Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2633
Inscription : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/secours-besoin-aide-t1102.html]Un des plus beaux villages de France...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Aïnoa »

Bon, voilà une question qui me parait intéressante, suite au film que j'ai vu ce soir.
Que feriez-vous si vous saviez quand vous allez mourir?
Continuer comme si de rien n'était?
Tout lâcher?
...

Bon, pour moi ça dépend du délai de vie restant. Ce n'est pas pareil s'il me restait 2 ans, 10 ans ou 25 ans.

Alors, pour moi, c'est une réelle question car je suis plus ou moins dans ce cas.
Perso, je lâche tout, et je vais partir voyager, faire le tour du monde. Profiter de ce qu'il me reste.

Et vous?
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

Avatar de l’utilisateur
shinoune
Messages : 1017
Inscription : mer. 17 oct. 2012 17:14
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/topic2778.html]Par ici, par là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Au bout du lac
Âge : 68

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par shinoune »

Tu poses de ces questions toi, à 5 heures du matin !!
Je vais y réfléchir dans mon lit ... :inlove: :*
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
René Char

Avatar de l’utilisateur
Mei Run
d'obédience britannique
Messages : 776
Inscription : mar. 30 sept. 2014 19:11
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Âne & cie
Âge : 35

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Mei Run »

Aïnoa a écrit : Bon, pour moi ça dépend du délai de vie restant. Ce n'est pas pareil s'il me restait 2 ans, 10 ans ou 25 ans.

Perso, je lâche tout, et je vais partir voyager, faire le tour du monde. Profiter de ce qu'il me reste.

Et vous?
Pareil.
Profiter, voyager, faire tout ce que j'ai toujours voulu faire sans aucune retenue.
"Twenty years from now you will be more disappointed by the things that you didn't do than by the ones you did do. So throw off the bowlines. Sail away from the safe harbor. Catch the trade winds in your sails. Explore. Dream. Discover."

Avatar de l’utilisateur
Grabote
Messages : 3517
Inscription : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/toc-toc-toc-t5375.html]*[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 51

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Grabote »

Aïnoa a écrit : je vais partir voyager, faire le tour du monde.
:rock:
Tu pourrais nous faire un petit grand carnet de voyage par ici :
"Le tour du monde d'Aïnoa" la classe !
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar de l’utilisateur
Napirisha
Messages : 3290
Inscription : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6392.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 38

Ancien Membre de l'équipe

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Napirisha »

grabote a une excellente idée !
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar de l’utilisateur
Caligula
Messages : 125
Inscription : lun. 27 avr. 2015 18:28
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/etait-difficile-trouver-que-voulais-t6195.html]Lever de rideau[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Caligula »

Effectivement, la question n'a pas la même réponse selon qu'il reste 2 ans, 25 ans, ou 40 ans, principalement parce qu'il faut pour s'assurer les 25-40 ans faire le nécessaire pour se nourrir et se loger.

Depuis que j'ai conscience de la mort (ou pratiquement), j'ai la sensation que ma vie est un compte à rebours permanent. Du coup, j'essaye depuis de composer entre ce que je veux avoir accompli avant la fin et ce que je dois faire pour rester.

Alors s'il me restait 40 ans, je ferais exactement ce que je fais maintenant.
S'il me restait 25 ans, probablement que je ferais la même chose, mais en pestant (encore plus) contre ce monde qui m'empêche de vivre aussi vite que je le voudrais.
S'il me restait 2 ans, je laisserais tout tomber oui. Mais je ne voyagerais pas (mais ça m'est personnel), je pense que j'écrirais beaucoup, une sorte de tentative désespérée de devenir immortel.

