A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6823
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Zyghna » jeu. 25 août 2011 14:13

Donc premières impressions sur la WAIS 3, sachant que je n'aurai les résultats que samedi.

Comme je m'y attendais, le test est assez basé sur les chiffres, et comme j'y suis assez réfractaire, ça risque de me léser un peu. Autre soucis, le test est en grande partie lu, et j'ai du mal à rester concentrée quand on me lit quelque chose (bien sur j'en ai fait part à la psy).
Sinon, quelques subtests un peu difficile, notamment ceux avec les chiffres car je décrochais vite. Les questions de vocabulaire me semblent très mal formulées, j'ai souvent du trouver une autre réponse car les miennes n'étaient pas celles attendues... je trouve ça beaucoup moins intéressant si le but est de se conformer au moule, et je ne parle même pas d'une des questions me demandant pourquoi tel truc était "obligatoire": je donne la réponse qui me semble exacte, la psy m'en demande une autre, alors je demande si elle veut une explication sur le fait que ce soit obligatoire ou "important, esssentiel"... elle me dit que ça revenait au même... là j'ai tilté, ça n'a rien à voir! Et il y a eu d'autres questions pour lesquelles j'ai donné plusieurs définitions et pour lesquelles elle m'a demandé de choisir celle qui était selon moi la plus attendue, la plus habituelle...

Bref, comme je l'ai dit dans mon post de présentation, je suis heureuse d'avoir assorti le test à un bilan psy plus poussé, ça permettra à la psy d'avoir une meilleure approche de mon fonctionnement.
Elle m'a fait passé un autre test, le TAT (histoires à raconter d'après image) juste après. Et là, rebing: déformation professionnelle. Elle ne me montrait en effet que des représentations artistiques: tableeaux, esquisses... Et j'ai mis quelques images à me rendre compte que j'employais les techniques d'analyses de tableaux pour monter l'histoire. Je lui en ai fait part, on verra aussi ce que ça donne. Et en plus comme ça n'avait aucun intérêt artistique (genre bonne vieille peinture de retraitées ^^), ça ne me donnait guère envie de m'attarder dessus hihi!

Mais somme toute, c'était assez amusant à faire. J'ai essayé de ne pas tricher, d'être le plus moi même, afin que l'analyse ne soit pas biaisée.
Mais comme beaucoup de celles et ceux qui ont passé le test, je reste sceptique sur sa pertinence, et je trouve dommage qu'on ne fasse pas entrer les autres sens dans le test, le test faisant trop appel au côté logique, rationnel...

Donc verdict final samedi ^^
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
BicheFurtive
Messages : 105
Enregistré le : ven. 1 juil. 2011 19:21
Test : WAIS
Âge : 32

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par BicheFurtive » jeu. 25 août 2011 15:01

Yoplaboum,

J'ai passé le wais III hier, j'aurais les résultats lundi...
Un peu comme Zyghna, j'ai foiré les subtests concernants la mémoire de travail, la psy m'a dit que j'étais assez anxieuse, c'est vrai que je m'étais jamais posé la question, malgré le stress, c'est vrai aussi que je décroche vite et que je suis vite distraite quand il s'agit de mémoriser quelque chose à l'oral, par exemple, quand on me lit des informations, ça m'énerve rapidement, j'ai besoin de les lire moi-même, après, pas sur que ça change grand chose à ma vie,elle m'a dit que j'étais surtout visuelle, m'enfin...

Sinon à part ça, ça à l'air d'aller, j'ai une bonne vitesse de traitement, le verbal ça va... A part ce que j'ai foiré, elle m'a dit que j'étais au-dessus de la norme, que je frisais la "précocité", que je devais avoir entre "1 ou 2 écarts types"... Donc je vais attendre les résultats finaux et surtout le bilan, pour mieux voir tout ça...

Sinon, j'ai trouvé ça plus ou moins stressant, ça dépendait des tests, je crois que c'est surtout de mémoriser des trucs à l'oral qui m'a le plus stressé, mais bon faire les cubes tout ça, c'était plutôt tranquille... Par contre à la fin j'étais vidée, elle m'a dit un peu ce que je pensais du test, tout ça, je savais plus quoi dire! J'espère que je pourrais me rattraper quand elle me donnera les résultats :D

Comme Zyghna aussi, pour les questions verbales elle insistait pour que je dise des trucs, genre différemment, choisir une réponse, etc, je trouve que ça mettait un peu de pression, m'enfin ;)

Vivement que je puisse éclaircir un peu tout ça!
Double rainbow all the way 'cross the sky... Ahhhhahhahhhh... So intense!

