Le Trouble Dissociatif de l'Identité

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Obsidian
Messages : 102
Inscription : mer. 8 juil. 2015 19:04
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/que-dire-t6435.html]Coucou ![/url]
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 26

Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Obsidian »

Coucou !
Aujourd'hui, je me suis dit que ça pourrait être intéressant de vous parler du TDI !
C'est un sujet que je trouve absolument fascinant, et j'espère arriver à trouver les mots justes pour vous toucher et vous faire ressentir cette même fascination que j'ai pour ce trouble.
Bonne lecture !

Dans la culture populaire, on confond souvent le TDI avec la schizophrénie, de par la méconnaissance que possède le public sur ces troubles. En réalité, les deux sont à séparer : la schizophrénie, appartenant à la catégorie des troubles psychotiques, se présentera le plus souvent sous la forme d'hallucinations touchant la plupart les modalités sensorielles (principalement visuelle et auditive). L'individu touché entendra généralement des voix lui lançant des commentaires négatifs sur ce qu'il est, ce qu'il fait, etc (je précise : ceci n'est qu'un résumé des caractéristiques principales présentes chez une personne avec schizophrénie, toutes n'y sont pas).

Le Trouble Dissociatif de l'Identité se caractérise par la présence de deux, voire plus, personnalités (alter) chez un individu, prenant tour à tour le contrôle de son comportement, ainsi que l'incapacité pour cet individu de se rappeler de souvenirs personnels. Toutes les identités ont leur personnalité propre. Chez tous les sujets, on en retrouve une "basique", première, celle d'origine et qui porte le nom de baptême de l'individu. La plupart du temps, cette identité sera "passive, dépendante, dépressive et éprouvera un sentiment de culpabilité" (DSM IV). Arrivent ensuite les autres, possédant leur propres caractéristiques, souvent opposées à celles de l'identité de base : âge, sexe, culture générale, intérêts, etc.

Toutes ces identités sont différentes les unes des autres, peuvent entrer en conflit entre elles, ou s'entre-aider. Certaines auront même des fonctions spécifiques, mais presque toujours dans le but de protéger l'identité première (certaines personnalités seront plutôt passives, voire auto-destructrices, mais dans l'ensemble, elles sont là pour protéger l'individu).

Magnifique transition pour parler... de l'origine de ce trouble !

Le DSM IV n'indique pas quelles pourraient être les origines des différentes identités. Cependant, il est fréquent que les personnes souffrant de TDI expliquent avoir été les victimes de traumatismes (agressions sexuelles, violences) durant leur enfance. Les cliniciens étudiant ce phénomène s'accordent à dire que ces expériences sévères et récurrentes pourraient être la cause de ce trouble. Ainsi, les "alters" seraient une production "d'enfants traumatisés dans le but de compartimenter les émotions et souvenirs accablants liés au trauma" (Alters in dissociative identity disorder Metaphors or genuine entities?, H. Merckelbach, G. J. Devilly, E. Rassina)

Je vais m'arrêter ici pour l'instant. Le plus gros a été dit, je vous laisse donc à vos claviers ! Posez vos questions, je me ferai un plaisir d'y répondre !!

Avatar de l’utilisateur
Lyra
Messages : 319
Inscription : ven. 3 mars 2017 16:59
Profil : Bilan -
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Lyra »

Ah super !! Je n'ai pas grand chose à dire de plus sur le sujet, le connaissant mal, mais c'était quelque chose qui me passionnait enfant suite à la lecture d'un roman (Nous n'irons plus au bois de Mary Higgins Clark) que j'avais piqué dans la bibliothèque familiale. Il parle justement d'une jeune femme qui a développé un dédoublement de personnalité (il y avait la "séductrice", l'"enfant"... etc) suite à un enlèvement subit quand elle était petite.