Donc Aï, ce que tu devrais faire... c'est ce que tu as envie de faire.
"Les gens aiment bien inventer des monstres et des monstruosités. ça leur donne l'impression d'être moins monstrueux eux-mêmes." Andrzej Sapkowski

Avatar de l’utilisateur
Chacoucas
Messages : 1110
Inscription : jeu. 26 mars 2015 09:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Chacoucas »

J'ai pensé quelques fois à cette question... Et tout en gardant l'idée de la durée qui change la réponse... je complète en disant que probablement dans l'absolu ça n'a aucune importance. On devrait tout le temps vivre en étant satisfait de sa journée, de son existence. Les impératifs matériels (se nourrir, loger épargner) changent bien entendu l'approche, et peut être on ne va pas se lancer dans un projet à (très) long terme si il est évident que l'on n'en fera pas le quart du trajet... Mais même ça n'est pas évident. De toute façon la nature de la vie même rend la plupart des projets passionnants un tant soit peu utopiques... et pourtant on aime s'y consacrer. "Faire" quelque chose qui nous prenne nos ressources humaines et auquel on trouve un "sens" d'ordre existentiel, c'est bien ce qui nous maintient en vie et nous fait courir même quand on se trouve dans un état mental tellement bas qu'on n'a plus conscience de la durée qui reste, du lendemain, ou d'un quelconque espoir. Donc dans l'absolu... connaitre la date de sa "fin" est juste une "conscience" supplémentaire (capable éventuellement de créer de gros changements d'attitude)... Mais toutes les réponses restent valables je pense :)
Dans tous les cas elle n'aura de sens que parce qu'elle sera la "tienne". Et celle qui te permettra justement de "profiter" dignement de ce "temps".

Après... je me sens un peu coupable d'en parler ainsi, sachant qu'en parler est facile, mais le faire demande d'autres éléments, du courage par exemple, ou d'autres mots plus adaptés qui peut être n'ont pas été inventés :)

Avatar de l’utilisateur
shinoune
Messages : 1017
Inscription : mer. 17 oct. 2012 17:14
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/topic2778.html]Par ici, par là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Au bout du lac
Âge : 68

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par shinoune »

La date exacte, j'aimerais autant pas. Quoique !!

Mais si je connaissais le temps qu'il me reste à vivre et si celui-ci était plus limité que mon espérance normale de vie, je chercherais à ne plus le remplir que d'essentiel.
► Afficher le texte
Alors merci encore Aï, je savais tout ça, intellectuellement, mais je ne l’avais pas ressenti, ça n’était pas descendu dans mes tripes.
Là ça y est, ça « rebouille » comme on dit par ici.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
René Char

Avatar de l’utilisateur
Grabote
Messages : 3517
Inscription : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/toc-toc-toc-t5375.html]*[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 51

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Grabote »

Moi aussi j'ai repensé à cette question,
tout au long de la journée
et ce qui m'est venu d'essentiel :
dire aux personnes que j'aime que je les aime.
Pour le reste,
comme pour toutes les situations extrêmes,
je ne peux pas savoir comment je réagirai
ou ce que j'aurai envie de faire.

À Shinoune, merci pour ce partage qui résonne beaucoup chez moi. :ensoleillé:
Mais ... je ne comprends pas ...
shinoune a écrit :je pourrais très bien m’asseoir ici, maintenant, et commencer à écrire.
Je pourrais mais je ne le fais pas.
n'est ce pas exactement ce que tu viens de faire avec ce beau texte ???
T'asseoir ici, maintenant et l'écrire ?
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar de l’utilisateur
shinoune
Messages : 1017
Inscription : mer. 17 oct. 2012 17:14
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/topic2778.html]Par ici, par là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Au bout du lac
Âge : 68

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par shinoune »

Merci Grabote pour ta lecture. :)
Hors-sujet
C'est vrai que, présenté ainsi, mon propos peut ne pas sembler très cohérent. C'est qu'il lui manque des infos qui n'auraient servi qu'à rallonger le texte mais, accessoirement ;), à te permettre de mieux comprendre.
Mon projet (ou plutôt mes projets, j'ai six chantiers ouverts qui avancent par sauts de puces désorganisées) sont d'une bien plus grande envergure (romans psychologico-philosophico-humanistes :P ) et la longueur, la durée, l'analyse et la recherche de cohérence, les profils des personnages, etc..., tout rend l'aventure à bien plus hauts risques et me confronte à mes peurs et mes insuffisances, et même si je sais que j'en ai les capacités (enfin, je pense :$ ), je gamberge et ça me tétanise. Mais ce n'est pas le sujet ici. Si ça t'intéresse, je pourrais squatter le topic en déshérence sur "L'écrivain vain" qu'avait ouvert Cyrano (si j'obtiens son assentiment :angel: ) et ça pourrait me permettre de réfléchir à la chose.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
René Char

Avatar de l’utilisateur
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2633
Inscription : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/secours-besoin-aide-t1102.html]Un des plus beaux villages de France...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Aïnoa »

Merci à tous pour vos réponses.

Mais cali,
Caligula a écrit : Donc Aï, ce que tu devrais faire... c'est ce que tu as envie de faire.
Je ne demande pas ce que je dois faire ou pas, c'est vraiment une question qui m'a traversé la tête, après avoir vu le film d'hier soir.
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

Avatar de l’utilisateur
Grabote
Messages : 3517
Inscription : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/toc-toc-toc-t5375.html]*[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 51

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Grabote »

Désolée Aïnoa pour le parasitage, mais on reste pas longtemps. ;)
Shinoune :
► Afficher le texte
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 1840
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par PointBlanc »

Aïnoa a écrit :Et vous?
Je crois que je dresserais une liste interminable de choses à faire avant de mourir, que je remettrais invariablement à plus tard.
Le moment venu, je m'apercevrais que je n'aurais, une fois de plus, rien foutu ou presque.
Et alors très probablement, mes dernières paroles seraient quelque chose comme : "Bah ! Whatever."
Et je tomberais face au ciel.
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Avatar de l’utilisateur
axolotl
Messages : 2987
Inscription : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/une-porcelaine-dans-magasin-elephants-t2476.html]c'est_par_ici_c'est_pas_par_là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 63

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par axolotl »

Après le décès de mon père, j'ai bien évidemment pensé à ma propre mort, et j'ai d'abord réalisé le boulot immense de mes proches pour démêler le capharnaüm dans lequel je vis. J'ai pris de grandes résolutions : ranger, trier, alléger, comme l'a décrit Shinoune. Leur laisser ma paperasse bien en ordre. J'ai commencé mais je procrastine, c'est dur et le visage de mon père est présent à mon esprit, il me dit que j'ai le temps. Pourtant je m'en fiche, du temps, ce qui compte c'est l'intensité, pas la durée.

Dans l'esprit, ma démarche serait proche de celle de Shinoune, à part que le lieu où je vis m'importe peu, pourvu qu'il y ait suffisamment de calme et de livres, et des amis pour l'illuminer.

:miaou:
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Aphrodite
Messages : 16
Inscription : ven. 28 août 2015 21:41
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Aphrodite »

Aspirations et concrétisations sont malheureusement deux choses distinctes : la réponse ne sera pas la même si j'ai 100, 1000, 10 000 ou 100 000 euros sur mon compte en banque.
Pour commencer je trouverai un pied-à-terre à l'abri de la violence environnante et je m'enfermerai des heures entières dans ma bibliothèque pour dévorer tous les livres que je n'ai pas eus le temps de lire.

