Nous sommes le Lun 27 Mar 2017 01:45


tatouages

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!

Modérateur: W4x

Re: tatouages

Messagepar Dedalushero » Jeu 27 Fév 2014 17:27

Super cool le sujet!
Moi j'y pense depuis un bon bout de temps (mon copain aussi, du coup je crois qu'on passera le cap ensemble - enfin lui en a déjà un petit).
Pour moi c'est hyper symbolique aussi, mais j'aimerais aussi que ce soit très esthétique (ça fait partie de la symbolique notez, je dessine depuis toujours et je suis très sensible aux arts plastiques...).
Ceux du shop de Louise sont absolument magnifiques, j'adore le style, et aussi l'idée que sur une idée - justement - un vrai artiste te ponde un truc unique!
Bon là pour le premier en projet l'idée c'est un cerisier du japon en fleurs dans le dos, remontant du bas du dos vers l'épaule gauche. C'est un symbole de la brièveté de l'existence, et je trouve qu'avoir gravé dans la peau un symbole de sa finitude c'est magnifique.
Et puis c'est en rapport avec ma maman, qui est décédée d'un cancer de la peau. Alors là du coup mon rapport à tout ça est compliqué mais c'est plus fort que moi, je crois vraiment que je vais passer le cap. Je dois faire voir ma peau régulièrement même si a priori je n'ai heureusement pas hérité de son type de peau, mais du coup ça me flippe un peu, j'aurais peur que ça empêche de repérer un mélanome... Mais alors du coup (ouuuh attention le développement du raisonnement hyper paradoxal!) justement ça n'en prend que plus de sens: c'est comme ça, c'est un risque aussi, et ça fait partie de la démarche.
Et sur l'épaule gauche parce que je suis faite en miroir par rapport à ma mère (vraiment, plein de très fortes ressemblances physiques, mais juste de l'autre côté...), et son cancer est parti de l'épaule droite. C'est comme un hommage. La brièveté de ma vie est un miroir à la brièveté de la sienne, mais là je l'inscris dans du beau, en réponse à la laideur de la maladie...
Et enfin, je veux pouvoir le cacher si nécessaire, mais je veux aussi vraiment qu'il puisse se voir, et pas qu'un peu. Je veux montrer au monde ma démarche et le fait que j'ai marqué ma peau, c'est presqu'un genre de happening artistique et symbolique perpétuel...
Faudra par contre que je surmonte ma peur de la douleur (suis une grosse sensible!)... :-/ Toujours dans le paradoxe finalement...
Dedalushero
 
Messages: 33
Âge: 34
Enregistré le: Sam 11 Jan 2014 00:39
Présentation: presentations/doute-t4500.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar sandrinef » Lun 3 Mar 2014 13:02

Je me suis faite tatouer le haut du bras gauche samedi.
C'est un tatouage en noir et rouge. Difficile à décrire: un coquelicot, des mouettes, du texte: "no brain no pain" ( et pas no pain no gain, hein), " le monde ne te doit rien, il était là avant toi."
Le résultat me plait énormément, je pense que je me ferai tatouer l'intégralité du bras gauche dans cet esprit-là.

Je me suis inspirée d'un couple de tatoueurs polonais qui bossent depuis dix-huit ans. Le nom de leur site: buenavistatatooclub;
Je suis fan :inlove:
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1711
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Hoppy » Lun 3 Mar 2014 18:47

Oh super ! J'adore le style graphique comme ça, d'autant plus en noir et rouge. Même si je ne le porterais pas, ça m'a toujours attiré l'oeil.

Il faudrait vraiment qu'on ouvre une galerie "nos tattoos" :rock:

Comme je rentre en formation dans ce domaine, à une IRL je pourrais vous mener des machines et de la peau de porc, apparemment, il y en a qui aime bien les nouvelles expériences :D
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1779
Images: 47
Âge: 29
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar cherrycordia » Lun 10 Mar 2014 15:51

Bonjour

En ce qui me concerne, premier tatouage à 22 ans, une petite étoile toute simple sur la cheville. Je sortais d'une période très difficile (rupture, découragement pour les études, etc etc) et un jour je me suis réveillée avec la niake, l'envie de recroquer la vie et de démarrer de nouvelles choses. J'ai fait ce petit tatouage symbolique pour me rappeler ce moment, cette sensation de jeunesse où tout est possible et rien ne peux nous arrêter. Et aussi pour marquer une indépendance vis à vis de mon entourage un peu bourgeois-coincé qui n'apprécie guère les tatouages ^^

Deuxième à 24 ans, il y a une semaine. Un petit oiseau en ombre noire sur le dos. Symbole de la liberté, d'être, de penser, de voyager. Et surtout de vivre comme je l'entends, peu importe ce qui se fait, ce que les gens pensent, ce qui est normal ou pas. Me sentir libre d'exister telle que je suis, petite alien au cerveau jamais off.
cherrycordia
 
Messages: 16
Enregistré le: Sam 8 Mar 2014 12:23
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Saeni » Jeu 27 Mar 2014 09:38

C'est excellent il y a plein de tatouage différents ! J'aimerai bien voir des photos !
Moi je vous en met en tout cas, si ça vous intéresse.

