une contraction et quand partir à la maternité.
En plus les patientes ne sont pas toujours respectueuses : elles annulent le rdv à la dernière minute par exemple, et moi j’ai une heure à tuer car personne en face de moi.
Comment avoir envie d expliquer et d écouter la même rengaine tous les jours depuis 5 ans.

Et pourtant je suis libérale, je choisis mon emploi du temps, mes congés, je n’ai pas de chef et en plus mon travail a du sens au niveau humain. Alors pourquoi je n’y arrive plus ? J ai 37 ans.
« tu es aussi sain d’esprit que moi »

Avatar du membre
C-Oli
Messages : 31
Enregistré le : dim. 23 sept. 2018 18:50
Présentation : Blablabla
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 44

Re: Le Bore-Out

Message par C-Oli » lun. 5 nov. 2018 16:53

Si tu t'ennuie...c'est une raison suffisante pour ne plus avoir envie de faire ton travail. :hai:
Je suis tombée sur ce post après avoir fait une recherche sur le forum...car moi aussi je croule sous l'ennuie dans mon travail. Pas que je n'ai rien à faire hein...pas que je n'ai pas souhaité faire ce que je fait...mais j'étudie depuis quelques mois autre chose, qui réponds à des centres d'intérêts tellement plus forts que j'ai beaucoup de mal à accepter de devoir faire des choses aussi inintéressantes que celles que je dois faire dans mon travail au quotidien.
Le problème est que je ne suis pas encore apte à pratiquer mon futur métier (sans compter la peur de lâcher la sécurité du CDI pour de l'entreprenariat sans aucune garantis de succès mais ça c'est une autre histoire) et donc je dois continuer à travailler...dans ce qui ne m'intéresse pas.
Bref...je comprends... :wasntme: As tu réfléchis à une nouvelle orientation, quitte à devoir apprendre autre chose que ce que tu fais bien aujourd'hui ?
“L’intelligence est insipide sans altruisme.” Michel Bouthot

Avatar du membre
Daum
Messages : 8
Enregistré le : sam. 27 oct. 2018 14:19
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Le Bore-Out

Message par Daum » lun. 5 nov. 2018 19:32

oui j y ai pensé. Cependant pour l’instant rien ne me passionne, et je ne fonctionne qu’à la passion. Et en plus comme toi c’est compliqué de lâcher un boulot avec un salaire.
J ai déjà tellement changé de fois que je m’epuise toute seule.

Concernant ta situation, as tu l’impression que quand tu seras formé tu pourras en faire ton métier ?
« tu es aussi sain d’esprit que moi »

Avatar du membre
C-Oli
Messages : 31
Enregistré le : dim. 23 sept. 2018 18:50
Présentation : Blablabla
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 44

Re: Le Bore-Out

Message par C-Oli » lun. 5 nov. 2018 20:59

J'ai longtemps erré dans la zone "rien ne me passionne" jusqu'à ce que je tombe sur ma passion actuelle ! Ne désespère pas...en continuant de t'intéresser, en suivant tes intérêts, tu marche vers ta nouvelle route, jusqu’à la rejoindre. Oui j'espère en faire mon futur métier mais très progressivement, sans doute en commençant en temps partiel...
“L’intelligence est insipide sans altruisme.” Michel Bouthot

Répondre