Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Pour regrouper les topics sur un sujet brûlant qui occupe l'actualité, en ce moment, le Coronavirus COVID-19
En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 13140
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par TourneLune »

Merci pour cet éclairage @Kurai , je pense que les informations que tu donnes sont précieuses.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 1449
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonjour-t7720.html]Un coup d'œil sous l'écorce[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Pascalita »

Merci pour ton post, Kurai, qui apporte un autre éclairage, pas seulement sur le personnage controversé du professeur Raoult mais aussi sur le milieu de la recherche et sur le besoin de garder un regard objectif et mesuré sur tout cela, et de prendre un peu de recul.

Avatar du membre
lady space
Messages : 2351
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 56

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par lady space »

Merci pour ce vidage de sac.

Je ne connais pas grand chose au monde de la recherche, mais tes deux derniers paragraphes me parlent plus particulièrement. Ceci d'autant plus que ces gens qui paniquent et dévalisent n'importe quoi m'obligent à sortir plus souvent de chez moi et de m'aventurer dans les supermarchés certes très silencieux mais néanmoins aux files d'attentes interminables aux caisses bien plus que ce que je voudrais faire.

C'est sûr qu'on est souvent dans l'émotion pure ces derniers temps et que vouloir garder son calme n'est plus spécialement à la mode - j'avoue que ce battage médiatique est en train de me fatiguer passablement moi aussi.

Tu pointes bien les limites de la société de consommation et du "tout et tout de suite", phénomène que nous tentons de freiner comme nous le pouvons sur ce forum d'ailleurs.

Honnêtement, j'ai un peu l'impression en ce moment d'être prise au milieu d'une horde de lemmings en furie, qui oscille dans tous les sens, et qui finira par me pousser par la falaise malgré tout ce que je m'efforce de faire pour ne pas être entraînée dans cette folie...
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 13140
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par TourneLune »

Bah faut vivre à la campagne, j'ai pas du tout ce sentiment ici. Pour l'instant on fait très peu de courses, on va au magasin de producteurs où les clients sont sensés. Il fait beau, on ralentit,et je me demande surtout comment je vais faire pour revenir travailler en vrai....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
lady space
Messages : 2351
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 56

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par lady space »

Je vis dans une petite ville de la campagne, notre magasin de producteur a été victime d'un pyromane l'année dernière et vient tout juste de rouvrir dans une structure modulaire où il sera difficile de respecter les distances, les AMAP n'ont pas la cote de mon côté de l'Alsace, ils viennent de décréter que les marchés de plein air doivent fermer (aucune idée si le nôtre peut bénéficier d'une dérogation préfectorale), les magasins bio se trouvent dans les zones commerciales des grandes villes autour de nous et il ne me reste plus que les supermarchés et hard discount de ma ville. Puis bon, faudra me montrer le magasin de producteur qui a des croquettes et du pâté pour chats... :huhu:

Et je ne te parle même pas de l'attente téléphonique des pharmacies en ligne allemandes pour que je puisse commander les produits naturels introuvables en France que je cherche régulièrement côté allemand normalement, ce que je ne peux plus faire à l'heure actuelle parce qu'on nous a fermé la frontière devant le nez avant même le confinement. Parce que, vous comprenez, il fallait empêcher les Français de dévaliser les commerces allemands (alors qu'ils n'avaient pas besoin des Français pour se taper dessus entre eux dans certaines régions pour des caddies remplis de farine). Seuls quelques frontaliers peuvent encore traverser pour aller bosser mais même eux n'ont plus le droit de faire leurs courses côté allemand. Par contre, les Allemands qui viennent faire leurs courses dans ma petite ville qui n'est pas tout près de la frontière mardi dernier, juste avant le confinement, ça c'était possible. :violent:

Voilà pour mon coup de gueule tout perso à moi :D

Ah oui, j'oubliais : je bosse en télétravail toute l'année et autant maintenant qu'avant - donc le beau temps me fait une belle jambe, je suis bloquée derrière cet écran à la noix, à traduire des inepties de marketing pour le commerce en ligne qui tourne à plein régime tant que tous les camionneurs ne sont pas à l'arrêt et plein de notes internes liées au coronavirus pour un pays voisin dont les habitants sont infoutus de communiquer entre eux.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 1317
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9657] un bout de moi [/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 41

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Bulle d'o »

lady space a écrit :
mar. 24 mars 2020 16:12
Merci pour ce vidage de sac.

Tu pointes bien les limites de la société de consommation et du "tout et tout de suite", phénomène que nous tentons de freiner comme nous le pouvons sur ce forum d'ailleurs.
Merci pour ce partage Kurai. Et je rejoins LadySpace quand elle écrit cela.

Si la suite pouvait infléchir cette tendance, je suis preneuse.
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 13140
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par TourneLune »

Effectivement je comprends.... Bon courage :hug: :hug:
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Holi
Messages : 1088
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Holi »

Merci pour toutes ces infos. Un éclairage compréhensible pour la béotienne que je suis.
Je ne me mêlerai donc pas de questions scientifiques ou médicales, ça n'est pas mon domaine, je n'y connais rien. Et c'est justement pourquoi la situation actuelle est très anxiogène pour moi.
Je vais donc te répondre sur l'autre partie de ton post.
Kurai a écrit :
mar. 24 mars 2020 14:09

Je voulais exposer un peu mon point de vue parce que je commence à saturer ces derniers jours ^^' J'ai beaucoup de mal à comprendre le spleen et le mal-être des gens en période de confinement - peut-être parce que je suis habitué à rester chez moi en permanence et d'être en retrait de la société, et que du coup c'est la présence de tout le monde chez moi qui me met ultra mal à l'aise, parce qu'on empiète dans mon monde - et je comprends de moins en moins les histoires de syndrome post-traumatique dont on commence à parler (sérieusement, je ne veux pas dire que c'est impossible, mais alors il faudrait requalifier les PTSD des personnes ayant subi des agressions, viols, guerre, etc. en quelque chose de différent, parce que je suis persuadé qu'on n'en est pas au même degré - mais c'est un ressenti et je ne suis pas psy). J'ai aussi du mal avec la multiplication des termes du type burn-out parental (je sais que ca existe, mais je pense que la multiplication des cas montre un vrai problème dans l'organisation familiale de nos sociétés, et je ne suis pas conservateur, loin de là). Ca fait que renforcer l'impression que je suis un extra-terrestre, malgré tout ce que je sais déjà sur moi et mes troubles.
Comme je le disais plus haut je suis stressée par la montée du covid 19, tout bêtement j'ai peur.
Parce que je ne suis pas à même, par moi même, d'avoir une juste idée du risque.
Parce que je fais partie des personnes à risque élevé en raison d'un traitement immunosuppresseur pour une maladie auto-immune.
Parce que j'ai des idées terribles sur ce qui pourrait m'arriver si j'étais contaminée, je pense à mon fils par exemple....
Et donc je reste bien sagement confinée, le plus loin possible du risque.
Mais justement j'aurais bien besoin de sortir et de penser à autre chose. J'aimerais pouvoir inviter les potes pour un BBQ et passer une soirée cool etc... Alors oui le confinement me pèse et je le dis.
Ceci étant, j'ai la chance d'avoir une maison assez grande où on n'est pas les uns sur les autres et un jardin pour profiter du soleil.
Mais je connais des gens qui s'entassent à 4 ou 5 dans de petits appartements, où il n'y a pas de place pour s'isoler, où les enfants ne tiennent plus en place et là le confinement c'est vraiment difficile. Surtout si un ou les 2 parents doivent gérer un télétravail en plus de l'école à la maison au milieu des cris et de l'énervement général.
Je pense aussi aux couples dont l'un des deux est maltraitant pour l'autre et à la prison que doit alors représenter le confinement...
Bref, je ne connais pas tes conditions de vie, mais il ne me parait pas difficile d'envisager, à quel point le fait de vivre en vase clos peut vite devenir très lourd dans un certain nombre de situations.
Kurai a écrit :
mar. 24 mars 2020 14:09

Bref, tout ça pour dire que j'en ai assez des réactions extrêmes que je vois en permanence depuis que cette histoire de virus a commencé et j'aimerai retrouvé un semblant de personnes raisonnables, et j'ai l'impression que plus le temps avance, plus c'est difficile d'en trouver. Et je pense que cette situation est typique de la société actuelle: on est trop habitué à avoir tout tout de suite et hyper facilement, alors dès qu'on a une petite difficulté, on en fait tout un drame.
Un virus qui sème la mort sur son passage et qui désorganise nos sociétés actuelles, ne me semble pas être une petite difficulté.
Je ne discuterai pas du bien fondé de réorganiser notre société, mais l'espèce de chaos ambiant et le risque majeur pour tout un chacun, on ne peut pas le prendre à la légère.
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 13140
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par TourneLune »