Avatar du membre
Maluna
Messages : 505
Enregistré le : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : par ici
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 44

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Maluna » jeu. 25 août 2011 15:16

Zyghna a écrit :je ne parle même pas d'une des questions me demandant pourquoi tel truc était "obligatoire": je donne la réponse qui me semble exacte, la psy m'en demande une autre, alors je demande si elle veut une explication sur le fait que ce soit obligatoire ou "important, esssentiel"... elle me dit que ça revenait au même... là j'ai tilté, ça n'a rien à voir!
Moi je me souviens y'a une question ou j'ai tique et ou je l'ai reprise car le postulat etait faux, une autre car elle faisait une erreur de prononciation (sur le nom d'un auteur) :roll:
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5591
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fabs le vaurien » jeu. 25 août 2011 15:45

Je me souviens aussi avoir donné moultes réponses possibles pour une même question et d observer, deconcerté la psy se satisfaire que j eus formulé celle qu il fallait alors même que les autres étaient toutes aussi recevables..sinon je voudrais te dire zygna qu il ne faut pas que tu projettes trop le bilan qui, s il est basique ne sera jamais qu une suite de chiffres et de tableaux. Prepares toi plutôt à l après.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6823
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Zyghna » jeu. 25 août 2011 19:32

Merci Fabs pour la précision, mais je me doute qu'en quelques heures d'entretien, je n'aurai pas un bilan exhaustif, mais je suis surtout curieuse de savoir ce qui va en ressortir, voire s'il ressort un décalage entre l'image que j'ai de moi et ce qui peut ressortir du test.
Après si ça me donne quelques bases de travail sur moi même, ça sera déjà une bonne chose de gagnée.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

fée.licité
Messages : 19
Enregistré le : mar. 26 juil. 2011 10:24
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par fée.licité » jeu. 1 sept. 2011 10:58

Testée hier, j'y vais de mon petit témoignage... bien que, pour être honnête, je n'avais pas trouvé particulièrement rassurant de lire avant que ça c'était bien passé pour d'autres... mais je crois que c'est aussi lié à ma façon bizarre de "me protéger" en m'imaginant nulle à l'avance.

Bon, bon, le test, j'y viens :)

Je l'attends depuis un mois, j'ai eu beau essayer de ne pas y penser, j'y ai quand même beaucoup pensé :rofl:
Comme je viens d'un peu loin pour être testée dans un cabinet qui m'a été recommandé, j'ai demandé à ce que le test ait lieu dans la même journée, s'ils jugent ma démarche cohérente suite à l'entretien.

J'ai plutôt bien dormi la veille, excitée et anxieuse, bien sûr, mais un peu apaisée par une discussion avec une amie sur les conséquences de ce diagnostic.

Je prends le train pour ne pas stresser en voiture dans une grande ville, ça tombe bien le cabinet n'est pas loin de la gare. J'arrive à l'heure, la secrétaire est sympa. Par contre il y a une très forte odeur de peinture qui me prend au nez (heuh, je rentre dans des détails inutiles, moi? :angel4: ) et une maman qui aimerait bien discuter alors que moi pas du tout...
Entretien préliminaire, j'explique au psy comment j'en suis arrivée à faire cette hypothèse, ce que j'attends du bilan... Je lui confie mon appréhension d'être vers 120, lui demande son avis sur une frontière avant 130/après 130 (je teste un peu quoi :) ). Son discours me plaît, il dit que mes demandes sont claires, que je devrais en apprendre sur moi.
J'ai trouvé l'entretien assez court mais j'ai pu lui dire ce que je voulais.
Dans la foulée je prends rdv pour le bilan, jeudi prochain, puisque ce n'est pas avec le même psy que je dois passer les tests l'après-midi.

La psy qui me fait passer les tests est jeune, elle me met à l'aise. C'est le test WAIS 3 et ensuite différents pointages (il y a un adjectif derrière... cognitif? Enfin, des exercices pendant lesquels je dois expliquer mon raisonnement). C'est parti pour 3h30 de tests.
J'appréhendais le côté oral du test, le fait de ne pas avoir de support sur lequel me concentrer. En fait j'ai trouvé que les différents sub-tests s'enchaînaient bien, en alternant les différentes sollicitations: visuel, touché, mémoire, réflexion...
Un peu de stress pour les épreuves chronométrées mais rien de paralysant. Blocage au début pour le calcul mental (trop peur de passer pour une neu-neu) et finalement elle a réussi à me détendre et ça a été.
Finalement, j'ai trouvé ça ludique, instructif (je pensais être capable de m'exprimer plus clairement et je me suis aussi découverte un peu pointilleuse :^) ) et pas fait pour mettre en difficulté (du coup je me demande bien comment ils font le tri, comment ils calculent... de quoi alimenter mon cerveau en question et supputations stériles jusqu'à jeudi :D1 )
Le pointage était un peu plus délicat par contre, et j'ai pu constater l'ampleur de mon manque de confiance en moi, en mon instinct... dramatique :fubar:

Pas de feedback, elle m'a dit qu'elle devait comparer, étudier... elle m'a juste dit que j'avais été à l'aise. J'ai trouvé bien qu'elle ne tombe pas dans le piège que je lui tendais alors que j'aurais de toute façon relativiser ce qu'elle aurait pu dire :rofl:
Voilà, résultats jeudi. Maintenant que c'est fait, je réalise que ce n'était pas une montagne et je suis surtout contente parce que j'ai donné ce que je pouvais donner et je pense que le résultat sera fiable.
Je reviendrai vous dire mon feedback sur le bilan si vous voulez.

kroll
Messages : 12
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2011 15:48
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par kroll » ven. 2 sept. 2011 11:07

Mon test et moi ….

Comme je l’ai dit rapidement dans la présentation avant d’avoir mon fils je pensais plutôt être une sorte d’extra terrestre et surtout avec le sentiment d’être plutôt bête et non sachante….

Pourquoi ? Ben essentiellement parce que mes idées semblaient loufoques pour les autres, parce que malgré un diplôme d’ingénieur je ne savais pas travailler durement pour avoir quelque chose, parce que je suis extrêmement sensible et que je me trouvais neuneu….

Puis, dans un cadre bien établi (mariée/boulot etc) j’ai eu mon fils. Il a changé toute la donne ! Cet enfant, très vif est né les yeux grands ouverts en tenant sa tête ….
Il a bien tenu ses promesses, hypertonique, hypersensible, hyper…fatigant !!!!!

Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé à ce moment là mais je savais qu’il était différent des autres et ça a bouleversé ma vie… comme une révélation, que je me complaisais dans une situation sociale mais qui n’était pas moi, souvent j’avais eu ce sentiment de dédoublement et de jouer un rôle, il était temps que ça s’arrête.
J’ai divorcé, j’ai élevé seule cet enfant à la fois merveilleux et difficile et j’ai demandé l’aide de psy…ils m’ont guidée vers les tests pour mon fils.
Sans aucun doute, c’est un HP.

Et le miroir c’est inversé, il est tellement « comme moi petite », à tel point que je sais d’avance comment il va réagir à certaines choses insignifiantes pour la majorité mais qui peuvent le mettre hors de lui….
Il navigue à vue, comme moi je l’ai fait…

J’étais partagée, passer des tests ou pas ? Quelle prétention de penser que je pouvais être intelligente ?
Et si j’avais le QI d’une huitre ? et si ……
Et ce sentiment étrange pour être honnête de savoir déjà au fond…
Bref, je ne suis pas du genre à tergiverser des heures, j’ai sauté le pas.

Ayant rejoins une association pour mon fils (ha oui parce qu’élever un enfant HP ça défie l’entendement parfois et ça fait du bien de savoir qu’on n’est pas seule !!!), on m’a conseillée quelqu’un de très bien en région Parisienne.

Donc me voilà dans le cabinet à passer la wais 4.
1er subtest : les cubes, horrible !!!!! Bon maintenant on sait que j’ai un trouble visuo-spatial mais ça calme d’entrée de jeu…..
Puis le reste du test se déroule tranquillement…
J’ai apprécié ce moment, ce remue méninge organisé était sympathique !!!!!

La psy était parfois très étonnée car sur les épreuves similitudes et vocabulaires je crois, j’étais la première qu’elle voyait aller au bout…
Moi j’étais frustrée car sur certain test je n’avais pas donné le meilleur : mémoire des chiffres je fus dérangée par les bruits de la rue, certaines questions de culture G je ne connaissais pas la réponse et j’enrageais parce qu’elle ne voulait pas me donner la solution même après !!!

Bref…..lorsque je suis revenue pour la restitution, elle m’a montrée la courbe de Gauss en me demandant si je connaissais, oui je l’avais bien étudiée avec mon fiston !!!
Puis elle m’a demandée si on me disait souvent que j’avais une pensée divergente ….
De suite je me suis dit « ben voilà ma grande, toi et tes réponses à deux balles, tu es encore passée à côté….. » je me souviens parfaitement d’une question similitude posée : [question supprimée par la modération], j’ai répondu, un peu par provoc, ça commence par R ? Avant de donner une autre réponse, plus standard ….

Et les résultats sont tombés, violent QIV : 150 / QIP : 126 je crois et vitesse de traitement je ne sais plus….
Hypothèse de troubles visuo-spatiaux, et grand besoin de vérifier…. En gros, avant que son discours devienne un brouhaha dans ma tête, pour elle mon potentiel était encore meilleur avant et il aurait pu être bcp plus si pris en charge….

Et la colère m’a envahie, on me pose un potentiel comme ça et j’en fais quoi moi ? Je vais aller mieux ? Les millions de questions qui tournent en boucle dans mon crâne vont s’arrêter ? je vais avoir des amis, je vais mieux comprendre les autres ? Je vais être moins sensible ???
La réponse de ma psy a été claire : non ça ne change rien et puis il faut digérer ….

Vraiment ça a été difficile 2 jours (ce n’est pas la mort non plus) et puis hop je me suis dit mais au fait …. Maintenant je sais, mes parents qui hurlaient que j’étais stupide de ne pas savoir ouvrir un robinet ou une porte ben paf, ce n’est pas de ma faute….

Les trucs qui tombent 50 fois de mes mains toute la journée ce n’est pas parce que je suis bête !!!

Mes switch continus quand je parle avec quelqu’un (genre en pleine discussion sur la météo, moi je sors tient regarde le chat au 4ième étage du 5 ième immeuble sur la droite ….) ce n’est pas parce que je suis folle….

Et aussi je peux peut être croire en moi au final …..

Voilà, en définitive, ce test m’a apaisée.
Dernière édition par 1 le Modérator ; édité 0 fois
Raison : Merci de ne pas révéler des éléments précis des tests.

Avatar du membre
chispa
Messages : 63
Enregistré le : jeu. 25 août 2011 09:54
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sud ouest
Âge : 44

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par chispa » ven. 2 sept. 2011 17:52

j'ai pris rendez vous encouragée par certains membres d'un autre forum... j'avoue que passer ce cap a été euh... déroutant (je ne trouve pas de mot + proche de mon ressenti")

rendez vous pris donc en juin pour moi et ma fille quelques jours après... mais 3 mois d'attente entre la prise de rdv et le test en lui même... ce sont ces 3 mois qui ont été les + significatifs dans mon "évolution" j'ai donc évidemment eu le loisir de me renseigner sur la douance, lire, fureter sur le net etc... j'ai eu envie d'annuler ce rdv, puis d'autres me disaient que j'en était, que c’était "évident" (pour eux mais pas pour moi) j'ai discuté avec mon mari aussi (totalement hors du trip HQI etc... pour lui ces choses ne sont que des chiffres de bonimenteurs pour vendre des tests et des consults) bref... un peu "seule a douter"

Comme le rdv était pris je l'ai maintenu me disant qu'au mieux ça mettrai un point final a une question et au pire ça ne m’apporterait rien... mes copinautes m'ont bien conseillé de ne rien attendre de ces tests et de ne pas y mettre de "valeurs / pression / décisions"....

j'y suis donc allée les mains dans les poches (alors que d'autres gens sur les forums voulaient se préparer et s’entrainer etc...) j'ai refusé en bloc de tenter la performance, ayant peur qu'en m'entrainant j'ai encore plus mal aux fesses en cas de "mauvais" résultat...

Tout se passe le 27 juin, à bordeaux par 40°C sous abris... on pouvait donc dire qu'il faisait plus que beau ^^
petit périple en train a 7h30 du mat (j'habite pas a coté de bordeaux) petite balade en bus, balade à pied a la fraiche jusqu’à l'adresse indiquée.
RDV chez la psy a 9h30, elle arrive avec un léger retard, du coup on rentre ensembles dans son cabinet, elle a l'air "cool"...
Petit entretien rapide avec les "d’où venez vous, parcours scolaire, rythme de vie, épreuves de la vie etc"...
vers 10h15 début du test, la psy très sympa a caché le chrono pour me mettre à l'aise, petite pause vers 11h15 (bouffé la moitié de mon paquet de petit écolier :P ) reprise des tests, fin vers 12h15.
Quartier libre jusqu’à 15h30 heure d'un petit débriefing ou le résultat tombe, avec des résultats trèèèès homogènes sur l'ensemble des subtests (dont 2 optionnels qu'elle avait décidé de me faire passer) j'attends toujours le "compte rendu écrit" (on m'a prévenu qu'elle était lente à la détente et en plus y a vacances au milieu...)

sur le coup comment dire c'est juste un "je suis contente", puis par la suite un sentiment de "paix", voilà c’était ça, j'en avais la "confirmation professionnelle" je n'avais besoin que de ça.

Par la suite j'ai donc testé ma grande de quasi 7 ans a l'époque (elle n'a pas appris a lire seule, ne fait pas des calculs de folie ni rien "d'extraordinaire" mais je sentais un décalage entre "elle" et "le reste du monde" aussi la seule phrase dite une fois "je m'ennuie a l'école" m'a décidée a passer le cap + les à coté de pleurs incessants par rapport aux injustices quotidiennes entre enfants, les angoisses liées à la mort etc...)
Ma fille est sortie du test avec une joie de vivre et une énergie de folie ! l'attente des résultats en salle d'attente a été un enfer pour moi car impossible de la canaliser, elle avait une sorte de fou rire permanent, elle ne pouvait même pas regarder un livre d'images ! elle était heureuse (elle qui était plutôt triste avant et du genre à dire "je suis nulle blablabla...") là elle était tellement fière d'avoir pu répondre à des questions etc que plus rien ne l'arrêtait !
Verdict pour elle THQI !
Nous attendrons donc les 6 - 7 ans de la 2eme pour lui faire la même "cession de jeux" :D car a sa manière, je la sent aussi "atypique"

je ne sais pas si c'est "mieux" de savoir ou non je n'ai pas su à l'age de mes enfants et j'ai très bien vécu jusqu'a maintenant... mais voilà j'estime que ce petit test hôte une aiguille du cerveau, on sait tous qu'on est différents des autres (doués ou pas) mais au moins ça aide à relativiser cet écart et ça permet de voir que d'autres (si nombreux finalement ! ) sont comme nous et donc quelque part de retrouver une sorte de normalité...

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5591
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fabs le vaurien » lun. 5 sept. 2011 18:50

chispa a écrit : je ne sais pas si c'est "mieux" de savoir ou non je n'ai pas su à l'age de mes enfants et j'ai très bien vécu jusqu'a maintenant... mais voilà j'estime que ce petit test hôte une aiguille du cerveau, on sait tous qu'on est différents des autres (doués ou pas) mais au moins ça aide à relativiser cet écart et ça permet de voir que d'autres (si nombreux finalement ! ) sont comme nous et donc quelque part de retrouver une sorte de normalité...
C'est juste. Cela remet les choses à leur place et de ces assises, découleront les premières réorganisations et dans l'absolu, éclairciront l'horizon des nouveaux choix, peut être plus adéquats.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

UnNouveauMembre
Messages : 13
Enregistré le : mar. 23 août 2011 13:56
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par UnNouveauMembre » jeu. 8 sept. 2011 23:09

Bon bah test passé, j'ai eu le résultat directement (même si je dois attendre pour le bilan évidemment), bon bah THQI :)
Je m'y attendais pas, je pensais plutôt être à la frontière des 130 mais je suis plus haut :(


Pour ce qui concerne le test en lui même, j'ai un peu lutté les cubes, les matrices ça va, fait une erreur semi bête à la fin, les puzzles corrects mais sans plus
Ce qui correspondait à la vitesse de traitement, correct à mon avis
Très bonne mémoire des chiffres, une étourderie en arithmétique car voulu aller trop vite (enfin bon le calcul mental c'est mon truc donc j'ai répondu à presque toutes les questions dans la seconde, et encore :D1 )
Et pour le verbal ça va, j'ai très bien géré en vocabulaire (mais ca m'a paru simple), bien en similitudes et culture générale.

En bref j'ai fait quelques petites fautes bêtes car j'ai tjs répondu super vite (sauf les puzzles car voilà la vision dasn l'espace c'est ma "faiblesse" )

Je sais pas si ceux qui l'ont passé ont eu les résultats aux subtests, mais fwiw (for what it's worth :D ) j'ai eu 14 aux puzzles (normal je suis pas bon ds l'espace), 18 en mémoire des chiffres et vocabulaire (mon max, je sais pas s'il y a plus) sinon le reste à 16 et 17 :ok:

Ameliezola
Messages : 113
Enregistré le : mar. 13 sept. 2011 19:44
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Ameliezola » mar. 20 sept. 2011 14:09

Wais 4 passé. La psy était gentille rassurante et n'avait pas l'air ni étonnée, ni dans le jugement. Avant de commencer le test, je lui ai demandé si beaucoup de personnes l'ayant passé s'était retrouvé avec un résultat moyen et elle m'a répondu que non. Faire la démarche du diagnostic est apparemment déjà révélateur. J'aurais le résultat mardi mais heureusement, elle ne m'a pas laissé partir sans me donner les premiers éléments. Je n'arrive pas à savoir si finalement j'étais peu stressée (mes mains tremblaient) ou si j'ai enfermé depuis trois jours mes sentiments et émotions dans un cachot ...

