Travail et confinement

Pour regrouper les topics sur un sujet brûlant qui occupe l'actualité, en ce moment, le Coronavirus COVID-19

Travaillez-vous et comment en période de confinement ?

Je vais au boulot tous les jours, ça ne change rien
3
5%
Je bossais déjà de chez moi, ça ne change rien
10
18%
Je mixe télétravail depuis la maison et travail au boulot
4
7%
Je télétravaille intégralement, depuis mon lieu de confinement
24
43%
Je fais partie d'un roulement d'équipe, je suis alternativement au boulot et en réserve chez moi
2
4%
Je suis entièrement en réserve chez moi, je peux être appelé-e pour aller travailler
0
Aucun vote
Je suis chez moi et n'ai plus ou presque plus d'activité depuis le début du confinement
4
7%
Je suis en arrêt maladie ou en congés et confiné, je ne travaille pas
4
7%
Je n'avais pas d'activité rémunérée avant, ça ne change rien
5
9%
 
Nombre total de votes : 56

Avatar du membre
Doonarrala
Messages : 211
Enregistré le : mer. 14 sept. 2011 17:19
Profil : Intéressé dans le cadre de ma profession
Test : NON

Re: Travail et confinement

Message par Doonarrala »

@Miss souris De mon côté, c'est le contexte d'enseignement "classique", dans l'Education Nationale, que je je supporte plus. Je tiens à préciser que j'aime enseigner en présence des élèves, mais je ne suis pas en phase avec la forme que cela prend dans l'Education Nationale. J'étouffe et je rumine ma frustration depuis 10 ans. Hélas, mes tentatives pour changer de contexte professionnel se sont toutes jusqu'ici soldées par des échecs. Je continue à chercher...
"Chacun a de bonnes raisons, intrasubjectivement valables, de penser ce qu'il pense, de dire ce qu'il dit, de faire ce qu'il fait et de ressentir ce qu'il ressent." (Daniel FAVRE)

yokainoshima
Messages : 681
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2019 15:52
Profil : Bilan non concluant
Test : NON
Âge : 100

Re: Travail et confinement

Message par yokainoshima »

Hors-sujet
J'admire l'engagement professionnel et j'en profite pour glisser un merci: merci aux différents membres du forum qui font tourner "le monde" pendant cette crise. Même si c'est votre travail, bin j'apprécie que vous le fassiez et avec toujours autant de sérieux, d'implication, d'envie de bien faire.

J'ai été touchée que la maitresse de mon fils, qui n'est qu'en MS, appelle pour prendre des nouvelles, prenne le temps d'adapter le contenu de ses cours à l'appétance de pti yoka, propose aussi à mon fils de l'appeler si il le souhaite, via whatsapp.
Quand j'ai commencé le télétravail, un collègue qui a l'habitude de télétravailler et me connaît m'a incitée à 2 choses: être stricte sur mes horaires et apprendre à remettre à demain :D. J'avais souri et avec le recul, c'est 2 bons conseils.

Je peux aussi être une grosse feignasse sur les sujets qui ne m'intéressent pas, alors pour me contrer, je suis adepte de la méthode sandwich: 30min d'un truc que je déteste (parfois même juste 15min) et 15min d'un truc plus fun. Et je bosse sur ces journées avec un timer. Je mets mon téléphone à sonner et je m'auto engueule si j'ai pas avancé. Je m'interdis aussi la "récupération" si je n'ai pas été productive (ça c'est pour respecter les horaires ^^). Tant pis, je m'auto engueule et généralement, je me fais le coup une fois pas deux (merci la culpabilité :grin: ).

J'ai appris aussi à comprendre quand mon cerveau est plus ou moins porté sur telle ou telle tâche. Je sais par exemple, que si je me lève tôt, si je m'y met direct, j'arrive à bosser 2h intense sans interruption.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur yokainoshima pour son message :
dani
Classement : 1%

Avatar du membre
Fanetys
Messages : 443
Enregistré le : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: Travail et confinement

Message par Fanetys »

Prof aussi, télétravail donc. Pas très au fait des nouvelles technologies, j'ai découvert plus de fonctionnalités du logiciel Pronote en deux jours que depuis la rentrée :huhu: ... Officiellement, on nous demande d'être connectés aux heures de cours habituelles, mais comme vous, je suis sur le pont toute la journée. J'ai décidé de lever un peu le pied, pour moi, mais aussi pour les élèves et leurs parents. Certains nous expliquent à quel point ils ont du mal à suivre le rythme : maintenant qu'ils ont bien compris qu'ils n'étaient pas en vacances ;) , nous allons devoir en tenir compte. D'autant plus que cela risque de durer. Constatant combien j'étais à cran ce week-end, j'ai compris que je ne pourrai pas garder ce rythme longtemps, et mes collègues ont eu le même sentiment. J'espère parvenir à tenir mes bonnes résolutions... :)
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Avatar du membre
Napirisha
Messages : 3261
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonjour-t6392.html]bonjour![/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 38

Ancien Membre de l'équipe

Re: Travail et confinement

Message par Napirisha »

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar du membre
O'Rêve
Messages : 1007
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 18:56
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Travail et confinement

Message par O'Rêve »

J'ai coché la première réponse.
Petite nuance toutefois : je vais au boulot tous les jours (certains jours = temps partiel), ça ne change rien

Avatar du membre
Riffifi
Messages : 1335
Enregistré le : sam. 20 avr. 2013 15:35
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/riffifi-t3544.html]riffifi[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : à l'Ouest
Âge : 41

Ancien Membre de l'équipe

Re: Travail et confinement

Message par Riffifi »

Hors-sujet
Merci à tous de vous adapter par vos commentaires à ce questionnaire imparfait... et que je ne vais pas modifier pour ne pas risquer d'effacer toutes les réponses déjà données... :honte:
C'est très intéressant de vous lire !
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 741
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9456
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 39

Re: Travail et confinement

Message par blue hedgehog »

Merci à toi @Riffifi de l'avoir lancé ;).
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Avatar du membre
lady space
Messages : 2457
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 56

Re: Travail et confinement

Message par lady space »

J'ai coché l'option 2 (je bossais déjà chez moi, donc ça ne change rien) car ça fait 10 ans que je suis entièrement en télétravail.

Mais au fur et à mesure que le confinement perdure, je me rends compte que ce dernier change quand même la donne. D'une part parce que les choses restent quasiment inchangées pour mon travail, si ce n'est qu'il y a un certain nombre de communications en tous genres en plus pour cause de coronavirus. Ce qui fait que de l'agacement s'ajoute pour moi à l'incertitude, aux soucis et angoisses divers et variés, agacement parce que justement, dans le monde du commerce, de la communication, rien ne change et que ce foutu virus devient presque un argument de vente. Il y a des gens là-dehors qui se crèvent le cul ou qui crèvent tout court en essayant de sauver les autres, alors que d'autres continuent à faire tourner les futilités de la machine économique - business as usual ; allez-y, profitez du confinement pour commander plein de trucs inutiles sur internet.

Je culpabilise d'être embarquée dans cette dynamique juste pour faire bouillir la marmite en fait, j'aimerais faire quelque chose de plus utile.

Puis, je ris un peu jaune en lisant tous ces bons conseils pour mieux vivre le confinement, genre "rapprochez-vous de vos proches, redécouvrez-vous et changez votre façon de vivre ensemble, profitez du confinement pour un retour aux sources, pour reprendre conscience de l'essentiel, etc.". Franchement, je ne demanderais pas mieux. Mais, comme je n'ai aucune visibilité sur l'évolution de mes commandes, ni sur la politique salariale de l'employeur de mon mari, je n'ose pas refuser du boulot que je peux humainement accepter, ne sachant jamais si demain ou la semaine prochaine on m'en proposera un autre alors qu'il faudra très certainement continuer de payer nos factures.

