Nous sommes le Ven 24 Nov 2017 17:42


Jardinage

Modérateur: W4x

Jardinage

Messagepar domisud » Ven 22 Nov 2013 14:59

Un sujet qui me passionne et qui n'est pas dans la liste.

J'ai un potager d'environ 100 m2 chez moi qui me permet de ne quasiment jamais avoir à acheter de légumes de l'année.
Ça prend du temps, ça vide la tête lorsqu'elle surchauffe :levi
Ça permet de garder le contact avec la réalité et le rythme très lent des saisons.

Ça permet de s'intéresser à des sujets transverses tels que la conservation des aliments, le climat, les animaux, l'environnement et sa protection, la vie du sol et des plantes, les légumes et fruits du coin ou venus de très loin, l’acclimatation des plantes exotiques (un défi à relever chaque jour), la cuisine :lire2: , l'architecture des paysages et des jardins, la place de la nature dans les environnements fortement urbanisés, la valeur nutritive des plantes, les types de cultures ici et ailleurs, la culture hors sol, en serre, etc.

Plutôt intellectuel pour une activité manuelle :ensoleillé:

Edit : j'allais oublier : les maladies des plantes et les joyeuses petites bêtes qui vous bouffent 1 an de travail en quelques heures :coleredefeu:
Le non-verbal par clavier, c'est pour bientôt ?
Avatar de l’utilisateur
domisud
 
Messages: 163
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 13:34
Présentation: Pleut-il ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar W4x » Ven 22 Nov 2013 15:08

Que cultives-tu? As-tu des trucs et astuces à faire partager aux apprentis-jardiniers du forum? (pas que les verts hein :P ).
Ce serait sympa d'alimenter quelque peu cette entrée en matière, tu as des photos?
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3274
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar sandrinef » Sam 23 Nov 2013 09:06

Chouette sujet qui aurait mérite à être développé ;)
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1829
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar *Za* » Sam 23 Nov 2013 09:46

Voilà un sujet qui me plaît !! Je l'aurais peut-être lancé un jour, quand j'aurais eu plus d'expérience, car je ne fais que débuter !
Je suis impatiente de te lire !

PS : moi j'essaye d'acclimater des essences classiques sous un climat tropical... pas facile non plus ! et il ne se passe pas une semaine sans que je passe une grande partie de mes plantes au savon noir (cochenilles)...
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2713
Images: 22
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Jardinage

Messagepar Miss dans la lune » Sam 23 Nov 2013 12:37

Ça m'intéresse aussi.
J'avais l'intention de commencer un potager pour cet été, mais je ne sais pas par où commencer, ni quand.

Je voudrais planter des tomates concombres salades pour cet été, mais je ne sais pas du tout quelle surface il faudrait pour nous nourrir (on est 3), s'il faut labourer la terre avant, comment avoir une bonne terre sans rajouter d'engrais (je n'ai pas de toilette sèche, ni de cheval), s'il faut des rigoles d'évacuation d'eau ou au contraire, comment éviter les bébêtes (savon noir apparemment, merci za), combien coûte un système d’arrosage goutte à goutte...

J'espère que tu vas développer un peu domisud ;) 100m² des légumes toute l'année... mon rêve!
Avatar de l’utilisateur
Miss dans la lune
Mud Drifting
 
Messages: 727
Images: 27
Enregistré le: Ven 3 Mai 2013 12:18
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar *Za* » Sam 23 Nov 2013 13:08

Pour les tomates Miss, c'est plutôt le mildiou qu'il faut surveiller (champignon blanc), et pour ça il est préférable de traiter préventivement à la bouillie bordelaise (le truc bleu agréé agriculture biologique). Devant la belle ardeur des miennes j'ai laissé tomber la prévention et maintenant je m'en mords les doigts car ça part jamais cette cochonnerie...

Mais pour les cochenilles je vais être plus précise :

MORT AUX COCHENILLES, MODE D'EMPLOI.
Ceci est un mode d'emploi tout personnel que j'utilise depuis quelques mois en zone extrême d'invasion cochenillaire. C'est un combat perpétuel ! Et je suis toujours en recherche d'infos/idées/astuces complémentaires...

1) Prévention
Les cochenilles s'installent toujours au moment où on a oublié/on n'a pas eu le temps de surveiller les plantes. Pour éviter que ces foutues bébêtes débarquent, c'est très important d'inspecter très régulièrement les tiges, le dessous des feuilles, les bourgeons ; mais aussi de vérifier que les plantes se portent bien (eau, ensoleillement, aération) car c'est souvent lorsqu'elles sont affaiblies qu'elles se font attaquer. Ben oui, elles aussi ont un système immunitaire.
Sur les plantations à risque (plutôt plantes d'intérieur), surtout en cas de chaleur humide, pulvériser du savon noir dilué dans de l'eau chaude (une grosse cuillère de pâte pour 75 cL environ) qu'on laisse ensuite refroidir. Bien passer partout.

2) Destruction
Une fois qu'on a la mauvaise surprise de les découvrir il faut agir vite !! Sinon la fumagine (micro champignon noir) s'installe et bloque la photosynthèse -> RIP la plante. Parfois on remarque ces "taches de fumée" avant les cochenilles... :( Elles peuvent être noires, blanches, à coque, farineuses, cotonneuses, collantes... yen a des centaines d'espèces, parfois on les voit voler, parfois elles pondent en petites spirales blanches... en gros si ce n'est pas vert et sautillant (pucerons), c'est probablement des cochenilles.

Donc : Mélanger dans un pulvérisateur 1/2 solution de savon noir (2x plus concentrée que la précédente) + 1/4 huile blanche + 1/4 alcool (ou un peu moins sur plantes fragiles). Bien secouer. Pulvériser une bonne moitié du mélange sur TOUTE la plante, et frotter à la main (éventuellement porter des gants) chaque feuille si possible, particulièrement le dessous...
Attendre 1/2h à 1h, puis recommencer le traitement : apparemment c'est nécessaire pour leur porter le coup de grâce :twisted: .
Si les cochenilles ont atteint les racines, il peut être nécessaire de déraciner la plante, laver soigneusement les racines au savon noir, puis la rempoter.
Si la plante est trop feuillue, déjà trop gagnée par la fumagine ou trop infestée, il est parfois préférable de couper tout à la cisaille en ne laissant que quelques centimètres de tige, et surtout de préserver le jardin des déchets générés (surtout pas au compost, à faire brûler de préférence)... mais je ne sais pas si ça peut se faire aussi en métropole...

Quelques espèces particulièrement vulnérables : les hibiscus+++, les rosiers, les orchidées, la plupart des plantes d'intérieur, les fruitiers et les agrumes jeunes.
Soit la plus grande partie de mon jardin :1cache:
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2713
Images: 22
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Jardinage

Messagepar domisud » Lun 25 Nov 2013 13:59

Je plante les légumes les plus courants en ne me fiant pas qu'aux bouquins et on conseils trouvés sur le Net.
J'expérimente beaucoup. Quand on me dit "ça ne marchera pas", je teste moi-même et les surprises (bonne ou mauvaises) ne sont pas rares. Par exemple, ont ne plante en principe les petits pois qu'au tout début du printemps car ils craignent la chaleur. Si on les plante en été de façon à ce que leur période de croissance principale arrive en début d'automne, les fortes chaleurs sont passées et ça fonctionne aussi. Bien entendu, il faut protéger les semis fragiles du soleil au début et arroser souvent.

Jamais de pesticides. Je fait comme M. Jourdain, du bio sans le savoir :lol:

Hier j'ai récolté quelques patates douces. C'est une plante tropicale mais ça pousse en France. J'ai échoué les deux premières années jusqu'à que je comprenne mes erreurs. C'est très gratifiant au final.

Pour les tomates, j'essaye plusieurs variétés chaque année. J'utilise un peu de bouillie bordelaise mais je me demande si c'est vraiment utile.

Le secret c'est de connaitre les plantes et leurs besoins basiques. Une terre aérée et vivante, du paillage, de l'eau quant il faut, de la chaleur ou de la fraicheur quand c'est nécessaire.

De toute façon, si la nature est contre vous, vous ne pourrez pas faire grand chose. Il vaut mieux s'adapter au fur et à mesure. Ce qui ne marche pas une année à un endroit marchera une autre année à un autre endroit.

Bref, c'est surtout du bon sens et de l'observation. Beaucoup de surveillance aussi pour pouvoir réagir vite en cas de problème.
Le non-verbal par clavier, c'est pour bientôt ?
Avatar de l’utilisateur
domisud
 
Messages: 163
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 13:34
Présentation: Pleut-il ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar domisud » Lun 25 Nov 2013 14:14

Miss dans la lune a écrit:Ça m'intéresse aussi.
J'avais l'intention de commencer un potager pour cet été, mais je ne sais pas par où commencer, ni quand.

Je voudrais planter des tomates concombres salades pour cet été, mais je ne sais pas du tout quelle surface il faudrait pour nous nourrir (on est 3), s'il faut labourer la terre avant, comment avoir une bonne terre sans rajouter d'engrais (je n'ai pas de toilette sèche, ni de cheval), s'il faut des rigoles d'évacuation d'eau ou au contraire, comment éviter les bébêtes (savon noir apparemment, merci za), combien coûte un système d’arrosage goutte à goutte...

J'espère que tu vas développer un peu domisud ;) 100m² des légumes toute l'année... mon rêve!


Sacré programme : :D1

Il faudrait déjà que tu décrives ton terrain : quelle région ? de quelle surface disposes-tu ? quel type de terre et s'il est à l'ombre ou au soleil, venté ou pas.

Tu peux planter 4 pieds de tomates au printemps. Ça devrait suffire.

Attention, la surproduction est un gros problème ! :2deg

Profite de l'automne pour bécher le terrain et permettre à la terre de se reposer cet hiver. Les organismes vivants vont s'y installer. Au printemps c'est un peu tard pour un premier bêchage. Si tu parts d'un terrain jamais cultivé, le rendement sera moins bon.

Un potager se crée en plusieurs années. On adapte les cultures et la configuration du potager en fonction des résultats qu'on obtient les années précédentes.

La première année tu peux planter des choses faciles : patates, haricots, radis, etc.

Un très bon moyen d'apprendre et de ne pas faire (trop) d'erreurs et de regarder les potagers des voisins. Il en parlent souvent avec passion. Les échanges de plantes, de matériel, de graines sont facilités.
Le non-verbal par clavier, c'est pour bientôt ?
Avatar de l’utilisateur
domisud
 
Messages: 163
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 13:34
Présentation: Pleut-il ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar Kirigol » Dim 12 Mar 2017 12:38

Directement autorisé par le sujet : Le déterrage ! :lol:

En plus la saison approche, les premiers semis sont en cours.
Si vous n'y connaissez rien, récupérez des pépins de tomates, plantez les et advienne que pourra. C'est marrant,en général ce ne sont pas des F1 (stérile) et le goût n'aura rien à voir entre le sujet initial et le sujet produit.
Bon le domaine est quand même vachement vaste, alors un topic là dessus quand des sites énormes entiers n'arrivent pas à faire le tour du sujet... Toutefois, il y a seulement quelques principes en réalité et la pratique fera le reste.

Il se trouve, que je suis issu du fin fond de la compagne, une sorte de TDC du monde, et que dans mon cursus, j'avais intégré une formation continue (450h) pour adultes en cours du soir, en vue d'une reconversion. Et la réalité ayant bien vite rattrapée mes utopies, le ramassage de feuilles et la plantation de géraniums plus gros que celui du voisin ont bien vite supplantés toutes velléités créatives Le Nôtriennes...

Au sujet des principes classiques, j'avais (ai) une petite marotte, la taille d'arbustes, et comme j'ai retrouvé une fiche d'époque, la voici (bon en écrit c'est un peu rébarbatif, j'en conviens :
(Ca peut s'appliquer en gros aux arbres de plein vent, même s'il existe une différence entre les fruitiers à pépins ou à noyau, pour les palissés c'est encore un autre truc, la taille trigemme)

A savoir : la densité des racines est égale à la densité aérienne (si tu coupe les racines à gauche, t'auras pas de branches à gauche, d'ailleurs un bonzaï se taille par les racines.), densité, hein, pas volume.


QUAND :
Il faut respecter les périodes suivant que l'arbuste fleurisse au printemps, en été ou en hiver
- Les arbustes à floraison printanière s'entretiennent après leur floraison
- Les arbustes à floraison estivale se taillent à la fin de l'hiver ou au tout début du printemps
- Les arbustes à floraison hivernale s'entretiennent également après leur floraison.

COMMENT :
En gros on supprime sans état d'âme
- Les branches mortes
- Les branches qui se croisent et créent des blessures par frottement
- Les branches qui reviennent vers l'intérieur
- 1/5e à 1/3 des vielles branches pour favoriser le rajeunissement
- Les fourches (ça peut dépendre toutefois de la mise en forme
- On rabat la hauteur en coupant au dessus d'un oeil sortant (bourgeon extérieur)

On favorise ainsi outre l'esthétique, une cure de Jouvence et la circulation de l'air qui évite les maladies.

Et faut pas hésiter à y'aller franco, tu peux pas faire d'erreur (sauf si tu coupes à ras, :doh: mais qu'est ce qui t'es passé par la tête ???) c'est comme les cheveux, ça repousse. Tu peux même faire ça n'importe quand, sauf gel et sécheresse.

En détaillé :
- Importance de la distinction des arbustes sur site, puisque leur période de floraison détermine l'époque de la taille.
Cette taille peut aussi être de formation, d'entretien ou de rajeunissement. Elle a pour but d'augmenter la vigueur des sujets traités, favorisant leur effet décoratif et leur santé (aspect phytosanitaire). Elle est conditionnée également par le mode d'utilisation des végétaux ( Massif, haie, isolé, topiaire...).

