La misophonie: bruits de bouche et compagnie

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Nenuphar
Messages : 7
Inscription : ven. 16 août 2019 08:52
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Nenuphar »

Ah la la quels mauvais souvenirs cela me rappelle. Je me revois encore quitter la table à cause de ces satanés bruits de mastication. Ça me mettait en rogne mais genre super grosse rogne. J'étais vraiment pas agréable avec les membres de ma famille concernés.

Aujourd'hui, j'en suis complètement libéré et je peux vous dire le bien fou que cela fait de ne pas devenir obsédé par un bruit dans une bouche ouverte.

Comment j'ai fait ? Je n'en sais trop rien. C'est peut être le jour où j'ai compris que c'est moi qui avait "un problème" et non pas les autres. Ce jour où je me suis dis que c'est quelque-chose qui me dépasse et que je ne peux contrôler. J'ai arrêté de me culpabiliser.

Ça revient parfois mais très rarement et ce que je constate c'est que cela revient dans les moments de grand stress quand je suis très tendu. A ce moment, je reconnais que cela vient de moi et généralement c'est assez pour me permettre de porter mon attention sur autre chose. Je ne suis plus obsédé par le bruit. Je ne lutte plus contre.

Bien sûr quand la personne fait trop de bruit, je lui fait remarquer très gentiment et ça passe bien.

Le comble c'est que ma femme a le même problème (mais avec les bruits de déglutition) et malheureusement c'est pas évident pour elle et pour moi car je suis le responsable des bruits.

Si j'ai un conseil à donner face à ces bruits, c'est de s'éloigner un moment et prendre quelques bonnes respirations pour bien se détente et revenir. Sans se culpabiliser, s'en vouloir et reconnaître que ça me dépasse.

Bon courage.
"La joie de regarder et de comprendre est le plus beau cadeau de la nature." Albert Einstein
Avatar de l’utilisateur
Révèa
Messages : 14
Inscription : sam. 16 nov. 2019 15:57
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 46

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Révèa »

Coucou ici,

Entre les bruits de mastications, lèche, déglutition, la musique trop aigu, les tic tac des horloges, quand mon homme se ronge les ongles, j'ai souvent l'occasion de m'arracher les cheveux.

Ce qui me rend le plus dingue ce sont les bruits de mon chat lorsqu'il se lèche, moi qui l'adore et qui suis incapable de regarder des vidéos violentes, quand je l'entends se lécher, j'ai envie de meurtre, je me vois l'étrangler, lui arracher la langue :tronco: c'est juste hallucinant.

Rien ne me réveille d'ordinaire sauf CE bruit GRRR, du coup, j'ai dû porter des boules quies durant des années pour dormir convenablement, aujourd'hui j'ai un appartement qui me permet de dormir séparément de mon chat, il l'a plutôt mal pris, mais je pense que ma santé mentale était en jeu alors tant pis :huhu:
Avatar de l’utilisateur
Fu
Messages : 1329
Inscription : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9137
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Fu »

Je me range aux côtés de [mention]Nenuphar[/mention], ci-dessus : il faut reconnaître que le problème vient de nous et non des autres (dans la limite du raisonnable hein, on peut toujours demander aux porcs de faire un effort :D ) et ne pas pourrir la vie aux autres. Mon fils (que j’aime d’amour) fait du bruit en mangeant, ça m’agace prodigieusement, je lui ai souvent fait des remarques mais en m’en voulant à chaque fois, et je veux arrêter. On connaît tous des situations similaires où nous sommes la personne qui fait « trop » de bruit, par exemple avec un voisin du dessous qui vient vous voir pour vous expliquer qu’il faudrait éviter de toucher le sol avec vos pieds quand vous vous déplacez chez vous entre 22h et 6h, et aussi respirer moins fort : faut-il se plier à sa tyrannie et ne plus oser vivre, ou bien lui dire d’aller se faire soigner ?

À moi de trouver des stratégies pour ne plus entendre, pour ne plus écouter, pour ne plus être agacé, je ne veux pas être un tyran pour mon fils (ni pour qui que ce soit), ni essayer de remodeler le monde à mon goût, donc à moi de ne pas m’agacer pour des petits trucs sans importance.
Avatar de l’utilisateur
Swinn
Messages : 1471
Inscription : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Swinn »

Il paraît que quand je mange des aliments qui croustillent biscottes choux rouge... je fais un potin de tous les diables.... heureusement que je ne m’entends pas sinon je ne supporterais pas de manger en ma compagnie.
"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran
Avatar de l’utilisateur
Chini
Messages : 28
Inscription : mer. 13 mars 2019 01:32
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 44

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Chini »

Est-ce que les bruits de raclage de gorge et bruits de nez, provenant d'une localisation bien spécifique dans mon cas (les choanes), peuvent être considérés comme en faisant partie ? Je deviens absolument folle en entendant ces bruits.

