Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous PAS?

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Maluna
Messages : 505
Inscription : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/commencons-par-commencement-t336.html]par ici[/url]
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 46

Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous PAS?

Message par Maluna »

J'avais envie de creer ce topic un peu a contre-courant parce que oui on a tous evoque les signes, particularites, caracteristiques qui nous ont conduit a nous poser des questions puis nous faire tester pour en avoir le coeur net.
Pourtant, j'imagine que rares sont les personnes qui se retrouvent a 100% dans les profils decrits par JSf & co.
Alors voila je voulais savoir ce qui chez vous ne a priori ne colle pas, je dis a priori parce qu'aussi parfois on crois que non et puis en fait si :wink: Bref ca m'interesse :smile:

Pour ma part, je developperai plus tard des que j'ai un peu plus de temps :wink:
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5640
Inscription : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/post24.html#p24]La première prez de l’histoire du forum[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 40

Ancien Membre de l'équipe

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Fabs le vaurien »

merci pour ce sujet Maluna...une sorte de topic anti barnum Effect. D'ailleurs, si quelqu'un me disait qu'il corresponsait à tous les critères, je trouverai cela louche..
Cela dit, ne crois tu pas qu'il faille lister les dites caractéristiques en premier lieu?
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar de l’utilisateur
Maluna
Messages : 505
Inscription : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/commencons-par-commencement-t336.html]par ici[/url]
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Maluna »

Fabs le vaurien a écrit :Cela dit, ne crois tu pas qu'il faille lister les dites caractéristiques en premier lieu?
Bah c'est vraiment utile tu crois? Tous les gens ici les connaissent il me semble...

Bon je me lance. Le livre de JSF n'a pas mal touche parfois a vif, je me suis pris pas mal de claques. Mais pour autant je ne me suis pas retrouvee sur tous les points y compris dans les principales caracteristiques.
Deja, meme si je cogite tout le temps, je ne me retrouve pas dans ce fameux mode de pensee en arborescence, j'ai du mal a me representer ce que c'est vraiment en fait...
Je ne me retrouve pas non plus dans ce cote hyper empathique des ###crevettes anencéphales à rétro-nettoyage gingivo-sphinctérien### mais ca je pense que ca vient du fait que j'ai du mal a gerer mes emotions donc celles des autres aussi. Je me protege enormement jusqu'a parfois sembler insensible et froide...
Je suis quelqu'un de pas du tout creatif. Soit effectivement je ne le suis pas, soit j'ai inhibe cet aspect de ma personnalite a force de me fondre dans la masse, me couler dans le moule. Je n'ai pas la reponse a ce jour.
Je ne me retrouve pas non plus dans le passe (enfance, adolescence) douloureux que decrivent les specialistes, peut-etre parce que je suis une fille, que je me suis particulierement bien adaptee (?)

Bref pas grand chose ne pouvait laisser presager une possible douance, ce qui ne fait bien souvent douter encore aujourd'hui en plus de mon QI heterogene... Souvent je me dis que je suis peut-etre tout simplement "normale" ce qui est loin d'etre une tare :wink: limite ca m'arrangerait...

Voila en gros pour moi. Faudra que j'explique dans l'autre topic comment j'en suis a arrivee a me poser des questions :wink:
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5640
Inscription : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/post24.html#p24]La première prez de l’histoire du forum[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 40

Ancien Membre de l'équipe

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Fabs le vaurien »

pour ma part, je ne me retrouve pas dans la caractéristique officieuse, qu'est celle de s'être "pris une claque" avec le bouquin de JSF.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar de l’utilisateur
Maluna
Messages : 505
Inscription : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/commencons-par-commencement-t336.html]par ici[/url]
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Maluna »

Oui j'ai lu sur l'autre topic mais quand meme ca a ete comme une sorte de "revelation", ou du moins ca a confirme tes doutes.
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Colonel Moutarde
Messages : 913
Inscription : ven. 4 févr. 2011 07:56
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Contact :

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Colonel Moutarde »

Je n'ai pas "pris une claque" et encore moins pleuré sur le bouquin de JSF. Je me suis reconnu sur de nombreux points, mais ça ne m'a pas provoqué une telle tornade intérieure.
La pensée arborescente ? si, je crois, mais c'est tellement difficile de décrire son mode de pensée, d'une part, de comprendre un autre mode que le sien, d'autre part...

