[QALC] Daltonisme de l’ouie

Répondre
En ligne
Avatar du membre
Swinn
Messages : 1011
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

[QALC] Daltonisme de l’ouie

Message par Swinn » ven. 22 nov. 2019 15:51

Si le daltonisme est un trouble qui empêche de distinguer certaines couleurs les unes des autres existe-t-il un équivalent de l’ouïe qui empêcherait de distinguer des hauteurs de notes les unes part rapport aux autres, comme une anti oreille absolue par exemple.
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Avatar du membre
Gail
Messages : 69
Enregistré le : ven. 14 juin 2019 23:08
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10205#p302753
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Vendée
Âge : 37

Re: [QALC] Daltonisme de l’ouie

Message par Gail » ven. 22 nov. 2019 16:33

A titre personnel, j'arrive difficilement à localiser l'origine des bruits (près/loin, devant/derrière) depuis une otite perforée il y a 7 ans.
Sinon, il y a l'amusie, un trouble neurologique qui fait perdre la distinction bruit/musique. (Perte du sens de la melodie, du rythme et des accords)
"Si vous entendez un bruit de sabots, pensez à des chevaux, pas à des zeebres"
Aphorisme médical pour inciter les etudiants zélés à rechercher d'abord les diagnostics les plus fréquents plutôt qu'une maladie rare

Troglodyte-mimi
Messages : 313
Enregistré le : mer. 1 févr. 2017 12:14
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: [QALC] Daltonisme de l’ouie

Message par Troglodyte-mimi » lun. 25 nov. 2019 21:11

Hello !
Comme ça en première instance, je dirais que vu que le daltonisme est un défaut des récepteurs permettant la vision, hé bien on pourrait mettre dans cette catégorie les maladies/déformations des récepteurs auditifs, donc par exemple otospongiose qui rend la transmission par lʹos partiellement non-fonctionnelle et gêne au départ certaines fréquences plus que dʹautres.
Ou des maladies que je ne connais pas et qui atteindraient les cils de l'oreille interne... Après ça ne donne pas des distinctions différentes des notes enfin je ne crois pas mais tu n'entends plus certaines. Je ne sais pas si cela répond à ta question, mais là, cʹest ce qui me vient...

En ligne
Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1419
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: [QALC] Daltonisme de l’ouie

Message par Unesoprano » lun. 25 nov. 2019 21:19

Et les sysnesthètes... s’ils sont daltoniens... ça donne quoi?
Ou bien s’ils deviennent un peu sourds sur certaines fréquences alors peut-être qu’ ils deviennent daltoniens de l’ouïe?
Etrange cette impression d’être dans un dingodossier. :think:
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

En ligne
Avatar du membre
Swinn
Messages : 1011
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: [QALC] Daltonisme de l’ouie

Message par Swinn » lun. 25 nov. 2019 22:44

Je posais la question car il me semble que parois j'ai du mal à repérer si une note est plus haute ou plus basse qu'une autre lorsque l'écart est inférieur à un demi-ton.
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

En ligne
Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1419
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: [QALC] Daltonisme de l’ouie

Message par Unesoprano » lun. 25 nov. 2019 23:22

:D Ah ben ça ça n’a rien à voir. Tu n’as pas fait assez de dictées musicales, c’est tout.
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Avatar du membre
Athanase Perceval
Messages : 9
Enregistré le : sam. 16 nov. 2019 00:02
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: [QALC] Daltonisme de l’ouie

Message par Athanase Perceval » mar. 26 nov. 2019 04:11

Vu que je suis effectivement daltonien (deutéranope - non ce n'est pas une insulte !) j'imagine qu'acoustiquement parlant cela devrait se traduire par un manque de définition du message musical, une sorte de perte du signal comme le daltonisme rend la vision plus fade. Autant la couleur bleu est pour mois très visible (j’aperçois parfaitement le bleu des gyrophares et c'est tant mieux), autant le rouge est parfaitement terne. Une fois le nez dessus, je le vois bien - disons lorsque j'ai sous les yeux des échantillons Pantone - mais dans un brouhaha de couleurs, c'est beaucoup plus dur ! Exemple ; J'ai beaucoup fais de voile depuis très longtemps. Chercher, de nuit, l'entrée du port de Pornichet au bout du front de mer de La Baule c'est TRES compliqué. Il faut être très confiant dans sa nave.
Pour l'oreille, j'imagine une anomalie sur les cellules ciliées ou sur la cochlée (par exemple une membrane basilaire irrégulière) qui distribuerait les fréquences différemment. Le cerveau serait alors mal informé, comme lors du daltonisme. Comment cela se traduirait-il ? J'imagine une confusion des fréquences sur la base de l'anomalie ; un appauvrissement du message. Mais cela ne devrait pas empêcher la compréhension du message, la plasticité neuronale devant "effacer" (plus ou moins) le défaut.

Voila, voila !
Bon ça y est ! Full de brelan à la dame roquée … et mat. Tu perds !! Voilà !

En ligne
Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1419
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: [QALC] Daltonisme de l’ouie

Message par Unesoprano » mar. 26 nov. 2019 09:14

Il me semble Swinn que ce que tu relates finalement n’a pour moi rien à voir avec la question première. Un intervalle plus petit que le demi-ton demande une oreille plus « fine ». Cela s’entraine bien sûr (entre autre par les dictées musicales lors des études musicales classiques). Mais, comme tu as signalé (et je m’excuse par avance de ce que je te rappelle :1cache: ) ci et là que ton oreille est un peu moins fine qu’avant, visiblement dans une certaine zone si ma mémoire est bonne , à mon avis, c’est relié. Aussi, tu reconnais l’intervalle plus petit, mais pas s’il monte ou descend car cela fait appel à une précision qui est plus difficile désormais à avoir. :wc
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Répondre