La culture de pleurotes à la maison.

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
Répondre
Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

La culture de pleurotes à la maison.

Message par Pataboul » sam. 20 févr. 2016 12:34

J'ai commencé à vous écrire un petit truc, très simple :D , mais qui atteint déjà plusieurs chapitres sans être rentré dans le vif du sujet. Alors basta, il est temps de faire très, très simple.


Certains d'entre vous, au WEAAS ont ramené un peu de paille colonisée par la pleurote du panicault (P. Eryngii). Pour que ce "un peu" devienne "beaucoup" ou au moins "assez", voilà la démarche à suivre:

-Humidifiez de la paille, égouttez la puis mélangez-y la paille déjà colonisée.
-Placer le tout à température ambiante, dans un récipient fermé, à l'abri de la lumière.
-Regardez de temps en temps le développement du mycélium.

Quand vous avez assez de blanc:

-Vous percez le sac ou ouvrez la boite que vous mettez sous une petite tente (un sachet transparent), dans un endroit lumineux mais sans soleil direct.
-De temps en temps vous pulvérisez de l'eau pour maintenir une ambiance humide.
-Au bout d'une à trois semaines, des pleurotes devraient se montrer.


En fait c'est encore plus simple, voyez le en images dans mon message suivant.
- Il suffit de faire quelques trous dans le sac, ou d'entre-ouvrir la boite. De très petites ouvertures, pour éviter un dessèchement du substrat. Le mycélium s'y faufilera et fera apparaître ses fruits, à une température autour de 20°C, dans un endroit lumineux mais sans voir directement le soleil.
- Mon essai avec "la sorte de tente" s'est avéré laborieux et les fruits sont sortis plus tard et en très petite quantité, petits et difformes. Alors que les premiers étaient juste "parfaits".




C'est tout!
Mais...

Quelques détails ne seront pas de trop.

Le blanc: C'est le nom que l'on donne à un substrat colonisé (le mycélium le recouvrant il est d'aspect blanchâtre). A l'irl, j'ai amené un gros sac de paille colonisée, mais pas autant que possible, aussi vous pouvez commencer par simplement patienter, le temps que le mycélium se renforce et se densifie.


Les contaminations: C'est le seul truc qui peut faire foirer une culture, un organisme qui viendrait se développer sur le substrat et/ou le mycélium. Dit autrement: ça pourri! La pleurotte est très vorace et se défend bien, mais avec d'autres variétés ça peut être très délicat.


La pasteurisation: Quand ce n'est pas carrément stérilisé, on pasteurise généralement le substrat. Ca consiste à plonger la paille dans de l'eau chaude, entre 60 et 80°C pendant un certains temps, afin de ne laisser qu'un peu de vie, la "bonne".
Je ne l'ai jamais fait pour la pleurote, mais ça peut aider, 'fin tout les autres gens y font avec, je ne vous le cache pas.
Faire bouillir de l'eau, la laisser refroidir un peu et la verser sur le substrat qu'on laisse tremper jusqu'à refroidissement. C'est une pasteurisation simple mais suffisante.


La colonisation: Mon parti pris, plutôt que de pasteuriser, c'est de jouer sur la capacité du champi à coloniser et défendre son terrain. Il faut pour cela un champi en bonne santé, vigoureux, donc du blanc bien colonisé, et pour que ce soit rapide on ne rajoutera pas trop de paille fraiche à la fois. Ainsi, le mycélium recouvre rapidement le substrat vierge, qui n'est donc plus disponible aux contas. D'autre part, si un contaminant parvient à germer mais n'est pas trop développé la pleurote le "bouffe" sans soucis. Le même bien installé peut devenir un concurrent sérieux ou un adversaire... D'où l'importance stratégique d'une colonisation qui va vite.

Ratio blanc/substrat vierge: Maxi 1/10, mais à ce taux j'ai eu quelques pourrissement. 1/4, ou 1/5 semble être le bon compromis entre quantité et rapidité. J'ajoute que le "mélange", souvent réalisé en lasagnes (par couches successives), joue sur la vitesse de colonisation. Mieux le blanc est réparti, plus vite le mycélium aura recouvert tout le nouveau substrat.

Image Image

Sur ces photos (cliquez pour agrandir) vous voyez ma boite de blanc, un exemple de ce que signifie "bien colonisé". Depuis 2 ou 3 ans j'y pioche du blanc. En le remplaçant chaque fois par de la paille fraiche, ça permet de multiplier les essais à l'infini.


Voilà pour commencer. Profitez de ce topic pour poser vos questions sur la culture. J'y reviendrais quand j'aurais plus de temps pour parler plus de la fruitaison et ajouter quelques photos.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3954
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par madeleine » sam. 20 févr. 2016 13:03

Merci pataboul !!
Je n'attendais que ces précisions pour me lancer !
Vu l'endroit où je pense la paille, je vais la pasteuriser ;)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par Pataboul » sam. 20 févr. 2016 23:59

[J'ai édité quelques fautes et rajouté deux images.]

Madeleine, la paille que j'utilise traine dans mon grenier depuis quelques années. Les crottes de chats :D ne posent pas de problèmes. Par contre avec de la paille déjà un peu moisie ça ne le fais pas, c'est mon seul échec.

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par Pataboul » dim. 28 févr. 2016 13:54

Une surprise ce matin:
Image

Voilà un bouquet de jeunes carpophores de pleurote. Miam :P dans 2 ou 3 jours!!

Ca me donne l'occasion de vous parler de la fruitaison, l'étape qui consiste à faire fruiter le mycélium. C'est très simple, comme le montre la photo précédente, il suffit de ne rien faire :D . Ce sac est plein de paille colonisée, bien colonisée depuis quelques jours/semaines, il traine oublié dans un coin où la lumière solaire ne l'atteint pas directement, et j'ai eu la surprise de voir que des champignons pointent leur nez par les interstices.

Bon mais c'est pas sérieux ça, on ne fait pas des trucs en faisant rien :lol: . Alors voilà:
Le sac de la photo, c'est le jumeau de celui que j'ai amené au weaas pour vous donner du blanc. A mon retour, j'ai fais sur le sac que j'avais amené les manip pour lancer la fruitaison. J'ai percé le sac de quelques coups de couteau, lui ai bricolé avec de la bâche transparente, des cintres et des pinces à linge une petite tente. Le but, c'est juste de maintenir une atmosphère très humide, et que ça prenne la lumière du soleil mais pas directement. Une petite baisse de température aide au départ des carpophores, j'ai mis le tout une nuit dans ma cuisine pas chauffée.
J'attends encore le résultat........


Une autre façon de faire, qui a l'inconvénient de ne pas demander beaucoup d'efforts, c'est à l'extérieur. Voilà ce que j'ai fait y'a un an et demi:

Image Image

La botte de paille a été inoculée avec 1 ou 2 L de blanc, en le glissant tous les 10 cm entre les brins à l'aide d'un bout de bois. Au début j'ai arrosé un bon coup, ensuite, l'emplacement au nord et l’absence de gouttière ont assuré la maintenance. La deuxième étape compliquée, c'est de voir les champignons sortir, les cueillir et les faire revenir dans un peu de beurre, pas trop longtemps. Les fruits, dans ces conditions, sortent quand le climat leur convient, après quelques jours d'un temps qui ressemble à ce que les anciens appelaient "automne" ou "printemps".


Et wala! Vous en savez assez pour faire pousser des pleurotes, et les manger. :P

Avatar du membre
Coralie352
Messages : 707
Enregistré le : dim. 20 sept. 2015 16:01
Présentation : La Patte blanche ? C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 49.61132 ; 6.12934
Âge : 48

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par Coralie352 » dim. 28 févr. 2016 17:17

Merci beaucoup pour toutes ces informations ^o^ Super boulot et... merci !!! ^o^

Me suis permise de tout copier, y compris les photos afin de faire suivre à un couple d'amis qui vont aussi essayer de faire pareil :D
"Those who would give up essential Liberty, to purchase a little temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety."
Benjamin Franklin, 1755

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3954
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par madeleine » dim. 28 févr. 2016 18:38

J'ai discrètement ouvert ma boîte au noir et … magie !! Ya plein de délicats filaments blancs qui poussent sur le couvercle, et pas trop sur la paille :D
Vont-ils migrer ? Sinon je fais comment ?
Encore une question : le but, pour moi, c'est plutôt d'avoir une belle colonie dehors, au fond du jardin, sous les charmes, à quel moment faut-il que je sorte ma future colonie ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par Pataboul » lun. 29 févr. 2016 00:07

Il n'y a pas vraiment de bon moment, à ma connaissance, mais les températures extrêmes, surtout en chaud, ne vont pas aider. Mon pif me dit qu'entre 5 et 25°C ça le fait bien. Le problème du chaud, c'est qu'il ralenti voir tue le mycélium tout en profitant à certaines contaminations. Le froid est moins gênant car il va ralentir la croissance de la pleurote autant que du reste, le gel peut nuire un peu plus. Les périodes où il est agréable de travailler dehors sont certainement les meilleures ;) .

Tu peux faire ça dans le style de la botte de paille montrée plus haut. Pour cela, il te suffit d'1 ou 2l de blanc. Un fois la première botte colonisée, tu dois pouvoir maintenir le champignon en place en remettant de la paille de temps en temps, par dessus. Je ne pense pas que cette variété puisse trouver de quoi se nourrir par elle même, mais il y a d'autres substrats que la paille qui peuvent convenir, à essayer.


Les filaments qui s'échappent, c'est tout à fait normal, le mycélium explore son environnement. Il est sans doute présent aussi dans la paille, mais au début il n'est que dans et pas autour, ça se voit moins. La paille que je vous ai donné était encore peu colonisée, c'était un peu juste pour l'appeler du "blanc".
Si tu ne l'as pas déjà fait, c'est donc le bon moment pour ajouter de la paille fraiche, et d'ici un mois tu auras assez de blanc pour inoculer une botte.


p.s: Comme tu le dis, je comprend que tu regarde le mycélium dans le noir, c'est pas pratique! :D On conserve les cultures à l'abri de la lumière pour éviter des départs de champignons, car c'est un des signes qui stimulent la fruitaison. Mais le signe, c'est plusieurs heures de lumière chaque jour, pas quelques minutes de temps en temps.
De plus un départ de champignon n'est pas grave. Ca donne des avortons coincés contre les parois, ou des trucs déformés faute d'air ou de lumière. On peut enlever les plus gros pour éviter qu'ils ne pourrissent, mais c'est rare, le plus souvent le mycélium les recouvre et les recycle bien avant.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3954
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par madeleine » lun. 21 mars 2016 21:36

J'ai cru que j'allais perdre ma première ... euh ...couvée par moisissure, mais après aération vigoureuse et ouverture partielle de la boîte, c'est reparti de plus blanc. Ça ne va pas vite, en fait. Heureusement, parce qu'il fait encore assez froid par ici. Mais si je veux les faire migrer dehors bientôt, pour créer une colonie permanente, tu as des conseils ? Sous les arbres au bord de la rivière, ça peut aller ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
alicesmartise
Messages : 793
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 23:16
Présentation : iiii
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : la ville aux trois fleuves
Âge : 21
Contact :

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par alicesmartise » mar. 22 mars 2016 21:46

Haaan mais j'avais pas vu ce sujet :o la boulette
Ma petite boîte de paille a été colonisée très rapidement (le mycélium a ptet aimé les 14-15°C de ma chambre :D ), et j'ai donc déjà un peu étendu la culture dans d'autres petites boîte.
Il y a une semaine, j'ai bricolé un truc plus ou moins hermétique à base de carton et de sac plastique sous ma table de nuit, que j'ai ensemencé. Bon, dans le doute, j'en ai mis un tout petit peu, mais je crois qu'il est pas trop mécontent de sa nouvelle maison pour l'instant.
Voigna, c'était les aventures de Peupeu le pleurote.
pataboul a écrit :Je ne pense pas que cette variété puisse trouver de quoi se nourrir par elle même, mais il y a d'autres substrats que la paille qui peuvent convenir, à essayer.
Tiens, je viens de tomber sur ça : http://www.arte.tv/magazine/futuremag/f ... -futuremag

Madeleine, j'ai aussi trouvé cet article : http://permaforet.blogspot.fr/2014/07/m ... s-sur.html sur la culture de champignons intégrée à des buttes de permaculture. Pas trop le temps de lire mais ç'a l'air intéressant.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3954
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par madeleine » mer. 23 mars 2016 10:37

Merki merki Alice :amour1:
C'est une mine d'idées, et j'en conclus que je vais ensemencer ma butte de fraises avec mes pleurotes, et tenter une colonie près du ruisseau, sous le vieux noyer :)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
kalimeris
Messages : 624
Enregistré le : dim. 21 déc. 2014 13:38
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'ouest
Âge : 40

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par kalimeris » mer. 23 mars 2016 11:02

J'aimerais bien me lancer également dans la culture de pleurotes, mais comment/où se procurer de la paille colonisée ?

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par Pataboul » mer. 23 mars 2016 20:31

Kalimeris, si tu me donne ton adresse (par mp) je peux t'en envoyer.

Le blog permaforet du lien d'Alice m'a l'air très bien fourni. Je me le suis mis en favoris pour mieux l'explorer.
Du coup Madeleine, tu y as trouvé tes réponses?

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3954
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par madeleine » mer. 23 mars 2016 21:36

Plein "!
En fait, je vais faire des essais et je reviendrai dire ce qui a marché :)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12691
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par TourneLune » mar. 1 nov. 2016 12:28

Alors vous en êtes où?
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3954
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par madeleine » mar. 1 nov. 2016 12:56

J'ai laissé le miscellium devenir très épais et je l'ai installé dans un lit de paille-feuilles-gazon fermentant … hier :)
Si ça pousse je mettrai des photos !
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par Pataboul » jeu. 11 mai 2017 14:11

Je redécouvre ce topic!
Avec beaucoup de retard, Madeleine, le tas "fermentant" n'était pas une bonne idée selon moi: si ça fermentait, c'est que d'autres micro-organismes y étaient bien installés et en pleine activité, ils ont certainement dévoré le gentil petit mycélium que tu y as mis...


A tout hasard, quelqu'un a-t-il encore du blanc? J'ai été négligent avec mes cultures pendant si longtemps que j'ai tout perdu. Avec une pincée de blanc sain, je pourrais recommencer, et ça me dit bien!! :)



Pour les modos:
► Afficher le texte

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3954
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: La culture de pleurotes à la maison.

Message par madeleine » jeu. 11 mai 2017 19:10

Pas moi :(
J'ai installé le joli paquet de blanc qui avait poussé dans mon frigo sur un lit de paille au nord de ma maison et trois pleurotes sont sorties et puis pfuitt : plus rien.
On verra cet automne, les champignons ont une vie mystérieuse. ..
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Répondre