Concernant la mastication, moi c'est juste la vue d'une bouche ouverte pleine de nourriture qui me crée une réaction d'agacement difficilement contrôlable et de rejet... Et idem, ma petite fille d'amour chérie mange la bouche ouverte :1cache: :rofl:
CassioP
Messages : 32
Inscription : mer. 2 oct. 2019 20:27
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?t=10403]Par ici [/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par CassioP »

Je ne supporte quasiment aucun bruit provenant du corps d’une autre personne :diabloo: Le pire étant les bruits de nez, de bouche et de gorge!!
« Tous les silences ne font pas le même bruit »
Lhun
Messages : 4
Inscription : ven. 2 févr. 2018 04:13
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Lhun »

Bonjour,
J'ai découvert pour ma part la misophonie il y a quelques mois de ça. Étant une personne très nerveuse, je me disais que c'était juste moi (et l'éducation de ma mère qui nous reprimendait (je tâche de rester polie) lorsque l'on faisait trop de bruits en mangeant (concombres par exemple que je finissais par laisser fondre dans ma bouche)). Plus le temps passe, plus j'ai cette intolérance aux bruits de bouche, mouvements répétitifs de pieds et de jambes, raclement d'un pot de yaourt.. Je ne sais pas si c'est le seul résultat du comportement de ma mère, dans tous les cas tous les bruits de ce type me sont réellement insupportables. Et ne me voyant pas quitter la table, j'interiorise au point de me sentir mal, haineuse et surtout très en colère.
Mon conjoint a la fâcheuse manie de se mordre le pouce à répétition, j'ai l'impression d'entendre un bruit de bouche caoutchouteux en permanence. Bon contre lui.. Je râle.

Vu le nombre de témoignages, d'un côté c'est "rassurant" de se sentir moins "seule" face à ce problème.. d'un autre, je ne peux que vous souhaiter courage et patience.
À bientôt
Avatar de l’utilisateur
Ouinon
Messages : 61
Inscription : jeu. 25 févr. 2021 18:50
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Ouinon »

Je connaissais la misophonie, mais vos témoignages font du bien à lire ! C'est un problème vraiment pénible me concernant et tout le monde pense que je ne fais aucun effort.

Je suis particulièrement gênée dans les transports, et j'ai passé des années à prendre le train...
Je pouvais descendre dans un état de colère innommable, j avais des accès de violence !
Les stratégies que j'ai développées :
- Avoir une paire de boules quies dans chaque sac/veste.
- Prendre des écouteurs si je vais dans un endroit "sensible" afin de pouvoir recouvrir le bruit environnant au besoin, même si je déteste la musique forte mais à choisir...
- Déménager à la campagne, ce n'est pas parfait mais déjà mieux. Moins de gens donc...

Le bruit qui m insupporte le plus actuellement est celui des pieds nus qui frottent sur le tissu du canapé, ça me fait mal physiquement d'entendre ça (j'ai qu'à être plus active aussi ! ^^). Mon mari me prend pour une cinglée 🙄
En voyage en Bolivie, nous avons passé trois jours en 4x4 dans un désert, l'une des personnes a reniflé non stop j'ai cru devenir dingue. Je me suis fait mal aux oreilles à appuyer mes doigts dessus...

J'envisage une désensibilisation avec un audio prothésiste pour avoir un appareillage avec des bruits blancs. Si quelqu'un l'a fait, je serais curieuse d'avoir des retours.
Avatar de l’utilisateur
Brunehilde
Messages : 417
Inscription : mer. 15 juil. 2020 15:29
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10783
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Brunehilde »

Psychocouac vient justement de faire une vidéo sur ce sujet, je viens de la regarder car je suis assez sensible au bruit également :) :
https://www.youtube.com/watch?v=vtHv16aSk20
Qu'on se le dise : les Walkyries chevauchaient des loups !
Ça explique sûrement pourquoi je n'aime guère ceux qui peignent des rayures à leurs chevaux... :guitare
Avatar de l’utilisateur
Ouinon
Messages : 61
Inscription : jeu. 25 févr. 2021 18:50
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: La misophonie: bruits de bouche et compagnie

Message par Ouinon »

Merci pour le lien. C'est pour le coup, agréable à écouter ! Je vais explorer les autres vidéos.
Répondre