Donc ben quoi ? ben j'ai pas l'impression d'être intelligent, ni d'avoir des fulgurances, ni de trouver des solutions géniales.

Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5640
Inscription : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/post24.html#p24]La première prez de l’histoire du forum[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 40

Ancien Membre de l'équipe

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Fabs le vaurien »

Maluna a écrit :Oui j'ai lu sur l'autre topic mais quand meme ca a ete comme une sorte de "revelation", ou du moins ca a confirme tes doutes.
c'est peut être le terme "révélation" qui ne me sied pas. Le truc, c'est que je n'ai pas trop eu le temps d'avoir des doutes puisque j'ai rapidement fait confirmer cela chez un psy. Et puis, le livre de JSF est arrivé après avoir écumer moultes site web sur la question..
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
Messages : 12885
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/topic28.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Mlle Rose »

Je ne suis pas synesthète. Par ailleurs je sais tenir mes émotions à distance, les enfermer, ce qui fait sans doute que j'en suis là où je suis et que je ne suis pas socialement inadaptée, je peux me fondre dans tous les milieux. Je n'ai pas de problème avec les implicites, à l'école je savais très bien ce qu'on attendait de moi et comment contourner quand je n'avais juste pas envie...
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Colonel Moutarde
Messages : 913
Inscription : ven. 4 févr. 2011 07:56
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Contact :

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Colonel Moutarde »

Oui, j'ai oublié moi aussi la synesthésie, ne rien connaître d'approchant est une des choses qui continuent à alimenter le doute.

Zeus
Messages : 1405
Inscription : sam. 19 mars 2011 14:59
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Zeus »

Pas synesthète.
Peux faire plusieurs choses en même temps mais en alternance. Je ne comprends pas un film en lisant un livre.
Par contre je peux boire un thé en écoutant de la musique et en lisant. Certes.
Sensible mais pas torturé. Empathique, dans la limite du raisonnable.
Pensée en arborescence ? Toute pensée ne l'est elle pas ? Faute de comprendre, pas possible de répondre.
Pas de problème avec les implicites, sauf en maternelle ou ce qu'on demandait me semblait un peu exagérément sans finalités.
Bref, normal mais un peu dopé peut être sur la vitesse et le moulinage de pensées, les éléments les plus impalpables et difficiles à apprécier.
Donc, doutes dès que je me mets à recenser ce en quoi je n'en suis pas.

Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
Messages : 12885
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/topic28.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Mlle Rose »

azerty a écrit : Pas de problème avec les implicites, sauf en maternelle ou ce qu'on demandait me semblait un peu exagérément sans finalités.

Je ne comprenais pas non plus la finalité des choses demandées... cela dit je comprenais ce qu'on voulait que je fasse ou ne fasse pas... enfin presque tout le temps mais je suppose que ça c'est tout le monde.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5640
Inscription : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/post24.html#p24]La première prez de l’histoire du forum[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 40

Ancien Membre de l'équipe

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Fabs le vaurien »

pareil...je faisais komyfo..
Ce sont mes parents qui me disaient que j'avais de bons résultats. je me rappelle être incapable de savoir si je passais ou pas dans la classe supérieure. En fait, jusque le collège, je n'associais pas mes résultats à une quelconque réussite scolaire. Disons que pris independamment, je savais que les résultats étaient bons, mais les envisager ensemble pour gloabelemnt apprehender une année scolaire, je ne pouvais pas.
le hic surtout , c'était mon écriture à chier. Si bien que je souviens avoir été contraint de faire des lignes et des lignes jusqu'à la "perfection ". En CE2, dans son énervement, l'instit m'avait dit qu'elle me ferait "redoubler pour mon écriture". Bah je l'ai cru...c'était chaud.

sinon, pour répondre au sujet, je me retrouve dans pas mal de traits caractéristiques bien que je nourrisse le sentiment, qu'ils soient moins exacerbés chez moi..(faux self powa?). Je ne me souviens pas avoir été tant que ça seul étant gamin...en fait, je faisais comme il faut, m'intéressant au jeux classique d'enfants, bien que je me souvienne que cela me gavait beaucoup. Mais comme, mes cotés clown et artistiques étaient valorisés, c'est cela qui a surement aidé à conserver un certain équilibre...je crois.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar de l’utilisateur
Daenerys
Messages : 128
Inscription : dim. 13 févr. 2011 00:13
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Londres
Âge : 31

