Enfant HP parents bilantés?

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Répondre
Avatar du membre
Gaud
Messages : 6
Enregistré le : lun. 29 juil. 2019 13:14
Profil : En questionnement
Test : NON

Enfant HP parents bilantés?

Message par Gaud » jeu. 5 sept. 2019 09:35

Bonjour,

Un petit message pour vous demander si certains d'entre vous ont passé les tests une fois que le bilan a été fait pour votre (ou vos) enfant(s)?

Je m'explique. On a vite vu que notre fils était en avance par rapport aux autres enfants de son âge. Déjà bébé, on était conscient qu'un jour nous devrions passer les tests. Mon mari s'est alors beaucoup questionné sur lui-même et s'est fait bilanter... Résultats très hauts...

Lorsque notre garçon est rentré à l'école, ce fut le début des complications... Je dirai même d'une dépression de sa part. Nous avons donc été obligé de passer les tests et THPI.

Aujourd'hui, je me pose la question de le passer moi aussi. Mais j'ai peur... J'ai en même temps besoin de comprendre et cela expliquerait beaucoup de choses chez moi... Mais si je ne l'étais pas ? Non pas que ce soi une finalité et un but à atteindre dans ma vie... Mais plus un questionnement sur ma vie : pourquoi m'aiment-ils si je ne suis pas un peu comme eux? Je sais, ce raisonnement est complètement con mais en même temps humain.

Certains d'entre vous ont passé les tests suite au bilan de votre enfant et finalement ne sont pas concerné par la douance ? Certains d'entre vous ont un conjoint HP et vous ne l'êtes pas vous-même? (ou inversement).

Bonne journée à tous.

Avatar du membre
Scrat
Messages : 64
Enregistré le : ven. 26 avr. 2019 19:33
Présentation : par-là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Scrat » jeu. 5 sept. 2019 13:13

Je me permets de te répondre bien que ma fille n'ait pas encore été testée (elle n'aura que 3 ans fin décembre). Néanmoins, depuis un long moment maintenant, son pédiatre nous souligne son avance dans le domaine verbal, notamment. Elle souffre également d'hypersensibilité et de trouble de l'oralité alimentaire. Depuis tout bébé déjà, elle a une grande avance sur son développement global. Bref, selon lui, ça sent l'EIP. On ne la fera tester que si elle rencontre des soucis particuliers, notamment à l'école. Pour le moment, nous restons en observation.

De fait, je m'étais documentée sur la question et ai dérivé sur le HPI chez les adultes. C'est là qu'une étincelle s'est allumée chez moi: et si? Après avoir pris mon courage à deux mains, j'ai passé la WAIS 4 fin juin. QI hétérogène mais HP confirmé. Mon compagnon est également HP, il a été testé il y a de nombreuses années. En bref, bien souvent, les chiens ne font pas des chats.
"Je suis fatigué patron, fatigué de devoir courir les routes et d'être seul comme un moineau sous la pluie.
Fatigué d'avoir jamais un ami pour parler, pour me dire où on va, d'où on vient et pourquoi.
Mais surtout je suis fatigué de voir les hommes se battre les uns contre les autres.
Je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde. Il y en a trop.
C'est comme si j'avais des bouts de verre dans ma tête." La Ligne Verte

En ligne
Avatar du membre
Gail
Messages : 27
Enregistré le : ven. 14 juin 2019 23:08
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10205#p302753
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Vendée
Âge : 37

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Gail » jeu. 5 sept. 2019 13:44

Je ne suis pas très légitime pour te répondre, personne n'étant testé à la maison (pour le moment), mais je voulais partager ma réflexion.

Il y a bien longtemps, avant que je ne réactive mes murmures et que je me retrouve avec le forum AS ouvert en permanence sur mon téléphone, quand j'étais juste ébahie et émue du regard que portait mon petit loup de 2 ans sur le monde, je m'étais dit que, si, un jour, il était confirmé qu'il était HP, je passerais le test pour savoir jusqu'où je pouvais l'accompagner.

Après, le test ne changera rien à qui tu es ni à ta famille. Il faut juste savoir ce qui est préférable pour toi: être celle "sans étiquette" ou avoir ton étiquette même si elle est un peu différente ?
"Si vous entendez un bruit de sabots, pensez à des chevaux, pas à des zeebres"
Aphorisme médical pour inciter les etudiants zélés à rechercher d'abord les diagnostics les plus fréquents plutôt qu'une maladie rare

Avatar du membre
Jean-Louis
Messages : 74
Enregistré le : ven. 1 juin 2018 08:50
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9375
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Jean-Louis » jeu. 5 sept. 2019 15:22

Mon fils a été testé il y’a un an et demi, 6 ans à l’époque. Et moi dans la foulée.
Gaud a écrit :
jeu. 5 sept. 2019 09:35
Mais plus un questionnement sur ma vie : pourquoi m'aiment-ils si je ne suis pas un peu comme eux?
Tu parles de ton fils et de ton conjoint ? C’est drôle comme interrogation. Ça sous-entend quelque part que les HP s’entendraient mieux entre eux ? J’imagine qu’ils t’aiment parce que vous passez de bons moments ensembles, que vous avez des centres d’intérêts communs, vous partagez des valeurs etc… Mais ça n’a rien à voir avec le fait d’être HP ou non.

Je trouve personnellement qu’il y a beaucoup de pression autour du test et le fait « d’en être ou pas ». Effectivement ça peut expliquer certaines choses mais ça n’est pas censé tout remettre en cause. Je continu à aimer ma femme et mes enfants, à apprécier mes amis. Par contre, quelque part ça pousse à s’accepter, comme on est, imparfait et limité. Je sais maintenant que je ne pourrai jamais rentrer dans aucun moule. Il m’a fallu ce test pour commencer à m’autoriser à être moi, m’aimer, faire des erreurs ….

dani
Messages : 840
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par dani » jeu. 5 sept. 2019 16:16

La vie a fait que j'ai sensibilisé depuis environ 10 ans plusieurs personnes proches de moi (adultes et enfants) , en souffrance, à se faire tester, et ils se trouvent qu'ils ont été diagnostiqués HP.

Parfois, suite au test, le plus souvent quelques mois ou années plus tard, un des parents ou un des enfants a été testé aussi (toujours positif) . Mais la démarche a été rarement faite par les deux parents ou pour tous les autres enfants : celle-ci n'était effectuée que quand des difficultés personnelles, profesionnelles, scolaires etc. pouvaient être éclairées par le résultat du test. Après, je ne sais pas si l'autre parent, les autres enfants ne le feront pas un jour. Mais il y a à chaque fois eu un effet un peu du genre "ah, ok, c'était donc aussi à cause de ça (la douance)". Un peu comme quand on trouve une pièce de puzzle et qu'elle explique beaucoup de choses (pour la personne testée, mais aussi certainement pour l'entourage .... difficile d'en parler, elles restent pudiques sur le sujet. Par peur peut-être de se reconnaître un peu et de ne "pas l'être" si le test était fait ? Ou parce que, au fond, le test n'est pas vraiment nécessaire parce que le savoir pour soi ça changerait quoi ?

On est comme on est, le test n'y changera rien. Et de voir que cela n'a pas épargné des démarches de développement personnel aux adultes testés, le conjoint se dit peut-être aussi que le test ne va de toute façon pas lui faire éviter son propre travail personnel souvent devenu incontournable du fait de la nouvelle dynamique relationnelle (je ne veux pas généraliser, mais il me semble que c'est ce qui s'est passé pour les couples que j'ai observés).

Bref, ni oui ni non bien au contraire :P
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 765
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : un bout de moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 41

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Bulle d'o » jeu. 5 sept. 2019 19:28

Ohohoooooooooo, @dani , faut que je réponde là-dessus, hein!

Je réponds tant à la suite de Dani qu'au questionnement initial du topic, sans avoir lu toutes les réponses.

@Gaud J'explique, il y a environ 1 an, mes deux enfants avaient été "bilantés", j'attendais mon test et j'en étais à peu près à ces questions :

"et si je ne suis pas comme eux, si ce que je sens d'eux, et de mes aptitudes à les conduire, aujourd'hui, n'était finalement que leurres? Et s'ils m’aimaient moins? en quelque sorte aussi ou s'ils me donnaient moins de crédits ou que moi, je m'en donnais moins? ...." Et Dani m'avait fait une très jolie réponse en me disant, que je n'en resterais pas moins leur mère et que ce que j'avais déjà su faire, ça ne changerait pas.

Et puis, j'ai passé ce test, non plus en rapport avec eux mais en osant avouer à moi, que c'était, pour moi. Et j'ai donc grandi avec mes réponses et eux les leurs. Car chaque individu reste un individu. Chaque parent, un parent, chaque enfant de, un enfant de, et chaque amant de, l'amant de..... (voire chaque élément/agent d'une société, un élément/agent pris dans sa société mais c'est un autre débat, non?) Rien ne change, juste, parfois, la compréhension plus fine du contexte.

Et ça fait bien souvent plus de bien que de mal.
"BOUM! - Il y'a comme un défaut... - Attends, je vais chercher un seau d'eau", Placid et Muzo

Avatar du membre
Holi
Messages : 490
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Holi » lun. 9 sept. 2019 18:29

Jean-Louis a écrit :
jeu. 5 sept. 2019 15:22

Je trouve personnellement qu’il y a beaucoup de pression autour du test et le fait « d’en être ou pas ». Effectivement ça peut expliquer certaines choses mais ça n’est pas censé tout remettre en cause. Je continu à aimer ma femme et mes enfants, à apprécier mes amis. Par contre, quelque part ça pousse à s’accepter, comme on est, imparfait et limité. Je sais maintenant que je ne pourrai jamais rentrer dans aucun moule. Il m’a fallu ce test pour commencer à m’autoriser à être moi, m’aimer, faire des erreurs ….
J'aurais pu écrire exactement ces mots :)

Mon fils a été testé il y a 3 ans, résultats hétérogènes, pas de QI total, simplement la conclusion de la psy spécialisée dans les enfants : ne vous inquiétez pas votre fils est très intelligent il ne présente pas de troubles , tout va bien ! Il faut dire que l'on suspectait un trouble de l'attention et que le test avait été fait essentiellement pour ça.
Donc je n'y connaissais rien et j'ai été soulagée, puisque tout allait bien je ne me suis pas posé plus de questions.
Je n'ai même pas pensé qu'il soit précoce, au sens où je l'imaginais à l'époque... :^)
Donc il n'y avait rien là qui puisse m’interpeller pour moi.
Je suis arrivée au test plus tard et pour d'autres raisons.
Depuis j'ai repris le bilan remis pour mon fils, ses résultats sont assez semblables aux miens en encore plus hétérogènes...
Mon mari a suivi tout ça de loin. Il a été surpris de nos résultats parce qu'on ne ressemble pas à l'idée qu'il se fait d'un surdoué, mais ça ne l’intéresse pas vraiment...
Il m'a juste demandé un jour : et moi tu crois que je le suis aussi ? et puis c'est tout.
Je ne crois pas qu'on aime quelqu'un parce qu'il est ou n'est pas HP . On aime quelqu'un et on peut découvrir un jour qu'il ou elle est HP, et ça ne change rien, c'est toujours la même personne.
Sauf biensur si les résultats amènent la personne a changer de comportement, d'habitudes, de sentiments... Mais alors c'est bien la personne bilantée qui change, pas son entourage.
Chez nous je crois que ça n'a pas changé grand chose, juste que je suis sans doute moins hyper réactive à tout, que je me sens plus cool et que je me sens plus légitime à expliquer des choses à mon fils. Que du bon ;)
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

Lemano
Messages : 12
Enregistré le : ven. 26 juil. 2019 04:59
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Lemano » mar. 10 sept. 2019 13:46

Coucou,

De mon côté, je me savais différent des autres, je comprenais bien mes différences, du moins pour les 3/4, mais ne connaissant rien au sujet des "surdoués", de moi même, je n'aurais jamais imaginé en faire partie.
C'est en se posant la question pour notre fils aîné que ma femme m'a, à plusieurs reprises, mis sur la voie me concernant, j'étais dans l'incertitude pendant 1 an et demi, puis une fois le "diagnostic" positif de notre fils de 7 ans, j'ai immédiatement pris rdv auprès d'une autre psychologue spécialisée pour savoir...
- Le bonheur n'est pas une destination, mais une manière de voyager.
- En deux occasions prenez garde à bien fermer votre bouche: en nageant, et en colère.
- Ce que je fais ce jour est important puisque j'y consacre un jour de ma vie .
- Quand la vie vous botte le train, que cela vous serve à avancer !
- Tout le monde savait que c'était impossible. Un jour est venu un imbécile qui ne le savait pas, et qui l'a fait.

Avatar du membre
Gaud
Messages : 6
Enregistré le : lun. 29 juil. 2019 13:14
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Gaud » mer. 11 sept. 2019 11:41

Merci à tous pour vos messages. J'ai fait un premier pas vers la prise de rdv. J'ai contacté la psy de notre fils qui m'a dit que très souvent, elle reçoit les parents ensuite car ils s'interrogent sur eux-même. Il ne me reste plus qu'à sauter le pas. Je sais que ça me ferait du bien mais je pense que chaque personne qui passe un jour le test est angoissé avant ;)
Mon mari m'encourage à le faire. Je vais voir...

Galou666
Messages : 20
Enregistré le : ven. 16 nov. 2018 12:09
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Galou666 » mer. 11 sept. 2019 15:26

Alors j'ai fais la démarche inverse !

Le comportement de mon fils m'a fait beaucoup réfléchir (hypersensibilité, dépression, décalage envers les autres enfants et j'en passe) et me renseigner pour finalement penser au fait qu'il était HPI et du coup je me suis dis et si je l'étais aussi... Mon conjoint m'a soutenue et poussée dans cette voix à laquelle quand j'ai osé lui en parler m'a répondu ça me surprendrait pas (pour mon fils), et d'ailleurs toi non plus (pour moi)...

J'ai donc d'abord passé le test pour savoir ce que c'était et surtout si ça pouvait être une piste un tant soit peu tangible (doutes me voilà) et résultats je le suis. J'ai proposé à mon fils de le passer (à 7 ans donc - il l'a passé en avril de cette année) et il m'a dit oui, qu'il avait besoin de se comprendre. Bilan il l'est aussi. Depuis, je ne sais pas si c'est lié, mais je le sens plus serein et surtout comme s'il utilisait plus son potentiel (mais c'est surement aussi lié à son âge, l'école...)

Entre temps, j'ai découvert que mon père l'était (diagnostiqué à 6 ans - ne l'a jamais dit ni à ma mère ni à nous), mon neveu (diagnostiqué à 6 ans) et que ma nièce l'est très probablement (va être testée dès qu'elle aura 6 ans) et mon frère probablement aussi (ne veut pas passer le test, car il vit très bien ce et qui il est).

Bref je découvre tout ça à 38 ans ! :huhu:

Et enfin je comprends et me sens à ma place.

Lemano
Messages : 12
Enregistré le : ven. 26 juil. 2019 04:59
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Enfant HP parents bilantés?

Message par Lemano » jeu. 12 sept. 2019 20:28

Gaud a écrit :
mer. 11 sept. 2019 11:41
Il ne me reste plus qu'à sauter le pas. Je sais que ça me ferait du bien mais je pense que chaque personne qui passe un jour le test est angoissé avant ;)
Mon mari m'encourage à le faire. Je vais voir...
Effectivement je crois que la très grosse majorité est très stressée par ces tests...
On sait qu’il n’y a rien de grave à la clef, que ce n’est pas un diplôme à mettre sur son cv et pourtant pour ma part la pression la veille et le jour J était vraiment forte....
Quelque soit le résultat, autant lever le doute sur une éventuelle douance et dans tous les cas cela permet de mieux se connaitre.
- Le bonheur n'est pas une destination, mais une manière de voyager.
- En deux occasions prenez garde à bien fermer votre bouche: en nageant, et en colère.
- Ce que je fais ce jour est important puisque j'y consacre un jour de ma vie .
- Quand la vie vous botte le train, que cela vous serve à avancer !
- Tout le monde savait que c'était impossible. Un jour est venu un imbécile qui ne le savait pas, et qui l'a fait.

Répondre