La série 3% me laisse perplexe

Sebi
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 oct. 2016 21:47
Profil : En questionnement
Test : WAIS

La série 3% me laisse perplexe

Message par Sebi » sam. 29 juin 2019 13:21

Bonjour à toutes et à tous,

dernièrement j'ai découvert la série 3% de Netflix, j'en suis au 4eme épisode de la saison 3 que je viens de mettre en pause car mes craintes semblent être fondées, l'histoire ne tient absolument pas la route. Ce que je trouve dommage car l'idée de base pousse à la réflexion.

J'espère que parmi vous certains l'ont vu ou alors pourront me donner leur point de vue en fonction de ce que je vais expliquer ci-dessous.

Pour faire simple 3% est une dystopie où lorsqu'un individu a 20 ans, il peut passer ce qu'ils appellent le processus. C'est un ensemble d'épreuves testant l'intelligence des individus (rappelant parfois les tests de QI). Seul les 3% les plus méritants seront sélectionnés pour aller sur l'autre rive, une île à la pointe de la technologie et où la nourriture abonde.

Le mot mérite revient très souvent, plutôt que dire intelligent, doué, c'est pratiquement toujours le mot mérite/méritant qui sort (parfois c'est le mot spécial).

Bon, déjà rien que là ça me pose problème. Parler de mérite pour quelque chose qui est, il me semble, majoritairement inné, ça me fait un peu tiquer. Au début, je me suis dit: mais non, je ne dois pas comprendre ce que voulait dire l'auteur.

Ensuite, une autre chose m'a interpellée, c'est (attention petit spoil fin de saison 1):
► Afficher le texte
C'est à l'épisode 4 de la saison 3, que j'ai pu être sûr que l'auteur raconte vraiment n'importe quoi. Un des personnages dit ceci:

"Le mérite plutôt que la génétique"

Quand j'ai découvert la série, je me suis dit que c'était un peu casse gueule comme concept, je ne sais pas pourquoi il a choisi 3% plutôt que 4,5 ou 10. Mais je ne peux pas croire qu'il s'y connaisse en surdoué, ni qu'il sache que la génétique a une part importante dans la transmission de l'intelligence ...

Il y a un endoctrinement de la population, ceux qui passe le processus le mérite et les 97% autres ne le mérite pas, tout tourne autour de ça, on en apprend d'ailleurs très peu sur la vie sur l'autre rive.

Parmi les 3% pratiquement aucun ne remet en question le système, une toute petite minorité, mais vraiment petite, se rend compte qu'il y a un problème.
Pouvez vous croire vous que si un tel système existait, 99% des surdoués accepteraient ce système sans broncher, sans se poser de question ? Quelque soit l'intensité de l'endoctrinement je n'arrive pas à y croire ...

De plus, à part être capables de résoudre des énigmes, les personnages ne respirent pas spécialement l'intelligence.

Tout n'est pas à jeter dans cette série, elle a le mérite (héhé) de faire réfléchir, mais il me semble que l'auteur s'est attaqué à un sujet qu'il ne maîtrise pas du tout.

Au début, je pensais avoir une série qui critique la pseudo méritocratie dans laquelle nous vivons, en y voyant par exemple de personnes incompétentes à des postes qui ne leur sied guère. Mais ce n'est pas le cas, les personnes sont vraiment sélectionnées selon leurs compétences (elles doivent aussi dire qu'elles croient au processus qu'elles le pensent ou non).

Je suis allé voir des critiques sur le net, mais je ne vu personne pour qui cette histoire de mérite/intelligence/génétique pose problème. Je viens donc à vous en espérant avoir un avis de personnes qui s'y connaissent.

Si je me trompe n'hésitez pas à m'expliquer en quoi :)

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 547
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Message par Fish » sam. 29 juin 2019 17:42

N'ayant pas vu cette série, je ne peux qu'enfoncer une porte ouverte: les séries ou les films ont rarement des ambitions de vérité scientifique.
Néanmoins, je réagis par rapport à ça:
Parler de mérite pour quelque chose qui est, il me semble, majoritairement inné
C'est plus compliqué que ça. Je vais encore une fois reprendre l'analogie sportive.

Imagine une société fictive: un mélange binaire de pygmées et de kényans. Tous les individus suivent rigoureusement le même régime alimentaire: des hamburgers accompagnés de salade avec une vinaigrette ultra grasse, et 1L de soda par repas. Ils passent tous la journée affalés dans leur fauteuil à regarder la télé. Le constat est sans appel: les individus sont tous très gros.

Les performances sportives des kényans sont très supérieures à celles des pygmées: les kényans peuvent courir 1000m en 10 minutes, alors que les pygmées ont besoin de 20min. On constate une corrélation très forte entre la génétique et les performances sportives.

Le fait que la génétique "explique" 100% des différences de performances dans cette société n'exclue pas que des facteurs environnementaux (alimentation, pratique physique...) puissent être importants. Dans mon exemple, les facteurs environnementaux sont la cause essentielle de la mauvaise santé des individus. Mais comme tous les individus subissent les facteurs environnementaux exactement de la même manière, il n'y a pas de différence d'un individu à l'autre liée spécifiquement à ces facteurs.

Un jour, un couple de pygmées décide de donner une bonne alimentation à leur enfant. A 20 ans, il peut courir 1000m en 5 minutes. Il ne défie pas les lois de la génétique, ce sont bien les facteurs environnementaux qui lui permettent de dépasser les performances de tous les autres.

Voyant cela, le président décide d'imposer une bonne alimentation et 2h de sport chaque jour à tous les enfants. A terme, tous les individus sont en bonne santé. Dans la jeune génération, les kényans ont des performances sportives très supérieures au pygmées: ils courent désormais le 1000m en 2min30, alors que le pygmées ont besoin du double. La génétique est à nouveau très corrélée avec les performances sportives. Mais la réduction d'un facteur 4 du temps de course entre les enfants et leurs parents est entièrement due à l'amélioration des facteurs environnementaux.

Pour retomber sur les histoires d'intelligence: si on agit sur les causes environnementales de différences d'intelligence en donnant à tout le monde une bonne éducation, une bonne alimentation, des conditions de grossesse et accouchement saines, etc. à la fin, il ne reste plus que les facteurs génétiques qui différencient les individus. C'est ce qui s'est passé dans les sociétés occidentales, ayant vu l'émergence au XIXème et XXème siècle de l’École pour tous, d'amélioration des conditions de vie, d'accès à la santé, etc. On a ainsi éliminé les différences dues aux facteurs environnementaux. Bon, je caricature, mais c'est l'idée générale.

Sebi
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 oct. 2016 21:47
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Sebi » sam. 29 juin 2019 20:01

J'ai vu à plusieurs reprises que le facteur environnement avait un très faible impact sur le QI, genre 5% et que pour la génétique c'est entre 50 et 80%. (Quoi que maintenant avec les perturbateurs endocriniens ...)

Ton exemple est intéressant, dans la série ils vivent vraiment dans des taudis/maisons en ruines pour la plupart avant de passer le processus lors de leur 20 ans. Ils ont donc un environnement très similaire, on en apprend très peu sur l'éducation des enfants mis à part le fait qu'on leur rabâche en boucle qu'il faut croire au processus et l'autre rive, c'est vraiment une sorte de religion.

Cette série m'a au moins permis de réfléchir à la notion qu'est le mérite, si on naît plus "intelligent" que la moyenne, peut on parler de mérite quand on parvient à faire une chose que la moyenne n'arrive pas à faire ? On pourrait me répondre que la personne plus "intelligente" aurait pu faire le choix de ne rien faire. C'est vrai, mais c'est comme la tortue qui défie le lièvre à la couvre, le lièvre n'aurait aucun mérite de battre la tortue s'il l'affrontait sérieusement (fable souvent incomprise selon moi).

A partir de maintenant, je vais faire attention à l'emploi de ce mot.

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 547
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Fish » dim. 30 juin 2019 09:48

J'ai vu à plusieurs reprises que le facteur environnement avait un très faible impact sur le QI, genre 5% et que pour la génétique c'est entre 50 et 80%.
Ce n'est pas contradictoire, et cela suggère que je me suis mal fait comprendre. Il s'agit là de concepts importants (puisque ça peut amener à des contresens), mais pas du tout simples et particulièrement contre-intuitifs. C'est d'ailleurs l'une des grandes difficultés des statistiques: l'intuition n'est pas toujours ton amie.

Une manière plus correcte à mon sens de tourner ta phrase serait: "les variations génétiques expliquent environ 50% de la dispersion du QI au sein des populations occidentales". On est bien en train de regarder dans quelle mesure des écarts génétiques amènent à des écarts de QI, pas dans quelle mesure des facteurs génétiques contribuent à une intelligence en moyenne élevée pour l'ensemble d'une population.

Je vais prendre un autre exemple fictif tordu. Imagine deux groupes d'enfants:
- dans le premier groupe, les enfants ne reçoivent aucune éducation scolaire
- dans le second groupe, ils reçoivent la meilleure éducation que l'on connaisse.

Au sein du premier groupe, tous les enfants font face aux mêmes facteurs environnementaux, les différences d'intelligences au sein de ce groupe sont exclusivement dues au facteur génétique, qui explique 100% de la variance. Dans le second groupe... c'est exactement pareil!

Si on fait une mesure de QI dans le premier groupe, on fera d'abord un étalonnage en se basant sur un échantillon représentatif de ce groupe, puis on mesurera le QI des autres. Le QI de "100" étalonné sur ce groupe correspondra dans l'absolu à des capacités cognitives faibles.

Si on fait une mesure de QI sur le second groupe, on fera également un étalonnage, et le QI moyen de 100 au sein de ce groupe correspondra à des capacités cognitives bien plus élevées que le 100 du premier groupe.

Les enfants du premier groupe deviennent débiles. Certains sont un peu moins débiles, d'autre un peu plus, pour des raisons 100% génétiques. Dans le second groupe, les enfants sont intelligents, certains un peu moins, d'autre un peu plus, pour des raisons 100% génétiques. La différence globale d'intelligence entre les deux groupes est due à 100% à des facteurs environnementaux (avec / sans éducation).

Image

Moralité de l'histoire: on peut très bien avoir un facteur génétique qui explique 100% des écarts d'intelligence au sein d'une population, et simultanément avoir des facteurs environnementaux qui ont un poids extrêmement important dans l'intelligence globale de cette population. Ce n'est pas contradictoire.

Maintenant, pour se rapprocher de ta question qui, si je comprends bien, revient à se demander "peut-on parler de mérite à propos de quelque chose d'inné ?". C'est un bon sujet de philo et la réponse ne tient pas en un simple message. Voici un troisième exemple tordu:

Jean est plutôt petit, il s’entraîne tous les jours pour faire le marathon de Paris, qu'il court en 3h58min.
Patrick a un physique athlétique, il s'entraîne tous les jours pour faire le marathon de Paris, qu'il court en 2h44min.
La différence de performance entre Jean et Patrick est essentiellement due à des facteurs génétiques. Patrick a des facilités innés. Pour autant, peut-on lui enlever du mérite ? Il s'entraîne tous les jours quand même.

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 369
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 26

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par InMedio » dim. 30 juin 2019 10:06

Question subsidiaire : Paul est né avec des poumons de plus faible capacité que la moyenne et s'entraîne, non pas tous les jours parce que sa condition ne le lui permet pas, mais deux fois par semaine, pour faire le marathon de Paris, qu'il court en 5h42min.
La différence de performance de Paul avec Jean et Patrick est essentiellement due à des facteurs génétiques, mais c'est aussi le cas pour son entraînement. Pour autant, peut-on enlever à Paul du mérite ? Il fait de son mieux, quand même.
Les gens sont souvent tellement occupés à vivre qu'ils ne s'arrêtent jamais pour se demander pourquoi.
Terry Pratchett

dani
Messages : 857
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par dani » dim. 30 juin 2019 10:52

Hors-sujet
Mouaip, j'ai pas vu la série non plus. Mais franchement, dans la vraie vie, les gens supérieurement intelligents que je côtoie (y'en a pas mal je pense, car même si je n'ai pas connaissance de leurs résultats QI leurs recherches montrent qu'ils ont des neurones qui tournent très très vite et bien dans leur cerveau) que même si ils sont parfois/souvent critiques sur le système en place, ils ne font pas grand chose pour le changer vraiment (parce que, au fond, le système les arrange aussi).

Et je vois aussi beaucoup de magouilles particulièrement bien fumeuses pour torpiller des collègues (et oui... l'intelligence n'est pas toujours utilisée de manière éthique).

Donc sincèrement, si toi tu pars d'un préalable que des personnes HQI sont plus critiques que les autres, ben moi j'ai totalement démystifié les "particularités" critiques et humanistes des HQI. Ils sont globalement comme tous les autres. Et, avoue, si il en était autrement le monde aurait dû devenir meilleur depuis longtemps non ?

Sinon je peine beaucoup avec la question du "mérite" de toute façon. Que l'on soit très très intelligent ou pas, ou que l'on ait même des handicaps, du moment que l'on se donne à fond dans quelque chose pour se dépasser c'est admirable c'est certain, et cela peut être très motivant pour d'autres.

Ensuite, ceux qui n'ont pas cette énergie, cette motivation pour se dépasser ce n'est pas qu'ils n'ont pas de mérite. C'est qu'ils ont des freins multiples et divers (personnels, dû à leur environnement etc.) ou ont d'autres objectifs de vie ou de développement. Personnellement, j'admire les personnes qui se satisfont profondément d'une vie simple, sans chercher particulièrement de la reconnaissance. Elles ont le "mérite" de renoncer à suivre des modèles normés. Bref, c'est complexe.

Moi ce gars qui parle de son ancien métier dans les poubelles, il a tout compris, c'est mon héros https://www.youtube.com/watch?v=PWG4J_qoEiQ

Mais les séries telles que celle dont tu parles ont le mérite de souveler des discussions de fond, c'est cool :)

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Avatar du membre
Jahroo
Messages : 429
Enregistré le : lun. 24 déc. 2018 09:45
Présentation : Salutation!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ici et ailleurs
Âge : 41

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Jahroo » dim. 30 juin 2019 11:24

Luc fume beaucoup, boit beaucoup et a quelques kilos en trop. Lors d'une soirée avec des potes, il perd un pari et se retrouve à devoir s’inscrire pour le marathon de Paris. Conscient de ses faibles capacités à aller au bout, il décide malgré tout de se présenter sur la ligne de départ. Après une poignées de kilomètres il est contraint d'arrêter car c'est vraiment trop dur pour lui physiquement.
La différence avec les autres est moins due à des facteurs génétiques ou environnementaux qu'à une mauvaise hygiène de vie et un manque d’entraînement. Peut-on lui enlever du mérite? Il a essayé quand même.

Le mérite est une valeur bien trop soumise au jugement personnel. Chacun fixe des critères qui lui sont propres et qui ne se limitent pas forcément au binôme capacité/performance. Je trouve d'ailleurs douteux d'évaluer le mérite de l'intelligence uniquement sur ces derniers.
"J'aime la règle qui corrige l'émotion. J'aime l'émotion qui corrige la règle." J.Mazarin

Sebi
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 oct. 2016 21:47
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Sebi » dim. 30 juin 2019 11:30

J'adore vos réponses :)

@Fish : je me suis probablement mal exprimé, dans ma tête les 5% et 50% ne sonnaient pas comme étant contradictoire, mais complémentaire ^^

@InMedio : J'aurais pu répondre que plus on fait d'efforts et plus on a de mérite, mais ce serait une erreur probablement car faire des efforts inutilement en faisant des choses qui ne servent à rien serait loin d'être malin. C'est une question bien complexe.

@dani : Effectivement, intelligence ne rime malheureusement pas avec éthique. C'est un autre sujet de réflexion, mais je me suis demandé si notre monde tournait si mal était la faute à ceux qui ne réfléchissent pas assez. Puis, dans la suite de ma réflexion je me suis plus dit que c'était peut être à cause des gens plus intelligents qui exploitent cette différence de fonctionnement de manière peu éthique. C'est très binaire évidemment et loin d'être aussi simple. Etre plus "intelligent" ne nous empêchent pas d'être naïf, d'être sous l'emprise de biais cognitifs, de faire des erreurs, d'être jaloux ou d'avoir des valeurs mauvaises ou encore des visions fausses de la réalité.

@Jahroo : Je suis d'accord.

En ligne
Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 904
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : un bout de moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 41

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Bulle d'o » dim. 30 juin 2019 11:48

J'allais répondre un peu le même genre de choses que @dani . Je crois que l'action pour rendre des choses plus égalitaire et se révolter, semble plus tenir dans la capacité d'empathie, soit capacité à comprendre le ressenti de l'autre, et la sympathie confondue, soit la capacité à vouloir quelque chose de bien pour autrui. Pas du tout sûre que ces caractéristiques soient corrélées aux QI. Les visions ultra-logiques, très fines dans les calculs (je parle du sens logique, non des pensées mathématiques), peuvent simplement être mises à profit pour des intérêts, sommes-toutes, très personnels. Voire une grande capacité d'analyse de situations complexes pourrait vite conclure à ce fait : "je ne pourrais pas changer les choses seul, je me concentrerai donc sur ce que je peux faire pour moi!", parfois.
L’empathie naît souvent de la contrainte de l'autre, il faudrait y ajouter un contexte de survie, peut-être, pour que les systèmes d'entraide soient activés de facto, en dehors de cette empathie.
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

Sebi
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 oct. 2016 21:47
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Sebi » dim. 30 juin 2019 14:38

L'empathie n'est elle pas aussi un signe d'intelligence (ça ne signifie pas pour autant que toute personne avec un haut qi ait une grande empathie) ? D'ailleurs dans la série, ils vivent tous dans la misère avant leur 20 ans (donc un contexte de survie, cependant ils ont un espoir qui est d'aller sur l'autre rive à 20 ans) , certains refusent cette histoire du processus mais ça reste en très faible nombre. C'est, je pense, surtout ça qui me gène, il y en aurait eu un peu plus j'aurais trouvé ça un peu plus cohérent. Dans la série, sur les 3%, il y en a que 2 sur la cinquantaine qui "abandonnent" juste avant de réussir et ce malgré les moments traumatisants du processus (des morts, etc.) qui pousseraient à ses questionner dessus. Même en prenant compte l'endoctrinement, les biais cognitifs, ça me parait peu crédible que la majorité accepte ça sans broncher.
► Afficher le texte

En ligne
Avatar du membre
Youpla
Messages : 414
Enregistré le : sam. 8 déc. 2018 00:50
Présentation : boum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Youpla » dim. 30 juin 2019 15:11

Je comprends que ça puisse te "révolter" mais tu ne peux pas savoir ce que tu penserais si tu étais né dans un endoctrinement total. Personne ne peut le savoir.
L'éducation, l'environnement dans lequel on grandit, les rencontres et les échanges des personnes qui croisent notre chemin nous forgent.
Qui sait si dans un tel environnement, tu n'aurais pas dit "oui, super, stérilisez-moi !" :cheers:

HS : Samy et les balluches :rock:

Sebi
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 oct. 2016 21:47
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Sebi » dim. 30 juin 2019 19:43

J'avoue que c'est impossible de dire comment j'aurais pu évoluer dans un tel environnement, même s'il y a des trais de ma personnalité qui seraient peut être similaire. Par exemple, déjà à 4-5 ans je préférais être isolé d'un groupe plutôt que d'y adhérer si leurs valeurs ne me plaisaient pas. C'est peut être dû à l'environnement dans lequel j'ai grandi étant bébé, mais bon ça me parait tout de même peu probable.

Par contre, avant mes 16 ans, je pensais qu'il fallait être stupide pour rater une année à l'école, avant d'en faire les frais moi même ... Maintenant étant très sensible à la douleur des autres, même dans un autre environnement je ne sais pas si je l'aurais supporté.

En ligne
Avatar du membre
Youpla
Messages : 414
Enregistré le : sam. 8 déc. 2018 00:50
Présentation : boum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Youpla » dim. 30 juin 2019 21:41

4-5 ans c'est déjà vieux :huhu:
Déjà à l'entrée à l'école maternelle, les différences d'évolution dans les divers milieux est assez flagrante.
2 ou 3 ans de vie quand on est stimulé ou pas, c'est énoooorme.
Je ne parle pas de sur-stimulation mais de stimulation naturelle.
Comme le fait de parler à son enfant, de l'éveiller en jouant avec lui, ou même de le prendre dans les bras.
C'est malheureux mais il y a des familles où le tout petit est quasiment tout le temps dans le berceau ou le transat, personne ne lui parle (parce qu'il ne sait pas parler, et pour cause !) et ce jusque très tard...

Proxima
Messages : 565
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Proxima » lun. 1 juil. 2019 07:32

Rapidement: à aucun moment il n'est question d'intelligence. Dans la série, les épreuves filtrent les plus aptes à survivre. On le voit dès le début. La triche est autorisée, tuer est autorisé. C'est sûr que l'intelligence joue un rôle dans les épreuves, donc ceux qui restent ne sont pas les plus idiots, mais le critère transcendant est surtout d'arriver le premier à tout prix (la loi du plus fort) et d'abandonner totalement son passé (amis, famille). La série parle souvent de mérite, mais à aucun moment de morale. C'est le mérite du plus fort et du plus avide, rien de plus.

Sebi
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 oct. 2016 21:47
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Sebi » lun. 1 juil. 2019 08:16

Sauf que certains sont éliminés justement pour leur comportement qui appelle à la violence, il n'y a d'ailleurs eu qu'un "seul" meurtre sur l'autre rive depuis sa création. Ils doivent oublier leur passé effectivement, par contre concernant la loi du plus fort dans certaines épreuves ils sont obligés de coopérer, ce qui est autre loi importante.

@Youpla : oui, c'est triste :/ Il y a tout de même bien de choses qui nous sont propres quelque soit l'environnement non ? Ce n'est qu'hypothèse de ma part étant donné la difficulté ou impossibilité à le vérifier.

En ligne
Avatar du membre
Youpla
Messages : 414
Enregistré le : sam. 8 déc. 2018 00:50
Présentation : boum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Youpla » lun. 1 juil. 2019 09:58

Sebi a écrit :
lun. 1 juil. 2019 08:16
Il y a tout de même bien de choses qui nous sont propres quelque soit l'environnement non ? Ce n'est qu'hypothèse de ma part étant donné la difficulté ou impossibilité à le vérifier.
Oui c'est certain.
Il y a l'acquis, il y a l'inné (l'eau chaude et l'eau froide :huhu: ).
C'est juste que j'ai l'impression qu'on a tendance à mettre en avant l'un par rapport à l'autre selon les situations, alors qu'ils sont tous deux toujours très intriqués et ont bel et bien un rôle important dans ce qui nous constitue.
Et ce, dès la naissance, voire même avant.

Roland
Messages : 143
Enregistré le : mer. 8 mai 2019 21:43
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 42

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Roland » lun. 1 juil. 2019 16:16

Que fait on de l'adaptabilité à l'environnement ?

Génétique + Epigénétique +environnement

Sebi
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 oct. 2016 21:47
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Sebi » lun. 1 juil. 2019 18:54

Je ne sais pas quoi te répondre, je ne connaissais même pas le mot épigénétique :/ (cette discipline me semble intéressante d'ailleurs !)

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 369
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 26

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par InMedio » lun. 1 juil. 2019 19:20

L'adaptabilité a déjà bien longuement été évoquée dans des débats ici : Valeur de l'adaptation
Les gens sont souvent tellement occupés à vivre qu'ils ne s'arrêtent jamais pour se demander pourquoi.
Terry Pratchett

En ligne
Avatar du membre
Youpla
Messages : 414
Enregistré le : sam. 8 déc. 2018 00:50
Présentation : boum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Youpla » lun. 1 juil. 2019 21:00

Hors-sujet
Roland a écrit :
lun. 1 juil. 2019 16:16
Que fait on de l'adaptabilité à l'environnement ?

