Haut Potentiel et QI hétérogène

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Givré
Poët & Chandon
Messages : 1001
Enregistré le : ven. 24 août 2012 20:49
Présentation : cliquez ici si ça vous intéresse
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Belgique
Âge : 76

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Givré » dim. 18 mai 2014 21:55

Pilisos a écrit : Après un bon mois d'attente, j'ai enfin reçu hier mes résultats. Je dois rappeler que j'avais été testée petite (je n'en possède aucun souvenir et ne l'ai appris qu'il y a quelques années), apparemment à l'époque THQI homogène. Je dis apparemment car je n'ai jamais vu de trace de ce bilan soigneusement caché par ma chère maman avec laquelle je n'entretiens plus aucun contact à l'heure actuelle. J'ai donc voulu refaire ce test afin de taire cette petite voix intérieure me disant que tout cela n'était que foutaise, pur produit de l'esprit dérangé de ma mère.
Certes, il est regrettable de devoir rompre avec ses parents, mais dans certains cas, c'est une question de sauvegarde de son propre équilibre, de son avancement serein dans la vie, et tout ce genre de choses ... Encore que à te lire, je n'ai pas l'impression que tu manques de sérénité ! Savoir quitter des parents qui vous sont préjudiciables, c'est une preuve de grande maturité ... :up:

Cette Wais IV, voilà une bonne chose de faite, non ? Cela devrait te permettre de mieux savoir qui tu es ...

Qu'un stress assez prononcé t'ait fait peu ou prou perdre tes moyens pour certaines choses est extrêmement fréquent ... Mais ainsi qu'il est souvent relevé dans le forum, un test de QI n'est pas un concours ni un examen ! C'est seulement un moyen de mieux s'orienter dans la compréhension de son fonctionnement perso ... :nesaitpas:

Ton hypothèse quant au fait que tes probs de latéralité seraient à l'origine de l'hétérogénéité de tes résultats pique fort ma curiosité, mais je ne suis pas psychologue ni quoi que ce soit qui s'approche de ce domaine, et aurai garde de me prononcer là-dessus ...

En tout cas, bravo pour la manière dont tu prends ta vie en mains ! ... :-)
Avatar = Lucas Cranach (l'Ancien) Adam et Ève (1533) [Un des 31tableaux sur ce thème] .. Humains, certes .. mais néanmoins Mammifères !
"La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie" Sénèque

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Mlle Rose » dim. 18 mai 2014 22:10

Pour en avoir le coeur net, tu pourrais peut-être consulter un psychomotricien ou un ergothérapeute.
Le cas échéant un travail peut t'être proposé. ;)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
lady space
Messages : 2147
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par lady space » lun. 19 mai 2014 13:49

Voilà une chose de faite et quelques pistes qui s'ouvrent à toi. À toi de décider du moment opportun pour en explorer l'une ou l'autre, au gré de tes questionnements.

Simple curiosité personnelle de ma part peut-être : je trouve vraiment dommage que tu n'aies pas accès au compte-rendu du test passé quand tu étais enfant, pour comparer les différents subtests - enfin si c'est comparable d'une version à l'autre, ce dont je ne sais rien. Ou de retracer l'évolution compte tenu de ton histoire personnelle.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Pilisos
Messages : 27
Enregistré le : lun. 14 avr. 2014 17:17
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4879.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Pilisos » lun. 19 mai 2014 14:04

Mlle Rose a écrit :Pour en avoir le coeur net, tu pourrais peut-être consulter un psychomotricien ou un ergothérapeute.
Le cas échéant un travail peut t'être proposé. ;)
Je vais consulter mon conjoint, il est entre autres psychomotricien ça va être étrange comme démarche mais intéressant dans un autre sens. J'ai hâte d'y voir un peu plus clair dans tout cela. Il faut dire que cette problématique me pose question depuis toujours. Je sens que j'ai quelque chose à régler à ce niveau.
Givré a écrit : Certes, il est regrettable de devoir rompre avec ses parents, mais dans certains cas, c'est une question de sauvegarde de son propre équilibre, de son avancement serein dans la vie, et tout ce genre de choses ... Encore que à te lire, je n'ai pas l'impression que tu manques de sérénité ! Savoir quitter des parents qui vous sont préjudiciables, c'est une preuve de grande maturité ... :up:

Cette Wais IV, voilà une bonne chose de faite, non ? Cela devrait te permettre de mieux savoir qui tu es ...

Qu'un stress assez prononcé t'ait fait peu ou prou perdre tes moyens pour certaines choses est extrêmement fréquent ... Mais ainsi qu'il est souvent relevé dans le forum, un test de QI n'est pas un concours ni un examen ! C'est seulement un moyen de mieux s'orienter dans la compréhension de son fonctionnement perso ... :nesaitpas:

Ton hypothèse quant au fait que tes probs de latéralité seraient à l'origine de l'hétérogénéité de tes résultats pique fort ma curiosité, mais je ne suis pas psychologue ni quoi que ce soit qui s'approche de ce domaine, et aurai garde de me prononcer là-dessus ...

En tout cas, bravo pour la manière dont tu prends ta vie en mains ! ... :-)


C'est vrai qu'en terme de maturité, il parait que je fais fort et depuis toujours. J'ai fait ma crise d'adolescence à 4 ans (sisisi...) Avec du recul, je m'amuse ! Et cette situation avec ma famille même si elle n'est pas traditionnelle et facile tous les jours est nécessaire à mon équilibre. Grâce à cette situation, j'ai pu grandir et reprendre confiance en moi et mes capacités.

Mon stress pour le test - qui je le sais bien n'est pas un concours - a une origine bien plus profonde. Ma chère mère m'a mis dans ma tête depuis ma naissance que j'étais une anormale, une folle qui finirait sa vie dans un asile,... Quand j'ai découvert la problématique hp, j'ai pu mettre de côté toutes les horreurs formulées par ma mère me disant qu'il y avait une explication sous-jacente. Et rater ce test, aurait rendu (dans mon esprit tordu) du crédit aux propos ignobles de ma mère. Voilà pourquoi ce test était quand même porteur de certains enjeux très sensibles pour moi.

Je vous tiendrai au courant bien entendu de mes recherches concernant ma latéralité et des idées de mon conjoint.

Avatar du membre
emmanuelle47
Messages : 174
Enregistré le : dim. 18 mai 2014 11:07
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 41

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par emmanuelle47 » lun. 19 mai 2014 20:42

Bonsoir,

J'écris avant tout pour vous remercier pour ce fil qui m'a bien éclairée sur les résultats du test du mon fils de 9 ans.

Quitte à être redondante, je copie colle ici le résumé de l'entretien de compte rendu, déjà posté dans ma présentation:
"Avec un QIT à 120, et un long entretien, où elle nous a expliqué que le chiffre avait peu de sens, comparé à comment s’était passé le test. Du mal à s’exprimer, de l’inhibition dès qu’il s’agit d’affirmer une réponse ou à l’argumenter (16 en similitudes, 15 en vocabulaire, 13 en compréhension soit ICV à 128), alors que de manière détournée, hors test, elle nous dit qu’il connaissait plus de réponses. Grosse rupture dans la manière de répondre dès qu’il y a une difficulté nouvelle, genre aux cubes, où il a pris son temps quand il est arrivé à 9 cubes, y arrivant facilement mais hors délai et toujours du mal à s’affirmer dans ses réponses (12 en cubes, 13 en identification de concept, 14 en complètement d’image soit IRP à 120)… il s’est effondré en mémoire des chiffres, ce qui est incompréhensible face à son résultat en arithmétique, elle pense qu’il a été déstabilisé par quelque chose (6 pour l’un et 14 pour l’autre soit IMT à 100). Un complet désintérêt pour le graphisme, « mal positionné devant sa feuille, feuille non tenue qui bouge ce qui ralenti le travail », beaucoup de temps perdu à former les symboles, mais sans recherche occulaire du modèle, donc bonne mémoire mais mauvais graphisme (9 en code et 12 en symbole soit IVT à 103)."

Je trouvais le résultat trop hétérogène, et les psychologues (celle qui le suit en thérapie et celle qui lui a fait passer le test) tellement sûres d'elles dans leur diagnostic de HQI, que j'ai eu besoin de comprendre.

Et ce fil m'a aiguillé vers un article sur l'utilisation du wisc 4 pour détecter la douance... et au final, son test montre un profil typique des hqi... avec un ICV et un IRP cohérents et des IVT et IMT très en dessous... et donc avec un IAG à 128... sachant que la psy a considéré qu'il n'a pas donné sa pleine mesure lors du test à cause de ses inhibitions, je comprend ainsi mieux qu'elles soient aussi affirmatives.

C'est bête, mais comprendre un peu mieux me rend plus légère, même si dès demain je me met un coup de pied aux fesses pour préparer l'année scolaire prochaine. Car la psy et les enseignants étaient sensé se contacter, mais 3 semaines se sont passées sans que cela bouge... le temps passe, et ca m'agace.

Autant longtemps je ne voyais pas l'intérêt d'un saut de classe, pensant qu'il s'agissait d'un risque de perturbation. Or, depuis peu j'ai éclairé la situation sous un nouvel angle, en me projetant dans un CM2 en l'état, sachant que ma fille est en CM2 donc nous en connaissons le programme, j'angoisse de ce qu'il va se passer. Il commence déjà à avoir ses résultats en baisse (il passe de 19/20 à 16/15), il s'emmerde +++... le dernier truc en date il veut faire du latin pour mieux comprendre l'étymologie des mots, mais il est déçu que cela ne soit qu'à partir de la 5eme... bref, il faut que l'école se bouge, et qu'on se bouge pour éviter qu'il s’encroûte... Nous sommes dans l'ensemble plutot stimulants: musées, expo, documentaires, sorties pédagogiques, conversations... mais bon, la fatigue, le boulot, c'est pas toujours facile d'être au niveau.

Donc merci encore pour vos conversations si éclairantes.
"Dolto avait raison au fond... Le problème c'est qu'on vit en surface" C. Alévèque.

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 484
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : attention, bazar sauvage en liberté
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Tipiak » jeu. 22 mai 2014 18:34

En parlant d'indices hétérogènes, j'ai une d'jeun's là que j'enverrai bien faire le test, mais ma problématique est la suivante : un examen psychométrique permet-il de mettre en évidence une labilité attentionnelle, un fonctionnement attentionnel motivation dépendant de façon significative, ou bien un effet de l'anxiété ?

Je me demande aussi dans quelle mesure elle peut faire exprès de se planter juste pour être certaine de rester aux séances...
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Avatar du membre
amalia
Messages : 985
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 51

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par amalia » jeu. 22 mai 2014 22:15

Tipiak a écrit :En parlant d'indices hétérogènes, j'ai une d'jeun's là que j'enverrai bien faire le test, mais ma problématique est la suivante : un examen psychométrique permet-il de mettre en évidence une labilité attentionnelle, un fonctionnement attentionnel motivation dépendant de façon significative, ou bien un effet de l'anxiété ?

Je me demande aussi dans quelle mesure elle peut faire exprès de se planter juste pour être certaine de rester aux séances...
Un wisc permet d'étayer des éléments en faveur d'un trouble attentionnel ; les éléments cliniques de la passation et de l anamnese permettent d'orienter vers une hypothèse ou une autre. Les bilans des autres professionnels sont aussi de bonnes sources.
Mais parfois, il est difficile de trancher entre les hypothèses tant elles sont imbriquées : l'oeuf ou la poule en somme.
Un thada peut s'accompagner et générer une anxiété et une baisse de motivation par ex.

après, le wisc n'est qu'un test de débrouillage ; si doute important : goto neuropsy pour compléter.
Je sais pas si ça répond à ta question ?
Je n'ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c'est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson.''Rebecca West

Pilisos
Messages : 27
Enregistré le : lun. 14 avr. 2014 17:17
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4879.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Pilisos » ven. 23 mai 2014 10:31

lady space a écrit :
Simple curiosité personnelle de ma part peut-être : je trouve vraiment dommage que tu n'aies pas accès au compte-rendu du test passé quand tu étais enfant, pour comparer les différents subtests - enfin si c'est comparable d'une version à l'autre, ce dont je ne sais rien. Ou de retracer l'évolution compte tenu de ton histoire personnelle.
C'est vrai que ça aurait été pas mal mais la personne qui possède ce compte-rendu est ma mère. Personne avec qui je n'ai plus aucun contact depuis plusieurs années (question de survie). Je regrette aussi mais bon... Il faut faire sans.

Avatar du membre
Callie
Messages : 221
Enregistré le : jeu. 16 mai 2013 18:39
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Callie » mer. 28 mai 2014 07:24

Pilisos a écrit :Après un bon mois d'attente, j'ai enfin reçu hier mes résultats. Je dois rappeler que j'avais été testée petite (je n'en possède aucun souvenir et ne l'ai appris qu'il y a quelques années), apparemment à l'époque THQI homogène. Je dis apparemment car je n'ai jamais vu de trace de ce bilan soigneusement caché par ma chère maman avec laquelle je n'entretiens plus aucun contact à l'heure actuelle. J'ai donc voulu refaire ce test afin de taire cette petite voix intérieure me disant que tout cela n'était que foutaise, pur produit de l'esprit dérangé de ma mère.

Et qu'elle n'a pas été ma surprise de constater que mes résultats à l'heure actuelle étaient très hétérogènes :
ICV : 141
IRP : 114
IMT : 100
IVT : 126
QIT : 134
Pour expliquer cela, j'ai des petites hypothèses. Tout d'abord, pour la mémoire, je sais que j'ai fait n'importe quoi. En mémoire des chiffres, j'ai eu 7. Et tout cela alors que j'ai une mémoire d'éléphant. Je suis capable de réaliser des séries énormes sans difficulté mais j'ai tellement stressé et pensé que je n'y arriverai pas que je n'y suis pas arrivée. La psy la bien perçu et noté dans le rapport. Donc mes résultats en mémoire de travail dans le cas de ce test ne représentent pas du tout mes aptitudes normales.
Quand à l'IRP, il n'est pas homogène : 12 pour les cubes, 10 pour les puzzles et 15 pour les matrices. Petite, il était haut et homogène. Face à cette grande différence, je ne peux que me poser des questions.
Je vois une explication plausible, à vous de me dire ce que vous en pensez. Peut-être est-elle farfelue et peu réaliste...
J'ai appris à lire, écrire, calculer par moi-même à 4 ans. Arrivée à l'âge normal du début des apprentissages, l'enseignante ne savait pas quoi faire de moi. J'étais gauchère et elle m'a forcée à apprendre à écrire de la main droite. Depuis ce moment, j'utilise pour certaines choses ma main gauche pour d'autres ma main droite. Mais, je ne sais toujours pas où est ma gauche et ma droite. J'ai du mal à reproduire des choses que je vois en miroir. Mon cerveau doit s'adapter, réfléchir,... Je suis perturbée à ce niveau-là et pas qu'un peu. Hors pour les cubes et les puzzles, il y a une interférence visuo-spatiale qui rentre en ligne de compte. Quand, j'ai passé le test, j'ai perdu beaucoup de temps avec les cubes le temps de remettre les choses en place dans mon cerveau. Pour les puzzles, je devais faire chauffer mon cerveau pour déplacer les pièces dans ma tête.
Est-ce que ma perturbation dans ma latéralité pourrait- expliquer les résultats à ce test ? Dois-je tenter de résoudre une fois pour toute mes problèmes de latéralité et réapprendre à écrire de la main gauche pour me faire plaisir ?

En tout cas, pour la psychologue, je suis hp ça ne fait aucun doute.

La psy t'a réellement donné ton QIT ou c'est toi qui l'a calculé ? La différence des indices entre l'IRP et l'IRV fait que ton QIT n'est pas calculable normalement. Justement car trop hétérogène et la moyenne ne représente pas ton potentiel.
:emo:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12673
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par TourneLune » mer. 28 mai 2014 07:58

On ne peut pas calculer son QIT soit même, ce n'est pas une moyenne.
Quel que soit l'écart il est mathématiquement calculable mais n'a aucun intérêt et n'est pas significatif, c'est pour ça qu'on raccourcit en disant qu'il n'est pas calculable.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 484
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : attention, bazar sauvage en liberté
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Tipiak » mer. 28 mai 2014 17:38

je confirme : mon QIT est équivalent à l'un de mes scores, alors que les autres scores sont en dessous, et ça m'avait super surpris, j'ai cru que la psychologue s'était trompée dans son calcul (moi aussi j'ai cru que c'était une moyenne), et je lui avais même écrit pour lui demander si elle était sûre du résultat. Donc bien que la logique sous-tendant le truc m'échappe, a priori, d'après elle c'est ça....
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12673
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par TourneLune » jeu. 29 mai 2014 07:09

Les indices sont des répartitions statistiques, le QIT aussi. Si on parlait en percentiles, ça induirait peut-être moins en erreur.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Joebar » jeu. 29 mai 2014 08:54

Il existe quand même des psy qui, lors de QI hétérogène, prennent pour QIT le QI maximal. Dans ce cas, le QIT n'est pas une répartition statistique.
Concernant le profil hétérogène, il y a cette thèse qui met en évidence la normalité de ce ce genre de profil sans patologies forcément associées : http://adulte-surdoue.fr/livres-article ... -t766.html
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12673
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par TourneLune » jeu. 29 mai 2014 09:06

Euh, le QIT c'est le QIT, qu'ils prennent en compte l'indice maximal comme indice significatif ok mais qu'ils déclarent QIT = Indice maximal, ça me semble pas franchement sérieux....
Ils ont un tas d'indice prenant en compte différents subtests, je vois pas bien pourquoi modifier la définition et le calcul de l'un d'entre eux. Ca me semble très peu rigoureux si c'est annoncé comme ça.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Joebar » jeu. 29 mai 2014 09:11

Mais je n'ai pas dit qu'ils modifiaient la définition du QIT, ils ne déclarent pas QIT = Indice maximal. Mais comme le QIT n'est pas significatif si calculé, ils jugent l'indice maximal comme plus pertinent concernant la douance.
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12673
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par TourneLune » jeu. 29 mai 2014 10:57

Joebar a écrit :Il existe quand même des psy qui, lors de QI hétérogène, prennent pour QIT le QI maximal.
Ok, c'est plus clair, tu devrais éditer ça alors.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Loupiote
Messages : 106
Enregistré le : mer. 12 mars 2014 16:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4740.html
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 38

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Loupiote » jeu. 2 oct. 2014 20:13

Je tombe sur ce sujet en cherchant des témoignages de QI hétérogènes, car je m'interroge sur mes propres résultats.

Quand vous comparez QIV et QIP, que recouvrent plus exactement ces notions ? Ma psy m'a transmis juste un tableau dans lequel figurent :
- ICV : Indice de compréhension verbale
- IRP : Indice de raisonnement perceptif
- IMT : Indice de mémoire de travail
- IVT : Indice de vitesse de traitement
- QIT : Quotient Intellectuel total

D'après ce que je comprends, en comparant uniquement l'ICV et l'IRP, je peux savoir si le QI est hétérogène ou pas ?

Je suis perplexe car dans mon cas, j'ai une différence de 22 points entre ces 2 indices, et ma psy a calculé mon QIT et m'a précisé par écrit que mon QI est très homogène. En effet, l'ICV est largement supérieur à tous les autres indices, mais le reste des indices est plutôt homogène.

La question va sans doute vous paraître très basique, et je m'en excuse d'avance, mais je préfère la poser.

La psy a conclu à une non douance, donc ça ne change pas la donne. Cependant, ce qui m'intéresse, c'est que je pensais ne rien pouvoir tirer de ce test car la psy a bien précisé que mon QI était très homogène. Or si la psy m'a mal orientée, je me dis qu'un QI hétérogène est peut-être une piste intéressante à creuser pour mieux me comprendre.

Avatar du membre
Zéphyr
Messages : 457
Enregistré le : lun. 1 sept. 2014 09:15
Présentation : Ma petite histoire
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Yvelines
Âge : 34

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Zéphyr » sam. 4 oct. 2014 13:49

Bon, je vais essayer de donner mon petit témoignage, la psy m'a expliqué pourquoi j’étais aussi hétérogène et son explication me correspond. Si cette explication peut correspondre à d'autres.

Les faits :
J'ai 45 points d'écarts entre ma compréhension verbale et ma vitesse de traitement. A la lecture du compte rendu je me rend compte que j'ai fait une "Figure de Rey" qui lui permet d'écarter l'idée d'un bilan en psychomotricité.

L'explication de la psy :
L'écart entre ces subtets, elle le met sur le compte de mon manque de confiance, et mon besoin d'être sur. J'ai en général très vite la solution, mais j'ai "besoin" de vérifier, et revérifier, et encore une dernière fois, avant de donner la réponse :x (je vérifie même que ça ne fonctionne pas avec les autres solutions, on sait jamais des fois que... :devil: ) Du coup j'ai les réponses mais je suis hors chrono... Dans le rapport écrit elle me met que ma vitesse de traitement témoigne de l'importance accordée à l'exactitude, couteuse en temps.

Ce que j'en pense :
J'avais remarqué à l'école que je n'était pas rapide, mais je n'avais jamais lié ça à mon manque de confiance en moi. Tout ce qu'elle a observé pendant les tests se retrouve dans ma vie de tout les jours. Ce n'est pas rare, lorsque je fais un doc pour le boulot que je ne le rende pas tout de suite parce que je ne suis pas satisfaite de ce que j'ai fait, que je peux encore améliorer ça et ça... Ce n'est pas parfait donc je ne peux pas le rendre. :sweat: Et qu'en fait, les autres le trouve très bien mon doc... (et je le retrouve aussi ici, y'a plein de sujets où je veux écrire mais je sais que je ne serai pas satisfaite de ce que je pourrai faire, du coup je ne le fait pas :tmi: )
Ce manque de confiance impacte donc à la fois ma vitesse de traitement et mon raisonnement perceptif.

fluvial
Messages : 44
Enregistré le : mer. 9 juil. 2014 22:48
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par fluvial » dim. 5 oct. 2014 15:41

Hors-sujet
et ça se passe comment quand on est à 128, soit deux points en-dessous du seuil de HQI?
on est à moitié bête et à moitié intelligent?

Avatar du membre
Azildorine
Messages : 193
Enregistré le : sam. 23 févr. 2013 12:09
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Azildorine » dim. 5 oct. 2014 16:01

Hors-sujet
fluvial a écrit :et ça se passe comment quand on est à 128, soit deux points en-dessous du seuil de HQI?
on est à moitié bête et à moitié intelligent?
C'est au psy d'analyser tes résultats et de t'en informer par le compte-rendu. Certains sont considérés HQI d'autres non, chaque profil est différent. Je t'invite à relire ce fil, et à faire quelques recherches sur le forum. La question a déjà été longuement abordée. :)

fluvial
Messages : 44
Enregistré le : mer. 9 juil. 2014 22:48
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par fluvial » dim. 5 oct. 2014 18:31

Hors-sujet
merci Azildorine ;)

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : Sire ?
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par arthur0391 » lun. 6 oct. 2014 18:21

Hors-sujet
La valeur predictive du test pourrait être modélisée par une sorte de coube parabolique dont le minimum serait "0" quand x (un QIT homogène dans ses sous indices) = 132.

En gros si tu as un QI de 7 tu peux écarter la douance avec une confiance plus que raisonnable idem si tu as 160 tu peux raisonnablement te considérer comme surdoué. A 132 c'est effectivement la merde, parce que c'est le psy qui fait le job => Surdoué, pas surdoué : C'est la compétence du psy qui intervient, puis la confiance que tu as en lui dans un deuxième temps.
Azildorine a écrit :Certains sont considérés HQI d'autres non, chaque profil est différent.
Certes, je dirais même plus " Certains considereront que tu HP et d'autres non, chaque psy est différent " d'où l'intérêt d'en prendre un bon.
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
Boby
Messages : 219
Enregistré le : mer. 3 sept. 2014 21:21
Présentation : Ne pas cliquer ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : A la campagne y'a toujours un truc à faire...
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Boby » lun. 6 oct. 2014 19:45

Hors-sujet
Certes, je dirais même plus " Certains considereront que tu HP et d'autres non, chaque psy est différent " d'où l'intérêt d'en prendre un bon.
En même temps, il y a un paquet de paramètres supplémentaires a prendre en considération...
Entre l'étalonnage (QIP max < QIV max je crois "a cause" de la tranche d'age), les dys, le comportement, le stress...
Pire encore lorsqu'on obtient la note max a un test et d'autres moins bien, c'est mal pris en compte (on n'atteint pas nos limites). Et que dire de ceux qui on eu un meilleur score enfant et qui on perdu une dizaine de point vingt ans plus tard.
► Afficher le texte
C'est le meilleur révélateur que l'on a le WAIS; mais il est ni parfait, ni suffisant. :nesaitpas:
D'où l'importance du psy effectivement.
edit modo : passage en offtopic des 5 messages ci-dessus.
Nous verrons cela... Destinée ... ou PAS !

M@lusine
Messages : 7
Enregistré le : mar. 11 févr. 2014 17:44
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par M@lusine » mer. 5 nov. 2014 12:38

Bonjour à tous,

je n'ai pas encore eu le temps de lire les 17 pages du topic, mais je voulais vous annoncer que je venais moi aussi rejoindre le club des hétérogènes... Avec 35 points d'écarts entre verbal et perceptif.

J'ai été un peu décontenancée à l'annonce du résultat. Même si j'essayais de m’ôter cette idée de la tête, j'étais encore dans l'esprit qu'il s'agit d'un test à réussir ou rater, c'est oui ou c'est non et on est fixé, merci au revoir madame.

La psy n'a pas prononcé le mot "surdoué". Je me demande si ne n'est pas fait exprès, comme un refus de sa part d'étiqueter le patient (surtout que dans mon cas il est difficile de conclure). En revanche, je suis vraiment "bien bien à droite de la courbe de Gauss".

Je me suis reconnue de façon surprenante dans les résultats et sa façon de les interpréter. Elle a mis le doigt sur mon angoisse de l'inconnu. Je le savais au fond de moi mais je n'ai jamais trop voulu y prêter attention, préférant dire que j'aime mon petit confort. Mais là, je me suis trouvée confrontée directement avec son impact sur mes performances. Cela a résonné avec beaucoup de souvenirs dans ma vie privée comme professionnelle. Si je le souhaite (et je le ferai sans doute) je peux réaliser une psychothérapie comportementale pour pallier ce problème. Finalement, cette partie du diagnostic, la cause de l'hétérogénéité, est pour moi beaucoup plus importante que d'avoir un résultat "surdoué" ou "pas surdoué": je suis sortie de la restitution avec plus de réponses que de questions, ce qui est déjà énorme, et je sais ce sur quoi je dois travailler maintenant pour m'épanouir.

Sur ce, je vous souhaite à tous une journée... apaisée :-)

Avatar du membre
Colombe
Messages : 96
Enregistré le : jeu. 12 juin 2014 22:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/post152975.html#p152975
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Montpellier
Âge : 57

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Colombe » jeu. 20 nov. 2014 20:04

Alors ça y est j'ai eu mon compte-rendu lundi, et donc la psy a bien dit "haut potentiel intellectuel".

Et je peux témoigner dans ce topic puisque bilan hétérogène (26 points d'écart entre compréhension verbale et vitesse de traitement, 15 entre cv et raisonnement perceptif).

Je n'ai pas eu d'explication particulière sur l'origine de ces écarts, il faut dire que je n'ai passé "que " le WAIS, et pas de test de personnalité, je ne sais pas si ça aurait apporté un éclairage. En même temps, j'ai toujours été qualifiée de "lente" je ne suis pas surprise que ça apparaisse dans l'indice "vitesse"!

Ce qui m'a le plus épatée, en fait, c'est que j'aie pratiquement les mêmes résultats que ma fille de 10 ans (sauf la mémoire de travail). Mais la psy qui l'a bilantée ne nous a pas donné beaucoup plus d'élément, à part le fait que le subtest code est moins motivant et qu'elle avait probablement moins mobilisé son attention là-dessus.

Visiblement, il semble que l'hérédité joue son rôle dans le potentiel intellectuel, mais j'aimerais savoir si d'autres ici ont fait le même rapprochement entre leurs résultats et ceux d'un ou plusieurs de leurs enfants.

Répondre