Que lisez-vous en ce moment ?

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Tortue
Messages : 289
Inscription : mar. 1 juin 2021 13:05
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Tortue »

Après La mort d'un père de Knausgaard, étant saoulé de réalité matérielle, je n'ai pas trouvé de meilleur remède que des diableries : Le Docteur Faust de Christopher Marlowe.

Avatar de l’utilisateur
Osia
Messages : 442
Inscription : lun. 16 janv. 2017 12:02
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 45

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Osia »

De la douceur et du rêve dans les pages de "S'il te plait, dessine moi un cachalot". François Sarano, accompagné de René Heuzey, nous font plonger dans leur expérience. Ce livre est à la fois un résumé d'une expédition scientifique et une poésie de connaissances déclinée en dessins et en textes courts. À chaque page, c'est un "miam" de plaisir :inlove:

Image
«La vie, reprit-il, serait considérablement moins bizarre sans toi !»
(Douglas Adams, H2G2 V)

Phil21
Messages : 18
Inscription : ven. 6 oct. 2023 11:17
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Phil21 »

Le testament du Roc. De Denis Marquet.
Compliqué à commencer mais une fois que l'on est pris dans l'intrigue c'est juste magique. Enfin, je trouve.

Avatar de l’utilisateur
Fu
Messages : 2329
Inscription : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9137
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Fu »

Tamiri a écrit : sam. 27 janv. 2024 18:36 Je n'avais jamais pensé à cette façon de voir les choses, et pour tout dire elle me semble insolite, je n'avais jamais vu le rapprochement entre un ouvrage d'histoire et la notion de divulgâchage. Quand un historien attache l'importance qu'il mérite à l'agrément du lecteur, c'est à mon sens par la clarté et le style […], mais si je comprends bien tu avais envie de le lire comme un récit chronologique ? Pour ce qui me concerne je trouve que le plaisir dans un ouvrage historique se trouve dans le seul fait d'accéder à des informations bien exposées […]
Sans forcément attendre un déroulement chronologique, disons que j'aimerais que les différents épisodes mentionnés (l'épidémie à Athènes, la campagne de Sicile…) soient aussi autonomes, contenus que possible, sans qu'il fuite toutes les cinq lignes une référence à un truc que l'auteur n'a pas encore exposé, car pour moi cela nuit à la compréhension, cela disperse. Le récit de Hanson est chronologique mais avec trop de références à des événement ultérieurs à mon goût.

C'est probablement plus le style de l'auteur que le manque d'organisation de son récit qui me fatigue, cependant. J'ai mis le livre de côté et attaqué La Grande histoire du Monde (5000 ans, 5 continents) de François Reynaert, et c'est beaucoup, beaucoup plus agréable à lire. J'avais déjà lu Nos Ancêtres les Gaulois et autres fadaises, du même auteur, et j'avais beaucoup apprécié : c'était la première fois que je lisais autre chose que le roman national, qui était encore en application à l'époque où j'usais mes fonds de pantalon sur les bancs de l'école.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 1250
Inscription : lun. 26 déc. 2022 11:07
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Judith »

Retrouver Estelle Moufflarge de Bastien François (Gallimard, Hors-Série Connaissances, 2024)

Un très curieux bouquin, qui m'a laissé un sentiment mitigé.

Bastien François est universitaire, professeur de sciences politiques à la Sorbonne. Il n'a rien à voir ni avec le monde juif, ni avec la Shoah. Mais un jour, au détour d'une page du Monde, il découvre la carte interactive des enfants juifs arrêtés à Paris entre 1942 et 1944, outil de recherche et d'enseignement mis au point par une collaboration entre le CNRS, l'ENS de Lyon et Serge Klarsfeld (disponible ici parmi d'autres ressources, dont une carte interactive de la France entière et des données statistiques). Il y entre son adresse et lit le nom d'Estelle Moufflarge, l'unique habitante de sa rue concernée. Estelle avait seize ans, elle était orpheline, de milieu très modeste, elle avait commencé des études au lycée Jules Ferry lorsqu'elle a été raflée en octobre 1943, dans des circonstances inconnues, et envoyée à Auschwitz dont elle n'est pas revenue.
Pour Bastien François, c'est le début d'une quête historique improbable, qui le conduit, à la suite d'Estelle, sur laquelle très peu de données se révèleront avoir été préservées, à s'intéresser au Paris Juif populaire, à la scolarisation des filles pendant la guerre, à l'aryanisation de l'enseignement et à celle des commerces alimentaires (l'oncle d'Estelle était boucher), aux réseaux de résistance savoyards et à d'autres sujets. Au bout du compte, il en résulte un livre très dense, d'une grande valeur informative et d'une écriture sobre, un peu disparate par moments et parfois agaçant mais toujours très prenant. Les explications psychologiques que fournit François sur la curieuse hantise qui l'a frappé pendant quelques années ne convainquent pas forcément : le soupçon d'une forme d'opportunisme demeure présent à la lecture, mais le refus de tout pathos et de tout romanesque, joint à la minutie de la recherche et à la clarté des données, m'a paru sauver l'essentiel de l'ouvrage et le rendre recommandable. Pour info, je précise que mon compagnon a détesté le livre et l'a jugé indigne, mais c'est une question de subjectivité.
Le renard sait beaucoup de choses, le hérisson n’en sait qu’une grande. (Archiloque)

