Dire sa douance : comment et à qui

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Caroline-lele
Messages : 10
Inscription : jeu. 18 nov. 2021 09:43
Profil : Bilan +
Test : WAIS

URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par Caroline-lele »

Bonjour,

J'ai eu le résultat partiel du WAIS 4 et j'ai un fonctionnement HPI avec un des critères à plus de 130. Je serais aussi hypersensible et je dois faire des tests en février pour un possible trouble de l'attention. J'attends le bilan global mais visiblement, la psy prends son temps...

Je vous brosse le tableau rapidement. Je travaille dans un département rural et de petite taille (sous entendu dans lequel on se connait tous, dans un milieu professionnel donné). J'y travaille depuis 8 ans maintenant et y vis depuis 2 ans (= je ne vais pas déménager). Je suis restée 7 ans dans mon travail précédent, cela a été très conflictuel bien que j'ai pu mener des actions "reconnues". Je travaille depuis 1 an dans une autre structure. J'ai toujours eu des problèmes professionnellement, surtout avec la hiérarchie.
Dans mon job actuel, je m'entends bien avec ma hiérarchie +1 et +2 (une fois n'est pas coutume !). Mais voilà, j'ai des problèmes avec deux collègues qui sont sur le même plan hiérarchique que moi. Ma +2 m'a dit que mes collègues menaient des actions de harcèlement à mon encontre (c'est elle qui a utilisé le mot de harcèlement et elle a indiqué réfléchir à des actions d'amélioration). Cette situation + la découverte du HPI vient de donner près de 4 semaines d'arrêt de travail.

Bref, réunion ce vendredi avec ma directrice qui se doute que j'ai été en arrêt à cause du travail. Je sais de mon côté que je suis exigeante dans le travail, je sais que j'agace des gens et j'ai toujours été un peu mise de côté par une ou des personnes (harcèlement aussi dans mon poste précédent mais aussi à l'école mais aussi quand j'étais petite bref...) et je n'en fini plus de m'autoflageller sans cesse.

J'ai peur que ma directrice pense qu'avec moi, c'est toujours des problèmes, il suffit qu'elle l'ai entendu dans le milieu à cause de mon ancien employeur et du fait des partenaires communs. Ma directrice est très satisfaite de mon travail et mon contrat a été prolongé de plusieurs années récemment.

Comment expliquer qu'on est atypique et qu'on peut être un atout malgré cela ? Comment dire qu'on est hypersensible et que du coup, les coups de nerfs des autres, on n'a pas à les subir ? Comment expliquer une "différence" sans la nommer et sans que l'autre pense qu'on a un gros problème psy ? ou alors comment avancer sans ne rien dire ? J'ai lu des échanges sur le forum sur le fait de le dire ou ne pas le dire et que cela penche plutôt pour ne pas le dire et les arguments m'ont convaincu mas clairement, comment expliquer que je suis mise sur le banc de touche pour une spécificité dont je n'ai pas à rougir ?
Je suis perdue, que vais-je dire et évoquer vendredi pour améliorer la situation ?
Si vous avez des conseils, des expériences, je prends tout.
Bonne journée,
Caroline
Message de la jardinerie :
Ce fil (URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?) ayant été ouvert par une personne qui n'est plus revenue depuis, ça ne vaut plus vraiment la peine de lui répondre directement. :)
Nous avons donc déplacer les messages vers ce sujet traitant du même thème (plus largement) où ils seront plus à leur place.

En attendant, attention tout de même aux raccourcis : être hpi n'explique par l'hypersensibilité, ni ne l'implique.

Avatar de l’utilisateur
Holi
Messages : 2602
Inscription : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 59
Contact :

Re: URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par Holi »

