Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Répondre
Avatar du membre
Peterp
Messages : 21
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Peterp » lun. 14 janv. 2019 19:05

Je ne doute pas de ma douance, quoique comme je le dis j'ai du mal à l'admettre (chose apparemment très fréquente chez les testés).
Je suis seulement frappé par le résultat, et intrigué par ma prosopagnosie par rapport à ce que j'ai pu lire et par rapport à une mémoire qui est dans d'autres domaines sans failles, car j'ai du mal à me rappeler des certains visages, un peu comme s'ils étaient transparents, j'y passe à travers... par contre, je peux reconnaitre un lieu même ne l'ayant vu qu'une fois, et après des décennies. Disons que cette pathologie est vraiment peu étudiée et documentée, si ce n'est qu'elle est très fréquente chez les sujets asperger. D'où ma curiosité et ma démarche, que je reconnais, est un peu masochiste...

Rianne
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Rianne » lun. 14 janv. 2019 20:43

Tiens j'ai le même pb avec les visages . Marrant.

Avatar du membre
Peterp
Messages : 21
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Peterp » lun. 14 janv. 2019 21:46

Alors ton témoignage m'intéresse... Pour te dire qu'avant hier j'ai été à une fête où au moins 6 ou 7 personnes m'ont salué chaleureusement prononçant mon prénom, sans que je puisse les reconnaitre. Mais comme j'ai mes techniques d'esquive (bien lâches mais essentielles), j'ai chaleureusement répondu en attendent qu'elles me fournissent des indices, car dés qu'elles commencent à s’exprimer la situation s'améliore, et après seulement deux o trois échanges tout revient par miracle, et j'arrive à me rappeler de tout. Cela m'arrive depuis toujours, et parfois me mets dans des sérieux embarras... Enfin, ça m'arrive dans des contextes tellement absurdes que j'ai du mal à croire que je puisse oublier.
J'ai subi un gros trauma crânien à 6 ans (carrement une fracture). Ça peux dépendre de ça ? Je me demande. Mais il faut dire que ma mère avait la même tendance. En même temps, tout le reste marche bien... alors pourquoi ce truc ?

En ligne
Avatar du membre
Swinn
Messages : 293
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Swinn » lun. 14 janv. 2019 21:56

C' est terrible ce souci avec les visages, je ne les reconnais pas du tout ou ne m' en souviens pas du tout non plus.
Moi qui pensais devenir fou ou alzeimher ! mais je suis bien content de savoir que je ne suis pas le seul et que cela porte un nom.

Je me souviens dans un précédent métier où je vendais des motos.
Le client pouvait venir 5 fois dans mon bureau avant de signer le véhicule, puis je lui livrais, puis le lendemain de la livraison je le voyais arriver et invariablement je me disais :
- hmmm déjà vu çui là, j' espère qu'il vient pour signer......
Et lui qui revenait vers moi , ravi : Super la moto Swinn, j' adore !!! je ne regrette pas mon achat....!
Et moi qui faisais une invraisemblable gymnastique mentale pour remettre un souvenir sur un nom et un visage.....

Maintenant je regarde les mains des gens, je m' en souviens plutôt bien de leurs mains cela m' aide beaucoup et ça complète bien la sensation du visage.

dani
Messages : 712
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par dani » lun. 14 janv. 2019 22:32

Mais quelle découverte à vous lire ! J'ai le même problème aussi pour les visages (par ailleurs sans avoir fait de dépistage de quoi que ce soit), comme prof c'est l'enfer. J'en suis arrivée à avertir à mes étudiants de ne pas se vexer si je ne les reconnaissais pas d'une fois à l'autre ou dans les couloirs (comme ils sont disséminés dans plusieurs modules et années de formation, je prends ce prétexte... mais ça marche moins bien pour les étudiants que je côtoie de plus près car idem.. je ne les reconnais pas même après plusieurs rencontres ! (pour des travaux de guidance etc.), ils ne sont donc plus dupes. A eux je leur dis que je dois avoir un problème cognitif... !). Il faut que les visages soient assez typés pour que je les "imprime", ou alors que ces personnes aient un accent particulier (je reconnais mieux les voix) ou encore que j'aie établi avec elles un rapport "émotionnel" (genre étudiant particulièrement à problème ou particulièrement brillant) sinon c'est mission impossible. Et je ne vous parle pas du temps nécessaire pour identifier certains nouveaux collaborateurs dans la maison, j'ai honte, certains en sont assez vexés, prenant cela pour de l'indifférence (les collègues avec qui je bosse c'est plus facile heureusement !)
Il faut avoir moins peur de l'intelligence artificielle que de la stupidité naturelle - Joël de Rosnay