Alors moi mon premier tatouage à 18 ans. Une clé de sol toute simple sur le bras droit. Parce que je joue du piano et j'adore la musique en général, je ne pourrais pas vivre sans.


Mon deuxième tatouage à 20 ans. C'est le logo du jeu Okami sur mon poignet gauche. Ça peut paraître débile de se tatouer un logo de jeu, mais non seulement c'est mon jeu préféré de tout les temps (d'ailleurs ce n'est pas qu'un jeu, c'est une œuvre d'art), mais bizarrement il m'a beaucoup aidé pendant une période difficile. J'étais tout le temps triste et la seule chose qui me faisait oublier c'était jouer à Okami. Et j'adore le style graphique du logo. Et je fais du japonais aussi, et j'adore la culture japonaise en général, donc ça a aussi cette signification pour moi, le tout est lié. Enfin bon je suis consciente que c'est juste mon côté fanatique, mais je ne l'ai pas fait sur un coup de tête, j'y ai réfléchis pendant 2 ans.

Mon troisième tatouage à 21 ans (donc l'année dernière) sur l'omoplate gauche.
Celui là c'était LE gros projet, j'y pensais depuis 5 ans déjà. Mais je n'avais jamais pu sauter le pas pour des raisons financières, et parce qu'il me fallait trouver LE tatoueur (qui fut une tatoueuse en fait, en Irlande, je suis allée chercher loin !). C'est une méduse qui flotte dans l'espace (une nébuleuse) avec un petit vaisseau spatial. Cela représente mes deux grandes passion dans la vie, la biologie sous-marine, et l'astronomie. J'ai toujours été fasciné par ces deux matières. Le monde marin regorge de créatures étranges, tellement loin de nos critères habituels de mammifère. Et l'espace et son vide bien rempli, avec toute ses loi physiques si dures à concevoir, et son immensité...J'ai toujours adoré ça, et voilà comment j'ai marié les deux.
Le petit vaisseau lui est un clin d’œil à mon intérêt pour la science fiction, qui rejoint quelque part ma passion pour l'astronomie.


En tout cas c'était pas facile pour moi, ma mère qui est habituellement très ouverte d'esprit à une aversion extrêmement forte pour les tatouages. Selon elle c'est "un truc de prisonnier", c'est "stupide", et je vais le "regretter"... Donc à chaque fois je me suis fait trucider. Le pire fut la méduse bien sur (IL EST BEAUCOUP TROP GROS !!!) vous voyez le genre....

Et vous vous avez eu des problèmes avec vos proches ?
Saeni
 

Re: tatouages

Messagepar ragged » Lun 31 Mar 2014 12:32

Hello, je vais peut-être détonné dans ce topic mais moi, je ne suis pas tatoué !

Plusieurs fois, j'ai pensé le faire (depuis tout jeune) et puis au final, à chaque fois que l'envie me prenait, je me disais, merde, c'est mon corps, le temps va le peindre et c'est peut-être suffisant !
En fait, ce qui m'empêche de passer à l'acte surtout, c'est de me dire qu'avec tout les goûts eclectiques qui s'enchainent au fil des années, il y aura forcément un moment où je ne pourrais plus saquer le tatouage !
Je pense d'abord à une question de graphisme : Si vous regardez l'évolution des tatouages des vingts dernières années, il y a un "style" changeant (en plus du style propre aux artistes tatoueurs) et j'aimerais pas me retrouver à 70 piges avec un tatoo qui aurait l'air de sortir de la cave de mon grand père ! (en gros, pour moi, ce serait comme se retrouver en 2050 avec des fringues et une coupe de cheveux des années 80 !!!)
Mais cette question là est purement esthétique.

L'autre point, c'est la volonté de garder la page blanche sur mon corps. Alors forcément, une page blanche, on a envie d'écrire dessus, mais je ne sais pas, j'ai envie que ça reste pur..Ma peau, juste ma peau, pas de maquillage..
Maintenant, je sais que si demain je pars pour six mois en Papouasie...bin là, forcément, je reviendrais avec un tattoo qui relateras mon expérience !

Un autre truc aussi, c'est que j'ai toujours adoré la peau vierge des femmes. Je la vois comme un cadeau. Si elle est tatouée, c'est différent, il y a toute une part d'histoire de la personne que je ne saisirais pas...(je sais pas si je suis bien clair). Paradoxalement, quand je vois des photos des Suicides Girls par exemple, je ne peux m'empêcher d'être admiratif et je les trouve carrément super belles. De même que ta muse, Hoppy, est clairement magnifique !

Donc au final, suis pas du tout contre le tatouage, mais un corps dans sa plus simple expression, sans apparât, me paraitra toujours plus érotique (dans le sens beautiful du terme) qu'un corps tatoué... Mais ça c'est un point de vue personnel et je sais qu'il ne sera pas partagé !! :)

Bref, pour finir : pourquoi pas un tatouage s'il est liè à une expérience longue et lointaine dans un ailleurs sauvage...Mais dans un contexte urbain, je n'y arrive pas ! Je n'arrive pas à y voir de signification en dehors d'une simple décoration (c'est peut-être lié au fait que j'habite à Bordeaux et que les gens sont tellement à la recherche du cool et de la dernière tendance qu'ils en deviennent parfois ridicule).
En disant cela je ne vous critique pas bien sûr, j'ai lu les différents posts et tous vous avez mûri vos tattoos, ils ne sont pas là par hasard ni pour la mode. C'est votre truc et vous êtes bien avec, c'est parfait, je ne peux que cautionner ça.

Pour finir (bis) : je dois quand même dire que j'ai une fucking admiration pour les tatoueurs : d'une part pour leur dextérité et leur créativité, ensuite parce que c'est un boulot un peu freak et que les rares que j'ai rencontrés étaient plein d'humanité et de gentillesse (souvenir notamment d'un tatoueur à Montreal rencontré alors que j'étais en session skate/photo ... un sommet de gentillesse et de tolérance...)

Bon du coup, je m'affiche un peu comme un paria sur ce topic ?? Mais c'est toujours interressant d'avoir un avis de non conquis, non ?
Tout commence aujourd'hui, tout continue demain...
Avatar de l’utilisateur
ragged
 
Messages: 353
Âge: 40
Enregistré le: Dim 23 Mar 2014 17:00
Localisation: elsewhere
Présentation: presentations/vous-aime-t4786.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Saeni » Lun 31 Mar 2014 14:04

Je comprend ton point de vue ragged, mais je tiens à te répondre sur deux points à propos desquels je ne suis pas trop d'accord.
Un tatouage c'est certes esthétique, mais je pense que c'est avant tout une histoire de signification. Si tu as bien mûri ton tatouage et qu'il représente vraiment quelque chose de profond et d'important pour toi, qu'il se réfère à une période spéciale de ta vie, et que tu as bien choisi ton tatoueur, je doute que tu puisses t'en lasser. Peut être que sa signification changera pour toi avec le temps, mais ça ne deviendra jamais quelque chose d'inutile ou d'encombrant, il sera toujours là pour te rappeler ces moments précieux.
L'autre point c'est cette histoire de style qui change avec le temps. Pour moi le tatouage s'apparente bien plus à l'art qu'à la mode. La mode ça passe et ça peut devenir ridicule 20 ans après. Mais l'art c'est différent. Chaque période de l'histoire à son style artistiques et ils se valent tous. Si les peintres où les sculpteurs étaient talentueux, alors leur œuvre ne vieillit jamais. Et je pense que c'est pareil pour les tatoueurs. Regarde par exemple les tatouages Maori qui existent depuis très longtemps et plaisent encore à beaucoup de monde même aujourd'hui.
Et plus important il s'agit avant tout de soi même. Peut être les autres trouveront ton tatouage moche ou démodé, mais toi si tu l'as vraiment choisi il n'y a pas raison que tu sois d'accord avec eux. Tous les goûts sont dans la nature et en ce qui concerne TON tatouage, il n’y a que TON avis qui compte vraiment.

Après je comprends parfaitement que ce ne sois pas ton truc et que tu préfères garder la peau vierge. C'est une marque qui reste à vie donc ce n'est vraiment pas une décision à prendre à la légère.
Saeni
 

Re: tatouages

Messagepar JuDechaussettes » Mer 2 Avr 2014 22:32

J'ai 2 tatouages.
Le 1er j'avais tout juste 18 ans.
C'est une clé de sol stylisée et re-dessinée par le tatoueur.
Il est à la cheville.
J'ai la musique dans la peau.
C'est mon anti-dépresseur.
Je n'imagine pas ma vie sans.
J'avais eu un mal de chien je vous raconte pas.
Cicatrisation longue, très longue.
Tellement long et douloureux que je m'étais promise de ne jamais en refaire.
Il ne faut jamais dire jamais.
J'ai craqué l'année dernière.
Un chat qui chasse les papillons.
Le chat sur l'omoplate et les papillons s'envolent sur la nuque.
L'un en ombre chinoise et les autres dessinés finement.
Le chat c'est le félin, le chasseur, l'élégance et la dominance.
Les papillons qui s'envolent sont un éloge à la liberté, l'évasion et le voyage.
Les uns comme l'autre symbolisent mon envol et le renouveau de ma vie.
Je me sens libre. ( enfin presque ^^)
Personne pour m'empêcher d'avancer. Personne.

Bon le chat et les papillons sont aussi mes animaux préférés, c'est pour ça que je me les ai fait tatouer.
N'oublions pas la démarche artistique... !
"Je suis, et j'apprécie la chance que j'ai d'être."
Avatar de l’utilisateur
JuDechaussettes
 
Messages: 147
Âge: 26
Enregistré le: Dim 30 Mar 2014 09:36
Localisation: Orléans
Présentation: elle est passée par ici, elle repassera par là... elle court elle court la Ju !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar sandrinef » Jeu 3 Avr 2014 09:03

ragged a écrit:Hello, je vais peut-être détonnéer dans ce topic mais moi, je ne suis pas tatoué !
(...)
Bon du coup, je m'affiche un peu comme un paria sur ce topic ?? Mais c'est toujours intéerressant d'avoir un avis de non conquis, non ?


Au contraire, je te remercie pour ton intervention car l'idée étant de parler de tatouages, tu as tout à fait le droit de t'exprimer :-) .
Je partage ce que tu peux ressentir concernant l'effet de mode, c'est flagrant, il n'y a qu'à allumer la télé et visionner une émission de téléréalité: tout le monde est tatoué...Ce doit être un rite de passage pour faire partie de ces émissions :lol:

Ce qui m'intéressait, en créant ce topic somme toute léger,c'était de savoir le sens que mettaient les personnes dans leur tatouage.

J'entends tes réflexions sur la beauté des corps vierges d'encre indélébile et même, paradoxalement, je les partage.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1711
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar ragged » Jeu 3 Avr 2014 12:02

Hello !

Saeni : je ne peux qu'être d'accord avec ce que tu dis (même si ça va un peu dans le sens contraire de ce que je disais avant ! Comme l'a dit Pier Kirool dans un autre topic : je suis arbotolérant : je peux être d'accord avec plusieurs points de vues ! ) Tu n'as pas tort en me rappellant que le tatouage est avant tout un art.
Tu cites les maoris en exemple, c'est très interressant. Car justement le tatouage maori est devenu une mode au début des années 2000 ! (et même avant dans les milieux de la teuf, entre autre) Tout le monde voulait son tribal. Un peu plus tard il y a eu les étoiles ou les caligraphies asiatiques et tibétaines ...
Ce que j'essaie de dire, c'est que vous avez vous, certainement, une vision "pure", dira-t-on, de l'acte de se faire tatouer, vous lui donnez du sens et une histoire. Et vous le voyez comme l'art qu'il est vraiment (car oui, les tattoueurs sont clairement des artistes - c'est pourquoi je parlais de mon admiration pour eux dans mon précédent post).
Mais je reste quand même sur une position un peu buté : pour moi, une majorité des tatoués le font parce que c'est cool de le faire à ce moment là de l'époque et qu'on en voit partout à la TV, au cinema, sur instagram et facebook ! Et trés clairement, se faire faire un tatouage maori à Paris ou Dunkerque ... Je trouve qu'il y a un truc qui cloche ! :) (je dois être un vieux ronchon) ..
Mais comprends bien que je ne remets pas en question votre intégrité par rapport à ça ... SI vous êtes sur ce site, c'est que dans la vraie vie, vous agissez suivant des principes qui dépassent le commun des mortels !! Vous êtes VRAIS !! :)
Et je ne renie absolument pas la beauté de certaines oeuvres !

Sandrinef : merci pour ta tolérance, j'avais peur d'être l'emmerdeur de service ! Par rapport à l'effet de mode, oui, c'est clair, j'ai du mal à croire qu'un mec avec un tatouage tribal qui participe au "Ch'ti à MIami" soit allé puiser au fond de son karma la signification de son tatouage !! Sinon, il ne participerait pas à cette émission !!! (mais je peux me tromper, peut-être qu'on peut être admirateur des maoris et de la téléréalité...ce qui en soi me parait assez impossible mais pourquoi pas...)

N'empêche que je continuerais à suivre ce topic car je trouve ce monde assez fascinant (le signifiant du tattoo, l'art graphique, le geste de tatouer, le côté rituel du tattoo chez les mafias : yakuzas, Bratva, gangs latinos, le tatoo rituel : maoris, polynésien, tribal sud américain, amérindien ; tatouages éphéméres Magrhébin ou Indien.... Le sujet est ultra vaste et remonte à l'origine de l'homme ! Et il sera aussi peut-être son futur : comme on tattoo les bêtes pour en tracer la provenance, nombre de récit de SF parlent de tatouages à des fins d'identification : code barre, code QR etc ... (d'ailleurs interressant ce point de vue d'anticipation car la notion d'identité à travers le tattoo reste présente...)

Un film qui pourrait vous plaire : "The Pillow Book" de Peter Greenaway : l'histoire d'une jeune japonaise qui apprend l'art de la caligraphie et écrit treize livres sur la peau de treize hommes.... Fascinant à tout point de vue !

Dernier point, j'avoue que suivre un tattoueur pendant quelques jours pour faire une session photo me plairait bien.... :-)
Tout commence aujourd'hui, tout continue demain...
Avatar de l’utilisateur
ragged
 
Messages: 353
Âge: 40
Enregistré le: Dim 23 Mar 2014 17:00
Localisation: elsewhere
Présentation: presentations/vous-aime-t4786.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Saeni » Jeu 3 Avr 2014 13:13

Non non ragged, je comprend bien ce que tu veux dire et je suis totalement d'accord avec toi. La plupart des gens avec des tatouage le font parce que c'est la mode. Et d'ailleurs c'est pour ça qu'ils ne "créent" pas leur tatouage mais se contentent d'un modèle vu dans un book le plus souvent....Je trouve ça désespérant. Mais je voulais juste te rappeler que nous autres tatoués ne sommes heureusement pas tous comme ça, et je pense que tu le savais déjà.

