Vos soluces pour faire baisser la pression

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2740
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 50

Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par sanders » ven. 22 mai 2015 23:48

Image Ben voui quoi, on courre, on courre, pis des fois on palpite, on fulmine, on tachycarde, on ... plein de trucs pas si graves mais pas si glops qui peuvent faire monter la pression de la cocotte en une minute et :@ !

Sauf que, si on la fait descendre régulièrement la vapeur ben ça peut permettre de pas se bouffer la santé. Et comme nous sommes une batterie de cocottes minute disparates (j'ai pas dit rate :P ) ça peut être intéressant de partager nos découvertes en soupapes et augmenter potentiellement nos possibilités de garder une pression suffisante mais pas plus.

Je n'envisage pas ici d'aborder les grands domaines : méditation, pratique sportive régulière, thérapie ... ni ne souhaite axer cette boîte à soupapes sous l'angle de la douance. Ce sont les petits trucs que vous avez réellement expérimenter et qui vous ont fait pousser de vrais soupirs (même si temporaires) de soulagement qui m'intéressent et qui je l'espère seront susceptibles de retenir votre attention.

Chaipu ki a dit que le repos c'est retrouver de l'énergie et pas forcément juste dormir, alors être plus serein ne devrait pas être forcément juste méditer ou se thérapiser ou ... des ptites astuces toutes simples ça peut aider aussi , non ?
Le premier jour du reste de ma vie : Un jour, J'ai pu observer que la poutre que je voyais dans l'oeil de mon voisin, je l'avais fait devenir paille dans le mien. Alors même que nous buttions sur les mêmes (em)bûches. Depuis, plus rien n'est pareil..

Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2740
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 50

Re: vos soluces pour faire baisser la pression

Message par sanders » sam. 23 mai 2015 00:40

Une heure à la bibliothèque universitaire, en nocturne, dans un boxe minimaliste :

Un vrai espace de ressourcement en zénitude. A 20H30 il y avait zéro bruit, peu de monde, pas trop de lumière, une ambiance feutrée. Et surtout, un micro espace épuré, délimité par des cloisons légères aux tons neutres, avec juste un bureau, une chaise, une petite lampe à lumière réglable, une prise de courant et ... c'est tout. Je suis restée une heure trente à bouquiner après une journée bien tendue et suis ressortie de là avec un poids en moins, vraiment.
Je compte renouveler l’expérience :) .
Le premier jour du reste de ma vie : Un jour, J'ai pu observer que la poutre que je voyais dans l'oeil de mon voisin, je l'avais fait devenir paille dans le mien. Alors même que nous buttions sur les mêmes (em)bûches. Depuis, plus rien n'est pareil..

Avatar du membre
Chacoucas
Messages : 1112
Enregistré le : jeu. 26 mars 2015 09:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Chacoucas » sam. 23 mai 2015 08:17

Musique, en écouter, encore mieux en jouer, encore mieux en mode improvisation pourquoi pas avec un ou eux potes avec qui on complique pas les relations outre mesure en utilisant autre chose que des notes... (les mots c'est stressant souvent).
Eventuellement toute activité créatrice ou conceptuelle (on sort du quotidien attention utilisé à un autre but que simplement répondre à l' environnement).
Respirer, donc sans parler de sport ou de yoga, parlons plein air, nature, montagne, océan....
S' enfermer, en effet, et se plonger dans un livre ou une série, une session dans un univers virtuel, se projetant dans une autre existence (le rêve fait ça... autant le faire éveillé aussi quand on peut ^^ ).
Justement éviter de parler aussi, surtout quand c'est sans aucun intérêt constructif. Ou alors avec quelqu' un ouvert d' esprit et amusant qu' on vient de rencontrer, refaire un peu le monde, éventuellement avec un vieux pote qui ne juge que très rarement les choses, aussi.
Y' en a surement plein d 'autres... Mais je pensais qu' à ça, là ^^.

Avatar du membre
Za
Messages : 2943
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Za » sam. 23 mai 2015 08:31

- Se faire un bon thé, ou une tisane-maison, si possible en bonne compagnie et surtout avec tout le rituel autour.
- Faire des câlins. Ben oui, ça marche quand même bien.
- Relire un livre/une BD qu'on connaît par cœur.
- Faire du feu. Regarder le feu.
- Regarder de grosses vagues déferler.
- Enfouir sa tête dans un panier de chatons, ou à défaut dans la fourrure ventrale d'un chat adulte pas trop agressif.
- Écouter un épisode de "Sur les épaules de Darwin".
- Marcher en montagne plusieurs jours d'affilée.
- Nager. Mieux : nager dans la mer. Encore mieux : nager dans la mer avec plein de poissons.
- Observer des animaux en général.
- Observer le processus de caramélisation d'une sauce teriyaki maison.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3522
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 50

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Grabote » sam. 23 mai 2015 08:40

Marcher dans la nature, plus c'est long, plus c'est bon.
Danser, seule ou avec un bon danseur, sur du plancher avec des musiciens c'est encore meilleur.
Nager, dans le lac, dans la mer, même à la piscine.
Dessiner, même si j'ai un peu oublier ces derniers temps.
Discuter avec un.e ami.e.
Travailler au jardin, découverte récente, efficace et agréable.
Faire un tour sur AS ;)
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
sandrinef
Messages : 2031
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 12:11
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Âge : 42

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par sandrinef » dim. 24 mai 2015 08:02

Je pars seule faire un tour en voiture, le fait de conduire me détend.
Et parfois je décide même d'aller m'offrir un petit cadeau( bouquin par exemple), ça me remonte le moral.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4721
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 40
Contact :

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Kayeza » dim. 24 mai 2015 17:40

En cas d'urgence, respirer de sorte que l'expir soit beaucoup plus long que l'inspir, genre deux à trois fois plus long minimum. Sur deux ou trois respirations, ça peut aider à se détendre.
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

classedeneige
Messages : 124
Enregistré le : sam. 24 nov. 2012 19:13
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par classedeneige » lun. 25 mai 2015 19:49

Pour moi aussi : nager.
Courir dans la forêt.
Aller en vélo dans un café , prendre un café et un macaron, et regarder les gens puis revenir à vélo.
Si c est la nuit, prendre une douche chaude et m allonger sur mon tapis de fakir une demi-heure.
Noter par petites phrases mes soucis, les voir à plat sur le papier m'aide à les circonscrire dans ma tête
je comprends rarement tout et parfois jamais rien.

Je n'ai pas de toi(t) qui m'abrite et il pleut dans mes yeux. Rilke

Avatar du membre
zwip
Messages : 247
Enregistré le : mer. 5 mars 2014 22:01
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4722.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 44

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par zwip » lun. 25 mai 2015 21:42

Fumer deux clopes d'affilée (facultatif, je pense), aller me coucher sur mon lit dans la pénombre sans enlever mes godasses et lire du Mallarmé (je sais bien, ça a un côté "j'suis snob, j'm'appelle Patrick mais on dit Bob" mais j'ai testé cet après midi et ça s'est révélé une fois de plus ultra efficace).
"Une pensée me traverse : Le dessin doit être juste puisqu'il est aussi confus que le modèle." (Roland Topor, "Portrait en pied de Suzanne")

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3522
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 50

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Grabote » mar. 26 mai 2015 13:58

Hors-sujet
Ah! si seulement on pouvait me parler d'amour tout nu dans la cour :$
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Cyrielle
Messages : 1156
Enregistré le : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : En construction...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 47

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Cyrielle » mar. 26 mai 2015 14:08

Le Sauna !
Une vraie séance complète (trois passages de +/- 15 minutes à plus de 85°, entrecoupés d'un bain d'eau glacée et de quelques minutes de repos allongé en terrasse extérieure... et c'est encore mieux quand il fait très froid). Quel que soit mon état antérieur, après ça, je lévite :levi , esprit vidangé et corps habité (assez rare chez moi).
Mais je n'invente rien : le sauna est un hypotenseur reconnu^^.

Sinon, une ballade en bord d'océan, hors-saison : le bruit des vagues, les couleurs changeantes de l'eau, la danse des mouettes, les embruns salés, le vent, le soleil, l'odeur de l'iode, la douceur du sable sous les pieds nus, la peau qui tire un peu... (soupir)
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Avatar du membre
Thalweg
un petit côté foufou!
Messages : 792
Enregistré le : sam. 27 déc. 2014 21:40
Présentation : Thor et le géologue
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Norska, à travers l'échancrure.
Âge : 29

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Thalweg » mar. 26 mai 2015 21:19

Je résous un Rubik's Cube (d'ailleurs avec la porte à côté, j'en ai un superbe à résoudre).
¬ ʻʻ … ʼʼ . ʻ … …ʻ … ; ʼʼ , ʻ

Avatar du membre
Azore
Messages : 108
Enregistré le : sam. 8 mars 2014 21:42
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4727.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Azore » mar. 2 juin 2015 21:53

En fait, ça dépend en partie du type d'émotion que tu veux contrecarrer.

D'une manière générale, j'ai remarqué que l'émotion la plus difficile à contrecarrer est la peur, notamment la peur de tout ce qui est vraiment irrationnel (peur d'être suivi, d'être "hanté" par quelque chose, etc.)

Il me semble que le plus efficace pour contrecarrer la peur est de se choisir un rituel rassurant, quelque chose qui est puissant pour nous (lié à notre vécu, typiquement) :
- visualiser quelqu'un qu'on aime fort et qui représente quelque chose de très positif (pour moi, c'est ma grand-mère qui était quasiment une sainte et qui riait tout le temps : je souris à chaque fois que je pense à elle)
- repenser à un souvenir agréable et fort en sensations (pour moi, c'est la mer en Bretagne qui s'écrase contre les rochers, le soleil sur l'eau, le vent qui te rentre dans les poumons, les cris des mouettes, etc.)
- allumer des bougies en imaginant que la lumière chasse ce qui nous fait peur
- croiser ses bras sur le buste et prendre ses épaules et se bercer tranquillement, ou si on peut, se recroqueviller sur soi-même en position fœtale

Pour contrecarrer l'anxiété/le stress :
- si on peut, se mettre dans la posture de l'enfant (yoga)
- respirer profondément
- faire une marche consciente
- sentir son corps en général (le poids dans les pieds par exemple)
- fermer les yeux et écouter les bruits
- regarder autour de soi sans penser à rien

Il existe encore de nombreux "trucs", mais je crois que les règles d'or pour qu'ils fonctionnent vraiment sont la personnalisation et l'association du mental et du physique, d'où l'idée de "rituel". Attention tout de même à ne pas tomber dans le TOC...
Azore
"Créer, c'est vivre deux fois." Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe.

Avatar du membre
joran
Messages : 1099
Enregistré le : dim. 26 juin 2011 00:39
Présentation : iuhbvfuigylkayg
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : *au pied de la montagne*
Âge : 42

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par joran » dim. 19 juil. 2015 22:26

De mon côté, c'est du pratico-pratique.
La bibliothèque (universitaire c'est le top, mais les autres ça marche aussi). Parfois c'est la version librairie.
Coudre. Coudre et encore coudre. Jusqu'au milieu de la nuit parfois. Mais ça me permet de canaliser esprit et corps.
Une pause coiffeur aussi, j'adore. Ça marche aussi en mode pause massage.

Sinon, en cas de besoin immédiat de faire baisser une pression largement excessive, il m'arrive de jouer à la madone italienne jalouse qui casse la vaisselle. La dernière fois, j'ai balancé 6 à 8 verres par terre.
Bien sûr, faut tout de même mettre une énergie suffisante dans le geste pour qu'il soit bénéfique. Puis le nettoyage pour me vider l'esprit.
Je ne conseille pas vraiment, et je l'utilise vraiment rarement. Mais c'est incroyable l'effet bénéfique que j'en tire sur le moment, et à titre tout à fait individuel.

Il m'arrive de rouler aussi. Mais comme je n'ai plus de moto sous la main, je fais moins. Je trouve ça beaucoup plus efficace qu'en voiture.

Voilà mes petits trucs qui sont venus spontanément. Il y en a sûrement d'autres auxquels je n'ai pas pensé.
"Il n'est point de bonheur sans liberté,
ni de liberté sans courage."
Périclès

Avatar du membre
Napirisha
Messages : 2753
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 37

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Napirisha » dim. 19 juil. 2015 23:18

Ce qui marche pour moi :
  • la couture, ça me vide la tête en m'obligeant à me concentrer sur ce que je fais.
  • un bon massage (j'ai découvert la relaxation coréenne, ça a un effet quasi magique sur moi)
  • un coup de fil à des amis, pour prendre de leurs nouvelles (sans ruminer mes soucis, c'est pas le but)
  • me parfumer. Je le fais rarement, soit quand ça va bien, soit au contraire pour l'effet "doudou"
  • écouter de la musique (Hildegarde von Bingen, c'est super efficace pour ça!)
  • écouter des bandes sons "pluie et tonnerre" sur you tube, celle ci par exemple [BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=nDq6TstdEi8[/BBvideo] . il y a aussi des version plage avec bruit de la mer....
  • faire des projets de vacances
  • marcher, même si je le fais beaucoup moins depuis que j'habite à 3mn à pied du bureau...
  • m'occuper du jardin de mon grand-père, en mode Attila : désherber, tailler les rosiers, couper tout ce qui dépasse, porter des brouettes de feuilles mortes... et boire un thé ou une bière bien fraîche avec mon grand père pour me récompenser de mes efforts (double effet soupape!)
Ce qui ne marche pas (toujours pour moi, pas dans l'absolu bien sûr!) : visualiser un paysage idyllique (la dernière fois que j'ai essayé, c'est l'image d'un volcan en éruption qui s'est imposée!), me distraire avec un jeu vidéo idiot ou un bouquin creux (ça change les idées le temps que ça dure, mais ne fait pas baisser la pression), le tricot (ça n'avance pas, ça m'agace!)

Ce que je vais essayer : regarder une bougie, les macarons, Mallarmé (moi aussi, je veux être snob!), le dessin
Hors-sujet
Joran, tu as quoi comme machine à coudre? Je n'ose pas coudre de nuit, j'ai peur de faire trop de bruit!
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Danava

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Danava » dim. 16 août 2015 01:54

Selon les circonstances, ce ne sont pas les mêmes techniques.
En situation de danger ou de peur intense, une litanie à marmonner ou en voix intérieure permet de s'accrocher, de ne pas défaillir. Réciter un Notre Père ou autre parole de sagesse permet également de se recentrer et d'élever l'âme dans les moments sombres.
Face au trac, tout simplement ne pas laisser sa pensée glisser sur la situation avant d'y être, la savoir en arrière fond mais s'occuper l'esprit, le mieux est de faire du tri dans ses pensées. Bien se préparer en avance mais parfois cela n'est pas possible et l'imprévu permet de ne pas être encombré, d'aller directement à l'essentiel. Se rappeler que si on ne peut pas tout prévoir, on a déjà démontré des capacités à dépasser l'imprévu quand il arrivait.
Seul face à un problème, commencer par prendre une feuille blanche et se centrer uniquement sur le sujet.
En stress modéré, prendre la moto et faire un tour pour vider la tête. Embrasser son chat dans le cou, elle faisant ronronronronronron :)

Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2740
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 50

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par sanders » mar. 25 août 2015 18:03

Merci à vous de remplir la sérénitèque :) .

Voici un bruit blanc ronronnant pour apaiser quelques tensions résiduelles.

► Afficher le texte
Le premier jour du reste de ma vie : Un jour, J'ai pu observer que la poutre que je voyais dans l'oeil de mon voisin, je l'avais fait devenir paille dans le mien. Alors même que nous buttions sur les mêmes (em)bûches. Depuis, plus rien n'est pareil..

Panta

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Panta » ven. 28 août 2015 13:41

La fuite.

Je fais malheureusement partie de ces gens cocotte minute, qui vont arriver à prendre sur eux, un peu, beaucoup, passionnément ET BOUM !

Je vais en parler cependant, mais j'ai remarqué que les gens avaient la fâcheuse tendance à prendre les "avertissement de montée de pression" soit pour de l'agression passive (Par exemple :"Je ne me sens pas bien, j'ai besoin que tu sois cool" sera compris comme "t'es con ou quoi ? Tu me fous la paix oui !" => forcément, ça plaît pas, et ça rajoute en pression.) soit ne comprendront pas qu'il s'agit d'une alerte silencieuse. "Si elle ne hurle pas, c'est que tout va bien".

Alors oui, pour éviter les dégâts, je fuis. Je m'isole, je m'en vais, je prendre mon chien et cassos dans la pampa, fumer une clope, écrire un peu, bref, tous les moyens sont bons pour me retrouver seule avec moi même, seule à me reconstruire dans ma bulle, seule, toute seule. Quand ça va mieux, je sors la tête et j'essaie de parler du problème de fond calmement.
Si la pression remonte, zioup, je m'isole de nouveau.
ça marche aussi quand je suis au travail, en soirée, avec des inconnus.
Je me lève, sans rien dire, et j'me barre. Yolo. Nafout'.
Et après, ça va mieux. :)

Avatar du membre
Coralie352
Messages : 707
Enregistré le : dim. 20 sept. 2015 16:01
Présentation : La Patte blanche ? C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 49.61132 ; 6.12934
Âge : 47

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Coralie352 » mar. 29 sept. 2015 09:57

Ca dépend des situations...

SI c'est quand je travaille ou travaillait en bureau : casque sur les oreilles avec soit du DCD, du Gandalf ou bien le son de l'eau ou des vagues.

Quand j'ai du mal à dormir parce que trop de choses dans ma tête (stress ou bouillonnement d'idées) je mets les vagues (ça va bien avec ma relaxation/auto-hypnose).
J'aime bien aussi le bruit de la pluie...

Si c'est en réunion, j'essaie de respirer profondément avec des inspirations plus courtes que les expirations et je mets mes mains à plat devant moi ou sur mes cuisses... Ca relâche mes tensions intérieures et physiques.

Quand j'avais mon chien, je partais en longues balades à marche rapide, plusieurs heures. Je rentrais fatiguée et une bonne douche ou un bon bain pour finir le tout.

Si j'ai l'occasion : un coucher de soleil avec une tasse de thé/tisane en main.

Sinon, un bon jacuzzi... avec les bulles qui vous ballotent de partout, suivi d'un bon massage.

Et enfin l'ULTIME : faire la planche dans une piscine thermale, se laisser flotter et écouter les bruits.
Hors-sujet
Par rapport à "faire la planche dans une eau chaude", je me suis toujours demandée ce que ça me ferait d'essayer un caisson de privation sensorielle. Je ne sais pas où on peut essayer ça
"Those who would give up essential Liberty, to purchase a little temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety."
Benjamin Franklin, 1755

Avatar du membre
Galadriel
Messages : 398
Enregistré le : jeu. 23 juil. 2015 16:38
Présentation : J'y wais
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Parmi les canards et les étoiles

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Galadriel » mar. 29 sept. 2015 14:38

Pendant longtemps la cocotte minute a explosé, cris et verres cassés je connais.

Puis j'ai appris à au minimum, fuir la situation, aller prendre l'air, faire le tour du paté de maison autant de fois que nécessaire.

Au boulot, pareil,prétexter un besoin urgent permet de s'isoler quelques minutes afin de faire quelques grimaces, de jurer silencieusement pour évacuer le stress.

Sinon quelques exercices de respiration et autres trucs appris en sophrologie m'aident aussi dans les cas d'urgence.

Dans l'absolu le truc qui me calme c'est la mer, l'océan, mais pas de chance j'habite un peu loin des côtes pour m'en servir.
“L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris." Giacomo Casanova

Avatar du membre
Léo
Messages : 665
Enregistré le : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest
Âge : 37

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Léo » sam. 3 oct. 2015 18:32

Je ne pensais pas qu'un jour je prendrais quelques minutes pour respirer... en cohérence cardiaque. Exercice assez simple et pour qui craint "devoir" lâcher prise, c'est pas obligatoire. Il s'agit d'une technique de contrôle du rythme de la respiration. Environ 6 cycles respiratoires par minute permettraient (et permettent) d'abaisser la tension. Il y a des applications gratuites sur les téléphones qui aident à se caler sur le bon rythme. Sur internet aussi. Tapez "cohérence cardiaque" et vous trouverez sans problème.

J'apprends cette technique depuis un mois à peu près et je constate que ça m'aide à me poser et même à accélérer l'endormissement (et ça, c'était pas gagné). Je pratique de façon quotidienne, 3 fois par jour. J'ai lu qu'il était important de pratiquer quotidiennement afin de s'habituer à respirer correctement sans plus avoir à y penser.

http://www.symbiofi.com/fr/coherence-cardiaque
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrowicz

sophielagirafe

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par sophielagirafe » mar. 20 oct. 2015 11:04

quand la soupape se soulève, ce qui sort en premier et me libère, ce sont... les jurons les plus grossiers qui soit. JE sais, devant les enfants, c'est pas terrible, mais ce sont des jurons, pas des insultes et c'est soit ça soit je jette des objets contre les murs! La violence en moi me fait très peur et je sais qu'elle peut les effrayer beaucoup aussi, alors ça sort par les (gros) mots.
La fuite pour se mettre à l'écart, quand je le peux, aussi.

ensuite ce qui fait du bien, c'est l'odeur de mon chat et son ronron, et de manière générale toutes les odeurs que j'affectionne : mon mari, certaines huiles essentielles, un gâteau ou une blanquette, le thym serpolet...

Mylène
Messages : 11
Enregistré le : lun. 24 août 2015 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6587.html
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: Vos soluces pour faire baisser la pression

Message par Mylène » mar. 20 oct. 2015 12:12

Bonjour, mes "trucs" sont assez similaires.
Pour faire descendre la pression de la semaine, une coupure, une promenade en bord de mer. J'ai la chance d'avoir la mer à 30 minutes. Après avoir marché au vent, je m' installe sur la plage, et je regarde les galets. J' en rapporte toujours à la maison, je les laisse à l' entrée de la cour. Sur une plage de sable je fais des châteaux. Ce qui m'intéresse est la recherche des objets à planter dans le sable et observer les grains.
Si j'ai une contrariété à la maison, je me mets au piano et je joue tout ce que je peux, sans travailler.
Au maximum je m' évade, grâce à la lecture, encore plus agréable avec un bon thé et auprès du feu.
Jouer avec mon chat, je lui ai appris à jouer comme un chien, ou me plonger la tête dans son ventre s'il est d'accord.
A l' extérieur dans les situations stressantes, s'il faut que je reste présente, grandes respirations. Mais si je peux fuir, (réunions etc) je plonge dans mon monde imaginaire. Idem en famille.
Le soir, je lis un livre au salon. Mais au moment de me coucher, je lis une bd ou un manga au lit car la lecture m' a mise en éveil.

yokainoshima
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2019 15:52
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

La vidange émotionnelle/hyperexcitabilité

Message par yokainoshima » ven. 2 août 2019 07:01

Message de la jardinerie :
Topics fusionnés

bonjour,

Je ne suis pas certaine que cela soit lié uniquement à la douance et je ne vois aucun soucis au déplacement du post dans une meilleure rubrique.

Ma grande question du moment c'est d'apprendre à gérer mon hyperexcitabilité qui me pose des problèmes. J'ai la facheuse tendance à ne pas Savoir faire tomber la pression, lâcher prise, mais également à tomber dans une forme de surenchère d'excitation. Cette surenchère peut être émotionnelle, mais aussi physique (agitation).
J'ai du mal à ne pas me laisser emporter par ce que j'appelle le "flux".

Exemple 1: en ce moment, dans mon travail je ne me sens pas bien. Plusieurs de mes collègues sont également en diffcultés/mal être. Comme je suis représentante du personnel et que j'attire peut être aussi les confidences, ils viennent souvent me parler.
Et je finis par m'emméler, leur malaise devient peut être le mien, ou en tout cas fait écho au mien, jusqu'à faire caisse de résonnance et devenir super envahissant. Il y a comme une sorte d'escalade sans fin.

Exemple 2:lorsque je suis sous tension, mon corps devient agité, mes extrémitées me brûlent, mes musclent peuvent devenir durs, je ressens physiquement une très forte agitation. Et je n'ai pas de truc pour calmer cette intensité, vraiment compatible avec la vie en société.

Globalement, quand je pars en vrille de cette façon, j'essaie de m'isoler et quand c'est possible, je pars en rando solitaire. Ce qui me fait défaut, c'est d'avoir un ou des moyens de gérer la montée sans arriver à ces états là et qui ne nécessiterait pas autant de disponibilité et de temps.

Ma question (pardon pour le préambule un peu long):
- si cela vous parle, quels moyens avez vous pour vous apaiser, qui soit compatible avec la vie en société, et à disposition un peu n'importe où?

Suite à une discussion avec asdf sur le tchat, j'ai trouvé cela:
https://www.youtube.com/watch?v=wyUmUJNC8Qo
qui pourrait me correspondre.
(Merci asdf :cheers: )

J'avais entendu parler de cohérence cardiaque, mais je n'arrive pas à le faire.
J'ai tenté la méditation et j'ai du mal à ne pas partir en rumination.

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1221
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: La vidange émotionnelle/hyperexcitabilité

Message par Unesoprano » ven. 2 août 2019 08:25

Je suis formée en cohérence cardiaque, puis-je te demander ce que tu n’arrives pas à faire? Aller jusqu’au bout de l’exercice? Pour « traiter un terrain » et que le corps réapprenne la détente, il faut au moins 3 semaines et pratiquer l’exercice de 5 minutes 3 fois par jour puisque l’effet de celui-ci dure 4h sur la physiologie.

Le principal problème du stress, c’est de savoir récupérer de celui-ci. Sinon, le corps garde son empreinte : respiration haute, rapide, rythme cardiaque plus élevé entre autre. Par ailleurs, sous l’effet du stress on peut avoir des distorsions et se tromper sur les risques réels. On connaît bien ça en musique. « Je n’ai pas droit à l’erreur » « tout doit être parfait » ce qui entretient le stress.

Lorsqu’on est très tendu, et depuis un certain temps, se détendre n’est pas confortable. Il faut quelquefois affronter les raisons psychologiques qui ont conduit à cet état, les appréhender autrement. On peut se découvrir résistante au changement, à l'évolution. Se détendre, c’est également se reconnecter à la parole du corps, c’est ôter sa cuirasse psychique, et quelquefois on est pas prêt. Dans mon métier, j’ai déjà rencontré cela avec certains élèves. Cela leur coûtait moins de rester tendu.

Tous ces outils sont complètementaires : relaxation, sophrologie, cohérence cardiaque. Mais ils nécessitent du temps et ce n’est pas comme un cachet que l’on prend et hop on a plus mal à la tête. Ils permettent de garder un terrain « en bonne santé », si je puis dire. Et alors, effectivement, on peut utiliser la respiration en société pour se détendre de nouveau si on sent qu’on se raidit, ou part vers la tension. Mais cela ne se fait pas en 3 jours. Mon métier étant en majeure partie fondé sur l’acte respiratoire, je peux te le dire.

Côté méditation, c’est pareil. C’est un chemin, éduquer son esprit, le comprendre lorsqu’on prend conscience de ses ruminations demande un peu de temps. Combien de temps as-tu consacré à cette pratique?

Es ce que tu fais assez de sport? Cela permet de décharger des tensions, et c’est bon pour mettre en route plein d’hormones qui luttent contre le cortisol, l’hormone du stress.
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Répondre