D'autres références seraient Les mille et une guerres de Billy Milligan de Daniel Keyes (que je n'ai pas lu mais qui est sur ma liste !), dont le protagoniste (qui a réellement existé) a inspiré le film Split, le célèbre Fight Club, ou encore tout ce qui concerne Dr Jekyll et Mr Hyde !
Aimant la ritournelle, les calembours et les gros mots

Détrash

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Détrash »

Sujet qui m'interpelle je dois dire.
Je n'ai pas trop lu de doc la-dessus mais une question me vient de suite à l'esprit. Je lis pas mal en ce moment concernant ces comportements que les anciennes victimes d'agression ont tendance à répéter dans le but de se protéger, reproduire volontairement un schéma par exemple, je sais pas si l'explication suffit mais on parle de "comportement dissociatif" je crois. J'aimerais savoir comment on fait la différence entre un simple comportements dissociatifs (qui eux aussi peuvent durer des années et devenir des sortes de réflexes) et un TDI? à moins que ce ne soit la même chose.
Et comment faire la différence entre un comportement auto-destructeur du à syndrome de l'imposteur et celui lié à un TDI?
Ce trouble est donc forcément du à un traumatisme dans l'enfance ( puisque que l'identité n'est pas encore construite) ou peut il survenir à l'age adulte?
ça en fait des questions mais c'est pas mon domaine et j'avoue que lire un bouquin là-dessus me perdrait plus qu'autre chose.

Marquise de Cerfeuil
Messages : 10
Inscription : sam. 17 févr. 2018 19:21
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Marquise de Cerfeuil »

Le trouble dissociatif, c'est quand on se "détache" de ses émotions suite à un traumatisme. On n'a pas plusieurs personalités mais on peut se sentir envahis par des pensées (phobies d'impulsion notamment) qui pourraient appartenir à l'agresseur (dans les cas de stress post traumatique): on a peur de devenir agresseur à son tour. Une personne de mon entourage proche souffre de ce trouble suite à un stress post traumatique, et cette dernière a une seule personnalité, elle est juste envahie par des angoisses qui ne lui appartiennent pas.

Je pense connaitre une personne qui a un TDI. D'ailleurs, c'est à force de me poser des questions sur cette personne que je suis tombée sur de la documentation concernant ce trouble. Ce sont deux comptes différents sur les reseaux sociaux avec des propos différents, deux groupes d'amis dissociés, deux looks et personnalités différentes selon le groupe d'amis (une très festive, dans l'excès, et une autre très pro, très raisonnée), des trous de mémoire.

Détrash

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Détrash »

Marquise de Cerfeuil a écrit : lun. 30 avr. 2018 09:20 Le trouble dissociatif, c'est quand on se "détache" de ses émotions suite à un traumatisme. On n'a pas plusieurs personalités mais on peut se sentir envahis par des pensées (phobies d'impulsion notamment) qui pourraient appartenir à l'agresseur (dans les cas de stress post traumatique): on a peur de devenir agresseur à son tour. Une personne de mon entourage proche souffre de ce trouble suite à un stress post traumatique, et cette dernière a une seule personnalité, elle est juste envahie par des angoisses qui ne lui appartiennent pas.
Ah je vois, j'ai connu ça.
J'ai eu pas mal de souci à me construire une identité, et la suradaptation n'aidant pas, à un moment de ma vie, j'avais cette forte impression d'être plusieurs personnes. Je crois que ce qui m'intrigue dans le fond au sujet du TDI c'est de savoir si c'est toujours aussi "spectaculaire" que ce qu'on voit au cinéma, style Jekyl et Hyde... Bref je me demande si un tel trouble peut être "camoufflé".

Par contre je regardais un truc j'avais trouvé ça sur google.
https://cvpcontrelaviolencepsychologiqu ... efinition/

je recopie la définition, ça dit:
"Les troubles dissociatifs sont caractérisés, selon le DSM-IV (1)par la survenue d’une perturbation touchant des fonctions normalement intégrées, comme la conscience, la mémoire, l’identité ou la perception de l’environnement. Ils sont donc dus à des traumatismes.
Cinq troubles dissociatifs sont identifiés: l’amnésie dissociative, la fugue dissociative, le trouble dissociatif de l’identité, le trouble de dépersonnalisation et trouble dissociatif non spécifié."

Avatar de l’utilisateur
Obsidian
Messages : 102
Inscription : mer. 8 juil. 2015 19:04
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/que-dire-t6435.html]Coucou ![/url]
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 26

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Obsidian »

En trainant un peu sur le net, j'ai fait la découvert d'une artiste souffrant de TDI : Kim Noble.

Dans son livre autobiographique, il est expliqué que vers l'âge de 3 ans, sa personnalité se fragmenta en de multiples personnalités. De ce que j'ai compris, certaines ont continué à exister dans le temps, d'autres ont disparues ou sont apparues. A l'heure actuelle, elle en possède 20. Ce changement eu comme cause de nombreux abus sexuels, perpétrés par des personnes s'occupant d'elle. Ses parents ayant tous deux un travail, ils la laissaient souvent, elle et sa soeur, à la charge d'amis, voisins, membres de la famille. La plupart étaient attentionnés et prenaient soin d'elles, mais ce n'était pas le cas de tous.
En 2004, 13 de ses personnalités se découvrent une passion pour le dessin et la peinture lors de séances d'art-thérapie.

Ces vidéos sont des extraits de l'émission de télé américaine d'Oprah Winfrey.
► Afficher le texte
Il est intéressant de préciser que l'histoire de cette dame a été utilisée par certaines personnes comme preuve de l'existence du projet MK Monarch.
► Afficher le texte
Après quelques recherches et la lecture en diagonale d'un extrait de son autobiographie, il n'est fait mention nulle part, par Kim Noble, de l'implication d'un projet top secret mené par des agences gouvernementales dans ce qu'elle a vécu.

Voici une sélection de quelques unes des oeuvres peintes par ses 13 personnalités, chacune possédant leur style et des thèmes qui leurs sont propres.
► Afficher le texte
Certaines autres dépeignent des scènes assez violentes et difficiles à voir. J'avoue hésiter à les mettre ici. De toutes façons, vous en verrez quelques unes dans les vidéos postées ci-dessus, et si la curiosité vous prend, vous en trouverez un peu plus sur internet. Je préfère prévenir : j'ai eu du mal à les regarder.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 4177
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Judith »

Sur le sujet du TDI, il existe de plus en plus de ressources de qualité.
L'une d'elles est une chaîne Youtube couplée à un blog, copilotés par deux personnes concernées par le trouble : j'en ai déjà parlé ailleurs et je ne suis pas convaincue par l'intégralité du contenu, mais une vidéo vient d'y sortir que j'ai trouvé excellente. Elle est consacrée à ce qu'on appelle en anglo-saxon l'"inner-space", ou en français le "monde intérieur" où peuvent vivre et fonctionner les différentes parties de la personne multiple au fil des différents moments de dissociation.
C'est sur la chaîne de Partielles, Qu'est-ce qu'un innerworld?
C'est clair, nuancé et très instructif.

Le thème abordé peut intéresser, outre les personnes concernées par le TDI et les éventuels curieux à ce sujet, toute personne confrontée à des épisodes dissociatifs, puisque le monde intérieur est un moyen "inventé" par le cerveau pour réguler et gérer la dissociation.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Judith pour son message :
GraineDeNana

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 4177
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Judith »

Les troubles dissociatifs ne se résument pas au TDI, loin de là, et on parle même de "spectre dissociatif" un peu comme on parle de "spectre autistique". Il existe aussi par exemple, dans le DSM-V, l'ATDS (Autre Trouble Dissociatif Spécifié) et le TDNS (Trouble Dissociatif Non Spécifié). Ce sont des troubles où il y a de la dissociation, mais pas forcément de l'amnésie ni de la dépersonnalisation.
Une chaîne de vulgarisation assez récente, bien informée et qui présente l'avantage de proposer des vidéos très courtes et esthétiquement soignées (avec un choix dans les dessins et les fonds qui me plaît particulièrement parce qu'il flatte mon goût pour le floral :honte: ) offre un bon aperçu de la question et de l'évolution qui peut se produire entre les différents troubles.