Je ne peux que te partager mon expérience, en tant que salariée avec un supérieur et de manager avec une équipe. Dans tous les cas, quel que soit le sens du rapport hiérarchique, dans des situations tendues, il me semble que le mieux est de laisser parler l'autre. Laisser l'interlocuteur exposer les faits, expliquer ce qu'il pense etc...
Pour ne pas partir sur de mauvaises pistes, parce qu'on projette facilement ce que l'on pense sur les autres, pour avoir le temps de comprendre où est le problème (si problème il y a), bref ne répondre qu'à ce qui est attendu et pas ce que l'on pense être attendu.
Ne pas s'excuser, se justifier, sans nécessité. Si on a fait les choses, c'est que sur le moment ça nous semblait la meilleure décision et on peut l'expliquer sans se justifier.
Je sais, c'est facile de dire tout ça de loin sans être concernée, mais en gardant ça bien en tête, j'ai parfois évité des situations difficiles, parce que souvent c'est bien pire dans notre tête qu'en réalité.
Caroline-lele a écrit : lun. 3 janv. 2022 13:44 J'ai peur que ma directrice pense qu'avec moi, c'est toujours des problèmes, il suffit qu'elle l'ai entendu dans le milieu à cause de mon ancien employeur et du fait des partenaires communs. Ma directrice est très satisfaite de mon travail et mon contrat a été prolongé de plusieurs années récemment.
C'est paradoxal.
Je lis que tu penses être un problème et que ta directrice, elle, est satisfaite. :clin:
Caroline-lele a écrit : lun. 3 janv. 2022 13:44 Comment expliquer qu'on est atypique et qu'on peut être un atout malgré cela ?
Appuie toi sur tes réalisations, tes succès, ta conscience professionnelle, ton sérieux etc...
Caroline-lele a écrit : lun. 3 janv. 2022 13:44 Comment dire qu'on est hypersensible et que du coup, les coups de nerfs des autres, on n'a pas à les subir ?
On n'a pas à subir les coups de nerfs des autres, hyper sensible ou pas. Surtout si comme tu le disais tes supérieurs ont conscience du harcèlement que tu subis. Tu peux donc en faire état sans préciser que tu es hyper sensible, ça n'est juste pas acceptable.

Je ne sais pas si tout ça va t'aider un peu et je ne pense pas effectivement que le fait d'annoncer être HPI ou hyper sensible arrange les choses.
Bon courage pour vendredi.
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

Caroline-lele
Messages : 10
Inscription : jeu. 18 nov. 2021 09:43
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par Caroline-lele »

Bonjour,

Merci pour cette réponse Holi qui me fait réfléchir.
Bonne journée,

Avatar de l’utilisateur
lady space
Messages : 2811
Inscription : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 58

Re: URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par lady space »

Holi a déjà très bien expliqué les choses et je suis entièrement d'accord avec elle.

N'essaie pas d'anticiper et écoute attentivement ton vis à vis, quitte à poser des questions pour être sûre d'avoir bien compris ce que la personne a voulu dire.

Je me permets juste de rajouter que je pense qu'il est inutile d'évoquer une étiquette dans sa globalité, que ce soit le HPI ou l'hypersensibilité, car ces étiquettes risquent de déclencher chez ton interlocuteur des représentations bien différentes de ce que tu y vois toi. C'est donc plus une source de malentendus qu'un avantage.

Il est bien plus utile d'évoquer des caractéristiques précises, qui te sont propres, comme l'exigence. Qui peut certes agacer certains, mais qui en soi est un atout - à condition de savoir la gérer et de ne pas attendre l'impossible de soi-même, ni des autres.

C'est pareil si tu as des besoins à faire valoir. Il suffit de dire (je prends un exemple de mon vécu au hasard) "J'ai besoin d'un environnement calme et peu bruyant pour me concentrer correctement et éviter de faire des erreurs". Relier cette demande à une hypersensibilité auditive n'apporte rien de plus à cette affirmation. On a facilement tendance à partir dans des explications qui virent à la justification pour appuyer une demande, surtout quand la personne en face pousse en ce sens, mais c'est parfaitement inutile. Chacun a ses spécificités et il convient de les respecter dans la mesure du faisable - c'est tout.

Idem pour le harcèlement : il n'y a aucune raison valable pour harceler quelqu'un, même si c'est ce que les harceleurs aimeraient faire croire à leurs victimes. C'est juste inadmissible.

