A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Proxima
Messages : 565
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Proxima » lun. 7 oct. 2019 21:29

@RedCrow je ne m'inquiète pas. Je suis étonné car je pensais qu'il devait y avoir un lien assez direct entre "vitesse de traitement" et vitesse de l'influ nerveux. Je sais que j'ai de très bons réflexes, et je pensais que ça se verrai dans cette rubrique alors qu'il n'en est rien. Par simple curiosité, j'aimerai pouvoir discriminer ce qui relève de la vitesse de traitement, et ce qui relève des autres mécanismes moteurs. Ce qui est amusant, c'est qu'on lit souvent que cet indice est chutté par les hqi par manque d'intérêt, et pour cette raison, je m'étais particulièrement bien appliqué, plus que pour le reste :lol:

Avatar du membre
Charles Dodgson
Messages : 76
Enregistré le : mer. 3 avr. 2019 23:02
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Charles Dodgson » mar. 8 oct. 2019 20:20

Bonjour

Bon, voilà, c'est fait. J'ai passé le test cet après midi. J'étais pas stressé ni en attente de rien, j'avais juste envie que ça se fasse. Bilan lundi.
Je suis un peu déçu. Je croyais que ce serait plus long et qu'il y aurait plus d'item, plus de graduation dans la difficulté. Au final j'ai le sentiment de série d'exercice "facile" et d'un ou deux items de fin de série plus difficile. Mais carrément plus difficile parfois. J'ai dû faire l'impasse sur 3 ou 4 items et j'ai identifié quelques erreurs grossières de ma part. Je suis pas spécialement content de ma prestation. On verra.
La surprise c'est que je ressent comme un grand vide, comme si j'allais bientôt me retrouver seul face à moi-même. Je dois vraiment changer, évoluer, j'ai peur de pas y arriver. Mon objectif c'est de me resocialiser, de reprendre goût à faire des trucs normaux de la vie, sortir, voir des gens … Je suis en phase de motivation, je vais bien m'y tenir durant deux mois et après … j'ai peur que ça perde son sens, alors que le but c'était d'en donner.
J'avais lu que certains se sentaient déstabilisé par le caractère oral de certaines épreuves mais j'avais oublié ce fait. Ca m'est revenu durant les épreuves … ça m'a vraiment mis en difficulté. J'ai compris un peu tard que je m'en sortais mieux en visualisant mentalement certains exercices mais j'ai pas eu le temps de prendre mon rythme que l'épreuve était fini.

Enfin voilà, lundi j'aurai une réponse, plus d'hypothèse hasardeuse. J'ai passé le test pour le symbole et le résultat ne servira qu'a me situer, histoire de partir sur une base fiable pour apaiser mon égo. Pas de stress sur le résultat, à moins d'avoir un score inférieur a 120, ça devrait pas chambouler ma façon de percevoir la situation.

Elle m'a fait aucun commentaire si ce n'est de reconnaitre que le caractère oral de certaines épreuves est pénible. Elle m'a également dit que j'étais allé au bout de mes séries alors qu'on s'arrête avant la fin lorsqu'il y a des erreurs. Je sais pas trop si c'est bon. En tout cas, je me suis vraiment pas senti ni brillant ni bon et j'ai aucune excuse. Je pense que le résultat sera fidèle à ce que je pourrais donné "en général".

J'aimerais m'inscrire à MENSA, c'est bien le seul truc qui pourrait me faire regretter d'avoir moins de 130 … si c'est pas le cas, j'irai m'inscrire dans un club de fitness, c'est moins social mais ça me videra la tête.


CD

Avatar du membre
Holi
Messages : 655
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Holi » mer. 9 oct. 2019 12:38

Oui moi aussi j'ai été génée par le caractère "juste oral" de certaines épreuves, je fermais les yeux pour voir ce qu'elle me disait.
:clin: bonne semaine d'attente...
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

Earth
Messages : 20
Enregistré le : lun. 30 sept. 2019 17:23
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : WAIS
Localisation : Seinomarine
Âge : 45

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Earth » mer. 9 oct. 2019 17:15

Après mon résultat mais surtout après celui de ma grande, je regrette d'avoir passé ce test.
Je regarde ces deux liasses de trucs imbitables posées sur la table... Pfff
Et toujours cette phrase : résultat non significatif...
Et ma gosse et sa peine.
Et moi et rien de plus.
Vdm

Avatar du membre
Fanetys
Messages : 194
Enregistré le : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fanetys » mer. 9 oct. 2019 17:31

Image
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Avatar du membre
Charles Dodgson
Messages : 76
Enregistré le : mer. 3 avr. 2019 23:02
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Charles Dodgson » mer. 9 oct. 2019 19:36

Earth a écrit :
mer. 9 oct. 2019 17:15
Après mon résultat mais surtout après celui de ma grande, je regrette d'avoir passé ce test.
Je regarde ces deux liasses de trucs imbitables posées sur la table... Pfff
Et toujours cette phrase : résultat non significatif...
Et ma gosse et sa peine.
Et moi et rien de plus.
Vdm
Je sais pas si c'est le bon fil pour parler de ça mais je suis surpris de tes regrets. Au moins tu as une réponse, c'est important déjà, non ?
Sans être indiscret, c'était quoi l'enjeux pour vous ?

