Tel l'oiseau

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
Messages : 13326
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Ancien Membre de l'équipe

Re: Tel l'oiseau

Message par TourneLune »

On a trouvé ce petit bonhomme par terre dans la cours. Son frère a eu moins de chance, le chien l'a trouvé avant nous.
On sait pas trop quoi faire pour l'aider sans que les chiens et chats ne leur fasse du mal.

On l' mis dans le rosier et il y a non pas 2 mais 3 parents qui sont venus!!
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2006
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Tel l'oiseau

Message par Pascalita »

C'est bizarre, un si petit, vu la saison... Une deuxième nichée peut-être, mais ce n'est pas très courant chez les charbonnières, il me semble.

Il est ravitaillé par les parents ? (Peu importe par lequel des trois ! :huhu: )
Il est parti avec eux ?
Vous avez repéré un nid ?

Baptiste m'avait dit qu'il ne fallait pas se précipiter pour donner quelque chose aux oisillons tombés/sortis un peu trop tôt, et juste les mettre en sécurité comme vous l'avez fait. Et que les parents viendraient s'occuper d'eux, leur apporter à manger.

L'an dernier, "nos"mésanges bleues ont décidé de sortir un peu trop tôt et se sont retrouvées à batifoler sur le gazon en pleine journée (elles sont sorties à la fois trop tôt et trop tard !), à la merci du premier chat venu. Heureusement, il pleuvait... Nous les avons surveillées, et les parents les ont poussées vers un buisson dans lequel elles sont montées ; ensuite ils les ont ravitaillées sur place jusqu'à ce qu'elles puissent à nouveau bouger. Le lendemain, elles étaient dans le buisson voisin, et deux jours après, elles voletaient joyeusement un peu partout.

J'espère que ça va aller !

Et si personne ne s'occupe de ce petit, baptiste m'avait donné des indications aussi, je vais chercher où.

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2006
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Tel l'oiseau

Message par Pascalita »

Voilà ce que baptiste avait préconisé :

viewtopic.php?f=140&t=9465&p=276328#p276320

(Ce message et les suivants.)

Avatar de l’utilisateur
TourneLune
Messages : 13326
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Ancien Membre de l'équipe

Re: Tel l'oiseau

Message par TourneLune »

Il a fini par sauter du rosier et se retrouver par terre. Les parents l'ont attiré vers un arbuste mais bon on pourra pas tenir les chats dedans bien longtemps et il sera une proie facile....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2006
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Tel l'oiseau

Message par Pascalita »

Pas moyen d'expédier vos chats à Laguépie ? :grin:

Si vous arrivez à les garder à l'intérieur cette nuit, ça suffira peut-être... Bourrez-les de croquettes, offrez-leur une cuite, je ne sais pas... :devilish:
En tout cas, je croise les doigts pour ce petit.

Avatar de l’utilisateur
Tamiri
Delta Force
Messages : 877
Inscription : sam. 30 sept. 2017 21:43
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=78&t=8830]Ah? Bon.[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 43

Re: Tel l'oiseau

Message par Tamiri »

Bon. Je demande officiellement à tous les collègues et confrères du coin de laisser cet individu tranquille. Autorisation tout au plus de renifler du bout du nez. Il est certes appétissant mais souvenez-vous qu'il existe plein d'autre casse-croûte dans les champs et que de toutes façons vous venez de vous faire éclater la panse avec des croquettes, en plus c'est l'heure de la sieste (et ce quelle que soit l'heure à laquelle vous prendrez connaissance de ce message).
Fin du communiqué.

P.S. Au moins j'aurai essayé, dans notre corporation nous ne sommes pas très aptes à la discipline et à la coordination.

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 853
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper »

Très bon réflexe [mention]TourneLune[/mention] pour cette petite boule de plumes, quoi qu'il en soit, les parents ne l'abandonneront pas tant qu'il est suffisamment en forme pour quémander ce qui bien sûr attire l'attention des prédateurs... Ce jeune est quasiment "plumé", les rémige pointent le nez de leur fourreau donc s'il a réchappé aux félins affamés, tout ira bien pour lui. Les mésanges charbonnières, car c'est de cette espèce dont il s'agit, font en général 2 nichées annuelles, rarement mais de plus en plus souvent 3 à la faveur des bonnes conditions météo printanières, de proies suffisantes pour l'alimentation et de l'absence de dérangement (merci le confinement sous un beau soleil).
Il reste régulier qu'un troisième adulte se mêle aux parents pour assurer l'élevage des jeunes, notamment chez les jeunes passereaux. Les ménages à 3 y sont d'ailleurs souvent légion, tout comme les relations extraconjugales, souvent à des fins de diversité génétique.
As tu pu suivre la fin de cette mésaventure pour l'oisillon ?
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
TourneLune
Messages : 13326
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Ancien Membre de l'équipe

Re: Tel l'oiseau

Message par TourneLune »

On ne l'a plus entendu le lendemain... :( J'espère qu'il n'a pas fait le repas d'un des 2 chats de la maison (cependant personne n'a mangé celui tué par le chien :( )
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar de l’utilisateur
Cyrielle
Messages : 1231
Inscription : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/place-t4018.html]En construction...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 49

Re: Tel l'oiseau

Message par Cyrielle »

J'écoute ça plusieurs fois par jour depuis une rediffusion récente... alors je partage avec vous ma nostalgie du moment pour le Paypayo, cet oiseau qui est tellement la Guyane :favorite:.
Mais il me semble qu'on peut apprécier le reportage et être envoûté par ce chant quoiqu'il en soit...
Le capitaine de la forêt, France Inter, 5'08''
Image
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Avatar de l’utilisateur
Nelle
Messages : 1721
Inscription : mer. 26 oct. 2016 13:05
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/presentations/presentation-t7904.html]Par ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : En bas, tout en bas, à gauche
Âge : 47

Re: Tel l'oiseau

Message par Nelle »

Je l'ai croisé ce matin, lui aussi profitait des grandes marées, je pense à un tournepierre à collier, mais je n'en ssuis pas sûre du tout, quelqu'un(e) pourrait m'éclairer ?
P1050957.JPG
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
si si, les couleurs parlent

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 853
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper »

Bingo, [mention]Nelle[/mention] tu as tout bon, d'ailleurs il s'agit selon moi d'un jeune de l'année, reconnaissable à son plumage peu contrasté et surtout à un léger liseré plus clair au bout des plumes, bien visible sur les couvertures alaires et dorsales. Belle photo !
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
Nelle
Messages : 1721
Inscription : mer. 26 oct. 2016 13:05
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/presentations/presentation-t7904.html]Par ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : En bas, tout en bas, à gauche
Âge : 47

Re: Tel l'oiseau

Message par Nelle »

Merci @wallcreeper, je n'en avais jamais vu dans le coin jusqu'à présent. Il était aussi curieux que moi et s'est laissé approcher d'assez près : la jolie rencontre de la journée :)
si si, les couleurs parlent

Avatar de l’utilisateur
Léo
Messages : 914
Inscription : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest
Âge : 38

Re: Tel l'oiseau

Message par Léo »

Hier, je pense que c’était bien un vol de sternes au dessus de nos têtes... mais je ne sais pas lesquelles. Pierregarin... en migration ou habitantes de l’île, peut-être rien de tout ça, elles étaient en groupe, une quinzaine ... silhouettes avec des ailes bien biseautées , un peu comme des martinets... j’en n’avais pas encore vues en vol en fait... la photo est peu nette... et j’avais pas mes jumelles 8o
96F43A84-3D71-4FD3-9326-380E112743D0.jpeg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrowicz

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 853
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper »

Un instant du quotidien qui égaille la journée, régale les pupilles et fait ce truc dans la poitrine qui active les turbines
Chaque lever de jour des immigrés par dizaines de milliers me survolent, aux tambours battants des pics du matin
puis rebelote quand le soleil retire sa main en une timide révérence, retour au dortoir d'un soir sans chagrin.
Tout ça pour ne remplir que maigre besoin : survivre en remuant ciel et terre inconnus pour quelques graines glanées dans le foin
Se faire becs et ongles tant il faut parfois gratter en quête des grouillants vers de terre, quitte à sent lisier
A croire qu'ils s'empressent d'un couvre feu, vie "diantre" d'eux, vaquant d'aube au crépuscule mais jamais dans le noir !

Dans ce dortoir d'origines hétéroclites tous cohabitent, aucun ne craint ce voisin inconnu, y trouve même un intérêt commun
alors qu'ils s'ignorent à la belle saison, s'affairant au bonheur de leurs oisillons avec tant de conviction, parfois de protection.
Chaque matin le regard se tourne vers la colline d'où, sans jamais prévenir, déferle cette vague tel un murmure doux.
Souvent à l'heure de l'expresso, une écume de plumes occupe tout mon horizon, épousant le paysage par ses ondulations.
Parfois les éclaireurs percent la torpeur d'un relief où les nuages s'agrippent, ouvrant une échappée au peloton
cette houle dont le grondement n'est que bruissement de tant d'ailes, d'âmes fragiles pour certains futiles.

Pas un bruit pour ces bavards qui d'ordinaire s'égosillent, font la pampille pour charmer un égo fille,
quelques timides cris suffisent à coordonner des milliers de fantassins, ou plutôt "sens ta faim".
Et si vient le danger, cet épervier voire ce pèlerin qui rodent dans le coin, un cri pour un coup de frein,
un autre comme avis d'expulsion et le nombre a su jouer de sa coordination.

J'aime les étourneaux, ces As de la voltige et chorégraphes des airs.
Leurs ballets semblent improvisés, que ce soit en guerre et paix alors que tout est maitrisé,
une synchronisation proche de la perfection pour une tête de linotte !
Ces mal aimés dans certaines contrées pour leur frugalité, quand vient le raisin à point
que d'autres fêtent ailleurs, à leur retour de printemps le plumage ponctué d'étoiles !
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
Riffifi
Messages : 1352
Inscription : sam. 20 avr. 2013 15:35
Présentation : url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=3544
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : à l'Ouest
Âge : 41

Ancien Membre de l'équipe

Re: Tel l'oiseau

Message par Riffifi »

Merci @Cyrielle pour cette madeleine sonore !
Ce matin en ville, j'ai eu la surprise de voir une buse fondre sur un balcon pour essayer d'enlever des oiseaux chanteurs (en cage). Elle s'est fait jetée par le propriétaire qui est sorti furibond et qui m'a dit qu'elle réessayait tout le temps. Au dessus, des dizaines de goélands argentés qui hurlaient en volant en cercle. J'ai perdu la buse de vue, je me demande si elle reste planquée dans le coin en attendant le bon moment. ^^
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 853
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper »

Retour de marché ce midi, je roule à bonne allure, l'oeil toujours vif, à travers un paysage hivernal dans lequel volètent quelques insignifiants flocons. Peu avant l'entrée de mon village, un petit bois au milieu des prairies, plus un bosquet, bref un espace que l'homme n'a pas "géré"
Un éclair bleu file, me coupe presque la route alors que je m'approche, enclenchant par son passage mon programme d'identification interne et donc le déroulé de diapositives (attention, l'ornithologue passionné peut être très dangereux au volant...).
Le bleu du manteau est étincelant, métallique, guide mon esprit vers le martin pêcheur mais vol et silhouette ne collent pas, sa robe m'envoie vers le rollier et son un bleu azur plus tendre, trop petit.
L'oiseau finit sa course en lisière de bosquet et se perche tant bien que mal à une branche, s'y brinquebale plus que balance. Bingo, c'était ce qu'il me manquait pour finir ce puzzle aviaire : mais bien sur, une perruche ou autre oiseau de "compagnie" !
Laquelle en revanche ? Bonne question, je ne connais que les espèces les plus communes et n'ai pas pu avoir assez de détails pour affiner. D'ailleurs, je ne suis pas équipé en guide pour ces espèces auxquelles je n'aurais porté d'intérêt que si elle était dans son milieu naturel.
Une petite pensée pour cet échappé de sa cruelle captivité, une fenêtre vers l'inconnu au delà de la tapisserie mais pour laquelle il risque de payer le prix fort. Peu d'entre eux résistent aux coups de froids hivernaux.