C'est donc à regarder, si le sujet vous intéresse, sur Le jardin miniature. :tourne:
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Judith pour son message :
GraineDeNana

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2778
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Pascalita »

Merci pour ces liens, Judith ; c'est effectivement instructif pour les curieux qui souhaitent savoir un peu de quoi on parle. :)

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 4177
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Judith »

Pascalita a écrit : sam. 4 sept. 2021 08:13 Merci pour ces liens, Judith
De rien, c'est avec plaisir. L'avantage des deux chaînes Youtube, c'est que leurs auteurs font le choix d'une vulgarisation très claire sur une question complexe et qui est souvent l'objet de confusions, voire (hélas) d'une forme de fascination peu recommandable et reposant sur des idées fausses. C'est ce qui m'a conduite à partager les deux liens.

Avatar de l’utilisateur
Psyché
Messages : 166
Inscription : mer. 25 août 2021 22:07
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Psyché »

Comme prévu (et un peu à la bourre) je poste ici la conférence d'Olivier Piedford-Marin, psychotraumatologue, sur la question des traumas complexes et comment aborder les patients concernés.
Son approche est particulièrement bien adaptée et au-delà de tout ce qui touche aux traumatismes et leurs conséquences, je pense que c'est également riche d'enseignement dans la manière qu'on a de communiquer les uns avec les autres au quotidien.
Apprendre à déceler un trouble éventuel chez une personne, comment s'y prendre pour ne pas la brusquer dans une approche plus humaine et empathique de la thérapie.

Olivier Piedfort-Marin - Psychotraumatologie
Je veux bien qu'on doute de ma santé mentale, mais pas de ma sincérité.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 4177
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Judith »

En complément de la conférence signalée plus haut, on peut lire un article très fouillé sur la théorie de la dissociation structurelle (qui fonde le point de vue d'Olivier Piedfort-Marin) sur ce lien.

La théorie de la dissociation structurelle provient essentiellement d'une relecture et d'une modernisation des travaux du psychologue français Pierre Janet. Celui-ci décrivait, il y a environ un siècle et demi, des patients souffrant de ce qu'il appelait une "désintégration" de la personnalité consécutive à un épisode traumatique, et avait supposé que le choc entraînait, chez certaine personnes, un défaut d'intégration d'une partie du vécu.
A la suite de ses travaux, plusieurs cliniciens spécialisés en traumatologie ont élaboré un modèle assez simple : suite à un ou des chocs psychiques répétés, une partie des souvenirs et des émotions associées au trauma se sépare en une sorte de "sous-personnalité" refoulée, très dysfonctionnelle, tandis que s'élabore une personnalité fonctionnelle mais amputée des éléments traumatisants du vécu. Ces deux personnalités, appelées respectivement Personnalité Émotionnelle et Personnalité Apparemment Normale, cohabitent dans l'esprit du malade qui oscille de l'une à l'autre en fonction des stimuli rencontrés. Chacune d'elle peut se subdiviser, aboutissant à des structures psychiques très fragmentées et parfois incohérentes. Le principal ouvrage exposant ce modèle est Le soi hanté, Dissociation structurelle et traitement de la traumatisation chronique d'Otto van Der Hart.
La théorie a rencontré beaucoup de succès. A ma connaissance, elle est parfois (et de plus en plus) contestée mais elle mérite d'être connue.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 4177
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Judith »

Je signale une nouvelle vidéo, plutôt bien faite, de la chaîne des Partielles qui traite de la prise de conscience de la multiplicité psychique, que ce soit dans le cadre d'un trouble dissociatif ou non.
C'est ici.

Le contenu est sérieux et accessible, comme toujours.
Un point me semble toutefois devoir être précisé : la notion d'amnésie traumatique, utilisée en fin de vidéo, est présentée comme une évidence. Or elle ne l'est pas : c'est une notion, inspirée du concept freudien de refoulement, qui demeure sujette à une controverse importante dans le monde de la psychiatrie moderne. Donc à prendre avec précaution et en conservant un esprit critique. Il est hors de doute que les événements traumatisants peuvent modifier la mémoire : comment et jusqu'à quel point, c'est encore mal établi.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 4177
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Judith »

Pour approfondir le sujet à partir de résumés fouillés et de références scientifiques de qualités, je conseille ce site, qui est bien fait et dont les sources sont toujours clairement indiquées.

Dissociative Identity Disorder Research

C'est en anglais, mais c'est de l'anglais scientifique facile à lire. Le contenu fait à peu près complètement le tour de la question, en exposant les acquis et les hypothèses de recherche en cours à l'heure actuelle. A explorer sans modération, si l'on se sent curieux sur cette pathologie mentale et qu'on souhaite marcher en terrain aussi sûr que possible.

Avatar de l’utilisateur
GraineDeNana
Messages : 1097
Inscription : sam. 4 déc. 2021 07:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php? ... 66#p349066
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : 50 allée Georges Perec
Âge : 50

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par GraineDeNana »

A l'occasion de la parution d'une BD dont le sujet est la personnalité complexe de Pessoa (BD que je n'ai pas lue), je me suis posé la question de la possibilité d'un TDI chez cet écrivain, dont je lis que dès l'âge de 5 ans il semblait avoir déjà un hétéronyme et qui ensuite semblait présenter une humeur très fluctuante et une personnalité (des personnalités) pleines de paradoxes.

Qu'en pensent les personnes averties qui fréquentent ce fil ?
Connaissez-vous d'autres écrivains qui ont utilisés de multiples hétéronymes ?
► Afficher le texte
Quand on arrive au monde, la vie est déjà commencée. C'est pour ça qu'on ne comprend rien à l'histoire.
Natacha de Pontcharra

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 4177
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Judith »

GraineDeNana a écrit : dim. 20 mars 2022 18:54 Qu'en pensent les personnes averties qui fréquentent ce fil ?
Je ne crois pas qu'on puisse poser un diagnostic, TDI ou quoi que ce soit d'autre, sur quiconque à partir d'une œuvre et/ou d'une biographie. Même dans le cas d'écrivains reconnus de leur vivant comme gravement malades (Antonin Artaud par exemple), il me paraît impossible de projeter sur eux les catégories de la nosographie actuelle sans risque d'erreur majeure, ne serait-ce que par anachronisme.
GraineDeNana a écrit : dim. 20 mars 2022 18:54 Connaissez-vous d'autres écrivains qui ont utilisés de multiples hétéronymes ?
Oui.
On parlait dans un autre fil de Charlotte Brontë : elle a rédigé des quantités d'œuvres de jeunesse sous des identités multiples avec des styles très différents, imités des nombreux écrivains de la bibliothèque de son père.
Soren Kierkegaard a rédigé une grande partie de son œuvre sous hétéronymie, on lui connaît plus d'une douzaine d'identités littéraires.
Autre exemple encore, Romain Gary. On connait surtout son "double", Emile Ajar, avec lequel il a mystifié toute la critique de son époque, mais il avait au moins quatre autres hétéronymes.

Avatar de l’utilisateur
Psyché
Messages : 166
Inscription : mer. 25 août 2021 22:07
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Psyché »

@GraineDeNana
Psyché à cause de vous je vois des TDI partout, je ne vous dis pas merci ! :rofl:
:D C'est juste un autre angle de vue, tu regardes simplement le psychisme humain (pas que le TDI spécifiquement) au travers de ses œuvres avec plus d'attention et je ne pense pas que ce soit un mal que de s'essayer à une autre tournure d'esprit pour poser de temps à autre un regard neuf sur le monde. : )
A l'occasion de la parution d'une BD dont le sujet est la personnalité complexe de Pessoa (BD que je n'ai pas lue), je me suis posé la question de la possibilité d'un TDI chez cet écrivain, dont je lis que dès l'âge de 5 ans il semblait avoir déjà un hétéronyme et qui ensuite semblait présenter une humeur très fluctuante et une personnalité (des personnalités) pleines de paradoxes
Tu peux supposer avec les indices à ta disposition mais, à moins qu'elle ne te le confie, tu ne pourras jamais être sûre de rien. Et ce n'est pas bien grave au fond, l'important c'est ce que tu vas pouvoir observer, les points que tu vas relier, l'enquête en filigrane que tu vas mener. Tout ce qu'on a, au fond, quand on pénètre en terre inconnue (et d'ici à ce que la pleine connaissance y plante définitivement son drapeau), cette notre propre subjectivité. Après avoir assimilé les bases de l'approche scientifique, écoute toujours ce qui te parle intérieurement, quel que soit le domaine, et tu y trouveras des réponses : )
Je veux bien qu'on doute de ma santé mentale, mais pas de ma sincérité.

Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 2314
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par PointBlanc »

GraineDeNana a écrit : dim. 20 mars 2022 18:54Connaissez-vous d'autres écrivains qui ont utilisés de multiples hétéronymes ?
Il y a Antoine Volodine, qui publie sous quatre autres noms en plus du sien, mais sa démarche me semble surtout politique - la notion de communauté, de collectif étant centrale chez lui. Les productions de ces différents hétéronymes sont très cohérentes et s'inscrivent dans ce courant, le post-exotisme, dont ils sont les seuls représentants. Volodine ne reconnaît d'ailleurs pas d'autre écrivain post-exotique en-dehors de ceux sous le nom desquels il publie ou qu'il a mentionnés dans son œuvre ; le cas de Maria Soudaïeva est un peu plus compliqué, Volodine, à ma connaissance, n'ayant jamais confirmé pour de bon ni son statut d'hétéronyme, ni sa sensibilité post-exotique. Il a longtemps soutenu qu'elle était une personne réelle, mais il semble moins catégorique à présent, d'autant qu'on croise dans ses propres livres des slogans très similaires à ceux qu'on trouve dans l'unique recueil de Soudaïeva.

Edit : merci Sanders, je crois que je surchauffe un peu :)
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Avatar de l’utilisateur
GraineDeNana
Messages : 1097
Inscription : sam. 4 déc. 2021 07:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php? ... 66#p349066
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : 50 allée Georges Perec
Âge : 50

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par GraineDeNana »

J'ai vu avant les confinements une mise en scène magnifique de Frères Sorcières de Volodine monté par Joris Mathieu et sa compagnie Haut et Court. C'est un écrivain que je trouve intéressant, je ne savais pas qu'il avait des hétéronymes, merci @PointBlanc .
Quand on arrive au monde, la vie est déjà commencée. C'est pour ça qu'on ne comprend rien à l'histoire.
Natacha de Pontcharra

Avatar de l’utilisateur
Cobb
Messages : 134
Inscription : mar. 1 mars 2022 05:58
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=11384]Présentation[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Cobb »

Hors-sujet
Comme vous parliez de Romain Gary, je feuilletais un de ses livres, je suis tombé sur cette belle phrase :
"Le regard neuf de l'enfant sauve même les trottoirs de l'usure."

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 4177
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Le Trouble Dissociatif de l'Identité

Message par Judith »

Pour revenir sur ce sujet complexe au cas où des lecteurs auraient gardé un intérêt pour lui, je signale un site très riche, qui ne traite pas exclusivement du TDI mais de toutes les formes de multiplicité psychique :

Pluralpedia

C'est une ressource importante, anglophone, qui émane de plusieurs groupes (certains formels et d'autres non) de personnes concernées par la multiplicité, pathologique ou non.
Il s'agit d'un dictionnaire participatif et interactif sur le modèle de Wikipedia : il répertorie et explique les principales terminologies anglaises employées à ce sujet dans différents milieux (médicaux et militants essentiellement). Le contenu est inégal mais dans l'ensemble, il est sérieux : dans la plupart des cas, l'origine des termes est expliquée et lorsqu'il y a débat à leur sujet, c'est signalé et explicité de façon informative et peu polémique.
Il y a aussi une page de liens bien faite, qui permet en consultant méthodiquement les sites recensés de reconstituer en grande partie l'histoire de la notion de multiplicité psychique, et de se faire une assez bonne idée de ses développements actuels.

A consulter sans hésitation, si l'on s'intéresse à cette vaste question. :)

Répondre