Bon courage !
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
Laisse-moi kiffer l'Europe avec mes potes... :heureux4:

Caroline-lele
Messages : 10
Inscription : jeu. 18 nov. 2021 09:43
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par Caroline-lele »

Bonjour,

Effectivement. Cette réponse m'aide aussi et je suis tout à fait d'accord sur l'exemple donné pour l'illustrer. J'ai effectivement une grande tendance à me justifier alors que l'explication peut être simple, sans dire qu'on est hypersensible au bruit effectivement. Le problème c'est que je perds facilement mes moyens, que je suis hyperémotive et que je peux me mettre à chouiner (ou être agacée) en plein entretien alors même que ma directrice est compétente, de bonne volonté et à l'écoute.
Je vais essayer d'être simple et claire dans l'expression de mes besoins et mes attentes.
Merci en tous cas pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
lady space
Messages : 2811
Inscription : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 58

Re: URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par lady space »

Je connais assez bien ce type de situation où l'on perd ses moyens. Apprendre à garder son calme prend du temps. Et avec la découverte du HPI tu es en train, ou peut-être obligée, de revoir un certain nombre d'idées que tu avais à ton sujet et aussi sur tes rapports avec les autres. C'est une occasion de changer d'angle de vue en gardant à l'esprit que tes idées sont peut-être biaisées parce qu'il te manquait une pièce du puzzle.
Caroline-lele a écrit : lun. 3 janv. 2022 15:34 Le problème c'est que je perds facilement mes moyens, que je suis hyperémotive et que je peux me mettre à chouiner (ou être agacée) en plein entretien alors même que ma directrice est compétente, de bonne volonté et à l'écoute.
D'où l'intérêt à ne pas s'écouter soi, mais de rester concentré sur l'autre. Et de respirer bien profondément quand tu sens que les émotions risquent de déborder ou même demander une petite pause ou de répéter une phrase. Ta directrice se doute que tu es fragile en ce moment grâce à ton arrêt de travail et je pense que c'est faire preuve d'une certaine force de caractère aussi de laisser entrevoir quand on lutte pour garder son calme.

Encore une fois, c'est un processus d'apprentissage qui ne se fait pas du jour au lendemain, mais les choses deviennent de plus en plus faciles avec chaque petite victoire sur des réflexes ancrés, mais devenus contreproductifs.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
Laisse-moi kiffer l'Europe avec mes potes... :heureux4:

NémoFence
Messages : 11
Inscription : jeu. 16 juin 2022 06:46
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par NémoFence »

Bonjour,

Pour tes supérieurs, tout dépend de ta relation avec eux et de leurs connaissances sur le sujet. Cela peut être bien qu'ils sachent que tu as des besoins spécifiques pour travailler de manière optimale si ton environnement de travail actuel ne les satisfait pas. Par contre si tu attaques directement avec le sujet du HPI, tu risques de te heurter à de l'incompréhension ou au "Si tu es un génie on peut t'en demander plus.", car la majorité des gens n'est pas informée sur la totalité du tableau, en particulier pour les hypersensibilités ou la tendance à être une éponge émotionnelle...

Pour les 2 collègues qui font preuve de harcellement, je ne pense pas que leur en parler change les choses. Mais la prudence est de rigueur, donc je pense qu'il faudrait que tu t'en protège.

choupette
Messages : 43
Inscription : sam. 11 juin 2022 19:09
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par choupette »

Je pense que c’est totalement aléatoire la réaction des gens face à une étiquette.
Est-ce que cela passe mieux de dire je suis HPI, ce qui explique mon hypersensibilité ou tout simplement je suis hypersensible ? Ce fondement scientifique avec son versant gratifiant devrait rendre les gens plus compréhensifs ? Je pense que c’est possible mais ce n’est pas sûr du tout.
Il faut voir au cas par cas en fonction des personnes je pense
Le monde du travail est plutôt « sans pitié » avec des problèmes de jalousies, ce n’est pas le lieu idéal je pense.
Alors que pour la famille, le conjoint ou à l’école, cela me semble plus pertinent d’en parler.
Et c’est vrai que la plupart des gens ont une vision très basique et caricaturale du surdoué.

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2781
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: URGENT : Travail : exprimer ses besoins ? dévoiler HPI ?

Message par Pascalita »

Message de la jardinerie :
Ce fil ayant été ouvert par une personne qui n'est plus revenue depuis, ça ne vaut plus vraiment la peine de lui répondre directement. :)
Nous allons déplacer les messages vers un autre fil traitant du même sujet (plus largement) où ils seront plus à leur place.

En attendant, attention tout de même aux raccourcis : être hpi n'explique par l'hypersensibilité, ni ne l'implique.

Répondre