A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Jean-Louis
Messages : 102
Enregistré le : ven. 1 juin 2018 08:50
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9375
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Jean-Louis » ven. 30 août 2019 11:52

Je n’avais jamais pris le temps de repenser à ce test. WAIS-IV passé il y a un an. La personne qui le faisait passer était très agréable, elle connait très bien le sujet et est recommandée par à peu près tout le monde dans la région. Pour moi c’était un peu comme un examen pour lequel j’aurais bien révisé, à l’aise et tout… Les tests se sont enchainés gentiment. Le test des cubes m’a paru extrêmement facile, et je me suis dit si c’est ça tout le long ça va être la rigolade. Les tests de mémoires ont été très fastidieux, je ressortais avec difficulté les chiffres et lettres. De plus y'avait au moins une question mal formulée à mon sens, ça m'a un peu chafouiné.

Je me suis par contre complétement planté sur un test qui n’entre pas dans le calcul du QI (si j’ai bien compris). Il fallait dire sur une image ce qui n’était pas logique. Je ne trouvais rien d’illogique. Pour moi tout pouvait s’expliquer.
A la fin annonce du score, larmichette, s’était donc ça …. La personne me rassure sur mes capacités, non je ne suis pas débile. Elle m’a conseillé de m’inscrire à MENSA. Je ressors avec un compte rendu rempli de chiffre (notes standards, valeurs critiques …) dont je ne pige rien. Compte-rendu rangé dans un tiroir depuis. Est-ce que ça vaudrait pas un peu le coup de chercher à interpréter/comprendre tous ces chiffres ?
Au final profil homogène (seul truc que j’ai compris), avec différence entre min max des notes composites = 3. Je peux confirmer que profil homogène n’est pas égal à complétement bien dans ses baskets et qu’il reste du boulot pour que je me sente bien avec ce que je suis.

Edit : question enlevée

Avatar du membre
Jahroo
Messages : 386
Enregistré le : lun. 24 déc. 2018 09:45
Présentation : Salutation!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ici et ailleurs
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Jahroo » ven. 30 août 2019 13:29

Jean-Louis a écrit :
ven. 30 août 2019 11:52
Je sais pas si on peut parler des intitulés de certaines questions ?
Non, Certains membres n'ont pas passé le test.
Merci d'éviter d'en partager des éléments, y compris en contenu caché.
"J'aime la règle qui corrige l'émotion. J'aime l'émotion qui corrige la règle." J.Mazarin

Avatar du membre
Kala
Messages : 38
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 08:53
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Kala » mer. 4 sept. 2019 20:44

Bonjour à tous,

Pour ma part j'ai passé le test lundi dernier. Ca m'angoissait énormément, comme beaucoup ici je pense. Je n'en ai pas dormi de la nuit je me sentais donc vraiment mal. Pour tout dire je suis arrivée en pleurant, enfin c'était trop de pression, je me demandais pourquoi je m'imposais cela. On a failli reporter la passation. Finalement, je l'ai fait. Alors en résumé j'ai trouvé ça long, peut-être parce que j'étais fatiguée? J'ai plusieurs fois demandé à la psychologue s'il restait encore des exercices : "On n'en est qu'à la moitié, vous voulez faire une pause?" "OUI!" J'ai pu voir (même si je le savais déjà) que je n'avais aucune patience. Si je n'avais pas une réponse immédiate pour les puzzles visuels, même s'il restait du temps, je donnais une réponse à la va-vite pour passer à autre chose: pourtant, ce test avait beaucoup d'importance pour moi. Mais on ne change pas sa nature il faut croire :huhu:

J'ai trouvé assez ludique les cubes, et j'ai bien aimé les séries de chiffres à retenir (je suis bizarre, ça je l'ai toujours su! ).
J'ai été très mal a l'aise pour définir les mots (bien qu'il semblerait que je ne me sois pas trop plantée), car j'ai du mal à m'exprimer correctement, à faire de belles phrases bien construites, c'est d'ailleurs un gros complexe (je fais un effort pour m'exprimer ici, j'ai toujours peur du jugement sur mon expression).
Mais voilà, c'est fait!

J'en ai parlé à mon chéri qui m'a soutenue, et à une amie proche qui est (selon moi) HQI même probablement THQI, (elle est totalement hors norme), j'avais peur de passer pour prétentieuse d'avoir fait ce test, mais elle m'a dit qu'en réalité j'avais été courageuse. Ca m'a fait beaucoup de bien d'entendre ça, car oui il m'a fallu bien du courage!! Vu la complexité de la démarche, franchement bravo à tous d'y être allé :cheers: Rien que ça il faut le faire!! Et merci pour les témoignages qui m'ont aidée. Maintenant j'apporte ma petite pierre… restitution lundi, j'en parlerai peut-être ici ! Je verrai selon mes émotions :honte:

unquelconque
Messages : 28
Enregistré le : dim. 12 mai 2019 15:13
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10127
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au sud de la Venise du Nord
Âge : 37

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par unquelconque » ven. 13 sept. 2019 19:02

J'ai enfin passé le WAIS le 28 Août dernier et la restitution s'est déroulée avant-hier.

J'avais pris rendez-vous pour l'entretien préalable début juillet. L'anamnèse se passe bien ; je restitue à quelques détails intimes près ce que j'ai évoqué ici dans ma présentation. J'explique que je vais bien, que je voudrais surtout infirmer ou confirmer l'hypothèse d'un haut-potentiel mis en avant par la psychologue que j'avais vu il y a quelques années. Je répète que je vois le test comme une démarche pour enfin savoir. Nous prenons rendez-vous pour un bilan qualitatif deux semaines plus tard ainsi que la passation du WAIS fin Août avec restitution début Septembre.

Le bilan qualitatif n'est autre qu'un test d'hyperstimulabilités (mot horrible je trouve) ainsi qu'un questionnaire qui me dit que j'utilise mon laminaire et mon complexe de manière équilibré. Le tout prend vingt minutes (alors que je paye un rendez-vous d'une heure, ce qui agace le radin en moi !). Je dois dire que je sors un peu déçu de cette séance ne voyant pas vraiment ce qu'elle m'apporte.

Le test lui même se passe un mercredi matin. J'arrive au centre et là je vois toute une équipe de travailleurs, munis de lance-flammes, qui sont occupés à refaire la dalle extérieure du bâtiment où je dois passer le test. Lorsqu'elle m'accueille, la psychologue s'excuse du bruit et me demande si je pense que cela va me gêner. Je dis non, plus par politesse qu'autre chose, mais même si le bruit est très présent et fort, je ne pense pas que cela ait changé quoi que ce soit. Je ne stresse pas. Je me dis que je ne passe pas un diplôme. Je passe une évaluation dont les résultats pourront peut-être m'aider à mieux me connaître ou du moins à mettre des mots sur ce que je sais mais n'arrive pas à exprimer. J'ai quelques moments d'agacement envers moi-même lorsque, par impulsivité, je réponds trop rapidement aux questions d'arithmétiques et de mémoire. Et que dès que je dis la réponse je me rends compte que ce n'était pas celle-là mais une autre ! Mais ce sont les joies de l'impulsivité, je ne peux lutter contre. Je prends mon temps avec ce qui me fait plaisir et les exercices qui m'agacent je les passe à la hussarde. Le style avant tout, plutôt la témérité que la tiédeur ! Au bout d'une heure nous en avons terminé et la psychologue (qui fut vraiment très bien) me dit : "C'est au-dessus de la moyenne et plutôt homogène." Suivent deux semaines où je me demande ce que cette phrase voulait dire !

Avant hier, je vais au rendez-vous pour la restitution. J'avais beaucoup plus le trac que pour le test lui-même. J'ai aimé la façon dont cette restitution s'est déroulé. Nous avons lu le bilan ensemble. Nous commençons par l'analyse de la demande où nous parlons de moi à la troisième personne. J'ai l'impression que je suis mort et qu'on lit ma nécrologie. Un moment assez étrange où je suis là mais comme si l'on parlait de quelqu'un d'autre. Puis elle m'explique le bilan qualitatif. Je lui dis que je n'ai pas trop compris l'intérêt et que pour les vingt minutes que cela a pris nous aurions pu le faire avant le test. Elle comprend. Je pose d'autres questions auxquelles elle répond. Je pense que je pose des questions car j'ai peur d'arriver aux résultats.

Nous y arrivons enfin. Il s'avère que ce n'est pas du tout homogène. Je suis un 127?. Je demande ce que représente le point d'interrogation. Il notifie hétérogénéité. Il est tout de même précisé dans la conclusion que "Les caractéristiques qualitatives ainsi que le QI confirment bien la présence d’un haut potentiel." Je suis heureux d'avoir enfin une réponse. Je ne suis pas homogène et je suis à la limite. Je peux rejoindre le club surdoué mais pas trop !

Je tiens à vous remercier tous ici. Grâce à ce que j'ai pu lire et découvrir ici, j'ai entamé cette démarche et elle m'apporte une réponse qui me satisfait ainsi qu'une expérience agréable. Ainsi que j'ai pu le dire dans ma présentation, cela - personnellement - ne va pas changer ma vie. Je suis tout de même plein de joie d'en avoir enfin le cœur net et un nombre premier en tête !
La joie du jour, du jour en fleur. Bernanos.

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 826
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : un bout de moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Bulle d'o » ven. 13 sept. 2019 22:30

jolie restitution, @unquelconque, toute fraîche! bonne continuation donc !
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

Picodegallo
Messages : 3
Enregistré le : lun. 9 sept. 2019 20:05
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Picodegallo » lun. 16 sept. 2019 17:25

Hello,
A mon tour de vous restituer mon experience :)
J'ai passé le WAIS-IV il y a un peu plus de 2 mois un matin, mon fiston passait le WISC l’après midi.
C'est d'ailleurs parce qu'on voulait lui faire passer le test que je me suis (enfin) décidé a le passer pour moi.
Bref la Psy qui m'a fait passer le test était très agréable, je lui avais envoyé par mail auparavant les réponses a un questionnaire sur mon enfance, mes habitudes etc...
Pour le test en lui meme, cela a commencé par les cube et une réflexion de la part de la psy : Ah ben vous êtes la premiere personne que je vois terminer les cubes... et je fais passer le test depuis 2013.
Ca commençai pas mal :)
Plus de réflexion par la suite, les tests s’enchaînent.
J'ai l'impression de devoir faire un gros effort pour la mémorisation / arrive restitution mais quand meme a pas mal m'en sortir.
Pour les similitudes verbales et l'explication des mots, je trouve ca assez facile.
Les questions de culture G me font penser au trivial pursuit, sans trop savoir si mes réponses sont les bonnes.
Les matrices (c'est bien ca les puzzle ou il faut retrouver les 3 pieces ?) ne me posent pas de problème majeur.
Le calcul mental me déstabilise un peu car je veux répondre juste et vite... pas facile.

Une fois le test terminé je me sens un peu tout chose, je sais que j'ai donné le meilleur mais je ne peux m’empêcher de repenser aux problèmes de calcul mental et aux erreurs que j'ai faites. Bref, c'est fait, c'est fait.

Les deux semaines qui ont suivi ont été catastrophiques car je redoutais vraiment le résultat.
Et si jamais..
Et si jamais je m’était autorisé a me croire surdoué alors qu'en fait non, je suis tout ce qu'il y a de plus normal dans mon fonctionnement cerebral...
Bref j'ai res peu dormi pendant cette période et beaucoup gambergé.

Le jour de la restitution arrivé, j'y suis allé avec ma femme car on avait convenu que la restitution se ferait en meme temps pour moi et mon fiston.
La psy a vu dans quel état de stress je me trouvais et a été relativement droit au but.
Elle m'a donné les résultats en centiles et devant mon air hagard, m'a montré la courbe de Gauss en disant : "vous voyez, a partir de là, c'est la douance. Vous, vous situez quelque part ici" et elle me montre un point sur le bureau, hors de la feuille, genre THPI.
La, je comprends le résultat et je m'effondre en larmes, de joie, de pression, de je sais pas trop quoi au final...
Tout ce qu'elle a dit par la suite est passé par le filtre de mes oreilles qui n'étaient plus vraiment en mesure d'entendre quoi que ce soit.
Heureusement ma femme était la et avait l'esprit bien moins embué que le mien ^^.

Bref je suis reparti avec mon compte rendu, un peu groggy, comme sur un nuage, mais avec une nouvelle information capitale sur moi, mon passé, mon present et mon futur.
Reste maintenant a s'approprier cette "nouvelle" identité avec laquelle je ne me sens pas encore très a l'aise.

Avatar du membre
Baf
Messages : 8
Enregistré le : sam. 14 sept. 2019 17:13
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 37
Âge : 37

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Baf » mar. 17 sept. 2019 21:15

Salut à tous,

C'est tout frais pour moi également et je voudrais vraiment votre avis, que vous inspire votre expérience face à mon cas ?... Je suis très perplexe quant à la conclusion au vu des résultats brutes des tests...
Je vais essayer de ne pas faire trop long même si ça va être compliqué...

J'ai passé le test il y a 12 jours. Après une discussion de 30 minutes avec la psy (que je n'avais rencontré), dans laquelle je lui présente tout ce qui me semble pertinent dans mon parcours de vie, mes discussions avec ma psy depuis 2 ans, que je suis sous sertraline puis le test commence.
Stressé comme pas deux... Je commence le test "Cubes", tout va bien au départ puis arrive un moment où cela se complique, je perds un peu pied, le stresse monte. Les exercices s'enchainent, je suis plus détendu pour les tests de "Vocabulaire" mais les exercices de "Math" sont une torture. La tête dans les mains, je suis systématiquement obligé de lui faire répéter ses questions étant en train de faire le calcul mental de la question précédente que j'ai demandé à passer... :1cache:
Le test s'achève... On discute un peu, elle me demande ce que j'ai préféré du test... Je réponds la discussion d'avant test :lol:
On prend RDV pour la semaine d'après, elle me salue en me réconfortant "Allez vous reposer, fini le stress pour aujourd'hui !" Je rejoins ma voiture, trouvant les réponses que je n'avais pas quelques minutes auparavant... Le mot "stupide" me vient à l'esprit...

Remise du compte-rendu il y a 5 jours. Pour moi, c'est clair : j'attends une réponse négative.
Elle me félicite pour mes résultats aux test "Vocabulaire" et me reparle de mon stress. Elle m'explique son analyse comportementale et l’incohérence de certains résultats (juste quand c'est jugé difficile, faux quand c'est jugé simple). Elle continue son compte-rendu... Résultats hétérogènes (non, sans blague ?), donc pas de QIT. Elle m'explique que beaucoup de mes réponses étaient justes mais hors chrono... Que mes résultats ne reflètent pas mes réelles capacités. Que la situation de test particulièrement anxiogène pour moi ne me permet pas de révéler tout mon potentiel. Bref...
ICV=120
IRP=106
IMT=88
IVT=92
IAG=114
OK, bon il arrive ce verdict négative ?
► Afficher le texte
De quoi ? Vous pouvez répéter ?
Je règle la note, elle me dit qu'elle a été heureuse de faire ma connaissance, qu'elle a apprécié nos échanges, que déjà je ne semble plus être le même que quand je suis entré il y a une heure et me souhaite le meilleur blablabla...

Je rejoins à nouveau ma voiture... "A t-elle voulu être gentille ? Que j'en ai pour mon argent ? Ma psy depuis 2 ans qui croit dur comme fer à ma douance, m'envoie chez une autre psy qui confirme.... Raaaaah ! Stupide !"

J'apprécierais beaucoup lire vos opinions svp.
:zeebre:

En ligne
Avatar du membre
Napirisha
Messages : 2737
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 37

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Napirisha » mar. 17 sept. 2019 23:43

Merci pour ce retour, mais c'est difficile de donner une opinion sur un test : on n'est pas psy, et quand bien même on le serait on n'était pas dans le bureau quand tu as passé le test.
En revanche, c'est vrai qu'il est très rare qu'on entende ce type de retour, le consensus des 130 pour la définition du haut potentiel est quand même très partagé... Et le fonctionnement "affectif" des surdoués me semble loin d'être établi.
Après, au delà de l'étiquette ou non, cette restitution a permis de répondre à des questions que tu te posais? te donne de quoi réfléchir pour la suite? c'est quand même cela l'essentiel, à terme.
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3918
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par madeleine » mer. 18 sept. 2019 05:52

Merci pour ce retour Baf. Ici c'est un forum de discussion, pas une sorte de pierre de touche :) Rien de ce que nous pourrons te dire - y compris le présent message - n'y a valeur de certitude.
Si on s'en tient aux chiffres , tu n'es pas un adulte surdoué. Mais la seule personne qui puisse expliciter ton cas particulier est celle qui t'a fait passer le test et dont les propos que tu cites me paraissent ambigus.
Après, elle fait mention de choses qui me semblent bien plus importantes pour ta qualité de vie, comme de l'anxiété et des difficultés affectives. Est-ce que le test te permettra d'avancer là -dessus, au-delà d'une éventuelle étiquette HP, est ce qui me semble le plus important.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Gail
Messages : 37
Enregistré le : ven. 14 juin 2019 23:08
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10205#p302753
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Vendée
Âge : 37

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Gail » sam. 21 sept. 2019 00:10

Je ne voulais pas être la énième personne à raconter son vécu du WAIS à la fois très personnel et tellement semblable à tout ce qui a déjà pu être écrit. Et pourtant, je me retrouve à avoir besoin d'un rite de passage un peu moins confidentiel que la simple mise à jour du profil...
(notre société manque cruellement de rites de passage qui ont un rôle à jouer dans la construction d'un individu...mais cela pourra faire l'objet d'une autre discussion - si ce topic n'existe pas déjà dans un des méandres du forum)

J'ai passé le test le 14 septembre, 3 mois après avoir contacté la neuropsychologue. Mon rendez-vous était initialement prévu fin octobre mais j'ai eu la chance de recevoir un mail fin août, me proposant de l'anticiper. A partir de là, j'ai réussi à rester (relativement) sereine et à garder en tête le pourquoi de ma démarche. Pour faire simple, j'alterne les moments où je me sens nulle et ceux où je sens que mes capacités ne sont pas celles de tout le monde, j'ai besoin d'étalonner tout ça !! :vgeek:

J'avais rendez-vous pour une séance entretien + test. En bonne phobique du téléphone, tous les échanges pour fixer le rendez-vous s'étaient faits par mails, dans lesquels je n'avais donné aucune information personnelle (encore trop honteuse de ma démarche à ce moment là). Du coup, j'ai vécu l'entretien comme une vraie rencontre, en partant d'une toile vierge.

J'ai beaucoup apprécié la neuropsychologue qui était chaleureuse et bienveillante, sans être "débordante". Du coup, j'ai rapidement avoué mes bizarreries et mes travers: que, dans ma tête, je vois les choses et je n'ai plus qu'à les appliquer, que mon humeur se met au diapason de la musique que j'entends, que j'utilise la position de soignant pour éviter qu'on s'intéresse à qui je suis... ( à cause de cette dernière révélation, je n'ai pas osé lui demander si elle avait pu passer le WAIS avant de se former, pour moi, elle est HP :lol: )

Le test était plutôt agréable, certains items m'ont plu et j'aurais aimé que ça se poursuive en se corsant un peu, d'autres étaient moins évidents pour moi. Dans les moments amusants que j'ai retenu, elle m'a demandé au bout de 2-3 items comment je trouvais le test et si c'était différent de ce à quoi je m'attendais. Je lui réponds que j'avais vu sur le forum que le test était relativement facile. Et là, elle me répond, surprise: "Ah, vous trouvez ça facile?" 8o

Je finis le test plus vite que prévu. Elle m'indique qu'elle arrête un subtest au bout de 3 erreurs et que, dans mon cas, on a été au bout de tous les subtests. Pour elle, la démarche était pertinente et elle s'attend à un résultat haut à très haut. Elle me fixe rendez-vous au vendredi suivant pour les résultats.

La semaine a été étrange. Alors que je pensais l'avoir compris avant, j'ai violemment réalisé que le test ne changerait pas qui je suis ni les problèmes que je ressens... Je me suis aussi dit que si moi j'étais THQI, alors il n'y avait plus aucun espoir pour sauver la planète :rofl: ( je vous rassure tout de suite, il reste un petit espoir)

J'ai donc eu mes résultats cet après-midi : j'ai un bon-gros-QI-massivement-hétérogène-mais-ne-laissant-pas-trop-de-place-au-doute-quand-même :wasntme:
Je m'explique: 42 points d'écart entre mon ICV (147) et mon IVT ( 105 ) , quasiment 15 points d'écart entre chaque score, ICV>IRP>IMT>IVT.
Pour la neuropsy, un perfectionnisme excessif et des difficultés à rester concentrée sur des tâches répétitives et sans challenge expliquent en partie les scores. Elle m'a fortement conseillé d'être bienveillante avec moi même et de me tourner vers la Pleine conscience et les thérapies d'acceptation.
La boucle est bouclée, c'est justement mes premiers contacts avec ça qui m'ont conduit au WAIS!

Alors voilà, pour officialiser mon passage de l'autre côté de la barrière, je m'autoproclame Charcutière Zingueuse en reprise d'études :zeus:
(sans la correction automatique parce que c'était cette version là que je voulais et façon girl power)
"Si vous entendez un bruit de sabots, pensez à des chevaux, pas à des zeebres"
Aphorisme médical pour inciter les etudiants zélés à rechercher d'abord les diagnostics les plus fréquents plutôt qu'une maladie rare

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 826
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : un bout de moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Bulle d'o » sam. 21 sept. 2019 07:23

ahhaaaa; moi je suis très intéressée par le sujet sur les rites de passage et bravo pour la restitution!
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

Avatar du membre
Holi
Messages : 531
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Holi » sam. 21 sept. 2019 07:37

Le ton de ton message est gai et positif ça fait plaisir :)
Gail a écrit :
sam. 21 sept. 2019 00:10
Je m'explique: 42 points d'écart entre mon ICV (147) et mon IVT ( 105 ) , quasiment 15 points d'écart entre chaque score, ICV>IRP>IMT>IVT.
Pour la neuropsy, un perfectionnisme excessif et des difficultés à rester concentrée sur des tâches répétitives et sans challenge expliquent en partie les scores. Elle m'a fortement conseillé d'être bienveillante avec moi même et de me tourner vers la Pleine conscience et les thérapies d'acceptation.
La boucle est bouclée, c'est justement mes premiers contacts avec ça qui m'ont conduit au WAIS!

Alors voilà, pour officialiser mon passage de l'autre côté de la barrière, je m'autoproclame Charcutière Zingueuse en reprise d'études :zeus:
(sans la correction automatique parce que c'était cette version là que je voulais et façon girl power)
Nous avons sensiblement les mêmes résultats et les mêmes commentaires :clin:
Et j'adore la conclusion version girl power :lol:
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

En ligne
Avatar du membre
Napirisha
Messages : 2737
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 37

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Napirisha » sam. 21 sept. 2019 07:56

Merci pour ton retour ! (Le sujet sur les hétérogènes te rend les bras, si tu as envie d'en discuter)
Et oui, les rites de passage, c'est un très beau sujet.
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar du membre
Gail
Messages : 37
Enregistré le : ven. 14 juin 2019 23:08
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10205#p302753
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Vendée
Âge : 37

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Gail » sam. 21 sept. 2019 08:27

Napirisha a écrit :
sam. 21 sept. 2019 07:56
(Le sujet sur les hétérogènes te rend les bras, si tu as envie d'en discuter)
C'est tout à fait ça ! ;) Je me sentais des-arm-ée et ce topic me permet de relativiser et de me saisir petit à petit de ces résultats.
"Si vous entendez un bruit de sabots, pensez à des chevaux, pas à des zeebres"
Aphorisme médical pour inciter les etudiants zélés à rechercher d'abord les diagnostics les plus fréquents plutôt qu'une maladie rare

Hellosunshine
Messages : 6
Enregistré le : ven. 16 août 2019 16:59
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Hellosunshine » mar. 24 sept. 2019 18:10

Hello,
à mon tour de partager mon expérience.
Comme je l'expliquais dans ma présentation, c'est par une copine, elle-même HP que j'en suis venue à oser me poser la question de ma propre condition.
Cela a été un long chemin (j'irais probablement faire un tour du côté des premiers murmures à l'occasion pour partager également cette partie de ping-pong intérieure).
Cela était devenu presque vital d'avoir une réponse objective en passant ce test.
J'ai pris rendez-vous dans le même centre où cette copine s'était fait testée (Cogit'oz à Lyon).
Après avoir eu un premier rendez-vous pour parler avec une psy de moi, ma démarche et mon passé, je suis revenue deux semaines plus tard pour passer le test, cette fois avec une autre psy.
J'étais assez nerveuse, mais la psy m'a facilement mise à l'aise avec beaucoup de bienveillance.
Bien que j'ai trouvé la majorité des sub-tests assez amusants, j'étais un peu angoissée par le chronomètre et je n'arrêtais pas de penser à ma démarche et au fait que je me sentais ridicule et honteuse de pouvoir penser que je pouvais être HP. Je n'arrêtais pas de me demander ce que cette psy pouvait bien penser de moi.
À la fin du test, j'oscillais entre un sentiment assez positif d'avoir fait de mon mieux (bien qu'ayant foiré, selon moi, certains sub-tests, mais au moins ils reflétaient mon état) et un sentiment de honte absolu. J'avais vraiment peur que l'on me dise que j'étais bien en dessous de la moyenne.
La psy m'a dit à deux reprises "et bien vous avez de bonnes ressources" pour me rassurer, car je lui avais fait part de mes inquiétudes. Mais cette phrase a encore plus semé le trouble dans mon esprit, je l'ai sur-analysée pendant des semaines en attendant les résultats. L'attente à été interminable, j'ai dû patienter 5 semaines et 2 jours (oui c'est important 2 jours de plus).
Donc pour finir, la passation du test est plutôt sympa, je l'ai prise comme un jeu, oubliant presque à quel point l'enjeu était important pour moi.
L'attente a été une autre paire de manches!
Mais le résultat est enfin tombé la semaine dernière après 5 semaines et 2 jours (est-ce que je vous l'avais déjà dit?) et plus de doutes à avoir... Il faut maintenant intégrer cela et c'est assez déstabilisant.

Kurai
Messages : 12
Enregistré le : mar. 13 août 2019 16:59
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Kurai » ven. 27 sept. 2019 12:24

Salut,
Pour ma part, je vais partager mon début de retour d'expérience limité dans la mesure où je suis encore en train de passer le test (et suite lors de la prochaine séance).

J'ai personnellement dû attendre 3 semaines pour enfin avoir le rendez vous, mais ce n'est pas tellement l'attente du test qui m'a fait le plus peur, mais celui de découvrir que je perds mon temps parce qu'au fond je sais déjà le résultat (je m'attend à ce qu'il soit négatif et surtout je sais que j'ai pas une mémoire exceptionnelle, ma coordination motrice est assez limite, et même si je présente des caractéristiques cognitifs similaires à ce que j'ai lu sur les HPI, je me dis que je suis dans l'effet barnum et qu'au fond je dois au mieux être dans la tranche au dessus de la moyenne avec des biais cognitifs et surement plusieurs syndromes, mais très certainement pas HP/THP - et de toute façon ca va se confirmer ! - mais je trouve ça intéressant et ca me fait passer le temps). Au delà de ça, je compose avec mes autres soucis comme tout un chacun je suppose.

J'ai rencontré mon nouveau neuropsy hier (j'ai vu des psy en France, mais jamais de neuropsy comme au Quebec), sans préparation particulière parce que je voulais être le plus possible naturel. J'ai tout de suite compris qu'il a voulu me mettre à l'aise, et sans trop savoir pourquoi, je me mets à parler, alors que j'avais pas spécialement prévu d'être loquace, mais quelque part, j'étais curieux de savoir ce qu'il allait faire des éléments de personnalité que j'allais lui livrer.

Bizarrement, j'ai trouvé son comportement complètement erratique et déstabilisateur. Au bout d'un moment, j'ai cru qu'il le faisait exprès pour brouiller les pistes et ainsi rendre impossible la lecture de ce qu'il pense au fur et à mesure de la conversation. Il ne dit rien, ne fait que prendre des notes, à part à 2 ou 3 occasions pour me donner un conseil qui a tout son sens, et puis il a l'air d'attendre une réaction.

Quand il agit comme ça, je me sens complètement stupide parce que ce qu'il répond simplement au problème que je viens d'énoncer, ni plus ni moins, et je me demande pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt. Je me demande du coup ce que je fais là... Il me dit simplement qu' "on sait tous les deux ce que je suis, mais qu'il peut simplement m'aider à trouver l'évènement qui a provoqué mon questionnement et mon changement, et que je devais décider de ce que je voulais vraiment", et j'ai l'impression de me retrouver face à un psychiatre, totalement démuni.

La phrase est vraiment glaçante, parce que je suis venu pour que quelqu'un m'apporte des réponses, et sa réponse après 1h30 c'est qu'il a cerné qui j'étais et que je connais déjà la réponse... Et surtout, il répond de la manière à laquelle j'aurais répondu si les rôles étaient inversés. Là, il me propose une pause avant de passer le test. Je réfléchis au calme à ce qu'il vient de se passer, je me dis qu'il est beaucoup trop intelligent pour moi, je me sens un peu honteux d'être là.

Vient donc le test WEIS IV. Je n'avais pas trop cherché à quoi ca ressemblait, à part le fait que je connaissais vaguement les dimensions mesurées et qu'il y avait possiblement des matrices de Raven. Et là... Surprise. Je suis habitué à passer des tests psychomoteurs, mais je suis complètement surpris et déstabilisé en me rendant compte que le WEIS IV est similaire à tout ce que j'ai déjà passé, le cauchemar de l'échec des précédents tests revient... En imaginant le WEIS IV, j'avais imaginé tout sauf repasser ces tests psychomoteurs...

J'abandonne rapidement à chaque fois sur certains exo de mémorisation et perceptual reasonning, en lui disant que je me souviens pas et que ca sert à rien, et il essaie de m'encourager, du coup, je balance des trucs au hasard sans conviction. Puis viens un exo d'attention. La séance se finit sur ça, et j'avoue que je me sens complètement dépité. Je pense à tous ceux qui sont capables de faire ces tests avec une facilité étonnante (surtout quand je parcours ce forum et que je vois que plein de gens ont trouvé ça ludique et amusant, pour moi ca a été une véritable de stress), et je me demande vraiment ce que je fais là ou pourquoi j'ai cru que j'allais trouver une réponse. Comme je l'ai dit, je sais au fond de moi que je suis ni HP ni THP, mais j'étais intéressé par l'analyse de mon fonctionnement cognitif, et j'ai l'impression qu'on va me dire que je suis normal ou en dessous de la moyenne (et donc que j'ai bien des problèmes psy assez sévère...). Même dans la réaction du psy, j'ai l'impression qu'il a arrêté les exo plus tôt que prévu, et il avait l'air déçu par moment.

J'en n'ai pas dormi hier soir (déjà que je dors peu...), j'ai repassé mille de fois le test dans ma tête en me demandant comment ça se faisait que j'échouais, et là je me sens vraiment débile. On est censé continuer le test la semaine prochaine, mais je ne sais pas si je vais y retourner, je vois pas l'intérêt sachant que le résultat sera sans aucune surprise. Voila voila, il a prévu d'étaler les tests sur 3 semaines, je sais pas vraiment si je dois vraiment y retourner, mais je verrai bien en réféchissant jusqu'à la semaine prochaine.

Taem
Messages : 30
Enregistré le : ven. 19 oct. 2018 14:43
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 22

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Taem » ven. 27 sept. 2019 12:34

Courage Kurai, tu sembles être tombé sur un professionnel alerte. Il m'a fallu des mois après le test pour accepter sa conclusion. Ta tourmente est justifiable, à toi de voir ce qui te ferait nourrir le plus de regrets au point où tu en es.

Prends la décision qui te conviendra le mieux :)

EDIT: et la strooper task est FAITE pour être déstabilisante :p
Je n'ai pas passé ce test car il ne fait pas parti du WAIS 4 à proprement parler. C'est pour ça que j'ai l'impression que tu es tombé sur un professionnel informé, car il semble envisager plusieurs angles afin de cerner au mieux ton profil. Dans tous les cas, je pense que sa conclusion ou non conclusion future sera appuyé sur une analyse multidimensionnelle, et c'est ce qui semble être le plus adapté afin d'éviter les faux négatifs dans le cadre d'une détection de la douance.

Pour ma part, le bilan WAIS 4 ne me donne pas un QI supérieur à 130. Pour autant le HPI est confirmé noir sur blanc sur le bilan, ainsi que la somme de mes difficultés qui ont été mise en lumière. Et finalement, c'est peut-être le plus important, la douance étant seulement la clé de voute.

PS : j'ai également passé le test sur plusieurs séances, et personnellement je crois que cela m'a déstabilisé ! Le fait de devoir mobiliser son énergie sur plusieurs jours, dans une période qui plus est mouvementé sur le plan personnel, ça m'a laissé tout le temps nécessaire pour douter de ce que j'étais entrain de faire ! Moi l'idiot du coin. Mais bon, j'avais déjà payé afin d'être sûr de me piéger ;)

Avatar du membre
Proxima
Messages : 563
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Proxima » ven. 27 sept. 2019 19:09

Anatole a écrit :
mar. 4 juin 2019 16:17
En passant, je me pose une question : je me suis lamentablement planté sur le code (mais pas sur les symboles, signe qu'il ne s'agit pas d'un problème d'IVT mais plutôt de motricité fine, dit-elle) et la psychologue m'a sorti deux calculs : le premier avec les notes IVT et l'autre sans, extrapolant le calcul.
Dans le premier cas j'arrive à 146 et dans l'autre à 151 de QIT.
Est-il réellement possible/pertinent de faire un calcul sans un des items obligatoires ?
Elle m'a également parlé de l'IAG qui est stable dans les deux calculs et je crois comprendre qu'il est basé sur l'ICV et l'IRP (si je ne me plante pas).
J'ai souvent lu que l'IVT était l'indice le moins chargé en facteur "g", qui par ailleurs serait souvent chuté par les profils HQI/THQI. Sur un profil où l'IVT et très différent des autres indices, certains psy calculent un Indice d'Aptitude Quognitive à partir de l'ICV (qui est très majoritairement le plus haut chez les HQI/THQI, pour les autres je ne sais pas) et de l'IRP également bien chargé en facteur "g", s'ils sont relativement homogènes.
Il est donc normal qu'il soit stable dans les deux cas puisqu'il utilise les mêmes données.

Il me semble que l'IVT est souvent questionné pour sa signification (pertinence) dans le calcul du QI des profil HQI/THQI. Je ne serais pas étonné que dans la prochaine version du WAIS il soit traité de manière significativement différente.

Kurai
Messages : 12
Enregistré le : mar. 13 août 2019 16:59
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Kurai » ven. 27 sept. 2019 23:52

Taem a écrit :
ven. 27 sept. 2019 12:34
Courage Kurai, tu sembles être tombé sur un professionnel alerte. Il m'a fallu des mois après le test pour accepter sa conclusion. Ta tourmente est justifiable, à toi de voir ce qui te ferait nourrir le plus de regrets au point où tu en es.

Prends la décision qui te conviendra le mieux :)

EDIT: et l'exo d'attention est FAITE pour être déstabilisante :p
Je n'ai pas passé ce test car il ne fait pas parti du WAIS 4 à proprement parler. C'est pour ça que j'ai l'impression que tu es tombé sur un professionnel informé, car il semble envisager plusieurs angles afin de cerner au mieux ton profil. Dans tous les cas, je pense que sa conclusion ou non conclusion future sera appuyé sur une analyse multidimensionnelle, et c'est ce qui semble être le plus adapté afin d'éviter les faux négatifs dans le cadre d'une détection de la douance.

Pour ma part, le bilan WAIS 4 ne me donne pas un QI supérieur à 130. Pour autant le HPI est confirmé noir sur blanc sur le bilan, ainsi que la somme de mes difficultés qui ont été mise en lumière. Et finalement, c'est peut-être le plus important, la douance étant seulement la clé de voute.

PS : j'ai également passé le test sur plusieurs séances, et personnellement je crois que cela m'a déstabilisé ! Le fait de devoir mobiliser son énergie sur plusieurs jours, dans une période qui plus est mouvementé sur le plan personnel, ça m'a laissé tout le temps nécessaire pour douter de ce que j'étais entrain de faire ! Moi l'idiot du coin. Mais bon, j'avais déjà payé afin d'être sûr de me piéger ;)
Salut, merci pour ton message. Je ne savais pas qu'il ne faisait pas parti du WAIS 4, il m'a seulement dit qu'on passait le WAIS, et sur la feuille qu'il m'a passé sur cet exo, il était écrit WAIS IV dessus. Donc je sais pas vraiment. En tout cas ca me rassure de savoir que d'autres ont eu des tests étalés comme ça, mais là je sais pas vraiment encore quoi faire. Je pense que c'est un bon psy, et ton avis me donne une vision différente de ce qu'il essaie de faire vu la manière dont la séance s'est passée, mais j'avoue que je sais pas du tout quoi en penser vraiment. Ca a été vraiment très bizzare et très différent des témoignages que j'ai lus ici.

Il ne m'a pas fait payer toutes les séances donc j'ai le choix de le revoir ou non. Enfin bon, je vais voir, de toute façon si j'ai un autre retour à faire, je le ferai.

A bientot.

En ligne
Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1218
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Unesoprano » sam. 28 sept. 2019 07:17

Kurai a écrit :
ven. 27 sept. 2019 12:24
le cauchemar de l'échec des précédents tests revient...

Puis viens un exo d'attention. La séance se finit sur ça, et j'avoue que je me sens complètement dépité. Je pense à tous ceux qui sont capables de faire ces tests avec une facilité étonnante (surtout quand je parcours ce forum et que je vois que plein de gens ont trouvé ça ludique et amusant, pour moi ca a été une véritable de stress), et je me demande vraiment ce que je fais là ou pourquoi j'ai cru que j'allais trouver une réponse.

Comme je l'ai dit, je sais au fond de moi que je suis ni HP ni THP, mais j'étais intéressé par l'analyse de mon fonctionnement cognitif, et j'ai l'impression qu'on va me dire que je suis normal ou en dessous de la moyenne (et donc que j'ai bien des problèmes psy assez sévère...). Même dans la réaction du psy, j'ai l'impression qu'il a arrêté les exo plus tôt que prévu, et il avait l'air déçu par moment.
Bonjour Kurai,

J’ai laissé plusieurs citations de ton post qui me semblent importantes.

La première car tu cherches des réponses sur ton fonctionnement, et que là tu peux en obtenir. Ce sont des Tests, pas des examens. :clin: il n’y a pas de bons ou mauvais résultats, il y a les nôtres, avec nos réactions et les émotions qui se réveillent au travers du test. C’est très important, car il y a là au travers de celles-ci certaines clés qui peuvent nous expliquer jusqu’à quel point elles ont un impact sur notre fonctionnement cognitif. Bien sûr, je ne suis pas toi, mais pour ma part, rien que pour ce que tu décris, j’irais jusqu’au bout afin de pouvoir discuter de ces réactions et émotions sur ces tests.

La seconde car je n’ai pas passé de test d’attention. J’ai passé le test en France et pas avec un neuropsy, donc dans un cadre différent. Mais ce qui a été soulevé en amont par Taem est très judicieux : ce test ne fait pas parti du WAIS. Donc attention, ce que plein de gens ici ont pu trouver ludique et amusant n’est a priori pas ce test.

Enfin, la dernière citation parle de tes impressions, plutôt négatives, et notamment de : « j’ai l’impression qu’il a arrêté plus tôt que prévu et à l’air déçu. » Test d’attention ou pas, on ne s'arrête pas plus tôt que prévu : il y a des grilles d’évaluation qui font que, en fonction des réponses, le professionnel cesse le test là où le test a créé une limite et en cherche les explications s’il peut y avoir des raisons à cela. (Dans mon WAIS, je n’ai pas eu des résultats identiques partout, et c’est le cas par exemple). Il n’a donc pas à être déçu, il effectue son travail. Cette interprétation est une projection, clairement, me semble-t-il.
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Taem
Messages : 30
Enregistré le : ven. 19 oct. 2018 14:43
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 22

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Taem » sam. 28 sept. 2019 12:59

Kurai, je rajouterai même que dans mon cas j'étais allé sollicité un bilan WAIS et je me suis retrouvé à passer une batterie de test très large dans le cadre d'un bilan neuropsychologique complet. Ca a été assez intense, assez dure sur le plan perso, et surtout je n'avais pas idée de ce que je passais comme test réellement.

Bien loin donc des récits de "2h de tests et c'était finit ! Pouf !". En tout cas, le recul me fait dire que je suis content d'être tombé sur ce pro et d'avoir fait un bilan complet. Mais j'ai vu le jour que quelques mois après, le déni ayant été l'option que j'ai choisi...

J'ai envie de te dire d'aller au bout... Mais je ne suis pas toi, je n'ai qu'une vision limitée de ton histoire, et en réalité on ne se connaît même pas. Donc je vais en rester là ;)

Kurai
Messages : 12
Enregistré le : mar. 13 août 2019 16:59
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Kurai » sam. 28 sept. 2019 16:38

Salut,
merci pour vos avis à tous, ca me permet au moins d'avoir d'autres points de vue que celui dans lequel je suis enfermé et de me faire réfléchir plus largement. Je vais profiter du week-end pour me mettre au vert tranquillement, j'y verrai peut-être un peu plus clair en approchant de jeudi prochain, de toute façon je prends toujours mes décisions à la dernière minute sur un coup de tête. Si jamais je continue et que je décide de finir la batterie de test, je vous ferai un retour à la fin de toute façon :)

Earth
Messages : 20
Enregistré le : lun. 30 sept. 2019 17:23
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : WAIS
Localisation : Seinomarine
Âge : 45

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Earth » mar. 1 oct. 2019 17:21

J'aimerais trop faire un écrit super long, détaillé, chiadé et parfait comme vous mais moi, le seul truc qui me vient à propos de mon bilan neuropsychologique, c'est : J'en ai chié grave.
J'étais morte à la fin... Il fallait rien me demander de plus. Je suis rentrée chez moi, à 50 km, au radar.
Donc j'attends les résultats mais je suis quasi sûre de ne pas être HP.
Mais franchement, je m'en fous. Parce que je pense profondément qu'il n'y a pas de challenge à l'être.
C'est une information pour moi.
J'ai quand même trouvé que c'était une expérience intéressante. Je ne regrette rien.

Avatar du membre
Proxima
Messages : 563
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Proxima » dim. 6 oct. 2019 13:55

Me concernant, j'ai plutôt bien vécu ce test. Le seul stress qu'il y a pu avoir était avant le premier rdv, la crainte de ne pas savoir expliquer ma démarche correctement (être confu), mais ce ne fut pas le cas. Le contact avec la psy a été très agréable dès le premier instant, un échange cordial. Elle m'a indiqué que ma démarche été assez inhabituelle par rapport aux personnes qui consultent dans son cabinet. La plupart des adultes venant à la suite de l'évaluation de leur enfant, en se demandant "et moi ?". Tel ne fut pas mon cas puisque la question de la douance m'a suivi depuis mon enfance. Il s'agissait pour moi d'une évidence, restée personnelle et illégitime. Cette évaluation avait pour but de répondre à une question restée en suspens, à m'apporter une preuve. Elle m'indique aussi dès le début que le WAIS 4 est quasi obsolète, et qu'elle attends avec impatience la nouvelle version.
Le rendez-vous pour l'évaluation à été pris pour la semaine suivante (quelle chance !), entre temps, j'ai dû répondre à un long questionnaire écrit que j'ai renvoyé par mail.
Pas d'angoisse ou de stress particulier le jour de l'évaluation, ni avant, ni pendant. L'ambiance été très détendue, c'était ludique et amusant. Je peux même dire qu'on s'est bien amusé :huhu:
J'ai trouvé l'épreuve des définitions très instructive. La psy m'indiquant, après que j'ai répondu, les différents types de réponses et points associés. La finesse des concepts apparaît alors clairement, au dessus des mots clés à utiliser qui ne sont qu'un outils. 1h45 plus tard, fin de l'évaluation. Je suis plutôt satisfait de moi, malgré 3 questions auxquelles j'aurais dû répondre correctement, mais faute d'avoir bien compris un mot qui s'est transformé en un autre, j'ai hésité. Je ne sais pas combien cela a impacté les résultats. Il faisait chaud, on avait ouvert l'une des vitres et parfois un véhicule couvrait le son de la pièce silencieuse le reste du temps. Je suis rentré léger et joyeux. Enfin une étape de passée, je vais pouvoir avancer.
Le lendemain, la psy m'appelle pour me donner les résultats par téléphone. Pas de grosse surprise hormis l'IVT dans la moyenne, à 3 écarts type du reste. Ses phrases enthousiastes sont ponctués par des "c'est vraiment très très haut!", je ne sais quoi répondre et me sens un peu gêné. Le débrief est programmé 3 semaines plus tard faute de disponibilité de part et d'autre. Pas grand chose à dire hormis cet IVT qui se démarque vraiment du reste et qui m'étonne. Je m'interroge bcp car je n'ai jamais vraiment eu l'impression d'être dans la moyenne. La psy à suggérée avec réserve une dyspraxie, qui aurait toujours été masquée par les hauts résultats dans les autres domaines... possible mais étonnant vu que je peux être extrêmement précis, habile et minutieux, mais paradoxalement, écrire avec un stylo à toujours été désagréable. Il y a peut être du vrai. Ca aurait été utile de s’intéresser à cela lorsque j'allais à l'école, aujourd'hui, c'est devenu sans intérêt.

En conclusion, elle me souhaite toutes les réussites, et m'encourage à trouver un moyen de me faire reconnaître, de m'entourer de mes pairs et que tous les champs sont ouverts, m'indiquant que c'est vital pour ne pas mal vieillir. Pourquoi pas en reprenant un cursus universitaire qui m'a été interdit, soulignant dans son rapport les erreurs catastrophiques qui m'ont été infligées au collège. Finalement, cette évaluation sera peut être la réparation de ces épisodes passés, le début d'une énième vie dans ma vie.

RedCrow
Messages : 13
Enregistré le : jeu. 3 oct. 2019 15:43
Profil : En questionnement
Test : MENSA

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par RedCrow » dim. 6 oct. 2019 14:13

@Proxima tu sais, ce n'est pas grave d'avoir un indice de vitesse de traitement dans la moyenne, c'est l'un des indices les moins chargé en facteur g, le haut potentiel c'est surtout un raisonnement plus qualitatif que quantitatif, si t'es à 3 écarts types au dessus de la moyenne en IMT mais surtout en IRP et ICV c'est le plus important et c'est extrêmement significatif et élevé il n'y a aucun doute dans tes résultats.

Si tu veux un schéma de l'interaction facteur g et abillités spécifiques https://www.researchgate.net/publicatio ... ifferences

Répondre