"Je suis précoce, mes profs vont bien" et "Élèves précoces : agir et apprendre autrement"

Répondre
Avatar du membre
Fanetys
Messages : 40
Enregistré le : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

"Je suis précoce, mes profs vont bien" et "Élèves précoces : agir et apprendre autrement"

Message par Fanetys » jeu. 1 août 2019 00:03

Je n'ai pas vu de commentaires sur ces deux bouquins, alors je me lance.
Ce sont deux fascicules d'une centaine de pages, chez le même éditeur "Chronique Sociale ". Je suis prof en collège, je suis testée depuis peu, et je faisais partie des élèves bien coulés dans le moule. Du coup, je me sens tout aussi démunie que les autres collègues face aux élèves HP, mon expérience ne m'est pas d'une grande aide. Donc, je me documente.

1) "Je suis précoce, mes profs vont bien" de Elsa Autain-Pléros.
L'auteur est "enseignante, formatrice et maman de deux enfants précoces" d'après la 4eme de couverture, et s'adresse aux enseignants, à leur demande, explique-t-elle dans l'introduction.

Le sommaire :
- les idées reçues
- les tests
- se former, s'informer et agir
- les causes de l'échec scolaire
- l'accompagner tout au long de sa scolarité
- les relations avec l'élève et ses parents


Mon (humble) avis :

- lire dès l'introduction "j'en ai vu [des enseignants] rester campés sur leur position vaille que vaille (...) ce ne sont pas ceux qui présentent une réelle vocation pour l'enseignement en général : nous savons pertinemment que les enseignants ne sont pas tous des pédagogues dans l'âme, soucieux du respect de l'autre, pour ce qu'il est, dans ses capacités cognitives et humaines" a froissé ma susceptibilité professionnelle :o :huhu: . Je ne suis pas sûre que cela soit très adroit, ni très pertinent... Pas que je conteste l'existence de profs qui sont de vrais c.... mais quand on est enseignant, on sait combien nous sommes soumis à des injonctions pédagogiques, souvent contradictoires, et qui concluent toutes "si vous ne suivez pas ces recommandations, c'est que vous n'êtes pas bienveillant, pas professionnel, pas moderne..." que sais-je... J'ai eu le sentiment que l'auteur avait de la rancœur à l'encontre des profs :colere3: ... Bref, revenons à nos moutons...

Ce livre peut être un support intéressant pour des enseignants qui ne connaîtraient pas du tout le sujet. Certes, on y retrouve le tiers des surdoués en échec scolaire :roll: , l'hémisphère droit, etc... et un ton assez péremptoire, mais il y a des remarques de bon sens, le rappel que seul un test peut conclure au HP, la description du Wisc, des textes intéressants produits par l'Education Nationale (en particulier un guide d'aide à la conception de modules de formation à propos des EIP), quelques repères sur la situation dans d'autres pays...

Quelques extraits :

La diversité des profils d'élèves précoces est une difficulté supplémentaire à surmonter, tant pour les déceler que pour les accompagner.

Des tests complets doivent être effectués pour pouvoir parler de précocité. Certains comportements se rapprochent d'autres profils. Une confusion entre eux serait préjudiciable à la prise en charge de l'élève

La principale différence avec les autres élèves réside en ceci que l'élève précoce va constamment être dans l'excès et le manque de méthodologie puisque son fonctionnement est essentiellement déterminé par l'affectif qui va exacerber et conditionner un grand nombre de ses réactions. Nous sommes dans le cadre non pas d'une intelligence supérieure quantitativement mais d'une forme d'intelligence qualitativement autre.

Deux écueils à éviter : donner le même type d'exercices, répétitif, en ayant la sensation d'avoir fait ce qu'il fallait pour le "nourrir" (...) le mettre devant une tâche d'un niveau plus élevé mais en omettant de l'accompagner méthodologiquement.

Le regard que va porter l'enseignant sur son élève va conditionner aussi le regard que portent les autres élèves sur cet enfant différent.

Il mériterait une mise à jour, avec la prise en compte des travaux de Gauvrit ou Ramus, par exemple. Hormis la partie documentation, il ne m'a pas apporté grand chose, probablement parce que je me suis déjà pas mal documentée. Mais il a le mérite de s'adresser aux enseignants de façon simple et percutante.

2)"Elèves précoces, agir et apprendre autrement" de Nathalie Chardon et de Catherine Gié
Les auteurs sont deux enseignantes du secondaire, mamans d'enfants précoces. La préface est de Olivier Revol.

Le sommaire :

Reconnaître les différents types d'élèves

Repérer un enfant à haut potentiel dans une classe hétérogène

Identifier un enfant précoce

Créer un groupe pilote

Répertorier les activités du groupe pilote

Définir un protocole d'accompagnement

Élaborer une charte pour les HP

Conduire des ateliers : "spécial HP"

Adapter sa pédagogie : les 8 formes d'intelligence

Enseigner autrement

A l'aide, je n'en peux plus de ces précoces... !

L'humour : à user sans modération

Cerner les pièges à éviter !

Renforcer la relation parents-professeurs

Le Haut Pote en Ciel et ses paradoxes

Et si nous les écoutions...

Retenir l'essentiel

Le chemin est passionnant...


Le ton est différent, j'ai vraiment eu l'impression de lire des collègues qui partageaient leur expérience. Le but n'est pas de détailler le portrait d'un EIP, mais de voir que faire avec !
Elles suggèrent de créer un groupe pilote, interface entre les différents acteurs. Repérer les élèves HP (on y trouve l'inventaire d'identification de l'enfant précoce de Terrassier), organiser des rencontres avec les parents, créer des ateliers réservés aux HP (arts du cirque, actualités, atelier du goût, etc.). C'est ainsi qu'elles ont procédé, et elles expliquent les actions engagées, et les bénéfices pour les uns et les autres. Elles ne passent pas sous silence les difficultés que l'on peut rencontrer.
J'ai aimé trouver des exemples précis d'exercices, d'activités... Elles se basent beaucoup sur les intelligences multiples pour diversifier les travaux. Voilà qui peut servir aussi pour le reste de la classe, et c'est heureux, car dépenser autant d'énergie pour quelques élèves seulement, c'est un peu effrayant... Elles n'échappent pas non plus au tiers d'élèves HP en échec :roll: ... et se réfèrent à la gestion mentale (visuels, auditifs, etc.) de La Garanderie qui, me semble-t-il, est maintenant considérée comme obsolète par les neurosciences... Mais j'ai préféré cet ouvrage au précédent, il m'a donné des pistes pédagogiques... Un bémol quand même : les auteurs ont un site internet où elles "vendent" leur expertise en tant que coaches, aussi bien pour les élèves que les parents ou les profs... je suis toujours un peu mal à l'aise quand le commerce s'en mêle...
... Et comme il est tard, vous n'aurez pas d'extraits, je m'arrête là pour cette fois ! :devil:
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Miss souris
Messages : 2102
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 47

Re: "Je suis précoce, mes profs vont bien" et "Élèves précoces : agir et apprendre autrement"

Message par Miss souris » jeu. 1 août 2019 09:16

Il est tard, mais merci pour le boulot, @Fanetys !

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1054
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: "Je suis précoce, mes profs vont bien" et "Élèves précoces : agir et apprendre autrement"

Message par Unesoprano » jeu. 1 août 2019 09:19

Oui, grand merci!
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 999
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : Un coup d'œil sous l'écorce
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: "Je suis précoce, mes profs vont bien" et "Élèves précoces : agir et apprendre autrement"

Message par Pascalita » jeu. 1 août 2019 10:21

Merci pour ces résumés.

Une réaction personnelle à un point - et sans avoir lu le livre :
Fanetys a écrit :
jeu. 1 août 2019 00:03
La principale différence avec les autres élèves réside en ceci que l'élève précoce va constamment être dans l'excès et le manque de méthodologie puisque son fonctionnement est essentiellement déterminé par l'affectif qui va exacerber et conditionner un grand nombre de ses réactions.
Je trouve ça très simpliste. On retombe dans l'idée du haut potentiel synonyme de problèmes et en plus, on généralise et on semble mélanger des caractéristiques comportementales et d'autres se rapportant à la manière d'apprendre. Il y a peut-être davantage d'explications dans la suite, ou des nuances introduites, mais vu comme ça, ça n'incite pas à en lire plus...

Avatar du membre
Fanetys
Messages : 40
Enregistré le : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: "Je suis précoce, mes profs vont bien" et "Élèves précoces : agir et apprendre autrement"

Message par Fanetys » jeu. 1 août 2019 10:44

C'est pour cela que j'ai cité cette phrase (il y en a bien d'autres...) et que j'ai parlé de propos péremptoires. Perso, je ne le relirai pas. J'ai retrouvé ce qui m'a intéressée ici : Guide d'aide à la conception de modules de formation pour une prise en compte des élèves intellectuellement précoces, sur education.gouv, mais cela date de 2009, tout de même... ;)

En fouillant un peu, j'ai trouvé plusieurs ressources de l'EN ici :https://eduscol.education.fr/cid59724/e ... coces.html
(Cela me paraît pertinent de rajouter ce lien, puisqu'il s'agit encore d'enseignement, mais je peux le déplacer.)
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Répondre