Que lisez-vous en ce moment ?

Répondre
Avatar de l’utilisateur
GraineDeNana
Messages : 1198
Inscription : sam. 4 déc. 2021 07:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php? ... 66#p349066
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : 50 allée Georges Perec
Âge : 50

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par GraineDeNana »

Je prend bonne note, et je vais me tourner vers Ames, même si le sous-titre m'en aurait spontanément éloignée (je trouve ça un peu grandiloquent).
Quand on arrive au monde, la vie est déjà commencée. C'est pour ça qu'on ne comprend rien à l'histoire.
Natacha de Pontcharra

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

GraineDeNana a écrit : mer. 10 août 2022 18:34 je trouve ça un peu grandiloquent
C'est vrai, mais le livre ne l'est pas du tout. Je ne sais pas si tu as lu Phénix d'Ozamu Tezuka, mais je crois que c'est une de ses sources d'inspirations. En tout cas le ton en est assez proche, avec un mélange d'amertume et de légèreté plutôt réussi.
Pour te faire une idée, tu peux lire une critique avec laquelle je suis globalement assez d'accord sur le site d' En attendant Nadeau.

Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 2320
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par PointBlanc »

Fini Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier il y a deux jours. Un livre épais. Sur la fin j'ai sauté des pages. J'ai pensé à Jacques Audiard tout au long de cette laborieuse lecture : c'est propre, ça sent un peu l'Amérique, mais c'est superficiel et prévisible.

Pour me consoler du temps perdu, j'ai rouvert Avec vue sur la zone de Noël Devaulx et relu la nouvelle éponyme. J'aimais beaucoup Devaulx aux alentours de la vingtaine, parce qu'il est l'auteur discret d'une œuvre pétrie d'obsessions personnelles, ambiguë, surannée aussi, et sûrement déjà à l'époque où il écrivait ses petites histoires qui sentent comme les vieux lieux, une odeur aigre-douce, à la fois rassurante et surie.
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Avatar de l’utilisateur
Amae
Messages : 13
Inscription : jeu. 9 sept. 2021 23:53
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Vers tout
Âge : 36

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Amae »

Je viens de finir The midnight library de Matt Haig (Nora décide de mettre fin à ses jours, accablée par le poids de ses ratés et ses regrets. Elle atterri dans la librairie de minuit, et a alors l'opportunité de reprendre le cours de sa vie mais pas de n'importe quelle façon : si elle désire changer un moment de son passé, elle reprend le fil de cette vie avec les répercussions de ce changement). J'aime beaucoup cet auteur britannique qui décrit les humains avec beaucoup de curiosité et de douceur. Je ne pense pas avoir déjà vu ici des références à Haig. Certains d'entre vous l'ont-il déjà lu?

Avatar de l’utilisateur
GraineDeNana
Messages : 1198
Inscription : sam. 4 déc. 2021 07:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php? ... 66#p349066
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : 50 allée Georges Perec
Âge : 50

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par GraineDeNana »

PointBlanc a écrit : dim. 14 août 2022 10:59 Fini Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier il y a deux jours. Un livre épais. Sur la fin j'ai sauté des pages. J'ai pensé à Jacques Audiard tout au long de cette laborieuse lecture : c'est propre, ça sent un peu l'Amérique, mais c'est superficiel et prévisible.
J'ai lu Histoires de la nuit l'an dernier (j'ai une amie un peu snob qui achète tous les livres "dont on parle"). Comme toi j'ai trouvé cette lecture laborieuse, il me semble que 350 pages auraient mieux convenu que 637 pour ce roman qui n'a pas le souffle des grandes épopées. Certains personnages sont carrément superflus (les invitées en particulier) et diluent une intrigue qui se veut tendue. Je ne suis pas complètement négative, certains des personnages ont de l'épaisseur, mais l'intrigue est prévisible en effet. Je ne conseille pas ce roman.
Peux-tu préciser ta référence à Audiard (dont j'ai personnellement beaucoup apprécié certains films) ? Penses-tu qu'il soit également superficiel et prévisible, ou le cites-tu en contre-exemple, je n'ai pas bien compris ?
Quand on arrive au monde, la vie est déjà commencée. C'est pour ça qu'on ne comprend rien à l'histoire.
Natacha de Pontcharra

Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 2320
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par PointBlanc »

GraineDeNana a écrit : lun. 15 août 2022 21:02Peux-tu préciser ta référence à Audiard (dont j'ai personnellement beaucoup apprécié certains films) ? Penses-tu qu'il soit également superficiel et prévisible, ou le cites-tu en contre-exemple, je n'ai pas bien compris ?
Je n'ai vu que De rouille et d'os, donc c'est une opinion mal fondée. Mais l'expérience a suffi à me couper l'envie de chercher plus loin. Mes souvenirs du film remontent un peu maintenant, mais ce qui m'en revient, c'est cette âpreté à laquelle je n'ai pas pu croire une minute. Tout me semblait sonner faux, cette histoire téléphonée de rachat et de résilience, la réalisation au petit poil, Marion Cotillard (qui ferait sûrement une Marion très convaincante, quand j'y pense)... J'ai conscience qu'il s'agit d'une question de sensibilité personnelle, mais j'ai un peu de mal avec l'idée que la souffrance ait un sens quelconque, ou même qu'on puisse lui en trouver un : je l'accepte dans les paraboles, ou dans les fictions qui se donnent pour telles, mais quand l’œuvre louche à la fois vers la fable et le réalisme social, il y a quelque chose qui ne prend plus (ça fait beaucoup d’œuvres à l'arrivée, je sais bien).
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

Je n'ai jamais lu de Mauvignier, j'ignore pourquoi. 8o
Vos avis ne me donnent guère envie de m'y lancer, malgré sa très bonne réputation. Il faudrait bien, pourtant.
PointBlanc a écrit : mar. 16 août 2022 05:59 Mais l'expérience a suffi à me couper l'envie de chercher plus loin.
Tu pourrais essayer De battre mon coeur s'est arrêté. C'est un remake intelligent d'un bon polar américain (Mélodie pour un tueur de James Toback) et je ne crois pas que tu y verrais ce qui t'a dérangé dans De rouille et d'os. Par contre, mieux vaut sans doute que tu évites Un prophète, qui te hérissera presque automatiquement au vu de ce que tu écris.

Pour ma part, j'ai tellement détesté ma dernière lecture que j'hésite à en reparler ici. :pale:

Avatar de l’utilisateur
GraineDeNana
Messages : 1198
Inscription : sam. 4 déc. 2021 07:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php? ... 66#p349066
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : 50 allée Georges Perec
Âge : 50

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par GraineDeNana »

PointBlanc a écrit : mar. 16 août 2022 05:59
GraineDeNana a écrit : lun. 15 août 2022 21:02Peux-tu préciser ta référence à Audiard (dont j'ai personnellement beaucoup apprécié certains films) ? Penses-tu qu'il soit également superficiel et prévisible, ou le cites-tu en contre-exemple, je n'ai pas bien compris ?
Je n'ai vu que De rouille et d'os, donc c'est une opinion mal fondée. Mais l'expérience a suffi à me couper l'envie de chercher plus loin. Mes souvenirs du film remontent un peu maintenant, mais ce qui m'en revient, c'est cette âpreté à laquelle je n'ai pas pu croire une minute. Tout me semblait sonner faux, cette histoire téléphonée de rachat et de résilience, la réalisation au petit poil, Marion Cotillard (qui ferait sûrement une Marion très convaincante, quand j'y pense)... J'ai conscience qu'il s'agit d'une question de sensibilité personnelle, mais j'ai un peu de mal avec l'idée que la souffrance ait un sens quelconque, ou même qu'on puisse lui en trouver un : je l'accepte dans les paraboles, ou dans les fictions qui se donnent pour telles, mais quand l’œuvre louche à la fois vers la fable et le réalisme social, il y a quelque chose qui ne prend plus (ça fait beaucoup d’œuvres à l'arrivée, je sais bien).
J'ai découvert Audiard avec Regarde les hommes tomber à sa sortie en salle (1994 !), ce qui m'a plu immédiatement c'est la direction d'acteurs (il faut dire que Trintignant était particulièrement bon dans ce film). Je suis allée voir tous ses films jusqu'à Un prophète mais je l'ai lâché ensuite, la thématique de De rouille et d'os et le côté star du premier rôle ne me tentaient pas, et depuis je n'ai rien vu de cette deuxième partie de sa carrière.
Judith a écrit : mar. 16 août 2022 06:51 Pour ma part, j'ai tellement détesté ma dernière lecture que j'hésite à en reparler ici. :pale:
On veut savoir, on veut savoir ! :rose: (et ça peut nous éviter des heures de souffrance, qui sait ?)
Quand on arrive au monde, la vie est déjà commencée. C'est pour ça qu'on ne comprend rien à l'histoire.
Natacha de Pontcharra

