Vous sentez-vous compris au travail ?

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Répondre
Ivanovic
Messages : 17
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 11:20
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Vous sentez-vous compris au travail ?

Message par Ivanovic » ven. 10 mai 2019 08:12

Je propose ce sujet car c'est la raison principale qui m'a poussé à passer le test. J'ai été et suis perpétuellement en décalage dans mon milieu professionnel. Plus précisément, et sans vouloir me mettre en avant, j'ai toujours de nombreux temps d'avance sur mes collègues et cela me place inéluctablement dans une position d'isolement.

Après 12 années passées dans mon domaine, le schéma se répète encore et encore. Que ce soit dans la recherche, le développement, la gestion de projet, les idées de projets, la stratégie financière ou managériale, c'est toujours la même rengaine.

Tout d'abord, j'arrive dans une entreprise. Je suis perdu pendant 1 mois.

Ensuite, j'entends parler ou on me présente une idée ou un projet. Mes sens s'affolent, sa fourmille dans ma tête mais je garde tout pour moi. C'est une sensation agréable et grisante.

Puis cette idée se transforme d'elle même dans ma tête pour devenir "ce qu'il faut exactement pour cette entreprise". C'est souvent très différent de l'idée de base. Je sais exactement ce qu'il faut faire pour mettre la mise en oeuvre. Les dirigeants sont réceptifs et me font confiance. La encore, la sensation est très agréable. On se sent reconnu.

Enfin, le projet se lance et la tout s'écroule. Au bout de quelques semaines, j'ai l'impression que je peux déjà visualiser la fin et ça ne m'intéresse plus. Surtout, toutes les personnes impliquées ne semblent plus comprendre pourquoi elles font ce qu'elles font et se mettent à faire n'importe quoi. Elles prennent peur et transforment tout en quelquechose qu'elles peuvent comprendre. Un truc sans intérêt.

A partir de là, je suis seul et semble être le seul à comprendre ce qu'il faudrait réellement faire. Je le vis mal, démissionne et part pour recommencer le même stupide schéma ailleurs. Cela me donne la sensation d'être un moins que rien et entraîne des frictions avec mes collègues. Je suis totalement perdu et perds confiance en mes idées.

Le pire vient quelques années après quand j'apprends que finalement, ce que j'avais en tête a été un succès quelque part ailleurs.

Il me semble que pour corriger tout cela, il faudrait tout d'abord que j'ai quelques clés pour rester motiver sur un sujet jusqu'à la fin. Avez-vous des idées pour cela ? Avez-vous déjà vécu pareilles situations ?

Avatar du membre
spirit
Messages : 123
Enregistré le : dim. 28 avr. 2019 18:04
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10112
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Blois
Âge : 45

Re: Vous sentez-vous compris au travail ?

Message par spirit » ven. 10 mai 2019 08:47

Bonjour! J'ai lu à ce sujet que les personnes à haut potentiel vivaient selon ce schéma dans le milieu professionnel en particulier mais je crois que cela pourrait s'appliquer à la vie perso?
Je ne sais pas plus les termes exacts mais en gros c'est le schéma innovation-rejet-validation.
1)tu proposes une amélioration du fonctionnement ou rénovation
2)l'idée/le fonctionnement remporte un grand enthousiasme dans un premier temps puis est rejetée par les autres
3)l'idée est finalement acceptée après une période de rejet.
Peut-être qu'avec la perspective de ce schéma cela peut t'aider à "prendre patience"...
Je suis enseignante. Personnellement, j'ai le même sentiment que toi. Lorsque j'arrive dans une nouvelle école je cible très vite les dysfonctionnements, très vite je propose des solutions et suis effarée du manque de lucidité des personnes qui travaillent avec moi. J'ai honte de dire ça comme ça mais c'est ce que je ressens. Cela, plus jeune, m'a valu de sacrés affrontements avec mes collègues! Une petite jeune qui croit mieux savoir faire que les autres!! J'ai fini par apprendre à me la boucler de plus en plus...quand je le pouvais! En 22 ans de carrière j'ai changé d'école pratiquement tous les deux ans, Un jour, une collègue psychologue scolaire, surprise par mon parcours, m'a dit que c'était un signe d'instabilité...et je suis restée avec ça et j'ai perdu confiance aussi. Maintenant je comprends mieux pourquoi.
Pour me sortir de cette souffrance au niveau professionnel, j'ai également fait un gros travail sur moi tout en ignorant que cette différence de fonctionnement faisait partie de mon identité. J'ai accepté que les autres n'aillent pas à la même vitesse que moi, que leur immuabilité bouge tout en douceur et que tout n'aille pas dans le sens et à la vitesse souhaités. Gros gros travail d'ouverture aux autres et de jeu de rôle en quelque sorte puisque tu essaies de réfléchir comme tes collaborateurs. Très très fatigant pour moi mais par le biais de l'empathie et de l'ouverture aux émotions j'y suis parvenue.
En revanche, je suis au bout de ce que je peux supporter dans ce cadre très rigide de l'Education Nationale et du non-sens du système. Mais là c'est un autre sujet...
Ce témoignage t'apporte-t-il une aide?