Pour ma part je comprends très bien ce que dit Kurai. Par rapport à d'autres périodes de l'histoire, on ne peut pas dire qu'il "sème" la mort sur son passage, c'est surtout que nous n'acceptons pas la mort (et nous avons bien raison, dans la mesure où nous avons les moyens de les éviter).
Ca ne remet pas en cause le caractère anxiogène de la situation, le ressenti qui peut exister chez tout un chacun. Mais je crois aussi que sans nier l'ampleur de cette anxiété, qui est très certainement proportionnelle à tout ce que nous avons à perdre, on peut aussi se rendre compte que ça reste quelque chose sur lequel on peut travailler et tenter d'avoir une prise. Il ne s'agit pas de culpabiliser ceux qui sont anxieux. Juste que dans un autre contexte, il suffit de se plonger dans l'histoire pour en trouver tout un tas des plus glauques, auraient-ils été moins anxieux?
Et se rendre compte que dans notre malheur, ça aurait pu être tellement pire...

Quand l'angoisse devient trop forte, le danger est difficile à distancier. Mais avant qu'on en arrive là, on peut quand même, dans bien des cas, essayer de calmer les esprits en prenant un peu de recul sur le danger réel, physique et concret de la situation, qui lui n'est pas distanciable.
Nous sommes au chaud chez nous avec internet, nous avons à manger, le sol n'est pas encore jonché de cadavre et il ne le sera probablement pas. La plupart des services vitaux fonctionnent, les gens qui continuent à bosser parce que nous en avons besoin au quotidien sont toujours là, l'approvisionnement pour ce qui est vital au quotidien fonctionne, nos réseaux fonctionnent. C'est pas ce qu'on a l'habitude de connaitre, mais on est loin du chaos.
Ce qui est difficile c'est d'accepter l'incertitude dans un monde où on pense tout contrôler. Et ça, c'est quelque chose qu'il est possible de changer. C'est difficile, et il ne faut pas s'en vouloir de ne pas y arriver. Mais quand même, par rapport à bien des situations dans le monde et dans l'histoire, il faut garder à l'esprit que nous sommes encore dans "des problèmes de riches" et que notre monde fonctionne encore. On verra bien si c'est vraiment le chaos ou si les gens arrivent à continuer de s'organiser. Globalement, dans l'immense majorité, ils coopèrent et ça continue.
Ca veut pas dire culpabiliser si on arrive pas à prendre le recul, si on panique, si on est débordé par l'anxiété. Ca veut dire prendre le recul quand on est en mesure de le faire, calmer l'anxiété avant qu'elle ne nous déborde de façon irrationnelle (mais réelle) .
Et on est pas tous armé pareil pour ça, on a pas tous la même pratique, il faut l'accepter, l'accepter de nos proches, et faire au mieux.

Il y a des études sur les effets du confinement, des émissions de télé-réalité aussi... On peut pas dire que ce soit sans impact quand même mais là encore, c'est parce que nous ne sommes pas si en danger que ça au niveau vital qu'on se pose ce genre de questions. Ca ne veut pas dire qu'elles n'ont pas lieu d'être.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Holi
Messages : 1088
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Holi »

Bien sur que ça pourrait être pire, bien pire, et j'ai conscience que beaucoup n'ont pas au quotidien ce que j'ai aujourd'hui dans un moment un peu difficile. Je me considère comme chanceuse.
Mais si j'ai des craintes, essentiellement dues à mon état de santé, je ne pense pas qu'à moi.
La famille de mon mari est originaire du nord de l'Italie et donc il suit les infos, sur les 3 derniers jours il y a eu près de 2000 morts, dans des conditions très dures tant pour les malades que pour les familles.
Certes les cadavres ne jonchent pas les rues, mais...
Et j'ai aussi des nouvelles d'amis pour qui faire les courses est devenu vraiment compliqué...
Des coins ou la poste, les livraisons diverses ne fonctionnent plus...
Des parents normalement bienveillants qui pètent les plombs
Etc...
Alors OK ça n'est pas la fin du monde, et oui ce sont des problèmes de riches, mais tout ça me touche.
Tu as raison il vaut mieux ne pas se laisser déborder par l'anxiété, et raison garder, voire laisser pointer une pincée d'optimisme.
Pour autant faire l'autruche ne sert pas à grand chose, et si j'évite l'ensemble des news anxiogènes, j'ai quand même l'impression que le danger est à ma porte... Et j'espère qu'aucun des gens que j'aime ne le vivra trop mal, sans penser à pire.

EDIT En réfléchissant à tout ça je me dit qu'il y a 20 ans, plus jeune, sans problème de santé, et sans enfant, j'aurais sans doute pris la situation autrement, avec moins de stress sans doute. Comme quoi le temps n'amène pas forcément au détachement :clin:
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

Avatar du membre
Cyrielle
Messages : 1191
Enregistré le : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/place-t4018.html][size=80][i]En construction...[/i][/size][/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 48

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Cyrielle »

Bonjour,
je vous lis avec intérêt.

Le confinement en lui-même est très difficile à supporter pour tous, et pour beaucoup de raisons différentes que Holi a bien décrites.
Plus largement, l'anxiété de certains, qu'elle soit rationnelle ou pas, quelle que soit son intensité, est un fait que nous devons prendre en compte. Et que nous devrons aussi prendre en compte, après. Car le syndrome de stress post-traumatique dont parle Kurai dépend entièrement de la façon dont chacun vit les évènements graves (y compris les viols et les massacres), et je crois que en effet certains pourront en souffrir après le confinement.

C'est facile pour moi : je suis seule (avec un chat, mais j'ai pris mes dispositions), solitaire, je n'ai pas peur de la mort ; je suis bien placée pour connaitre la maladie et ses modes de transmission, je peux juger objectivement du risque. Et en plus je peux continuer à bosser (dans des conditions presque meilleures que d'habitude : on a du fric et du renfort, et pas encore de manque de matériel car l'épidémie est juste en train de s'intensifier ici. Je m'attends au pire pour les semaines à venir, notamment à gérer beaucoup de décès…) et on m'encense. What else ? :clin:.

Alors je compatis vraiment à vos difficultés à tous.
Mais, vraiment, le confinement est capital et on a besoin de la force de chacun.
Alors TENEZ BON !

Voici un outil de gestion du stress, assez classique. Moi ça m'aide pas du tout^^, mais à vous de voir !? Je rappelle aussi que la maladie est sans gravité voire asymptomatique dans plus de 8 cas sur 10...https://www.collegeahuntsic.qc.ca/notre ... HX1VjwDazg

Image
Dernière édition par 3 le TourneLune ; édité 0 fois
Raison : Rajout de l'image
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

En ligne
Avatar du membre
Miss souris
Messages : 2580
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 48

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Miss souris »

Super, Cyrielle, toutes mes peurs réunies sur un seul graphique ! :rofl:
Et je contrôle rien :rofl:
C'est sûr que ça va beaucoup mieux. :lol:
Je comprends pourquoi tu disais que ça ne t'aide pas ... ;)

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 1317
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9657] un bout de moi [/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 41

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Bulle d'o »

J'avoue ne pas être stressée du tout, ce qui fait que je m'autorise à arrêter de fumer :).

Mon stress, je le vis ailleurs habituellement,et là, étonnamment, je découvre le répit et la certitude, que je devrais quitter la région parisienne pour une région, un tout petit peu moins encaissée.

Mais je me dis qu'il est intéressant aussi de partager une partie de réalité :

La pollution baisse considérablement sur la capitale car les voitures circulent bien moins. Les enfants acceptent d'être sages car ils ont une certaine habitude, de par la vie que l'on mène, à être cadré dans des petits espaces. Notre appartement n'a pas un espace pour chacun donc, plus qu'à l'accoutumé, nous alternons les espaces, fermons les rideaux pour une séparation visuelle parfois, respectons de ne pas envahir l'autre. Chuchotons même. Nous avons la chance d'avoir un jardin de bas d'immeuble que nous avons aménagé, pour nous mais aussi les voisins. Mais comme 1/3 est parti et que nous sommes presque les seuls à aimer ce lieu, nous n'y croisons personne depuis plus d'une semaine. Nous nous y posons donc. Plantons, dorlotons de jeunes plants. Nous avons recueilli des graines (oeillets d'inde) pour donner par boite à lettre interposée, de quoi planter des fleurs à un voisin inconnu d'un immeuble en face. Cela car comme nous accrochions ensemble nos lessives aux fenêtres, nous avons parlé et nous étions désolés de ne plus pouvoir rien planter, les jardineries ayant fermé. Alors, on a partagé. Tout ça à un bon 4 mètres d'écart. Nous marchons notre heure par jour, en mettant des masques, principalement pour protéger les autres car nous ne risquons en soi, vu nos conditions, pas grand chose. Voire ils seraient utiles que, nous, nous attrapions le COVID 19, pour devenir immunisés et participer de cette immunité collective qui tasserait le virus, j'imagine. Mais ne sachant pas avec certitude ce que nous générons, nous portons ces masques, pour les autres. Du coup, sur l'initiative de "Resist'art", nous les avons tuné et les gens nous ont souris dans la rue. Nous ne pouvons pas ne pas croiser de gens, nous sommes trop nombreux dans ce gros cluster qu'est Paris. Nous nous éloignons tous dans une danse spontanée les uns des autres quand nous nous croisons et gardons quelques habitudes. Pour exemple, nous nous sourions les uns les autres quand nous nous voyons attendre patiemment que la personne sorte du café diminué, pour soi aussi, entrer et demander ce fameux "café à emporter" très parisien. Les commerçants sont restés ouverts pour les produits de bouches et nombre sont ceux qui ont créé une bulle plastique de protection pour éviter les sur-contaminations. Les boulangères continuent de sourire et de servir leurs pains. Nous emportons notre petite bouteille savon/alcool pour nous laver les mains au cours de la ballade. Nous apprenons aussi. Tout fait enseignement car en vie d'adaptation, tout est un apprentissage. Nous découvrons donc notre quartier, sa flore, sa faune. Et oui, notre regard change car NOUS AVONS LE TEMPS. Nous rions, nous chantons, nous jouons beaucoup avec le chien qui s'étonne de nous avoir ici H24 et qui profite de câlins inespérés, lui, d'habitude plutôt seul. Seul le chat n'a pas modifié sa vie. Quand j'appelle les deux copines, à plus d'un km donc non visibles jusqu'à nouvel ordre, elles se dépatouillent en faisant la même chose et disent également apprécier. Car c'est le moment qui nous manquait : parler profondément des choses avec nos enfants, parler de soi, de souhaits, de futurs aussi, débattre, échanger, et effectivement échanger à distance via tous ces réseaux sociaux. On commence à voir fleurir des comportements nouveaux, moins égocentrés et d'autres plus égocentrés mais aussi plus à la marge.... La vie nous sature mais peut-être, nous même, désaturons en fait, en contexte. Après, à quel point avions nous coutume de nous stresser par "courses à la réussite", ici, dans cette ville-capitale, cette région qui s'enclave toute seule de discours auto-suffisants. Là, nous retrouvons, étonnamment, et je ne suis pas la seule vraisemblablement, un peu de réalité, imposée par quelque chose de plus grand, plus abstrait, plus incertain, que notre vie faite de superficialité. Nous sommes imposés de devenir créatif pour de pas sombrer dans une sinistrose car.... nous sommes trop nombreux pour ignorer que certains mourront car nous n'aurons pas réussi à arriver au risque 0.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Bulle d'o pour son message :
Nelle
Classement : 1%
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

En ligne
Avatar du membre
Miss souris
Messages : 2580
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 48

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Miss souris »

Il est beau, ton texte, Bulle. Beaucoup plus apaisé que ma course ...(mais je n'ai pas encore réussi à trouver un rythme de télétravail qui ne soit pas abrutissant. Ce serait mon prochain objectif ...)

En ligne
Avatar du membre
yokainoshima
Messages : 445
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2019 15:52
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par yokainoshima »

Merci @Cyrielle. Je suis une angoissée chronique :). J'aime beaucoup le lien que tu partages en fin de post.

Dans la peau d'une angoissée, le confinement a débuté par cette explosion d'angoisses qui te défonce tes nuits, coupe ton appétit.

J'ai la chance d'avoir la possibilité de venir ici, de me connaître aussi et ... d'avoir des anxiolytiques dans mon armoire. Oui, je bouffe parfois des médocs pour mes angoisses. J'ai appris à lâcher prise là dessus, à ne plus en avoir honte, à accepter qu'ils ont le mérite de m'aider à retrouver mon cerveau plus vite. Y a des gros, des moches, des cons, des angoissés, moi j'ai la totale :D!