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

@GraineDeNana bon, j'écrirai quelque chose. J'ai intérêt à bien argumenter, c'est un livre que tout le monde adore (mais je l'ai déjà évoqué). :D

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

Judith a écrit : mer. 10 août 2022 07:01 Je commence (sur conseil) Une vie comme les autres, l'énorme roman choral de Hanya Yanagihara
Et je viens de le terminer. :cheers:
Je suis passée progressivement d'une certaine curiosité à de l'agacement, avant de finir sur une franche animosité envers le livre. Il n'est pas essentiellement mauvais, et je conçois tout à fait qu'on puisse être bouleversé par sa lecture. Mais l'architecture m'en a paru très étrangement conçue, pour ne pas dire maladroite, avec la disparition progressive de certains personnages majeurs du récit sans explication et l'abandon brutal de plusieurs arcs narratifs, qui tombent en quenouille comme si l'auteur s'en était soudain désintéressée. 8o Le style est franchement médiocre et même, parfois, exécrable : agrammatical, fade et par moments incohérent sans nécessité littéraire. Mon anglais n'est pas parfait et je peux me tromper dans mon estimation, mais j'ai lu d'autres avis du même ordre, émanant de bons lecteurs anglophones, donc il semble bien y avoir un problème à ce niveau-là.
Quant aux personnages, certains sont très attachants et fonctionnent efficacement, mais l'énorme emphase mise sur la souffrance de la figure principale, jointe à une certaine confusion entre homosexualité, pédophilie et traumatismes sexuels m'a paru redessiner le poncif de l'homosexuel "damné", en proie à un malheur en quelque sorte consubstantiel à sa personne, qui hante la littérature anglo-saxonne et plus généralement européenne depuis le XVIIIème siècle (voire selon certains spécialistes, depuis le Moyen-Age). Pourquoi pas? C'est assez déplaisant, mais la qualité d'une œuvre ne se mesure pas à cette aune -sinon Proust lui-même aurait écrit de mauvais livres :D : toutefois, dans le cas précis du roman de Yanagihara, la grossièreté du trait rend la caricature très visible, et l'accumulation d'horreurs gratuites a fini par supprimer chez moi toute sympathie pour la souffrance de son personnage, réduit à une marionnette sans substance entre les mains d'un écrivain tenté par le sadisme pur et simple.
Bref, une lecture décevante pour ma part. D'autres avis m'intéresseront. :)

Avatar de l’utilisateur
Fu
Messages : 1870
Inscription : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9137
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Fu »

Judith a écrit : ven. 19 août 2022 08:34[…]et l'accumulation d'horreurs gratuites a fini par supprimer chez moi toute sympathie pour la souffrance de son personnage, réduit à une marionnette sans substance entre les mains d'un écrivain tenté par le sadisme pur et simple.[…]
Ce passage me fait penser à ma lecture d'Oliver Twist, il y a des années. :lol: L'auteur jette son personnage principal d'un enfer à un autre, accumule tous les ennuis sur lui, tout en ponctuant régulièrement son récit de « Poor, poor Oliver » qui avaient le don de m'agacer. Le gars torture son personnage et fait « Oh, le pauvre… Est-ce que ça vous fait pleurer ? Attendez, je vais en rajouter. »

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

@Fu oui, on trouve le même type de défaut chez Dickens, tu as raison. Mais Dickens, même dans ses romans les plus péniblement tire-larmes, s'en rachète par d'immenses qualités littéraires, malheureusement moins présentes chez Yanagihara. Tu cites Oliver Twist, mais La petite Dorrit... rahh, La petite Dorrit! :cry: . Et pourtant, quel chef-d’œuvre.

Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 2320
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par PointBlanc »

J'ai entamé le volume de la Pléiade consacré aux récits des camps - récits rédigés en français, présentés chronologiquement en fonction de leur date de publication, et ayant en commun de répondre, au caractère insurmontable de la tâche de témoigner, par l'obligation de faire littérature - avec le risque qui s'attache inévitablement à une telle démarche. C'est ce qu'explique la préface.

J'en suis à L'Espèce humaine de Robert Antelme, qui n'est pas nouveau pour moi puisque je suis supposé l'avoir déjà lu deux fois ; si bien que je m'étonne de n'avoir conservé qu'un souvenir aussi diffus d'un texte qui tranche aussi profondément dans la conscience. Je lis en silence, assis à ma table, des pages que je n'ose même pas commenter, et qui me font m'interroger, justement, sur la sorte d'art qui entre dans leur écriture, pour que j'en sois frappé à ce point : parce que ce n'est plus seulement ce qui s'y trouve raconté, à la troisième lecture on connaît plus ou moins les faits, et ce n'est pas seulement non plus la densité de la réflexion ; il y a une voix, qui m'avait échappé jusqu'ici.
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

PointBlanc a écrit : ven. 19 août 2022 09:47 J'ai entamé le volume de la Pléiade consacré aux récits des camps
Je suis en train de l'analyser pour la préparation d'un colloque. Si je m'écoute, je vais massacrer les auteurs du volume - mais je ne m'écouterai pas, bien entendu :).
C'est tout de même un des Pléiades les plus problématiques de ces dernières années, et Dieu sait s'il y en a eu. A croire que l'illustre collection se spécialise dans les objets de polémique. :(

Enfin, bonne (re)lecture, L'espèce humaine est effectivement un texte important.

Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 2320
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par PointBlanc »

Je serais vraiment intéressé, si tu pouvais développer : qu'est-ce qui pose problème, selon toi ? Le choix des textes ? L'appareil critique ?
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

PointBlanc a écrit : ven. 19 août 2022 10:48 qu'est-ce qui pose problème, selon toi ?
Il y a beaucoup de choses. Le choix des textes, leur ordre, certains partis pris idéologiques ainsi que le trop grand nombre de bévues pour un corpus aussi difficile : des contresens sur des citations mal contextualisées de Primo Levi par exemple, ou des commentaires très erronés à propos de certains passages de La nuit, alors qu’Élie Wiesel s'est longuement expliqué sur le sens de son récit. Le volume n'est pas méprisable, loin de là : j'ai par ailleurs des biais personnels qui me rendent hypercritique à son égard, notamment sur la question des perspectives historiques qu'il dessine.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1868
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 48

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par enufsed »

J'ai terminé le Roi pâle de David Foster Wallace.
Difficile de porter un jugement juste sur ce livre tant je trouve que le travail éditorial qui a conduit à sa publication est sujet à critiques : il s'agit d'un roman inachevé et à vrai dire tellement loin de l'être qu'il existait avant tout sous forme d'un matériau disparate composé de fragments ayant parfois une forme quasi définitive de chapitres et souvent de textes plus embryonnaires sans connexion apparente à l'ensemble ou simples brouillons. Las, l'éditeur original a décidé sur la demande des proches de Wallace, de composer un ouvrage : numérotant les chapitres, les classant selon un ordre arbitraire, en corrigeant et modifiant même certaines, et on découvre à la fin de cette salade mixte qu'il existait une grande quantité de notes de travail que cet éditeur a choisi de ne pas inclure à l'exception de quelques unes qui, selon lui, nous permettraient de comprendre le projet...mais quel projet ? Puisque seul le défunt pouvait en avoir une compréhension et connaissance véritables.
Bref, au lieu d'affubler cette édition du titre de "Roman", l'honnêteté aurait été de publier une somme de ces fragments et notes au terme d'un travail collégial de spécialistes, in extenso. Bref en l'état, l'édition du Diable Vauvert ne saurait rendre honneur à l'auteur (ils ne font que traduire, je ne les rends pas responsables de cette opération on va dire un peu "commerciale" posthume, par contre il y a pas mal de coquilles dans la traduction) ni constituer une matière solide pour un travail d'étude.

Ceci étant, qu'est-ce qu'on retient de ces textes ? Wallace est toujours travaillé par les mêmes sujets, une forme de déliquescence de la société américaine mais cette fois plutôt que de se concentrer sur une certaine lecture de la société de consommation en stade terminal, il explore le volet bureaucratique souvent absurde au travers d'une chronique des services de contrôle des impôts. Le §44 se termine ainsi : "C'est la clé de la vie moderne. Si vous êtes immunisé contre l'ennui, absolument rien ne vous sera impossible".
Chez Wallace les choses sont un peu plus riches qu'un simple portrait de l'ennui d'une société. C'est effectivement largement présent et évidemment les longs témoignages ou dialogues sur parfois une centaine de pages, les longues descriptions des mécanismes et des évolutions des déclarations et formulaires d'imposition, sont autant de manière de faire exister cet ennui en le suscitant (possiblement car cela n'a pas été mon cas) chez le lecteur. Mais finalement on comprend vite que l'ennui aura peut-être été le dernier problème de Wallace et que le Roi pâle se heurte à un obstacle infranchissable : Infinite Jest. Après 650 pages, on sent que tout cela ne commence qu'a prendre forme, qu'en aucun cas le Roi pâle n'aurait pu exister sans égaler ou dépasser la taille de l'oeuvre majeure qu'est Infinite Jest et alors à quoi bon ? Car cet ennui est déjà largement traité dans ce dernier, celui d'Hal Incandenza (et tous les jeunes de l'académie de tennis), celui du centre de désintox, etc. L'ennui est déjà partout dans Infinite Jest. Et on s'aperçoit que c'est la même étoffe que Wallace tisse mais avec d'autres colorations : ce qui m'intéresse le plus chez lui c'est cette question du malentendu et en particulier (ce qui me rend Wallace si proche et si sympathique) ce malentendu le concernant lui David Foster Wallace, au point que dans le Roi pâle il se met lui-même en scène sur trois plans : une imposture (il se fait payer pour faire les devoirs des autres à la fac), l'erreur sur la personne (il se retrouve à travailler au centre des impôts à un niveau élevé après avoir été confondu avec un autre David Wallace) et le délit de faciès (son visage est rongé par l'acné si bien que tout rapport avec lui est objet de stratégie d'évitement ou de contournement, toujours dans le faux semblant). Ce dernier point qui m'intéresse beaucoup est encore plus manifeste avec le personnage de Meredith Rand qui répond à Joelle van Dyne d'Infinite Jest (dans les deux cas leur beauté extraordinaire provoque un rapport toujours déceptif aux autres, dans les deux cas une forme de monstruosité invisible, le visage brûlé de Van Dyne derrière un voile, les bras scarifiés de Rand sous ses vêtements). Tout cela rejoint le sujet si présent chez Wallace de l'incommunicabilité (la nouvelle Good Old Neon dans Oblivion traitait déjà de cette défiance : ce que l'autre perçoit de moi, ce que je crois que l'autre perçoit de moi, ce que je laisse l'autre percevoir de moi).
Tout cela me fait m'interroger, si au fond Wallace ne parle pas toujours de lui, comme si l'écrivain Wallace nous disait qu'il y a erreur sur la personne David Foster Wallace. Bref.

Au-delà de ça, Wallace est toujours particulier à lire, il cabotine souvent, il y a parfois un côté sale gosse génial dans cette écriture qui en fait des tonnes et dont on ne sait pas vraiment si c'est le gamin qui veut qu'on l'aime ou qu'on le déteste, ou plus probablement les deux à la fois. Il y a aussi un gros truc avec la honte.
Pour conclure, on ne saura jamais ce qu'aurait été l'oeuvre achevée, on peut seulement dire qu'elle aurait forcément forcément porté le poids d'Infinite Jest. Elle demeure une formidable base d'étude de l'écriture de Wallace, j'en ressors avec le même sentiment qu'après avoir lu son oeuvre majeure, je ne peux pas dire que j'aime son écriture ni que j'aime ce qui semble s'y raconter, ça m'agace souvent, ça m'ennuie parfois, il me perd très souvent (beaucoup moins cette fois) mais chaque fois j'ai l'intuition de cerner ce qui se joue dans l'abîme de cette écriture et ça pour le coup ça me marque profondément.

Bon. Bah on va lire Maggie Nelson donc.
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

enufsed a écrit : lun. 22 août 2022 22:10 Pour conclure, on ne saura jamais ce qu'aurait été l'oeuvre achevée, on peut seulement dire qu'elle aurait forcément forcément porté le poids d'Infinite Jest. Elle demeure une formidable base d'étude de l'écriture de Wallace
Certainement. Wallace est un auteur qui a déjà suscité des quantités de travaux (y compris sur Le Roi Pâle) au point qu'il existe un Companion to David Foster Wallace Studies pour s'y retrouver, édité par un des spécialistes majeurs de son œuvre, Marshall Boswell. On peut en lire un compte-rendu ici. Mais il reste à coup sûr de nombreux chantiers à ouvrir. C'est un auteur que j'ai lu il y a déjà un certain temps, avec beaucoup d'intérêt et pas mal de plaisir. Je n'aurai sans doute ni le temps ni le courage de m'y replonger suffisamment pour en discuter, dommage.
enufsed a écrit : lun. 22 août 2022 22:10 Bah on va lire Maggie Nelson donc.
Ah! :cheers: Par quel titre comptes-tu commencer?

En ligne
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1868
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 48

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par enufsed »

J'attends la version anglaise de Bleuets (en plus de la traduction française, je voulais relire un peu d'anglais), du coup je viens de commencer Les Argonautes. Vingt pages lues et c'est déjà un calvaire. Je me sens tellement pas concerné par ce qu'elle me raconte et je suis tellement irrité par la manière péteuse dont elle le fait (en mode dictionnaire des citations...on dirait une interview de Sollers).
Et ça sens la manipulation de lecteur à plein nez son écriture...
Mais je suis un guerrier, je vais au bout de mes lectures...qui sait :?
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene

Invité

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Invité »

enufsed a écrit : mar. 23 août 2022 22:27 Je me sens tellement pas concerné par ce qu'elle me raconte et je suis tellement irrité par la manière péteuse dont elle le fait (en mode dictionnaire des citations...on dirait une interview de Sollers).
:D Pour le moment, tu sembles te situer du côté des détracteurs plutôt que de celui des admirateurs.
Tu me donnes envie de relire le bouquin, pour m'en refaire une idée et peut-être même le défendre un peu car je ne l'avais pas détesté à ce point : j'avais aimé, en tout cas, les idées qu'il véhicule, faute d'en apprécier le style. Si je le fais, je posterai un avis plus détaillé.

Répondre