Je voyagerais volontiers aux Etats-Unis, au Japon et en Corée.
Puis je finirais complètement ivre et hilare avec un de mes meilleurs comparse. Mourir de rire est la plus belle des fins. :rofl:

Avatar de l’utilisateur
Judas Bricot
Messages : 959
Inscription : dim. 7 juin 2015 08:34
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Judas Bricot »

Plusieurs d'entre vous ont déjà cerné la variabilité de la réponse, selon que l'échéance du "GONG" soit à courte ou longue échéance...
Personnellement, je crois que je prendrais du temps avec ceux que j'aime. Du temps. Précisément ce que je n'aurais plus en quantité.
Je me débarrasserais de toute pesanteur matérielle, pour faciliter les choses à ceux qui me survivraient.
Je pense aussi beaucoup à mon fils, qui devrait grandir sans son père physique mais avec une idée du père. Je crois que j'écrirais pour lui. Abondamment. Non pas pour le conduire, le guider mais pour porter témoignage de ce que j'ai vécu, aux différents âges de ma jeunesse et de ma vie d'adulte.
Ainsi, il aurait de quoi rire, pleurer, partager avec ceux qui m'ont connu...
Je m'inoculerais une drogue très addictive jusqu'à mes derniers jours: la vie, qui s'épanouit dans la saveur de l'instant présent.
Voilà....

Avatar de l’utilisateur
laurette
Messages : 494
Inscription : mar. 9 juin 2015 13:48
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=6357&e=0
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Localisation : Droite dans mes bottes!
Âge : 51

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par laurette »

A la question d'origine, j'ai tout d'abord eu envie de me lancer dans une liste de voeux, de choses vitales et idéales, un peu comme on répond à la question: tu fais quoi si tu gagnes au loto? (attention, hein, pas pour la liste de biens matériels qu'on y retrouve bien souvent, mais plus pour cette idée du choix et de l'exaltation qui y est souvent liée)
Mais la vertu de ce forum, c'est de faire réfléchir. Sur soi. j'en arrive à cette question: évidemment c'est une question d 'échéance, de temps restant; mais c'est surtout une question qui touche à ce que l'on fait de notre vie tout court.

Pourquoi décider de réaliser des choses inouïes (peut-être), ou tout simplement de vivre en paix (en ayant fait la paix) parce qu'on connaitrait à l'avance notre date de péremption? On va tous mourir. Alors quelle est la différence?

Si je ne suis pas condamnée à moyen terme, je vais donc vivre sans me poser la question d'une urgence de choses à faire avant de mourir... .. et donc sans faire toutes ces choses extra-ordinaires qui pourtant m'exaltent a priori...
Ce n'est pas simple, et pourtant tellement.
Se poser la question, c'est s'imposer de regarder en face la vie que l'on mène, les projets que l'on mènera ou pas au bout, avec ou sans urgence..
J'espère vraiment réaliser dans ma vie (quelle qu'en soit sa durée) de ces choses inouïes ou simples; certaines sont déjà réalisées, d'autres sûrement ne verront jamais le jour..
Peut-être qu'on vivrait plus intensément que "prévu" si on avait la date... alors est-ce préférable? :nesaitpas:
Mon intelligence? elle va de là..................... à de là.

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4683
Inscription : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/etre-pas-etre-surdoue-t427.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Cyrano »

laurette a écrit : Pourquoi décider de réaliser des choses inouïes (peut-être), ou tout simplement de vivre en paix (en ayant fait la paix) parce qu'on connaitrait à l'avance notre date de péremption? On va tous mourir. Alors quelle est la différence?
Moi je veux bien vivre tout de suite, comme si j’allais mourir demain. Sauf que ça, ça marche pas. Parce qu’aujourd’hui, j’irais pas bosser, je m’en taperais du courrier qui vient d’arriver écrit en rouge vif et qui me « met en demeure » de donner des sous que j’ai gagné. Je ferais l’amour à ma femme toute la journée, parce qu’elle irait pas bosser non plus, et je boufferais à m’en faire exploser le ventre. Je viderais mon compte (Bon…j’irais au bout de mon découvert plutôt), et j’offrirais des trucs à mes gosses ; des trucs qui servent à rien.

Bon si je fais ça, et que je dois gérer l'après, je me retrouve SDF et obèse en quelques semaines. Dans ma vie, j'essaye d'avoir des projets, de construire des trucs, tout en gérant les conneries du quotidien. Et puis j'essaye de dire aux gens que je les aime, au cas où.

Quand on ne sait pas, on est bien obligé de faire avec le jour d’après, parce qu’il peut te mettre dans une merde internationale, le jour d’après. Quand demain n’existe pas, on s’en fout de demain. Voilà ce que je ferais moi, si je devais mourir demain. Je m’en foutrais de demain.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar de l’utilisateur
sandrinef
Messages : 2183
Inscription : jeu. 15 nov. 2012 12:11
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonjour-tous-t2895.html] ici [/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Âge : 44

Ancien Membre de l'équipe

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par sandrinef »

Si je connaissais la date de mon décès, bah j'y croirai même pas.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain

saliaskim
Messages : 131
Inscription : dim. 2 févr. 2014 21:14
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonsoir-t4550.html?hilit=saliaskim#p130998]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par saliaskim »

Honnêtement, la vie courte ou longue, on devrait la vivre du mieux possible. La seule chose pour laquelle la vie vaut la peine, c'est le bonheur, et il ne dépend pas de sa durée.

Si je savais la date de mon décès, je rangerais ma vie et simplifierai les choses. Je ferai une croix sur les rancœurs et les regrets. Puis je prendrai enfin le temps d'aider les autres. Je profiterai d'un rayon de soleil, de sa chaleur, de la musique des animaux dans le jardin. J'oublierai ma carte bleue. Le bonheur est là-dedans, dans une vie simple, pas dans les besoins modernes.

Mais tout ça c'est très personnel.

Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5645
Inscription : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/post24.html#p24]La première prez de l’histoire du forum[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 40

Ancien Membre de l'équipe

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Fabs le vaurien »

L' ideal serait sans doute d'aborder sa vie et ses choix en s' imaginant la connaitre...c'est une question qui pourrait presqu'etre reformulée en "qu'est ce que la vie vous empêche de faire ou vous pousse à constamment differer..?"

Pour ma part, je voudrais repondre:
-Ben comme d'hab!
..ce qui supposerait que je ne regretterais rien.
Mais je sais que ce ne serait probablement pas la reponse que j'apporterais.

Je n' ai pas de reponse. Entre grandes etendues et petits vices, j'aime bien cette invitation.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar de l’utilisateur
sandrinef
Messages : 2183
Inscription : jeu. 15 nov. 2012 12:11
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonjour-tous-t2895.html] ici [/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Âge : 44

Ancien Membre de l'équipe

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par sandrinef »

saliaskim a écrit : Si je savais la date de mon décès, je rangerais ma vie et simplifierai les choses. Je ferai une croix sur les rancœurs et les regrets. Puis je prendrai enfin le temps d'aider les autres. Je profiterai d'un rayon de soleil, de sa chaleur, de la musique des animaux dans le jardin. J'oublierai ma carte bleue. Le bonheur est là-dedans, dans une vie simple, pas dans les besoins modernes.
Est-il besoin de connaître la date de sa mort pour cela? ;) ( A part la carte bleue, mais pour le reste...)
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain

Avatar de l’utilisateur
shinoune
Messages : 1017
Inscription : mer. 17 oct. 2012 17:14
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/topic2778.html]Par ici, par là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Au bout du lac
Âge : 68

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par shinoune »

Sûrement pas mais se poser la question comme Aïnoa vient de nous le faire faire nous permet de cerner nos priorités et de peut-être nous mettre à ce qui compte.
En tout cas pour moi, le déclencheur a été électrique. ;)
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
René Char

Avatar de l’utilisateur
Judas Bricot
Messages : 959
Inscription : dim. 7 juin 2015 08:34
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Judas Bricot »

Assez d'accord avec ça.
La question de la mort (en général) ou de ma mort, c'est un vieux dossier chez moi.
Y penser de temps à autre en se rappelant notre condition sur cette Terre permet (en tous cas pour moi) de lâcher un peu prise sur mon environnement et de se regarder vivre.
Et ça fait du bien :)

Avatar de l’utilisateur
Léo
Messages : 918
Inscription : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest
Âge : 38

Re: Que feriez-vous si vous connaissiez votre date de décès?

Message par Léo »

Je m'aperçois que je pense de moins en moins souvent à la mort alors qu'avant, j'y pensais tous les jours ou presque mais penser à la mort reste une pensée... abstraite, ne pouvant rien dire ou prédire. Envisager sa mort, me semble impossible, comme ça, sans y être confronté (directement ou indirectement).

Dans ma tête, c'est comme une métaphore alors imaginer que cela se concrétise via une date butoir...

Je n'ai pas vu le film de Jaco Van Dormael dans lequel la fille de Dieu envoie des texto annonçant les dates de décès aux gens. Si demain je reçois un sms avec mon heure dedans, j'aurais un petit moment de paralysie. ça se trouve, je passerais à autre chose comme avec n'importe quel autre sms. Ou je serais prise de panique ou de fou rire (pourquoi pas ?)

Ensuite, comme déjà évoqué, l'échéance a quand même une certaine importance, de petit pois mais quand même, dix jours, dix ans, c'est pas pareil même si ça change rien au fond de l'histoire ... parce que de toute façon "on va tous crever".

Peut-être penserais-je à une épitaphe digne de ce nom... un truc comme "Je vous l'avais bien dit que j'étais malade" ou plus littéraire, ou... tiens, j'essaierais bien d'en pondre une centaine juste pour pas trancher (même si la mort tranchera).

Peut-être que j'aurais une pensée de postérité (c'est bien présomptueux). Je penserais à mes dessins et mes textes à brûler, à garder. Si j'ai le temps, je suis même pas sûre d'être prise par l'inspiration subite.

Je n'ai pas d'enfants mais je penserais à ce que je pourrais donner à mes nièces et à tous mes proches. Si la mortalité me laisse le temps, j'aimerais adresser à chacun d'eux une attention, une lettre, un cadeau... un bouquin, un dessin, un beau caillou... quelque chose de précieux.

Peut-être me dirais-je que c'est le moment de ne plus être angoissée comme une folle dans ma vie et ptêtre même que j'arriverais à partir faire un grand tour des amis, à cheval ou à pieds et pourquoi pas en caisse (sachant que je suis complètement paralysée à l'idée de parcourir plus de 3 kilomètres). Peut-être que je laisserais tomber les choses inutiles qui empêchent d'avancer (mais si j'ai que 2 jours à vivre, ça risque d'être compliqué). Je voudrais arriver vers les vers en paix, histoire de pas trop brusquer leur digestion.

(Puisque je vais mourir, j'ai le droit d'assouvir mes fantasmes les plus fous, les plus puériles et mégalomanes (sauver le monde par exemple), j'irais pas en prison, je m'arrangerais pour être à l'heure avec ma mort et promis je ne tuerai personne).

Ou bien, j'irais, calme et déterminée, dans une grotte, loin du monde, ou sur la banquise. Un peu de contemplation avant d'y passer, ça peut pas faire de mal.

Je me demande dans quelle mesure, savoir, permet réellement de "changer" d'un coup. Savoir, à titre informatif, sans savoir comment, n'est peut-être pas tout à fait pareil que savoir parce qu'on est malade...

Mourir, ça me fait vraiment peur (et pas que ma mort). Et j'aimerais, avec ou sans date fatidique, que cette échéance me permette réellement d'appréhender la vie en ce qu'elle a de beau et d'urgent...ça devrait déjà être le cas puisque de toute façon je vais mourir un jour (mais ça marche pas comme ça).

Aussi, J'aimerais pas mourir bêtement mais peut-on mourir intelligemment ?

Si j'ai que 2 jours à vivre... Merdre alors !

ps : peut-on procrastiner la date de sa mort ou c'est pas permis ?
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrowicz

Répondre