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Mlle Rose » mar. 20 sept. 2011 16:10

Tu sembles assez sereine :-) Peut-être que tout ceci est aussi dû au fait que tu n'as pas laissé traîner 10 ans et tes doutes prendre le pouvoir et t'immobiliser ;)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Ameliezola
Messages : 113
Enregistré le : mar. 13 sept. 2011 19:44
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Ameliezola » mar. 20 sept. 2011 23:17

j'espère. L'autre hypothèse est que tant que je ne vois pas le résultat "écrit", je n'arrive pas à l'intégrer. J'avais du mal à réaliser que j'étais devant une psy, à faire étalage de mon cerveau (qui me semblait souvent en surchauffe) et à jouer avec des cubes...On verra, mais effectivement pour le moment pas de changements révolutionnaires. Des lueurs de joie (genre "Ah c'est vrai, je suis à peu près sûre de ne pas être complètement responsable de ce qui cloche dans ma vie. J'ai le droit de me regarder avec un peu de bienveillance"), et c'est déjà ça. A moi de les faire grandir.

Ameliezola
Messages : 113
Enregistré le : mar. 13 sept. 2011 19:44
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Ameliezola » jeu. 29 sept. 2011 09:08

Suite et fin. Dernier écrit pour clore ma démarche sur ce poste à l'attention d'autres lecteurs curieux de témoignages. Je suis un peu frustrée de cette dernière rencontre qui donne le bilan. Bien sûr elle a expliqué ce qui était derrière les chiffres et ce que les tests lui ont donné à voir de mon fonctionnement et pourquoi, sans être au-dessus de cette barre de 130, elle estimait que mon fonctionnement se rapprochait beaucoup plus de celui d'un surdoué que d'une personne ordinaire dans le sens littéral du terme.Mais ...
Mais j'ai plein d'arguments à lui soumettre pour remettre en cause ce diagnostic et une heure c'est pas assez long et ma bouche peut pas tout exprimé et ... :nesaitpas: Je crois qu'elle m'a dit clairement "vous en êtes", je l'ai même écrit pour ne pas l'oublier mais je n'y crois pas et ne sais plus quoi en faire ...
Bref, j'ai avancé mais je ne le perçoit pas encore. Chaque pas en avant amène un pas en arrière. Je ne sais pas si ça aidera d'autres que moi. Je ne sais pas si c'est parce qu'une heure est insuffisant, :grattelatete: :tmi: ?

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5591
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fabs le vaurien » jeu. 29 sept. 2011 09:11

il faut du temps pour donner un peu de corporeité à un diagnostic....prends donc le temps de l'intégrer...ça ne se fait pas du jour au lendemain et tu n'as pas foncièrement changé depuis une semaine..
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Ameliezola
Messages : 113
Enregistré le : mar. 13 sept. 2011 19:44
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Ameliezola » jeu. 29 sept. 2011 09:25

La patience serait-elle un vertu ? Elle m'est malheureusement inconnue. Et j'enrage de ne pas savoir déchirer les voiles, de ne pas ouvrir les fenêtres. Je suis comme enfermée, je perçois la lumière au fond d'une meurtrière qui parfois s'agrandit pour devenir une porte. Et au moment où je veux la passer, elle s'éloigne et redevient une meurtrière. Merci malgré tout d'avoir répondu.

Avatar du membre
joran
Messages : 1096
Enregistré le : dim. 26 juin 2011 00:39
Présentation : iuhbvfuigylkayg
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : *au pied de la montagne*
Âge : 42

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par joran » jeu. 29 sept. 2011 21:07

bonsoir à tous. Wais IV passé ce matin. Au début, et depuis le réveil, un peu stressée, et de me trouver grotesque d'aller passer ce test. Et puis je me suis dit que comme je tente de me renouveller professionnellement, c'est toujours bon à prendre. Finalement, la psy m'a mise à l'aise, et puis je me suis prise au jeu. En y repensant, et même si je ne suis pas allé au bout de tout les symboles chronométrés, et que j'ai fait quelques erreurs, j'ai trouvé ça plutôt facile. Quand elle m'a dit '' c'est fini'', je me suis dit ''ah bon déjà, c'est tout''. Avant que je parte, elle m'a dit que, d'un premier abord, c'était plutôt bien. A voir, debriefing mardi prochain. @ bientôt donc.
"Il n'est point de bonheur sans liberté,
ni de liberté sans courage."
Périclès

Pandore79
Messages : 19
Enregistré le : mer. 28 sept. 2011 12:43
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Pandore79 » ven. 30 sept. 2011 08:00

Bonjour,
Un ami ###Charcutier-zingueur en reprise d’études ### que j'ai connu voici 2 ans a fait cette hypothèse sur moi.
A l'époque, je n'ai pas ressenti le besoin de passer le test puis la situation a évolué et j'ai franchi le pas voici 2 semaines.

Voici donc mon témoignage sur la passation du WAIS IV :
Le Jour J : une bonne insomnie et un stress très important.
J'avais réservé et confirmé 2 fois le RDV voici 2 mois, et la psychologue ne l'avait pas noté dans son agenda et elle a failli m'achever côté tension nerveuse en me zappant.
Heureusement, son premier patient s'est décommandé et elle a appelé le suivant qui a accepté de décaler son RDV.

Je lui raconte brièvement les motifs du (pro + personnels avec les enjeux pour l'avenir de notre bébé) et que j'étais mal à l'aise d'oser penser que peut-être blabla bla et que je ressortirai probablement toute péteuse...mais fixée

Je croyais que c'était chronométré alors j'ai speedé à fond...et fais des erreurs bêtes, également à cause de consignes pas bien interprêtées.
j'étais telleemnt tendue que la psy me disait de respirer toutes les 2 minutes !

Après il y a eu un test où il fallait écrire et ma main tremblait comme une feuille : je me sentais énervée contre moi d’être si lente.
Puis j’ai eu des tests de personnalité, et la suite des tests.

Et puis bizarrement, elle faisait quelques commentaires positifs genre très bien etc, et malgré mon stress, je sentais qu’elle était comme enthousiaste et un peu déçue quand je faisais des erreurs bêtes.

Tout ça s’est conclu avec une épreuve où j’étais vraiment pitoyable parce que je ne l’écoutais pas quand elle citait les énoncés. En effet, elle avait devant elle le papier avec les réponses, je pouvais les lire à l’envers mais je ne voulais pas le faire alors je lui décrivais les raisonnements pour lui montrer que j’avais trouvé les réponses mais comme ça me troublait, et que j’évitais de regarder son papier, je lui ai demandé de répéter plusieurs choses.

Et puis résultat immédiat grâce à l’informatisation du score.
Choc du résultat.
J’étais tellement sous le coup de l’émotion que j’ai failli oublier de la payer, elle aussi avait zappé, heureusement que j’y ai pensé en me dirigeant vers la porte ;)

Une semaine après, récéption du CR, concis mais clair.
Je me sens assez frustrée car j'ai encore un tas de questions que je n'ai pas posées à la fin du test à cause de l'émotion.


Et maintenant ?
Malgré mes incertitudes sur la fiabilité du test (à mon avis, compte tenu du faible nombre de personnes dans l'étalonnage du WAIS, les résultats de Qi de ###Dragons de Komodo sociopathes oui mais des Panzani### doivent être très approximatifs), ce verdict me donne en fait l'aurositatino d'être moi-même !

Avatar du membre
lilyz
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 oct. 2011 18:26
Test : WAIS
Localisation : Corse
Birthday
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lilyz » dim. 2 oct. 2011 21:53

Bonsoir..
Voici mon ressenti quant à la passation du test de WAIS IV.
Le rendez-vous avait été pris 15 jours auparavant donc ça m'a laissé un looooooong moment pour cogiter, stresser, avoir des insomnies... Je me disais, si les résultats ne sont pas à la hauteur de ce que j'espère, comment expliquer ce que je suis ? Cela voudrait dire que je suis juste une névrosée pathologique ??? Une fille qui a juste envie de se faire remarquer ?... Bonjour l'angoisse! J'arrive donc le jour J passablement stressée et émue... Le psychologue commence l'épreuve par le subtest des cubes. Me croyant décontenancée devant ces petits bouts de plastique, il se met en devoir de m'expliquer le principe du test avec moult détails et moi presque goguenarde, je lui dit que je connais très bien les tests de perception spatiale, étant donné que je suis dessinatrice en architecture, que ça fait partie de mon métier et qu'il y avait des test équivalents pour accéder à ma formation, auxquels j'ai cartonné bien évidemment!... C'est parti!! Le test commence, fingers in the nose, puis il se complique subitement, avec 9 cubes et des figures assez compliquées, et là... Je sue, je panique, mes yeux se brouillent, j'ai l'impression d'être handicapée mentalement et je m'écrase comme une grosse m...., sur la dernière figure. le subtest est fini, le psy me rassure en me disant que mon émotivité est évidente et qu'il ne faut pas que je pense que cela conditionne toute la suite du test. Quelque peu rassérénée, je continue mon épreuve assez tranquillement, en gardant quand même à l'esprit que je me suis presque vantée devant mon psychologue et que je viens minablement de me planter devant lui sur le premier test... :oops: :oops: :oops:
A la fin il me donne rendez-vous quinze jours plus tard en me proposant de faire peut-etre une thérapie afin de parler de tout ce que j'ai besoin d'exorciser... J'étais persuadée que les résultats allaient être mauvais, pas dans l'arriération mentale tout de meme :roll: mais pas aussi bons que je l'espérais... Pendant trois jours, le ventre noué, les maux de tête, le cerveau en ébullition... et puis plus rien. je débarque le jour dit en me demandant presque pourquoi je suis venue? :^)
Là, le psy me donne les résultats et ils sont bons. Très bons. Au delà de ce que j'espérais. :shock: En fait le subtest cube était un peu en dessous du reste mais ce n'était pas déterminant dans la note globale, j'aurais mieux réussi que cela n'aurait augmenté mon QI que d'un point. Bon alors, et cette thérapie, on en parle? Laissez tomber, vous etes trop intelligente. re :shock: Il m'explique alors qu'une thérapie analytique classique aide les gens à résoudre des problèmes concrets à des moments donnés de leur vie et il me dit : vous, vous voulez savoir qui vous êtes. Il avait raison, le bougre. Et je ne sais pas s'il peut m'y aider. Il m'a proposé d'y réfléchir.
Alors voilà, je ne sais pas quoi faire de ce chiffre, cela ne m'a pas vraiment soulagée comme je m'y attendais. Au lieu d'être le but d'une quête, c'en est seulement le début...
Que signifie apprivoiser ? C'est une chose trop oubliée...

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6823
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Zyghna » lun. 3 oct. 2011 14:11

ça permet surtout d'avoir une base de réflexion ^^
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
lilyz
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 oct. 2011 18:26
Test : WAIS
Localisation : Corse
Birthday
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lilyz » lun. 3 oct. 2011 18:03

C'est tout à fait ça... Je me demande à présent ce que chiffre signifie à l'échelle de ma vie et de celle des gens qui m'entourent également. Que devrais-je faire ? Changer de vie pour trouver une activité plus gratifiante pour moi (si tant est qu'une seule activité puisse me captiver indéfiniment...) et surtout un lieu de vie plus riche culturellement, ou continuer ainsi? Cela soulève tant de questions...
Je me demande qui sont ces surdoués qui vivent leur don avec sérénité et qui pour la plupart ne s'en doutent même pas... Pour ma part, les conflits (intérieurs et avec le reste du monde) sont si présents que je me demande aujourd'hui pourquoi j'ai fait cette démarche! Alors que j'étais si décidée il y a peu!
Certains d'entre vous ont-ils ressenti la même chose??
Que signifie apprivoiser ? C'est une chose trop oubliée...

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Mlle Rose » lun. 3 oct. 2011 18:54

La phase post-test avec cette sorte de dépression, colère, incrédulité, remue-ménage interne semble assez fréquente oui, et il faut un petit moment pour que ça se tasse.
Avant de dédramatiser complètement, de passer au dessus, et de se recomposer une image cohérente de soi. Pour avancer enfin dans une direction qui nous sied.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Maluna
Messages : 505
Enregistré le : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : par ici
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 44

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Maluna » lun. 3 oct. 2011 19:19

Je crois que dans un premier temps il est urgent de ne rien faire lol ne pas se precipiter quoi ;)
Ca chamboule pas mal c'est vrai mais tout envoyer bouler est une erreur je crois... Il faut prendre le temps de digerer le truc ;) Ca peut etre long mais bon... Tout changer pour faire quoi? Pour aller ou? Est-ce que ce sera vraiment mieux? 1 an apres, ces questions je me les pose encore...
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Avatar du membre
lilyz
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 oct. 2011 18:26
Test : WAIS
Localisation : Corse
Birthday
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lilyz » lun. 3 oct. 2011 21:56

Melle Rose, tu sembles avoir dépassé cette phase, alors que Maluna est encore en plein questionnement un an après... Y a t'il longtemps que tu as été testée?
J'espère vraiment que le temps m'apportera la certitude de trouver ma véritable place dans le monde.
Le doute,de soi, des autres, de l'avenir, du vrai sens des choses, voilà le vrai problème, apparemment commun à beaucoup de surdoués... D'ailleurs, malgré les résultats du test, je doute encore de leur véracité... Idiot, non? ;)
Que signifie apprivoiser ? C'est une chose trop oubliée...

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Mlle Rose » lun. 3 oct. 2011 22:24

J'ai été testée en novembre 2009.
En fait je doute toujours de ma place dans le monde, mais je m'en fous désormais :D D'ailleurs si j'en change je m'en fous aussi.
Je ne doute plus de ma place dans MON monde en revanche, je le trouve classe comme il est, et je le trouve classe parce qu'il est perfectible (non pas à jeter à la benne comme avant, mais juste perfectible).
Je fais du tunning de monde en somme ^^
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Répondre