Du coup, je ne profite pas plus que d'habitude de mon homme ni de notre fils confiné avec nous, si ce n'est qu'ils tournent en rond et que mon chéri cherche à s'occuper comme il peut en nettoyant la maison de fond en comble. Et qu'il fait donc du bruit là où j'ai l'habitude de bosser dans un silence de cathédrale ou qu'il me coupe dans ma concentration pour savoir s'il peut jeter tel ou tel truc dont il ne sait pas à quoi il sert. (L'horreur pour moi qui ne jette jamais rien si je peux éviter. :honte: )

Je sais bien que ce n'est rien comparé à ce que vivent les soignants, ceux qui ont perdu un ou plusieurs proches, les sans-abri, les gens enfermés avec des personnes violentes, les personnes seules, ceux qui se trouvent coincés à 5 dans 30 m2... Mais comme le sujet est "travail et confinement", je me dis que je peux peut-être quand même me permettre de parler un peu de mon vécu, même s'il y a bien pire. (Et maintenant, je vais vite cliquer sur envoyer avant de tout effacer pour cause d'égocentrisme aggravé :honte: )
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

dani
Messages : 1060
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Travail et confinement

Message par dani »

yokainoshima a écrit :
dim. 29 mars 2020 11:02
Quand j'ai commencé le télétravail, un collègue qui a l'habitude de télétravailler et me connaît m'a incitée à 2 choses: être stricte sur mes horaires et apprendre à remettre à demain :D. J'avais souri et avec le recul, c'est 2 bons conseils.

Je peux aussi être une grosse feignasse sur les sujets qui ne m'intéressent pas, alors pour me contrer, je suis adepte de la méthode sandwich: 30min d'un truc que je déteste (parfois même juste 15min) et 15min d'un truc plus fun. Et je bosse sur ces journées avec un timer. Je mets mon téléphone à sonner et je m'auto engueule si j'ai pas avancé. Je m'interdis aussi la "récupération" si je n'ai pas été productive (ça c'est pour respecter les horaires ^^). Tant pis, je m'auto engueule et généralement, je me fais le coup une fois pas deux (merci la culpabilité :grin: ).

J'ai appris aussi à comprendre quand mon cerveau est plus ou moins porté sur telle ou telle tâche. Je sais par exemple, que si je me lève tôt, si je m'y met direct, j'arrive à bosser 2h intense sans interruption.
Quel soulagement de te lire @yokainoshima je vais essayer. J'ai le ventre noué chaque fin de journée d'être aussi inefficace, et du coup je prolonge ma durée de travail prévue, ce qui ne sert à rien, forcément, et n'ai ensuite plus d'énergie pour des loisirs et lectures agréables. Là j'avais prévu d'arrêter à 15h, mais je ne suis de loin pas à avoir fait ce qui était prévu (j'ai avancé mieux que les autres jours, mais c'est pas encore pas satisfaisant), même si j'ai passé 1h au tel à remonter le moral d'une amie au fond du bac.

Alors je vais éteindre mon ordi là comme je l'avais prévu (et je vais me sentir un peu coupable quand même de m'arrêter mais si j'applique tes suggestions je vais peut-être mieux m'en sortir les prochains jours, merci ent tout cas !)
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Avatar du membre
lady space
Messages : 2457
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 56

Re: Travail et confinement

Message par lady space »

En fait, c'est parfois tout bête, mais le principe "après l'effort le réconfort" ne fonctionne pas. Et ceci pour une raison évidente : pour pouvoir être productif, efficace, il faut avoir des batteries bien chargées. Il y a donc parfois des situations où il vaut mieux faire d'abord un truc plaisant, histoire d'avoir l'énergie nécessaire à investir dans les tâches moins plaisantes.

Et si ce n'est pas possible, il faut au moins avoir conscience de ce que l'on gagne en faisant tel ou tel truc qui nous pèse, se faire soi-même son petit film genre "qu'est-ce que je vais être soulagée quand je n'aurai plus besoin de réfléchir à cette bouse !". Bizarrement, rien que de l'imaginer, on se sent déjà plus léger parfois.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
Enuma
Messages : 173
Enregistré le : ven. 4 oct. 2019 13:17
Présentation : https://www.adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=10390
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 45

Re: Travail et confinement

Message par Enuma »

En temps normal, je peux travailler de chez moi sans problème car je fais de la bioinformatique. Mon labo est fermé depuis le 13 mars mais on continue nos activités en ligne. J'ai des réunions d'équipe virtuelles une fois par semaine. Le souci c'est que avoir deux enfants de 3 et 8 ans à la maison, c'est moyennement compatible avec le télétravail....
Donc j'avance trois fois moins vite que normalement... Je me suis fait une raison. J'ai une minuscule "to do list", ça me change.... Mais bon, déjà que j'avais l'impression de décrocher du boulot par lassitude, ça n'aide pas trop.

yokainoshima
Messages : 681
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2019 15:52
Profil : Bilan non concluant
Test : NON
Âge : 100

Re: Travail et confinement

Message par yokainoshima »

Ce qui marche pour moi c'est de me faire des listes: liste de bricoles à faire ds la maison, pour fiston, pour le boulot. Dans ces listes il y a des degrés divers d'urgences, de durée, de concentration et d'intérêt.
Ca m'aide à garder la tête moins farcie et surtout à visualiser ce que j'ai à faire.
À l'intérieur je peux piocher dedans. Je sais que je fonctionne essentiellement à l'envie. Alors c'est sur rédiger un rapport c'est très très loin dans mes envies, par contre l'avoir sous les yeux et voir que ça traine tout en haut d'une liste qui s'allonge m' aide à me motiver. Ca me permet aussi facilement de sauter d'une tâche à l'autre car j'ai des difficultés de concentration quand le sujet m'em.. e.

Et puis à l'impossible nul n'est tenu. Début de semaine c'était très compliqué avec mon fils alors mercredi matin je n'ai pas télétravaillé. Tant pis. Pour que ça fonctionne il fallait lui accorder ce temps. Et je ne compensera pas, parce que je ne sais pas combien de temps encore ça va durer.

Je sais aussi qu'à priori mon travail n'est pas trop impacté pour le moment.

Avatar du membre
Miss souris
Messages : 2942
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 48

Re: Travail et confinement

Message par Miss souris »

Bon, j'ai réussi à alléger un peu... Je suis passée à quatre heures par jour, en officiel (disons 5 avec les rechûtes !) mais c'est quand même beaucoup mieux qu'au début. Je me force à éteindre après 18 h, je ne démarre plus à 9 h le matin. Déjà ça réduit les possibles ! entre les deux, en revanche, ça reste n'importe quoi ... Prochain objectif : grouper ce qui est groupable. Au lieu de tout interrompre tout le temps parce qu'un message est arrivé quelque part. Objectif secondaire : continuer à s'habituer au fait que ne pas répondre dans l'heure à un message (mais dans les arghhhh !!! 20 heures !!!) c'est acceptable. (ça va aussi constituer l'objectif tertiaire, je sens ...)
Et toi, Blue, ça va mieux ? moins submergée ?

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 741
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9456
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 39

Re: Travail et confinement

Message par blue hedgehog »

Un peu moins, oui merci Miss Souris. Tous les projets commandés en urgence sont au moins en phase de beta test. Ça avance. Depuis hier je ne suis plus qu'à 8h par jour. Pour autant je ne me sens pas en pleine forme. La situation me pèse. On vit à deux, on travaille à deux à la maison, chacune de notre côté sans se voir, mais l'architecture très ouverte de mon logement fait qu'on s'entend.
Cela crée des tensions. Ça ne me fait vraiment pas du bien.
Je me réjouissait de commencer mon nouveau boulot ( le 16 mars ça devait être ), je me disais que ça changerait peut-être un peu la dynamique de couple qui avait bien besoin d'une nouvelle impulsion. Et bien autant vous dire que ça n'a pas marché. Le nouveau boulot à commencé sur les chapeaux de roue mais le reste part en vrille, ou presque puisque je tente de jouer au pompier pour la paix... Ici n'est pas le topic pour m'étaller à ce sujet, suffice de dire que les risques psychosociaux en cette période de mer** ne restent pas des risques.
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Avatar du membre
Miss souris
Messages : 2942
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 48

Re: Travail et confinement

Message par Miss souris »

Ah merde ... câlin de nounours.

Avatar du membre
O'Rêve
Messages : 1007
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 18:56
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Travail et confinement

Message par O'Rêve »

Je lis ton message ce matin. Petite pensée vers toi @blue hedgehog .

Avatar du membre
Judith
Messages : 1545
Enregistré le : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Travail et confinement

Message par Judith »

Oh, bon courage, j'espère que les choses vont s'arranger.

Avatar du membre
Holi
Messages : 1454
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 57

Re: Travail et confinement

Message par Holi »

la promiscuité en période de tension, c'est rajouter de l'huile sur le feu... :(
J'espère que vous allez trouver vos marques et que l'ambiance va s’apaiser...
Le Week-end arrive :)
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 741
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9456
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 39

Re: Travail et confinement

Message par blue hedgehog »

Merci pour votre soutient :favorite:
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

yokainoshima
Messages : 681
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2019 15:52
Profil : Bilan non concluant
Test : NON
Âge : 100

Re: Travail et confinement

Message par yokainoshima »

J'avais envie de faire un petit bilan à l'issue du confinement et de ce télétravail qui s'étire pour moi. Télétravailler avec un enfant dans une situation pleines d'incertitudes, ça a été super compliqué à gérer.

Maintenant que pti yoka a repris des activités en extérieur et qu'on s'est calé sur un rythme 8h30- 17h30 où il est au centre de loisirs ou ailleurs, un soir par semaine où il est même gardé jusqu'à 21h, j'apprécie le télétravail.
Ma boite a du s'adapter et surtout mettre en place des solutions de travail à distance que l'on réclamait depuis longtemps: CAO chez soi, réunion à distance et donc compte rendu de réunion obligatoire, organisation plus libre de ses journées de travail (moins de nécessité d'être réellement sur du 9h/18h) etc.
J'apprécie déjà tout simplement de suivre mon rythme actuel de veille/sommeil en me levant 1h plus tard qu'habituellement, de pouvoir faire ma conception à distance avec beaucoup moins d'interruption, d'avoir vu aussi les réunions devenir plus organisées et plus facilement interrompues en avance si l'agenda est déjà balayé. J'apprécie aussi de pouvoir beaucoup mieux gérer les journées de pêche où j'enchaine avec efficacité de la conception, de la rédaction, du transfert ou de la recherche d'infos et les journées où c'est plus compliqué, sur lesquelles je vais plutôt concentrer mon peu d'énergie ou de motivation à gérer le quotidien de la maison. En lissant sur la semaine, je constate beaucoup plus d'efficience et moins de stress.
Le fait d'être à distance me permet aussi de mieux gérer l'aspect émotionnel: je le fais à distance sans forcément que les collègues voient ce qui se passe. Ca a permis de désescalader 2 situations qui auraient probablement plus dérapées en présentiel.

J'espère arriver à péréniser le télétravail. Là où je m'interroge, c'est sur le nombre de jours / semaine. Dans l'idéal, je commence à pencher pour 2 jours, ou au moins 1 jour et 1 matinée.

Notre encadrement a été très impressionné sur le projet sur lequel j'interviens: malgré la situation, nous avons énormément avancé et même testé et prototypé. Il ne s'attendait pas du tout à cette efficacité et j'espère que l'on pourra s'appuyer dessus pour revoir notre organisation du temps de travail et du travail en présentiel.

Le déconfinement du travail n'est pas pour demain chez nous et ça m'arrange bien. Le retour en présentiel sera compliqué pour moi, je le sens bien. Le calme, la distance me conviennent.

Et vous, comment ça se passe?

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1850
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 37

Ancien Membre de l'équipe

Re: Travail et confinement

Message par Le Renard »

Prototypage mécanique ? C'est impressionnant, dans ces conditions.

Je travaille dans l'informatique, et depuis un peu moins de deux ans je suis en télétravail à temps plein, salarié d'une entreprise où ce statut plutôt figure d'exception culturelle (on doit être moins d'une dizaine, sur 200 employés).
J'ai un bureau dans la maison, une pièce à part, avec DEUX portes successives entre le séjour et le bureau, ce qui me donne un peu de préavis quand ma petite (2 ans et demi) vient faire irruption (en grandissant elle est de plus en plus efficace pour ouvrir vite les deux portes...).
La période de confinement aura eu un impact économique sur la boîte, mais pas tellement sur mes habitudes de travail quotidien.

Au niveau des gros bonnets, cette période aura permis un oeil nouveau sur le télétravail, une acceptation qu'on fonctionne même comme ça, et un accord d'entreprise est en cours de négociation sur le sujet. Le temps plein n'est pas au programme, mais le télétravail à temps partiel pour tout le monde semble bien sur la table. J'en suis content : ça me donnera un certain confort, de ne pas me voir dans la fragilité de ceux à qui on donne un traitement de faveur.

Personnellement, après deux ans à ce régime, j'ai trouvé moi aussi un gain en concentration suivie par rapport au boulot dans un bureau toujours agité. Je n'ai pas le sentiment d'avoir perdu en vie sociale, le boulot n'a jamais été mon pourvoyeur principal de vie sociale. Par contre, dans un métier où il faut continuellement tout réapprendre, j'ai le sentiment de ramer sur un thème que je qualifierais de "compétence culturelle diffuse". Les trucs qu'on sait parce qu'on entend deux personnes en parler à la table d'à côté. Les trucs qu'on sait parce que quelqu'un râle sans rien attendre, mais qu'un autre a déjà connu ça, et qu'on capte la réponse en passant. Ca c'est une perte qui est arrivée lentement. J'en ai parlé dans l'équipe, et avec mon manager. On n'a pas encore de bonnes idées.

Avatar du membre
Tamiri
Delta Force
Messages : 866
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 21:43
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=78&t=8830]Ah? Bon.[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 43

Re: Travail et confinement

Message par Tamiri »

J'avais répondu au sondage mais ne je n'avais jamais détaillé ici. En mars j'étais totalement en télétravail. À partir du 10 mai je suis resté·e principalement en télétravail, ne me déplaçant qu'une ou deux fois par semaine. Depuis la mi-juin est intervenue une réouverture partielle de notre service au public, et de ce fait l'équilibre a basculé vers un jour et demi ou deux jours de télétravail par semaine.

Pour ma part, après une période d'adaptation qui m'a semblé compliquée, assez rapidement j'ai très bien adopté le télétravail. Au tout début, l'auto-discipline était un objectif apparemment inaccessible, il faut dire que déjà à l'école je n'en avais absolument pas et que j'étais spécialiste du devoir pas rendu. Donc clairement, toute la première semaine, j'ai fait semblant de travailler.
Ensuite sont arrivés des objectifs quantifiables et situés dans le temps. Tout a alors commencé à se mettre en place, pour deux raisons en ce qui me concerne :
-d'abord, le poste que j'occupe ne m'intéresse pas énormément en tant que tel, mais j'apprécie mes collègues, et en particulier les chefs de pôle avec lesquels nous constituons l'équipe de direction, et la cheffe qui coordonne le tout et avec qui j'ai bon nombre de visions et de conceptions en commun. Tous ces gens ont le "feu sacré" donc même si ce n'est franchement plus mon cas, ne pas laisser tomber les copains est une motivation alternative.
-ensuite, sur l'un des principaux types de tâches que je suis susceptible d'effectuer en télétravail, à savoir les travaux rédactionnels, je suis plus rapide que ne l'imaginent mes collègues, ceci a son importance.

Donc, de manière tout à fait opportuniste, je profite de mon aisance rédactionnelle pour me ménager des journées très détendues.

Ensuite je fais quelque-chose qui n'est habituellement absolument pas recommandé sur le plan médical, à savoir : au lieu de faire des repas, je commence vers 9h un interminable brunch devant mon écran. Résultat, par rapport à une journée en présentiel, je me lève deux heures plus tard (je me réveille à l'heure habituelle mais je refais un petit somme). J'économise aussi le temps de trajet du soir que j'exploite aussi assez souvent pour me coucher plus tôt, bref, c'est le bonheur.

Quelque-part, et toujours dans un opportunisme qui heurtera peut-être, si je pouvais n'avoir plus que des tâches rédactionnelles, alors je crois que je pourrais faire du 100% télétravail en réalisant ce qu'on attend de moi tout en travaillant bien moins que 35h dans la semaine.

Et si même moi, j'ai fini par avoir envie de revoir du monde au bout d'un certain temps, il y a aussi un gros bénéfice pour moi à échapper, totalement ou partiellement, à nombre d'interactions relevant des conventions sociales.

Donc d'emblée, la pérennisation d'un télétravail partiel, même réduit à un ou deux jours, m'arrange bien, dans l'immédiat. Et bien que n'ayant pas trouvé pour l'instant d'idée qui ne relève pas de la prise de risque au plan professionnel ou financier, j'ai plus d'une fois éprouvé l'envie de basculer vers une activité qui se ferait majoritairement à domicile de manière permanente.

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 1464
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9657] un bout de moi [/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : bof
Âge : 42

Re: Travail et confinement

Message par Bulle d'o »

Le télétravail a disparu de nouveau de notre quotidien pour notre part, et j'en pleure. Je retrouve des interruptions incessantes de vie sociale, moins de concentration et plus de stress lié au déplacement.... Mais par contre, j'avais un furieux besoin de marcher, donc là, je re marche.

La bonne chose, c'est que l'employeur, à l'instar d'autres envisage enfin la possibilité d'un télétravail partiel. Si j'ai l'opportunité de m'en saisir je le ferais au maximum du temps.
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

Avatar du membre
Judith
Messages : 1545
Enregistré le : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Travail et confinement

Message par Judith »

Je suis toujours en télétravail intégral, mais je devrais reprendre une journée de cours en présentiel à la rentrée, si les conditions sanitaires le permettent.
Mon travail comporte trois volets, l'enseignement, l'administration et la recherche, et les choses ont été très différentes dans les trois cas :
- l'enseignement à distance, sans préparation et quasiment sans encadrement, a été très difficile : les séminaires et les cours à certains groupes motivés allaient encore, mais j'ai souvent fait cours "dans le vide", sans intervention aucune des étudiants, et j'ai eu beaucoup de mal à gérer des avalanches de mails pas toujours correctement motivés ni sereins de la part de jeunes déboussolés. Sans compter les difficultés à récupérer des travaux qui ont été beaucoup plus grandes que d'ordinaire.
-l'administratif, contre toute attente, s'est assez bien passé, mon département a géré les choses au mieux et avec beaucoup de professionnalisme.
- la recherche a été assez ralentie par les difficultés de l'enseignement mais en gros, je m'en suis sortie et je n'ai pas pris trop de retard. Les réunions de travail ont été bien calées et efficaces grâce à des collègues très motivés.

Pour ce qui est de l'organisation personnelle, j'ai beaucoup ramé les premiers temps, et il y a eu une période où j'ai carrément été débordée. Les choses se sont tassées ensuite, une fois que j'ai compris comment fonctionner efficacement sans m'épuiser, en tenant compte de mes besoins de repos et de mon rythme atypique.

Répondre