Après quelques jours, on a trouvé notre routine avec mon fils, beaucoup plus paisible que notre quotidien. On bosse, chacun à notre niveau, mais surtout on passe du temps ensemble, sans horloge, à suivre le rythme qui nous convient. Et moi qui angoissait d'être sans espace de solitude, de bulle, eh bien il se met en place tout seul. Cet aprem, mon fils est allé de lui même se coucher, il était fatigué. Tous les 2 on a le temps, de bricoler, buller, jouer, rigoler, chanter, cuisiner, chahuter.

J'aime ce temps, celui qui file trop vite entre nos doigts, j'aime cette distance sociale avec des liens qui sont là, mais sans tout ce tralala d'obligations et de conventions qui m'usent.

Certains de mes choix se trouvent consolidé par ce confinement: la maison, le jardin mais aussi la grande autonomie éducative que j'ai adopté avec mon fils. Je ne suis pas une "cool". Pourtant je pense qu'en guidant de loin un enfant, même jeune, il peut faire plein de choses, utiliser des tas d'outils et tout ça sans se blesser.

Je suis effarée mais pas surprise, par pas mal de comportements égoistes, l'imbécilité qui surgit au détour d'un post fb.

J'ai découvert aussi des choses sur moi: je suis capable de gérer mon fils dans la durée H24, sans éclats, je suis beaucoup plus concentrée lors d'un exposé si je suis dehors en train de jardiner en même temps, le support visuel à tendance à me déconcentrer (là j'ai un truc à creuser que j'ai pas compris), je vis seule mais je ne suis pas seule ^^...

Avatar du membre
O'Rêve
Messages : 785
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 18:56
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par O'Rêve »

Un magasin bio où je voulais faire mes courses ce matin obligeait tous les clients à mettre des gants jetables (gants déposés à l'entrée du magasin). J'expliquais mon désaccord avec le caractère obligatoire, en mentionnant que le fait de se laver les mains régulièrement protège mieux contre le coronavirus que le port de gants (sentiment de sécurité faussé car risque de moins se laver les mains, car qui sait vraiment retirer ses gants convenablement,+ incohérence de tous ceux qui téléphonent avec leurs gants...). Je suis repartie sans y faire mes courses, car je n'étais pas disposée à répondre au caractère obligatoire de mettre les gants jetables.
J'ai été choquée par les directives des responsables de ce magasin : port de gants jetables obligatoires pour tous les clients. Où est la démarche bio du magasin, en sachant que les autres magasins non bio ne mettent pas en place une telle mesure? Et en contradiction avec ce qui est finalement recommandé : lavage de mains plus important que les gants; quel est ce climat de méfiance vis à vis de l'ensemble des clients "on ne peut pas vérifier que tous les clients se sont bien lavés les mains?" dixit une employée du magasin.
Et par ailleurs pas de quoi se laver les mains (ni savon, ni gel), et aucun masque tissus fournis par les responsables à leurs salariés qui travaillent dans le magasin ...
C'est moi qui ait les nerfs à vif en ce moment ou y'a un truc qui tourne pas complètement rond?

En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 13140
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par TourneLune »

Si, c'est complètement incohérent. Sans doute pas grave mais un peu con.... Et ça empêche pas de cracher dans ses gants ou mettre son doigt dans son nez pi toucher partout... Clair qu'ils auraient mieux fait de vendre des masques en tissus à 25E pièce ^^
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

En ligne
Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 1088
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pataboul-t5762.html]ici[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Pataboul »

C'est con mais c'est normal. C'est nouveau pour tout le monde ces mesures de protection, c'est normal que ça cafouille au début. D'après le gouvernement, dire des conneries aux gens est la façon la plus efficace pour leur apprendre à ne pas répandre le virus. On ne peut en vouloir à persone de se comporter comme un con quand c'est ce que le gouvernement attend ouvertement de lui.

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 457
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par wallcreeper »

Bien désolé de cette mésaventure pour toi @0'Rêve, la Biocoop de mon coin que je fréquentais pour la première lors de ma dernière virée à la "civilisation" avait mis à disposition à l'entrée un distributeur de gel incitant seulement les gens à se nettoyer les mains à l'entrée, ce que je n'ai pas fait m'étant lavé les mains au savon à la fin du marché. Le comportement des gens était intéressant à observer, de même qu'au supermarché juste avant, avec des mains gantées empressées d'attraper les produits pour les sentir à pleines narines, ces gens masqués surpris à converser et se taper sur l'épaule, les téléphones pour appeler ("oui mais c'est lequel que tu prends d'habitude") ou smser... Oui il y a encore une large marge de progrès et la pédagogie (non la démagogie en effet Pata) permet de faire progresser les changements de comportement.
Mes marchés sont annulés de mon côté, pas de dérogations accordées pour les espaces de plein air que je fréquente depuis des années pour des critères arbitraires. En effet, selon les termes de la préfecture, la présence de commerces alimentaires sur les communes concernées justifient ce refus alors que dans le même temps les marchés les plus importants des agglomérations environnantes :nesaitpas: . Selon le témoignage recueilli auprès des caissières de la supérette locale, c'est la folie tous les matins et le désert ensuite, avec la tentation parfois de fermer le magasin pour lisser le flot de clients alors que sur les derniers marchés effectués, la clientèle avait d'emblée adopté une attitude responsable.
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
O'Rêve
Messages : 785
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 18:56
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par O'Rêve »

Bien désolée aussi de lire que les marchés sont annulés de ton coté. Tu as d'autres possibilités/circuits pour vendre tes produits?

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 457
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par wallcreeper »

@O'Rêve merci, cela commence à s'organiser et cette pause de vente est en fait bénéfique pour pouvoir mieux se consacrer à la suite de la saison, quand les cages s'ouvriront et que les fauves seront lachés, frustrés de ces semaines de captivité... Ce d'autant plus que les petites mains bénévoles essentielles encore à cette saison ne peuvent se déplacer jusqu'à la ferme.
Quelques nouvelles des marchés quand même, car il y a du neuf à ce propos ! Le marché du samedi s'est vu refuser sa dérogation par le préfet, arguant le fait que des commerces de proximité existent sur la commune (supérette avec quelques produits frais, le bio y est réduit à peau de chagrin, boucher, boulanger). Il est vrai que les bourgades ayant obtenu la dérogation dès le départ manquent cruellement de ce type de services, pour des communes de plus de 30000 habitants...
Le marché du mercredi réouvre ce mercredi, ayant obtenu pour sa part le précieux césame. Ouf, les habitants étaient tellement en sursis, la "supérette"-city est à 200 mètres de la place. Pour y participer, des prérogatives ont été transmises par les services de la préfecture afin d'éviter toute contamination dans ce lieu de débauche commerciale où les clients se ruent sur étals et produits sans discernement ni précaution de distance, se bousculant, s'invectivant voire luttant pour obtenir les produits de producteurs locaux...

Je vous partage quelques éléments de ce beau document :
"Organisation de l'étal de vente : Installez un panneau avec toutes les informations utiles au client :
- rappel des consignes ne pas se servir, pas touche aux produits, préparer l'appoint, patience et civilité (prévoir un format A2 recto verso sinon ça ne rentre pas tout)
- expliquez l'organisation : du service, de la file d'attente, du choix des marchandises, du paiement, retrait des marchandises
- précisez le cas échéant la disponibilité des produits ou la possibilité de passer commandes par téléphone pour limiter l'attente
- matérialisez au sol ou par tout autre moyen la mesure d'1 mètre (ou 1.5 mètre selon le marché) minimum de distanciation sociale (j'imagine ma collègue volaillère lancer ses poulets au client tel une touche au rugby...)

Protéger les produits :
- protégez tous les produits mis à la vente des consommateurs. Installer des vitrines ou des protections transparentes afin d'éviter qu'ils puissent tousser, postillonner dessus ou les toucher (heureusement mes produits sont bons, ils ne crachent pas dessus)
- nettoyez régulièrement ces protections
- pour les étals de fruits et légumes, il est préférable que le vendeur serve le client, sinon mettre des gants à usage unique à la disposition des clients
- pour éviter les contaminations croisées, séparer les produits de natures différentes de façon à prévenir les contacts directs entre les aliments (qu'on touche successivement...)
- plus que jamais limitez les contacts avec les produits en utilisant notamment des pinces dès que possible

Hygiène du personnel qui manipule les denrées :
- tenue professionnelle : le vendeur doit revêtir une tenue propre réservée à cette activité (zut, moi qui vais toujours au marché sapé en habits de travail au champs...)
- lavez vous les mains régulièrement avec du savon ou du gel hydro alcoolique (qui reste introuvable). Profitez des temps calmes pour approfondir ce nettoyage. Si pas d'arrivée d'eau, prévoir un jerrican. Essuyez vous les mains avec du PAPIER JETABLE et prévoir une poubelle à pédale ou automatique spécifique (ils ne précisent pas si le jerrican est à pédale ou automatique)"

Je vous passe la gestion du paiement où le client doit faire panier avec sa petite monnaie dans une petite corbeille qu'on doit désinfecter, pas les pièces et billets non, mais la corbeille, ainsi que les billets et chèques qui doivent être déposés de loin sous forme d'avions en papier...

Un ton volontairement sarcastique motivé par mes passages en supermarché récemment et l'observation du comportement des clients. Je remercie sincèrement le préfet de nous faire la fleur de ré-ouvrir le marché dans ces conditions... Pour ma part, je n'irai pas pendant 2 ou 3 semaines et vais privilégier la vente à la ferme et les livraisons éventuelles. J'ai commandé un scaphandrier au cas où les pistes de recherche sur une transmission par l'air se confirment, je pourrais alors refaire des marchés de "plein air"...
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 13140
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par TourneLune »


Beaucoup de petites choses importantes et de remises en perspective en 5 minutes....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Cyrielle
Messages : 1191
Enregistré le : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/place-t4018.html][size=80][i]En construction...[/i][/size][/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 48

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Cyrielle »

Avertissement : [MODE complotisme et deuxième degré ON/]
Vous croyez qu'ils ont annoncé la date de fin du confinement pour que le gogo de base fasse n'importe quoi dès aujourd'hui, puisque "bon, dans un mois ou maintenant, c'est pareil, hein : les chiffres baissent tout' façon" ?
Comme ça, le 11 mai (ou vraisemblablement plutôt dans une quinzaine de jours quand la courbe repartira à la hausse), "ils" pourront dire qu'ils prolongent le confinement, mais que c'est entièrement de la faute du petit peuple indiscipliné, et que du coup ils renforcent aussi les privations de liberté. [\]
Ce délire était le coup de gueule d'une soignante confinée en manque de sauna, qui a fait demi-tour en tentant sa sortie mensuelle pour aller faire ses p. de courses, parce que les parkings étaient pleins dans trois hypermarchés. :tronco:
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Avatar du membre
Swinn
Messages : 1154
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par Swinn »

Avertissement : [MODE complotisme et troisième degré ON/]
Ils ont annoncé le déconfinement pour le 11 mai, dont la date sera reportée essentiellement pour se donner du temps pour réfléchir au déconfinement, dont personne n'a la moindre idée de comment cela va se passer.
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

dani
Messages : 1060
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Coronavirus Covid-19 / Discussion générale

Message par dani »

Un point de vue qui peut paraître choquant .. je ne le mets pas par provocation, mais le discours se tient :

André Comte-Sponville: «Laissez-nous mourir comme nous voulons!»

"C’est une opinion qui contraste dans la symphonie actuelle autour du coronavirus et du confinement. André Comte-Sponville, philosophe français, déplore qu’on sacrifie les jeunes au détriment des personnes âgées, la liberté sur l’autel de la santé. Et il interroge notre rapport à la mort"

Et j'avoue, que du haut de mes 55 ans bientôt, je le rejoins. Je n'ai pas envie que les jeunes se sacrifient encore plus, il faut assumer que la mort fasse partie de la vie, s'y préparer, car de toute façon, qu'on l'accepte ou non, on va y passer un jour. Autant l'accepter et Vivre en attendant qu'elle survienne. Quand je vois ma mère de 82 ans terrorisée par ce virus, ça me questionne un peu ... probablement que dans sa situation je ne ferais pas mieux, mais ça a le mérite de me faire réfléchir..

https://www.letemps.ch/societe/andre-co ... ir-voulons

Et ici il aussi sur France Inter, les textes se complètent https://www.franceinter.fr/idees/le-cou ... zU0H94Qa4U
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur dani pour son message :
Gail
Classement : 1%
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Répondre