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Daenerys »

Je suis contente de ne pas être la seule à ne pas comprendre cette histoire de pensée arborescente :grattelatete: , en fait il faudrait pouvoir comparer notre pensée à celle d'un non surdoué pour se rendre compte!
Je ne suis pas extrêmement empathique, je suis hypersensible mais je ne vais pas forcément me sentir triste si je vois quelqu'un de triste quoi...
Enfant j'étais très créative mais j'ai l'impression que c'est passé avec le temps, peut-être à cause du surmenage, de tous ces trucs que j'ai eu à ingurgiter, du fait que mon esprit doive se concentrer sur d'autres choses...

Avatar de l’utilisateur
Saul
Messages : 592
Inscription : ven. 11 févr. 2011 14:50
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Saul »

Nena, c'est la sympathie que tu décris, l'empathie c'est comprendre les états mentaux des autres tout en restant soi.

Personnellement, je me reconnais dans toutes les caractéristiques mais à certaines périodes j'en ai inhibé plusieurs par protection.
Beaucoup de problèmes avec les implicites à l'école, très direct avec les profs qui me voyaient comme insolent.
Pensée en arborescence, épuisante parfois, qui inhibe la concentration (cf: ce que j'appelle le syndrome du dictionnaire, on cherche un mot et au final on en a vu pléthore défiler avant de le trouver et ça peut prendre du temps), mais qui permet de ne pas s'ennuyer, d'avoir toujours une chose à chercher, à penser, à imaginer etc.
Je suis très entier, je ne cache pas ce que je pense ou ressent et le dis franchement, ça peut poser des problèmes avec certains mais en général, je suis bien intégré (ça n'a pas toujours été le cas).
hyperempathique, je devine facilement les autres au point de passer pour un devin (ce que les gens sont naifs :lol: ), hyperémotif et hypersensible, je suis souvent dans les extremes, très réactif etc.
Bref, mes amis les plus proches (surdoués mais pas la même personnalité) peuvent parfois voir beaucoup de contradictions sans comprendre qu'on peut etre parfois dans les extremes tout en étant serein et calme, se poser beaucoup de question sans que cela soit de l'angoisse, etc.
"L'homme est quelque chose de sacré pour l'homme." Sénèque

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4683
Inscription : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/etre-pas-etre-surdoue-t427.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Cyrano »

Je pense que JSF affirme souvent et assène des "les surdoués sont" mais j'ai du mal à accepter qu'on puisse me ranger dans un tiroir. Moi non plus je ne me sens pas hyper-empathique. Je n'analyse pas bien non plus mon mode de pensée. Je remarque juste que souvent, j'ai la réponse plus rapidement que les autres. J'ai eu des résultats scolaires affligeants toute ma vie. J'ai souvent entendu prononcer le mot : sabordage. J'ai un parcours qui a dû greffer pas mal de choses dans mon crâne malade. Le décalage, lui est flagrant. J'analyse tout et suis victime de mon cerveau que j'adorerais débrancher de temps en temps. Je pense qu'au delà d'un diagnostique, il y a des êtres humains, avec leur vécu, leurs limites, leurs blessures. Chaque évènement façonne la personnalité.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar de l’utilisateur
2neurones
Messages : 104
Inscription : mar. 19 avr. 2011 21:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Complètement à l'Ouest
Âge : 42

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par 2neurones »

Pour moi, la lecture du JSF sur l'adulte précoce a été un gros coup de bambou, mais à l'inverse de ce que vous pensez ! À la fin du bouquin, je me suis dit : bon, c'est pas ça, j'ai pas du tout le profil.
J'ai tout de même continué à surfer, à chercher, et puis je voulais moi aussi être fixée donc j'ai fait le test assez vite.
Je me suis un peu plus reconnue dans son libre sur l'enfant surdoué, mais j'ai pas poussé la lecture, ça se recoupe qd même beaucoup.
Non, moi c'est en lisant un article dans "elle" que j'ai eu comme un espoir fou d'avoir enfin trouvé ce que je cherchais depuis si longtemps, le pourquoi du comment j'étais tellement décalée
(oui, je sais, on n'a pas les même références ;-) )
http://www.elle.fr/Love-Sexe/C-est-mon- ... ve-1506888

Mais sinon, je ne suis pas synesthète,
La pensée en arborescence, par contre, ça me parle.
Je peux faire 5 choses en même temps, ou penser à 5 trucs en même temps, mais si on me demande de faire un seul truc je panique et ça peux me mettre très en rogne de devoir le faire, là maintenant, tout de suite. Et en prime je n'y arriverais pas, parce que je souffre moi aussi, du fameux syndrome du dictionnaire décrit plus haut.
Je n'ai pas souvenir d'avoir été intéressée plus que ça par l'histoire, à part la préhistoire, peut-être et l'égyptologie, j'ai bien aimé les civilisations grecques et romaines mais tout ça allait bien trop vite, j'ai jamais réussi à suivre, l'Histoire, je décrochais du programme au bout d'un mois ou deux.
Je suis nulle en chiffres, je retiens un numéro de téléphone sans souci si il le faut, mais pas les données chiffrées, genre le nombre de litres dans l'aquarium X, les dates, les âges de poissons, tout ça. Je confonds constamment millions et milliards d'années, hier je me suis fait reprendre là-dessus par un môme de 9 ans (sale morveux de surdoué !).
Le rubixcube, le mastermind, le bridge : c'est pire que du mandarin pour moi. Pas du tout mon profil.
La musique ? J'y comprend rien, mais je l'aime quand elle me parle. Ca peut être trois accord dans un bon Bob Marley ou un truc plus fouillé genre Mike Patton, j'adore le jazz mais j'y comprends rien, pour moi c'est les tripes qui parlent. Et je vois pas de couleurs quand ça joue.
Un odorat hypersensible. Je détecte des odeurs que personne d'autre ne peut sentir (genre, l'orange coupée dans le frigo, ou la chantilly qui a pris l'odeur du plastique du frigo parce qu'elle était pas couverte).
J'imagine souvent le goût des odeurs. Je peux dire ça a le goût de savon sans avoir goûté de savon (exemple nul mais il ne m'en vient pas d'autre).
Je déteste les foules, mais j'aime les gens. Je n'aime pas être seule, ça me fait peur. J'ai besoin d'être stimulée par un groupe et de m'y sentir acceptée avant de devenir bavarde. J'aime cette sensation de vie que je trouve au sein d'un bourdonnement familier d'amis proches. Ca fait bien 10 ans que je n'ai pas connu cela...
J'ai du mal à me lier, même si j'en ai très envie.
Je suis sélective dans le choix de mes fréquentations, on me considère parfois méprisante alors que c'est un espèce de malaise mal dissimulé. Mais je sais très bien faire semblant.
Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que lorsque je faisais du théâtre. Peur de l'échec, constant, mais là pour le coup j'ai appris à en faire une force motrice.
Je ne sais pas ce que je cherche, qui je suis, qui je veux être... Et pourtant, il ya des jours où ça roule, où ça fonctionne.
Jusqu'au prochain plongeon.

Bon, c'était quoi la question ;-)

Avatar de l’utilisateur
Monsieur Noir
Messages : 442
Inscription : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/back-black-t20.html]Back in Black[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 44

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Monsieur Noir »

Heu...
...
Je cherche...

Synesthésie, j'ai bon.
Pensée arborescente, j'ai bon, sauf que c'est un graphe et pas une arborescence, mais tout le monde s'en fout.
Problème avec les implicites, j'ai bon. (Ça a d'ailleurs été la plus grosse claque...)
Donc la claque, j'ai bon aussi.
Empathie, j'ai bon.
Créatif, j'ai bon, même si je me suis forcé à l'oublier.
Peux faire plusieurs trucs en même temps, à condition de bien les choisir...

Y'a que les problèmes corollaires en fait, que je résous peu à peu. Le besoin de justice, par exemple, que j'ai démonté pour m'apercevoir qu'il était surtout une illusion, et tout un tas de trucs qui font que je me sentais mal.
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar de l’utilisateur
Hêraklès
Hêraklès
Hêraklès
Messages : 827
Inscription : mar. 1 févr. 2011 15:09
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Ancien Membre de l'équipe

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Hêraklès »

La philanthropie.
UT RIDENTIBUS ARRIDENT, ITA FLENTIBUS ADFLENT
__________________________________________
[Une citation latine fait un érudit du benêt].

Avatar de l’utilisateur
Saul
Messages : 592
Inscription : ven. 11 févr. 2011 14:50
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Saul »

Menteur! :P
"L'homme est quelque chose de sacré pour l'homme." Sénèque

Enyshy
Messages : 39
Inscription : lun. 20 juin 2011 11:26
Test : WAIS
Localisation : Aux abords d'une singularité gravitationnelle

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Enyshy »

Sauf pour ce qui est de la synesthésie, tout m'a parlé.

Néanmoins si je n'étais pas passé par une thérapie, certaines choses ne m'auraient pas semblé sonner juste...
Par exemple "avant" j'étais très froid, ultra-rationnel, évitant... [ je le suis encore par moment ;) ]

Et j'ai compris que mon ultra-rationalisme servait à me protéger de mes propres émotions (ainsi que mon obsession du contrôle) et que j'étais distant pour me protéger de mon empathie...
En bref que des choses qui me semblaient faire partie de ma personnalité profonde n'étaient en fait que des mécanismes de défense ! :(

Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5640
Inscription : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/post24.html#p24]La première prez de l’histoire du forum[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 40

Ancien Membre de l'équipe

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Fabs le vaurien »

Enyshy a écrit : En bref que des choses qui me semblaient faire partie de ma personnalité profonde n'étaient en fait que des mécanismes de défense ! :(
C'est juste. Je suis également dans ce cas. La thérapie me permet de me rendre compte que je suis vraiment surdoué. :geek1: Plus sérieusement, elle m'aide à prendre conscience, à mesurer vraiment ce qu'implique un terme tout con comme hypersensibilité par exemple. Et si elle s'est toujours plus ou moins exprimée, je ne m'étais pas rendu compte que j’étais en fait gravement atteint.. :P
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar de l’utilisateur
Maluna
Messages : 505
Inscription : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/commencons-par-commencement-t336.html]par ici[/url]
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Maluna »

Enyshy a écrit :Et j'ai compris que mon ultra-rationalisme servait à me protéger de mes propres émotions (ainsi que mon obsession du contrôle) et que j'étais distant pour me protéger de mon empathie...
En bref que des choses qui me semblaient faire partie de ma personnalité profonde n'étaient en fait que des mécanismes de défense ! :(
C'est aussi mon cas... Sauf que contrairement a toi Fabs je n'ai pas entrepris de therapie... surement que cela me serait d'une grande aide pour comprendre...
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Enyshy
Messages : 39
Inscription : lun. 20 juin 2011 11:26
Test : WAIS
Localisation : Aux abords d'une singularité gravitationnelle

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Enyshy »

En fait moi je n'ai pas choisi la thérapie mais c'est la thérapie qui m'a choisi ! ;)

Avec une dépression sévère, je crois qu'on est prêt à tout tenter pour remonter la pente. [et on ne risque plus grand chose]
Maintenant c'est peut être bête ce que je vais dire mais une thérapie ce n'est pas une sinécure alors il ne faut l'entreprendre que quand on se sent prêt. [vraiment prêt]
Cela peut t'apprendre beaucoup de choses sur toi mais aussi t'ébranler et te bousculer.
Mais je t'encourage à te lancer dans cette démarche Maluna quand tu seras prête à te lancer dans un long, merveilleux mais tumultueux voyage au cœur de toi-même. :-)

Avatar de l’utilisateur
Maluna
Messages : 505
Inscription : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/commencons-par-commencement-t336.html]par ici[/url]
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Maluna »

J'ai l'impression que meme quand on est pret le plus difficile est de trouver le bon therapeute mais bon c'est un autre sujet
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4683
Inscription : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/etre-pas-etre-surdoue-t427.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous pas

Message par Cyrano »

Un petit retour sur mon entretien avec la psy concernant ces caractéristiques.

Il se trouve que j'étais certain que beaucoup des caractéristiques du surdoué ne me correspondaient pas. Je pense à la pensée en arborescence, ainsi qu'à l'hypersensibilité.
Ma psy a ressenti très rapidement ces deux points chez moi, et de façon très marquée.
Outre ce que l'on dit, il semble que les professionnels compétents analysent aussi notre mode de fonctionnement à travers notre façon d'être. On peut contrôler peu ou prou nos paroles mais le non-verbal ainsi que notre "logiciel" sont indissociables de notre comportement.

Tout ça pour dire que nous ne sommes pas les mieux placés pour nous comprendre et que l'éclairage d'un professionnel reste primordial dans l'appréhension de la personne que nous sommes.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Répondre