Nous sommes le Dim 22 Jan 2017 23:19


Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!

Modérateur: W4x

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Rhonin.k » Mer 26 Nov 2014 16:42

Salut les jeunes et les vieux rouleurs !

andreaschiavone a écrit:La peur est nécessaire en moto, apprivoisée, elle contribue aux sensations, augmente la vigilance et permet d'éviter de se mettre un gros carton!!


Très content pour toi, Andrea, que tu aies réussi a décrocher le précieux sésame. ( D'ailleurs, avec un tel pseudo, je suis étonné que tu ne nous illustres pas ton avatar avec une des plus belles peintures de l'artiste. Rhalala, là, c'est pas vraiment lui faire honneur. ^^ ) Mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec ton propos, même si j'ai quand-même réussi à attraper, je te rassure, le sens fondamental de tes mots.

La peur en moto ne réussi jamais à personne. De même que ses deux sœurs corolaires que sont la crainte et l'angoisse. Car finalement, tout ce qui est susceptible de conditionner l'esprit vers l'idée de la souffrance ou bien de la mort ne forge pas suffisamment l'expérience. Au mieux, elle ne peut jouer que le rôle d'un garde-fou limitatif pour se permettre de rester entre des repères acceptables vis à vis de la notion de danger.


Image

Je suis motard comme vous évidemment, et je déteste avoir peur. Je déteste vraiment ça. Pourquoi ? Parce qu'à chaque peur rencontrée inopinément derrière le guidon, je n'ai jamais réussi à rester maitre de la situation de bout en bout. Et donc, même avec cette arrière pensée qui consiste à se protéger dans l'acte d'audace, parfois, on ne doit sa survie qu'à des paramètres totalement extérieurs à son propre pilotage. Ça s'appelle donc de la chance...

Le schéma de la peur " apprivoisée " ne vaudra jamais celui de l'anticipation expérimentée. En moto, anticiper, c'est penser sa route. C'est rouler avec l'esprit projeter largement en avant, bien au-delà même du corps positionné sur la machine.

Quelques exemples :
- En ville, même à des vitesses relativement bases, il ne faut jamais coller la voiture de devant ( c'est dingue le nombre de motards que je vois faire ça ! ). Un freinage abrupt et le temps d'avoir suffisamment peur, ta roue avant aura déjà mangé de 10 cm le parechoc de la bagnole qui te précède. Certes, t'es pas mort et à peine as-tu tapé véritablement tes couilles ou tes miches dans ton réservoir. Rien de bien fatal en somme. Oui mais voilà, à présent, t'es comme un con au bord de la route, avec ta fourche de traviole et une foule alentour, très indifférente, qui se moque bien de savoir qu'avant l'incident, tu étais potentiellement plus agile que la moyenne, sur ton destrier de métal.

- En ville toujours, quand le gros SUV ou utilitaire te colle au cul et te fait comprendre que t'as intérêt à avancer. La peur ne t'aidera jamais à percevoir instinctivement que le feux va passer soudainement à l'orange puis au rouge et que, juste derrière toi, l'autre est déjà auto-persuadé qu'un motard ça passe toujours forcément à l'orange à l'aide d'un grand coup de gaz... parce que c'est un motard, que c'est dans sa fameuse nature de rebelle ! ( Alors, pourquoi donc s'en faire et tenter de freiner 2 tonnes en mouvement... ). Non, quand l'autre te colle au cul avec sa haute calandre prétentieuse, et bien tu mets gentiment ton clignotant, tu t’arrêtes lentement et simplement en double file le long de l'avenue et tu laisses ce SUV/utilitaire qui te suit obstinément pester et passer rapidement devant toi. D'ailleurs, il n'est pas même nécessaire de produire quelques gestes de colère à son encontre puisqu'il n'y a pas de plus mauvaise foi que celui qui se sent en droit d'exiger la route seulement pour lui tout seul. ( Et gueuler dans un casque, en plus, ça rend sourd ! ^^ ) Donc, quand sous le nez du SUV/utilitaire, soudain le feu passera au rouge, tu seras finalement bien content de ne pas avoir peur de le rejoindre, puis d'admirer tranquillement en sifflotant le reflet anamorphosé de ta silhouette de centaure au phare allumé, dans la largeur de son parechoc surdimensionné.

edit 1 : un petit complément qui peut se rendre tout à fait nécessaire. Dans la manœuvre consistant à vous stopper en double file le long de l'avenue, surtout n'hésitez pas à observer au lointain et au préalable dans votre rétro la présence potentielle d'un phare solitaire de moto ou la masse d'un scooter qui apparaitrait en juxtaposition extérieure au SUV ou utilitaire proprement dit. Car, lorsque le blaireau qui vous talonne donnera un coup de volant rageur pour se dégager de derrière votre bécane, pensez bien dans 200 % des cas, qu'il vous jettera un sale regard en vous insultant. Et alors, tant pis pour le motocycliste ou le scootériste qui se trouvera immédiatement juste à sa hauteur. Quand il s'avère qu'on colle littéralement au cul des autres utilisateurs de la route, également on se contrefout généralement de ce qui s'anime dans les rétros et les angles morts. Étant initiateur de la manœuvre qui poussera votre suiveur à se déporter brusquement, pensez aussi qu'il faudra estimer l'entièreté de la situation à sa place dans le cas d'un dépassement extérieur de son propre véhicule.

- En virée avec les potes, puisque c'est connu que le motard est un animal plutôt grégaire, tu t'éviteras la peur notamment en ne cherchant pas à aligner ton rythme sur celui qui tire les autres en roulant le plus fort, même avec le goût modéré du risque qui te caractérise déjà et que ta môman s'est évertuée a t'enseigner très tôt. Ok d'accord, tu seras le dernier à arriver au bar de la team de Joe et tu vas forcément subir tous les quolibets qu'on réserve habituellement aux escargots motorisés, alors même que les bières pression seront déjà tirées et que les cacahuètes seront sur le point de se faire croquer. Mais tu seras aussi celui qui, en fermant volontairement la marche, remarquera toutes les invraisemblances de pilotages des copains. C'est à dire, le cul qui ne sort pas de la selle pour envoyer slider le genou, le contre-braquage douteux et rattrapé comme ça l'air de rien, le regard pointé vers le feu arrière de la moto de l'autre pote tout proche et pas vers la sortie du virage, le freinage à 100 % sur la roue avant pour faire " staïle " le joli stoppy, le passage de la ligne blanche durant la courbe qui vire toute vers la gauche alors qu'il y a du monde en face qui s'annonce, la prise de corde hésitante qui faute de mieux ressemble à une conduite de scooter en milieu de voie, etc.. etc. J'en passe et des meilleures...

En solo et d'autant si tu es débutant, la peur ne t'aidera pas non plus à évaluer le comportement de ta toute nouvelle monture dans la prise d'un virage que tu n'as d'ailleurs jamais vu de ta vie. Sachant théoriquement que tu pourras passer à l'aise la courbes à 90 Km/h, puisque les autres potes le font déjà, tu t'efforceras malgré tout de retirer systématiquement 10 à 15 Km/h de ta poignée des gaz, pour te laisser gérer la longue virgule de gravillons que tu n'avais justement pas vu la seconde d'avant et qui... n'existait pas hier à ce même endroit, quand ton meilleur copain motard te parlait précisément de cette courbe que tu pouvais prendre parait-il en toute sécurité. Parce que le gravillon, lui, il n'a jamais peur de toi, même à vitesse tout à fait légale et par grand beau temps...

andreaschiavone a écrit:L'hypnose peut aider à se mettre en condition pour le permis, ça fonctionne très bien.

Pas chez tout le monde hélas. Il faut déjà consciemment être d'accord avec l'idée de se faire manipuler le cerveau pour que les effets de l'hypnose fonctionne, c'est un fait connu médicalement. Sinon, ça se saurait et il y aurait des queues interminables de jeunes motards en devenir devant les cabinets des hypnotiseurs... Par contre le manque de sommeil, dû souvent à l'angoisse du cours du lendemain. ( genre : " Je peux pas dormir, ça m'obsède ! Sûr demain, je vais me planter en bécane à l'évitement et je vais mourir atrocement ! " ), ça oui, ça perturbe énormément les ressources auxquelles il faut recourir quand on s'installe à califourchon sur l'engin. D'ailleurs, même pour les vieux rouleurs, le sommeil n'est pas un luxe. Certes les craintes sont largement diminuées par l'expérience, mais la petit inattention qui dure juste un peu trop longtemps fait toujours savamment son effet quand, brusquement, on sent qu'on perd le contrôle de sa trajectoire... :whew:

Lelaelig a écrit:Il faut surtout que j'apprenne à me détendre lors du lent, mon cerveau plante régulièrement :rofl:
Une fois cette étape passée, ce sera cool.

Durant le cours, fais au moins une à deux pauses d'une minute, quitte à te griller sans complexe une clope si tu es fumeur. Le but étant de déconnecter totalement l'esprit de l'exercice pour rafraichir immédiatement les ressources mentales. Puis, la nuit suivante, va te coucher relativement tôt, car c'est durant la première phase du sommeil que ton cerveau va retenir et intégrer définitivement ce que tu auras techniquement appris durant la journée.

Lelaelig a écrit:D'ailleurs, quel est le road trip de vos rêves?
Par exemple: quand j'aurais, d'une part le permis :D et surtout pas mal de kilomètres dans les roues, je compte me faire un road trip jusqu'à Grenade pour visiter l'Alhambra. Et vous?

Mon road-trip à moi, c'est déjà ma route de tous les jours. Je fais grosso-modo 100 bornes aller-retour au milieu d'une vaste campagne, couverte bien souvent par des ciels de toute beauté, surtout en été. Et sincèrement, je n'arrive pas à m'en lasser. Après, pour ce qui est d'aller cruiser ailleurs que dans ma région, peu m'importe de viser Los Angeles ou Tourcoing. Avec suffisamment de coco dans le réservoir et du temps à profusion devant moi, je peux avoir l'envie de rouler une journée entière, presque du lever au coucher du soleil, parce que mes plus beaux road-trips ( souvent en solitaire ) ont tous été alimentés par un ingrédient essentiel : Rouler en me sentant totalement libre et insoumis...

En fait, j'ai jamais roulé pour une direction, mais plutôt pour un état d'esprit.

Image
Photo de Odette LEFEBVRE ©



edit 2 : A celui ou celle qui me dira de ne pas discriminer les SUV ou les utilitaires puisque d'autres catégories de véhicules peuvent avoir le même comportement, je réponds immédiatement qu'il ou elle a parfaitement raison. Car, en ce cas on peut aussi ajouter les poids-lourds, les berlines de grosses cylindrées, les petites sportives rase-motte et les innombrables canches sur roues qui n'attendent qu'un peu plus de rouille dans leurs soubassements pour s'effondrer au premier dos d'âne venu. Mais voilà, les livreurs, les plombiers, les plaquistes et autres professionnels ont particulièrement le pied lourd -je le constate hélas tout les jours- tout autant que les propriétaires de 4X4 modernes dont le poste de conduite, par un comportement extrêmement lissé et insonorisé, ôte véritablement toutes perceptions extérieures... Du moins, c'est ce que j'ai ressenti en essayant moi-même un énoooorme BMW X6, parce que je suis quelqu'un de curieux par nature.

.
Avatar de l’utilisateur
Rhonin.k
 
Messages: 546
Images: 0
Âge: 41
Enregistré le: Sam 18 Jan 2014 13:45
Localisation: On highway 666
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Lelaelig » Mer 26 Nov 2014 17:59

Complètement d'accord avec le fait que destination compte moins que le chemin qui y mène, mais si tu peux conjuguer plaisir de rouler et destination dont tu rêves depuis pas mal de temps, ça vaut le coup aussi non ;)
Avatar de l’utilisateur
Lelaelig
 
Messages: 266
Âge: 34
Enregistré le: Dim 26 Mai 2013 17:12
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar lobo » Mer 26 Nov 2014 18:31

Salut !
Rhonin je plussoie de toutes mes forces avec mon gros gant de cuir renforcé (et oui c'est l'hiver à Paris) :applaudir:

Super juste, toutes tes remarques sur la peur !
A chaque fois que j'ai eu peur, ça correspondait à une prise de risque trop grande ou à un manque d'anticipation, à un manque de marge de sécurité, etc.

En ce moment, j'essaie d'enrouler au maximum, sans céder à l'impatience et en soignant les trajectoires au maximum. Bien prendre son virage, arriver à la bonne vitesse, à l'extérieur pour entrer et intérieur pour finir , le regard bien placé, juste la bonne quantité de gaz pour maintenir la moto et la relever en fin de courbe, tout ça. Quel pied quand ça passe bien. J'aimerais pouvoir rouler un peu en campagne avec des motards expérimentés et cools pour développer tout ça.
Avatar de l’utilisateur
lobo
 
Messages: 301
Âge: 41
Enregistré le: Mar 4 Juin 2013 10:18
Localisation: Ile-de-France
Présentation: http://adulte-surdoue.fr/post106585.html?#p106585
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Joebar » Jeu 27 Nov 2014 17:39

C'est faisable lobo, va falloir penser à une IRL Moto :D
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.
Avatar de l’utilisateur
Joebar
Chouchou de la maîtresse
 
Messages: 2922
Images: 4
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 10:31
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ->
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Rhonin.k » Jeu 27 Nov 2014 20:22

lobo a écrit:Super juste, toutes tes remarques sur la peur !

Merci Lobo. Image

lobo a écrit:J'aimerais pouvoir rouler un peu en campagne avec des motards expérimentés et cools pour développer tout ça.

Heu... en ce moment la campagne, elle a ses routes un peu marron et humides à cause de la période des labours. Attends tranquillement le printemps.

Joebar a écrit:C'est faisable lobo, va falloir penser à une IRL Moto :D

C'est vrai, faudrait au moins une fois que le MC du forum se rencontre...
( finalement, la question sera alors de savoir si on parlera plus de trucs de HQI ou bien plus de trucs de motards ? :think: ) :D
Avatar de l’utilisateur
Rhonin.k
 
Messages: 546
Images: 0
Âge: 41
Enregistré le: Sam 18 Jan 2014 13:45
Localisation: On highway 666
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Rhonin.k » Jeu 27 Nov 2014 20:37

Lelaelig a écrit:mais si tu peux conjuguer plaisir de rouler et destination dont tu rêves depuis pas mal de temps, ça vaut le coup aussi non ;)

En vérité, la seule destination au monde dont je rêve est une plage des Iles Marquises. LOL, j'aurais pas l'air con avec juste mon casque et mon slip de bain, allongé sur le sable fin... :D ( En fait, je te taquine, mais tu as raison... ;) )

lobo a écrit:Super juste, toutes tes remarques sur la peur !

Merci Lobo. Image

lobo a écrit:J'aimerais pouvoir rouler un peu en campagne avec des motards expérimentés et cools pour développer tout ça.

Heu... en ce moment la campagne, elle a ses routes un peu marron et humides à cause de la période des labours. Attends tranquillement le printemps.

Joebar a écrit:C'est faisable lobo, va falloir penser à une IRL Moto :D

C'est vrai, faudrait au moins une fois que le MC du forum se rencontre...
( finalement, la question sera alors de savoir si on parlera plus de trucs de HQI ou bien plus de trucs de motards ? :think: ) :D
Avatar de l’utilisateur
Rhonin.k
 
Messages: 546
Images: 0
Âge: 41
Enregistré le: Sam 18 Jan 2014 13:45
Localisation: On highway 666
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar lobo » Jeu 27 Nov 2014 20:58

Rhonin.k j'ai comme une impression de "déjà vu" en lisant lisant ton dernier post post :rofl: :rofl:

Oui, une IRL moto j'aimerais bien. En effet, plutôt quand il fait beau , vers le sud de Paris, une ou deux soirées en gîte par exemple. Je crois que Rhonin tu avais parlé d'en faire une.

Le problème, c'est que dès qu'on va s'arrêter, on va se mettre à parler parler et on pourra plus repartir :lol: :lol: Donc, pas de pause, on alors il faut prévoir de dormir sur place. Ou alors se limiter à un seul sujet de discussion.

Faudra se caler les dates à partir du printemps.
Avatar de l’utilisateur
lobo
 
Messages: 301
Âge: 41
Enregistré le: Mar 4 Juin 2013 10:18
Localisation: Ile-de-France
Présentation: http://adulte-surdoue.fr/post106585.html?#p106585
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Lelaelig » Jeu 27 Nov 2014 21:59

Rhonin.k a écrit:En vérité, la seule destination au monde dont je rêve est une plage des Iles Marquises. LOL, j'aurais pas l'air con avec juste mon casque et mon slip de bain, allongé sur le sable fin... :D ( En fait, je te taquine, mais tu as raison... ;) )



Oh non! Je viens de visualiser un motard en short de bain avec un collier de fleurs! :tmi:
Avatar de l’utilisateur
Lelaelig
 
Messages: 266
Âge: 34
Enregistré le: Dim 26 Mai 2013 17:12
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Rhonin.k » Ven 28 Nov 2014 13:36

lobo a écrit:Rhonin.k j'ai comme une impression de "déjà vu" en lisant lisant ton dernier post post :rofl: :rofl:

Oui, effectivement effectivement, c'est fort possible possible. :lol: ( lol, je taquine taquine )

lobo a écrit:Le problème, c'est que dès qu'on va s'arrêter, on va se mettre à parler parler et on pourra plus repartir :lol: :lol: Donc, pas de pause, on alors il faut prévoir de dormir sur place. Ou alors se limiter à un seul sujet de discussion.

Perso, je préfère toujours rester sur place après une journée de roulage que de repartir tard dans la nuit. Et puis aussi, je ne suis pas uniquement pour un roulage en mode groupé. Si c'est juste pour se ballader en grappe, chacun sous son casques, et puis repartir ensuite indépendamment dans ses pénates dès que le crépuscule pointe, je ne trouve pas ça très trippant. D'où au mieux un combo road-book et une soirée " picole et déconne " pour effectivement profiter un max. ( personnellement, quand je roule, je ne bois pas un seul verre d'alcool... Par contre, quand la bécane est définitivement calée le soir sur sa béquille, là, parfois je me rattrape... :P )

lobo a écrit:Faudra se caler les dates à partir du printemps.

Faudrait déjà peut-être connaitre les protagonistes qui veulent y participer car personnellement, je n'exclue pas du tout de convier les autres deux roues qui ne sont pas des gros cubes. ( au passage, ça sera peut-être pas moi qui aura le plus gros moulin, faudra donc pas vous étonner... )

Je réfléchie à l'ouverture d'un topic pour bientôt... :rock:

Lelaelig a écrit:Oh non! Je viens de visualiser un motard en short de bain avec un collier de fleurs! :tmi:


MDR ! :D

Ha ça oui, le collier de fleurs de tiaré, ça passe parfois mal autour du casque...
Avatar de l’utilisateur
Rhonin.k
 
Messages: 546
Images: 0
Âge: 41
Enregistré le: Sam 18 Jan 2014 13:45
Localisation: On highway 666
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Pier Kirool » Sam 29 Nov 2014 01:25

Rhonin.k a écrit:Je réfléchie à l'ouverture d'un topic pour bientôt... :rock:

Tu écris ça parce que c'est à un truc emmerdant que tu penses ? :rofl: :porte:
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)
Avatar de l’utilisateur
Pier Kirool
 
Messages: 2311
Âge: 55
Enregistré le: Lun 14 Mai 2012 10:50
Localisation: Bordeaux
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Start me up
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar lobo » Mer 3 Déc 2014 23:44

vu les températures actuelles, il reste pas mal de temps à Rhonin pour procrastiner sur l'ouverture d'un topic 8)
Avatar de l’utilisateur
lobo
 
Messages: 301
Âge: 41
Enregistré le: Mar 4 Juin 2013 10:18
Localisation: Ile-de-France
Présentation: http://adulte-surdoue.fr/post106585.html?#p106585
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Différente » Dim 13 Nov 2016 16:46

Puisqu'il n'est jamais trop tard pour déterrer un sujet. :)

La moto a été ma grande passion pendant des années sur route (par tous les temps) comme sur piste (quelques journées). Plusieurs modèles à mon actif (roadsters ou sportives), toutes modifiées et entretenues par mes soins, et un bel accident sans grosses conséquences sur ma santé (merci l'équipement).

Poser le genou reste pour moi la meilleur des sensations, ne pas réussir à poser le coude la pire des frustrations !
Tu passes la moitié de ta vie à hésiter avant de te décider de quelque chose et le reste du temps t'es pas sur d'avoir pris la bonne décision.
Différente
 
Messages: 153
Âge: 28
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 12:00
Présentation: C'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar SuperBoby » Dim 13 Nov 2016 18:05

Haaaaaaaaa j'économise en ce moment pour ma moto, tu me rends encore plus impatieeeeeeent
Avatar de l’utilisateur
SuperBoby
 
Messages: 204
Âge: 23
Enregistré le: Lun 3 Oct 2016 17:17
Localisation: 95 et 60
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar Différente » Dim 13 Nov 2016 22:14

Le jour où je suis titulaire et/ou je signe un CDI selon l'aboutissement de mon projet professionnel actuel : je reprends la moto ! Sans doute une épave à retaper pour mettre sur piste (un R6 ? mais je suis vraiment à mon aise en roadster) et une petite sportive pour la route (style daytona ou 848). Tu veux te prendre quoi ?
Tu passes la moitié de ta vie à hésiter avant de te décider de quelque chose et le reste du temps t'es pas sur d'avoir pris la bonne décision.
Différente
 
Messages: 153
Âge: 28
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 12:00
Présentation: C'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto

Messagepar SuperBoby » Lun 14 Nov 2016 19:18

Très probablement un roadster :)

Mais j'hésite encore entre du neuf et de l'occaz. En neuf j'ai pensé à l'ER-6N de Kawasaki, vu que je suis en permis A2...
Avatar de l’utilisateur
SuperBoby
 
Messages: 204
Âge: 23
Enregistré le: Lun 3 Oct 2016 17:17
Localisation: 95 et 60
Profil: En questionnement
Test: NON

Précédente

Retourner vers Vos passions et loisirs

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
passion ... transformation ... action!
1, 2par sanders » Sam 27 Oct 2012 21:42

Réponses: 36

Vus: 4890

Dernier message par sanders Voir le dernier message
Ven 12 Fév 2016 07:52
L'art de la mémoire
par Alkyio » Dim 14 Déc 2014 21:11

Réponses: 2

Vus: 435

Dernier message par Zyghna Voir le dernier message
Lun 15 Déc 2014 09:41
J'aime la cuisine... elle non plus
par Asma » Mer 11 Jan 2017 12:50

Réponses: 16

Vus: 272

Dernier message par Asma Voir le dernier message
Ven 13 Jan 2017 21:41
Une double énigme se cache dans ce poème
par Bartemius » Dim 2 Oct 2016 20:05

Réponses: 6

Vus: 389

Dernier message par Bartemius Voir le dernier message
Dim 9 Oct 2016 18:29
Des gens intéressés pour une partie de jeux de roles ?
par baptiste » Mar 26 Avr 2016 20:37

Réponses: 3

Vus: 262

Dernier message par Tétra Voir le dernier message
Mar 17 Mai 2016 16:17

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité