Nous sommes le Lun 16 Jan 2017 16:00


tatouages

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!

Modérateur: W4x

Re: tatouages

Messagepar Rhonin.k » Ven 1 Aoû 2014 14:51

Salut les durs, salut les tatoués...

Ça fait longtemps que je rode autour de ce topic, mais j'avais jusqu'ici des choses plus importantes à gérer... Et puis le tattoo n'est plus quelque chose qui m'intrigue depuis longtemps... Car le tattoo et moi, c'est une grande histoire qui remonte à mes 15 ans déjà, lorsque je trainais mes basks chez les piqueurs de ma ville, la tête penchée sur les planches de flashes, l'oreille aux aguets de " l'abeille " du dermo et les narines emplies du parfum doux-amer de l'hexanios.

Aujourd'hui la ville a changé et les vieux piqueurs sont tous partis, laissant leur place à d'autres plus jeunes et ayant, dès le départ, des parcours plus à cheval sur les arts graphiques. Tatoueur, je l'ai été aussi un peu, mais pas longtemps, car le climat à l'époque était salement ambiguë et délétère. J'ai donc fini par changer de profession bien malgré moi, quittant le studio qui m'avait accueilli pour devenir un " compteur d'ampoules* " parmi tant d'autres. ( Message privé : Ha, si tu savais Hoppy à quel pont je peux comprendre ta chance... Pas de jalousie, non, surtout de l'admiration pour ta réussite, ma belle... )

Par comparaison avec certains de mes copains, je porte en fait peu de tatouages. Un grand placard dans le dos et un plus petit sur la poitrine. Mais par contre, ils sont tous deux le fruit de ma création et donc, par conséquent, colle à ma peau aussi fort qu'à mon âme.

Vous les décrire serait fastidieux tant les symboliques sont abstraites. De plus, je suis peu porté sur l'exhibitionnisme, et donc très peu de personne ont eu en définitive l'occasion de voir mes marques tribales. :tmi:

A l'inverse par contre, j'ai l'occasion souvent de voir les corps partiellement dénudés des autres, puisque notamment, à travers mon étrange métier de comptable, je continue de concevoir pour le plaisir des maquettes papier à destination de devenir des tatouages un jour ou l'autre. Ainsi, certains membres de ma famille portent ma griffe, tout comme certaines amitiés de longue date qui me font l'honneur de solliciter mon trait pour en garder une trace à vie.

Mon grand dada concerne le tatouage polynésien traditionnel. D'ailleurs, je devrais plutôt dire les tatouages polynésiens, car entre le marquisien, le maori et le pasquouan ( pour ne citer que ces trois là ) il y a des subtilités qui font souvent toute une différence. Toutefois, cela ne m’empêche pas de toucher à d'autres genres très variés qui vont du old school à des motifs bien plus contemporains.

Des tatouages, j'en porterais surement d'autres à l'avenir. Tout se conciliera avec le rythme de la vie quand le temps viendra. Et puis de toute façon, c'est bien connu, quand on a gouté à l'encre une fois, on y revient toujours... ;)

Ce forum demande à ce que vous soyez inscrit et connecté pour voir ce message




* Mon métier actuel consiste vraiment à compter les ampoules. Autant dire que ce n'est pas un métier... :-| Je suis donc parfaitement à l'image de tant de personnes qui exercent une profession vide de sens. Snif... :'(
Avatar de l’utilisateur
Rhonin.k
 
Messages: 546
Images: 0
Âge: 41
Enregistré le: Sam 18 Jan 2014 13:45
Localisation: On highway 666
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: tatouages

Messagepar pEJipE » Dim 3 Aoû 2014 18:49

J'ai mis la première main à mon projet jeudi !

Sachant que j'ai décidé d'une implantation de mon tatouage sur les cotes flottantes (endroit bien douloureux apparemment ! mais c'est là que je le sens), nous avions décidé avec le tatoueur de pas dépasser 2 heures :D
En vrai j'ai tenu 45 minutes :D
Après deux presque "pertes de connaissance", il a jeté l'éponge ayant finis le contour.

Disons que je ne m'attendais pas à souffrir autant... Lui non plus d'ailleurs.
Alors voici quand même l'étape 1 :

ImageStage1 by pEJipE, on Flickr

Au final je suis très content de cette première étape...
Et je ne flippe même pas pour le remplissage en plusieurs étapes et probablement avec de l'Elma pour les parties les plus douloureuses - entre les cotes et le bas du dos, il y a un monde en terme de sensation et de douleur.
Je dois être maso... :rock:
"Le sens de la vie en est l'essence"
Avatar de l’utilisateur
pEJipE
 
Messages: 84
Âge: 44
Enregistré le: Lun 26 Mai 2014 21:19
Localisation: Paris 18
Présentation: presentations/quand-pas-que-aime-faut-aimer-que-t5046.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar lizybennet » Dim 3 Aoû 2014 19:00

C'est très beau ! :-)
Hâte que tu nous le montre fini ;)
The meaning of life is to give life a meaning.
Avatar de l’utilisateur
lizybennet
 
Messages: 73
Âge: 37
Enregistré le: Jeu 20 Fév 2014 13:31
Localisation: La Bretagne !!
Présentation: presentations/gloubiboulga-dans-tete-t4646.html
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: tatouages

Messagepar Rhonin.k » Lun 4 Aoû 2014 12:29

Hello PejIPe :hai:

Image

En visionnant la photo en haute résolution, j'ai remarqué qu'effectivement ton tatoueur en a un peu bavé pour produire un tracé linéaire. Il y a même des endroits où le trait est épaissi... Cela n'a pas du être une partie de plaisir pour lui comme pour toi... :whew:

Sachant que l'usage des peignes de remplissage n'est quand même pas aussi éprouvant que l'aiguille de traçage mais que cela implique souvent une " brulure plus longue " pour remplir l'intervalle sous l'épiderme de manière homogène, je t'invite dès à présent à négocier avec ton tatoueur l'usage d'un anesthésiant local telle que la lidocaïne pour supporter la séance jusqu'à son terme. Car, autant le tracé peut subir quelques modifications durant son placement, autant le remplissage ne saurait tolérer le débordement. :wait:

Autre chose, à moins que je me trompe, je pense que ton idéogramme se présentera au final comme un aplat de couleur noire. En ce cas, lors des soins que tu devras accomplir durant la cicatrisation, pense bien qu'il ne faut surtout pas gratter, ni retirer les croutes épaisses qui vont sûrement se produire en surface. La conséquence serait de voir apparaitre au fil de la cicatrisation des trous dans la densité du noir puisque les croutes, retirées par force, emporteraient avec elles une partie du pigment déposé. Pas d'autre solution que de laisser faire le temps, même si c'est très long... Et enfin, lors des démangeaisons inévitables, privilégier le froid intense sur la peau pour faire taire les envies tenaces d'en venir aux ongles... Dès lors, rien de mieux qu'un verre rempli à moitié d'eau placé au congélateur, puis roulé avec douceur ( dans un tissus propre ) sur le tatouage.

Démangeaisons d'été, piqures d'insectes, dermographisme, réactions histaminiques, le froid intense a toujours le dernier mot sur l'envie de grattage, et on y pense que trop rarement... :rock:
Avatar de l’utilisateur
Rhonin.k
 
Messages: 546
Images: 0
Âge: 41
Enregistré le: Sam 18 Jan 2014 13:45
Localisation: On highway 666
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: tatouages

Messagepar pEJipE » Dim 10 Aoû 2014 23:18

Merci beaucoup Rhonin pour ces précieux conseils.

Mon tatoueur à fait un petit essai pour me faire sentir la sensation et c'est peut-être le double trait que tu évoques.
Bien sur il m'a recommandé un anesthésiant local pour la prochaine séance. Du reste avec un peu plus de recul je ne pense pas que la douleur soit le cœur de mes défaillances... Plutôt la conscience de la piqure... En tout état de cause je travaille sur moi au travers de cette question.

Pour le remplissage, je voulais initialement un grand aplat noir. Mais avec le temps, j'ai commence à apprécié la forme actuelle... Je me sens donc aller vers un épaississement du contour plus qu'un remplissage brut. Disons que l'idée me travail... Sans avis du tatoueur pour cause de vacances !

J'avoue que ce projet me surprend par son épaisseur (!). Au début une démarche quasi philosophique dans le choix du motif répondant à une envie de jeunesse, puis une démarche profonde de ré appropriation de mon corps dans le passage à l'acte. La confrontation à la douleur et la confrontation à ma peur (des piqûres :-). L'écoute de mes sensations autant que l'acceptation de mes limites.
L'entretient du tatouage et donc de ma peau (pas vraiment une démarche naturelle pour moi)... Et l'observation (contemplation !) de cette forme en moi qui bouge et se transforme au rythme de chacune de mes respirations. Je n'y avais pas du tout pensé... Mais sur cette partie de mon corps, llettre vit en harmonie avec moi ! Sachant qu'il s'agit justement de la force de vie, du souffle.... Et bien ça me touche beaucoup. Enfin je vois dans ces déformations subtiles, une preuve intangible que je vis.

Maintenant le questionnement plus profond sur la suite. Ce qui compte pour moi....
Quel chemin ! Quel chemin merveilleux, pationant et surtout surprenant ! Bien plus grand qu'un peu d'encre sous l'épiderme.

Je passerai sans doute pour un illuminé avec mes remarques... Pourtant je ne peux pas nier à quel point cette démarche est une part significative de mon chemin personnel de reconquête de mon identité propre.

Bref j'apprends beaucoup de moi et c'est ça, c'est top. A 42 an, j'avoue que je ne pensais pas encore prendre de pareille claque dans la gueule... Ça fait un bien fou que d'être surpris positivement, alors je tends l'autre joue !
"Le sens de la vie en est l'essence"
Avatar de l’utilisateur
pEJipE
 
Messages: 84
Âge: 44
Enregistré le: Lun 26 Mai 2014 21:19
Localisation: Paris 18
Présentation: presentations/quand-pas-que-aime-faut-aimer-que-t5046.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar uzu » Lun 11 Aoû 2014 00:12

Merci beaucoup pour ces témoignages,
je ne savais pas que le tatouage pouvait revêtir une telle charge émotionnelle ni qu'il pouvait être le support d'une si belle dimension artistique ...

Hier pendant un de mes nuits d'insomnie je suis tombé sur une émission de la TNT "miami Ink" sur la chaîne "numéro 23".
Il s'agit d'une série qui montre le quotidien d'un salon de tatoueurs/tatoueuses qui sont vraiment des artistes ...

Des vidéos de la série en Replay :
http://www.numero23.fr/programmes/miami-ink/
Avatar de l’utilisateur
uzu
 
Messages: 668
Âge: 45
Enregistré le: Mer 12 Déc 2012 01:14
Localisation: Entre mes Boules Quies
Présentation:
Coucou c'est moi ;-)
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: tatouages

Messagepar Truc » Lun 18 Aoû 2014 19:07

Autant j'ai toujours été fan des tatouages, autant en lire les significations des vôtres est vraiment hyper intéressant.
Beaucoup de gens négligent trop l'aspect "intellectuel" ou symbolique d'un tatouage. Ils se font tatouer parce qu'ils trouvent ça beau, parce qu'ils se sentent rebelles.
Mon ex s'est fait des Maoris sur le bras parce qu'il aimait le style mais pas une fois il n'est allé chercher le sens de ses motifs. En revanche il avait deux ou trois autres tatouages qui, eux, avaient une symbolique pour lui. Mais à mon sens, pas assez profonde.

Pour ma part, j'ai un point d'interrogation sur le poignet droit. Parce qu'il représente un peu le sens de ma vie, ma façon de voir la vie et pis d'abord... c'est quoi la vie ? Que ce soit des questions auxquelles j'ai trouvé des réponses ou qui resteront toujours en suspend, me poser des questions c'est un peu mon moteur. Je pense que le jour où j'arrêterai de m'en poser ce sera soit une mort cérébrale, soit... nan ben ce sera une mort cérébrale.

Je mets un peu de sous de côté (parce que quand même, c'pas donné ces trucs là) afin de me faire un arbre du vivant :
Image
Mais pour qu'il puisse y avoir assez de détails pour que ça ne ressemble pas à un pâté soit je vais devoir envisager de le faire sur une grande surface (comme le dos, mais je n'ai pas très envie d'avoir un tatouage que je ne pourrais jamais voir) soit de réduire les détails (et dans ma tête, ça me pose un petit cas de conscience).
J'ose même pas proposer le projet à mon tatoueur, j'ai peur qu'il se décompose... ou me ruine. ^^
Truc
 

Re: tatouages

Messagepar Rhonin.k » Mar 26 Aoû 2014 11:12

Eloa a écrit:J'ose même pas proposer le projet à mon tatoueur, j'ai peur qu'il se décompose... ou me ruine. ^^


Lol, ça m'étonnerait quand même que ton tatoueur, s'il est bon, se décompose à la vue de ce genre de créa... :D Et même, tirer un graphisme simplifié de l'illustration que tu présentes dans ton message n'est pas non plus un défi insurmontable. Surement que ça ne ferait même pas peur à un première année des Beaux-Arts. :rofl:

Le seul vrai conseil que je te propose personnellement, serait d'opter pour un graphisme où les branches et le tronc seraient plutôt noirs que blancs.

Image

Désolé, je vais devoir entrer dans de la technique au risque d'être un peu ennuyeux mais c'est important pour comprendre...

L'encre, quelque soit sa couleur, a toujours tendance à se diffuser dans la peau au fil du temps. Et le phénomène se majore encore d'avantage lorsque que le tatoueur a une nette tendance à placer le pigment loin sous la première ligne de derme, c'est à dire sur la même base que les follicules pileux. ceci n'est pas une bonne manière de faire, certes, mais tout cela dépend un peu aussi de l'épaisseur relative de peau de la personne à tatouer. Ainsi donc, quand l'encre se mets à diffuser, ce sont tous les détails qui finissent par disparaitre, notamment pour les œuvres de petite taille.

Image

Par conséquent, des branches et des troncs ( trois en l’occurrence sur l'illustration ) qui seraient constitués de pigment noir auraient la capacité de se renforcer visuellement au fil de temps, au détriment de la situation inverse, à savoir des branches " vides d'encre " qui finiraient inexorablement par disparaitre à force de se faire " ronger " par la diffusion des pigment placés sur leur périphérie.

Enfin, une toute dernière chose. L'encre blanche n'est une teinte fiable. C'est même d'ailleurs la première à disparaitre parmi toutes les encres. Donc à proscrire absolument comme solution élémentaire. :pale:
Avatar de l’utilisateur
Rhonin.k
 
Messages: 546
Images: 0
Âge: 41
Enregistré le: Sam 18 Jan 2014 13:45
Localisation: On highway 666
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: tatouages

Messagepar pEJipE » Jeu 4 Sep 2014 18:19

He he he,

Séance de remplissage avec Emela au top. C'est quasiment termine mais j'y retourne demain pour fignoler un peu et finir les 20% restant.

Je suis officiellement super content et je posterai demain une photo du rendu définitif. Encore que je sois déjà en pleine phosphoration de la suite !

Ce n'est pas tout les jours que je suis joyeux alors je savoure !
"Le sens de la vie en est l'essence"
Avatar de l’utilisateur
pEJipE
 
Messages: 84
Âge: 44
Enregistré le: Lun 26 Mai 2014 21:19
Localisation: Paris 18
Présentation: presentations/quand-pas-que-aime-faut-aimer-que-t5046.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar pEJipE » Dim 7 Sep 2014 21:07

Voilà le résultat :-)
Toujours très content mais de plus enclin à penser une suite sur cette base.

ImageStage2 by pEJipE, on Flickr
"Le sens de la vie en est l'essence"
Avatar de l’utilisateur
pEJipE
 
Messages: 84
Âge: 44
Enregistré le: Lun 26 Mai 2014 21:19
Localisation: Paris 18
Présentation: presentations/quand-pas-que-aime-faut-aimer-que-t5046.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Riffifi » Dim 7 Sep 2014 22:14

ça rend bien, pEJipE !
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)
Avatar de l’utilisateur
Riffifi
 
Messages: 888
Âge: 37
Enregistré le: Sam 20 Avr 2013 15:35
Localisation: à l'Ouest
Présentation: riffifi
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Adeline » Lun 8 Sep 2014 08:30

Le rendu est net et précis, c'est un joli travail :-)
"Ce que le public te reproche, cultive-le, c'est toi." Cocteau
Avatar de l’utilisateur
Adeline
 
Messages: 422
Âge: 30
Enregistré le: Jeu 20 Mar 2014 17:48
Présentation: et si peut-être éventuellement ?
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: tatouages

Messagepar Albert Camomille » Dim 7 Fév 2016 11:21

Zyghna a écrit:Ce n'est pas un dragon asiatique mais un dragon médiéval (d'où la précision pour les ailes). Plus un truc dans ce genre, donc plus féminin qu'un serpent volant ^^

Image



Offtopic :
Je me permet juste de préciser que cette image vient d'un jeu sur playstation 1: Jade Cocoon (que j'ai adoré!).
plonge tes racines dans la terre ; laisse nous vivre avec le vent ; passe l’hiver comme les graines ; et chante au printemps comme les oiseaux. Pour vivre on n’a pas besoin de semer la mort. Et on n’a pas besoin de milliers de misérables robots.
Avatar de l’utilisateur
Albert Camomille
 
Messages: 45
Images: 0
Enregistré le: Mar 8 Déc 2015 12:34
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Esperluverte » Dim 7 Fév 2016 11:46

Je ne m'attendais pas à trouver ce sujet ici mais ça me fait drôlement plaisir ! Je rejoins le club des tatoués du forum ! :rock:
J'ai pas mal de petites pièces pour le moment, et cette année normalement j'attaque les grosses (j'ai enfin les moyens !)
- une rose noire façon tribal sur la poitrine (on ne juge pas) : c'était mon premier, j'avais à peine 15 ans mais je faisais plus, le tatoueur ne m'a rien demandé sur mon âge et je me suis bien gardée de lui dire. C'était assez stupide avec le recul (c'était surtout pour me donner un genre cool et pas mal pour draguer un mec plus âgé), mais je ne le regrette pas. Et puis bon, je le vois tout le temps, il fait vraiment partie de moi !
- un tribal en haut du dos : celui-là par contre, j'ai envie de le faire recouvrir parce qu'il a mal vieilli et qu'il n'a pas vraiment de signification pour moi. Fait sur un coup de tête (et toujours pas majeure !) et pas bien joli. Bel exploit du tatoueur quand même (un vieux de la vieille qui a fermé boutique depuis), qui a réussi à négocier avec les nombreuses cicatrices d'acné que j'ai dans le dos.
- des fleurs sur les avant-bras et derrière l'oreille : une branche de prunier à droite, hommage à ma maman décédée, une grosse fleur manga inspirée de Takashi Murakami à gauche (avec un rappel du prunier) pour me rappeler de sourire malgré ça, et une petite fleur de prunier de plus derrière l'oreille droite, pour que ma mère me souffle ses conseils à l'oreille.
- un bisounours-hippocampe et un Chocobo hippie sur les pieds, qui sont un peu nos totems à mon mari et à moi. Faits par Olivier Poisignon à l'époque où il débutait encore en boutique, avant de se mettre à son compte et de développer son style perso (qui est sublime mais que je ne me vois pas porter)
- un petit crayon sur l'avant-bras droit, fait par Coralinosaure, une illustratrice que j'aime beaucoup et qui vient de commencer son apprentissage de tatoueuse. C'était la première fois qu'elle faisait des lignes droites et même si ce n'est pas parfait, elle s'en est bien tirée !

Les projets de l'année :
- les bras, chez l'Imaginarium (Guillaume Smash & Emilie B) dans le Var : Lovecraft & Cthulhu à droite, Poe & le corbeau à gauche. Mes écrivains préférés méritent de très belles pièces !
- un tatouage commun avec mon mari, qu'on ne sait pas encore à qui confier : un cœur mécanique, façon steampunk... si quelqu'un a des adresses intéressantes ;)

Et plein d'autres projets en tête ! si j'avais les moyens, je serais déjà intégralement recouverte ^^
Avatar de l’utilisateur
Esperluverte
 
Messages: 40
Âge: 30
Enregistré le: Lun 4 Jan 2016 10:55
Localisation: Auvergne
Présentation: clic clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar SylDa » Dim 7 Fév 2016 16:13

j'en ai 2 (pour l'instant ^^)

Une fée sur l'épaule et des papillons en haut de la poitrine.

La fée je la voulais depuis l'age de 8ans (c'est ce qu'on appelle une idée fixe^^) je l'ai faite faire à 18 ans avec le désaccord mais non moins soutien de ma mère

C'est très enfantin comme signification de tatouage. disons qu'elle représente tout ce que je ne pourrais jamais avoir et tout ce que je désire (le réel comme dirais Lacan) enfant je le formulait autrement. Pour rester vague c'est la solitude et la perspective de ne jamais être seule.
Formulée autrement elle pourrait représenter mon moi

Les papillons ont un rapport direct avec ma conception de l'amour : ils y en a 2 qui volent l'un autour de l'autre : des papillons car la vie est éphémère (facile) car pour moi l'amour c'est deux personnes qui se subliment l'un l'autre et aussi pour me rappeler que peu importe à quel point je peux souffrir j'aurai toujours de l'espoir. Des papillons aussi car l'amour est symbole de liberté et ne doit jamais jamais servir à emprisonner l'autre (je ne supporterai pas qu'on me le fasse et je ne le ferai jamais à quelqu'un et surtout pas quelqu'un que j'aime


J'aimerai bien tester les tatouages 3D, ça me tente bien ça
Quelle est la différence entre un corbeau ?
Avatar de l’utilisateur
SylDa
 
Messages: 230
Âge: 26
Enregistré le: Dim 22 Nov 2015 17:23
Localisation: Bretagne
Présentation: ma bulle
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Lego » Dim 7 Fév 2016 23:00

J'ai un parapluie sur l'avant-bras depuis un an. Pourquoi ? Hé parce que je vis en Lorraine pardi, c'est l'équipement de base (juste après les sabots). :lol:
Sérieusement, jusque là personne d'autre que moi n'en connait la signification, donc c'est pas ce soir que ça va changer petits curieux. :) Mais la plupart des significations et références que les gens lui prêtent me conviennent aussi. Ma préférée c'est "L'humour c'est comme un parapluie, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer". (Et ça complète pas mal la vraie signification secrète)
Pour moi ça marque une étape marquante de ma vie.
Alors ce que je suis en train d'apprendre de cette période tourbillonnante trouvera sûrement place quelque part sur ma peau... Enfin dès que j'aurai trouvé un truc assez sibyllin quoi. 8)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Tête d'ampoule à paillettes
Avatar de l’utilisateur
Lego
 
Messages: 104
Âge: 37
Enregistré le: Jeu 29 Oct 2015 19:32
Localisation: Grand Est Rugueux
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Stella » Dim 11 Déc 2016 19:49

Je reviens depuis très très très longtemps sur ce forum. Envie de refaire un point 3 ans après avoir été diagnostiquée (enfin + ou -), envie de relire quelques bouquins et de voir comment je me sens "maintenant" :)
Je vais relire tranquillement le forum et posterai ensuite, mais j'ai eu envie de m'arrêter là :)
Alors depuis ... j'ai bien fait mon projet que je mûrissais, sur les côtes. Et je l'ai très bien vécu, contrairement aux craintes que j'avais. Et puis je l'ai embellis. Et puis j'ai rajouté ça et là 5 nouveaux tattoos :D
Et je me rends compte que ça m'aide beaucoup à m'aimer, d'être colorée.
Bonne soirée à vous.

Lego j'aime beaucoup ton parapluie :)
Avatar de l’utilisateur
Stella
 
Messages: 161
Âge: 36
Enregistré le: Sam 4 Mai 2013 12:38
Localisation: Au coeur d'une vaste blague ;-)
Présentation: Juste_ici
Profil: Bilan non concluant
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Toft » Jeu 15 Déc 2016 14:29

Bonjour,

Il y a 5 ans, je me suis fait tatouer un tiki polynésien sur l'ensemble de mon mollet gauche.
Ca représente donc un masque et il est placé derrière moi. C'est à cette période où mon faux self a explosé en 1000 morceaux (voir ma présentation). Symboliquement parlant, je voulais que ce masque soit derrière moi. Je voulais avancer en étant moi même. Quel trajet depuis...A chaque fois que je le vois, je lui sourit respectueusement et je le laisse bien là où il se trouve.
Toft
 
Messages: 5
Âge: 45
Enregistré le: Dim 11 Déc 2016 22:00
Localisation: J'habite en utopie et plus sérieusement en région montoise (belgique)
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Précédente

Retourner vers Vos passions et loisirs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 1 invité