Avatar de l’utilisateur
Arepo
Messages : 82
Inscription : jeu. 21 janv. 2021 18:42
Présentation : viewtopic.php?p=382340#p382340
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Arepo »

enufsed a écrit : ven. 26 janv. 2024 21:52
Arepo a écrit : ven. 26 janv. 2024 20:16
- L'art de la joie de G. Sapienza
Nous en parlions ce soir même avec ma compagne qui a vu un docu sur Goliarda Sapienza. Il se trouve que je suis tombé nez à nez avec ce livre cet automne dans une librairie bruxelloise militante, et j'ai eu de suite envie de l'acheter. Je n'ai pas encore ni le temps ni le courage de m'y coller, je pense qu'après Thomas Mann j'ai besoin de lectures plus courtes (poser un livre terminé est aussi un carburant chez moi pour en lire un autre, et j'ai besoin de poser quelques livres avant de repartir au long cours).
Héhé, prends ton temps parce que, chez Sapienza, la joie c'est pas pour tout de suite, ça semble être l'aboutissement d'une longue trajectoire. Les premières centaines de pages, c'est plutôt l'art survivre en milieu hostile en alternance avec l'art de s'envoyer en l'air. Intrigant mais plutôt bien mené. Je trouve en revanche les passages politisés assez maladroits, on sent un peu l'insertion doctrinaire au chausse-pied.
Sometimes, I wish someone out there will find me
'Til then, I walk alone

(Boulevard of Broken Dreams)

Avatar de l’utilisateur
Arepo
Messages : 82
Inscription : jeu. 21 janv. 2021 18:42
Présentation : viewtopic.php?p=382340#p382340
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Arepo »

Judith a écrit : sam. 27 janv. 2024 10:28 J'ai suivi les conseils du traducteur Philippe Lavergne et donc commencé par le chapitre 5, qui dépeint sous forme métaphorique la technique combinatoire structurant l'organisation du livre, et le chapitre 9, qui contient le récit de la genèse du roman et son origine dans l'enfance de Joyce (un fabliau où il jouait le rôle du diable). Ce n'était pas une mauvaise idée. Ensuite, j'ai repris du début, en me laissant porter par le texte et en lisant des commentaires lorsque je ne parvenais pas du tout à en élucider le sens de façon satisfaisante. J'en suis à peu près aux deux tiers. :)
Ah, super, je garde de côté cet ordre de lecture au cas où je déciderais de m'y mettre un jour. Contente de savoir que tu y trouves autant de satisfaction.
Judith a écrit : sam. 27 janv. 2024 10:28 Je suis un peu surprise de ce que tu écris de L'enfance de la Bible hébraïque : il me semblait que Schenker et Hugo étaient plutôt clairs et accessibles. Donc désolée si c'est parfois obscur.
Excuse-moi, j'ai peut-être manqué de précision. L'ouvrage est très clair et très intéressant, c'est juste que mon niveau de connaissance du texte de l'AT (qui n'est évidemment pas celui d'un bibliste) fait que parfois je ne peux pas apprécier toute la substance des articles les plus spécialisés. Mais j'ai beaucoup aimé les chapitres introductifs qui étaient justement plus généraux et accessibles.

Pour ne pas m'arrêter en si bon chemin, j'ai commencé à écouter le cours de Römer sur la naissance de la Bible.
Je le trouve plutôt intéressant, très facile d'accès et agréable à suivre. Malgré son français approximatif, Römer est un orateur qui m'est plutôt sympathique. Je me souviens néanmoins que tu n'avais pas une très haute opinion de lui et je voulais donc te demander s'il s'agissait d'un désaccord au sujet de son approche globale du texte, d'une inimitié méthodologique ou seulement d'une question de personnalité.
Si tu as des réticences sur le plan scientifique, est-ce que tu pourrais m'expliquer plus précisément en quoi elles consistent (enfin, si cela ne te dérange pas, c'est juste que je ne connais pas assez le domaine pour prendre du recul sur son cours et/ou sur ses méthodes donc ton avis m'intéresserait... si tu souhaites approfondir, bien sûr) ?
Sometimes, I wish someone out there will find me
'Til then, I walk alone

(Boulevard of Broken Dreams)

Myette
Messages : 8
Inscription : lun. 19 févr. 2024 15:09
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Myette »

Après avoir passé une longue période en SF que je ne connaissais pas du tout, j'en reviens un peu déçue. Je n'ai pas été vraiment accrochée. Sauf peut-être un coup de coeur pour "Des fleurs pour Algernon" de Daniel Keyes. Je suis contente d'avoir découvert ce monde là mais pas plus.

Je reviens donc avec plaisir vers des romans "classiques".
En ce moment je "déguste", Ton absence n'est que ténèbres d'un auteur Islandais Jon Kalman Stefanson.
Un homme amnésique évolue dans son environnement, environnement dont il ne sait plus rien.
J'aime beaucoup le style rapide, vivant, des personnages sont tous très "colorés" par leurs caractéristiques.
J'ai juste parfois un peu de mal à suivre du fait de la construction de la mise en page. Je ne sais pas si c'est voulu ou pas (nous faire vivre avec le personnage principal le flou dans lequel il évolue). Je dois relire parfois certains passages pour comprendre qui fait quoi, qui dit quoi. Je dois pesque lire à voix haute dans ma tête pour reconnaître la musique de chaque personnage et savoir qui parle. J'aurai volontiers ajouter des tirets, des guillements pour me faciliter la lecture.
Est-ce qu'on peut considérer que la mise en page est un outil qui participe au jeu de la création ?
Ou que ce n'est qu'un cadre qui est là comme code pré-établi, comme cadre, comme repères.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 1250
Inscription : lun. 26 déc. 2022 11:07
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Judith »

Arepo a écrit : dim. 25 févr. 2024 01:14 je voulais donc te demander s'il s'agissait d'un désaccord au sujet de son approche globale du texte, d'une inimitié méthodologique ou seulement d'une question de personnalité.
Il s'agit d'un désaccord scientifique qui concerne à la fois son approche globale du texte et sa méthodologie. Je n'ai aucune antipathie personnelle envers lui, au contraire, je l'apprécie beaucoup sur ce plan. C'est un homme aimable et modeste, avec qui il est toujours agréable de passer du temps.
Arepo a écrit : dim. 25 févr. 2024 01:14 Si tu as des réticences sur le plan scientifique, est-ce que tu pourrais m'expliquer plus précisément en quoi elles consistent
Oui, pas aujourd'hui mais je rédigerai une explication dès que j'aurai un moment. Je la placerai peut-être dans un fil à part pour ne pas encombrer celui-ci.
Le renard sait beaucoup de choses, le hérisson n’en sait qu’une grande. (Archiloque)

Avatar de l’utilisateur
Arepo
Messages : 82
Inscription : jeu. 21 janv. 2021 18:42
Présentation : viewtopic.php?p=382340#p382340
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Arepo »

Judith a écrit : dim. 25 févr. 2024 16:00
Arepo a écrit : dim. 25 févr. 2024 01:14 je voulais donc te demander s'il s'agissait d'un désaccord au sujet de son approche globale du texte, d'une inimitié méthodologique ou seulement d'une question de personnalité.
Il s'agit d'un désaccord scientifique qui concerne à la fois son approche globale du texte et sa méthodologie. Je n'ai aucune antipathie personnelle envers lui, au contraire, je l'apprécie beaucoup sur ce plan. C'est un homme aimable et modeste, avec qui il est toujours agréable de passer du temps.
D'accord, merci pour cette précision, c'est effectivement plutôt l'impression qu'il m'avait faite (par support vidéo interposé, ce qui reste assez peu précis, bien entendu).
Judith a écrit : dim. 25 févr. 2024 16:00
Arepo a écrit : dim. 25 févr. 2024 01:14 Si tu as des réticences sur le plan scientifique, est-ce que tu pourrais m'expliquer plus précisément en quoi elles consistent
Oui, pas aujourd'hui mais je rédigerai une explication dès que j'aurai un moment. Je la placerai peut-être dans un fil à part pour ne pas encombrer celui-ci.
Avec plaisir... quand tu en auras le temps, bien sûr. Merci !
Sometimes, I wish someone out there will find me
'Til then, I walk alone

(Boulevard of Broken Dreams)

Avatar de l’utilisateur
Tamiri
Chat du forum
Messages : 2177
Inscription : sam. 30 sept. 2017 21:43
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Ancien Membre de l'équipe

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Tamiri »

