Cogitoz sur la sellette

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Holi
Messages : 2564
Inscription : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 58
Contact :

Cogitoz sur la sellette

Message par Holi »

Article sur France Info :
https://www.francetvinfo.fr/sante/enfan ... 74587.html

Enquête sur le marché juteux du HPI et en particulier sur JSF et Cogito'Z.
Extraits de l'article :
"Pour ce test HPI, cette maman a dû débourser 98 euros pour une première consultation, 410 euros pour le test de QI, 98 euros pour compte-rendu, et enfin, 88 euros pour une consultation de guidance familiale. Comprendre : apprendre à gérer ce diagnostic HPI. Soit au total : près 700 euros ."

"Sa formule a du succès. Jeanne Siaud-Facchin en a même fait une marque. Elle a fondé en 2003 les centres Cogito'z. Il y en a désormais 7 en France, et bientôt 4 à l’étranger. "

"Deux psychologues qui ont travaillé par le passé dans deux centres différents dénoncent “une forme d’emprise sur les patients” et des diagnostics qui seraient faits "au doigt mouillé".
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Shingouz
Messages : 49
Inscription : dim. 24 avr. 2022 16:22
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=11447]MéKicéShingouz ?
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Shingouz »

Oui, j'ai vu le reportage également. Mais j'avoue ne rien en penser à titre personnel, n'ayant jamais eu affaire à eux. Je peux juste ajouter que mon test "perso à moi que j'ai eu" ne m'a pas couté aussi cher... mais je ne suis plus un enfant. Je serais assez curieux de savoir, et ce serait le seul moyen de "mesurer" cela avec un poil de statistiques qui vont bien, combien ceux/celles d'entre nous qui l'ont fait ont du débourser ?
De mémoire, j'avais du au total payer un peu plus de 300 € chez un neuropsy pour trois séances (entretien préalable, test, compte-rendu).

Pour le reste, mon seul contact avec JSF a consisté à feuilleter l'un de ses livres à la FNAC. Je n'avais pas adhéré, trouvant cela un peu trop "simple" ou trop simplifié, comme vous voudrez.
J'avais plutôt acheté un bouquin de Kermadec, qui me paraissait un peu plus conceptuel, même si au final je n'y ai pas appris grand chose.
"I'd rather have questions that can't be answered than answers than can't be questioned."
R. Feynman

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2758
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Pascalita »

Hors-sujet
@Shingouz, c'est la somme moyenne demandée, me semble-t-il - du moins pour un schéma similaire : test et compte-rendu, et éventuellement entretien préalable.

On en parle ici et aussi , et même si l'échantillon n'est pas grand, je pense qu'il est assez représentatif.

Avatar de l’utilisateur
alohanna
Messages : 336
Inscription : mar. 27 oct. 2015 23:48
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6806.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Le Sud
Âge : 46

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par alohanna »

Je viens de lire l'article et voulais le citer ici...
Perso j'ai payé aussi autour de 300eur.
Pour cogitoz j'ai des amis dont la fille, suite à du harcèlement scolaire, a été prise en charge chez eux. Et par la suite j'ai eu de moins en moins de nouvelles. Alors justement je me posais des questions sur ce type de centre...

Avatar de l’utilisateur
FelixBox
Messages : 73
Inscription : ven. 16 août 2013 04:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/felixbox-t3908.html]Dans la boîte[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Bretagne
Âge : 42
Contact :

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par FelixBox »

Je pense que ça pointe peut-être un autre problème, le mythe selon lequel le HPI serait, en soi, la cause des problèmes ou des difficultés d'une personne.
Ça m'a amusé de voir apparaître furtivement la tête de quelqu'un qui peut potentiellement faire des dégâts (même si je ne remets pas forcément en cause sa bonne foi) : Siegfried Cey avec son université des Hauts Potentiels, qui fait dans la pensée positive pur jus (je l'ai quand même entendu dire qu'un gamin victime de maltraitances en était en partie responsable par sa manière d'être). Il a aujourd'hui une belle audience et aucun scrupules à user de ses talents (réels) de marketeur.

Ces gens n'ont absolument pas intérêt à ce qu'on vienne leur dire que les difficultés des HPI pourraient venir d'autre chose. C'est toute leur base marketing qui s'effondrerait (cela dit, je suis certains qu'ils trouveraient des alternatives).

