Bilan complet pour ado TDA/H et douance

Répondre
Avatar du membre
Melvill
Beau Contre-Exemple
Messages : 224
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 12:07
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/post121455.html#p121455]Melvill[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Au four quand elle doit être au moulin et vice-versa
Âge : 42

Bilan complet pour ado TDA/H et douance

Message par Melvill »

Bonjour à tous

Je ne suis pas venue ici depuis des années... J'aimerai avoir vos avis et vos conseils pour ma fille aînée. Elle souffre d'un trouble déficitaire de l'attention massif (handicap évalué de 50% à 79% par la MDP/H). Pour le moment elle arrive à suivre une scolarité dans un excellent collège, elle passe en 3e sans avoir jamais redoublé. Elle a en revanche des aménagements de scolarité (AVS, tiers temps, ordinateur, dispense des cours de musique et art plastique pour travailler avec son ergothérapeute).

Le problème est qu'elle souffre énormément de son handicap et a une très mauvaise image d'elle-même. Elle souffre beaucoup du regard des enseignants et des autres élèves qu'elle juge condescendants, sans doute à raison. Pourtant son handicap ne l'empêche pas d'être intelligente, très intelligente même selon certains enseignants ou soignants.

Bref, plusieurs personnes nous ont parlé de douance la concernant, ce qui me semble vraisemblable. Cela me semble même plus évident que chez sa soeur qui a passé le test avec un résultat à 148. Je pense que la prise en compte de cet aspect l'aiderai à changer son regard sur elle même et, je l'espère, à changer le regard de certains enseignants (pas tous) qui la pensent forcément limitée intellectuellement en raison de son handicap. Bah oui, selon eux si on perd ses affaires et que l'on arrive pas à écrire à la main, on est un peu neuneu... Par contre, lorsqu'un professeur réussit à voir son potentiel indépendamment de ses difficultés d'organisation, de graphisme et de fatigabilité, l'année se passe bien dans la matière avec de très bons résultat.

Un exemple concret. Son prof de 5e, pourtant réputé du genre très cassant, a su la valoriser en classe. Il m'a résumé son ressenti sur elle en disant "c'est le bordel dans son classeur et dans son cartable mais tout est très bien rangé dans sa tête". En cours il alternait les vannes sans pitié sur ses difficultés d'organisation et les remarques élogieuses sur son niveau de connaissance et d'analyse, très au dessus des autres selon lui. Ce genre de traitement lui convenait bien parce que les autres élèves entendaient d'un prof qu'elle était très intelligente alors même que ce prof avait de toute évidence noté son handicap. Elle appréciait même beaucoup les petites vannes qui ne sentaient pas la pitié et la condescendance. Cette année c'est sa prof de français qui la valorise sur son talent en rédaction et en lecture expressive, bah du coup elle est devenue très bonne en dictée (sur ordinateur du coup) et en analyse grammaticale qui était ses points faibles.

J'en arrive au noeud du casse-tête : le CMP qui la suit pour son TDA/H ne croit pas à la notion même de douance. Pour eux, elle n'a clairement pas de déficit intellectuel donc on s'en fout qu'elle soit plus ou moins intelligente. Par ailleurs le test devrait être réalisé par une personne capable de prendre en compte le TDA et éventuellement aménager l'épreuve (passation en matinée à l'heure optimale voire si possible en 2 fois pour réduire le facteur fatigabilité). Le problème est également de trouver une structure dont les résultats seraient pris en compte. L'idéal serait le milieu hospitalier mais pas gagné de l'obtenir, sauf peut-être dans le cadre d'une réévaluation de son TDA. Elle avait passé une WISC à l'hopital Debré il y a 7 ans au moment du dignostic du TDA, ce qui avait donné certains subtest plafonnés, d'autres très très bas. Le compte rendu c'était focalisé sur les "décrochages" en cours de passation puisque c'était l'objet des examens.

Dernier point, je suis moi même THQI avec un TDA assez marqué même si beaucoup plus léger que ma fille. (TDA diagnostiqué, comme souvent chez les adultes, suite au diagnostic d'un de mes enfants) :lol:
Tout retour d'expérience de ceux qui ont l'expérience du cocktail TDA / HQI est bienvenu...
There's no one to beat you, no one to defeat you except the thoughts of yourself feeling bad (Bob Dylan)

Avatar du membre
lady space
Messages : 2457
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 56

Re: Bilan complet pour ado TDA/H et douance

Message par lady space »

Je n'y connais rien au cocktail TDA / HQI que tu évoques, donc je ne peux te fournir que ma propre réflexion.

Si je comprends bien, son WISC a fait apparaître des subtests plafonnés, ce qui indiquerait donc certains capacités hors normes qui n'ont pas été prises en compte parce que ce n'était pas l'objet du diagnostic de l'époque. Et personne n'a songé à les mettre en valeur et à lui apprendre à se servir de ses forces pour mieux gérer ses difficultés. J'imagine qu'elle s'en sert déjà d'elle-même mais il pourrait être bénéfique pour son estime de soi de les nommer clairement.

Je me demande si, dans un premier temps, il ne serait pas possible d'aller voir un psychologue (extérieur à l'équipe qui vous suit pour le TDA et qui montre clairement ses limites en-dehors de ce champ de compétences) qui s'y connaît en douance, lui montrer le bilan et demander de vous expliquer point par point ce que veulent dire les différents subtests - histoire de prendre en compte aussi bien les faiblesses que les forces.

Au bout ce 7 ans, elle peut certes repasser un WISC, mais je me demande s'il n'est pas plus intéressant d'exploiter déjà toutes les facettes de ce que peut vous apprendre l'ancien test dans un premier temps, avant de lui infliger le stress d'une nouvelle passation.

Bon courage !
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

yokainoshima
Messages : 681
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2019 15:52
Profil : Bilan non concluant
Test : NON
Âge : 100

Re: Bilan complet pour ado TDA/H et douance

Message par yokainoshima »

On trouve sur internet des explications qui permettent de réfléchir à ce qui est difficile quand un subtest est mauvais.
Peut être voir avec un neuropsychologue pour bien identifier les difficultés mais aussi les forces.
Ele neuropsychologue pourra éventuellement guider sur des accompagnements qui pourraient être utiles à ta fille.

Avatar du membre
Traum
Messages : 589
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=6895
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Tout droit jusqu'à l'étoile du matin
Âge : 34

Re: Bilan complet pour ado TDA/H et douance

Message par Traum »

Bonjour Melvill,

Je ne te ferai pas de retour en tant que personne souffrance d'un THQI / TDA puisque je n'ai pas de diagnostic pour un TDA.
Je peux en revanche parler de l'autre côté de la barrière, comme accompagnante.

Si l'équipe qui suit ta fille au CMP ne croit pas à la notion de douance, alors il sera certainement compliqué de la convaincre. Beaucoup de gens ne croient pas à l'association de troubles.

Mes suggestions vont rejoindre celle de lady space :
  • Reprendre l'ancien bilan, qui avait mis en avant les difficultés de ta fille, mais en en faisant faire une autre lecture par un psychologue extérieur qui s'y connaît mieux dans la douance. Cela peut être tout à fait possible, même si le compte-rendu est un peu pauvre. (Ensuite, je n'irais pas jusqu'à dire que l'exercice est facile : relire un bilan est toujours délicat parce que l'on est privé du contexte de la passation, de la clinique de cette passation, de la relation qui s'est nouée entre le testeur et le testé, que l'on est tributaire de ce que la personne a souhaité inscrire dans le compte-rendu, en sus de ses préférences et connaissances théorico-cliniques.)
  • Refaire un bilan. L'ancien est suffisamment vieux depuis bien longtemps, et refaire un bilan dans un cadre autre que l'équipe qui vous accompagne (encore une fois, si la notion de douance leur passe par la tête…) En milieu hospitalier, mais sinon en libéral (par contre, il est vrai que cela coûte… cher).
Ensuite, je pense qu'il y a sans doute aussi malheureusement un gros travail de psychoéducation à faire auprès de l'équipe éducative. Certains enseignants comprennent très bien ; pour d'autres, c'est plus difficile, ils n'ont pas été informés, ni formés pour cela.


Bon courage, quoi qu'il en soit
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 1464
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9657] un bout de moi [/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : bof
Âge : 42

Re: Bilan complet pour ado TDA/H et douance

Message par Bulle d'o »

Pour l'équipe pédagogique scolaire, dans le cadre d'un PAP ou un plan d'accompagnement; n'est-il pas possible aussi d'envisager avec l'établissement qu'un professeur référent qui comprenne l'enjeu et qui serait prêt à le traduire, soit placé comme référent, pour faire lien avec les autres professeurs? Ca pourrait peut-être limiter les yoyos émotionnels chez votre fille, elle aurait un allier de force?
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

Avatar du membre
Jahroo
Messages : 694
Enregistré le : lun. 24 déc. 2018 09:45
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9836]Ceci n'est pas une présentation.[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Ici et ailleurs
Âge : 42

Re: Bilan complet pour ado TDA/H et douance

Message par Jahroo »

Je suis plutôt d'accord avec les réponses déjà apportées sur le fait de repasser le test.


Si le choix était fait de repasser le WISC, je ne suis pas convaincu qu'un aménagement de la passation soit souhaitable. L'interêt d'un bilan est de se situer par rapport à une norme et doit donc, à priori, se faire dans les mêmes conditions pour tout le monde . Demander des modifications pour causes de TDA/H serait un peu comme demander de lui faire passer un "handi-WISC".

Au contraire, des conditions normales sont à souhaiter pour le bilan et il devrait probablement ne pas se limiter au WISC (sauf si ses difficultés au niveau des fonctions executives sont déjà très bien repérées et exploitables par la personne qui fera repasser le test).

Personnellement, la mise en perspective de mon résultat au WAIS par celui de mon test d'attention est sans doute la partie la plus enrichissante de mon bilan . Je perçois mieux le parasitage de mon fonctionnement dû au TDA/H et commence à y voir un peu plus clair (le bilan orthophonique à aussi apporté des éléments interessants). Une adaptation m'aurait sans doute permis de mieux performer à certains subtests et de rendre l'ensemble moins hétérogène mais l'image renvoyée n'aurait pas été un reflet juste.


Le mieux serait probablement de plutôt trouver un.e professionel.le suffisamment au fait sur les questions du HP et du TDA/H afin d'avoir une évaluation plus fine, une meilleure compréhension de ses points forts et points faibles et un diag+ si l'interprétation va dans ce sens.
"J'aime la règle qui corrige l'émotion. J'aime l'émotion qui corrige la règle."

Avatar du membre
Petite Plume
Messages : 116
Enregistré le : lun. 5 oct. 2020 22:15
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10851
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Bilan complet pour ado TDA/H et douance

Message par Petite Plume »

@Melvill
Si jamais tu repasses par là, ma fille a été diagnostiquée TDA en CM1, probablement pas au niveau de la tienne (en plus du HP avec des subtests hétérogènes également). Mais elle est également sur ordinateur à 100% depuis maintenant bientôt 6 ans.
Je suppose que tu as du te poser la question du Méthylphénidate sous une forme ou une autre ? Ma fille en a pris pendant 1 année scolaire environ. Cela lui a fait beaucoup de bien et lui a permis de reconstruire un peu son estime de soi.

Répondre