A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
lilyz
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 oct. 2011 18:26
Test : WAIS
Localisation : Corse
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lilyz » lun. 3 oct. 2011 22:37

:D :D :D En effet, moi aussi je trouve ça très classe le tunning de monde!!
Melle Rose Rules! :rock:
Que signifie apprivoiser ? C'est une chose trop oubliée...

Avatar du membre
Isis
Messages : 26
Enregistré le : lun. 9 janv. 2012 14:35
Localisation : paris - idf
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Isis » lun. 9 janv. 2012 16:29

Fabs le vaurien a écrit :lorsque j'avais passé la WAIS III, la psy m'avait dit, il me semble, que les questions (d'importance moindre compte tenu du reste) ayant trait à la culture générale (qui varie en fonction du contexte dans lequel on s'inscrit), ne jouaient pas tant que ça sur le score et qu'il ne fallait pas trop s’arrêter à ça.
je comprends pas en quoi des questions de culture G jouent sur le QI...

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Mlle Rose » lun. 9 janv. 2012 18:50

Les personnes surdouées sont censées être curieuses de tout et donc avoir croisé un grand nombre d'infos dans leur vie, en plus d'avoir la capacité de les mémoriser. D'où les subtests de culture générale. Dans les faits on se rend compte que les résultats de ces subtests sont soumis à une forte variabilité en fonction du milieu dans lequel évolue le sujet et de son vécu.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
lady space
Messages : 2117
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lady space » mar. 10 janv. 2012 09:24

En passant le test, je me suis surprise à plusieurs reprises à arriver à faire des trucs dont je ne m'aurais jamais soupçonné les capacités dans ma vie quotidienne.

Quant à la culture G, je pense aussi que ce n'est pas tant les connaissances elles-mêmes qui jouent mais ce qu'on en fait.

Une petite remarque concernant le milieu socio-culturel: je suis d'accord avec Lisa qu'on peut accéder à la culture, la lecture etc à peu de frais et que le milieu n'influe pas énormément à ce niveau-là. Par contre, un environnement hostile peut avoir un impact beaucoup plus important et déboucher sur une inhibition totale ou partielle.

C'est pourquoi je suppose que certains psys, après une anamnèse qui laisse à penser que la personne ne sera pas capable de restituer tout son potentiel dans le respect strict du protocole, décident d'aménager un peu ce dernier. En utilisant des variantes pas chronométrés p.ex. ou pourquoi pas, en fractionnant. Quand on sait que certains items de la WAIS IV ont plutôt tendance à pénaliser les surdoués et qu'il est discutable quant à sa pertinence dans les extrêmes de la courbe, ça ne me dérange pas spécialement de voir le protocole aménagé. Après, c'est sûr qu'il ne faut pas faire tout et n'importe quoi pour détecter des surdoués à la chaîne, comme toujours il s'agit de trouver un juste milieu.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Cyrano » mar. 10 janv. 2012 14:56

lady space a écrit :En passant le test, je me suis surprise à plusieurs reprises à arriver à faire des trucs dont je ne m'aurais jamais soupçonné les capacités dans ma vie quotidienne.
Je me rappelle que je sortais de chez la psy avec un chiffre en poche, je roulais sur l'autoroute et je n’arrêtais pas de me dire que les questions étaient faciles, et que j'avais eu de la chance de tomber sur des trucs que je savais, et qu'il m'est arrivé de répondre au pif et de tomber juste. Je l'avais trouvée indulgente avec mes approximations, trop gentille etc. Je me suis même dit qu'avec un autre psy j'aurais pu avoir un tout autre résultat. Bref, gros sentiment d'être encore passé au travers des gouttes et de m'en être sorti avec un mélange de bagou et de chance.

Et aujourd'hui encore il m'arrive de douter...très souvent même.

Joe, je trouve que ton attitude est beaucoup plus encourageante que celle de certains qui arrivent en étant certains du résultat après avoir lu un bouquin.

Keep the faith man ! :hai:
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Diogène
Messages : 34
Enregistré le : jeu. 8 déc. 2011 13:46
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Diogène » mar. 10 janv. 2012 19:47

Quand j'ai passé le test, j'ai cru à une énorme blague. Une insulte à mon intellect.

Des questions chronométrées sur 2 minutes et je devais attendre au moins 1 minute à chaque fois que le compte à rebours soit fini. Des questions de culture générale que même un gamin de 8 ans à forcément entendu parlé...
Des problèmes de mathématique en pourcentage où il n'y avait pas grand chose à calculer...etc...

Enfin, au final, plus de frustration que de satisfaction, plus la sensation de m'être fait volé que d'avoir été réellement testé.
Le public voit assez bien que le génie est exceptionnel : il croit donc que tout ce qui est exceptionnel est du génie.

marco
Messages : 117
Enregistré le : dim. 28 août 2011 11:04
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Région parisienne
Âge : 47
Contact :

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par marco » jeu. 12 janv. 2012 23:42

lady space a écrit :En passant le test, je me suis surprise à plusieurs reprises à arriver à faire des trucs dont je ne m'aurais jamais soupçonné les capacités dans ma vie quotidienne.
Je me suis fait la même réflexion sur du calcul mental, à plus forte raison parceque le côté "examen" à tendance à ne pas me faciliter les choses.
Cyrano a écrit : Je me rappelle que je sortais de chez la psy avec un chiffre en poche, je roulais sur l'autoroute et je n’arrêtais pas de me dire que les questions étaient faciles, et que j'avais eu de la chance de tomber sur des trucs que je savais, et qu'il m'est arrivé de répondre au pif et de tomber juste. Je l'avais trouvée indulgente avec mes approximations, trop gentille etc. Je me suis même dit qu'avec un autre psy j'aurais pu avoir un tout autre résultat. Bref, gros sentiment d'être encore passé au travers des gouttes et de m'en être sorti avec un mélange de bagou et de chance.

Et aujourd'hui encore il m'arrive de douter...très souvent même.
Je plussoie gravement. J'y repense assez régulièrement en me disant que j'ai eu de la chance, ou en me demandant si elle n'a pas truandé ses résultats pour me sortir quelque chose qui me "fasse plaisir", pour ne pas me laisser à la porte, d'autant que quelques jours avant elle a testé mon fils aîné qui est reparti de là avec un chiffre assez fun : elle ne voulait peut-être pas que je vive mal le fait d'avoir un fils infiniment plus intelligent :)

Dans les aspects récurrents de la douance il me semble que le doute est l'un des plus partagés non ?

Avatar du membre
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2633
Enregistré le : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : Un des plus beaux villages de France...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Aïnoa » lun. 16 janv. 2012 18:05

Aller, à mon tour ;)

RDV pris il y a environ 2 mois. Plutôt fatiguée, toujours pas récupéré du décalage horaire car retour il y a 3 jours (que 4h mais bon... d'habitude ça passe tout seul :nesaitpas: ). Plutôt stressée par le traffic plus dense que prévu et donc peur d'arriver en retard. En plus je fais tous les étages de l'immeuble (que 4 OK) à regarder toutes les sonnettes pour trouver le cabinet de la psy...

Finalement j'arrive à peine en retard, ouff.

Elle est sympa et me met (essaye :D ) de me mettre à l'aise. Elle me demande pourquoi je viens, pourquoi je pense "avoir besoin" de passer ces tests, me pose des questions personnelles sur ma petite enfance, ma scolarité...

Puis ça y est, on débute par le subtest des cubes. Ca m'amuse. C'est facile. Pour les dernières figures il faut chercher un peu, mais c'est pas casse-tête. C'est un jeu :-)

Puis les différents subtests s'enchainent. Toues les parties logico-mathématiques ou visuo-spatiales m'amusent vraiment. Pour les tests plus "littéraires", vocabulaire, définitions, ... un tout petit peu moins. Je sais répondre, mais parfois elle veut que je donne une autre réponse. Elle me dit de faire simple. Pas facile, je ne sais pas faire ça :$
Pour les définitions je connais certains mots mais j'ai du mal à les expliquer. Ca m'énerve un peu parce que je sais...
un peu comme quelques erreurs vraiment bêtes que je fais :fubar: , où je m'en rends compte une fois le délai passé (je lui dit d'ailleurs que je viens de me tromper, mais c'est trop tard. C'est le jeu ma pauv' Lucette :nesaitpas: :$ ) ou juste au moment de refermer la porte de l'immeuble.

Ces questions-là elles me trottent dans la tête, je rumine ma bêtise parce que je connais la réponse et je ne sais pas, le stress, ou la fatigue de faire tous ces test à l'oral (moi qui ai une mémoire visuelle et besoin de toujours tout noter, griffoner...). Bon, faut que j'arrête maintenant, c'est fait c'est fait... :wasntme:

J'ai trouvé ça court, les 2h sont passées vite.

Elle a l'air plutôt "satisfaite". Elle me dit qu'il y a de grandes chances que... mais bien évidemment elle doit faire ses petits calculs et ses analyses. C'est évident que les chiffres sont mes amis, les lettres un peu moins. Cependant elle pense que les différents résultats ne devraient pas être trop hétérogènes, et me dit que je m'en suis pas mal tiré des épreuves verbales.

C'est un peu bizarre la sensation au sortir de ces tests. Je m'attendais à plus difficile (surtout après avoir lu tous vos témoignages :$ ). C'était vraiment un jeu, je me suis amusée (un tout petit peu moins avec le vocabulaire et les similitudes :wasntme: je le répète au cas où vous ne l'auriez pas encore compris :$ ).
Je sais très bien que les résultats finaux je ne les aurai que dans une dizaine de jours, mais j'ai comme un sentiment de soulagement. Je ne m'explique pas trop cette sensation étrange.

Au final le chiffre m'importe peu (enfin un peu quand même hein :D Mais je sais très bien que je ne serai pas THQI), j'aimerai surtout savoir que je ne suis pas bonne pour l'asile (qui sait, peut-être que justement, quand j'y retournerai pour les résultats des bonhommes en blancs m'attendront à la porte... :fubar: :D ), comprendre des choses et avancer. Oui, surtout avancer. Sortir de cette "léthargie", endormie, perdue en essayant de faire comme tout le monde, de faire comme les gens veulent.
Il serait temps...
Bref, ceci est une autre histoire...

Bonne "chance" et surtout bon courage à tous celles et ceux qui vont passer par là :-)
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5591
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fabs le vaurien » lun. 16 janv. 2012 18:08

Aïnoa a écrit :Je m'attendais à plus difficile (surtout après avoir lu tous vos témoignages :$ ).
Je te mets au défi de trouver un post exprimant que c'est difficile.

bravo à toi, bonne chose de faite.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
lausoda
Messages : 37
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2011 20:10
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lausoda » ven. 20 janv. 2012 18:33

Bon ça y est j'ai eu mon premier RDV et passé la WAIS-IV.

Concernant le test en lui-même, j'ai trouvé ça assez amusant même si j'ai commencé à stresser d'emblée car elle a commencé par un test de mémoire (retenir des chiffres) et je me suis lamentablement vautré, je hais les test mnémoniques. Là j'ai commencé à me crisper, quand je la voyais mettre ses petites croix comme quoi c'était faux à chaque fois.

Ensuite les différents tests se sont enchainés, concernant la maitrise de la langue, c'était un peu compliqué, j'avais l'impression que mon cerveau voulait pas fonctionner : chaque fois j'avais la réponse, je l'imaginais mais je n'arrivais à mettre des mots dessus. Assez frustrant.

Je ne vais pas tout décrire mais j'ai aussi un peu de mal sur les formes à emboiter. J'ai eu l'impression d'être nul. Et plus le test avançait plus j'avais l'envie de "bien faire" ce qui m'a encore moins détendu.

Pour le moment, elle m'a dit qu'elle ne peut pas estimer si je suis HQI ou pas, car avec la dernière version de la WAIS-IV, c'est un peu compliqué à estimer pour les adultes, m'a-t-elle dit.

Concernant le comportement au premier RDV, elle m'a dit que beaucoup de choses collaient, même si mon habitude à manipuler les gens a vite repris le dessus (manipuler est un grand mot, leur dire ce que je pense qu'ils ont envie que je leur dise en tout cas) : quand elle posait les questions, je savais où elle voulait en venir, et donc je tournais les choses pour exprimer 'presque' ce qu'elle voulait entendre. Je n'ai bien évidemment pas menti mais j'ai eu l'impression qu'elle s'attendait à avoir un tableau clinique typique de ce qu'il y a dans le livre de JSF, dans lequel je me reconnais à peu près complètement certes mais bon... Je m'attendais à être piégé, à ce qu'elle me pousse dans mes retranchements pour que ma vraie personnalité, que je ne connais pas moi même, sorte de mon corps.

Du coup, on verra bien ce que le test dira mais je suis un peu circonspect pour le moment. J'arrête pas de repenser aux réponses fausses et là je me dis : "t'es con, c'était ça, tu le savais!"....

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Mlle Rose » ven. 20 janv. 2012 18:41

Tu verras bien, c'est déjà une bonne chose de faite ;)

Et puis c'est pas comme si personne ici n'avait jamais manipulé un psy :P (NE PAS LE FAIRE C'EST MAL!!!)

(c'est moi ou j'ai la smile-ite en ce moment? Il va falloir que j'arrête tout de suite ça, je m'enkikoololise, berk!)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
lausoda
Messages : 37
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2011 20:10
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lausoda » ven. 20 janv. 2012 18:54

Oui c'est une bonne chose de faite. Autant je n'étais pas stressé avant de passer le test, autant la semaine qui me sépare des résultats va être très longue. Pourtant, il faut simplement que j'arrête de me mettre la pression. C'est assez futile de savoir si je suis HQI ou pas.

D'ailleurs elle m'a dit lors du premier RDV, que ce sera toujours intéressant, car cela permet de connaitre mieux un pan de sa personnalité, surdoué ou pas.

Pour les smileys, ça pourrait être pire. Pour se kikoololiser, il faudrè ékri com ça en + lol

Traviata

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Traviata » mar. 24 janv. 2012 22:55

Je voudrais exprimer mon doute sur la crédibilité du test que j'ai passé assez récemment. Je voudrais savoir si d'autres ont ressenti la même chose. A mon avis, la moitié du test relève du culturel plus que de facultés propres. C'est à dire que de nombreuses phases du test étaient basés sur des connaissances (questions de culture générale, de vocabulaire) et de gymnastique mentale (arithmétique "simple", qui s'exerce). Par exemple, mon score en vocabulaire, extraordinaire, a sauvé mon score médiocre en arithmétique, ce qui est normal car j'ai une profession littéraire et je n'ai pas approché un chiffre depuis le bac (euh, en 1976...). J'avais déjà passé un test quand j'étais enfant, et j'avais alors 6 points de plus (!) ce qui signifie soit que je suis devenue plus bête, soit que ces tests sont vraiment imprécis... Dans ce cas, comment comparer, par exemple, les scores de pays économiquement développés où tous les enfants vont à l'école et apprennent des choses, avec ceux des pays où les enfants vont peu ou pas à l'école?
Par ailleurs, les tests ne mesurent que l'intelligence cognitive. On ne peut pas mesurer le "QE". Or, s'il y a des gens qui souffrent parmi les adultes "surdoués", c'est bien d'un trop plein de QE, pas de QI. Je suis sûre que les grandes écoles en France voient défiler beaucoup d'élèves surdoués (mesurés ou non). Pourtant, je suis bien placée pour savoir que seuls quelques uns souffrent d'un vrai malaise existentiel.
Si quelqu'un a une idée sur la question?...

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Mlle Rose » mer. 25 janv. 2012 09:26

Je crois qu'il y a beaucoup de confusions dans ta manière d'envisager ce test et sur la manière dont il est construit.
Tester la culture générale est un moyen indirect de tester la curiosité et surtout de mesurer ce qui a été retenu des informations croisées (tu as tout de même noté que toutes les questions sont archi simples et que qui a été à l'école ou même a été un peu curieux a dû nécessairement croiser ces informations). Tester le vocabulaire est un moyen de tester la justesse du langage, sa précision. Voici trois choses tout à fait caractéristiques des personnes surdouées : précision du langage, curiosité, grandes capacités de rétention des informations.
Concernant l'arithmétique il ne t'aura pas échappé que les problèmes étaient ultra simples et bien plus corrélés à de la logique qu'à des maths, la seule "difficulté" étant de faire tout ça de tête sans rien pouvoir écrire : et bien ici idem donc, on ne teste pas ta capacité à avoir appris comment calculer (on s'en fout, l'important est TA manière de résoudre un problème, d'ailleurs on ne te demande pas comment t'as fait ou une démonstration), mais la logique et la mémoire de travail.

6 points de plus ce n'est rien, on reste grosso modo dans l'intervalle de confiance (le psychologue te donne en principe un intervalle de confiance, avec une fourchette, un score haut/un score bas).

le QE jusqu'à preuve du contraire n'existe pas, en tout cas pas en tant que notion scientifique, c'est incomparable avec le QI qui est le fruit de longues recherches et de travaux de validation. On peut parler de sensibilité et d'empathie oui mais c'est in-mesurable. Et la souffrance n'y est pas forcément associée.

Je crois que tu as besoin de te renseigner un peu plus sur tout ceci.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
lady space
Messages : 2117
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lady space » mer. 25 janv. 2012 12:26

Je voudrais juste rajouter que les tests du type WAIS ne sont non seulement traduits dans différentes langues à partir de la version originale américaine mais qu'ils sont aussi adaptés chaque fois à la culture du pays de passation du test. Sinon, ça n'aurait aucun sens, le test mesurerait alors la familiarité avec la culture américaine de tout le monde.

Après, il ne faut pas confondre intelligence émotionnelle (Traviata: je suppose que tu penses au concept de Goleman?), sensibilité et souffrance. Et il ne faut pas associer surdoué et réussite socio-professionnelle spectaculaire non plus. Les deux peuvent aller de paire ou pas. Une grande réussite professionnelle (j'entends par là des revenus très confortables et un rang élevé dans une hiérarchie quelconque) est par contre conditionnée par la capacité à jouer des coudes, laisser son empathie au placard quand il faut ou de ne pas en avoir, pouvoir rester factuel et ne pas se laisser envahir par ses émotions, tout ça en plus d'une certaine intelligence, à savoir des capacités logiques et analytiques. Liste non exhaustive bien sûr.

D'ailleurs, toutes ces réflexions sont un peu hors sujet dans ce fil, on pourra plus facilement en discuter soit dans un fil dédié, soit en séparant ces considérations et les placer dans les fils adéquats.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6037
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par pixelvois » jeu. 26 janv. 2012 08:03

30

[tab=30]
Il fallait que je me lève tôt pour faire la route qui me séparait du test. Aussi, j'ai essayé de me coucher pas trop tard. Finalement, mal dormi, réveillé dans la nuit : peu dormi. Levé à 5h30, parti à 6h moins 10. Un peu enrhumé aussi...
Arrivé un peu en avance, me trouve une bouteille d'eau, mange 3 biscuits; direction le cabinet de la psy; salle d'attente.

Le test, je ne pensais pas me retrouver à le passer aussi vite. Je pensais même jamais le passer. Mais discuter ici m'a fait changer d'avis : j'avais besoin de me situer un peu plus précisément par rapport à la douance. Donc le test, juste pour une mesure : pas de stress. Mais un peu de fébrilité cependant.

30

[tab=30]
Fin de l'attente : début du test. La psy m'a mis en confiance... peut-être un peu trop... Les exercices sont amusants, et sur la fin, mon naturel flemmard revient au galop : je démissione un peu vite... mais bon, au début du test, j'étais appliqué et je cherchais à faire de mon mieux : pas pour avoir une "bonne" note, juste pour mieux me connaître. Le temps passe assez vite. Et au bout de 2h30, alors que je commence à me lasser un peu vite, c'est le dernier exercice. Lassitude sans doute un peu liée au fait que ce sont les derniers exercices qui vont me révéler mes "faiblesses", du moins mes difficultés.

Retour dans la salle d'attente, le temps de la "correction". Je ne pensais pas avoir les résultats aussitôt. Tant mieux, j'aurais certainement beaucoup trop pensé s'il avait du falloir attendre qu'ils arrivent par la poste. Un peu de tension... j'essaye de m'en distraire... ça marche pas trop mal : au moment où je suis à bout de ressource ( pour penser à autre chose ), la psy revient.

On discute un peu des résultats : la précocité est sans doute là, mais le test ne permet pas de conclure. QI hétérogène... La moyenne numérique est sous la barre des 130 ( pas plus mal, et rassurant : c'est ce qu'il me semblait... plus intelligent que la moyenne, pas "plus plus" ). Sur 4 notes c'est la dernière qui fait chuter la note globale : elle est même en-dessous de la moyenne. Je fais partie des dys-truc-machin-choses... C'est donc pas fini : faut que je m'occuppe d'un autre bilan maintenant, avec un cousin de l'ophtalmologue...

30

[tab=30]
Voilà, j'en suis là... un peu perdu... enfin non : en questionnement, plus que jamais, mais un peu plus avancé sur moi-même; quand même.
Bien sûr, les doutes sont toujours présent : si j'avais été plus reposé, moins enrhumé... Quand même, j'ai la sensation que la mesure qui a été effectué est relativement juste. Le problème de dysortoptie est probablement réel : c'est vrai qu'au-delà de mon esprit vagabondeur qui m'oblige à parfois relire ( éventuellement plusieurs fois ) un passage dans un livre, j'ai du mal ( souvent ) à retrouver rapidement la ligne suivante par exemple. Et depuis, je m'observe dans l'utilisation de ma vue : si je ne m'abuse, il me semble effectivement qu'un de mes deux yeux est plus flemmard que l'autre, et change de direction / focalisation en retard sur l'autre.
Avec moins de fatigue, dans un état moins malade, j'aurais un peu moins planté la partie évaluation de la vitesse de traitement, mais je n'aurais certainement pas gagné beaucoup.
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Mlle Rose » jeu. 26 janv. 2012 09:36

essayez de ne pas utiliser ce terme de dysorthoptie qui ne veut rien dire ^^ siouplé. Il s'agit probablement d'une hétérophorie telle que tu le décris. Consulte au plus vite un orthoptiste et tu seras fixé :-)

Et si on te propose une rééducation, ne fais pas ta feignasse comme une certaine Eva que je connais et fais la :P
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

jesaisplusquijesuis
Messages : 72
Enregistré le : ven. 9 déc. 2011 21:35
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 32

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par jesaisplusquijesuis » lun. 6 févr. 2012 18:38

Bonsoir à tous et à toutes!

J'ai eu un premier entretien cet après midi et une partie de "tests".
C'est ma psy habituelle qui m'a donné les coordonées d'une spécialiste sur Paris.
Je suis arrivée détendue.

le premier entretien à durée une heure (le second est la semaine prochaine)=
1°quelques questions sur ma famille, mon travail... (10 min)
2° elle m'a dit qu'elle ferait trois tests: le QI (c'est le Wais IV), autre chose sur le verbal et autre chose sur les émotions (elle ne m'a pas précisé les noms...)
3°premier exercice: il faut que je classe des métier par ordre de préférence (ça j'ai vu sur le papier c'est pas le Wais) (10 min environ)
4° le Wais (c'était écrit dessus) ou juste une partie je sais pas j'ai eu: des ressemblances dans les mots, puis les chiffres à répétter ds les deux sens, puis les figures géométriques à trouver, puis de nouveau les mots avec définitions.

Entre même temps elle me posait des questions sur ma thèse.

Fin de la première heure.
La dame était très gentille, elle m'a mise très à l'aise. Elle arrêtait pas de dire "excellent", "bravo", "très bien" OU "non c'est pas ça" et elle me montrait la bonne réponse...
Voila. Elle ne m'a rien dit de plus. Je sais juste que les chiffres j'ai bien réussi (pour moi c'était facile j'ai une très bonne mémoire auditive!). Le reste m'a plutôt ennuyé donc je suis contente de faire ça en plusieurs fois!

Rdv la semaine prochaine pour la suite!

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6037
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par pixelvois » lun. 6 févr. 2012 18:54

Ca à l'air de se passer sereinement ;) ...
Je te souhaite de rester zen jusqu'au second entretien, et du courage s'il t'en faut !
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

jesaisplusquijesuis
Messages : 72
Enregistré le : ven. 9 déc. 2011 21:35
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 32

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par jesaisplusquijesuis » lun. 6 févr. 2012 18:59

Merci!

Bah à vrai dire je me suis dit "tu va y aller comme si tu allais faire tes courses". Du coup j'ai passé ma matinée à travailler, à répondre à des mails....Je me suis forcée à ne pas faire de recherches sur ce genre de tests ni rien donc je pense que le fait de pas du tout savoir ce qui allait se passer (je ne savais même pas si je commencais aujourd'hui ou si c'était juste un entretien) et de me dire "tu vas faire tes courses, rien n'est important donc zen, tranquil" ça a marché!
Je pense que je serais dans le même état la semaine prochaine: dédramatisation!! Je me persuade qu'après tout, c'est juste un bout de papier, je ne joue pas ma vie!! (enfin si mais chuut!)

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6037
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par pixelvois » lun. 6 févr. 2012 19:03

Très bon état d'esprit ! :-)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Zil2blé
Messages : 811
Enregistré le : ven. 14 oct. 2011 21:00
Présentation : ma présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 49

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Zil2blé » mer. 8 févr. 2012 15:16

C'est la meilleure attitude effectivement, quand on y arrive.
Pour moi, c'était groupé. Trois heures d'affillée. Un pré-résultat à la fin.
ça évite de gamberger.

Avatar du membre
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2633
Enregistré le : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : Un des plus beaux villages de France...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Aïnoa » mer. 8 févr. 2012 20:19

Je trouve ça bizarre de faire le WAIS en plusieurs fois. Je pense que je n'aurai pas aimé. Tant que j'y suis, autant faire tout en 1 fois. Ce qui est le plus long c'est d'attendre le résultat... On passe par toutes les phases "oui, j'ai pas trop mal réussi", "non, mais j'ai fait des erreurs et puis c'est pas possible de toutes façons"...

Le faire en plusieurs fois m'aurait stressé d'avantage je pense.
Là c'était comme un jeu, un sudoku ou autre...
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

shunbabyx

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par shunbabyx » ven. 10 févr. 2012 10:56

Alors je vais compléter la liste des expériences en essayant de dire les choses honnêtement et de ne pas me cacher derrière Robert ... (alias un masque / faux self)

1/ l'historique avant la WAIS

-Petite j'avais eu une dépression infantile majeure (non détectée, et diagnostiquée une fois adulte), non traitée.
-Adolescente j'avais des troubles dépressif très important, et des conduites dangereuses socialement (suicide social).
-Jeune adulte j'avais toujours un état dépressif lattant, un comportement auto destructeur, des troubles du comportement, des addictions et vraisemblablement un trouble de la personnalité (je dis vraisemblablement car il a été diagnostiqué, mais dans de telles conditions que je préfère ne pas lui donner un aspect définitif pour le moment).
Je vous passe les 150 thérapies (toutes analytiques) et leurs échecs cuisants.

Puis lors d'un déménagement ma mère m'a parlé du comportementalisme, j'y suis allée et rapidement le psychiatre m'a orienté sur cette piste de la douance. Je n'étais pas du tout prête à l'entendre donc je n'ai rien voulu savoir. Puis la thérapie évoluant positivement, il m'a confiée à un autre thérapeute pour poursuivre la thérapie dans un domaine où lui n'était plus compétent. Ce second thérapeute m'a également parlé de la douance, et dans la foulée peu de temps après mon fils a été diagnostiqué THQI.

Du coup je me suis dit que peut-être ça valait le coup de creuser. Du coup j'ai pris RDV.
2/ passage des tests
- le psy : j'ai choisi le psy sur recommandation. Ouai ben ne pourrait pas lister les qualités qu'un psy doit avoir pour faire passer ce genre de tests, mais bon je vais juste dire ce que moi j'en ai pensé ...
D'abord j'aurais bien aimé avoir un RDV préalable ... pour qu'on m'explique à quelle sauce j'allais être cuisinée. J'aurais bien aimé qu'on me parle, ou je sais pas avoir au moins établi un contact verbal avec le psy qui allait me faire passer les épreuves ... Ben que nenni.
-le passage des épreuves : quand je suis arrivée, j'étais super flippée, j'avais jamais vu le gars avant, il m'a ouvert a sorti une grosse boite et il m a dit "bonjour, je vais chercher les papiers, et on commence. Mais comme je range pas très bien mes papiers j'ai toujours un peu de mal." Gloups :pale: . Très très très flippée, donc pendant les items, ben c'était un peu la crise : bégaiement, aphasie, tremblement et tétanie partielle... en plus j'ai été déconcertée car je n'ai eu aucun test visuel, a part en vitesse de traitement (avec les dominos). Il m'a juste dit : "et ben dis donc vous êtes très très émotive !" Non sans blague :@. Il m'a rendu mes résultats à la fin et m'a dit qu il me donnerait le bilan la semaine d'après.
Sinon il a été gentil tout le long des épreuves, souriant et je crois qu'il a voulu se montrer rassurant ...
Voilà donc je pense que l'état de stress ne reflète pas complètement le véritable niveau des réponses que j'aurais pu donner si j'avais été à froid... donc je ne vais pas palabrer sur les résultats (qui de toutes façons avec ou sans prise en compte du stress me classent dans les surdoués), ni sur l'hétérogénéité ce n'est pas le lieu approprié.

Mais juste que je ne recommanderai pas ce psy là pour passer un test si on est émotif, stressé, ou autre chose du genre ...
3/ après les tests
-Sentiment de soulagement, d'une part parce que "ça c'est fait" et d'autre parce que bon ben je m'étais pas trompée c'était bien ça, je vais pouvoir poursuivre ma piste. -sentiment d'appartenance : se dire qu'on appartient enfin à quelque chose, à un groupe (c'est pas une notion élitiste), plus une notion grégaire. Enfin j'ai trouvé des gens qui me ressemblent et je leur ressemble aussi et bouh que ça fait du bien de ne plus se sentir seul ! :inlove: -sentiment de libération et de changement positif: j'ai bien compris que je n'étais qu'au début des questions, et en plus j'ai eu la sensation d'être incroyablement petite face au chemin qui serpente devant moi et je n'ai pas pu m'empêcher de remettre en question le test peut-être à cause du sentiment de vertige et de changement profond qu'impliquent les résultats (est-ce qu'il était à jour, et finalement est ce qu'il m a pas mis des point en plus à cause de mes crises ??? gniagniagnia -----> ta gueule :x ). J'ai compris aussi que j'étais en pleine mutation et qu'il y en aurait d'autres, alors je regarde d'un œil à la fois amusé, curieux et flippé cet être en devenir qui viens à peine de sortir de son état larvaire ... - sentiment de revalorisation : en jetant un coup d’œil en arrière, j'ai revu avec colère tous ces gens qui m'ont dit que j'étais nulle, que j'étais une sous merde, que j'arriverais jamais à rien, et que j'étais pas normale. Je les regarde, et je me dis si ils savaient, le vide de leur vie, je préfère (enfin !) ma vie faite de montagnes russes, d’excentricités de foire, de peurs, de grandes joies et de questions abyssales à leur morne et triste existence de plaines désertiques ! Mais ça c'est mon trésor à moi, j'me le garde, tant pi pour eux. :langue2:

Avatar du membre
Zil2blé
Messages : 811
Enregistré le : ven. 14 oct. 2011 21:00
Présentation : ma présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 49

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Zil2blé » ven. 10 févr. 2012 21:42

Terrible ton témoignage ShunBabyx.. Merci pour ta sincérité et bonne énergie pour la suite. ça fait combien de temps que tu as eu les résultats?
Je me retrouve dans ta troisième partie mais j'y rajouterais même quelque chose: J'ai remarqué que mon entourage, mes relations professionnelles se sont nettement améliorées depuis (je l'ai dit à personne au boulot, mais c'est mon regard sur moi même qui a dû bouger et du coup, certaines défences que j'avais mises en place se sont éffondrées. Je pense qu'il y a comme une systémie.

Répondre