Avatar du membre
Doloplus
Messages : 27
Enregistré le : mar. 21 août 2018 13:35
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Doloplus » lun. 14 janv. 2019 23:13

Bonsoir à tous,

Très étonnant ce sujet. Moi aussi je suis en difficulté avec les visages, mais je ne pense pas au point d'être prosopagnosique. J'ai beaucoup de peine à me souvenir du visage des gens (non sans culpabilité) et j'ai moi aussi developpé des stratégies multiples pour m'en sortir (avec parfois des échanges surréalistes après lesquels je ne sais toujours pas à qui je viens de parler!).
J'ai toujours pensé que cela venait de mes problèmes de vue, en particulier d'un astigmatisme important qui déforme les traits fins des visages et me gène pour l'identification visuelle des personnes. Mais vos témoignages m'interrogent. Aurai-je fait fausse route?
« L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. »
Aristote

Avatar du membre
Peterp
Messages : 21
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Peterp » lun. 14 janv. 2019 23:53

Bon, apparemment je viens de soulever ici un problème qui concerne plusieurs d'entre nous, et ça m'intéresse vraiment beaucoup d'approfondir. Reste qu'effectivement c'est hors sujet. Donc, en étant tout nouveau, je demande humblement de l'aide aux administrateurs... Peut-on déplacer ces messages dans un nouveau sujet sur la prosopagnosie ou il faut en créer un vierge ? Ça serait dommage de les perdre...

Rianne
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Rianne » mar. 15 janv. 2019 00:25

Peterp a écrit :
lun. 14 janv. 2019 21:46
Alors ton témoignage m'intéresse... Pour te dire qu'avant hier j'ai été à une fête où au moins 6 ou 7 personnes m'ont salué chaleureusement prononçant mon prénom, sans que je puisse les reconnaitre. Mais comme j'ai mes techniques d'esquive (bien lâches mais essentielles), j'ai chaleureusement répondu en attendent qu'elles me fournissent des indices, car dés qu'elles commencent à s’exprimer la situation s'améliore, et après seulement deux o trois échanges tout revient par miracle, et j'arrive à me rappeler de tout. Cela m'arrive depuis toujours, et parfois me mets dans des sérieux embarras... Enfin, ça m'arrive dans des contextes tellement absurdes que j'ai du mal à croire que je puisse oublier.
J'ai subi un gros trauma crânien à 6 ans (carrement une fracture). Ça peux dépendre de ça ? Je me demande. Mais il faut dire que ma mère avait la même tendance. En même temps, tout le reste marche bien... alors pourquoi ce truc ?
En fait, pour moi beaucoup beaucoup de personnes ont le même visage. Il faut vraiment un détail particulier pour que je m'en souvienne ou que je vois la personne beaucoup de temps (plusieurs fois).
C'est pour ca que j'aime les visages qui ont du caractères pcq j'arrive à les retenir (et encore parfois...).
Mais chaque fois que je vois un film avec un acteur moyennement connu, ca m'est impossible de le reconnaitre (du coup j'aime beacoup les série ou film saga car j'ai le temps de bien capter les visages).
Alors trouble ou juste indifférence qui provoque ca, aucune idée. (anecdote : je me suis retrouvé à être à côté de brad pit dans un magasin pendant un long moment sans le reconnaitre du tout du tout, c'est ma compagne qui me l'a signalé et même après j'ai bien mis 10/20 sec à le resituer)

Différente
Messages : 229
Enregistré le : ven. 9 sept. 2016 12:00
Présentation : C'est ici !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Différente » mar. 15 janv. 2019 22:08

Idem le psy m’avait proposé de faire les balances mais j’ai demandé à arrêter rapidement car j’étais crevée (le subtest de la mémoire des chiffres m’avais puisé beaucoup d’energie à lui tout seul) ^^
Peterp a écrit :
lun. 14 janv. 2019 19:05
j'ai du mal à me rappeler des certains visages, un peu comme s'ils étaient transparents, j'y passe à travers... par contre, je peux reconnaitre un lieu même ne l'ayant vu qu'une fois, et après des décennies.
Tout pareil ! Et je n’arrive pas à dessiner les visages alors que je me débrouille pour le reste.
« Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu'un épouvantable doute m'étreint : suis-je bien de cette planète ? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu'eux sont d'ailleurs ? » - Pierre Desproges

En ligne
Avatar du membre
Grabote
Messages : 3411
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Grabote » mer. 16 janv. 2019 09:11

Est ce que tout le monde connait Oliver Sacks "l'homme qui prenait sa femme pour un chapeau" ?
Dans le doute ...
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Répondre