Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Avatar du membre
Peterp
Messages : 87
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Peterp » lun. 14 janv. 2019 19:05

Message de la jardinerie :
Ce fil est issu d'une scission à partir de Haut Potentiel et QI hétérogène.

Je ne doute pas de ma douance, quoique comme je le dis j'ai du mal à l'admettre (chose apparemment très fréquente chez les testés).
Je suis seulement frappé par le résultat, et intrigué par ma prosopagnosie par rapport à ce que j'ai pu lire et par rapport à une mémoire qui est dans d'autres domaines sans failles, car j'ai du mal à me rappeler des certains visages, un peu comme s'ils étaient transparents, j'y passe à travers... par contre, je peux reconnaitre un lieu même ne l'ayant vu qu'une fois, et après des décennies. Disons que cette pathologie est vraiment peu étudiée et documentée, si ce n'est qu'elle est très fréquente chez les sujets asperger. D'où ma curiosité et ma démarche, que je reconnais, est un peu masochiste...

Rianne
Messages : 133
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Rianne » lun. 14 janv. 2019 20:43

Tiens j'ai le même pb avec les visages . Marrant.

Avatar du membre
Peterp
Messages : 87
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Peterp » lun. 14 janv. 2019 21:46

Alors ton témoignage m'intéresse... Pour te dire qu'avant hier j'ai été à une fête où au moins 6 ou 7 personnes m'ont salué chaleureusement prononçant mon prénom, sans que je puisse les reconnaitre. Mais comme j'ai mes techniques d'esquive (bien lâches mais essentielles), j'ai chaleureusement répondu en attendent qu'elles me fournissent des indices, car dés qu'elles commencent à s’exprimer la situation s'améliore, et après seulement deux o trois échanges tout revient par miracle, et j'arrive à me rappeler de tout. Cela m'arrive depuis toujours, et parfois me mets dans des sérieux embarras... Enfin, ça m'arrive dans des contextes tellement absurdes que j'ai du mal à croire que je puisse oublier.
J'ai subi un gros trauma crânien à 6 ans (carrement une fracture). Ça peux dépendre de ça ? Je me demande. Mais il faut dire que ma mère avait la même tendance. En même temps, tout le reste marche bien... alors pourquoi ce truc ?

En ligne
Avatar du membre
Swinn
Messages : 593
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Swinn » lun. 14 janv. 2019 21:56

C' est terrible ce souci avec les visages, je ne les reconnais pas du tout ou ne m' en souviens pas du tout non plus.
Moi qui pensais devenir fou ou alzeimher ! mais je suis bien content de savoir que je ne suis pas le seul et que cela porte un nom.

Je me souviens dans un précédent métier où je vendais des motos.
Le client pouvait venir 5 fois dans mon bureau avant de signer le véhicule, puis je lui livrais, puis le lendemain de la livraison je le voyais arriver et invariablement je me disais :
- hmmm déjà vu çui là, j' espère qu'il vient pour signer......
Et lui qui revenait vers moi , ravi : Super la moto Swinn, j' adore !!! je ne regrette pas mon achat....!
Et moi qui faisais une invraisemblable gymnastique mentale pour remettre un souvenir sur un nom et un visage.....

Maintenant je regarde les mains des gens, je m' en souviens plutôt bien de leurs mains cela m' aide beaucoup et ça complète bien la sensation du visage.

dani
Messages : 774
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par dani » lun. 14 janv. 2019 22:32

