Qui peut me partager ce que lui évoque le comment et le pourquoi ?

Répondre
Roland
Messages : 32
Enregistré le : mer. 8 mai 2019 21:43
Profil : En questionnement
Test : NON

Qui peut me partager ce que lui évoque le comment et le pourquoi ?

Message par Roland » mer. 15 mai 2019 14:15

Cette question est probablement la plus bête et la plus complexe pour moi. Source d’interrogation constante, comme si je n'arrivai pas à faire la différence. et vous ?

Avatar du membre
Holi
Messages : 361
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: Qui peut me partager ce que lui évoque le comment et le pourquoi ?

Message par Holi » mer. 15 mai 2019 14:35

@Roland je ne suis pas sure de comprendre :think:
Tu demandes la différence de sens entre "comment" et "pourquoi"?
Si c'est bien ça, comment determine la façon de faire et pourquoi la raison pour faire.
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

Roland
Messages : 32
Enregistré le : mer. 8 mai 2019 21:43
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Qui peut me partager ce que lui évoque le comment et le pourquoi ?

Message par Roland » mer. 15 mai 2019 14:59

@Holi Il n'y a pas de mystere dans les définitions en tant que tel mais je suis tombé sur cette article, me posant moi même la question.

https://www.sirtin.fr/2008/09/19/distin ... u-comment/
Edit : Les commentaires sont importants.

Je dois avouer que dans mon fonctionnement j'ai tendance à voir des "comment" y compris dans des "pourquoi"...
Si quelqu'un réagit de tel manière c'est le fruit d'un mécanisme complexe. J'ai souvent l'impression qu'il y la même réalité décrite sous deux angles différents entre un comment et un pourquoi.
Si le monde est mécanique, interactions, interdépendance, ou est la place de l'intention. On présuppose une force motrice attribuée à la volonté ( y compris la notre ) Ne serait pas comme chercher des 7 dans une chaise ? Nous finissons toujours par en trouver une infinité.
Si la volonté elle même n'est que le fruit d'une mécanique, alors tout pourquoi devient comment....

Je pars en délire désolé. Mais je n'arrive à formuler mieux...

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 551
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9657
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 40

Re: Qui peut me partager ce que lui évoque le comment et le pourquoi ?

Message par Bulle d'o » mer. 15 mai 2019 22:54

le comment, c'est la manière, le pourquoi, la raison du but (concret ou de sens)....

Exemple 1 : un comment et un pourquoi initié par le même être : congruence potentielle entre le comment et le pourquoi. Même si le comment peut différé.

je veux un chat : la volonté
Avoir un chat : un but

Contexte 1 :
Comment : en tannant la personne avec qui je vis jusqu'à ce qu'il accepte que j'ai ce chat!
Pourquoi : parce qu'un chat c'est doux et je pourrais en faire une peluche vivante
Contexte 2 :
Comment : en allant chez un vétérinaire qui aurait des chatons à donner et en ramener un chez moi
Pourquoi : parce qu'un chat c'est doux et je pourrais en faire une peluche vivante

Deux manières de faire, deux déroulés, un but commun et une raison identique.

Exemple 2 : un comment et un pourquoi par deux antagonistes : congruence du comment et du pourquoi ou non congruence entre les deux.

Vouloir que son fiston fasse ses devoirs! : la volonté
Que le fiston fasse ses devoirs : un but

Contexte 1 (congruence) : comment du fils, pourquoi de la mère
Comment : en trépignant, et opposant farouchement sa résistance et prétextant même un besoin de place affirmatoire qui ne saurait répondre à un tel ordre injuste, dévalorisant socialement lorsqu'on est en quête de liberté et d'autonomie.... et après deux heures de discussion, bâcler les devoirs...
Pourquoi : pour tenter de trouver une organisation personnelle qui pourrait permettre, le jour J, de se saisir de quelques apprentissages et dépasser la crainte de "l'effort à faire".
Contexte 2 (congruence) : comment du fils, pourquoi de la mère
Comment : se mettre devant une table et réaliser ses exercices et apprendre ses leçons.
Pourquoi : pour tenter de trouver une organisation qui pourrait permettre, le jour J, de se saisir de quelques apprentissages et dépasser la crainte de "l'effort à faire".
Contexte 3 (non-congruence) : comment du fils, pourquoi de la mère
Comment : en trépignant ce, et opposant farouchement sa résistance et prétextant même un besoin de place affirmatoire qui ne saurait répondre à un tel ordre injuste, dévalorisant socialement lorsqu'on est en quête de liberté et d'autonomie.... et après deux heures voir abandonner sa mère
Pourquoi : pour tenter de trouver une organisation personnelle qui pourrait permettre, le jour J, de se saisir de quelques apprentissages et dépasser la crainte de "l'effort à faire".

la congruence entre les intervenants du comment et du pourquoi peuvent être différents et trouver des méthodes différentes mais aboutissent au même pourquoi, soit la même "raison du but".
Ou les deux antagonistes peuvent se retrouver en non-congruence et ainsi le comment peut influer sur le pourquoi, en tentant de modifier la substance du pourquoi initial.

en somme, en soi, il est souvent plus simple d'être cohérent, entre son "comment" et son "pourquoi", et ainsi éprouver une "satisfaction" certaine. Mais pour un pourquoi, tant de comments, même en soi...

et en somme, nous ne sommes pas obligés, de s'imposer une réponse stricte à nos buts (ou leurs sens, ou encore plus ceux des autres) et à ce moment-là, utilisant comme levier les moyens qui nous sont donnés, nous pouvons tranformer le but initial et sa raison en autre chose. Là, pourra naître, l'ouverture d'un dialogue et la construction d'autres "pourquois" donc de sens du but et il y aura toujours une multitude de moyens soit de "comment", pour les atteindre. L'incidence sur le pourquoi pourra même influer sur le but lui-même, semblant arbitraire dès le début.

Par contre, sans dialogue opérant sur cette transformation, risque de s'enclencher une fichue bagarre....

voilà pour le détail que j'y mettrais....

Mais le pourquoi, en lui même est certainement aussi, seul dans son contexte, plus polysémique.

exemple : Pourquoi la terre est ronde?

Répondre