De l'art

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Avatar de l’utilisateur
Papillon
Messages : 16
Inscription : mar. 11 déc. 2012 17:12
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : à l'ouest
Âge : 49

Re: De l'art

Message par Papillon »

Je voudrais essayer de soumettre ici quelques réflexions qui me viennent après avoir parcouru ce topique.
Beaucoup de pistes intéressantes s'y déploient, c'est une si vaste question ce qu'est l'Art, d'autant plus que beaucoup considèrent que "l'Art c'est la Vie".

Au passage, il me semble difficile d'écrire ce terme au singulier, tant il revêt d'aspects convergents et divergents dans les questionnements qu'il suppose et dans les mises en œuvres qu'il implique. Et on ne peut, en effet, l' affranchir des polémiques enjointes par les contextes historiques et culturels, ce qui rend périlleuse une définition de l'Art ou des Arts, une fois pour toute.

(Songez que tout système totalitaire commence par le faire! "L'art dégénéré" ça ne vous rappelle rien?)

L'individu, à fortiori l'artiste ne peut ignorer le cadre que lui imposent son époque et sa culture et les notions de goût, de beauté, de mode...avec lesquelles il aura à (se)débattre. Certains vont alors tenter d'évoluer dans ou avec ce cadre, alors que pour d'autres devient moteur le fait de chercher à le dépasser. On rejoint là beaucoup de domaines, tous en perspective de l'éthique que chacun parvient à déployer pour lui-même. Les artistes sont des chercheurs comme les autres. A bon entendeur...
"Les œuvres d'art naissent toujours de qui a affronté le danger,
de qui est allé jusqu'au bout d'une expérience, jusqu'au point
que nul humain ne peut dépasser. Plus loin on pousse, et plus
propre, plus personnelle, plus unique devient une vie."

Rilke
Effectivement, on ne peut éviter une question essentielle ici, pourquoi l'être humain est-il porté à créer?

J'avais noté ça dans l'introduction d'un livre du philosophe Paul Audi : "Créer - Introduction à l'esth/éthique"
"Créer est cet événement générateur et généreux, singulier et singularisant, vital et vivifiant, qui élève en plein cœur de la vie comme une protestation de survie, à tous les sens du mot "survie"."

Je crois que l'art, sous toute ses formes en tant que manifestations d'un processus de création, est d'abord l'objet ou l'événement qui célèbre l'humain dans sa "survie".

Après, je trouve moins difficile de dire j'aime ou j'aime pas, ça me touche ou pas, ça me parle, me concerne, ne me dis rien..., que d'essayer de déterminer ce qui est de l'art ou du cochon, ou pourquoi quelqu'un serait en droit de se revendiquer artiste ou pas.

D'autant plus que, et comme j'utilisais plus haut le mot éthique, il est facile de glisser vers des puits de contradictions.
Pour reprendre l'exemple de Rimbaud, comment le considérer? Poète génial ou trafiquant d'armes? Est-ce que la seconde partie de sa vie contredit la première? Est-ce que la première rachète la seconde? Et Céline (Louis Ferdinand hein! Pas Dion :lol: quoique..) littérateur hors pair ou pauvre type collabo.? Quel homme aurait-il été s'il était né plus tôt ou plus tard qu'à son époque?

Je pense vraiment que la notion de pureté n'est qu'une vue de l'esprit qui peut être dangereuse quand elle est énoncée pour vraie. Fort heureusement, les artistes avec leur indépassable humanité, au lieu d'être en tout point exemplaires, sont là pour nous le rappeler.
Mes prisons sont des modèles de sublimes inquiétudes
A. Bashung
Kogil
Messages : 7
Inscription : ven. 28 déc. 2012 12:36
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: De l'art

Message par Kogil »

En tant qu'artiste-peintre, j'aimerais beaucoup que ne soient pas amalgamés le statut d'artisan d'art et celui d'artiste.

Un artisan perpétue un savoir-faire, il traverse les générations sans prendre une ride, il connait à travers les âges des moments de ringardise puis de regain d'intérêt.

Imprégné des créations qui le précèdent, l'artiste réagit à son époque. Il a la prétention d'y apporter son point de vue quel que soit le médium utilisé.

La production d'un artiste ne devrait se concevoir, être évalué qu'à travers le prisme de son époque et pas sur de supposés temps passés, techniques, collectionneurs, marchands d'art...

Aussi, une chanteuse interprète n'est qu'un organe vocal, pas une artiste ..au mieux, un artisan d'art.
Melokine
Messages : 765
Inscription : dim. 15 juil. 2012 09:24
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : IDF
Âge : 46

Re: De l'art

Message par Melokine »

Kogil a écrit :
En tant qu'artiste-peintre, j'aimerais beaucoup que ne soient pas amalgamés le statut d'artisan d'art et celui d'artiste.

Un artisan perpétue un savoir-faire, il traverse les générations sans prendre une ride, il connait à travers les âges des moments de ringardise puis de regain d'intérêt.

Imprégné des créations qui le précèdent, l'artiste réagit à son époque. Il a la prétention d'y apporter son point de vue quel que soit le médium utilisé.

La production d'un artiste ne devrait se concevoir, être évalué qu'à travers le prisme de son époque et pas sur de supposés temps passés, techniques, collectionneurs, marchands d'art...

Aussi, une chanteuse interprète n'est qu'un organe vocal, pas une artiste ..au mieux, un artisan d'art.
Je suis d'accord sur la nécessaire distinction artisan/artiste, et l'angle que tu proposes est intéressant.

En revanche, l'interprétation relève pour moi également de l'art (je parle de propositions de qualité, bien sûr, la soupe reste de la soupe), elle peut être la réappropriation totale de la création d'un autre, justement avec un point de vue fort, une vraie sensibilité qui va ou non rencontrer la tienne en tant que spectateur/auditeur -- qui fait que quand c'est cette personne qui chante, les frissons sont là, alors qu'avec une autre non.

Je ne peux définitivement pas ranger Ella Fitzgerald dans les artisans, pas plus que Joe Cocker quand il reprend With a Little Help from my Friends des Beatles...
► Afficher le texte
Après, Kogi, on a le droit de pas avoir le même avis, hein :-)
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Inscription : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/etre-pas-etre-surdoue-t427.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 44

Ancien Membre de l'équipe

Re: De l'art

Message par Cyrano »

Melokine a écrit : Je ne peux définitivement pas ranger Ella Fitzgerald dans les artisans, pas plus que Joe Cocker quand il reprend With a Little Help from my Friends des Beatles...
Si on essaye de définir simplement les choses, c'est qu'il n'y a aucune notion de valeur là-dedans.

Pourquoi Ella Fitzgerald ne serait-elle pas une grand interprète simplement ? Il y a des artistes qui font de la daube, et des interprètes magnifiques. Le souci vient à mon avis de ce qu'on veut faire dire aux termes.

Je rejoins parfaitement Kogil.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Kogil
Messages : 7
Inscription : ven. 28 déc. 2012 12:36
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: De l'art

Message par Kogil »

Ah,Cyrano, tu sais parler à mon petit coeur d'artiste.
D'autant plus, Melokine, que je respecte profondément les artisans d'art. C'est un vrai titre de noblesse qu'être artisan et de plus largement reconnu.
Melokine
Messages : 765
Inscription : dim. 15 juil. 2012 09:24
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : IDF
Âge : 46

Re: De l'art

Message par Melokine »

Oui, ça dépend de si on considère qu'interprète est une sous-catégorie d'artiste au même titre que peintre, compositeur, etc. Ou bien on peut faire deux grandes catégories : les artistes-créateurs et les artistes-passeurs (comme ça on évite l'artisanat, qui pour moi a une connotation de maîtrise technique qui peut complètement être absente chez un artiste-passeur).

Enfin, tant que ça vibre tout ça, c'est l'essentiel, non ?

(je n'ai lu aucun mépris de l'artisanat chez toi, Kogil, pas de souci)
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6062
Inscription : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : topic1098.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 49

Ancien Membre de l'équipe

Re: De l'art

Message par pixelvois »

Je suis plutôt de l'avis de Melokine : en quoi le fait d'être interprète est-il incompatible avec le fait d'être artiste ? D'autant qu'à mon sens, un artiste est toujours un interprète, une oeuvre d'art une interprétation du monde au travers du regard ( au sens large ) de l'artiste, autant que sujette à interprétation du spectateur. Ce qui n'empêche nullement, comme le signale Cyrano, "qu'il y ait des artistes qui fassent de la daube, et des interprètes magnifiques"... encore que cela aussi soit assez expéditif, puisque l'on en revient à une notion de jugement de valeur ( assez inévitablement d'ailleurs ).

Si l'on veut vraiment définir les choses simplement ( mais au risque de trouver la mauvaise simplification à chercher trop la simplicité ), la différence essentielle entre l'artiste et l'artisan serait l'unicité de l'ouvrage, ce qui est devenu plus que discutable à l'heure des technologies de reproduction ( ce qu'à cherché à démontrer Andy Warhol dans sa pratique d'artiste, et qui était déjà discutable du fait des possibilités de moulage au moins en ce qui concerne la sculpture ) et des supports reproductibles.

A titre d'information, en France aujourd'hui, d'un point de vue statutaire, il existe plusieurs cases d'artistes, gérées indépendamment les unes des autres ( j'en vois 3, en oubliant peut-être ) : les artistes auteurs / interprètes pour la musique, les artistes plasticiens ( et déjà pour la photographie les choses se complexifient ) qui sont définis dans leur production et ce qu'ils peuvent facturer par la création originale et la limitation en terme de nombre de reproduction / tirage sinon ils sont sensés être sous le statu d'artisan, et les intermittents du spectacle qui englobent plus que les artistes du spectacle, mais aussi les techniciens, là aussi avec tout un tas de limitations et de règles, parce que simplifier et borner ( un technicien créateur des lumières d'un spectacle est un artiste et le reste quand il fait son boulot de technicien à la régie comme sur le plateau, et en quoi le simple électro' ne pourrait il pas être artiste en son domaine ) ce qu'englobe le terme "artiste" est difficilement réalisable, pour ne pas dire impossible : il me semble qu'on l'a déjà évoqué dans ce fil, la notion d'artiste reste éminemment subjective, en plus d'être sujette à variation selon les époques et les sociétés.


[ edit ]
Je n'avais pas vu le dernier post de Melokine : pas vu de mépris de l'artisanat non plus ( nulle part dans ce topic ), et je précise en plus que je n'en ai aucun non plus ;) ...
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
DiscoStar
Messages : 69
Inscription : mar. 20 nov. 2012 10:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t2928.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Nord de la France
Âge : 50

Re: De l'art

Message par DiscoStar »

Kogil a écrit :
En tant qu'artiste-peintre, j'aimerais beaucoup que ne soient pas amalgamés le statut d'artisan d'art et celui d'artiste.

Un artisan perpétue un savoir-faire, il traverse les générations sans prendre une ride, il connait à travers les âges des moments de ringardise puis de regain d'intérêt.

Imprégné des créations qui le précèdent, l'artiste réagit à son époque. Il a la prétention d'y apporter son point de vue quel que soit le médium utilisé.

La production d'un artiste ne devrait se concevoir, être évalué qu'à travers le prisme de son époque et pas sur de supposés temps passés, techniques, collectionneurs, marchands d'art...

Aussi, une chanteuse interprète n'est qu'un organe vocal, pas une artiste ..au mieux, un artisan d'art.
Un peintre copiste est un artisan d'art alors. Il maîtrise une technique et en reproduisant une oeuvre ancienne, il ne "réagit pas à son époque".

Quant au "statut", pour être précis il faudrait alors faire la différence entre les amateurs (dont certains ont la grosse tête) et les professionnels déclarés par exemple à la Maison des Artistes et payant des cotisations.

Image
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
Messages : 6825
Inscription : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/zyghna-une-ame-quete-identite-t558.html]ici [/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 43

Ancien Membre de l'équipe

Re: De l'art

Message par Zyghna »

Le statut n'a pas grand chose à voir, ce n'est pas parce qu'on est reconnu artiste par une instance qu'on fait de l'art et vice-versa.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Inscription : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/etre-pas-etre-surdoue-t427.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 44

Ancien Membre de l'équipe

Re: De l'art

Message par Cyrano »

Au vu des réponses, m'est avis que certains n'ont pas lu le topic entièrement. Du coup on tourne en rond grave et on se retrouve avec les mêmes arguments.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
DiscoStar
Messages : 69
Inscription : mar. 20 nov. 2012 10:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t2928.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Nord de la France
Âge : 50

Re: De l'art

Message par DiscoStar »

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement...et les mots pour le dire arrivent aisément (Nicolas Boileau) ! :cheers:
Avatar de l’utilisateur
Ouinon
Messages : 61
Inscription : jeu. 25 févr. 2021 18:50
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: De l'art

Message par Ouinon »

Je tombe sur cet ancien sujet, le débat me plaît et me ramène au premier mouvement qui m'a animée, plu, motivée : Fluxus ! Qu'est ce qui est de l'art et qu'est ce qui n'en est pas ?
https://www.beauxarts.com/encyclo/fluxus-en-2-minutes/

Je n'ai pas d'argument à rajouter à cette riche discussion. Je partage simplement cette oeuvre, s'il en est, qui me semble d'un certain point de vue bien illustrer le débat !
P1010353.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Répondre