Carcharodontosaurus
Messages : 67
Enregistré le : mer. 13 févr. 2019 16:11
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Vous sentez-vous compris au travail ?

Message par Carcharodontosaurus » ven. 10 mai 2019 09:00

Bonjour Ivanovic,

Ma maigre expérience pro en recherche clinique/industrie pharma/gestion de projet met en effet en évidence un décalage conséquent avec mes collègues. Il suffit de faire une réunion sur un lancement de projet pour mesurer l'ampleur de ce décalage, par exemple.

J'émet néanmoins quelques réserves sur le fait que ce soit irrémédiable. Je ne sais plus qui a tenu ce propos, mais il y a de la maltraitance des deux coté avec les surdoués. Le fait d'être diagnostiqué avant mon entrée dans le monde professionnel ne m'a pas évité toutes les difficultés bien évidemment, mais m'a montré une nécessité d'adaptation de notre part et également d'un changement d'approche. Plus de tolérance, de patience et de pédagogie. Plus d'écoute aussi.

J'ai récemment passé le MBTI, ait acheté le PDF de mon type et cela m'a grandement aidé dans mon rapport aux autres, les techniques à utiliser pour guider mes collègues/faire accepter et survivre mes idées. Je ne dis pas que c'est infaillible mais clairement, cela m'a poussé à revoir toute mon approche des relations professionnelles. Et sans relation professionnelles saines et positives il est, je pense, extrêmement compliqué de faire accepter aux autres un changement durable qui remet en question leurs habitudes, voir leurs compétences car ils n'y ont pas nécessairement pensé, eux.

Je remarque également que la progression dans la hierarchie n'est pas une garantie d'obtenir des interlocuteurs plus, disons, réactifs et ouverts aux changements.

De plus, il ne faut pas oublier que si l'on est trop récent dans une entreprise notre légitimité à vouloir apporter changement et remise en question de process bien établis va être questionnée.

Si en revanche ton problème est que lancer les projets, faire naitre des choses, t'enthousiasme et que la suite t'emmerde royalement, alors nous avons le même. Je tiens difficilement plus d'un an dans un poste. J'ai complètement changé de métier récemment, en 1 mois et demi j'ai fais le tour du poste. Ma manager m'avait promis au moins 6 mois d'apprentissage ... Et je m'ennuie déjà.

Si ton problème est gérer tes collègues et ton entourage, alors le MBTI peut t'ouvrir les yeux sur pas mal de chose et donner des pistes de développement perso intéressantes. Du moins, il m'a bien aidé.

Je ne sais pas si mon post t'es d'une grande aide, j'espère avoir pu apporter ma pierre à l'édifice.

Rianne
Messages : 153
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Vous sentez-vous compris au travail ?

Message par Rianne » ven. 10 mai 2019 09:29

Hello,
Je vois très bien ce que tu vis même si je n'ai aps exactement le même vecu.
Mais oui j'ai a peu pres les mêmes phases, perdu pendant quelques jours (avec cette impression de profondeur, abyssale, de noir...), puis les idées arrivent comme par magie, tout s'assemble, tout est logique et s'inscrit dans une vision a long terme et s'assemble avec ce que j'ai mis en place ou suis en train de mettre en place. Et les choses originales arrivent, les visions en ruptures... et l'incomprehenssion des gens aussi, ils trouvent ca complexe, ils ne comprennent pas tout (sauf certains biensur) mais me font confiance car je dois montrer une certaine assurance sur les sujets et que je réussi tout le temps ce que j'ai fait ?
Puis les projets se lancent et je dois accompagner à chaque instant pour que toutes les pièces soient bien mises en relations et que rien ne soit oublié (alors que mon boulot c'est les études et la conceptualisation/conception), et la ca s'éclaire pour tout le monde et les gens commencent à comprendre et moi je perds de l'interet sur ces sujet car ca commence à exister et du coup le passage du concept au réel perd tout interet pour moi.
Mon avantage, c'est que je fais de mon service ce que j'en veux, je prends les projets qui m'interesse ou je les invente mais là je commence a être lassé et je cherche a changer mais chaque fois que je passe un entretien, on me dit qu'on me prend imédiatement si je le veux mais qu'ils ont peur que je m'ennuie en quelques mois et du coup ils veulent que je les rassure sur le fait que je resterai chez eux... ce que je ne peux pas faire évidemment car cette question ne supporte pas de réponse (quelque soit la réponse elle est forcement mauvaise). Donc faute de mieux je continue d'inventer des trucs tordus mais j'ai peur qu'un jour ca pete :p

Répondre