Le monde d'après

Pour regrouper les topics sur un sujet brûlant qui occupe l'actualité, en ce moment, le Coronavirus COVID-19
Répondre
Avatar du membre
yokainoshima
Messages : 472
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2019 15:52
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Le monde d'après

Message par yokainoshima »

J'aimerai pouvoir rêver et être un peu utopiste sur l'après crise.

Je reconnais que je traverse la pandémie dans un cadre hyper privilégié et probablement très protégé.
J'étais méfiante sur ce qui se passait en Chine depuis mi janvier à peu près, aussi j'avais commencé à anticiper ce que je pouvais (je suis une pro des listes, une grosse angoissée et j'ai un garage :honte: :huhu: ). Je me dis que pour une fois, ce côté cassandre angoissée m'aura servi (j'ai lu je sais plus où, que certaines personnes sont biologiquement programmés pour être des sentinelles qui prévenaient le groupe de l'imminence d'un danger. Je dois en faire partie :w4x: ).

A ma très petite échelle, j'observe une certaine déconnexion entre les "décideurs" et le terrain. Sur le terrain, je suis épatée par les initiatives que j'ai pu voir: partage d'information, astuces pour bricoler des masques, propositions pour s'occuper, occuper nos enfants, volonté de rechercher des solutions pour faire des assistances respiratoires vite et pas cher (et efficaces). J'ai vu circuler et partagé pas mal d'infos venant de fab lab sur des initiatives autour de l'impression 3D.

J'ai pu avoir des échos aussi d'une forme de résilience de nos services hospitaliers pour essayer d'anticiper, trouver des astuces, faire preuve de souplesse et de détermination pour essayer de faire face à l'afflux de malades.

Il y aurait beaucoup à dire et à écrire.

Pour l'après, je continuerai à essayer d'aller vers plus d'autonomie pour les choses du quotidien. J'y allais déjà un peu, par gout d'indépendance, de curiosité et de satisfaction à savoir faire ou faire soi même.
Je regarderai bien pour me lancer dans une petite serre pour avoir une période plus importante pour avoir quelques légumes et mieux protéger mes semis de mes chats et de mon garnement.

J'ai toujours eu une pharmacie plutôt remplie et ça me semble pertinent pour gérer de la bobologie ou quelques petits trucs plus graves.

Côté boulot, j'aimerai proposer quelques achats d'équipements portables: imprimantes 3D de bureau, équiper les portables de logiciels de CAO et ... augmenter mes périodes de télétravail.
J'aimerai aussi qu'il y a une réflexion sur les postes et les rémunérations: aujourd'hui l'usine ne tourne que grâce aux opérateurs...
J'aimerai aussi qu'il y ait une bonne grosse discussion sur les risques versus le boulot. Mes collègues opérateurs sont utilisés comme des outils, de manière très déshumanisée et sans anticiper le "si" il y a un problème.
J'aimerai également une réflexion sur nos outils de travail, voir quelle latitude il existerait à utiliser des outils de l'entreprise pour des activités de support en dehors de l'entreprise: imprimantes 3D mais aussi outils de production. Il y a un savoir faire, des outillages, pourrait on obtenir des autorisations pour faire des choses autre que notre production, en dehors du temps de travail? J'ai pas mal d'idée, en dehors de la pandémie actuelle, sur des usages que nous pourrions proposer pour des oeuvres caritatives diverses.

Je regrette de pas trop connaître mes voisins, qui pourtant sont à priori plutôt sympas, faudrait que je fasse un effort de ce côté là.

Pour l'école, j'ai toujours un petit fond de roulement de bric à brac pour du bricolage, coloriage et des livres pour enfant, quelques dvd. Ca rend service et je vais garder les liens que j'ai pu trouver ici et ailleurs pour proposer des choses à mon fils.
J'apprécie le suivi pédagogique/humain qui est fait par l'école de mon fils, ce qui ne fait que renouveler la confiance que je leur fais. Il manque peut être un support pour proposer aux enfants /parents de pouvoir échanger en direct. (ok j'acais qu'à récupérer les tels de copains du fiston...). On aurait pu proposer de partager aussi ns compétences parentales pour occuper les enfants ou les faire travailler à plusieurs en utilisant les nouvelles technologies. Ca existe peut être pour les plus grands.

Sur l'environnement proche, le ciel est beaucoup plus lumineux, je vois mieux les étoiles et j'entends/vois plus d'oiseaux. Je savoure également le silence.

Par dessus tout, j'apprécie d'être moins bousculée au quotidien. Et sur ce point, ma réflexion n'est pas aboutie.

Avatar du membre
Enuma
Messages : 51
Enregistré le : ven. 4 oct. 2019 13:17
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=10390
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 45

Re: Le monde d'après

Message par Enuma »

Justement, je voulais lancer un sujet avec cet exact titre !

Je crois que je suis un peu dans le même état d'esprit que toi. Je vis plutôt bien ce confinement pour plusieurs raisons. Notamment le fait que j'ai le privilège d'habiter une maison avec jardin. Clairement, c'est un énorme plus.
Mais aussi, j'ai quelque part l'impression que j'ai été préparée toute ma vie à vivre un confinement. Par ma manière d’être (ok j'ai toujours considérée que j'étais limite asociale :D ). Je crois que je suis "fit" dans un environnement comme celui la. Le seul petit bémol actuellement est de pouvoir jongler entre télétravail et enfants à la maison. Le stress me vient plutôt de là en fait ! En dehors de ça, je ne me sens pas particulièrement perturbée. Bon le seul truc qui me manque c'est de pouvoir faire de longues balades et la pratique de l'art martial que je fais normalement.

Il est clair que tout ça pose la question de comment on va prendre en compte toute cette période. J'ai du mal à imaginer qu'on va juste reprendre le cours de nos vies "normales" sans tenir compte de rien. Bon ok,je pense que les politiciens vont faire exactement ça car ils ont la mémoire courte, mes les gens ? Est-ce que ça va juste devenir une période souvenir dont on parlera à ses petits enfants ("je me souviens du printemps 2020, drôle de période, on est resté à la maison pendant 2 mois à cause d'un virus").

Mon petit coté pessimiste me souffle à l'oreille qu'on est en train de vivre le début de la fin du monde. Bien que si on y réfléchit, l'humanité a déjà été confrontée à des choses du même genre par le passé. Est-ce qu'on est maintenant assez mûr pour essayer d'évoluer dans le bon sens... Mystère.

Imhotep
Messages : 10
Enregistré le : lun. 10 févr. 2020 17:06
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 48

Re: Le monde d'après

Message par Imhotep »

Effectivement nous devrions construire le monde d'après, je trouve incroyable d'être dépendant d'un pays pour tout.
On se dit une super puissance mais en fait on en est loin, enfin c'est ce que je pense.

Mais le problème de construire le monde d'après et que ceux qui on construit celui ci, ne vont pas le lâcher comme cela,
soit il y trouve un intérêt et ils feront ce qu'il faut. Sinon ils vont se battre pour le maintenir.

Après le confinement, ne me pose pas de problème particulier étant déjà en télétravail depuis le mois d’août, car
travaillant comme développeur pour une société a l'autre bout de la France pour moi, les habitudes sont prises et
me vont bien.

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 472
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Le monde d'après

Message par wallcreeper »

https://reporterre.net/Le-gouvernement- ... nementales

Une partie de la réponse à cette question... Comment nos gouvernants voient le monde d'après ? Ben, comme avant... Et non, notre président n'a pas changé !
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
Jean-Louis
Messages : 225
Enregistré le : ven. 1 juin 2018 08:50
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9375
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Le monde d'après

Message par Jean-Louis »

C'est complétement aberrant. On commence à entrevoir le lien entre destruction de la biodiversité et apparition des pandémies et plutôt que d'essayer d'agir pour restaurer ce qui peut l'être on tend à empirer le phénomène. Franchement je ne comprends pas, rien ne change, ça me désolerai presque tiens ! (mais non c'est bientôt le week-end, il fait beau …)

Avatar du membre
lady space
Messages : 2359
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 56

Re: Le monde d'après

Message par lady space »

À l'entendre parler, on dirait pourtant qu'il y a une prise de conscience qui est en train de se faire.

Mais bon, la conscience et les actes ce sont encore deux paires de manches et il faut composer avec tant de parties prenantes et autant de sensibilités différentes, je n'envie personne d'avoir à fournir cet acte d'équilibriste quasi impossible. L'inertie du plus grand nombre est quand même énorme et un changement radical, comme il serait nécessaire, est très dur à opérer à grande échelle, même s'il y a urgence.

J'espère que ce virus nous aura au moins appris qu'il est possible de bousculer nos habitudes du jour au lendemain et que certains comportements en matière de circuits courts notamment vont perdurer. Mais même à ce sujet, il y a des disparités énormes entre les habitants des petites villes, des gens habitant à la campagne et ceux qui vivent dans les grosses banlieues, bien bétonnées, où les gens n'ont pas les moyens de payer un prix équitable qui permettrait de vivre correctement aux producteurs qui sont trop loins de toute façon.

Et le fait que, confinement oblige, la plupart des décideurs est encore plus déconnecté des réalités du terrain maintenant qu'en temps normal n'aide pas non plus à revoir ses priorités.

À l'heure actuelle plus que jamais, il s'agirait d'être créatif, réactif, de mettre en place des solutions nouvelles rapidement - c'est juste fondamentalement incompatible avec le fonctionnement d'un état centralisé et des grands ensembles administratifs censés nous servir.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 13164
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Le monde d'après

Message par TourneLune »

Je pense que le changement c'est sur la dette et le fait que l'État dépense des sous. L'aspect relance de l'économie parce que c'est ça qui finance le social (ce qui est pas tout à fait faux quand même) est toujours là, je ne pense pas qu'il y ait changement sur ce point mais sur la manière d'y parvenir.

Je ne pense pas qu'il y aura une prise de conscience majeure mais quand même une progression et un schisme de plus en plus grand entre ceux qui sentent qu'il faut freiner et ceux qui veulent accélérer pour maintenir le confort.

Ça m'étonnerait que cette crise soit suffisante pour remettre en cause nos habitudes de façon drastique.

L'Etre Humain est uznd même un drôle d'animal mais je crois qu'il ne faut pas lui demander trop. Déjà on arrive à se rendre compte de notre comportement invasif et délétère. Être capable d'agir en tant qu'espece de milliards d'individus c'est quand même à un autre niveau....
Alors peut être que quand le danger sera concret et immédiat on réagira tous ensemble... Mais il sera probablement trop tard.

Bref on fera ce qu'on pourra à notre échelle individuelle. Mais pour le reste, bah je suis pas très optimiste à moyen terme. Il faudra bien plus que ça.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

dani
Messages : 1061
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Le monde d'après

Message par dani »

Tiré de la page FB de la revue "science humaines", un site interactif pour réfléchir au monde d'après d'un point de vue philosophique, amusez vous à cliquer sur les lignes du métro !
"L'après confinement se profile... Faut-il favoriser la reprise économique ou l'environnement ? Le philosophe Russell nous aide à sortir de la logique du "ou" pour penser à une relation : économie "et" environnement"

https://lesphilosophesdanslemetro.com/plan/russell/
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Répondre