Mais quelle découverte à vous lire ! J'ai le même problème aussi pour les visages (par ailleurs sans avoir fait de dépistage de quoi que ce soit), comme prof c'est l'enfer. J'en suis arrivée à avertir à mes étudiants de ne pas se vexer si je ne les reconnaissais pas d'une fois à l'autre ou dans les couloirs (comme ils sont disséminés dans plusieurs modules et années de formation, je prends ce prétexte... mais ça marche moins bien pour les étudiants que je côtoie de plus près car idem.. je ne les reconnais pas même après plusieurs rencontres ! (pour des travaux de guidance etc.), ils ne sont donc plus dupes. A eux je leur dis que je dois avoir un problème cognitif... !). Il faut que les visages soient assez typés pour que je les "imprime", ou alors que ces personnes aient un accent particulier (je reconnais mieux les voix) ou encore que j'aie établi avec elles un rapport "émotionnel" (genre étudiant particulièrement à problème ou particulièrement brillant) sinon c'est mission impossible. Et je ne vous parle pas du temps nécessaire pour identifier certains nouveaux collaborateurs dans la maison, j'ai honte, certains en sont assez vexés, prenant cela pour de l'indifférence (les collègues avec qui je bosse c'est plus facile heureusement !)
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Avatar du membre
Doloplus
Messages : 39
Enregistré le : mar. 21 août 2018 13:35
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Doloplus » lun. 14 janv. 2019 23:13

Bonsoir à tous,

Très étonnant ce sujet. Moi aussi je suis en difficulté avec les visages, mais je ne pense pas au point d'être prosopagnosique. J'ai beaucoup de peine à me souvenir du visage des gens (non sans culpabilité) et j'ai moi aussi developpé des stratégies multiples pour m'en sortir (avec parfois des échanges surréalistes après lesquels je ne sais toujours pas à qui je viens de parler!).
J'ai toujours pensé que cela venait de mes problèmes de vue, en particulier d'un astigmatisme important qui déforme les traits fins des visages et me gène pour l'identification visuelle des personnes. Mais vos témoignages m'interrogent. Aurai-je fait fausse route?
« L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. »
Aristote

Avatar du membre
Peterp
Messages : 87
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Peterp » lun. 14 janv. 2019 23:53

Bon, apparemment je viens de soulever ici un problème qui concerne plusieurs d'entre nous, et ça m'intéresse vraiment beaucoup d'approfondir. Reste qu'effectivement c'est hors sujet. Donc, en étant tout nouveau, je demande humblement de l'aide aux administrateurs... Peut-on déplacer ces messages dans un nouveau sujet sur la prosopagnosie ou il faut en créer un vierge ? Ça serait dommage de les perdre...

Rianne
Messages : 133
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Rianne » mar. 15 janv. 2019 00:25

Peterp a écrit :
lun. 14 janv. 2019 21:46
Alors ton témoignage m'intéresse... Pour te dire qu'avant hier j'ai été à une fête où au moins 6 ou 7 personnes m'ont salué chaleureusement prononçant mon prénom, sans que je puisse les reconnaitre. Mais comme j'ai mes techniques d'esquive (bien lâches mais essentielles), j'ai chaleureusement répondu en attendent qu'elles me fournissent des indices, car dés qu'elles commencent à s’exprimer la situation s'améliore, et après seulement deux o trois échanges tout revient par miracle, et j'arrive à me rappeler de tout. Cela m'arrive depuis toujours, et parfois me mets dans des sérieux embarras... Enfin, ça m'arrive dans des contextes tellement absurdes que j'ai du mal à croire que je puisse oublier.
J'ai subi un gros trauma crânien à 6 ans (carrement une fracture). Ça peux dépendre de ça ? Je me demande. Mais il faut dire que ma mère avait la même tendance. En même temps, tout le reste marche bien... alors pourquoi ce truc ?
En fait, pour moi beaucoup beaucoup de personnes ont le même visage. Il faut vraiment un détail particulier pour que je m'en souvienne ou que je vois la personne beaucoup de temps (plusieurs fois).
C'est pour ca que j'aime les visages qui ont du caractères pcq j'arrive à les retenir (et encore parfois...).
Mais chaque fois que je vois un film avec un acteur moyennement connu, ca m'est impossible de le reconnaitre (du coup j'aime beacoup les série ou film saga car j'ai le temps de bien capter les visages).
Alors trouble ou juste indifférence qui provoque ca, aucune idée. (anecdote : je me suis retrouvé à être à côté de brad pit dans un magasin pendant un long moment sans le reconnaitre du tout du tout, c'est ma compagne qui me l'a signalé et même après j'ai bien mis 10/20 sec à le resituer)

Différente
Messages : 255
Enregistré le : ven. 9 sept. 2016 12:00
Présentation : C'est ici !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Différente » mar. 15 janv. 2019 22:08

Idem le psy m’avait proposé de faire les balances mais j’ai demandé à arrêter rapidement car j’étais crevée (le subtest de la mémoire des chiffres m’avais puisé beaucoup d’energie à lui tout seul) ^^
Peterp a écrit :
lun. 14 janv. 2019 19:05
j'ai du mal à me rappeler des certains visages, un peu comme s'ils étaient transparents, j'y passe à travers... par contre, je peux reconnaitre un lieu même ne l'ayant vu qu'une fois, et après des décennies.
Tout pareil ! Et je n’arrive pas à dessiner les visages alors que je me débrouille pour le reste.
« Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu'un épouvantable doute m'étreint : suis-je bien de cette planète ? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu'eux sont d'ailleurs ? » - Pierre Desproges

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3492
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Grabote » mer. 16 janv. 2019 09:11

Est ce que tout le monde connait Oliver Sacks, "L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau" ?
Dans le doute ...
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Peterp
Messages : 87
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Peterp » mer. 16 janv. 2019 19:33

Non... je ne connaissais pas, par contre je sais que des personnages connus comme Brad Pitt sont prosopagnosiques.
Reste qu'en plus la définition est floue, car si pour certains je souffre d'une prosopagnosie légère, pour d'autres je suis seulement quelqu’un de peu physionomiste, chose qui fait varier la fourchette statistique des personnes atteintes de 1/200 à 1/20 000... Ceux qui souffrent de la forme sévère, ne reconnaissent pas leur sœur, et parfois même leur propre image devant un miroir.
Il existent deux formes, une accidentelle (AVC, traumatisme, etc.) et une congénitale, apparemment génétique et peu étudiée, car ceux qui en souffrent développent des stratégies de contournement dés la naissance, et donc, le plus souvent s'ignorent. Statistiquement elle est très répandue chez les autistes, du reste, elle fais partie d'un des signes de détection de l'autisme.

simple
Messages : 46
Enregistré le : mer. 31 oct. 2018 22:44
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Vannes
Âge : 37

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par simple » mer. 16 janv. 2019 20:47

Swinn a écrit :
lun. 14 janv. 2019 21:56

Maintenant je regarde les mains des gens, je m' en souviens plutôt bien de leurs mains cela m' aide beaucoup et ça complète bien la sensation du visage.
Génial :)
merci pour ce partage :)
ça me touche parce que je trouve ça très créatif: partir de ce qu'on sait faire! trouver ses possibilités , observer ce qu'on fait facilement et construire avec ça. j'ai bossé des années avec des personnes en situation de handicap et je crois que c'est ce que l'ai le plus aimé: lâcher la norme, et créer des solutions avec ce que l'on est et ce qu'on réussit bien :)
c'est joyeux non ?? :)
Toute confiance toute tendresse se survivent (P.Eluard)

simple
Messages : 46
Enregistré le : mer. 31 oct. 2018 22:44
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Vannes
Âge : 37

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par simple » mer. 16 janv. 2019 21:06

je bosse dans un restau en ce moment et moi je ne reconnais plus les gens a partir du moment où ils ont quitté leur table..genre sur le chemin des toilettes ou quand ils viennent régler....:) c'est embarrassant quand on les a servis toute la soirée.... :) heureusement ce n'est pas avec l'intégralité des clients, et heureusement ça me fait rire, c'est comme si les voir debout, à ma hauteur, changeait tout.... je trouve ça drôle. dépliée, la personne je la reconnais plus. merde alors :)

alors je me dis que peut être j'accorde autant d'importance au contexte qu'à la personne et que je ne peux pas dissocier facilement les deux, pourquoi pas ??? j'ai proposé un topic sur la kinesthésie, et ça me trotte dans la tête.... je crois qu'il y a un peu de ça la dedans....Swinn parle des mains...qu'est ce qui retient le plus notre attention finalement chez les gens? si on en prend conscience ça peut être un bon ancrage non ? moi , kinesthésique (à ma manière unique bien sûr, Unesoprano m'a bien montré qu'on l'était tous assez différemment) , je pourrais peut être avoir une stratégie pour retenir , davantage me focaliser sur la texture des vêtements, ce que dégage la personne, mes émotions avec cette personne même....enfin trouver le truc le plus rapide car comme vous l'avez dit on a pas toujours une soirée entière pour reconnaître quelqu'un :)....mettre le focus que ce qui me marque le plus en somme chez les gens....c'est intéressant....et surtout ce qui me plait c'est de le faire. avec l'intention d'être finalement au plus près de ce que je suis, de mieux observer encore cela, au lieu de me demander de savoir faire un truc que je suis "sensée " savoir faire.

merci pour ce topic :)
Toute confiance toute tendresse se survivent (P.Eluard)

Chuchumuchu
Messages : 10
Enregistré le : mer. 9 janv. 2019 22:39
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9816
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 25

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Chuchumuchu » mer. 16 janv. 2019 22:26

Grabote a écrit :
mer. 16 janv. 2019 09:11
Est ce que tout le monde connait Oliver Sacks, "L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau" ?
Dans le doute ...
Je vous conseille l'épisode "Le mnémosiste", de l'émission "Sur les épaules de Darwin" : htsotps://www.franceinter.fr/emissions/sur-les-ep ... 7-mai-2017
L'épisode parle d'un homme à la mémoire ahurissante, mais à la fin (vers 37mn30), il évoque aussi quelques effets secondaires (?) de sa mémoire d'éléphant, dont la prosopagnosie. Et en allant chercher ça j'ai remarqué que d'autres émissions avaient été consacrées à Oliver Sacks justement. Je suis allée retrouver ça, il y a trois épisodes : https://www.franceinter.fr/emissions/su ... darwin?p=9

Ivanovic
Messages : 16
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 11:20
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Ivanovic » jeu. 17 janv. 2019 09:18

Je rencontre également des difficultés avec les visages. Je mémorise parfaitement les visages des personnes avec qui j'ai ressenti une émotion positive ou négative forte. Tandis que si une personne interragit avec moi pour un sujet qui me parait totalement useless, je n'aurais en tête qu'une vague forme et mon cerveau se charge d'inventer les détails :)

Avatar du membre
Louise
Messages : 1169
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Louise » jeu. 17 janv. 2019 10:22

Petite vidéo témoignage du dedans.

Avatar du membre
Peterp
Messages : 87
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Peterp » jeu. 17 janv. 2019 18:22

Merci pour vos retours soulageants et merci @Louise pour le film youtube.

Et @Chuchumuchu , il semblerait en effet qu'il y ait un quelque lien avec une mémoire au dessus de la norme, aussi un lien fort avec l'autisme. D'autres parlent de liens avec la dyspraxie ou la synesthésie, et ici @simple vient nous parler de son propre lien avec la kinesthésie...
Comme niveau mémoire je fais partie des "bons", je lance l’enquête parmi vous tous. Du reste, j'avais commencé à parler de prosopagnosie (avant qu'on ne déplace) sur un post dédié au WAIS, car niveaux verbal et surtout "mémoire auditive=19" je touche des sommets, alors que j'ai du mal à me rappeler les visages des gens... c'est ce qui m'intrigue. Et j'ai été content de lire immédiatement vos réactions, car je me sens beaucoup moins seul, même je souffre d'une forme légère et limitée à certains visages, donc pas trop handicapante, mais tout de même un stress constant dans mes relations sociales.
Comme tous les autres j'ai aussi trouvé ma façon de palier au déficit... En général en laissant parler mes interlocuteurs pour que je puisse reconnecter grâce à leurs indices des visages à des situations ou des échanges précis. Et après cette pénible gymnastique, le plus souvent je récupère tous les détails, mais quelque fois je n'y arrive pas, et donc comme @Doloplus, je me retrouve à faire des échanges surréalistes... C'est culpabilisant avant de savoir que ce n'est qu'une pathologie et non pas une forme d'indifférence.