Un oiseau, au delà de ça un être vivant, ne se possède pas...
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2136
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Tel l'oiseau

Message par Judith »

C'était peut-être une perruche à collier? L'espèce est naturalisée en France et même si elle est majoritairement verte, il existe des spécimens bleus.

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 853
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper »

Je connais très bien les espèces naturalisées en France et Europe et dans ce cas là c'était un oiseau échappé de captivité autre que la perruche à collier (au niveau du pattern) et ondulée, ... Je tenterais d'y repasser demain mais ça restera surement un mystère ! :?
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 853
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper »

Un article illustrant le côté grandiose des vols coordonnés d'étourneaux accompagné de quelques explications :
https://www.huffingtonpost.fr/entry/a-b ... b35815d785

En revanche l'hypothèse autour de la recherche d'un site sécurisé, cet abri pour passer la nuit me laisse pantois. En effet, ce phénomène de murmuration tel qu'il a été baptisé se reproduit chaque soir sur les sites de dortoir, lesquels sont fixes et les oiseaux qui y passent les 3 mois d'hiver connaissent parfaitement les lieux et d'ailleurs chacun aurait une "place" désignée (en tous les cas, on a vu que ces dortoirs s'organisaient par "noyaux" d'oiseaux issues des mêmes zones géographiques, un ghetto quoi !).
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
Fu
Messages : 1245
Inscription : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9137
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Tel l'oiseau

Message par Fu »

Tiens d'ailleurs, murmuration est le nom anglais pour ce phénomène très spécifique, plus généralement on parle sinon, toujours en anglais, de flock (agrégation, voire nuée dans le cas d'oiseaux, comportements étudiés dans les situations informatiques notamment). Il me semblait avoir trouvé une bonne traduction française pour murmuration mais pas moyen de remettre la main dessus.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2136
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Tel l'oiseau

Message par Judith »

Fu a écrit : ven. 12 févr. 2021 09:40 Il me semblait avoir trouvé une bonne traduction française pour murmuration mais pas moyen de remettre la main dessus.
Il me semble que l'anglicisme est passé dans la langue sans problème, d'autant plus qu'il existait déjà en français ancien (pas pour des oiseaux mais pour des hommes, et dans un contexte tout différent). On pourrait proposer "chuchotis", mais il faudrait que l'usage s'en répande. Tu peux toujours faire une suggestion à l'académie des sciences... :)

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 853
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper »

Je n'ai jamais entendu de traduction de cet anglicisme dans le monde ornitho pour ma part, celui ci s'est "fondu" dans le paysage linguistique des "birdwatchers". D'ailleurs ce n'est pas le seul terme d'origine anglophone qui s'y est imposé, les Britanniques étant férus d'oiseaux (la LPO est jalouse de la RSPB en terme de représentation !).
Parmi eux le jyzz, le pattern, le mouvements de mobing, twitch...
Quoi qu'il en soit, je ne trouve pas du tout ce terme adapté à ce comportement de groupe, j'ai du rater une subtilité dans cet anglicisme...
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2136
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Tel l'oiseau

Message par Judith »

wallcreeper a écrit : ven. 12 févr. 2021 10:05 Quoi qu'il en soit, je ne trouve pas du tout ce terme adapté à ce comportement de groupe, j'ai du rater une subtilité dans cet anglicisme...
Il me semble qu'on l'a employé à cause du bruissement très particulier produit par le phénomène, qui évoque des murmures bien que ce n'en soit pas ("bruissement" serait d'ailleurs une autre traduction possible, meilleure que "chuchotis" dans la mesure où le son provient à la fois des cris et des battements d'ailes). De toute façon, en français courant le terme est "nuée" et il est très bon aussi car l'image est parlante : il est simplement un peu moins spécialisé.

Répondre