Contacter un.e écrivain.e

Répondre
Avatar de l’utilisateur
GraineDeNana
Messages : 1331
Inscription : sam. 4 déc. 2021 07:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php? ... 66#p349066
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : 50 allée Georges Perec
Âge : 50

Contacter un.e écrivain.e

Message par GraineDeNana »

Je souhaiterais écrire à une écrivaine car j'ai lu ce matin un court roman autobiographique qui m'a à la fois interpelée, touchée et au sujet duquel j'aimerais pouvoir lui poser des questions. Ce roman date de 1994 mais l'écrivaine est toujours publiée chez le même éditeur (L'Olivier), un nouveau roman vient d'y paraître d'ailleurs.
Est-ce qu'il est pertinent que je lui écrive chez cet éditeur ? (je ne sais pas du tout comment lui envoyer un courrier sinon, de toute façon). Est-ce que je dois m'attendre à ce que ce courrier soit lu par d'autres personnes avant qu'il lui parvienne ? (ce roman me renvoie à des choses assez intimes, je n'ai pas envie que mon courrier soit lu par X secrétaires etc...). Est-ce que je contacte la maison d'édition pour demander un mail ?
Est-ce qu'il est plus poli d'écrire à la main ou de taper le courrier, à notre époque ? :nesaitpas:
Ces questions vous paraissent peut-être triviales, mais je n'ai jamais fait cette démarche auparavant.
Quand on arrive au monde, la vie est déjà commencée. C'est pour ça qu'on ne comprend rien à l'histoire.
Natacha de Pontcharra

Avatar de l’utilisateur
Rune
La femme qui murmurait à l'oreille de Pedro
Messages : 577
Inscription : jeu. 20 mai 2021 19:11
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=11129&p=341589#
Profil : Bilan -
Test : WAIS

Re: Contacter un.e écrivain.e

Message par Rune »

Je ne suis pas du tout en lien avec le domaine de l'édition, donc ma réponse vaut ce qu'elle vaut...
À vue de nez, j'ai l'impression que les écrivains peuvent avoir une gestion assez différente du courrier ''personnel'' qui leur est adressé : d'Amélie Nothomb qui, je crois que c'est de notoriété publique, répond personnellement à TOUS ses courriers, à celui ou celle qui demande explicitement à la maison d'édition de faire barrage...
Après, j'ai un ami qui avait tenté le coup, et qui avait entretenu quelques temps une correspondance avec un écrivain relativement connu, donc je pense que ça vaut le coup d'essayer.

Je pense que passer par la maison d'édition est un bon début, rien ne t'empêche d'écrire un courrier expliquant ta démarche et les raisons qui te poussent à l'entreprendre, avec à l'intérieur un autre courrier en ''pli cacheté'', avec pour indication de ne le laisser ouvrir que par la personne concernée.
J'aurais proposé la possibilité d'une réponse par mail dans le courrier (en laissant ton adresse).
Quant à écrire à la main ou à l'ordinateur, ça dépend de ce avec quoi tu te sens le plus à l'aise (...et de ton écriture, éventuellement :huhu: Mais là c'est la prof qui parle en moi !).

Je serais curieuse de savoir si tu reçois une réponse, quelle qu'elle soit, n'hésite pas à nous tenir au courant si tu le veux bien ! :clin:

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2853
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Contacter un.e écrivain.e

Message par Pascalita »

Rune a écrit : lun. 14 nov. 2022 00:39 Je pense que passer par la maison d'édition est un bon début, rien ne t'empêche d'écrire un courrier expliquant ta démarche et les raisons qui te poussent à l'entreprendre, avec à l'intérieur un autre courrier en ''pli cacheté'', avec pour indication de ne le laisser ouvrir que par la personne concernée.
Je l'ai fait (une écrivain connue - non, pas Nothomb ! :clin: ) de cette façon, sans même expliquer quoi que ce soit : juste une enveloppe cachetée à l'intérieur d'une autre enveloppe, avec un petit mot demandant de faire suivre. Je ne sais pas si les éditeurs filtrent le courrier de leurs auteurs (ils doivent avoir autre chose à faire) ; un secrétaire personnel en revanche, ça me paraît possible, surtout pour des auteurs très médiatiques.
J'avais hésité, de peur de venir grossir un probable déjà trop gros tas de courriers d'admirateurs, et finalement je l'avais fait, sans trop d'illusions sur une réponse (que je n'attendais pas vraiment, en fait : mon courrier était plutôt une forme de remerciement) ; j'en ai reçu une, personnalisée et manuscrite (j'avais écrit à la main aussi).

Avatar de l’utilisateur
Fu
Messages : 1903
Inscription : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9137
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Contacter un.e écrivain.e

Message par Fu »

Ça fait quelques années que je me tâte pour écrire une lettre, de remerciement également, pour un de mes auteurs fétiches (avant qu'il meure… il n'est pas tout jeune et j'en ai déjà laissé « partir » un autre), ce sujet va peut-être m'encourager à le faire. :)

Avatar de l’utilisateur
GraineDeNana
Messages : 1331
Inscription : sam. 4 déc. 2021 07:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php? ... 66#p349066
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : 50 allée Georges Perec
Âge : 50

Re: Contacter un.e écrivain.e

Message par GraineDeNana »

Merci de vos réponses, je n'avais même pas pensé à l'enveloppe cachetée dans la première :glasses: , ça va déjà me sécuriser.
Mon écrivaine est connue sans plus, âgée déjà, elle a eu une seule distinction importante il y a presque 30 ans, je suppose qu'elle ne reçoit pas un très abondant courrier (mais peut-être que je me trompe).
Je vous tiendrai au courant ! :)
Quand on arrive au monde, la vie est déjà commencée. C'est pour ça qu'on ne comprend rien à l'histoire.
Natacha de Pontcharra

Répondre