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3492
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Grabote » jeu. 17 janv. 2019 20:43

edit
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

cactus2002
Messages : 10
Enregistré le : mar. 22 janv. 2019 17:40
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par cactus2002 » jeu. 24 janv. 2019 21:50

Je souffre du même mal que vous. S'il s'agit de quelqu'un que je connais bien, je n'ai pas de problème mais dès qu'il s'agit de personnes rencontrées récemment, je suis incapable de me souvenir d'elles. Mon père a le même problème mais plus marqué: il est incapable de décrire le visage des membres de sa famille. Serait ce génétique ? Si vous pensez à quelqu'un de proche (conjoint, parent, meilleur ami), parvenez-vous à "voir" son visage dans votre tête ? Pour moi c'est impossible.

Avatar du membre
Peterp
Messages : 87
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Peterp » ven. 25 janv. 2019 00:17

Apparemment c'est bien génétique, car les études on montré que plusieurs membres de la même famille (comme ma mère) souffrent de ce problème... J'ai lu plusieurs articles (que je ne vais pas citer mais que tu trouvera comme moi par un coup de Google), où on constate cette hérédité. Reste qu'à part des hypothèses assez plausibles mais différentes, personne ne sait vraiment quel zone du cerveaux est coupable et par quel mécanisme ce met en place ce défaut de reconnaissance. En sachant qu’habituellement le problème est limité aux visages humains. Il y a aussi le cas d'un éleveur qu'après un traumatisme crânien ne reconnaissait plus ses vaches... chose pour lui particulièrement handicapante. Par contre, n'avait aucun problème à reconnaître les humains.

Lost again
Messages : 61
Enregistré le : sam. 3 déc. 2016 13:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Neverland
Âge : 48

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Lost again » ven. 25 janv. 2019 16:51

Sujet qui m'interpelle car j'ai mis sur ce phénomène dont je souffre , un nom, il n'y a que quelques semaines à peine... Je trouve ça passionnant et si intrigant d'être capable de me rappeler d'autant de détails infimes dans l'attitude, la marche d'un individu ou sa gestuelle et de si peu de choses au sujet de son visage, comme si mon regard persistait à ne pas vouloir observer le principal' ce qui est d'ailleurs le cas finalement 😁 ..Je me force littéralement à observer les traits des visages que je croise pour m'entraîner, en vain.
Cela me pose régulièrement des soucis , en particulier professionnels... Je croise ainsi souvent des gens ( mes collègues) qui semblent me connaitre sans que je puisse savoir qui ils sont . À force de les voir et leur parler, je vais repérer des éléments qui me permettront de les "cataloguer" à peu près mais je me fais avoir très souvent . Je n'ai pas vraiment bonne presse , cela n'améliore pas les choses ... Hier encore , en rentrant d'un rv , j'ai croisé un homme qui m'a fait la bise et a commencé à papoter au sujet d'un certain événement qui a lieu dans ma copropriété et me posant des questions sur mes enfants .. J'ai mis 3 ou 4 msn avant de reconnaître un de mes voisins . J'oublie mes clients la plupart du temps ( une à 2 heures après un rendez-vous suffisent pour ne plus les reconnaitre) mais j'ai développé toute une stratégie performante d'attitudes ( sourire éclatant, main tendue et tête penchée incitant à l'écoute...) et de questionnements qui me permettent de me "dépatouiller assez rapidement de presque toutes les situations.
Étrangement, parfois et de façon exceptionnelle , je vais me souvenir d'un regard qui va me rappeler la personne même si je ne l'ai pas vu depuis des années..
Je suis capable, à priori , de ne pas reconnaître non plus des personnes que j'ai côtoyé longtemps et souvent , lorsque je n'ai pas vu cette personnes pendant un certain laps de temps ( 1 à 2 mois peuvent suffisent) ce qui est franchement délicat à gérer.
En revanche, je n'ai jamais de difficulté à reconnaître mes amis et ma famille fort heureusement.
Les réseaux sociaux ont d'ailleurs été d'une grande aide pour moi ... Linkedin' Facebook et autre me facilitent grandement la tâche quand je dois revoir un de mes clients par exemple...
Durant toute ma vie , j'ai mis cela sur le compte de l ' inattention et d'une mémoire d'huître .. Ce n'est qu'avec le test , qui a mis en évidence une mémoire excellente , que j'ai commencé à m'interroger sur pas mal de mes comportements dont celui là.
"l'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites"
A. Camus

pédeuceu
Messages : 19
Enregistré le : ven. 30 nov. 2018 07:35
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par pédeuceu » dim. 27 janv. 2019 07:59

Bonjour

Je suis autiste. Je reconnais parfaitement les gens mais s'ils changent un détail de leur physionomie( Lunettes noires, changement de coupe, chapeau...), je suis perdue. Je peux mettre de longues minutes( voire des jours) à les identifier de nouveau. Les visages sont un assemblage de caractéristiques, de détails. En changer un ou une , c'est comme un puzzle où une pièce ne s'imbrique pas alors que c'est la dernière pièce qui nous reste. Je focalise sur ce détail que je n'identifie pas. L'identification globale d'une personne peut se faire uniquement si je reprends calmement chaque caractéristique du visage pour intégrer cette modification.
Je ne sais pas s'il s'agit de prosopagnosie ou juste d'une caractéristique autistique( Je pencherais plutôt pour la deuxième hypothèse).

Avatar du membre
Peterp
Messages : 87
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Peterp » dim. 27 janv. 2019 16:41

Bonjour @pédeuceu
D'après ce que j'ai pu lire sur l'argument, la prosopagnosie est très fréquente chez les autistes, tant que c'est un indice utilisé pour diagnostiquer ceux qui s'ignorent, comme les Asperger légers. En tous cas, j'ai une copine asperger qui est exactement comme toi, chose qui m'a mis la puce à l'oreille, non pas sur un éventuel autisme à moi, mais sur la prosopagnosie, qu'avant de l'évoquer avec elle je ne connaissais pas du tout.

Ivanovic
Messages : 16
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 11:20
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Ivanovic » mar. 29 janv. 2019 15:18

Peterp a écrit :
dim. 27 janv. 2019 16:41
la prosopagnosie est très fréquente chez les autistes, tant que c'est un indice utilisé pour diagnostiquer ceux qui s'ignorent, comme les Asperger légers.
J'ai encore eu le problème hier soir, je n'étais pas sûr de reconnaître le visage des personnes de mon club de sport car nous nous rencontrions dans un lieu inhabituel.
Je me suis toujours senti très proche des autistes avec cette pensée curieuse en voyant les asperger: "c'est comme cela que j'aimerais vivre". Sans vraiment être en mesure de préciser ce pour quoi "cela" est mis pour.
Se pourrais-t'il que je sois asperger sans le savoir ? Bien que j'ai pu le lire ci ou là sur le forum, ça me parait assez farfelu :)

Peut-on se découvrir asperger à 37 ans ??

Avatar du membre
Louise
Messages : 1169
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: Prosopagnosie : mal reconnaître les visages

Message par Louise » mar. 29 janv. 2019 15:50

Peut-on se découvrir asperger à 37 ans ??
Oh oui, on peut, et même plus tard :D, et on peut des fois même ne jamais être détecté (si on vit bien comme on est et qu'on a développé suffisamment de stratégies d'adaptation). Il ne faut pas hésiter à fouiller sur le web, contrairement au HP, on trouve assez rapidement beaucoup d'infos de bonne qualité. En général, le combo atypicités sensorielles depuis l'enfance + habiletés sociales déficientes + fatigabilité + éventuellement intérêts spécifiques est un bon package pour mettre la puce à l'oreille. Si en plus il y a un fond de synesthésie et/ ou de prosopagnosie et/ou alexithymie, ça commence à faire indice de package complet.

Voir Julie Dachez pour les filles et Ivan Shovanec pour les gars (les phénotypes masculin et féminin sont sensiblement différents).

Répondre