Faire passer le test : le moment propice

Répondre
Avatar du membre
Gracian
Messages : 9
Enregistré le : jeu. 6 juin 2019 12:59
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Faire passer le test : le moment propice

Message par Gracian » jeu. 28 nov. 2019 22:16

Bonjour à tous,

Je ne sais pas s'il était bien nécessaire de créer un sujet exprès mais à vrai dire je n'étais pas sûr de l'endroit adéquat pour poser ma question, vu la profusion de sujets dans cette section...

Je me pose actuellement beaucoup de questions concernant mon fils qui est actuellement en maternelle (il a 4 ans). Quand je l'observe lorsqu'il joue ou discute avec ses amis, je constate qu'il parle nettement mieux, c'est-à-dire avec un vocabulaire plus riche et une syntaxe très élaborée pour son âge. Entre ça et d'autres signes caractéristiques, j'ai de moins en moins de doute sur le fait qu'il soit haut potentiel...
La question que je me pose actuellement c'est de savoir quand faire passer un bilan (si nous le faisons) : pendant ou après la maternelle ? Dans le cas où un saut de classe serait nécessaire, je me demande vraiment ce qui serait le mieux. Mon fils est très sensible au changement (et sensible en général...), c'est pourquoi je voudrais prendre toutes les précautions si jamais nous devions envisager cette possibilité...
Dans l'absolu, je serais tout à fait heureux qu'il puisse poursuivre son cursus normalement, mais je commence à me demander s'il ne souffre pas déjà de son décalage. Il n'a pas toujours l'air en phase avec ses amis et il me raconte souvent des histoires de disputes. Je voudrais autant que possible le préserver d'un éventuel rejet du fait de sa différence.

C'est un questionnement assez compliqué pour moi (pour ne pas dire douloureux), ce qui me fait hésiter à lui faire faire passer des tests car j'ai peur en effet de projeter un peu trop de mes angoisses. En ce qui me concerne, mon parcours a été pénible en ce sens que je me suis toujours camouflé voire "automutilé" intellectuellement, selon l'expression de Terrassier. Mon désir de normalité (du fait de l'incompréhension de mon décalage avec les autres et du fait de leur rejet) a été si fort que j'ai longtemps inhibé mes qualités, me plongeant dans une crise identitaire profonde et me faisant dériver dans un parcours scolaire très chaotique (salutations aux camarades du rang du fond !)
Bref, comme tout parent normal, je voudrais autant que possible éviter à mon enfant de vivre le genre de tourments que j'ai connu...!

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 915
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : un bout de moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 41

Re: Faire passer le test : le moment propice

Message par Bulle d'o » jeu. 28 nov. 2019 23:47

je crois que le moment propice c'est peut être, quand l'enfant en aurait besoin, quand le parent se sentirait prêt à accompagner l'idée d'un diag + ou -, et dans les deux cas d'inclure cela parmi d'autres choses de la construction que les enfants ont. De facto, ils sont en "mouvement" et ce mouvement évolue très vite. S'ils sont HP, ils ne sont pas que cela, je pense.
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

Avatar du membre
Gracian
Messages : 9
Enregistré le : jeu. 6 juin 2019 12:59
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Faire passer le test : le moment propice

Message par Gracian » sam. 30 nov. 2019 23:12

Oui, c'est sans doute encore un peu tôt, et même si j'aimerais anticiper le genre de problématiques que je soulevais, je dois avant tout faire de patience enfin j'imagine. C'est en tout cas loin d'être évident de garder la distance nécessaire !

Répondre