La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Avatar de l’utilisateur
Brunehilde
Messages : 1325
Inscription : mer. 15 juil. 2020 15:29
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10783
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par Brunehilde »

baptiste a écrit : lun. 20 sept. 2021 19:44 Une vidéo de Dirtybiologie qui parle des incendies de forêt et rejoins mon propos précédent en le nuançant et en apportant de nouvelles précisions.
(Notamment des sources avec des articles)
https://youtu.be/RzuyL3LEROQ

Comme quoi je raconte pas que des conneries
J'avais raté ton intervention (et les deux premières pages de ce fil car je n'étais pas encore présente sur le forum à cette époque), mais j'ai vu la vidéo de Dirtybiology quand elle est sortie :)
Peut-être qu'il va faire un jour une vidéo sur les problématiques de l'exploitation forestière et te plagier une seconde fois ;)

D'ailleurs si un jour toi ou quelqu'un d'autre a un avis éclairé sur le rôle de la chasse dans la régulation animale ça m'intéresse car je n'arrive pas à me faire une bonne idée du sujet.
Je suis plutôt contre la chasse au premier abord, je ne supporterais pas de tuer un animal pour le loisir de le faire, mais certains arguments semblent avoir un tant soit peu de sens, donc je m'interroge (tout en étant consciente qu'il y a probablement du gros tri à faire dans les pratiques de ce loisir...).
Pourquoi se préoccuper des chevaux à rayures quand on peut chevaucher des loups !
:guitare

Avatar de l’utilisateur
O'Rêve
Messages : 1401
Inscription : mar. 1 avr. 2014 18:56
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par O'Rêve »

Hors-sujet
Brunehilde a écrit : lun. 15 nov. 2021 22:48 D'ailleurs si un jour toi ou quelqu'un d'autre a un avis éclairé sur le rôle de la chasse dans la régulation animale ça m'intéresse car je n'arrive pas à me faire une bonne idée du sujet.
Je suis plutôt contre la chasse au premier abord, je ne supporterais pas de tuer un animal pour le loisir de le faire, mais certains arguments semblent avoir un tant soit peu de sens, donc je m'interroge (tout en étant consciente qu'il y a probablement du gros tri à faire dans les pratiques de ce loisir...).
Au sujet de la chasse, il se pourrait que le dernier livre de Charles Stépanoff t'intéresse.
Il en a donné un petit aperçu au cours de cette émission diffusée vendredi. https://www.franceinter.fr/emissions/l- ... embre-2021

Avatar de l’utilisateur
Brunehilde
Messages : 1325
Inscription : mer. 15 juil. 2020 15:29
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10783
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par Brunehilde »

Hors-sujet
O'Rêve a écrit : dim. 21 nov. 2021 09:16
Hors-sujet
Brunehilde a écrit : lun. 15 nov. 2021 22:48 D'ailleurs si un jour toi ou quelqu'un d'autre a un avis éclairé sur le rôle de la chasse dans la régulation animale ça m'intéresse car je n'arrive pas à me faire une bonne idée du sujet.
Je suis plutôt contre la chasse au premier abord, je ne supporterais pas de tuer un animal pour le loisir de le faire, mais certains arguments semblent avoir un tant soit peu de sens, donc je m'interroge (tout en étant consciente qu'il y a probablement du gros tri à faire dans les pratiques de ce loisir...).
Au sujet de la chasse, il se pourrait que le dernier livre de Charles Stépanoff t'intéresse.
Il en a donné un petit aperçu au cours de cette émission diffusée vendredi. https://www.franceinter.fr/emissions/l- ... embre-2021
Merci pour ce lien, son point de vue à l'air très intéressant et nuancé.
J'en retire quand même que la chasse est plutôt un loisir, finalement assez éloigné des représentations médiatiques, en tout cas dans son aspect rural majoritaire.
Quand à la régulation ça ne semble au final pas le but de la plupart des chasseurs...
Pourquoi se préoccuper des chevaux à rayures quand on peut chevaucher des loups !
:guitare

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 1355
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 40

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par wallcreeper »

@Brunehilde pour faire court, une part de la régulation est confiée aux chasseurs, concernant surtout les espèces qui ont un intérêt cynégétique donc comestibles ou ayant un impact fort sur leur activité et le gibier. Je passe sous silence la régulation du second cas, ce que l'on peut appeler "nuisibles" car pour moi ce statut n'existe pas en écologie mais uniquement dans la perception qu'a l'humain de la nature et du rôle des espèces. Bref, ce sont surtout de fait les chevreuils, cerfs, sangliers et lapins de Garenne qui sont concernés. La raison principale et originelle est de limiter la pullulation d'espèces pour lesquelles les prédateurs naturels ont été eux-même chassés (ou braconnés) et trouvant dans nos agrosystèmes tout ce qu'il faut pour voir exploser leurs populations.
La grande majorité des autres espèces chassables ne le sont pas pour autre chose que le loisir (et la faim dans le monde... enfin gastronomie traditionnelle), et même la régulation des grands mammifères sus-cités sont plus souvent des "plans de gestion" officieux (car n'atteignant pas les quotas officiels) pour maintenir une population suffisamment forte afin de faire perdurer l'activité", de l'aveu même de mon ami "Willy S", Président des Fédés de chasse, qui confirme ne pas chasser pour réguler. Ce phénomène s'est amplifié avec la disparition de ce que l'on appelle petit gibier du fait des modifications de l'environnement et des prélèvements qui ne sont pas toujours en adéquation avec l'état des populations (grives, alouettes, tourterelles, lièvres...) et donc un report sur la chasse aux gros gibiers à populations bien portantes.

En résumé, on pourrait parler de régulation par le monde cynégétique si elle avait réellement lieu comme ces actions sont définies mais c'est une activité de loisirs, parfois sportive, et surtout un lobby économique (et électoral) fort qui sait se faire entendre. Une part du problème des déséquilibres populationnels vient notamment du fait des (de certains) chasseurs qui pour s'assurer des belles prises et autres tableaux de chasse indécents favorisent les populations par l'agrainage, les croisements avec le cochon, les importations de sangliers et cerfs des pays d'Europe de l'Est avec le cortège de maladies qui va avec, ...
Je passe sous silence le cas des chasses privées fermées, qui ne sont qu'un safari à base d'animaux captifs dézingués par des puissants en manque de... de quoi d'ailleurs ? Ce ne sont rien d'autres que des ball trap sous couvert de chasse commerciale

Après, comme dans bien d'autres sujets, je ne brosse que la surface sans aller en profondeur, on pourrait y passer la nuit et ce n'est pas l'objet du fil. Il n'y a pas une chasse mais des chasses, il n'y a pas que des bons chasseurs mais ils existent, donc ne jetons pas Bébé avec l'eau du bain. Et dans le cas précis de la forêt, la régulation de ces grands mammifères reste indispensable sinon la pression d'abroutissement serait trop forte pour permettre quelconque régénération.
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
baptiste
Messages : 1023
Inscription : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par baptiste »

on a beau parler d''espèces pyrophytes et de l’intérêt des incendies pour les écosystèmes, ça fait toujours un peu quelque chose quand les forêts de mon enfance crament...

La forêt usagère dont je parlais plus haut est aujourd'hui en feu
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar de l’utilisateur
Nelle
Messages : 1890
Inscription : mer. 26 oct. 2016 13:05
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/presentations/presentation-t7904.html]Par ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : En bas, tout en bas, à gauche
Âge : 49

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par Nelle »

baptiste a écrit : jeu. 14 juil. 2022 18:39
La forêt usagère dont je parlais plus haut est aujourd'hui en feu
C'est terrible, les odeurs de fumée nous parviennent jusqu'aux confins du pays basque 😥
si si, les couleurs parlent

Avatar de l’utilisateur
Cyrielle
Messages : 1329
Inscription : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/place-t4018.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 50

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par Cyrielle »

@baptiste j'ai une question que je n'oserais poser ailleurs qu'ici sans paraitre déplacée : est-ce que le fait que cette forêt soit un immense terrain privé sans être une forêt d'exploitation pourrait entrainer qu'elle soit moins nettoyée/sécurisée, ce qui serait un facteur défavorable supplémentaire à la progression de ce feu ?

Dans la banlieue bordelaise c'est la désolation ; on ne sent que très peu la fumée, mais on voit d'ici les nuages de ces deux incendies dans les forêts de nos week-end. Les quelques actions solidaires en soutien aux secours et sinistrés paraissent bien vaines.
Des maisons ont brûlé, des villages sont menacés et les pompiers ne peuvent que protéger l'essentiel en priorisant, sans espérer stopper la progression pour l'instant. Mon cœur de landaise se consume en même temps que les presque 9000ha...
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Avatar de l’utilisateur
baptiste
Messages : 1023
Inscription : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par baptiste »

@Cyrielle alors clairement oui, pas sur le fait que ça soit une forêt privée, mais du fait de son statut particulier (forêt d'usage, zone classée etc...) Clairement le charme de cette forêt c'était son état préservé et sa flore.

Malheureusement le danger c'était que cette même flore en font, en conjonction avec la sécheresse un baril de poudre imbibé d'essence. Les locaux on l'habitude, on fais gaffe.

Suite à l'incendie de 1949 (50000 hectare ravagés par le feu, pas loin d'une centaine de morts) la DFCI (défense forestière contre les incendies) à mis en place un certain nombre de mesures pour éviter que ça se reproduise, débroussaillage régulièrement, mise en place de pare-feu et de pistes de pénétrations (le feu actuel est d'ailleurs parti d'une route connue par les locaux comme la route des Sénégalais mais dont le nom officiel est la piste DFCI 214).

La beauté de cette forêt c'était son état préservé, j'ai passé des heures à courir dans la calune, à ramasser la brande pour faire des cabanes, à récolter la gemme sur les pin bouteille pour la sucer comme un bonbon, à gratter l'écorce des chênes lièges pour faire des bouchons pour la pêche. J'ai passé des nuits dans cette forêt a dormir paisiblement persuadé que le petit peuple veillais sur moi.

Autan de plaisir simples que les générations futures ne connaîtront pas... Avant un moment. Parce que cette forêt à 5000 ans, quelle était déjà là du temps ou les landes n'étaient qu'un marécage et qu'elle en a vu d'autres. Le seul truc qui pourrait lui arriver de pire c'est qu'ils profitent de l'incendie pour la transformer en forêt privée et la reboiser artificiellement. Mais je m'en fais pas, si ça se passe comme ça dans 50 ans les gens se demanderont où est passé la dune du Pyla et pourquoi le sable envahi les maisons...

Bref même si mon cœur saigne devant les images, ça devais arriver un jour. Parce que c'est clairement une forêt pyrophyte, parce que la route qui la traverse est un raccourci commode pour aller à la plage.

Et petite ironie du sort, l'incendie à été declanché par... Une disfonction sur une voiture électrique...
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur baptiste pour son message :
Cyrielle
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar de l’utilisateur
TourneLune
Messages : 13552
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par TourneLune »

C'est sûr que les monocultures de Douglas désherbé au round UP ça doit moins bien brûler..... :(


Près de chez mes grands parents, dans le Quercy, des milliers d'hectares ont brûlé dans les années 80. Ça s'était arrêté aux portes de la maison familiale....
C'est impressionnant au début mais impressionnant aussi comment ça revient. Alors on reprendra pas 5000 ans en 20 ou 40 ans mais la nature est quand même assez incroyable.... Pour peu qu'on la laisse faire et qu'on lui donne le temps.
Je suppose que le risque est assez grand que ça devienne une exploitation forestière en monoculture?

Avatar de l’utilisateur
baptiste
Messages : 1023
Inscription : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par baptiste »

TourneLune a écrit : ven. 15 juil. 2022 22:34 C'est sûr que les monocultures de Douglas désherbé au round UP ça doit moins bien brûler..... :(


Près de chez mes grands parents, dans le Quercy, des milliers d'hectares ont brûlé dans les années 80. Ça s'était arrêté aux portes de la maison familiale....
C'est impressionnant au début mais impressionnant aussi comment ça revient. Alors on reprendra pas 5000 ans en 20 ou 40 ans mais la nature est quand même assez incroyable.... Pour peu qu'on la laisse faire et qu'on lui donne le temps.
Je suppose que le risque est assez grand que ça devienne une exploitation forestière en monoculture?

Oui il y a de fortes chances pour que ça arrive, les usagers et protecteurs de la nature se sont toujours battus pour cette forêt, mais la les industriels risquent de gagner si il ne reste plus rien à préserver.

Après je reste assez optimiste, d'une part parce que cette forêt à un rôle de protection assez prononcé (c'est elle qui fixe en place le cordon dunaire, notamment la fameuse d'une du Pyla) que le sol est trop pauvre pour faire pousser grand chose d'autre que ce qui y poussé déjà (c'est littéralement du sable pur, une fois que vous avez écarté la couche d'aiguille et les quelques millimètres d'humus, vous êtes à la plage).

Mais aussi surtout parce que les forêts pyrophytes sont faites à la fois pour brûler et pour résister aux feu. J'ai pas les données de l'incendie mais vu la vitesse du front il y a de fortes chances pour que ça soit surtout le sous étage qui ai pris.

Alors clairement les arbres vont pas se porter comme des charmes (humour de forestier) ils vont clairement être en sale état. Mais il y a une chance non négligeable pour qu'on en voie un certain nombre repartir dès les premiers orages.

