Téléphoner à un proche, et ?

Répondre
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Douteur
Messages : 576
Inscription : mer. 13 oct. 2021 14:25
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS

Téléphoner à un proche, et ?

Message par Douteur »

Aujourd'hui je suis d'humeur badine et guillerette... :)

Une bonne occasion de poser encore une question à la con.

En guise d'introduction je vous propose une petite conversation récurrente avec ma compagne.

Ma compagne: Tu t'es couché tard, non?
Bibi: oui.
MC: A quelle heure?
Bibi: Je ne sais plus, vers six heures.
MC: Mais qu'est que tu as fais jusqu'à six heures?
Bibi: Ben j'étais au téléphone avec G.
MC: Ha cool!!! comment il va?
Bibi: :think: ben :nesaitpas: je n'en sais rien :worried:
MC: Mais vous avez parlé de quoi?
Bibi: Ben on a surtout parlé de câbles hifi, de musique, de politique, de nature, de bières, de philo, d'enceintes hifi, de intel et intel, mais aussi de champignons et de psychologie mais aussi de cinéma et d'histoire et de photographie et... et... et puis de et encore et encore...
MC: Mais tu es resté combien de temps au téléphone?
Bibi: ben je sais pas, attends, je regarde... cinq heures et quarante trois minutes 8o
MC: et tu ne sais pas comment il va?
Bibi: ben non j'ai pas eu le temps de lui demander :wait:

Bref, j'imagine que vous avez saisi l'idée, je me demandais, si vous aussi, il vous arrive d'être au téléphone avec "un très proche", partir dans tous les sens, passer un super moment et finalement vous rendre compte que vous avez parlez passionnément de tout et de rien sans prendre de réelles nouvelles de la personne, ni en donner?

Ne serait-ce pas cela au final un vrai et indéfectible lien avec une personne chère, simplement s'oublier et être capable de dépasser ses soucis, et partager une discussion géniale sur tout et rien?

Du coup j'ai une grosse pensée pour @nemo L'ami que je mentionne dans ce message est parti loin, loin, loin, il y a déjà plus de vingt ans, et pourtant il est toujours présent... Je sais que c'est difficile, j'ai plein d'autres amis partis également...
Dis toi qu'à partir d'un moment, avec les amis, tout dépend de la taille du A de ami, l'espace temps et distance ne compte plus...
C'est aussi la distance et le temps qui te permettent de mesurer la taille du A.
Et puis, si les conjoints sont open, c'est sympa aussi d'avoir des points de chute à plein d'endroits, et d'être reçu chez l'habitant.

Bon désolé @Douteur pour le HS :huhu:

Répondre