•‪ Les arbustes à floraison printanière s'entretiennent après leur floraison qui à lieu sur les bois de l'année précédente. (Bois de 2ans)
•‪ Les arbustes à floraison estivale se taillent à la fin de l'hiver ou au tout début du printemps (souvent il est évoqué la taille à 2 ou 3 yeux - floraison sur les bois de l'année).
• Les arbustes à floraison hivernale s'entretiennent également après leur floraison.

- En ce qui concerne la taille de plantation : Rétablir l'équilibre de densité entre les racines et les branches. Tailler les racines cassées ou sèches afin de voir apparaître du chevelu racinaire. Dans le système aérien, le fait de rabattre quelques rameaux feuillés réduira l'évaporation d'eau et donnera de meilleures chances de reprise.

- La coupe se fait en biseau (nette et sans laisser de chicot !) au dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur ce qui permettra l'écoulement de l'eau. Le fait de guider les futures pousses vers l'extérieur améliorera la circulation de l'air et de la lumière à l'intérieur de la plante. Les outils utilisés devront être désinfectés afin de ne pas véhiculer de maladies.

- Rabattre les jeunes tiges d'un tiers pour favoriser l'apparition de branches secondaires (ramification), et garder un port homogène, compact et étalé. Donner une forme élégante et harmonieuse.

- Ne pas permettre à 2 ou plusieurs rameaux le même point de naissance et ainsi avantager la croissance d'une seule branche plus saine. C'est le défourchage. Stimuler la floraison et la fructification.

- Empêcher le croisement ou le chevauchement des branches, ce qui évite les blessures par frottements, point d'entrée des maladies et parasites.

- Supprimer les rameaux les plus âgés (et les bois morts) au profit des plus jeunes. La floraison sera plus généreuse, et cela pallie au dégarnissement. Garder les parties attractives notamment sur les panachés.

- Lors du sciage d'une branche de grosse section, chanfreiner le pourtour de la coupe avec une serpette pour aider la formation du bourrelet cicatriciel et aider à l'évacuation d'une eau stagnante source d'infection.

- Lors de tailles sévères (taille très courtes), visant au rajeunissement du plant, opérer lors du repos végétatif. Cette période est également propice à la taille de certaines essences caduques où les branches sont plus visibles.


Une recette en plus de celles fournies par *Za*, qui fonctionne plutôt pas mal sur tâche noire, cloques, puceron de toutes les couleurs, parfois cochenille et oïdium :
pour 1 litre au pulvérisateur : 50cl de lait + 50 cl d'eau + 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude.

En plus mettre les mains dans la terre, c'est un super truc de "mise en veille" à défaut de bouton OFF =)
18 moisissures argumentatives
"La surface des choses ne l'intéresse pas. Elle l'assomme même franchement."
Avatar de l’utilisateur
Kirigol
 
Messages: 374
Images: 0
Âge: 1
Enregistré le: Mer 24 Fév 2016 18:36
Localisation: IN87vg
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar madeleine » Dim 12 Mar 2017 18:19

Mes tomates, dont les pépins ont traversé l'hiver dans un tiroir sur un morceau de sopalin, font déjà leur deuxième paire de feuilles et nous annoncent donc un printemps doux et précoce :)
Les petits pois sont moins pressés... J'ai tenté les semis hâtifs de radis, salade et ça a marché !
Le potager c'est comme la roulette (en nettement moins rapide :P)
Mercredi je sème mes courgettes et aubergines dans la serre, soyons fous.
Et toi, que sèmes-tu ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 3050
Images: 0
Âge: 51
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar sanders » Dim 12 Mar 2017 20:57

Offtopic :
Kirigol a écrit:Il se trouve, que je suis issu du fin fond de la compagne, une sorte de TDC du monde
:D
Tu permets que je mette ça dans les phrases cultes du forum ? Outre le changement de voyelles puissamment signifiant (c'pas moi c'est meussieur freuillde via la voix de chouchou qui l'a dit) je trouve délicieuse l'expression TDC du monde.


madeleine a écrit:Et toi, que sèmes-tu ?


Au jardin punk, on a semé des petits pois, des radis, des fleurs, des fèves et bientôt ail, oignons, carottes.

Sur ma petite parcelle, j'ai éparpillé des graines de fleurs des chemins ramassées cet automne au gré de mes balades, des roses trémières (de touplein de couleurs) également ramassées un peu partout dans ma ville, du persil, du trèfle, de la ciboule, du basilic, et des capucines. J'ai repiqué des orties(si, si),de la menthe et du thym.
J'ai commencé une haie de romarin à l'automne, il y a quelques ptits plants qui poussent péniblement, va falloir de l'imagination un certain temps pour y voir une future haie :lol: .