Avatar de l’utilisateur
Wal
Messages : 271
Inscription : mer. 11 janv. 2017 16:12
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 44

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Wal »

Merci Holi pour le partage de ce reportage, j'étais passé à côté.
Il faut saluer le travail de ces journalistes, il me semble que c'est la première fois que JSF est aussi explicitement mise à mal dans un média grand public !
Est-ce la fin d'une époque ?

La suite de mon post étant à charge, je le mets entre balises.
S'il ne respecte pas les règles de participation du forum, je laisse un modérateur le supprimer...
► Afficher le texte
Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
Pogvitt
Messages : 26
Inscription : jeu. 9 juin 2022 22:24
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Pogvitt »

Je pense que ça pointe peut-être un autre problème, le mythe selon lequel le HPI serait, en soi, la cause des problèmes ou des difficultés d'une personne.
Le truc c'est que partant d'un postulat que, détecté HPI, nous faisons partie d'une population "hors norme" et que par conséquent il faille prendre des mesures spécifiques, ça esquive de manière assez commode la question de l'être humain "normal". Trop concentré sur un diagnostic creux, nous oublions que nous sommes des êtres vivants soumis à des lois biologiques, physico-chimiques, sociales et psychologiques, qui évoluons dans des environnements assez particuliers dont les règles ne sont pas claires et surtout dont les bénéfices et les coûts liés à notre mode de vie ne sont que rarement évoqués.

"Ah, lui il est -Etiquette quelconque-!"

D'accord, mais il est aussi homo sapiens, vivant en France en 2022, il pratique telle et telle activités, il forme des imaginaires, des récits, des associations, il interagit avec telles personnes...
Il serait peut-être temps de délaisser une vision centrée sur un aspect restreint et réducteur afin d'apercevoir le monde au travers d'une vision holistique.

Avatar de l’utilisateur
Holi
Messages : 2564
Inscription : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 58
Contact :

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Holi »

Pogvitt a écrit : sam. 11 juin 2022 13:00 Le truc c'est que partant d'un postulat que, détecté HPI, nous faisons partie d'une population "hors norme" et que par conséquent il faille prendre des mesures spécifiques, ça esquive de manière assez commode la question de l'être humain "normal".
Hors norme, oui, dans la mesure ou la population ayant un QI égal ou supérieur à 130 ne représente que plus ou moins 3% de la population, mais je ne comprends pas ce que tu veux dire par " il faille prendre des mesures spécifiques". À quoi fais tu référence ? Parce que malgré tout, les personnes HPI restent des humains normaux soumis aux mêmes conditions et règles que les autres. Je ne comprends pas ce que tu veux dire.
Pogvitt a écrit : sam. 11 juin 2022 13:00 Trop concentré sur un diagnostic creux
Tu peux développer ?

Il me semble que tu mets en opposition des choses qui n'ont pas de raison de l'être, ça n'est pas parce qu'on est HP qu'on cesse d'être un humain vivant dans un monde plus large.
Et il est toujours hasardeux d'établir ainsi des généralités.
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

Avatar de l’utilisateur
InMedio
Grille pain
Messages : 740
Inscription : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049] C'est ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 29

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par InMedio »

Toute prétention identitaire finit par se heurter au même obstacle : on peut supposer qu'il y a vraiment beaucoup (trop) de groupes pertinents pour n'importe quelle observation.
Même 15 jours après avoir abandonné toute couleur de chiffon sur le camp réunifié, les participants de Koh Lanta s'étripent entre rouges et jaunes jusqu'au dernier conseil. Ça fait 20 ans que ça dure et c'est réitéré à chaque fois.

Il serait peut-être temps de se rendre compte qu'on a tous besoin à un moment d'une vision restreinte parce que l'aspect holistique, prendre "tout" en compte (absolument tout ?) C'est beauuucoup trop compliqué pour nous quand on veut agir, prendre des décisions, ou juste ne pas mourir bêtement trop tôt (ce qui revient un peu au même finalement).

Et au passage, pour appuyer Holi et aller dans le même sens : dire qu'un résultat de 130 à un test de QI est loin de la norme, c'est limite un pléonasme.
Je vois le verre toujours plein
Mais je ne vois pas encore de quoi

Avatar de l’utilisateur
TourneLune
Messages : 13485
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 42

Ancien Membre de l'équipe

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par TourneLune »

Ben c'est un pléonasme, 130 c'est le seuil où on considère que c'est loin de la norme, quel que soit le sujet de la courbe de Gauss.