Fu a écrit : lun. 29 janv. 2024 16:12Le récit de Hanson est chronologique mais avec trop de références à des événement ultérieurs à mon goût.
Hanson me donne l’impression de prendre le lecteur de haut sur le mode : tant pis pour toi, si t’avais fait tes humanités tu comprendrais. Venant de quelqu’un qui, sauf malentendu de mon fait, s’inscrit dans une mouvance valorisant, en plus de l’histoire-récit, une lecture plus ou moins téléologique, cela m’agace doublement :tronco: L’absence de scrupules quant au style me semble participer du même manque de considération du lecteur (si ça t’plait pas t’as qu’à t’forcer épicétou),
Fu a écrit : lun. 29 janv. 2024 16:12 J'ai mis le livre de côté et attaqué La Grande histoire du Monde (5000 ans, 5 continents) de François Reynaert, et c'est beaucoup, beaucoup plus agréable à lire. J'avais déjà lu Nos Ancêtres les Gaulois et autres fadaises, du même auteur, et j'avais beaucoup apprécié : c'était la première fois que je lisais autre chose que le roman national, qui était encore en application à l'époque où j'usais mes fonds de pantalon sur les bancs de l'école.
Je crois que pour ma part j’ai eu la chance d’avoir une majorité d’enseignants « distanciés » en primaire et dans le secondaire (en primaire : ces mêmes enseignants qui me laissaient souvent m’occuper dans mon coin plutôt que de préconiser des sauts de classes, ce dont je ne les remercierai jamais assez :favorite: ). De ce que je me souviens, même si le matériau fourni dans les manuels « conformes aux programmes » était effectivement daté, ils encourageaient les questions, n’éludaient pas ou ne simplifiaient pas celles auxquelles ledit matériau n’offrait pas de réponse, valorisaient les « recherches » personnelles. Pour ma part je m’occupais assez largement, pendant les cours d’histoire du primaire, à proposer mes propres « exposés » qui étaient invariablement orientés vers l’histoire non-événementielle et on ne m’a jamais asséné l’idée que ce serait moins important.
Bon, l’échange antérieur au sujet d’un livre de François Jarrige est là pour rappeler que le « temps long » et l’histoire économique n’immunisent en rien contre les biais rétrospectifs :huhu: ).
Brunehilde a écrit : lun. 18 déc. 2023 09:41 En triant des cartons de livres qu'on nous a donnés il y a quelques temps j'ai fait une découverte : Le château des Carpates de Jules Vernes.
J'ignorais totalement l'existence de ce volume, qui est paru quelques années seulement avant le Dracula de Stocker (il faut dire que j'ai lu les classiques de Jules Vernes très jeune et n'y suis pas revenue depuis).

Le premier chapitre pose une ambiance qui me plaît, je verrais bien si la suite est a la hauteur de mes attentes :)
Le Château des Carapthes fait un peu partie de mes œuvres-doudous. Si, chronologiquement, il est contemporain d’une certaine vitalité du roman gothique britannique, il l’est aussi de la vogue du naturalisme dans le roman francophone. Dans un contexte français où il a longtemps été courant d’assimiler les esthétiques à une succession chronologique rigide, j’aime beaucoup l’avertissement liminaire de Verne consistant à exprimer sa nostalgie du temps où il allait de soi d’aller chercher l’inspiration en Ecosse, soit, à mon sens, une nette allusion à la période romantique et à la première moitié du siècle, venant de toutes façons d’un auteur qui mettait es citations de Walter Scott dans ses personnages et qui prenait plaisir à écrire des suites à Edgar Poe.

Comme je ne sais pas si tu l’as fini d’une part et si tu fais partie des gens qui n’aiment pas les spoilers d’autre part, je mets ci dessous un avis personnel facultatif :
► Afficher le texte
Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil Poil

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 1250
Inscription : lun. 26 déc. 2022 11:07
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Judith »

Tamiri a écrit : ven. 1 mars 2024 12:06 le découpage Lagarde-et-Michardesque de l’histoire des esthétiques en périodes se succédant d’une manière presque darwinienne
J'ai repris un Lagarde et Michard (le volume sur le Moyen-Âge) et je n'y perçois pas tellement un tel découpage. Le volume est divisé en six chapitres généraux fondés sur les genres : La chanson de geste, la littérature courtoise, la littérature satirique, la chronique historique, le théâtre et la poésie lyrique et didactique. A l'intérieur des chapitres interviennent des subdivisions du même ordre, mais pour ce qui est des esthétiques, je n'y vois pas de "darwinisme littéraire" particulier. L'esthétique courtoise, par exemple, n'est pas présentée comme une évolution mécanique de l'esthétique de la geste. Bien entendu, un lien est établi entre le caractère romanesque et merveilleux des chansons de geste tardives (qualifiées de dégénérées, un adjectif entièrement obsolète aujourd'hui :D ) et ce qui deviendra le roman courtois, et il y a un développement sur le remplacement de l’assonance par la rime, qui proviendrait du passage de l'audition à la lecture, qui doit faire un peu grincer les dents des médiévistes actuels ; mais la plupart du temps, c'est plus subtil que ça.
Est-ce que tu aurais des exemples précis de ce que tu veux dire?
Le renard sait beaucoup de choses, le hérisson n’en sait qu’une grande. (Archiloque)

Répondre