Et puis de toute façon cette forêt est un tel merdier juridique qu'il va se passer quelques années avant que quoi que ce soit ne lui arrive
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar de l’utilisateur
TourneLune
Messages : 13552
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par TourneLune »

Et ben tant mieux , ça laissera aux ronces le temps de pousser :lol:

Avatar de l’utilisateur
Cyrielle
Messages : 1329
Inscription : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/place-t4018.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 50

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par Cyrielle »

Merci Baptiste !
En lisant tes passionnantes explications, je repense à @Thalweg :coucou:, qui m'avait fait tant rire à son passage en Gironde ; car après l'escalade de la dune du Pyla, il a été le seul de mes visiteurs à tourner le dos au magnifique panorama du Bassin d'Arcachon, turquoise sous le soleil... pour admirer l'immensité arborée, celle là-même qui brûle aujourd'hui.
J'avais été incapable alors de lui dire tout ce que tu m'as appris ici sur la belle histoire de cette forêt usagère. J'ignorais complètement qu'elle est bien plus ancienne que le massif landais :1cache:. Du coup, est-ce qu'on peut dire que c'était une forêt primaire ?
En tout cas j'espère que tu as raison et qu'elle se remettra d'aplomb, tu me redonnes un peu espoir :$ .
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Avatar de l’utilisateur
baptiste
Messages : 1023
Inscription : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par baptiste »

@Cyrielle c'est loin d'être une forêt primaire, nos ancêtres les boïates faisaient déjà des pirogues dans le bois de ses pins à l'âge du bronze. Ensuite les romains venaient y lever le liège pour boucher leur amphores de vin de burdigala. Elle a toujours été exploitée, parfois même intensivement lors du gemmage. C'est ce qui à donné son aspect particulier aux pins bouteille, et leur extraordinaire densité a leur bois. Aujourd'hui même cette forêt était toujours habitée, peuplée d'une cinquantaine de cabanes transmises de génération en génération.
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

flo_as
Messages : 5
Inscription : mer. 3 août 2022 15:37
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?p=364384]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par flo_as »

juste pour dire bravo pour le thread, je l'ai dévoré, ça faisait longtemps que je m'étais pas laissé aspiré comme ça par "une passion d'un soir", c'est tellement bien raconté
de mon côté ça se résume à faire tomber l'arbre au bon endroit, débiter des stères, remplir la remorque, fendre, sécher, brûler pour ma conso
nécessaire mais pas folichon :think:

Avatar de l’utilisateur
baptiste
Messages : 1023
Inscription : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par baptiste »

flo_as a écrit : jeu. 4 août 2022 23:45 juste pour dire bravo pour le thread, je l'ai dévoré, ça faisait longtemps que je m'étais pas laissé aspiré comme ça par "une passion d'un soir", c'est tellement bien raconté
de mon côté ça se résume à faire tomber l'arbre au bon endroit, débiter des stères, remplir la remorque, fendre, sécher, brûler pour ma conso
nécessaire mais pas folichon :think:
c'est déja beaucoup plus que l'immense majorité des gens aujourd'hui je pense
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar de l’utilisateur
Cyrielle
Messages : 1329
Inscription : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/place-t4018.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 50

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par Cyrielle »

Bien malgré moi, j'ai dû traverser ces étendues brûlées (dans l'intérieur du département, pas à La Teste) le week-end dernier pour mon rendez-vous musical annuel à Luxey, l'autoroute et "l'ancienne N10" étant bloquées par le chassé-croisé estival.

J'ai été très (très) émue, mais aussi très impressionnée. D'abord parce que j'ai constaté que les pompiers ont sauvé plusieurs airials (quartiers d'habitation isolés dans la forêt) vraiment de justesse, ce qui m'a fait ressentir la pression et la difficulté de leur combat.

Ensuite car comme vous l'avez dit Tournelune et Baptiste, la végétation repousse déjà !
Alors qu'il n'est tombé que quelques gouttes de pluie, alors que l'incendie n'est même pas encore maitrisé et ne le sera pas avant plusieurs mois dans cette zone de tourbières, alors même que ça fumait encore par endroits et qu'il y a des reprises de feu chaque jour.
Et c'était dingue à voir, ces touffes d'herbe tellement verte, tellement pleine de vie, sur ce champ de cendres gris, mortifère, âcre.
Je regrette de n'avoir pas pris de photo, j'avais hâte de quitter cette zone, pour mon moral et aussi parce que j'ai franchement été gênée sur le plan respiratoire. Mais cette image restera longtemps gravée je crois.
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

flo_as
Messages : 5
Inscription : mer. 3 août 2022 15:37
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?p=364384]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La forêt, le bois, la combustion, le carbone et autres questions

Message par flo_as »

baptiste a écrit : ven. 5 août 2022 18:05 c'est déja beaucoup plus que l'immense majorité des gens aujourd'hui je pense
oui malheureusement, pour moi venant de la campagne, ça me parait simplement normal parce que j'ai toujours connu ça.
Après quand je suis parti en ville, effectivement un chauffage central c'est magique.

Mais quand je suis retourné à la campagne, je ne me voyais faire pas autrement qu'avec un vrai feu et utiliser le bois dispo autour de moi.

Totalement HS, j'ai repéré le thread sur le chamanisme et je l'ai dévoré aussi :)

Répondre