Génétique + Epigénétique +environnement
Youpla a écrit :
lun. 1 juil. 2019 09:58
C'est juste que j'ai l'impression qu'on a tendance à mettre en avant l'un par rapport à l'autre selon les situations, alors qu'ils sont tous deux toujours très intriqués et ont bel et bien un rôle important dans ce qui nous constitue.
L'épigénétique n'est-il pas un exemple parlant de l'intrication de l'innée et de l'acquis ?

Je m'arrêterai là pour le HS, promis :angel:

Proxima
Messages : 565
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Proxima » mar. 2 juil. 2019 01:06

Sebi a écrit :
lun. 1 juil. 2019 08:16
Sauf que certains sont éliminés justement pour leur comportement qui appelle à la violence
... Et que d'autres sont selectionnés pour avoir mené une expédition punitive contre une poignée de tyrans, lesquels sont morts lynchés, sauf 1, totalement déglingué.

C'est un simple jeu sadique sans critère trés précis. Je pense que chercher une explication rationnelle est une erreur

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 547
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Fish » mar. 2 juil. 2019 07:40

Je pense aussi que si tu cherches une justification philosophique ou scientifique à une série, tu ne trouveras rien. Les scénaristes font ce qu'ils veulent en important quelques vagues clichés glanés à droite et à gauche, et tant pis si ça ne tient pas debout. Par ailleurs, trop rester collé sur une série particulière n'alimentera pas le débat très longtemps, la plupart des membres ne l'ayant pas vue.

Sebi
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 oct. 2016 21:47
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Sebi » mar. 2 juil. 2019 13:13

Proxima a écrit :
mar. 2 juil. 2019 01:06

... Et que d'autres sont selectionnés pour avoir mené une expédition punitive contre une poignée de tyrans, lesquels sont morts lynchés, sauf 1, totalement déglingué.

C'est un simple jeu sadique sans critère trés précis. Je pense que chercher une explication rationnelle est une erreur
Je ne suis pas d'accord, pour l'auteur ça a du sens. Ezequiel a prolongé cette épreuve pour voir comment les participants allaient réagir et découvrir leur vraie nature. D'autant plus, que les processus dirigé par Ezequiel sont particuliers et probablement pas représentatifs de la centaine qui ont eu lieu avant lui.

Si une série dystopique ne véhicule pas un message politique ou philosophe, c'est qu'il y a un problème, non ? ^^

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1386
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Unesoprano » mar. 2 juil. 2019 13:27

Franchement, non, je ne pense pas qu’il y ai un problème si cette série ne délivre pas de message vraiment poussé.

Les séries sont des divertissements. Pas des œuvres d’arts. La dimension de profondeur n’est pas l’objectif, également car cela ferait perdre de l’audimat : les gens ne se mettent pas devant une série à la télé pour réfléchir, accéder à un meilleur raisonnement ou faire travailler leurs neurones. Fish plus haut a très bien dit les choses me semble-t-il.
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Proxima
Messages : 565
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: La série 3% me laisse perplexe

Message par Proxima » mar. 2 juil. 2019 15:23

En fait, cette série est classée par netflix comme science-fiction/fantastique. Je ne pense pas qu'il y ait de prétention philosophique, et encore moins politique. Voudrais-tu dire que netflix prends position pour sélectionner les être humains, et leur attribuer des droits différents ?

Je n'ai pris cette série que comme un divertissement et une fiction. C'est intéressant de voir ce que le scénariste à imaginé comme problèmes et solutions à partir d'une sutuation initiale. Ce ne sont ni des philosophes ni des politiques qui ont imaginés le scenario. Le créateur et le producteur n'ont jamais évoqué (à ma connaissance) ces revendications.
On peut toujours transposer l'histoire ou s'interroger sur la nature humaine, mais cela reste une fiction sans autre prétention que de captiver et divertir.

Répondre