Au mois de décembre, j'ai tenté des boutures d'un vieux rosier immense, dont les fleurs blanches sentent le citron et d'un laurier sauce majestueux qui est aujourd'hui un arbre de bonne taille. J'ai juste coupé des branches, planté dans la terre et c'est tout. Les boutures de rosiers ont toutes des bourgeons, pour le laurier rien ne semble indiquer que ça pousse, rien ne semble indiquer le contraire non plus ;) .

J'essaie la " culture des tomates de Michel ", tirée d'un bouquin : Esprit débrouille : en gros tu prends les tomates hypra mûres, tu les déposes sur une caisse percée remplie de bon terreau et tu laisses le tout au jardin jusqu'au gelées. Pis tu rentres ça à l'abri tout l'hiver et tu ressors le tout au printemps. Y parait que ça va germer quand la températures conviendra aux ptites graines. En mai tu rempotes. Pour l'instant, j'ai des peaux de tomates genre tomates séchées en surface de la caisse, on va attendre avant de dire quoi que ce soit ...

Par contre, j'ai foiré la culture des pleurotes :( , ça a toumoisi.
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)
Avatar de l’utilisateur
sanders
 
Messages: 2423
Images: 1
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 4 Oct 2012 08:04
Localisation: Syndrome Lisa Simpson
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ... bon ben ... bon bain ...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar madeleine » Dim 12 Mar 2017 21:01

Moi aussi, les pleurote n'ont pas voulu :(
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 3050
Images: 0
Âge: 51
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar Kirigol » Dim 12 Mar 2017 21:32

Ah ben les tomates, c'est obligé ! Ca n'a quand même rien à voir avec les espèces de boules rouges fadasses du commerce ? Et puis faut mettre de la mauvaise volonté pour les rater, ou alors qu'elles se ramassent un bonne grêle.
D'ailleurs c'est un coup à massacrer tout ton jardin, rien ne se remet de ce déchiquetage.

Sinon les plantations, courgettes, pareil c'est assez facile et productif je trouve.
Mais tout dépend du terrain. Avant j'avais un petit lopin de terre, mais très argilo-calcaire et compact, il a fallu la travailler pendant 3 ans et l'amender avec du broyage (des tailles justement) et les restes organique produits, histoire d'équilibrer le complexe argilo humique. Donc la production n'a pas été du tonnerre pendant ce temps (sauf courgettes et tomates)

Pour amender on en a profité pour faire de la culture en lasagne (alternance de couches de branches de paille de vielles nouilles racornies et la terre). Betteraves au top ! piments, fèves, brocoli et choux (nains lol), des cornichons (l'avantage si t'en loupe un, ben t'as un concombre), salades évidemment (à chaque fois que t'en mange une tu mets 1€ dans un bocal), celeri banche, celeri rave (comme les choux nains lol), des poivrons, des haricots (avec des graines de la seconde guerre mondiale !), fraises, framboises, coqueret du Pérou, poireau, carottes, patates (bon genre ratte parce que c'est quand pas cher sinon)... Les radis comme ça va vite j'ai fait plein d'expérience, même des franchement loupées. Le tout avec plus ou moins de résultats... Ce qui est assez difficile c'est de prévoir l'étalage de la production potentielle, c'est mieux 3 x 20 salades, que 60 d'un coup =) cependant il faut du temps

Mais j'ai déménagé quand ça commençais à donner un peu, et là c'est un jardinet de ville ( :roll: )
Qu'à cela ne tienne je suis parti bille en tête pour refaire les Jardins suspendus de Babylone ! Mais c'est foiré =)
J'avais coupé plein de bouteille en plastique pour faire un jardin vertical, mais ça sèche trop vite et c'est astreignant pour arroser, il aurait fallu faire un arrosage par gravité avec de la fibre de serpillere, mais niveau déco c'est un peu pas esthétique (mais alors vraiment pas hihi). Et puis le soleil à fini par brûler les racines dans ces serres transparentes. Il n'y aura même pas eu de feuilles dignes de ce nom pour embellir le truc.
Donc dans le bout de terre, juste tomates façon jungle, courgettes, qq concombres végétatifs, fraises et framboises et bien entendu le carré de simples, sauge, thym, romarin camomille, ciboulette, le basilic a toujours été bouffé par les limaces, verveine citronnée, menthes en tous genre...

Enfin bon ça fait plein d'expériences.
Vivement que je m'installe sur un vrai terrain :clap:

Je crois que pour arriver à se nourrir il faudrait 50m² par personne, sans limaces, sans grêle =)


Oops Edit :
Bah allons-y pour le trouble du monde =)

Les pleurotes j'ai vu votre fil la-dessus, ça me botterai bien une champignonière, c'est à creuser...

Le coup de ramasser des branches et les planter directement c'est extra et pas cher, c'est génial la dédifférenciation des cellules végétales, une cellule bois qui devient une céllule racine..

La stratification des graines de tomate, je connaissais pas, le passage au frigo pour les pépins de p omme par contre oui.
18 moisissures argumentatives
"La surface des choses ne l'intéresse pas. Elle l'assomme même franchement."
Avatar de l’utilisateur
Kirigol
 
Messages: 374
Images: 0
Âge: 1
Enregistré le: Mer 24 Fév 2016 18:36
Localisation: IN87vg
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar kalimeris » Dim 12 Mar 2017 22:20

Cette année, pour la première fois de ma vie, je vais commencer un potager ! J'ai commencé par bouquiner quelques ouvrages sur le bio, la permaculture, etc. . J'avoue que certaines de ces lectures m'ont parues très compliquées à mettre en œuvre, alors, j'ai décidé de commencer tout petit et le plus simple possible : patates, tomates, oignons, ail. J'ai l'impression de mieux maîtriser le jardin d'ornement, même si là aussi, je suis novice dans le fait que je n'ai jamais crée de jardin grandeur nature. Mes créations se situent à l'échelle du bonsaï. Pour moi, le jardin d'ornement est un tableau en 3D à très grande échelle (par rapport à la taille d'un bonsaï, même ceux de 70cm). Je dessine donc les plans, en consultant les fiches d'arbres et arbustes qui aiment ou tolèrent une terre acide. Je trouve ça beaucoup plus facile que le potager ! :dent_blanche2:
Avatar de l’utilisateur
kalimeris
 
Messages: 605
Images: 7
Âge: 38
Enregistré le: Dim 21 Déc 2014 13:38
Localisation: à l'ouest
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar *Za* » Lun 13 Mar 2017 04:04

Chouette ! Tu mettras des photos ?

Moi je viens de gagner 2 points de jardinage en pollinisant avec succès nos plants de pitaya (on a désormais 4 fruits qui grossissent !). C'est une sorte de cactus qui demande normalement la présence d'une chauve-souris particulière pour faire la fécondation. En son absence, on doit être très attentifs à l'épanouissement de chaque fleur (une seule nuit) et récupérer le pollen pour pouvoir faire une pollinisation croisée entre deux variétés, la seule fécondation viable. Le pollen peut heureusement se conserver quelques jours au frigo, et par bonheur, les fleurs sont énormes et assez explicites dans leurs organes ! ^^
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2713
Images: 22
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Jardinage

Messagepar kalimeris » Lun 13 Mar 2017 19:32

*Za* a écrit:Chouette ! Tu mettras des photos ?

Of course !
Avatar de l’utilisateur
kalimeris
 
Messages: 605
Images: 7
Âge: 38
Enregistré le: Dim 21 Déc 2014 13:38
Localisation: à l'ouest
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar Nono » Lun 13 Mar 2017 23:32

Avec mon école, je récupère les boutures et les semis que l'on fait en TP. J'ai du piment doux, du chou, du Pelargonium (géranium vernaculaire), du Yucca, du rosier, du saintpaulia... Et une petite base théorique pour savoir commenquifofaire et commençamarche :)
Finalement, ça dépend vraiment de l'espèce étudiée, et de l'âge du végétal concerné. Si vous tentez de bouturer le vieux chêne au fond du jardin juste en coupant une branche et en la mettant dans l'eau, ben... Je vous souhaite bonne chance :P

J'ai aussi eu de cours sur la taille des arbres, fruitiers comme d'ornement. C'est assez intéressant, les méthodes varient beaucoup en fonction du coût de la main d'oeuvre, des avancées techniques, de l'avancée des connaissances du mode de fonctionnement des végétaux... Il n'y a pas une manière de tailler, il vous faut juste choisir ce qui convient le mieux à vos besoins - et à vos végétaux. La base théorique est assez complète, je n'en ai encore eu qu'un aperçu.

Kirigol a écrit:Ah ben les tomates, c'est obligé ! Ca n'a quand même rien à voir avec les espèces de boules rouges fadasses du commerce ? Et puis faut mettre de la mauvaise volonté pour les rater, ou alors qu'elles se ramassent un bonne grêle.

C'est que tu ne te souviens pas de ce qu'étaient les tomates avant les années 90. Non seulement elles étaient fades, mais en plus elles étaient dures comme du bois :P
(remarque, moi je ne m'en souviens pas non plus)
En fait, rater des tomates, c'est pas très compliqué. Un peu trop d'eau, et elles ont le "cul noir" ; et elles sont TRES sensibles au mildiou - qui est d'ailleurs en train de porter un sacré coup aux cultures de tomates de pleine terre...
Mais je te rejoins sur le fait que les tomates du jardin ont incomparablement plus de goût que les tomates de supermarché. D'une manière générale, les fruits et les légumes de grande surface ont été récoltés à peine mûrs, pour pouvoir arriver à peu près en état dans les assiettes.

Tout dépend du terrain, oui, mais il ne faut pas oublier le climat. Ni les facteurs biotiques environnants. Avant d'amender sauvagement, il peut être utile de vérifier qu'il n'y a pas d'espèce ou de variété adaptées au type de terrain, justement ;)

Pour les jardins de ville, c'est un concept en plein développement en ce moment, mais y'a pas mal de contraintes, en effet. J'ai pas encore eu de cours là-dessus, malheureusement...
Après, à force d'essais et de tâtonnements, on peut trouver des méthodes de culture efficaces.
Avatar de l’utilisateur
Nono
 
Messages: 179
Images: 5
Âge: 20
Enregistré le: Jeu 7 Juil 2016 12:50
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Jardinage

Messagepar baptiste » Mar 14 Mar 2017 09:57

J'adore le jardinage!

Dans le cadre de mon projet de l'installer en autonomie sur un terrain je suis en train de me documenter a fond sur la permaculture. Est ce que quelqu'un a de bonnes références de lecture sur le sujet?
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique
baptiste
 
Messages: 172
Enregistré le: Mar 22 Mar 2016 23:38
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Jardinage

Messagepar nemo » Mar 14 Mar 2017 10:15

Je suis en plein dedans. Voici en vrac une liste de mes lectures en cours et à venir:
- "Introduction à la permaculture" de Bill Mollison
- "Le jardin de Gaïa" de Toby Hemenway
- http://www.permaculturefrance.org/index ... hargements
https://www.permaculturedesign.fr/10-li ... maculture/
http://www.ecoledepermaculture.org/imag ... olgrem.pdf
Avatar de l’utilisateur
nemo
 
Messages: 158
Âge: 35
Enregistré le: Mer 8 Oct 2014 08:00
Présentation: panda
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar -Olivier- » Mar 14 Mar 2017 16:01

Je dois faire un petit potager en carré avec mon petit dernier.
J'ai trouvé ça:http://mapassionduverger.fr/divers/realiser-un-potager-en-carre-facon-permaculture/
Très intéressant de maitrise et de simplicité. :)
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez
Avatar de l’utilisateur
-Olivier-
 
Messages: 1322
Images: 0
Âge: 47
Enregistré le: Jeu 17 Nov 2016 16:52
Localisation: Par ci par là
Présentation: pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar O'Rêve » Lun 27 Mar 2017 13:18

Première année où je fais des semis de tomate. Et là, trop heureuse de voir l’ébauche des petites feuilles (après les cotylédons) !
Ce forum demande à ce que vous soyez inscrit et connecté pour voir ce message


Bon, c’est pas encore gagné pour de beaux pieds de tomate. Mais c’est déjà un début.
J’ai eu quelques champignons (trop d’humidité). J’aurais du enlever la cloche dès que les semis ont fait leur sortie. Mais en arrêtant d’humidifier et en ouvrant, ça a l’air de rentrer dans l’ordre.

Ensuite, si tout se passe bien, je vais faire une jardinière : Tomate, Basilic, Ciboulette, Pourpier, Persil, Œillet d’Inde.
L’an dernier, j’ai suivi un petit atelier. Voila ce que ça avait donné.

Ce forum demande à ce que vous soyez inscrit et connecté pour voir ce message


Autre jardinière en préparation : Fraisiers, Ciboulette, Estragon, Erigeron, Luzerne, Roquette

Pour l’instant, je jardine hors sol et sur petite surface (mélange terre et lombricompost, billes d'argiles au fond). Pour commencer, c’est top je trouve. En ce qui me concerne, ça évite le passage par la case "dégoûtée"- "trop de boulot"-« ça marche pas ».
Une jardinière en bois est également en préparation avec le compost du jardin.

Pour l’arrosage, cette année, j’essaie les oyas en céramique.
http://www.oyas-environnement.com/

Pour les graines, j'ai du Kokopelli et du Biau Germe.
En dehors du mini potager, pour le moment, je sème des fleurs annuelles (coquelicot, phacélie, souci...) pour amener un peu de biodiversité dans mon jardin pour l'instant trop uniforme (et pas assez vivant) à mon goût!
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
O'Rêve
 
Messages: 268
Enregistré le: Mar 1 Avr 2014 18:56
Présentation: presentations/reve-t4816.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar madeleine » Lun 27 Mar 2017 18:54

Ce week-end, je vais aussi repiquer mes bebes-laitues et tomates. Elles poussent en serre, à partir des graines de l'année dernière. Je vais tenter d'en repiquer une partie directement dehors, avec un bon paillis de tonte qui devrait leur tenir chaud, on verra bien :)
Mes petits pois lèvent bien lentement; et les vôtres ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 3050
Images: 0
Âge: 51
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar sanders » Lun 24 Avr 2017 23:38

Une chouette initiative qui peut intéresser certain(e)s.