Enfin bref j'ai une petite question pour toi : si tu envisageais d'être tatoué un jour qu'est-ce que tu aimerais te faire ? Si tu n'as pas une idée précise peut être un style particulier ? Et à quel endroit ?
Saeni
 

Re: tatouages

Messagepar ragged » Jeu 3 Avr 2014 14:20

Hello Saeni !

Oui oui je sais que vous n'êtes pas comme les "autres" !! :rofl: :ensoleillé:
C'est pour cela que je me permets de m'immiscer dans le sujet en étant non tatoué (parler de mon point de vue avec des gens qui ont choisi le tatouage par mode n'aurait mené à rien !!!)

Pour répondre à ta question :

Si je devais me faire tatouer, il faudrait que ce soit relatif à une expérience humaine intense. Comme je l'avais déjà dit plus haut, par exemple, passer six mois dans une tribu en Papouasie, là, effectivement, je sais que j'en ressortirais tatoué, pas forcément pour marquer l'expérience mais parce que les gens autour m'y auront amenés à travers un rite d'acceptation, une cérémonie ou je ne sais quoi... Idem si je passais un long moment dans un tribu d'aborigène ou au sein d'une mafia sud américaine !!
L'endroit du tattoo serait déterminé par le sens même de ce tatouage. J'imagine que dans les tattoos rituels, l'endroit où est apposé le tattoo à un sens et tu ne le choisis pas...
Quand au style, voir ce que j'ai écris quelque lignes au dessus : il serait déterminé par l'expérience vécue.

Je ne me vois pas, par exemple, me faire tatouer une prière Tibétaine parce que j'ai passé 1 mois au Tibet ! Ce serait pour moi le comble du ridicule.... Par contre, si je passais un an dans un monastère perdu dans les montagnes, à vivre comme les moines bouddhistes, alors là, il y aurait du sens...
Idem par exemple avec les Etats Unis où la culture du tattoo est omniprésente. Je suis allé plusieurs fois en Californie, entre autres, sur de plus ou moins longues périodes. J'aurais pu me faire tatouer...Je ne l'ai pas fait. Je l'aurais fait si j'avais passé six mois, un an là bas, à vivre une histoire sur du long terme avec des locaux, à faire partie intégrante des skaters de Venice Beach par exemple, là encore, il y aurait eu du sens. En fait, dans mon cas, il faudrait que ce soit associé à une expérience partagée, sur une longue durée...Un truc fusionnel vraiment inscrit dans le temps et l'âme avant d'être inscrit sur la peau !

Mais tout ça, c'est ma vision propre de la question et comme tu as dû le comprendre, je ne remets absolument pas en question votre plaisir/choix de vous faire tatouer !!
Tout commence aujourd'hui, tout continue demain...
Avatar de l’utilisateur
ragged
 
Messages: 353
Âge: 40
Enregistré le: Dim 23 Mar 2014 17:00
Localisation: elsewhere
Présentation: presentations/vous-aime-t4786.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Pouci » Ven 4 Avr 2014 16:59

ragged a écrit:Si je devais me faire tatouer, il faudrait que ce soit relatif à une expérience humaine intense. Comme je l'avais déjà dit plus haut, par exemple, passer six mois dans une tribu en Papouasie, là, effectivement, je sais que j'en ressortirais tatoué, pas forcément pour marquer l'expérience mais parce que les gens autour m'y auront amenés à travers un rite d'acceptation, une cérémonie ou je ne sais quoi... Idem si je passais un long moment dans un tribu d'aborigène ou au sein d'une mafia sud américaine !!


Pourquoi serait-il forcément nécessaire que l'expérience humaine intense se passe à des milliers de kilomètres, ou qu'elle soit totalement opposée à la vie menée jusqu'alors ?! Je comprends bien l'idée que tu évoques, ou la notion de rite initiatique est forte, mais ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi celui-ci se devrait d'être "exotique" (terme à prendre avec des pincettes).

Je me permets de te poser la question parce que je partage ton point de vue, le tatouage représente (entre autres) pour moi aussi un curseur temporel, le résultat d'une expérience passée, mais je diverge quant au sens que tu donnes au "rite initiatique". Je lui donne également un sens identitaire. En guise d'exemples, je me suis tatoué le drapeau Amazigh car j'ai des origines kabyles, et j'ai également tatoué une boucle semblable à une "révolution solaire" que j'ai moi-même créée, qui est le résultat de ma première période d'ermitage dans la nature...
Je suis parfaitement de ton point de vue par rapport au rejet de la "mode du tatouage", soit dit en passant...

ragged a écrit:Je l'aurais fait si j'avais passé six mois, un an là bas, à vivre une histoire sur du long terme


La notion de temps est toute relative... Passer la nuit à faire des galipettes, le poirier, et la danse du Diable (oui, oui, en même temps) avec la personne qu'on aime peut sembler très court, quand 10 secondes de douleur consécutive au fait de s'être explosé le p'tit Jésus (savez, la partie interne du coude, voilaaa, celle qui fait bien mal) sur un coin de meuble peuvent sembler durer une éternité ... :P
Désobéissance civile, nom d'un cul !
ALL I NEED IS A WHISPER IN A WORLD THAT ONLY SHOUTS

Image
Avatar de l’utilisateur
Pouci
 
Messages: 173
Âge: 28
Enregistré le: Jeu 6 Déc 2012 14:06
Localisation: La capitale des Gaules
Présentation: Faut pas mettre le pouce à l'index
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: tatouages

Messagepar ragged » Ven 4 Avr 2014 19:02

Salut Poucinocchio,

je donne des exemples lointain parce que c'est dans ce genre de trip que je me retrouve et que les voyages lointains ont toujours été pour moi plus important que ma vie ici en terme de sensation, découverte etc... Je me sens bien plus vivant en voyage que lorsque je suis ici en France ... Donc c'est pendant ce genre d'expérience que je serais le plus enclin à me faire tatouer ou percer ou ... Rien du tout !! :)
Quand au terme rite initiatique, je ne cherchais pas à définir quelque chose en particulier, c'était un exemple parce que je sais que dans certaines tribus reculés, quand l'échange se fait dans la durée avec un étranger, il faut en laisser une marque, comme avec un tattoo par exemple...

Bien sûr que la notion de temps est toute relative. Mis bout à bout, tout mes voyages ne représente même pas la moitié de ma vie, mais c'est une des part les plus importantes de mon être ! Et aussi parce que de toute façon, j'aime les longs voyages, ceux où tu as le temps de te débarrasser de la carapace de ton quotidien. Un voyage de 15 jours par exemple, je n'aime pas trop, ça me laisse un goût amer, inachevé, trop vacances inscrites dans un calendrier de travailleur occidental !!! Mais j'ai un rapport au temps très particulier faut dire....( la perception du Temps pourrait être le sujet d'un topic ceci dit !)

Cool pour ton drapeau, la culture Amazigh dépasse les frontières de la Kabylie si je ne me trompe pas, incluant les berbéres de l'Ouest du Maghreb ??
Tout commence aujourd'hui, tout continue demain...
Avatar de l’utilisateur
ragged
 
Messages: 353
Âge: 40
Enregistré le: Dim 23 Mar 2014 17:00
Localisation: elsewhere
Présentation: presentations/vous-aime-t4786.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Kayeza » Sam 5 Avr 2014 00:36

Offtopic :
ragged a écrit:Un film qui pourrait vous plaire : "The Pillow Book" de Peter Greenaway : l'histoire d'une jeune japonaise qui apprend l'art de la caligraphie et écrit treize livres sur la peau de treize hommes.... Fascinant à tout point de vue !

Ce n'est pas un film sur le tatouage mais sur la calligraphie, comme tu l'as dit. (Je me permets juste de le rappeler, vu qu'ici ça parle de tatouage.) Mais c'est vrai que sa façon de filmer le pinceau, l'encre, la peau est magnifique. Et l'image (ou les images) du film sont présentées de façon à faire tourner la tête, c'est déstabilisant comme j'aime !
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar ragged » Sam 5 Avr 2014 01:15

Kayeza a écrit:
Offtopic :
ragged a écrit:Un film qui pourrait vous plaire : "The Pillow Book" de Peter Greenaway : l'histoire d'une jeune japonaise qui apprend l'art de la caligraphie et écrit treize livres sur la peau de treize hommes.... Fascinant à tout point de vue !

Ce n'est pas un film sur le tatouage mais sur la calligraphie, comme tu l'as dit. (Je me permets juste de le rappeler, vu qu'ici ça parle de tatouage.) Mais c'est vrai que sa façon de filmer le pinceau, l'encre, la peau est magnifique. Et l'image (ou les images) du film sont présentées de façon à faire tourner la tête, c'est déstabilisant comme j'aime !


C'est vrai, je n'avais pas précisé qu'il ne s'agissait pas de tatouages, mais je trouve que ça à quand même sa place ici rapport au corps et à la signification d'inscriptions sur le corps...Se servir du corps comme support pour raconter une histoire...
Et comme tu le sous entend, ce film est quand même magnifique et devrait plaire à des amoureux du tatouages...
Tout commence aujourd'hui, tout continue demain...
Avatar de l’utilisateur
ragged
 
Messages: 353
Âge: 40
Enregistré le: Dim 23 Mar 2014 17:00
Localisation: elsewhere
Présentation: presentations/vous-aime-t4786.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Hoppy » Sam 5 Avr 2014 07:59

Pour apporter un œil "de l'intérieur" étant donner que l'on tient une boutique tattoo avec mon homme, les propos de Ragged ne sont pas dénués de sens, mais le tatouage reste, à son origine, un acte personnel et lourd en signification comme pour les maoris pour ne citer que les plus connus, parce que dans les tribus ancestrales, modifiées corporellement, elles le sont toutes (que ce soit les femmes girafes, les oreilles stretchées -ou tout autres endroits d'ailleurs- et bien sûr le tatouage).

Le tatouage n'en reste pas moins un art. Un art devenu malheureusement business. Je dis malheureusement dans le sens où justement, comme a pu le dire Ragged, de nos jours, beaucoup de personnes poussent les portes d'un tatoueur, mais pas pour son art, plutôt pour son exécutif. Je voudrais bien dire le contraire mais 60% de la clientèle recherche, par mode, par lubie soudaine, par envie de faire comme, un technicien qui va exécuter leur envie plutôt qu'un artiste qui va s'exprimer.

Heureusement qu'il reste les 40% qui font confiance au tatoueur en lui demandant de créer quelque chose d'unique pour justement souligner un évènement (la maladie, la naissance, le deuil, les épreuves de la vie, les joies de la vie... ce sont les thèmes qui reviennent le plus souvent. Je sais c'est large :D ). C'est à ce moment-là que l'artiste peut vraiment s'exprimer artistiquement et pas en faisant des envoilées d'oiseaux, des infinis, et des initiales à longueur de journée (je ne juge pas ces motifs attention, je respecte ceux qui les portent, je dis juste que d'un point de vue créatif, le tatoueur n'a aucune marge de création, il ne fait que du recopiage...).

Après l'effet de mode a son avantage, petit à petit, les tatoués ne sont plus seulement vus comme des marginaux, des délinquants, des malades mentaux etc... Parce que je ne sais pas si vous vous souvenez, mais à l'époque des cirques ambulants, le tatoué était présenté comme un monstre, au même titre que la femme à barbe, le nain, le géant...
Plus tard, c'était les voyous, les anciens détenus qui étaient le plus tatoués (après les marins ou l'armée tout de même).
De ce fait, je trouve que la mode aide en ce sens, même si forcément, elle a sont revers.

Je vous ai fait un pavé un peu fouillis, je suis désolé, mais moi et l'organisation des pensées ce n'est pas mon fort !
Je ne suis pas souvent là ces derniers temps, mais j'avais un peu suivi en travers ce topic, alors je suis contente d'y apporter ma pierre :rock:

J'aurais encore pleins de choses à écrire mais on va y aller petit à petit ;)
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1779
Images: 47
Âge: 29
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar ragged » Sam 5 Avr 2014 11:20

cool ta réponse Hoppy.
Je crois qu'au final, on est tous d'accord !!
Tu nous posteras des photos de tes oeuvres ?
Tout commence aujourd'hui, tout continue demain...
Avatar de l’utilisateur
ragged
 
Messages: 353
Âge: 40
Enregistré le: Dim 23 Mar 2014 17:00
Localisation: elsewhere
Présentation: presentations/vous-aime-t4786.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Kayeza » Sam 5 Avr 2014 11:27

Merci Hoppy pour ce regard de l'intérieur, je n'ai pas trouvé ça fouillis du tout... :)
Je pense que le client peut laisser l'artiste tatoueur s'exprimer s'il lui fait confiance (s'il le connait déjà un peu, si son travail lui parle). Mais s'il s'accroche à l'idée de ce qu'il veut avoir sur la peau, le tatoueur ne pourra faire que du recopiage. Je pense que c'est le même problème pour tous les artistes qui travaillent sur commande... Et même parfois des artisans : mes parents sont tapissiers et ils ont parfois des clients qui leur laissent champ libre et d'autres qui ne démordent pas de leur idée, même si elle ne colle pas au style des meubles, par exemple. Là encore, c'est une histoire de gout et de rencontre humaine...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4690
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Louise » Lun 7 Avr 2014 16:01

J'avais envie de partager avec vous mes dernières découvertes (aussitôt mises en compétition sur ma liste who will be the next?)
Un(e) berlinois(e) : Dots to Lines
Une lyonnaise : L'heure bleue
Et un belge!!! L'art du Point
Avatar de l’utilisateur
Louise
 
Messages: 872
Âge: 39
Enregistré le: Mer 28 Mar 2012 07:43
Localisation: Somewhere over the rainbow
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Hoppy » Mar 8 Avr 2014 10:20

C'est exactement ça Kayeza et effectivement, cela vaut pour tous les métiers créatifs sur commande voire même l'artisanat comme tu l'as démontré.

Comme dans chaque métier, il n'y a pas seulement la barrière de la confiance envers l'artiste, de son envie, de son idée qui parfois peut-être fixe ; il y a des aspects que le client ne maitrise pas et ne prend pas forcément en compte dans ses décisions, comme par exemple : la technique.

Souvent on explique aux gens que telle chose n'est pas possible à cet endroit-là, à telle taille parce que si ou ça. Quand certains restent très ouverts aux explications, dans le regard d'autres, je sens un "bon OK, vous êtes nuls, vous ne savez pas le faire, je me casse ailleurs". Sauf que, par exemple, ils ne comprennent pas que ce qu'il souhaite va devenir médiocre avec les années, et que l'on ne tient pas à être celui qui en sera l'auteur. On pourrait gagner 200 euros, le faire et que cela finisse par mal vieillir, mais on ne le souhaite pas. Certains ne le comprennent pas par exemple. Et cette confiance-là, quand elle n'est pas établie, il est vrai que c'est assez compliqué...

Quant à tes coups de cœur Louise, tu n'as pas choisi les moins bons, même si cela n'est absolument pas mon style, tu as cité de beaux artistes ! Peut-être Dodie (la Lyonnaise) même si je trouve son style trop féminin justement :wasntme: . L'art du point est, pour moi, le meilleur artiste Dot'work de France ! Le troisième, je ne le connais pas mais ce n'est pas du tout mon style, le graphique je n'aime pas ça sur le corps à quelques exceptions près. Je trouve que le corps et ses courbes ne vont pas avec des lignes symétriques, carrés, bien droite mais c'est vraiment une affaire de goût. Le trop abstrait, je trouve ça quand même magnifique, mais je ne pourrais pas le porter...

Avec mon homme, notre culture tattoo est plus dans le traditionnel (je dis notre parce que finalement, on se l'est construite ensemble avec les années) avec une préférence pour le japonais et le old school/new school. Comme par exemple : Shige, le maître japonais. Après, moi j'aime le travail de Alix Gé, en particulier ses visages de femmes, souvent des sailors. Je rêve d'une de ses pièces. Je finirais avec Jeff Gogue qui est aussi pour moi un des maîtres :$

Pour finir avec la demande de Ragged, dans le temps je vous posterais ça mais pour l'instant, je ne suis qu'apprenti et je n'ai tatoué que des lettrages ou petits motifs en noir&gris, ce n'est pas très intéressant... :shake:
Par contre, je peux te montrer quelques pièces effectuées au shop par ma moitié :

Image
(Les roses avec la clef c'est mon mien :tmi: )
Image
Il y a un peu plus de son travail ici, sur notre page pour ceux que ça intéresse :angel:
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1779
Images: 47
Âge: 29
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Loubel » Mar 8 Avr 2014 10:30

Super travail Hoppy! Je suis fort impressionné!

Ton style ressemble fort à celui d'un ami à moi. J'adore. (son studio s'appelle Rose of my Heart Tatoo : tu trouveras sur FB si tu veux)

Je pense peut être d'améliorer le mien - si je viendrai en France, dans ta région, je passerai bien chez toi. T'averti pour que tu puisse me faire des propositions^^
Travelling - it leaves you speechless, then turns you into a storyteller (Ibn Battuta)
Avatar de l’utilisateur
Loubel
 
Messages: 483
Images: 0
Âge: 32
Enregistré le: Ven 16 Aoû 2013 00:08
Localisation: B-Land
Présentation: presentations/emilie-the-strange-t3920.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar sandrinef » Mar 8 Avr 2014 11:24

Ce que fait ton homme est tout à fait dans les goûts de mon compagnon.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1711
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Louise » Mar 8 Avr 2014 12:19

Hoppy a écrit:
Avec mon homme, notre culture tattoo est plus dans le traditionnel (je dis notre parce que finalement, on se l'est construite ensemble avec les années) avec une préférence pour le japonais et le old school/new school. Comme par exemple : Shige, le maître japonais. Après, moi j'aime le travail de Alix Gé, en particulier ses visages de femmes, souvent des sailors. Je rêve d'une de ses pièces. Je finirais avec Jeff Gogue qui est aussi pour moi un des maîtres :$


En effet, pas du tout la même veine/sensibilité, mais c'est vraiment du beau travail.
La page full body sur laquelle on arrive avec ton premier lien, c'est juste hallucinant.
Alix Gé, j'avais déjà vu pas mal de ses pièces. C'est vrai que c'est du old school, mais féminin et frais, je trouve...
Avatar de l’utilisateur
Louise
 
Messages: 872
Âge: 39
Enregistré le: Mer 28 Mar 2012 07:43
Localisation: Somewhere over the rainbow
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: tatouages

Messagepar Hoppy » Mar 8 Avr 2014 16:02

Loubel a écrit:Super travail Hoppy! Je suis fort impressionné!

Ton style ressemble fort à celui d'un ami à moi. J'adore. (son studio s'appelle Rose of my Heart Tatoo : tu trouveras sur FB si tu veux)

Je pense peut être d'améliorer le mien - si je viendrai en France, dans ta région, je passerai bien chez toi. T'averti pour que tu puisse me faire des propositions^^


Par contre, je me suis peut-être mal exprimée, mais ce n'est pas mon travail mais celui de mon homme :-)

En tout cas, merci à tous :ensoleillé:
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1779
Images: 47
Âge: 29
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vos passions et loisirs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités