Souvenirs très anciens

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Répondre
Mariesand
Messages : 24
Enregistré le : jeu. 21 févr. 2019 11:17
Profil : En questionnement
Test : NON

Souvenirs très anciens

Message par Mariesand » mar. 2 avr. 2019 14:08

Bonjour à tous,

J'ai une question (tiens... encore ?! :huhu: )
Je souhaitais savoir si, d'après vous, il y aurait une corrélation entre souvenirs très anciens et douance,
N'étant pas diagnostiqué je ne tente pas un auto-diagnostic, ni une validation de votre part, (non, non, promis ! :lol: ) juste une question car ces souvenirs m'ont toujours interpellé...

J'ai des souvenirs qui remonte très très loin, notamment je me souviens très clairement de l'appartement ou mes parents ont vécu jusqu’à mes 9 mois, par contre il est sans aucun meuble mais je le vois avec un parc dans un coin et un bébé dedans, j'avais ce souvenir qui revenait régulièrement sans savoir ce que c'était.
Quand j'ai enfin demandé à ma mère, elle était très surprise car je décrivais avec précision cet appartement et l'endroit du parc était effectivement celui ou j'étais....
Je vois très bien l'emplacement de la cuisine, de la pièce principale, des fenêtres...

J'ai également le souvenir de l'appartement de mon arrière grand-mère qui est décédée quand j'avais même pas 5 ans, et chez qui je n'allais pas souvent puisqu'elle habitait loin de chez nous (nous à paris et elle à Rochefort), ce qui impressionne ma mère, c'est la précision de ces souvenirs : la disposition de l'appartement, les pièces mais aussi les meubles, l'ambiance, la lumière, comme si j'avais cet appartement sous mes yeux,
Mèmes souvenirs pour l'appartement de mes parents que nous avons quitté à mes 5 ans, je le revois très nettement, jusqu’à la déco sur les murs !
D'autres souvenirs familiaux également ou j'étais très jeune, moins de 5 ans, mais ce qui me surprend toujours c'est la précision, l'ambiance, je revois parfaitement les personnes qui étaient présentes, la lumière aussi, comme si j'y étais.

De la mème manière (ou pas), mes proches sont toujours impressionnés par ma mémoire (mais très sélective !! )
Lorsqu'ils me racontent un épisode de leur vie et d'un de leurs proches ou amis, même si je ne les revoie pas pendant 10 ans, le jour ou je les revois et ou ils me reparlent du même sujet, automatiquement, dans les moindres détails, je leur retrace cet épisode, c'est comme un film qui s'est enregistré dans ma tète : tout est intact ! Je me souviens toujours parfaitement de ce qu'on me raconte, ce qui est parfois délicat car je démasque tout de suite les menteurs !! :D et je m'en souviens au mot près.

Par contre, au travail, je ne mémorise rien !! :clin:
Et si je "dois" apprendre quelques chose (une formation par ex), là c'est un enfer, je me ferme comme une huître et rien ne rentre !!
Comment peut-on avoir une mémoire aussi sélective !!

Merci :ensoleillé:

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1170
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Souvenirs très anciens

Message par Dark Vadrouille » mar. 2 avr. 2019 21:07

Je crois que l'on ne peut tirer de seules conclusions que ceux qui ont des souvenirs très anciens sont frappés de très bonne mémoire :lol:

Après à partir de quand les souvenirs sont considérés comme très vieux? Il me semble qu'il est courant de se souvenir à partir de 5-6 ans et qu'au-dela la mémoire est peu commune, de la à affirmer que c'est une cause à effet du HPI, ce n'est certainement pas moi qui peut l'affirmer.

Avatar du membre
Polgara
Messages : 55
Enregistré le : mar. 2 avr. 2019 18:49
Présentation : Ma présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Souvenirs très anciens

Message par Polgara » mar. 2 avr. 2019 21:52

Perso, je suis diagnostiquée et j'ai autant de mémoire qu'une tong.
Bien que je me souvienne de trucs inutiles, des détails sans le moindre intérêt du genre "j'ai vu une montgolfière en forme de Minion la première fois que j'ai pris cette route", je suis parfois incapable de me souvenir des gens, de ce qu'ils m'ont dit, de ce que j'ai fait la veille. C'est super embêtant quand tu croises les gens dans la rue, qu'ils te disent "hey, ça fait plaisir de te voir, qu'est-ce que tu deviens" et que tu n'as pas la moindre idée de qui est ce quidam qui a l'air content de te voir.

J'ai souvent mis ça sur le dos de mon encombrement cérébral. J'ai un cerveau qui range super mal ses papiers et il ne garde que les détails qui le font marrer ou qui ne lui serviront pas "parce qu'on sait jamais, peut-être qu'un jour on en aura besoin"
En pleine conversation, je suis capable de te réciter une partie d'une page Wikipédia, juste parce qu'un truc m'y a fait penser. Mais quand j'ai besoin de me souvenir où j'ai mis mes clés ou mes pinces à cheveux : ben y'a plus personne.

Mariesand
Messages : 24
Enregistré le : jeu. 21 févr. 2019 11:17
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Souvenirs très anciens

Message par Mariesand » mer. 3 avr. 2019 08:30

Merci pour vos réponses :)
@Polgara c'est pour cette raison que je parlais de mémoire sélective, je suis pareille que toi concernant les personnes que je croise, et c'est très délicat....
Par exemple, quand j'emmenais mon fils à un anniversaire le dimanche chez un copain et que je recroisais sa maman devant l'école, impossible de me souvenir qui c'était quand elle venait me dire bonjour.... :doh:
Au boulot c'est identique, je ne me souviens plus de certaines choses que j'ai faites la veille : je l'ai fait ce truc ou pas ??!

Et à coté de ça, je me souviens de quasiment toutes les conversations, tout ce que les gens me racontent, ainsi que mes souvenirs très précis et qui datent de vieux...
C'est très fréquent que je rappelle leurs souvenirs à mes amies :think:

J'ai l'impression que quand cela ne m’intéresse pas, je n'imprime pas, rien à faire !

Avatar du membre
Polgara
Messages : 55
Enregistré le : mar. 2 avr. 2019 18:49
Présentation : Ma présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Souvenirs très anciens

Message par Polgara » mer. 3 avr. 2019 09:15

Pour éviter d'oublier des trucs, j'ai pris l'habitude d'écrire au velleda sur le grand miroir de mon entrée.
Je me note les trucs à faire puis je les efface quand c'est fait.
Je me mets des post it aussi, dans la salle de bain, sur le frigo.

C'est assez pénible de fonctionner ainsi : ça m'arrive de commencer à faire quelque chose, me lever pour y aller, voir autre chose, faire l'autre chose, retourner m'asseoir, puis me taper le front et me relever pour aller faire le premier truc, en essayant de me concentrer dessus pour ne pas noter un autre truc à faire sur le chemin.
ça demande de l'organisation, mais ce n'est pas si gênant que ça pour moi ^^
J'appelle ça le "oh, un papillon".

Avatar du membre
Swinn
Messages : 940
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Souvenirs très anciens

Message par Swinn » mer. 3 avr. 2019 13:26

Hors-sujet
Polgara a écrit :
mar. 2 avr. 2019 21:52
Perso, je suis diagnostiquée et j'ai autant de mémoire qu'une tong.

J'ai souvent mis ça sur le dos de mon encombrement cérébral. J'ai un cerveau qui range super mal ses papiers et il ne garde que les détails qui le font marrer ou qui ne lui serviront pas "parce qu'on sait jamais, peut-être qu'un jour on en aura besoin"
En pleine conversation, je suis capable de te réciter une partie d'une page Wikipédia, juste parce qu'un truc m'y a fait penser. Mais quand j'ai besoin de me souvenir où j'ai mis mes clés ou mes pinces à cheveux : ben y'a plus personne.

Rhaaaaaaaa !!!!!!!!!!
Comment que c'est que je me retrouve la dedans !
La mémoire de tong, avoir l'info qui s'arrête sur le bout de la langue, voir, qui reste coincée informulée dans le haut du cerveau.
Le bordel mal rangé, la mémoires des trucs cons et drôles à garder pour faire rire une fois où l'autre, des centaines du trucs machin, et bidules disparates et sans lien apparent, c' est tout moi, mais quand il faut me souvenir de quelque chose, ben rien, le vide quasiment le néant.
J'ai beau écrire les choses sur un agenda, pour oublier de consulter ce que j'ai écrit, pour oublier que je l'ai écrit, et pour finir oublier l'existence de l'agenda lui même.
Sérieux @Polgara tu m'as volé mon cerveau là ;) et même je viens de lire ton dernier post sur l'effet papillon mot que j'ai bien souvent utilisé pour décrire mon fonctionnement.
Attention tout de même car un battement de notre cerveau papillon provoque des tsunamis de l'autre coté du monde.
Beaucoup de pouvoirs, beaucoup de responsabilités. ;)

Désolé tout le monde pour ce HS manifeste et délibéré sur l'absence de mémoire quand le sujet parle des très anciens souvenirs, mais je ne pouvais pas laisser le post de Polgara sans réagir tellement je m'y reconnais.

Sur le fait de ne pas reconnaitre les visages il y a ce sujet sur la prosopagnosie.
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Mariesand
Messages : 24
Enregistré le : jeu. 21 févr. 2019 11:17
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Souvenirs très anciens

Message par Mariesand » mer. 3 avr. 2019 14:47

Ce sujet parle de souvenirs très anciens certes mais aussi de mémoire très sélective, donc vous y avez de quoi dire aussi !! :clin:

Alors moi je me retrouve aussi pour l'agenda, je m'en achète régulièrement, je note tout bien dessus.... mais j'oublie de regarder dedans !!
idem au boulot, régulièrement je me dis : allez je vais faire des pochettes pour mieux m'organiser.... mais je les mets de coté et... les oublie !!! :lol:

Et à coté de ça, des souvenirs et une mémoire incroyable sur d'autres choses....

Avatar du membre
soazic
Messages : 1579
Enregistré le : mar. 23 août 2011 18:31
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... -t724.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Souvenirs très anciens

Message par soazic » mer. 3 avr. 2019 15:39

La mémoire ancienne est la plus vive ( celle que conservent longtemps les patients atteints de la maladie d'Alzheimer). Pour les autres j'imagine que ce qui intéresse s'imprime (j'ai souvenir qu'à une époque je retenais des tas d'infos en parcourant les génériques à la fin des film). Avec la fatigue ces derniers temps j'oublie les noms des collègues et fais du rewind quand je passe d'une pièce à l'autre...Mémoire=émotion également, et effectivement je retiens des trucs improbables des conversations et me souviens de l'odeur de lieux dans lesquels je n 'ai plus mis les pieds depuis longtemps. Amis dyspraxiques vous êtes peut être aussi en difficulté pour vous servir de l'appareil photo du boulot (une découverte à chaque fois…).

Rianne
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 41

Re: Souvenirs très anciens

Message par Rianne » jeu. 4 avr. 2019 00:33

Je me souviens de mes premiers pas et de quelques autres trucs vieux. Après ça devient très clair à partir de 4/5 ans.
Je me rappelle d'énormément de choses, ce qui est un sacré avantage dans la vie ou dans le boulot car je connecte sans pb des problématiques d'il y a 5 ou 6 ans à des choses de maintenant. Je ne note jamais rien. En fait j'ai autant de facilité à envisager les pb futurs que de connecter l'actuel au passé. Y aurait il un lien entre les deux ?
C'est marrant je tombe sur ce sujet alors que justement a midi on parlait de souvenir entre collègues et une de mes collègues me dit qu'elle avait entendu parler de gens qui se souvenaient de choses très anciennes mais que c'était la première fois qu'elle en croisait un. J'ai pas trop su comment prendre ça sur le coup.

Avatar du membre
atlantel
Messages : 19
Enregistré le : sam. 27 oct. 2012 09:26
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ile de France
Âge : 39

Re: Souvenirs très anciens

Message par atlantel » dim. 7 juil. 2019 22:29

Moi, mes souvenirs les plus anciens, je dois avoir 4 ou 5 mois. C'est très clair. Aucun problème pour me souvenir de plein de choses à partir de 2 ans et à compter de 3 ans, tout est hyper clair ! École, camarade, anecdote avec la maîtresse, les ressentis, les sensations, les images, les couleurs etc.
Malheureusement, cette mémoire n'est pas testée par la Wais.

ouimaisnon
Messages : 12
Enregistré le : ven. 12 juil. 2019 14:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Souvenirs très anciens

Message par ouimaisnon » mer. 17 juil. 2019 13:51

J'ai aussi quelques souvenirs très anciens, mais quand j'en parlais il y a plusieurs années avec ma mère sa seule réponse était "tu as du voir des photos, tu ne peux pas t'en souvenir tu avais 2 ans" sur le principe pourquoi pas mais je ne vois pas comment une photo prise de moi peut me montrer toute la pièce, le fait que ça résonnait (et le monsieur qui discutait avec mon papy et qui me faisait un peu peur) Donc je reste quand même perplexe sur l'idée de la photo...

Sinon j'ai aussi une mémoire hyper sélective dont je ne comprend pas toujours l’intérêt de la sélection d'ailleurs !
Je peux répéter des conversations d'il y a 10 ans au mot prêt mais je suis incapable de me souvenir d'où j'ai ranger mon chéquier suite à mon déménagement. Par contre je me souviens bien m'être dit ce jour là "je le range là, comme ça je n'ai pas besoin de le chercher je sais où il est".
C'est ma phrase inutile préférée... Un truc rangé, ou plutôt stocké, à un endroit totalement improbable a plus de chance d'être retrouvé que quelque chose que je vais "mettre là pour m'en souvenir"

J'adore le "oh, un papillon" c'est tout à fait ça aussi...
Ranger mon appartement est une calamité, ça me prend un temps dingue parce que je commence une pièce, je tombe sur un truc qui va dans la pièce d'à côté, je vois un objet qui me fait penser à quelqu'un que je devais appeler depuis longtemps ou à un rendez-vous à prendre, je passe donc l'appel, en raccrochant je m'y remets puis je reçois un sms qui me rappelle que je devais faire un truc sur le PC pour mon asso, ah bah mince je n'ai toujours pas mis à jour le site, bon ça ne prend pas longtemps mais du coup puisque j'y suis je vais répondre aux mails, ah tiens des nouvelles de machin qui nous avait aider pour la machine à laver pour le loto de l'asso, ça me fait penser que j'ai pas lancé ma machine, bon aller je m'y remets, quoi il est 18h ? Chaque jour de repos c'est ça et je termine mon ménage à pas d'heure en me disant "la semaine prochaine tu t'y mets plus tôt" mais... "oh, un papillon"

Avatar du membre
Gaud
Messages : 8
Enregistré le : lun. 29 juil. 2019 13:14
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Souvenirs très anciens

Message par Gaud » mer. 31 juil. 2019 08:24

Je ne suis pas bilantée (je précise) et j'ai une grosse mémoire. Je me souviens de choses avec des détails très précis. Et surtout, je me rappelle des choses dont normalement on ne se souvient pas. Je me souviens quand on me changeait la couche par exemple. Du jour où j'ai été propre aussi ! Je me rappelle avoir 1 an tout au plus et m'arracher l'ongle du pouce en voulant grignoter mon pied. Je me rappelle du bain dans ma baignoire orange de bébé alors que j'étais loin de savoir marcher (j'ai marché à 13 mois donc j'avais forcément moins d'un an). Je me rappelle de ma mère qui m'obligeait à manger mes purées de légumes et de fermer de toutes mes forces mes lèvres pour ne pas que la cuillère ne passe, avec mes soeurs qui faisaient les pitres à côté pour que j'ouvre la bouche (j'avais 1 an voir un peu moins)...
Mais mon mari qui est bilanté, il ne se souvient d'absolument rien de son enfance. Il y a des brives de souvenirs de quand il était au primaire (rien en maternelle). Mais il en a très peu et c'est flou.
Du coup, je ne pense pas que ma grosse mémoire est un signe de HPI. Mais bon, je ne suis pas psy hihi

Avatar du membre
Tartempion
Messages : 578
Enregistré le : mer. 25 janv. 2017 13:33
Présentation : pour en savoir plus
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Tarn
Âge : 42

Re: Souvenirs très anciens

Message par Tartempion » mer. 31 juil. 2019 20:18

Je ne suis pas diagnostiqué mais j'ai une très bonne mémoire visuelle. Je lis vite et je retiens facilement ce que je lis. J'ai quelques souvenirs-flash entre deux et trois ans, puis plus d'une dizaine de scènes entières à partir de trois ans.
Je me souviens d'un tas de détails inutiles au quotidien sauf pour gagner au trivial pursuit (j'en parle sur ce forum dès mon message de presentation).
J'ai un peu l'esprit "oh, un papillon" (j'adore cette expression) qui décrit très bien l'effort important que je dois déployer pour rester concentré sur ce que je dois faire (cela d'autant plus que la tâche en question ne réclame pas un effort intellectuel : faire le ménage, ranger des objets, fermer une porte à clefs, noter un truc sur la liste des choses à ne pas oublier, etc.).
L'erreur est humaine, mais un véritable désastre nécessite un ordinateur.

Les systèmes de croyances créent des filtres à travers lesquels le chaos se résout en ordre. Frank Herbert

Avatar du membre
atlantel
Messages : 19
Enregistré le : sam. 27 oct. 2012 09:26
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ile de France
Âge : 39

Re: Souvenirs très anciens

Message par atlantel » mer. 31 juil. 2019 21:15

J'ai une mémoire d'éléphant... Avec des souvenirs de la période bébé...
En revanche, j'ai pas été top en mémoire au test de QI par rapport à ma mémoire top d'habitude. La psy m'a dit que la mémoire long terme n'avait aucun lien et n'était pas dans le test.

Avatar du membre
Tartempion
Messages : 578
Enregistré le : mer. 25 janv. 2017 13:33
Présentation : pour en savoir plus
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Tarn
Âge : 42

Re: Souvenirs très anciens

Message par Tartempion » mer. 31 juil. 2019 21:39

atlantel a écrit :
mer. 31 juil. 2019 21:15
J'ai une mémoire d'éléphant... Avec des souvenirs de la période bébé...
En revanche, j'ai pas été top en mémoire au test de QI par rapport à ma mémoire top d'habitude. La psy m'a dit que la mémoire long terme n'avait aucun lien et n'était pas dans le test.
C'est probablement parce que c'est très difficile à évaluer et surtout que ces souvenirs sont censés être très légèrement modifiés à chaque fois qu'on y accède (il faudrait que je retrouve un article qui en parle, je crois que la dernière fois que j'en ai lu un sur ce sujet c'était sur slate).
L'erreur est humaine, mais un véritable désastre nécessite un ordinateur.

Les systèmes de croyances créent des filtres à travers lesquels le chaos se résout en ordre. Frank Herbert

Damdoum
Messages : 66
Enregistré le : mar. 7 août 2018 13:45
Présentation : Comme je dis souvent, j'ai deux bras, deux jambes et occasionnellement une tête...ce qui est déjà pas si mal !
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Localisation : Bretagne
Âge : 35

Re: Souvenirs très anciens

Message par Damdoum » jeu. 22 août 2019 10:14

Coucou,
A priori, la partie culture générale du test permet de mesurer la mémoire puisqu'il faut chercher des informations dans cette dernière pour répondre...
Pour ma part, j'ai des souvenirs qui remontent à 6 mois et, après recoupement des informations auprès de ma famille, il s'agit souvent d'épisodes traumatiques ou non habituels (vague qui a failli me renverser, panne d'essence, morsure de chien, premier pipi au lit, journée chez les tous petits alors que j'étais plus grand, etc...) et le cerveau retient mieux ces souvenirs pour cette raison.
Par conséquent, je crois pas que des souvenirs très anciens soient facteurs de douance au autres choses mais plutôt liés à des évènements marquants de notre vie...et qu'on retient donc plus facilement. J'avais lu quelque part que l'on retenait plus les choses négatives que positives mais bon, j'ai pas de sources à mettre donc je préfère m'arrêter là à ce sujet.
“La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !”
A.Einstein ? Mon grand-oncle ? Un illustre nain connu ?

Avatar du membre
Jean-Louis
Messages : 108
Enregistré le : ven. 1 juin 2018 08:50
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9375
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Souvenirs très anciens

Message par Jean-Louis » jeu. 22 août 2019 11:26

Je me retrouve beaucoup dans ce qui a déjà été dit.
Le cerveau qui va pourvoir ressortir des trucs qui ont 20 ans ou 30 ans sans problème et d’autres trucs seront oubliés quasi dans la seconde. Pour illustrer ce dernier point, on a un sous-sol à la maison où je pratique toutes sortes d’activité. Il nous sert aussi à stocker différentes choses. Il m’arrive très régulièrement de descendre pour chercher quelque chose, me trouver happé sur le chemin, en ce moment par la poterie (vérifications du séchage des vases par exemple) remonter et oublier pourquoi j’étais descendu à la base.
Sinon je me souviens très précisément de certaines situations vécues tout petit. C’est très souvent lié à un stimulus émotionnel extérieur : une grande joie, une grande peine, un truc complétement bizarre, loufoque. Un de mes souvenirs préférés concerne un après-midi, allongé sur couverture à carreaux dans l’herbe. Je commençais à peine à marcher. Il y a de grands pins bien taillés autour de nous. Ma mère discute avec une dame qui me parait être d’une douceur et d’une bienveillance incroyable.
La mémoire sélective… Peut-être que pour rentrer et rester dans le cerveau il faut un grand intérêt et/ou une émotion associée.

Avatar du membre
Modafinil
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 4 janv. 2018 15:14
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9051
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Souvenirs très anciens

Message par Modafinil » jeu. 22 août 2019 21:05

Bonjour
Mon plus vieux souvenir, je crois, est 1 souvenir de vacances et j'avais environ 1,5 - 2 ans d'après mes parents. Je m'en souviens car il s'agit mon premier coup de cœur, je dirais même mon premier amour ; une jolie petite blonde aux yeux bleus :$
J'ai beaucoup de souvenirs de l'école maternelle, je pense que c'est parce que j'y suis allée un peu tôt à tout juste 2 ans. Ce sont des souvenirs sans émotion particulière, de la vie quotidienne.
Il me reste quelques souvenirs de l'école primaire et presque pas du collège et du lycée. Et je n'ai que des mauvais souvenirs de ces années-là :worried: .
Sinon, en général, j'ai plutôt une bonne mémoire "technique" au travail et au quotidien. Mon patron et mon mari m'appelle tous les 2 "IBM" :^) car, selon eux, je grave et archives les informations comme un ordi :nesaitpas:
Mais je n'ai pas la mémoire des gens (visage, prénom...), à tel point que je suis "connue" pour ça (les gens qui me connaissent un peu savent qu'ils doivent se présenter avant de me parler :1cache: ).
Je n'ai jamais su apprendre "par coeur" mais je suis capable de réciter 1 poésie que j'ai lu étant petite et qui m'avait plu, tout simplement parce que j'ai "photographié " la page du livre dans ma tête :vgeek: (?!?).
Et dans le genre "ho un papillon", je me souviens de la plaque d'immatriculation de la voiture devant moi au feu rouge mais je suis incapable de me rappeler où je me suis garée (la faute aux suites logiques :P ).
“Avec un escalier prévu pour la montée on réussit souvent à monter plus bas qu’on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente.” Jacques Rouxel

Avatar du membre
Proxima
Messages : 563
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Souvenirs très anciens

Message par Proxima » jeu. 22 août 2019 21:34

J'ai du mal à classer mes souvenirs les plus anciens, pour un dont je suis sûr de la période, j'avais 3 ans :
Je suis seul dans la rue, d'un coté il y a l'école maternel que je connais, et de l'autre coté au bout de la rue la maternité où est ma mère. Tout me parait gris et aucun des deux endroits ne me parait meilleur l'un que l'autre. Je vais à la maternité car je sais que les murs sont blanc et c'est le blanc qu'il me faut. Je marche vers la maternité parceque j'ai envie de voir ma mère et je sais qu'elle y est, mais ce souhait me cause une crainte. Je ne sais pas comment j'arrive dans la chambre de ma mère mais j'y arrive, quand elle me voit ça se passe mal mais qqu'un s'occupe enfin de moi. Je suis certain de la réalité de ce souvenir, et je me demande comment une histoire pareil est possible...

Répondre