Pogvitt j'ai l'impression que tu prends un peu ton cas pour une généralité... Le test de QI est un outil, rien n'empêche de mal l'utiliser voire d'être poussé à mal l'utiliser. Mais en tant que tel il ne prend la place de rien et rien n'oblige personne à en faire l'alpha et l'oméga de nos vies. .. évidemment qu'on reste des humains...
La vision holistique c'est bien gentil mais une fois cette généralité exprimée, je suis pas certaine que nos petits cerveaux soient vraiment capables de tout embrasser en même temps. Mais entre ça et le mono facteur, il y a juste un paquet de nuances à aborder chacun de façon individuelle. La lecture de certaines choses à travers la douance peut aider
En fait l'unique filtre de lecture, forcément, y a un soucis...

Concernant cogitoz, il faut avouer que les petites psys payées 15e de l'heure qui font passer des bilans à la chaîne à 700e, jamais la même selon les rendez vous...
Des pratiques pour le moins étranges dans la relation patients psy.
On a aussi vu un diagnostic au doigt mouillé " si si madame, vous êtes ###Charcutier-zingueur en reprise d’études ###, vous avez tout le profil c'est évident!" Puis quand la personne en question insiste pour passer le test , obtient un bon 120 "ah non, vous n'êtes pas surdouée, vous n'avez pas la pensée en arborescence" ....
Le glissement du terme zeebre comme synonyme de surdoué vers un concept un peu à part, un peu plus vaste, qui ramène plus de clients...


C'est un peu logique que ça sorte à un moment, la pratique s'apparente plus à du marketing qu'à du soin. Maintenant je sais pas si ça méritait autant...

I

Avatar de l’utilisateur
Swinn
Messages : 1842
Inscription : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 57

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Swinn »

Si vous voulez rire un peu (quoique...)
Une page Linkedin qui montre jusqu'où peuvent aller les escroqueries à la souffrance et à la crédulité des gens.
Qui est un Pégase parmi nous ?
"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Avatar de l’utilisateur
Holi
Messages : 2564
Inscription : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 58
Contact :

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Holi »

:1cache: oh non !
Il y a du lourd là.
Heureusement les commentaires dessous remettent les choses à leur place.
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Jahroo
Messages : 1230
Inscription : lun. 24 déc. 2018 09:45
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic ... 39#p289139
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Ici et ailleurs
Âge : 44

Super contributeur

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Jahroo »

J'ai cliqué sur son lien en bas de page. Pour moi ça dépasse la simple escroquerie là.
Vigilance, gourou inside!
En plus, elle ne semble pas s'adresser à tous, tout est au féminin.
"J'aime la règle qui corrige l'émotion. J'aime l'émotion qui corrige la règle."
George Braque

Avatar de l’utilisateur
Brunehilde
Messages : 1198
Inscription : mer. 15 juil. 2020 15:29
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10783
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Brunehilde »

Mince à priori on perd ses rayures quand on gagne des ailes....bizarre tout ça :grin:
Pourquoi se préoccuper des chevaux à rayures quand on peut chevaucher des loups !
:guitare

Avatar de l’utilisateur
TourneLune
Messages : 13485
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 42

Ancien Membre de l'équipe

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par TourneLune »

Non mais faut pas trainer sur les réseaux sociaux et sur youtube, y a de tout en terme d'âneries et de gens qui cherchent à profiter de la misère des autres.
La différence avec Cogitoz c'est que l'escroquerie se voit quand même drôlement (ça n'empêche pas de tomber dedans quand on est en souffrance) et que Cogitoz dispose d'une aura de sérieux entre les vrais diplômes de psycho (là les diplômes c'est marketing, lol... ) et les passages à la télé et dans des médias divers.

Avatar de l’utilisateur
Pogvitt
Messages : 26
Inscription : jeu. 9 juin 2022 22:24
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Cogitoz sur la sellette

Message par Pogvitt »

Holi:
Hors norme, oui, dans la mesure ou la population ayant un QI égal ou supérieur à 130 ne représente que plus ou moins 3% de la population, mais je ne comprends pas ce que tu veux dire par " il faille prendre des mesures spécifiques". À quoi fais tu référence ? Parce que malgré tout, les personnes HPI restent des humains normaux soumis aux mêmes conditions et règles que les autres. Je ne comprends pas ce que tu veux dire.
Comme dit dans ma présentation, je suis youtubovore. C'est-à-dire que je passe beaucoup de temps sur youtube. On peut reprocher à youtube son contenu de qualité médiocre, le fait est qu'on trouve également des conférences de personnes dont il est ici question: Jean Siaud-Facchin et Madame (j'ai oublié le prénom) de Kermadek, et tant d'autres...
Or il se trouve que je les ai vues, leurs conférences. Et à part: oui les HPI ça existe, oui on a un tableau clinique, la seule chose qui est proposé c'est un ensemble de mesures d'accompagnement de l'enfant surdoué: aménagement des horaires scolaires, des activités, etc... on prend en compte leur "particularité".

Du coup, à moins que je ne m'abuse: le monde des psychologues cliniciens estime que le HPI est un cas à traiter par des aménagements de vie (et chacun croit avoir apporté une nouveauté qui réussit là où les autres ont échoué).
Du coup, la norme, elle, va parfaitement bien et peut continuer à vivre de manière parfaitement absurde sans que les institutions et les espaces sociaux ne soient interrogés.
Je ne suis pas de cette école. Je suis de l'école qui dit: regarde ce que c'est un être humain, regarde sur quoi s'articule le décalage que tu ressens, et empare-toi des outils existants afin de faire ta vie dans tout ce bazar.

Holi:
Il me semble que tu mets en opposition des choses qui n'ont pas de raison de l'être, ça n'est pas parce qu'on est HP qu'on cesse d'être un humain vivant dans un monde plus large.
D'accord, sauf que je n'ai pas dit ça. Ce que j'ai dit c'est que baser une pratique clinique sur le diagnostic HPI c'est absurde. D'une part parce que le concept d'HPI tel que présenté par la plupart des cliniciens est creux, et par creux j'entends: ne renvoie à rien de concret, de tangible, à part le test et un tableau clinique. Qu'est-ce que tu veux faire avec ça? T'as ajouté une entrée dans le DSM et tu as affaire à un clinicien qui va prendre en compte le fait que tu es "particulier" donc ta pensée a un fonctionnement "particulier"? Sauf que non en fait. Ca n'a juste aucun rapport.

InMedio:
Il serait peut-être temps de se rendre compte qu'on a tous besoin à un moment d'une vision restreinte parce que l'aspect holistique, prendre "tout" en compte (absolument tout ?) C'est beauuucoup trop compliqué pour nous quand on veut agir, prendre des décisions, ou juste ne pas mourir bêtement trop tôt (ce qui revient un peu au même finalement).
Tournelune:
La vision holistique c'est bien gentil mais une fois cette généralité exprimée, je suis pas certaine que nos petits cerveaux soient vraiment capables de tout embrasser en même temps. Mais entre ça et le mono facteur, il y a juste un paquet de nuances à aborder chacun de façon individuelle. La lecture de certaines choses à travers la douance peut aider
Mais à quel moment ai-je dit qu'il fallait avoir des quantités monstrueuses de connaissances dans tous les domaines? Ce n'est absolument pas ça le sens de mon propos.
Le sens de mon propos c'est que l'erreur commise consiste à restreindre à un élément (ici le test, diagnostic) une question qui a besoin de considérer dans son ensemble ce qu'est un être humain.
Je ne suis pas médecin généraliste, je ne suis pas neurologue, je ne suis pas psychologue clinicien, je ne suis pas ethnologue, pourtant j'ai la prétention que ces sciences/pratiques proposent des théories dont je peux partiellement m'emparer pour m'aider à comprendre ce qu'est un être humain et donc qui je suis. C'est tout. Et réfléchir en faisant des liens avec le plus de disciplines différentes ne peut qu'affiner ma compréhension. Mais à aucun moment je suis en train de dire: connais tout ou rien.

J'ai admis mal m'exprimer mais là il y a un énorme décalage entre nos messages.

Tournelune
Non mais faut pas trainer sur les réseaux sociaux et sur youtube, y a de tout en terme d'âneries et de gens qui cherchent à profiter de la misère des autres.
Sur Youtube il y a nombre de vulgarisateurs dans divers domaines. Il y a même des rediffusions de cours de Robert Sapolsky (auteur de Behave, entre autres, primatologue et professeur à Stanford). Il y a des gens qui montrent des techniques de bricolage diverses, il y a des reportages culturels qui permettent d'avoir un accès (quoi que différent d'une expérience directe) au monde. Ok, on y trouve quantités de conneries monumentales (comme sur twitter). Je ne regrette pas les milliers d'heures passées sur cette plateforme, chaque chose que j'ai vu m'a aidé à me construire, m'a apporté quelque chose. Youtube n'est certainement pas à fuir dans l'absolu, par contre apprendre à chercher et trouver ce qui en vaut la peine.

Répondre