La ferme de Sainte Marthe (centre de formations agricoles et production de semences bio) propose des formations à la production de semences selon une idée de transmission de proximité des savoirs.

Ils forment des ambassadeurs selon le principe suivant :
Les personnes que nous formerons gratuitement s'engagent moralement à transmettre le savoir-faire acquis
à une trentaine de personnes dans leurs réseaux, afin de disséminer largement ces connaissances et réintroduire ainsi de la biodiversité potagère dans toutes les régions.

Ces personnes deviennent alors des " Ambassadeurs du Mouvement Graines de vie ",
elles continueront à bénéficier d'un accompagnement de notre part 1 journée par an à Sainte-Marthe.


Je voulais le faire l'an dernier mais pas possible, je le ferai donc cette année.




sanders a écrit:'essaie la " culture des tomates de Michel ", tirée d'un bouquin : Esprit débrouille : en gros tu prends les tomates hypra mûres, tu les déposes sur une caisse percée remplie de bon terreau et tu laisses le tout au jardin jusqu'au gelées. Pis tu rentres ça à l'abri tout l'hiver et tu ressors le tout au printemps. Y parait que ça va germer quand la températures conviendra aux ptites graines. En mai tu rempotes. Pour l'instant, j'ai des peaux de tomates genre tomates séchées en surface de la caisse, on va attendre avant de dire quoi que ce soit ...

J'ai eu tellement de pieds dans la jardinière qu'on dirait du gazon ! Et il y en a encore qui sortent !

La serre collective est remplie de bébés chou, maïs, tomate, basilic, matricaire, fenouil, piment, poivron et j'en oublie. Les oignons, ails ont bien pris.Les carottes boudent, on ne les voit pas. Les fèves et petits pois commencent leur grimpette.

Des choux raves se sont resemés tout seul : un joli parterre vert foncé dans un coin sous un cerisier. Les topinambours reviennent ... toujours. Les fraises font des promesses fleuries de même que les cerisiers, pruniers. Les abeilles sont partout et croisent les papillons. :ensoleillé:
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)
Avatar de l’utilisateur
sanders
 
Messages: 2423
Images: 1
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 4 Oct 2012 08:04
Localisation: Syndrome Lisa Simpson
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ... bon ben ... bon bain ...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar madeleine » Mar 25 Avr 2017 06:37

Ici c'est moins riant : quatre jours de gelées tardives,avec deux nuits à -5°, ont fait un massacre. Plants de tomates perdus à 90%, tous les fruits morts sur les arbres : cerises, pêches, abricots, prunes ... Tout ce que le beau soleil et la douceur avait fait poindre avant l'heure à brûlé. La gelée du coucou, d'après Nono.
J'ai repris les semis après un jour de deuil. Je m'inscris volontiers sur ta liste de "spermaculteurs"Sanders :) Je fais des tentatives en amateurs qui ne demandent qu'à s'améliorer.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 3050
Images: 0
Âge: 51
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Jardinage

Messagepar Nono » Mar 25 Avr 2017 07:13

Offtopic :
En fait, après une petite recherche, l'expression originale, c'est neige du coucou. Typiquement vosgienne, mais diffusée largement par La Hulotte, dans jesaisplus quel numéro.
Les résultats sont à peu près les mêmes...


Il existe quelques méthodes pour gérer ces gelées tardives, utilisées par les professionnels, mais qui demandent en général un peu de matériel, de main-d'oeuvre, et surtout d'anticipation. Je peux vous donner les plus accessibles, si vous voulez.

Chez moi, j'ai planté en pleine terre les choux récupérés après un TP sur les semis. Contre toute attente, parce qu'ils avaient été semés beaucoup trop rapprochés, la moitié a pris ! De ce TP, sont aussi venus agrémenter le potager quelques plants de poivron. La laitue n'a pas survécu.

Je suis confronté à un autre problème : des cucurbitacées encore non identifiées envahissent mes Brassica. La faute au compost un peu rapide...
Pour l'instant, elles se développent surtout là où les choux n'ont pas pris, alors je les laisse - même si elles seront bien vite à l'étroit...
Avatar de l’utilisateur
Nono
 
Messages: 179
Images: 5
Âge: 20
Enregistré le: Jeu 7 Juil 2016 12:50
Profil: En questionnement
Test: NON

Suivante

Retourner vers Nature et Plein Air

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités