Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Mlle Rose » mar. 8 févr. 2011 09:58

 ! Message de : Mlle Rose
A noter : ce fil n'a pas pour but de déposer des demandes d'adresse ou de noms, ou encore de donner ses bons plans, mais de discuter des points évoqués dans ce premier message ;)

Qui est habilité à les faire passer ?

Tout psychologue diplômé, qu'il ait une spécialisation en neuropsychologie ou non.
Attention cependant : certains ne possèdent pas les tests ou n'ont pas l'habitude de les faire passer et de les interpréter car la psychométrie n'est pas leur dada (ou n'était pas le dada de leur université, ils n'ont donc pas été formés spécifiquement).

Cela exclut donc les psychothérapeutes et psychanalystes qui ne sont pas également psychologues.

Comment procéder pour trouver une adresse ?

Les pages jaunes peuvent être une possibilité à condition de ne pas oublier de demander au téléphone avant toute prise de rendez-vous quelques renseignements sur :
- les tarifs et ce qu'ils incluent ou pas (et s'il est possible de régler en plusieurs fois si on a quelques soucis financiers).
- les tests utilisés et les modalités de passation : en général il y a plusieurs rendez-vous, avec un entretien préalable, une séance de passation, et une séance de synthèse durant laquelle un compte-rendu écrit est remis.
Parfois les CR ne sont envoyés qu'après. Mais faites-vous préciser le délai, cela peut être utile...

Les associations pour enfants surdoués peuvent aussi aiguiller (AFEP, ANPEIP notamment), de nombreux psychologues travaillant avec les enfants surdoués étant aussi rompus aux bilans chez l'adulte.

Le bouche à oreille
Attention, ici nous avons fait le choix de ne pas faire de publicité, nous vous remercions donc de ne pas donner de noms en public.

Dans tous les cas, ce qui compte le plus, c'est la relation de confiance.
Appelez-donc plusieurs personnes, le mieux étant d'aller vers celle avec qui vous avez le meilleur feeling.
Sans confiance, pas de confiance dans les résultats ultérieurs.

Concernant le coût des tests puisque cela est régulièrement abordé :
- en général, les tarifs tournent autour de 200 euros chez un psychologue en province, parfois c'est un peu moins, parfois un peu plus; cela comprend le plus souvent un entretien préalable, la passation d'un test psychométrique (WAIS III ou IV chez ceux qui ont investi) et le rendu (+compte-rendu).
- A Paris, les tarifs sont souvent plus élevés (autour de 300 euros).
- La plupart des psychologues acceptent des règlements en plusieurs fois.
- les tarifs sont évidemment plus élevés si des tests complémentaires sont prévus.
On peut considérer que c'est cher, mais si on rapporte cela au temps passé avec la personne qui consulte, le temps de cotation et d'analyse et le temps de rédaction, ce n'est pas si élevé.
NB : certaines mutuelles participent en partie, renseignez-vous auprès de la vôtre

Les écarts trop importants par rapport à ces tarifs sont à mon sens à considérer avec prudence. Les honoraires sont libres, certes, et la renommée peut inciter à augmenter les prix, mais des coûts tournant autour de 500 euros pour ce type de prestation standard (trois rendez-vous, dont un test isolé) me paraissent franchement exagérés ; quand aux tarifs tournant autour de 70 euros, il y a de quoi se demander ce qu'il y a réellement derrière (du déjà vu : un psychologue qui ne faisait passer que trois subtests de la WAIS, et basant un diagnostic dessus, se permettant même d'extrapoler à partir de ça un QIT, non valide évidemment).

Note sur les échanges qui vont suivre :
Merci de rester mesurés, même lorsque vous avez subi de grandes déconvenues, et surtout de ne citer personne ! Il ne saurait être question que ce fil devienne un topic à charge contre d'éventuels "mauvais psys", ceci restant soumis à la subjectivité de chacun.
Merci également de ne pas détourner ce fil de son but initial, qui n'est pas un fil de petites annonces ;)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Ella

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Ella » mar. 5 août 2014 13:56

Je vis au Canada, j'ai pu trouver la possibilité de faire un test pour 400$ CAD. Donc ça me semble près de vos tarifs. Ça été dur à trouver cependant un neuropsy qui évalue la douance chez l'adulte...

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : Sire ?
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par arthur0391 » sam. 30 août 2014 02:01

Bonsoiiir !

Pour ma part, j'ai pu choisir entre trois formules :

F1 : 250€, 3 séances, 2 pour le test (incluant TOUS les subtests du WAIS IV), 1 pour le debrief, pas de test de personnalité, psy non spécialisée douance adulte
F2 : 300€, 1 séance de 3h, uniquement les subtests obligatoires, puis compte rendu oral et écris, psy spécialisée douance adulte
F3 : 290€, 1 séance de 2h30, uniquement les subtests obligatoires pour le WAIS, test de personnalité et compte rendu dans la foulée, psy spécialisée également

J'ai choisi la formule 3, bien que n'ayant pas eu un "feeling" génialissime avec la personne, l'opportunité d'avoir un bilan intellect + psy m'a vraiment séduit :)

Voilà RDV pris pour le 8 Août, place à la pression désormais.

Bonne soirée à vous...
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
adamus
Messages : 19
Enregistré le : lun. 9 juin 2014 10:05
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 46

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par adamus » mer. 3 sept. 2014 19:19

bonjour,

J'ai une particularité c'est que je suis diagnostiqué dyslexique-dysorthographie-dysgraphique (et pas qu'un peux vu certains scores ^^) ....J'ai conscience que cette particularité peut expliquer certaines caractéristiques personnelle mais il me semble que je soit victime d'une autre spécificité (ce qui justifie de m’intéresser à ce forum).

J'ai peur que ma particularité "dys" affecte mes "performances" et fausse un diag ou le rende plus instable. Je m'attends à un résultats hétérogène donc plus difficilement interprétable (??)

Déjà que dans le 76, on est pas gâté coté professionnels qualifiés mais alors là je me questionne sur le profil de psy qu'il me faut .... vers un spé "douance" (...beurk j'aime pas le terme), vers un spé "dys" (au risque qu'il ne capte pas mon autre peut-être particularité).

Si vous avez des conseils ....

Avatar du membre
galou
Gateau d'Artifice
Messages : 2169
Enregistré le : ven. 29 mars 2013 18:47
Présentation : courage, elle est courte :-p
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par galou » jeu. 4 sept. 2014 09:21

Adamus, je n'ai pas d'expérience dans le domaine dys, mais de ce que j'ai pu lire ici ou là, je pencherais plutôt vers un spé "surdoué" : c'est un domaine assez peu répandu chez les psy, et ils sont de toutes façons bien alertés sur les dys, puisqu'ils connaissent le test et ses limites (de cet ordre-là d'ailleurs). Au final, rien ne t'empêche d'en contacter un, de lui parler de tes interrogations et de ton diag dys, et de voir ce qu'il en dit.
"Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main [...] je chante la vie, je danse la vie!"

Avatar du membre
adamus
Messages : 19
Enregistré le : lun. 9 juin 2014 10:05
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 46

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par adamus » jeu. 4 sept. 2014 09:25

galou a écrit :Adamus, je n'ai pas d'expérience dans le domaine dys, mais de ce que j'ai pu lire ici ou là, je pencherais plutôt vers un spé "surdoué" : c'est un domaine assez peu répandu chez les psy, et ils sont de toutes façons bien alertés sur les dys, puisqu'ils connaissent le test et ses limites (de cet ordre-là d'ailleurs). Au final, rien ne t'empêche d'en contacter un, de lui parler de tes interrogations et de ton diag dys, et de voir ce qu'il en dit.
Merci Galou pour ton conseil .... maintenant, il faut que je prenne mon courage à 2 mains et c'est pas le plus facile a faire :P

Olf

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Olf » mer. 10 sept. 2014 21:30

Bonjour,
J'ai lu les posts précédents et une question me taraude l'esprit :
Vous parlez de la confiance que l'on doit ressentir vis-à-vis du psy,mais je ne comprends pas comment je pourrais avoir confiance en quelqu'un que je n'ai eu que par téléphone. Avez-vous passé une séance avec le psy pour le jauger avant de vous decider?

Avatar du membre
ZeBrebis
Messages : 218
Enregistré le : ven. 19 sept. 2014 11:59
Présentation : Mes bleus de brebis en vitrine
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 33

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par ZeBrebis » dim. 21 sept. 2014 21:33

Il me semble assez important d'opter pour un professionnel étant doté de la dernière version de la WAIS, dûment étalonnée, si on veut connaître sa position par rapport à la population générale. Ce qui me semble être le but dans une recherche de douance.
Et comme c'est à ses outils qu'on reconnaît l'artisan, je pense qu'on peut tourner le dos sans regret aux psychologues utilisant une version ancienne et évaluant le QI avec.

J'ai déjà choisi la psychologue pour mon futur test ; elle ne testait que les enfants jusqu'ici, et vient normalement d'acquérir (en association) la WAIS IV. Elle decouvrira le test pour adultes un peu avant moi donc, je ne sais pas si cela signifie que je vais essuyer quelques plâtres ou si l'adaptation à la passation pour les adultes se fait rapidement.

J'aurai au moins l'avantage d'une personne pédagogue (normalement, avec les enfants), et elle m'a beaucoup plu par sa voix, son engagement militant vu sur le net. Elle n'était pas comme ces psychologues doucereuses qui semblent toujours s' inquiéter pour votre santé mentale, vous traitant comme une petite chose fragile (et un patient qui n'a pas conscience de la gravité de son état)...bref j'aime.

J'ai cherché sur le net, sur des sites pour choisir son psy et passé les noms par google pour étoffer. J'ai été déçue de la méthode "pages jaunes", où tu as toutes les chances d'avoir au bout du fil quelqu'un qui ne les fait pas passer mais tient beaucoup à ce que tu lui expliques quand même ta démarche.
Le net pour défricher, c'était tout de même mieux pour moi, mais je viendrai dire ce qu'il en est après la passation (petit souci de garde du bébé pas encore résolu, la date n'est pas arrêtée).

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : Sire ?
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par arthur0391 » jeu. 2 oct. 2014 00:54

► Afficher le texte
Vu l'importance de l'enjeu, c'est à dire poser un diagnostique en ne se basant pas (que) sur des résultats chiffrés et sortir de là avec quelques certitudes, est-ce que tu n'as pas envie de passer le test avec une psychologue spécialisée dans la douance chez l'adulte (et dans le WAIS IV tant qu'à faire) ?

je dis ça parce que, à priori, ce test tu ne vas le passer qu'une fois ; Et si comme beaucoup tu passes par une phase de doutes post-test, tu seras peut-être contente de pouvoir te raccrocher à la compétence du psy *sur cette question*. Peut-être que dans le cas du WAIS, la confiance "traditionnelle" que l'on cherche chez le psy pour démarrer une analyse ou une thérapie (j'aime ou je n'aime pas le son de sa voix) devrait laisser la part belle à une confiance plus "rationnelle" basée sur la formation, les éventuelles publications , ou tout simplement la réputation du praticien.

Je ne prétends pas qu'il y ai de recette miracle, mais je partage ce point de vue parce que pour ma part, j'ai eu VRAIMENT besoin de me raccrocher à la compétence et la notoriété de la psy, sans quoi je n'aurai peut-être pas réussi à me réconcilier avec mes résultats, alors que ceux ci sont loin d'être stratosphériques. Mais si toi, demain, tu te fais flashé à 160, ou à 82, tu auras besoin de quelque chose de solide à quoi te cramponner. Quoi qu'il en soit, bon WAIS à toi !
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
Judas Bricot
Messages : 858
Enregistré le : dim. 7 juin 2015 08:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Judas Bricot » lun. 8 juin 2015 15:00

arthur0391 a écrit :
► Afficher le texte
Vu l'importance de l'enjeu, c'est à dire poser un diagnostique en ne se basant pas (que) sur des résultats chiffrés et sortir de là avec quelques certitudes, est-ce que tu n'as pas envie de passer le test avec une psychologue spécialisée dans la douance chez l'adulte (et dans le WAIS IV tant qu'à faire) ?

je dis ça parce que, à priori, ce test tu ne vas le passer qu'une fois ; Et si comme beaucoup tu passes par une phase de doutes post-test, tu seras peut-être contente de pouvoir te raccrocher à la compétence du psy *sur cette question*. Peut-être que dans le cas du WAIS, la confiance "traditionnelle" que l'on cherche chez le psy pour démarrer une analyse ou une thérapie (j'aime ou je n'aime pas le son de sa voix) devrait laisser la part belle à une confiance plus "rationnelle" basée sur la formation, les éventuelles publications , ou tout simplement la réputation du praticien.

Je ne prétends pas qu'il y ai de recette miracle, mais je partage ce point de vue parce que pour ma part, j'ai eu VRAIMENT besoin de me raccrocher à la compétence et la notoriété de la psy, sans quoi je n'aurai peut-être pas réussi à me réconcilier avec mes résultats, alors que ceux ci sont loin d'être stratosphériques. Mais si toi, demain, tu te fais flashé à 160, ou à 82, tu auras besoin de quelque chose de solide à quoi te cramponner. Quoi qu'il en soit, bon WAIS à toi !
Je partage totalement ce point de vue. J'ai d'abord prospecté dans mon entourage puis me suis adressé à la fac de psycho de ma région. Je cherchais des étudiants de dernière année susceptibles de me faire passer le test. J'aurais pu m'en tirer pour pas trop cher et avec une personne motivée...
Sauf qu'obtenir un résultat chiffré me paraissait un peu restrictif, toute l'analyse aurait été occultée ou exécutée par quelqu'un encore en apprentissage!
Du coup je me suis tourné vers une psychologue clinicienne, très au fait de la douance et des tests de QI. Cela me coûte cher, mais je pense que j'aurai une analyse qui m'intéressera.

Avatar du membre
Lego
Messages : 104
Enregistré le : jeu. 29 oct. 2015 19:32
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Grand Est Rugueux
Âge : 39

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Lego » jeu. 12 nov. 2015 14:27

:headbang:

Au secours. Google m'a fourni une psy de mon coin qui m'a paru pas mal, spécialisée entre autres en précocité, bilan de compétences, bilan psychométrique (et par ailleurs en handicap, du coup son cabinet est accessible, détail indispensable et trop rare), exerçant depuis 19 ans. Elle vient juste de me rappeler, bon contact, j'ai trois dates de rendez-vous (entretien 1h, test 1h30-45 (j'ai pas demandé lequel :roll: ), restitution 1h), coût 250€.
Contente, je raccroche et je retourne sur son site.
► Afficher le texte

Et là, retour des sueurs froides et objet de ma question : Détail qui m'avait échappé, elle n'a pas un DESS mais un DEPS, soit une formation de psychologue scolaire, qui me semble bien plus légère qu'un cursus de psy classique, ça craint ou bien je peux la prendre au sérieux quand même ?! :sweat:
Tête d'ampoule à paillettes

ziboulette
Messages : 92
Enregistré le : mar. 19 janv. 2016 13:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par ziboulette » mer. 20 janv. 2016 14:52

Eh bien je me permets de remonter ce post pour demander un conseil :)

J'ai lu qu'il valait mieux se faire conseillé un psy pour se faire tester.
J'ai donc téléphoné à l'AFEP qui m'a donné deux noms sur mon département :
- La 1ère, je ne l'ai pas encore appelée car elle a 1h15 de route de chez moi.
- La 2ème a l'air très bien, elle est près de chez moi, la passation du test coûte 200€, ce qui est correct.
Le hic : elle ne fait pas d'entretien préalable. Je lui ai bien demandé si seul le test suffisait pour elle à faire le diag, elle m'a dit que oui.

Question : j'y vais ou je fuis?

Ça me parait quand même un peu réducteur de ne se fier qu'aux seuls résultats du test, non?

Merci d'avance pour vos conseils ;)

Avatar du membre
galou
Gateau d'Artifice
Messages : 2169
Enregistré le : ven. 29 mars 2013 18:47
Présentation : courage, elle est courte :-p
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par galou » mer. 20 janv. 2016 19:27

La première chose c'est de savoir, toi, ce que tu veux et si tu la sens ou pas...Il faut que tu sois à l'aise avec elle pour passer le test. Après, même s'il n'y a pas d'entretien préalable, elle t'observera pendant le test je pense...
"Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main [...] je chante la vie, je danse la vie!"

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Mlle Rose » mer. 20 janv. 2016 19:33

L'entretien préalable aide bien à souffler avant, être en confiance, aborder les tests de manière apaisée. L'observation pendant le test est assez parlante pour donner une idée du fonctionnement global de la personne (hors cognition) mais sans anamnèse je trouve ça réducteur aussi.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Calou
Messages : 54
Enregistré le : mar. 5 janv. 2016 18:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Calou » mer. 20 janv. 2016 21:08

ziboulette a écrit : Le hic : elle ne fait pas d'entretien préalable. Je lui ai bien demandé si seul le test suffisait pour elle à faire le diag, elle m'a dit que oui.

Question : j'y vais ou je fuis?

Ça me parait quand même un peu réducteur de ne se fier qu'aux seuls résultats du test, non?
Elle est libre de faire ses choix aux niveau de sa pratique. Il est vrai cependant qu'en général le test s'accompagne d'un entretien. Es-tu sure qu'elle ne fait pas l'entretien juste avant le test? c'est peut-être ça après tout...
L'entretien, au delà des informations qu'il peut donner et qui peuvent être utiles à l'interprétation, sert aussi à ne pas attaquer brutalement le test et à mettre à l'aise celui qui le passe.
Sinon tu peux poser la question à l'AFEP, ou simplement t'en étonner auprès d'eux. Ils aiment avoir des retours sur les professionnels (ils ont d'ailleurs parfois de mauvaises surprises ^^).
Bon courage à toi! :)

ziboulette
Messages : 92
Enregistré le : mar. 19 janv. 2016 13:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par ziboulette » jeu. 21 janv. 2016 10:14

Merci à tous les 3 pour votre réponse :)

Eh bien en fait, comme j'ai eu l'air étonnée qu'elle ne fasse pas d'entretien avant, elle m'a dit qu'on pouvait le faire si je le souhaitais. Si j'avais besoin de lui raconter mon parcours ou bien pour poser des questions sur le test ou autre chose.
Mais elle n'en a pas besoin pour faire son diagnostique.

Ce que je trouve étonnant... comme dit Melle Rose, sans anamnèse c'est réducteur.
Ok, on ne parle pas d'une maladie là, mais tout de même. Je pensais que le fait de savoir certaines choses sur moi pouvait être un indicateur (dans un sens comme dans l'autre).

J'y ai réfléchi cette nuit, et je me suis dit que peut-être, son expérience lui a appris que les personnes biaisent leurs réponses (inconsciemment) pour entrer dans le moule qui les arrangerait bien (tellement plus cool d'être surdoué que associable ou juste un peu à part).

Qu'en pensez-vous?

De même je me suis demandée pourquoi j'avais besoin de parler de moi, de mon histoire (aucunement spéciale ceci dit...), et de me justifier pour la passation de ce test. Eh bien, je n'ai pas de réponse à ce sujet, mais ça mérite réflexion.

Je vous souhaite à tous, une agréable journée ^_^

Avatar du membre
Calou
Messages : 54
Enregistré le : mar. 5 janv. 2016 18:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Calou » jeu. 21 janv. 2016 11:35

ziboulette a écrit :Merci à tous les 3 pour votre réponse :)

Eh bien en fait, comme j'ai eu l'air étonnée qu'elle ne fasse pas d'entretien avant, elle m'a dit qu'on pouvait le faire si je le souhaitais. Si j'avais besoin de lui raconter mon parcours ou bien pour poser des questions sur le test ou autre chose.
Mais elle n'en a pas besoin pour faire son diagnostique.
De mon point de vue, on ne devrait pas à avoir à demander un entretien. Elle devrait être en demande d'un échange avec toi, sur le plan professionnel, pour avoir des billes pour l'interprétation, pour remarquer des choses, pour te mettre à l'aise avant le test, pour répondre à tes questions si tu en as... Cela n'engage que moi bien sur, mais une psy qui ne veut pas échanger avec le patient... qui n'en a "pas besoin" :^) ça m'interpelle.

ziboulette a écrit :J'y ai réfléchi cette nuit, et je me suis dit que peut-être, son expérience lui a appris que les personnes biaisent leurs réponses (inconsciemment) pour entrer dans le moule qui les arrangerait bien (tellement plus cool d'être surdoué que associable ou juste un peu à part).
De même je me suis demandée pourquoi j'avais besoin de parler de moi, de mon histoire (aucunement spéciale ceci dit...), et de me justifier pour la passation de ce test. Eh bien, je n'ai pas de réponse à ce sujet, mais ça mérite réflexion.
Donc finalement, tu n'es pas loin de te remettre en question TOI par rapport à ta demande ^^? Hey c'est une psy! Les gens transforment les choses? Les gens mentent aussi parfois? Les gens peuvent avoir une vision faussée de la réalité? Mais ce sont des humains, alors oui! Si on part de ce principe, on ne parle pas du tout avec les gens puisque hypothétiquement ils peuvent dire des choses "biaisées". Mais dans ce cas, un psy qui ne parle jamais avec les gens... bah il fait quoi de ses journées alors? :lol:
Et si elle ne parle pas avec eux, comment peut-elle savoir qu'ils sont dans l'erreur sur certains sujets? Comment peut-elle détecter des réponses "parlantes" qui témoigneraient de certaines choses justement? :nesaitpas:

Quoi qu'il en soit, on ne quémande pas un entretien, voilà ce que je pense. L'échange c'est la base. Un test, ce n'est pas juste faire des calculs.

Bonne journée à toi :)

ziboulette
Messages : 92
Enregistré le : mar. 19 janv. 2016 13:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par ziboulette » jeu. 21 janv. 2016 13:44

Calou, nous pensons exactement la même chose concernant la façon de faire de cette psychologue. Elle a surement ses raisons, et je préfère croire que ce n'est pas juste pour perdre moins de temps (!), mais cela ne me convient pas. Donc je continue ma quête (dommage elle habitait près de chez moi et pouvait me recevoir la semaine prochaine ^^).

Quant à me remettre en question, ahah oui, ça c'est la grande activité de ma vie :D
En ce moment, je passe mes journées (et nuits donc...) à me dire que si j'étais comme si, je ne serais pas comme ça, donc je me plante complètement. Puis, oui mais si je suis comme ça, c'est peut-être parce que si et ça...
Bref, je me fatigue toute seule et je veux que ça s'arrête!
Savoir où me placer (et je ne parle pas par rapport aux autres, mais par rapport à moi-même) ne me changera pas, et certainement que d'autres questions viendront me tarauder, mais quand même, se connaitre davantage ça permet d'avancer sur une route plus adaptée à soi-même (et non pas sur la route qu'on devrait suivre parce que c'est celle-ci qui est la plus empruntée).

Voilà voila, je te remercie en tout cas pour ta réponse.
J'ai lu ta présentation, et nous avons en commun d'avoir été "suspectées" étant petites sans avoir été diagnostiquées (nous avons également le même âge :) ). Mais dans mon cas, mes études d'art ne m'ont pas données l'occasion de me faire tester dans une salle obscure de l'école ;)
A très bientôt!

après ces quelques réflexions, je vais tenter de me concentrer sur des tâches administratives peu

ziboulette
Messages : 92
Enregistré le : mar. 19 janv. 2016 13:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par ziboulette » ven. 22 janv. 2016 14:11

Bonjour :)

Je reviens sur mon choix du psychologue pour passer le test ^^
Bon, alors après avoir éliminé la personne qui ne fait pas d'entretien, j'ai contacté et enfin réussi à joindre une psy assez renommée (elle a écrit un livre). Mais j'ai vite abandonné car elle n'était pas libre avant juin !!
Évidemment, maintenant que je suis décidée à me faire tester, je voudrais que ça soit demain. Je déteste attendre! Sa secrétaire m'a conseillée une personne qui a été formée par elle.
Donc je l'ai appelé ce matin, et là j'ai un RDV pour mars (gloupsss, c'est sérieux...). C'est mieux que juin, mais mon Dieu, c'est trèèèèèès long quand même :(
L'avantage c'est que tout se passe en 4h : entretien, test, calcul et remise des résultats. Bon c'est long mais je n'aurai pas à attendre les résultats, ce qui a l'air encore pire, au vue de ce que j'ai pu lire ici ^_^

Quand je suis branchée sur quelque chose, j'ai vraiment du mal à décrocher. Ca me travaille nuit et jour...
Alors il va falloir que je pense à autre chose que mon nombril. Que vais-je faire de tout ce temps???

Vous avez du attendre longtemps savant d'avoir votre RDV, vous?

Autre chose, en avez-vous parlé à votre conjoint(e) avant de passer le test?
Personnellement, je crois que je vais garder cela secret. Pas sûre qu'il comprenne :sweat:

Avatar du membre
Calou
Messages : 54
Enregistré le : mar. 5 janv. 2016 18:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Calou » ven. 22 janv. 2016 20:43

ziboulette a écrit : L'avantage c'est que tout se passe en 4h : entretien, test, calcul et remise des résultats. Bon c'est long mais je n'aurai pas à attendre les résultats, ce qui a l'air encore pire, au vue de ce que j'ai pu lire ici ^_^
TOUT en 4H ? :o J'avoue être étonnée. Cela prouve bien que nous ne travaillons pas tous pareil :)
ziboulette a écrit :Vous avez du attendre longtemps savant d'avoir votre RDV, vous?
Tu auras plein de réponses différentes à cette question à mon avis ^^.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12609
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par TourneLune » ven. 22 janv. 2016 20:58

Hors-sujet
Moi j'ai tout fait en 2h alors qu'elle en avait prévu 3 :lol:
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

ziboulette
Messages : 92
Enregistré le : mar. 19 janv. 2016 13:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par ziboulette » lun. 25 janv. 2016 09:43

Oui Calou, tout en 4h tu as bien lu ;)
Au moins celle-ci fait un entretien avant de 30 à 45 minutes.
Ensuite il a y le test qui dure en moyenne 2h m'a-t-elle dit.
Après elle prend 45 minutes pour faire son calcul.
Puis on se revoit de nouveau 30 à 45 minutes pour la restitution.

Bon, je pense que c'est approximatif tout ça. Si j'ai des questions elle ne va pas me dire de partir parce que les 4h sont passées :D Ou s'il me faut 10 minutes de plus pour le test, je pourrai terminer quand même (enfin j'espère!).

Bon, je trouvais ça très long d'attendre plus d'un mois, mais hier j'ai lu qu'une personne avait attendu 1an!!! :pale:
Donc bon, je vais m'estimer heureuse et je vais patienter sagement :wasntme:

Merci et bonne journée à tous!

Avatar du membre
Zable
Messages : 30
Enregistré le : lun. 1 févr. 2016 15:02
Présentation : présentement
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 53

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Zable » mar. 9 févr. 2016 20:42

Je butine depuis quelques temps pour savoir comment et à qui m'adresser pour faire un bilan.
cela m'a permis de centrer un peu mon questionnement.
Si j'envisage ce test c'est plus pour trouver des clés pour avancer, peut être même m'accepter. j'ai lu sur le fil de "si le test dit non", que le bilan apportait plus qu'un simple chiffre de QI, qu'il révèle un fonctionnement. enfin si j'ai bien compris ;) parce que c'est plutôt ce que je cherche mais j'avais un peu peur que cela ne soit pas le cas pour les adultes.

du coup je me demandais si il y avait des différences dans les compte rendus, suivant que l'on s'adressait à un neuropsychologue ou à un psychologue (ou psychologue clinicien).
merci de vos lumières

Avatar du membre
Calou
Messages : 54
Enregistré le : mar. 5 janv. 2016 18:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Calou » mar. 9 févr. 2016 20:48

Il y a des différences de compte-rendu selon le temps accordé par la personne à qui tu t'adresses pour ton test, mais rien à voir avec l'intitulé de sa profession.
Avec certains, tu n'auras que les chiffres et pas d'analyse. Avec d'autres, tu auras une analyse digne de ce nom de tes résultats. Avec d'autres, quelques lignes mais rien de très approfondi. Il y a de tout, donc ne pas hésiter à poser des questions pour choisir à qui t'adresser.
Bon courage! :hai:

Avatar du membre
Zable
Messages : 30
Enregistré le : lun. 1 févr. 2016 15:02
Présentation : présentement
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 53

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Zable » mer. 10 févr. 2016 18:55

merci Calou de ta réponse
oui poser des questions, faut juste que ce soient les bonnes.
je ne suis pas très à l'aise avec le téléphone. mais si je suis bien préparée cela devrait aller :whew:

Répondre