Avatar du membre
Fanetys
Messages : 194
Enregistré le : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fanetys » mer. 9 oct. 2019 19:45

@Charles Dodgson : Earth explique un peu dans son fil de présentation... : https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=10383&p=308445#p308445
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Cmoi24
Messages : 12
Enregistré le : mar. 19 mars 2019 22:58
Présentation : viewtopic.php?t=10007
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ile de France
Âge : 44

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Cmoi24 » jeu. 17 oct. 2019 20:17

Hello ! A mon tour de raconter, j'ai passé le WAIS IV mardi après-midi. J'avais rdv à 13h30 donc c'était un peu chaud pour être à l'heure, j'ai travaillé le matin et j'avais peur qu'il y ait trop de bouchons (je suis en région parisienne et le cabinet est à 25 km de chez moi), mais bon, je suis arrivée pile poil à l'heure, et j'ai pu me garer devant l'immeuble. J'ai perdu quelques minutes car j'avais mal compris à quel étage c'était et j'ai du redescendre sonner à l'interphone pour que la psychologue me redise où c'était...
C'était au 9è, avec une belle vue :-) cabinet très clair, dépouillé mais pas triste. Je n'avais jamais vu la psy auparavant mais j'avais répondu à un questionnaire qu'elle m'avait envoyé. J'avais pris rdv en juin, donc 4 mois d'attente !
On a démarré tout de suite. Il y a un exemple pour chaque type d'épreuve et les consignes sont simples. Elle ne me disait pas forcément que c'était chronométré, mais je voyais quand elle surveillait son téléphone. Elle notait des choses sur son ordi de temps en temps et cochait des cases sur le dossier papier. Les épreuves s'enchaînaient rapidement. Pour moi le plus dur a été de mémoriser les chiffres, parce que je cherchais une logique mais il n'y en a pas... ! Sinon, j'ai trouvé que le vocabulaire était facile, j'ai donné des réponses courtes mais il n'y avait pas besoin de développer (ce qui m'a étonné), ça avait l'air de suffire. Elle me disait "oui" et on passait à la suite. Quand je faisais une erreur, elle me disait "pas tout à fait" (pas exemple, avec les matrices, on a plusieurs choix possibles, donc on peut avoir "à moitié bon" si deux réponses possibles se ressemblent).
Tout s'est enchaîné sauf pour la partie mémorisation, elle m'a demandé si je voulais bien réessayer, parce que ça ne collait pas avec les autres résultats. A la 2eme fois, j'ai mieux réussi, donc elle a sûrement bien fait ! En fait, avec mon questionnaire préalable, elle s'était fait une idée, et le test, pour elle, devait la valider, l'affiner. Elle voulait voir aussi en me faisant recommencer s'il n'y avait pas un trouble.
Tout ça a duré environ 1h15, et puis elle m'a demandé une demi-heure pour finir de corriger et rédiger le compte-rendu (ça, c'était super de l'avoir tout de suite !!!). Je suis donc aller boire un chocolat viennois dans un café pas loin. J'étais assez fatiguée, surprise que ce soit déjà fini, le test était amusant, j'aurais bien aimé que ce soit plus long...
Je suis remonté dans le cabinet et elle m'a fait attendre une dizaine de minutes pour finir la correction.
Elle m'a tout de suite tendu le résultat avec les 4 sous-parties et le QIT, avec une petite flèche sous le QIT (genre, c'est ça !), accompagné de la courbe de Gauss. Elle m'a demandé si je savais comment interpréter les chiffres, se doutait que oui, puisque je suis statisticienne. Elle m'a dit que j'allais peut-être être surprise du résultat, et oui... bien plus haut que je ne pensais ! Moi qui me disais qu'à la limite, avec un peu de chance, je pouvais atteindre le fameux 130, me voilà diagnostiquée THPI... Apparemment, c'est la rapidité qui l'a frappée, et la logique. On a un peu détaillé les sous-scores, elle m'a redit sur quelles épreuves ça reposait.
On a parlé pendant une grosse heure, de mon boulot (c'est l'origine de ma démarche, comprendre pourquoi j'ai toujours envie de changer), de mes enfants (non diagnostiquées mais certainement HPI). Pour la psy, il y a forcément héritabilité de la douance, donc m'a demandé qui dans ma famille pouvait être HPI. M'a conseillé sur livre sur les valeurs et m'a encouragée à monter ma boîte comme je l'envisage depuis qqs semaines, elle est persuadée que ça me conviendrait bien, et que j'ai toutes les cartes en main pour que ça réussisse (persévérance et adaptabilité).
Et puis voilà, ça a été fini, j'ai payé, elle m'a demandé si ça allait ;-) j'étais peut-être un peu sonnée. Je suis remontée dans ma voiture, j'ai lu le rapport qu'elle m'avait remis. Pas très fourni, s'en tient au test (attitude pendant le test, résultats par catégorie), avec des éléments du questionnaire préalable (caractéristiques en faveur de HPI), d'ailleurs il faudra que je me note quelque part ce qu'on a discuté et qui n'est pas dans le rapport.
Voilà voilà ! Contente de l'avoir passé, des "Ca, alors !" me traversent l'esprit souvent depuis ainsi que des "Bon, et qu'est-ce que je fais avec ça, maintenant ?"

Avatar du membre
Seline
Messages : 49
Enregistré le : lun. 17 juin 2019 18:03
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Seline » ven. 25 oct. 2019 10:46

Bonjour,

J'ajoute mon "c'est fait!" à la pile. J'ai passé le WAIS IV hier.
Avec des sentiments mitigés. C'est un test qui fait travailler à différents niveaux. L'efficience intellectuelle, certes, mais aussi la découverte de soi, et sans avoir encore les résultats. Je me suis regardée faire tout le long, en ce sens c'est très différent d'un examen, car cet "examen" porte sur soi.

-Je me sens soulagée, et fière de moi, d'avoir eu le courage de me mesurer à moi-même, à celle qui doute, qui a peur, qui attend (quoi?). Bon, ça, c'est l'auto-câlin qui fait du bien ;) et puis, celle qui doute attend les résultats pour pouvoir dire "tu vois...et gnagnagna". Je vais donc m'appliquer à la canaliser gentiment ces deux prochaines semaines ;)
-J'ai la confirmation que mon manque de confiance est toujours bien en place. J'ai esquivé certaines questions par peur d'être ridicule, alors qu'après vérification, les réponses qui me sont venues étaient exactes :x . J'ai également un peu craqué à la partie arithmétique, parce que, n'est-ce pas, "je suis nulle en maths"! Et puis la même réponse que j'ai pu avoir en primaire et en collège est sortie : c'est quoi ces problèmes qui n'en sont pas? Il y a une fuite à ta baignoire de tant de centilitres en tant de minutes? Prends ton téléphone et appelle un plombier! (il n'était pas question de baignoire dans le test mais l'idée y est)
-Je suis partie dans la vue que m'offrait la fenêtre, puis le tableau...je me suis "recadrée" toute seule, mais j'ai réalisé à quel point j'avais tendance à m'évader.
-J'ai détesté être scrutée pour la partie code, qui en plus m'a parue vraiment sans intérêt.
-Ma mémoire auditive fonctionne plutôt bien. J'ai tenté de visualiser les chiffres quand j'ai eu à les dire à l'envers, et finalement "imprimer" les sons s'est avéré plus efficace.

Je me suis trouvée plutôt médiocre, à part aux cubes, mais j'adore le tangram.
Résultats le 13, je ne suis pas superstitieuse ;)

J'ai toutefois une question : j'ai vu que le test incluait normalement des puzzles et des images (et ça ne fait pas partie des test optionnels dirait-on). Je n'en ai pas eu. Est-ce normal?

En tous cas, j'ai lu les témoignages précédents, je tiens à vous dire merci pour le partage d'expériences, ça fait du bien avant et après ;)

Avatar du membre
Fanetys
Messages : 194
Enregistré le : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fanetys » ven. 25 oct. 2019 11:22

Bravo Seline !
C'est marrant, moi aussi, pour la mémorisation, alors que je me pensais visuelle, je me suis aperçue que je retenais mieux en ré-entendant dans ma tête (voire en répétant à voix basse) plutôt qu'en essayant de visualiser...
Pour l'IRP, les trois subtests sont, je crois "cubes", "matrices" et "puzzles visuels". Il peut arriver qu'un psy remplace un subtest obligatoire par un facultatif, mais normalement, j'imagine qu'il explique pourquoi (quand j'ai dit à la psy que j'avais du mal en calcul mental, elle a choisi de remplacer "arithmétique" par "séquences chiffres/lettres"). Les compléments d'image sont un subtest facultatif.
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Avatar du membre
Seline
Messages : 49
Enregistré le : lun. 17 juin 2019 18:03
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Seline » ven. 25 oct. 2019 11:56

Merci Fanetys, j'ai eu le temps de voir ton lien ;) c'est en effet ce que j'avais trouvé, et donc non, je n'ai pas eu les puzzles. Je vais demander directement à la psy.
Pour la partie arithmétique, elle m'a proposé un subtest de substitution (à répéter 10 fois très vite :D) au premier craquage, mais j'ai tenu à continuer et elle m'a dit que j'avais tout bon aux questions pour lesquelles je n'avais pas craqué. Ce qui m'a fait craqué :rock:

Ceci est aussi pour rassurer celles et ceux qui vont ou envisagent de passer le test. Vraiment, je pense, soyez vous-mêmes, avec vos forces, vos faiblesses, vos manies, vos obsessions, etc.
Je ne l'ai pas été assez dans ma façon de répondre et dans la rétention de tout ce qui pouvait me venir à l'esprit, et c'est d'ailleurs pour ça que je me suis trouvée médiocre. Etrangement du coup. Et...encore un enseignement, qui fait du bien celui-là ;)

Avatar du membre
lady space
Messages : 2177
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par lady space » ven. 25 oct. 2019 13:59

Bravo pour avoir eu le courage de sauter le pas et merci de partager ton vécu avec nous.

En fait, j'ai l'impression que tu commences déjà à profiter de quelques enseignements fournis par le test même avant le résultat, à savoir l'info qui indique que, si tu avais osé donner une réponse, tu aurais vu juste. C'est déjà un point précieux à retenir et qui peut servir dans la vie de tous les jours, peu importe les conclusions détaillées du bilan. ;)

Et attention au terme de "médiocre" : c'est du pur jugement de valeur qui n'a rien à voir avec le principe du test qui donne des indications du type "rare", "courant", "très rare". (petite piste de réflexion pour meubler l'attente ? ^^)
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

fouga
Messages : 8
Enregistré le : sam. 31 août 2019 12:14
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par fouga » jeu. 7 nov. 2019 17:49

Bonjour à tous

J'avoue ne pas trop comprendre ce que j'ai pu révéler car j'ai vraiment l'impression de n'avoir rien dit de plus que ce que j'avais déjà lu sur le forum.

Certes j'ai cité les différents subtests... Mais il me semble qu'ils sont souvent évoqués. Donc je ne pensais pas que ça posait de problèmes.

Ne comprenant pas ce qui dérange, et vu qu'il n'y a que 24h pour éditer il me semble, je supprime tout. Ce sera plus simple et évitera de deranger... ce que j'ai l'impression de faire depuis que je suis inscrite :'(

En résumé, ça s'est passé dans de bonnes conditions, et je ne regrette pas de l'avoir passé. Là j'espère ne pas trop en dire en résumant autant :)

Désolée une nouvelle fois d'avoir dérangé :pale:
"La vie, c'est à 10% ce qui nous arrive, et à 90% la façon dont on y réagit" Charles Swindoll

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1420
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Unesoprano » jeu. 7 nov. 2019 20:52

Il me semble qu’il y a trop de détails sur les épreuves du test. Et tout le monde ne l’a pas passé ici. :) Mais peut-être est-ce moi.
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Avatar du membre
Youpla
Messages : 436
Enregistré le : sam. 8 déc. 2018 00:50
Présentation : boum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Youpla » jeu. 7 nov. 2019 21:52

Non, je pensais la même chose... :?
Mais je te souhaite bonne attente du compte rendu quand-même !

Dommage que tu aies tout supprimé, la jardinerie/les modos auraient "taillé" eux-mêmes dans le texte.
C'était intéressant ton témoignage !
Je te dirai, si j'ai le temps ce soir, ce qui me paraissait trop détaillé. ;)

CassioP
Messages : 30
Enregistré le : mer. 2 oct. 2019 20:27
Présentation : Par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par CassioP » ven. 8 nov. 2019 18:11

Bonjour à toutes et tous,
Je peux enfin venir vous faire part de mon expérience de passation du test WAIS qui a eu lieu aujourd’hui.
Il y a 1 mois je me décidais à prendre LE rendez-vous, après m’être fait des noeuds au cerveau, cerveau déjà bien emmêlé!
Pendant 3 semaines j’y pensais à peu près tous les soirs. J’ai beaucoup lu sur le sujet puis d’autres, mes neurones aimant bien se balader d’un sujet à l’autre...
Comme beaucoup je suis passée de « oui ça ne peut être que ça » à « non t’es juste un peu fêlée... ». Mais j’ai découvert des choses en moi, tapies, refoulées, j’ai envie de vivre et de crier mais aussi de me taire...
jour J. Je ne suis pas trop angoissée. J’ai juste mal au ventre et envie de vomir! Plus l’heure approche, plus je suis surexcitée.
Je regarde le trajet en RER au moins 10 fois, je calcule mon itinéraire à la minute près.

J’arrive en avance alors je décide de m’asseoir sur un banc au soleil et de faire le vide dans ma tête trop pleine. Peine perdue, même quand je ne veux pas, « ça » pense tout seul!!
Heure du rdv - 10 minutes. c’est pas mal d’arriver maintenant. Ça me laissera le temps d’aller faire pipi (le stress!!)
Le cabinet est magnifique au dernier étage d’un immeuble de banlieue parisienne. dommage que ça sente fort la peinture. J’ai peur que ça me déclenche une migraine.
La psy m’accueille et m’indique la salle d’attente à gauche. Je suis mal latéralisée ; je dois réfléchir avant d’aller à gauche !
J’attends donc.
Le test a duré un peu moins de 2 heures qui sont passées très vite. Seule une mouche a perturbé le test et nous a distraites. Ça m’a amusée.
Je me suis sentie très à l’aise sur certains tests mais alors pour ce qui est calcul... mon cerveau a pris feu! J’ai eu beaucoup de mal à me concentrer et j’avais envie de laisser tomber!
On a débriefé un peu. La psy, très bienveillante et à l’écoute a trouvé le verbal et logique « excellents ». Je m’attendais à plus difficile et aurais bien aimé d’autres questions!
Par contre, côté chiffres, elle a remarqué que je décrochais beaucoup et que si j’avais été plus attentive, j’aurais tout résolu. J’en avais marre!

Je suis retournée dans la salle d’attente, le temps de la correction qu’elle effectue dans la foulée.
Je me suis sentie très vite sereine car j’en ai déjà appris beaucoup sur moi sans même connaître le résultat.
Je suis fière d’avoir osé me confronter à mes capacités, mes facilités, mes difficultés...
Résultat avec debrief pendant 1h15.

ICV 139
IRP 126
IMT 109
IVT 131
QIT 134
Je suis donc HP avec probablement des Troubles du Spectre Autistique.
Je suis vidée mais éclairée.
Maintenant faut que j’intègre le HP et les TSA...
Et que je me renseigne sur ce trouble.

Je vous livre ça un peu brut et sans me relire, pour alléger ma tête.
« Tous les silences ne font pas le même bruit »

Avatar du membre
Joemanix
Messages : 44
Enregistré le : ven. 11 oct. 2019 15:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans ma tête
Âge : 44

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Joemanix » ven. 8 nov. 2019 18:17

Hors-sujet
:cheers: Bravo CassioP :clap:
PS : il me semble avoir lu un post sur le site traitant du TSA
Conservation de l'énergie : Em=Ec+Ep. Sans chute, cela reste potentiel...

Avatar du membre
Fanetys
Messages : 194
Enregistré le : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fanetys » ven. 8 nov. 2019 19:27

@fouga non,non, tu ne dérange pas ! C'est juste que les surdoués sont chi pénibles :clin:
Ton témoignage était intéressant, même si un peu trop détaillé (en même temps, je suis d'accord avec toi, dès que l'on s'intéresse de près à la question, on trouve ce type d'informations). Ne te laisse pas rebuter, hein !
@CassioP : bravo, te voilà avec des réponses... et de nouveaux questionnements... Bonne continuation :)
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1420
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Unesoprano » ven. 8 nov. 2019 20:10

@CassioP bravo pour ce cheminement et ces pistes nouvelles vers une meilleure connaissance de toi.
Hors-sujet
@fouga je découvre seulement à l’instant que tu as tout effacé, je le regrette. Effectivement, les jardiniers ou les modérateurs auraient simplement nettoyé un peu tes écrits s’ils l’avaient jugé nécessaire, en laissant ce partage d’expérience qui était intéressant. Mon interprétation n’était pas nécessairement la bonne, et je l’ai d’ailleurs exprimé.

Dans l’espace virtuel, il est bon d’avoir du recul et de ne pas être impulsif. J’en ai fait les frais dans un autre fil et contexte très différent il y a un mois je crois.

Le sentiment de déranger t’appartient, bien sûr, mais c’est dommage de le laisser prendre le pas sur l’échange je trouve. Bien sûr, communiquer via internet est délicat : il manque beaucoup de signaux verbaux qui peuvent aider à avoir plus confiance en sa parole, et à sa juste interprétation, perception. Bien sûr, on ne sait pas trop à qui l’on s’adresse. Mais c’est dommage de ne pas avoir ouvert un espace de dialogue et d’avoir laissé ce sentiment intérieur « prendre le pouvoir ». Personnellement, ton vécu m’intéressait plus que ce qui l’avait déclenché et oui, pour moi, il y avait des explications de contenus de certains tests qui dépassaient le simple « le chrono m’a stressé » ou « avec les matrices » par exemple, qui situent pour ceux qui l’ont passé le moment des réactions, mais permet un certain mystère pour ceux qui n’ont pas encore franchi le pas. Sans doute aurais-je dû plus développer le jour où j’ai réagi. Mais ce jour-là, je n’avais pas beaucoup de temps. La brièveté a dû donner l’impression d’un jugement alors que je faisais part d’une impression. Ce que voulait bien exprimer le « c’est peut-être moi ».
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 1199
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : Un coup d'œil sous l'écorce
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Pascalita » sam. 9 nov. 2019 12:17

Quelques précisions d'ordre horticole :clin: :

La détermination du haut potentiel repose pour une part sur les résultats et pour une autre sur le comportement de la personne, les stratégies mises en œuvre, les réactions face aux questions ou aux "problèmes" à résoudre.
Il est donc préférable d'arriver au test en ayant connaissance du moins de détails possible, pour éviter d'être en quelque sorte préparé, ce qui fausserait le résultat - ou le donnerait à penser à celui qui est déjà prêt à douter ("non, mais en fait, je savais déjà que dans tel subtest il fallait faire ci ou ça, donc en réalité mon score est surévalué").

Parce que beaucoup de gens sont en proie au doute et très prompts à penser qu'ils ont "triché" (même sans avoir eu d'infos, d'ailleurs :huhu: ), ce qui rajoute évidemment des motifs de remettre en cause la conclusion du psy...

D'autre part, ces batteries de test sont standardisées et étalonnées, sont le matériel de travail des psys et ne sont pas destinées à devenir publiques - pas par un quelconque désir de secret mais simplement pour que les tests restent fiables, et ce de manière générale (pas seulement pour détecter le haut potentiel).

Je suis bien d'accord que c'est la responsabilité de chacun de ne pas chercher d'infos s'il veut avoir le résultat le plus juste possible.
Je suis bien d'accord aussi qu'il y a déjà pas mal de détails qui traînent ici ou ailleurs.
Mais ce n'est pas une raison pour en rajouter. Au contraire même - non ?

Voilà pour le fait d'être ch pénible la question de principe.

Pour ce qui est de tailler dans les messages, ce n'est pas trop quelque chose qu'on fait avec plaisir, ni automatiquement...

Avatar du membre
Fanetys
Messages : 194
Enregistré le : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Fanetys » sam. 9 nov. 2019 13:27

@Pascalita :tourne: :)
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

fouga
Messages : 8
Enregistré le : sam. 31 août 2019 12:14
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par fouga » sam. 9 nov. 2019 23:03

Hors-sujet
Bonsoir à tous

En fait, je n'avais pas compris en quoi j'en avais dit plus que ce que j'avais lu jusqu'à présent... oui, oui, j'avais lu les 43 pages de ce topic. Sinon, comme je suis très anxieuse jamais je n'aurais sauté le pas.
Par contre, j'ai dit tout de suite à la psy que je m'étais renseignée sur le déroulé du test. Donc elle doit pouvoir en tenir compte.
Et même temps, cette grande anxiété, et ce besoin de me rassurer en sachant un minimum à quoi m'attendre, ça fait aussi partie de moi.

Sur le fait d'avoir tout supprimé, je ne savais pas que les jardiniers/modos pouvaient couper ce qui dérangeait... par contre, j'avais lu qu'on avait seulement 24h pour éditer. Et comme je devais partir pour la fin de journée, sans certitude d'avoir le temps d'essayer de comprendre ce qui n'allait pas et d'éditer plus "délicatement", j'ai édité à la hache pour respecter les consignes :sweat:

J'ai quand même gardé le texte que j'avais écrit pour moi... ma mémoire est tellement défaillante que d'ici vendredi pour la restitution, j'aurais sans doute déjà oublié en grande partie comment ça s'est déroulé et mon ressenti pendant le test. Or il me semblait intéressant de pouvoir m'en souvenir pour le mettre en parallèle avec l'analyse de la psy, et éventuellement pouvoir échanger avec elle si certains points de son analyse m'étonnaient.

Merci à Pascalita et Youpla de m'avoir par la suite donné quelques explications en MP.

Si j'ai le temps, j'essaierai peut-être de refaire mon message en coupant les passages qui dérangent. Peut-être une fois que j'aurais eu les résultats... de toutes façons, d'ici là ça risque d'être un peu la course.
"La vie, c'est à 10% ce qui nous arrive, et à 90% la façon dont on y réagit" Charles Swindoll

Avatar du membre
Seline
Messages : 49
Enregistré le : lun. 17 juin 2019 18:03
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Seline » ven. 15 nov. 2019 22:06

Bonsoir,

La restitution est passée, et donc (voir profil ;) )

Résultats hétérogènes mais le QIT est mesurable néanmoins, qui ne laisse pas de doutes. Enfin, façon de parler ;) . Ca oscille entre IRP à 124 et IVT à 145. Mes diagnostiques étaient totalement erronés :huhu:

Je me sens plein de choses à la fois et dans tous les sens, mais surtout apaisée :)

A tout bientôt

fouga
Messages : 8
Enregistré le : sam. 31 août 2019 12:14
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par fouga » dim. 17 nov. 2019 17:23

Me revoilà. Je vais essayer de reprendre mon post. Même si depuis que j'ai les résultats, j'ai reparcouru pas mal le forum, et tout ce que j'avais dit initialement s'y trouve déjà :think:

Comme depuis j'ai eu les résultats, je vais aussi ajouter mes ressentis post-résultats comparés à ceux à chaud après les tests.

Déjà, je pense avoir passé le test dans de bonnes conditions. En vacances depuis la fin de semaine dernière, j'étais reposée. Et en plus, je ne sais pas comment j'ai fait, mais alors que d'habitude je suis incapable de m'endormir la veille de quelque chose d'important et/ou nouveau (j'appréhende toujours l'inconnu), hier soir je me suis endormie comme un bébé. Et comme le RDV était à 11h30, j'ai pu faire la grasse mat'.
Et enfin, j'ai la chance d'avoir un cabinet de psy spécialisées dans le domaine à 3km de chez moi. Donc pas trop de stress pour le trajet.

Pour la passation elle-même, j'ai eu une psy très bienveillante... Mais peut-être trop :x. En fait, j'ai toujours eu l'habitude qu'on soit à l'inverse de ce comportement avec moi. Par exemple, quand j'ai voulu faire prépa, mes parents comme mes profs m'avaient dit que jamais j'y arriverais, et qu'il vaudrait mieux envisager un autre cursus plus à mon niveau. Je sais que pour beaucoup ce serait difficile... Mais pour moi, d'une part je suis habituée à ça, d'autre part c'est un vrai moteur. Je crois que j'aime bien les défis, et finalement me dire que je n'y arriverais pas à tendance à me stimuler :P.
Donc au final, sa bienveillance m'a un peu déstabilisée par moment. Pas du tout l'habitude de ça.

On commence les tests. Sa collègue était aussi en train de faire passer un WAIS. Du coup, elle n'avait pas son cahier au début, et elle a un peu adapté l'ordre des subtests. Ça m'a déstabilisée car il me semblait important de faire les tests dans l'ordre... Mais finalement c'était peut-être mieux car le premier subtest m'a plutôt mise en confiance.

Pour limiter les informations sur le test, je ne decrirais plus les tests dans l'ordre, ni par subtests, mais plutôt par groupe liés aux différents indices. J'espère que cette fois ça ira.

Donc tout d'abord, les tests liés à l'ICV. Ce sont ceux que j'appréhendais le plus. J'ai une dominante scientifique, et je n'aime pas lire. Et la culture générale... ben comme je suis totalement génération Y, je ne retiens pas trop les informations vu que je peux les retrouver très vite sur internet :lol:
Je m'attendais globalement à des choses plus compliquées. Avec le manque de confiance en moi, j'aurais même pu croire que je passais côté de la difficulté réelle du test. Heureusement, la psy me rassurait pendant les épreuves... Mais surtout, je la voyais noter au fur et à mesure. Donc je savais que ça allait.
Les résultats confirment que j'ai tendance à être trop dure avec moi-même comme me l'avait dit la psy à la fin du test. Car j'avais l'impression d'être passée totalement à côté de la partie culture générale, et d'être vraiment inculte. Et finalement, même si ça fait partie de mes notes les plus basses, je reste au-dessus de la moyenne.
Pour les autres subtests, j'ai la note maximale 8o. L'ICV est d'ailleurs ressorti comme exceptionnellement haut, ce que je n'aurais jamais cru avant de passer le test. Cependant, ça peut expliquer que je ne me sente pas à l'aise pour parler anglais alors que mes collègues me disent que je le parle très bien... car en fait, je me bloque souvent du fait de ne pas avoir suffisamment de vocabulaire pour exprimer précisément mes idées. Je n'en avais jamais pris conscience avant de lire les résultats du test.
Et ça peut aussi expliquer tous les détails que j'ai donné dans ma première version de mon ressenti :P. J'avoue avoir même du mal à réécrire ce post sans précision... c'est vraiment un exercice difficile pour moi qui aime les choses précises :worried:

L'IMT était ma seconde grosse appréhension. J'ai une mémoire qui me fait peur moi-même tellement j'oublie des choses :1cache:. Même si je sais que je peux aussi retenir certaines informations, volontairement ou pas... Et pas toujours utiles en plus. Mais globalement, je pensais avoir plutôt un de mes points faibles pour cette partie.
Et le test s'est finalement bien passée. Je crois que je m'étais fait une montagne de cette partie à cause de mon manque de confiance en moi, mais ça reste en fait tout à fait accessible à tout le monde.
J'ai utilisé tout de même une technique de concentration qui m'est propre, et que j'utilise depuis longtemps. On en a reparlé lors de la restitution, et je lui ai dit que j'ai en fait depuis longtemps des techniques de concentration suivant si le besoin est plus auditif ou visuel. Un moyen de me mettre dans ma bulle et d'optimiser mes capacités.
La restitution a finalement démontré des résultats meilleurs que ce que je pensais. Même si j'avais trouve les exercices plus simples que ce que je pensais, j'avais l'impression de ne pas être allée très loin. Et finalement un IMT à 128 montre que je suis allée tout de même assez loin. Avec en plus des notes identiques aux différents sous-tests de cette catégorie.

L'IRP. Là, c'est le plus gros chocs pour moi... Même si en fait, au fond de moi, j'aurais dû le savoir :wasntme:
Donc c'est vraiment la partie où je pensais préalablement être la plus à l'aise. J'avais vu un peu en quoi consistaient les sous-tests, et ça ressemble beaucoup à des petits jeux que je peux faire de temps en temps. Donc je partais plutôt confiante, et avec l'idée que j'allais m'amuser.
Et finalement, c'est la partie des tests où j'ai le plus "souffert". Je par le de souffrance, car c'est vraiment comme ça que je l'ai ressenti. D'une part parce que ça me demandait une énorme concentration pour arriver à faire les épreuves. D'autre part parce que je n'ai pas réussi à faire 100% des épreuves... Et comme j'ai du mal à accepter les échecs, à chaque fois que je ne trouvais pas, j'avais du mal à l'accepter.
Pour le coup, les résultats traduisent bien les difficultés que j'ai ressenti. C'est ma "note" la plus basse avec un IRP à 116. Selon elle, 2 éléments ont pu jouer dans ces résultats. D'une part, j'ai des problèmes de coordination de mouvement et de lateralisation. Je sais que j'ai été prise en charge jeune sur ce sujet, mais je n'ai pas retrouvé le bilan que j'avais fait à l'époque pour connaître le terme exact qui avait été mis sur ces troubles. Je savais que ça continuait à m'"handicaper" au quotodien sur certaines taches particulières, comme le bricolage, ou pire la voiture. Heureusement que les voitures font tout toutes seules maintenant :D. Mais je n'avais pas pensé que ça aurait pu jouer aussi sur ces tests.... jusqu'à me retrouver dans le cabinet de la psy. J'ai également des troubles visuels clairement établis. Convergence très forte - mon orthoptiste avait rarement vu un niveau comme le mien... Mais ça fait 10 ans que j'ai fait mes séances de rééducation, et je n'ai jamais recommencé, alors qu'elle m'avait dit qu'à mon niveau, il fallait que je sois suivi régulièrement.

Enfin, l'IVT. Je ne pensais pas que le temps passait si vite :sweat:
Les exercices sont très simples, il faut bien l'avouer. Mais quand on n'a pas confiance en soi, et qu'on vérifie tout en permanence, ça se voit très vite sur ces tests :rofl:
Et pour chacun de ces sous-tests, quand elle me disait que c'était fini, je lui répondais directement "déjà !!!". J'avais eu l'impression de ne vraiment pas être allée loin, surtout sur le premier test. Mais au final, les résultats ne sont pas si mauvais.
Et j'ai surtout l'impression que ce sont les tests qui peuvent le mieux révéler son propre fonctionnement, car les exercices en eux-mêmes ne sont pas compliqués.
Pour ces tests aussi, elle a émis l'hypothèse que mes problèmes psychomoteurs et visuels avaient pu impacter mes résultats.

A la fin des tests, elle m'a demandé ce que j'avais préféré faire, et je lui aussi dit ce qui m'avait demandé des efforts.
Elle a refusé de s'avancer sur un quelconque résultat, mais elle m'a juste dit qu'en premier retour, elle pouvait me dire que je n'avais pas assez confiance en moi, et que je ne me pardonnais aucune erreur. Donc pour l'instant, elle m'a pas trop mal cernée :think:

Avant de passer les tests, j'ai beaucoup hésité. J'avais peur de ma réaction en cas de résultat négatif. Et finalement, juste après le test, j'avais moins d'appréhension. Déjà, je me suis rendue compte que les tests ne s'étaient pas passés comme je le pensais. J'ai été en difficulté sur des subtests qui m'auraient paru faciles a priori. Et à l'inverse j'ai été à l'aise sur des subtests que j'appréhendais. En plus, j'ai vu qu'elle m'observait beaucoup, notait pas mal de choses. Donc je pense que dans tous les cas ça aide à mieux se connaître. Et le premier retour qu'elle m'a fait "à chaud" est tout à fait vrai... Mais quand c'est confirmé par quelqu'un d'extérieur, c'est autre chose que de le penser tout seul. En plus, je pensais avoir réussi à travailler la confiance en moi qui était l'un de mes plus gros points faibles... Mais il faut croire que j'ai encore un peu de boulot à faire pour que ce soit l'un de ses premiers feedback.
Note pour ceux qui liraient ce post. C'était vraiment mon ressenti "à chaud" après les tests, et avant d'avoir les résultats. Je pensais même à ce moment là que les résultats seraient négatifs... Mais je ne regrettais pour autant pas d'avoir passé les tests car ça allait dans tous les cas m'apporter un éclairage sur mon mode de fonctionnement :$

Finalement, j'ai eu les résultats vendredi soir. Dans sa conclusion, la psy insiste bien sur le manque de confiance en moi :x
Au moins, je sais sur quoi travailler maintenant.
Et ça s'est encore vérifié pour les résultats. Vendredi soir, j'avais le RDV de restitution. Elle me confirme que je suis bien HPI, avec un QIT de 134 qui ne laisse pas de place au doute.
Le lendemain, elle m'envoie le bilan écrit sur lequel elle précise que le QIT est non significatif en raison d'une trop grande hétérogénéité des résultats... Et mon premier réflexe en lisant le CR était de me dire que j'avais mal interprété ce qu'elle m'avait dit la veille, et que je n'étais en fait pas HPI... j'etais passée totalement à côté de la phrase : "Les éléments du bilan WAIS IV mettent en lumière des résultats classés comme « très supérieur » permettant d’objectiver un profil cognitif avec un Haut Potentiel Intellectuel".
Donc je crois qu'il faut vraiment que je travaille sur ce manque de confiance en moi :tmi:
"La vie, c'est à 10% ce qui nous arrive, et à 90% la façon dont on y réagit" Charles Swindoll

Stellina
Messages : 12
Enregistré le : ven. 18 oct. 2019 08:01
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS

A

Message par Stellina » lun. 25 nov. 2019 22:19

Bonsoir,

La première chose qui me vient c'est "Waouh, je l'ai fait." :rock: Oser passer le test c'est déjà une grande victoire thérapeutique. Finalement j'ai même carrément aimé ça. Je me suis même dit en sortant que je devrais en passer plus souvent. :rofl: .
Je n'ai pas encore les résultats. Certains tests se sont passés sans même que je m'en aperçoive. Elle posait les questions, je donnais des réponses, elle faisait un rond sur sa feuille et hop c'était déjà terminé. Une sorte de fluidité dans une ambiance très détendue avec bonne humeur et même de l'humour. Je pense que la psy a réussi à me mettre à l'aise et c'était très agréable. Mais aussi... à un moment il y a eu les "puzzles" (enfin j'appellerais ça comme ça). C'est un mystère. Je n'ai pas eu l'impression d'avoir l'outil dans ma boite ou alors mon logiciel n'est pas à jour sur cette option 8o . J'ai quand même tentée ma chance mais j'ai eu l'impression de répondre au pif un peu trop trop souvent :1cache: .
Je lui ai demandé si elle pouvait déjà me dire quelque chose (pour éviter de cogiter en boucle). Comme ça à chaud (à vérifier etc...) on peut penser que ça ne sera pas homogène (Je mise sur les fameux "puzzles") et il y a des pistes pour travailler. :w4x:
On verra dans quelques semaines et j'attends le détails des résultats bien sûr mais surdouée ou pas, homogène ou pas... pour moi c'est que du positif aujourd'hui : j'ai osé :clap: et il y a des pistes :rock: .
Gros coup de fatigue maintenant.
Bonne soirée et encore merci pour votre accueil !

Répondre