Nous sommes le Mer 25 Jan 2017 02:21


C'est ici qu'on fait des bulles

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!

Modérateur: W4x

C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Miss Mina » Dim 10 Mar 2013 21:47

Bonjour,

Ce sujet me trotte dans la tête depuis un moment. Certains d'entre vous ont un goût prononcé pour la bande dessinée mais je n'ai pas trouvé de sujet réellement dédié. Je vous en propose donc un.

J'aime qu'on me raconte des histoires, j'aime tenir entre mes mains une bande dessinée. Enfant, sa grande taille me donnait l'impression de pouvoir me cacher derrière, ça m'amusait de retranscrire verbalement des onomatopées....biiiip, boom, WHOOO :geek1: . J'aime le dessin bien sûr mais le découpage, le cadrage, le trait et la couleur combinés aux mots... Ça me parle. :-)

J'ai conscience que la bande dessinée a parfois ses limites, certaines situations, certains personnages mériteraient d'être plus développés et approfondis comme dans un livre. Les mangakas touchent, parfois, du bout du doigt cet aspect mais c'est bien souvent au prix d'un très (trop) gros découpage et de nombreux flash-back qui ont le défaut de ne pas vraiment faire avancer l'intrigue. (c'est un avis personnel et je lis également des mangas)


Pour chaque titre proposé, j'ai apposé une petite légende : Tout Public et Public Adulte. Par Public Adulte, j'entends « mature », les thèmes et sujets abordés peuvent toucher votre sensibilité. Ces bandes dessinées sont d'ailleurs séparées dans les rayons des magasins. Elles sont cependant accessibles de la même façon puisque nous ne sommes absolument pas dans un registre pornographique ou autres ( ce sujet étant sur forum public, ce registre n'a pas lieu d'être traité ici ).

Il m'a été difficile de choisir des titres pour une première approche.

Yoko Tsuno  : Tout Public
Yoko Tsuno de Roger Leloup.
Image
Message pour l'éternité (Album n°5)
©Roger Leloup - Dupuis

J'ai découvert Yoko Tsuno, j'avais 9 ans. Pendant longtemps, elle a été ma seule amie. Je fus saisie d'un vrai pincement lorsque j'ai lu plus tard une déclaration de Roger Leloup qui disait « C'est l'amie que j'aurai voulu avoir dans ma jeunesse et que je n'ai jamais eut la chance de rencontrer ».

Son créateur, Roger Leloup (80 ans maintenant) a été formé au départ par Jacques Martin (l'auteur d'Alix), il était son assistant. Il a travaillé aux côtés d'Hergé pour des travaux de décor et des dessins techniques. Recommandé par Peyo, c'est en 1969 que Roger Leloup frappa à la porte de la rédaction de Spirou avec les premières ébauches du « trio de l'étrange » la première aventure de Yoko Tsuno. En 1971, elle y fit sa première apparition.

Yoko Tsuno est japonaise, ingénieure en électronique, elle possède ses brevets de pilote (hélicoptère, planeur), c'est une scientifique. Avec ses 2 amis Pol et Vic elle va parcourir le monde, le temps et la galaxie. L'amitié et la tolérance sont toujours en toile de fond dans ses aventures.
D'un style réaliste et précis, chacune de ses histoires est riches en décors et regorgent de détails ce qui rend le récit très crédible. Roger Leloup n'hésite pas à réaliser des maquettes de certains décors.
Plusieurs thèmes comme la science fiction, les paradoxes temporels et la physique sont abordés.
Image
La servante de lucifer (Album n°25)
©Roger Leloup - Dupuis

Dès le début de ses aventures, on découvre des extra terrestres à la peau bleue, les Vinéens, ils vivent cachés sous terre, utilisent des véhicules sur rails magnétiques, maîtrisent en partie la matière mais n'aspirent qu'a retourner vivre sur leur planète victime d'un terrible cataclysme. Plusieurs albums relatent leurs aventures.
Des albums plus « terriens » sont publiés également mais tout aussi passionnants avec des enquêtes, du mystère et une jolie part de folklore.
Sa rencontre avec une jeune fille venant du futur et possédant une machine à voyager dans le temps va nous plonger également dans des univers captivants sur plusieurs albums.
Image
Le feu de Wotan(Album n°14)
©Roger Leloup - Dupuis

Des histoires qui s'entrecroisent parfois, des personnages récurrents développés avec soin au fil des parutions, Roger Leloup est un créateur rigoureux et riche d'un bel imaginaire.
Voici un extrait d'une de ses déclarations dans le supplément de l'astrologue de Bruges à propos de la «naissance des Vinéens».

« Vinea est un univers qui peut exister, mais que j'ai crée de toutes pièces. Son origine remonte à mon enfance. Dans le salon de coiffure de mon père, une publicité ventant la crème N*véa - que, dyslexique, j'avais transformé en Vinéa - avait attiré mon attention. Avec le temps, l'image s'était décolorée et seul le bleu était resté. Une fille, sur l'affiche, avait donc la peau de cette couleur. J'étais convaincu que cette crème rendait la peau bleue. Et quand j'ai imaginé ce peuple de l'espace, je me suis rappelé tout cela. Il faut - Hélas ! - parfois attendre d'être adulte pour pouvoir raconter ses rêves d'enfant. »

Sources

Image
L'album N°20 : l'astrologue de Bruges parut en 1994, contient une partie texte avec des commentaires de Roger Leloup.
©Roger Leloup - Dupuis

Le site officiel : http://www.yokotsuno.com
Site non officiel mais très complet : http://yoko.tsuno.free.fr/
Le site des éditions Dupuis : http://www.dupuis.com/catalogue/FR/accueil.html

Alta Donna  : Tout Public
Alta Donna
Dessin : MiniKim
Couleurs : Pop, Mélanie
Scénario : Mathieu Mariolle
Image
Minikim©
Alta Donna est une trilogie, un mélange des genres, à mi chemin entre le manga et la bande dessinée. Un petit format (plus grand cependant qu'un manga traditionnel), une couverture souple. La mise en couleur est superbe et sucrée.
Image
Changement de Lune (Tome1)
Furets et fureteuse (Tome2)
Même pour une rêveuse comme moi... (Tome3)
©Minikim - Mariolle - Pop - Dargaud

J'ai découvert le travail de Minikim tout à fait par hasard en lisant un magazine dédié aux arts graphiques au début des années 2000, une page était consacrée à son travail. Piquée d'une forte curiosité, je me suis mise en quête d'en savoir un peu plus. A l'époque, cette artiste apportait de belles contributions sur le site Café Salé (une grosse communauté de créatifs), j'y ai découvert également Pop, qui est illustratrice et surtout une très bonne coloriste. J'ai cyber-suivi leur actualités de façon sporadique pendant longtemps et à l'annonce de ce projet de bande dessinée, j'ai surveillé la date de sortie d'assez prêt.

Alta Donna est le nom d'une charmante bourgade où il ne se passe jamais rien. Nola Yorke s'ennuie. L'arrivée d'Ines et de Damiano va venir chambouler sa vie trop tranquille. Suite à quelques événements suspects, Nola entreprend de mener l'enquête.
Image
©Minikim - Mariolle - Pop - Dargaud
Cette bande dessinée s'adresse aux préadolescentes, mais beaucoup d'adultes sont tombés sous le charme. Cette série regorge de clins d'oeils aux séries des années 80, Arale, Creamy, Grosquick... s'invitent dans certains décors. Ça déborde d'humour, l'histoire est sympa, du mystère, de belles amitiés, une -grosse- pointe de fantastique, une héroïne super attachante, drôle, un look et un design général original.
Image
©Minikim - Mariolle - Pop - Dargaud
Sources

Minikim : http://www.minikim.net/fr/reviews.html
Pop : http://beedeepop.com/blog/
Mathieu Mariolle : http://petitsbiscuits.blogspot.fr/
Le site des éditions Dargaud : http://www.dargaud.com/
Le site café salé : http://www2.cfsl.net/fr/home

Jolies ténèbres  : Public Adulte
Jolies ténèbres
Dessin : Kerascoët (Marie Pommepuy et Sébastien Cosset)
Scénario : Fabien Vehlmann

Image
©Kerascoët - Fabien Vehlmann - Dupuis
Un seul tome, une virée étonnante, malsaine, cruelle, amorale qui repose sur un contraste permanent. C'est l'univers de l'enfance qui est abordé ici à travers plusieurs petits personnages qui habitent le corps d'une fillette morte en pleine forêt. Pas vraiment de réponses, aucune justification dans ce conte gore et mignon à la fois, le trait est frais, naïf, splendide, et pourtant... on a parfois peur de tourner la page. Il m'a fallu un certain temps pour le digérer totalement mais ce petit ovni est à découvrir.
Image
©Kerascoët - Fabien Vehlmann - Dupuis
Pour ceux qui l'ont lu, cette bande dessinée fait un clin d'oeil au livre « Sa Majesté des Mouches » de William Golding.
J'aimerai pouvoir vous en dire d'avantage... C'est un ami qui m'a prêté ce titre en prenant quelques précautions, j'ai fini par me l'offrir. J'ai fait quelques recherches après l'avoir lu car les dessinateurs m'étaient inconnus et le trait m'interpellait beaucoup.

Sources

Site officiel de Kerascoët : http://kerascoet.fr/
Blog de Fabien Vehlmann http://vehlmann.blogspot.fr/
Le site des éditions Dupuis : http://www.dupuis.com/

Animal'z  : Public Adulte
Animal'z d'Enki Bilal

Image
©Enki Bilal - Casterman
Enki Bilal fait parti des monuments de la bande dessinée que j'ai découvert dans les années 90 avec la trilogie Nikopol. Bernard Hislaire et Enki Bilal ont été mes premières lectures bédéesque matures.

Enki Bilal est bédéiste, cinéaste, scénariste et réalisateur. Il a travaillé pour le magazine Pilote. Dans les années 70, Il a collaboré avec Pierre Christin (le scénariste de Valerian) ils publient notamment « Les légendes d'aujourd'hui ».

Enki Bilal et Pierre Christin ont donné une conférence à l’Université Lumière Lyon en 2011. Celle-ci porte sur le thème « La BD au service d'une réflexion sur le temps présent : les Légendes d'aujourd'hui de Christin et Bilal ». Je vous joins le lien ici

Certains connaisseurs d'Enki Bilal pourraient s'étonner de mon choix. En effet, comparé à la Tétralogie du monstre (ses albums précédents), Animal'z semble assez maigrichon au niveau de son scénario.
Je vous comprends.

Image
Enki Bilal©
La trame de La Tétralogie du monstre repose sur 2 grands axes, la guerre en ex-Yougoslavie (années 1990) et les idéaux politico-réligieux. J'estime ne pas suffisamment les maîtriser pour vous présenter cette bande dessinée correctement. Je pense que je n'ai pas encore saisi toutes les allusions qu'elle contient.

Image
©Enki Bilal - Casterman
Présenté au départ comme un one shot, Animal'z sera finalement le premier opus d'une trilogie.

Enki Bilal est connu pour ses fictions d'anticipation très politisées et ses postulats invraisemblables. C'est le cas avec Animal'z. La terre a fini par piquer une grosse colère, une sorte de fin du monde, il l'appelle « coup de sang ». Cette fable se déroule comme un western.

A titre personnel, la notion de terre comme entité m'a toujours laissée brumeuse, mais l'histoire commence ainsi.

Image
©Enki Bilal - Casterman
Après le cataclysme appelé « coup de sang », l'humanité tente de survivre, il existe des lieux à la localisation approximative qui auraient été épargnés par la catastrophe. Des hommes et des femmes tentent de s'y rendre, par la mer. Le détroit D17 est un des passages qui permet de les atteindre.
Les hommes ne sont plus tout à fait comme nous les connaissons, certains sont hybrides; résultats de nombreuses expériences, sens très développés, certains sont des «connectés», ils possèdent 3 plots dans le dos qui leur permettent de se raccorder à un pack animal. Ils peuvent ainsi devenir dauphin.

Image
©Enki Bilal - Casterman
Les techniques de cadrage d'Enki Bilal sont empruntées au cinéma. Ses compositions sont riches, très denses, il mélange le crayonné, l'acrylique et le pastel. Pour Animal'z, il a opté pour quelque chose de plus singulier, un papier gris avec un grain, ce sont des crayonnés, seules quelques touches de couleurs viennent rehausser le tout. J'ai pu apprécié son trait différemment.
Le deuxième volet est également disponible.

Image
©Enki Bilal - Casterman
Sources

Le site d'Enki Bilal présenté comme officiel : http://bilal.enki.free.fr/
( http://enkibilal.fr/ le serai aussi :nesaitpas: (un lien mort))
Le site des éditions Casterman : http://www.casterman.com/

Offtopic :
Image
Enki Bilal expose actuellement dans une aile du Louvre jusqu'au 18 Mars.
« Les fantômes du Louvre ».

Sheraz-de  : Public Adulte
Sheraz-de, Tome 1 de Sergio Toppi

Je ne résiste pas à l'envie de vous présenter cette œuvre magique. Je suis sensible à la couleur mais j'ai été totalement emportée par les planches en noir et blanc de Sergio Toppi. Je l'ai découvert assez récemment aussi je n'ai que très peu de choses à écrire. Je n'ai d'ailleurs lu que le tome 1 à ce jour.

Image
©Sergio Toppi - Mosquito
Sergio Toppi (1932-2012) était un dessinateur et scénariste italien. A partir de 1960, il a apporté de nombreuses illustrations et bandes dessinées pour divers revues italiennes enfants et adultes. En France, il a eut quelques -rares- parutions dans le magazine Pilote. Il a également participé à l'histoire de France en bande dessinée éditée par Larousse.
Sharaz-De, est une adaptation très libre des comtes des mille et une nuits. Sergio Toppi a brisé tous les codes de la bande dessinée « classique », il s'étend librement sur chaque planche où parfois tout s'entremêle.
La première histoire -en couleur- de Sharaz-De paraît en 1979 dans la revue italienne Alter Alter. Vous pouvez la découvrir ici

Image
©Sergio Toppi - Mosquito
Les éditions Mosquito publie en 2000, Sharaz-De tome1. A la demande de l'éditeur, Sergio Toppi dessinera la suite.

Sources

Le site officiel de Sergio Toppi : http://www.editionsmosquito.com/toppi/
Le site des éditions Mosquito : http://www.editionsmosquito.com/

Sambre  : Public Adulte
Sambre d'Yslaire
Dessin : Yslaire
Scénario : Balac (Yann Le Pennetier) jusqu'au tome 2

Image
©Yslaire - Glénat
Bernard Hislaire, Yslaire, Sylaire, Syler, il a signé ses œuvres sous différents pseudonymes. En 1975, à seulement 18 ans, il rejoins l'équipe graphique de Spirou. Il est parmi l'un de plus gros contributeur de la bande dessinée Belge à partir des années 80. Il a proposé un style nouveau, plus sombre. Là où la bande dessinée était très colorée et essentiellement destinée aux plus jeune, Bernard Hislaire explore et propose autre chose. Sambre est un classique de la bande dessinée.
Je voulais proposer au départ XXeciel.com. Il s'agit du résultat papier d'un projet internet expérimental. C'est un roman graphique plus qu'une bande dessinée.

1997, le 20e siècle se termine bientôt, Yslaire veut en faire le portrait.
Image
©Yslaire - Les Humanoïdes Associés
J'ai acheté récemment un tome de Sambre qui me manquait, du coup, j'ai tout relu. Même si j'ai beaucoup aimé XXe ciel.com, c'est à Sambre que va quand même ma préférence. Je suis envoûtée par cette bande dessinée à chaque fois.

C'est l'histoire d'un amour impossible entre Bernard Sambre, un jeune bourgeois et Julie Saintange, une fille de prostituée aux yeux rouges, pendant la révolution française de 1848, une tragédie familiale, ancestrale, un amour maudit à jamais, une malédiction.
Image
©Yslaire - Glénat
Ce drame commence en Province, mais très vite, nous sommes plongé dans un Paris sous les barricades où la révolution gronde (jusqu'au chapire 4). Cette bande dessinée fourmille de références littéraires et artistiques (Eugène Delacroix, Victor Hugo...) La couleur revêt une place de choix, restreinte, le rouge, le noir, des gris qui tendent vers le sepia sont dominants ce qui rend l'atmosphère presque oppressante parfois.
Image
©Yslaire - Glénat
Avec un rythme de parution très lent au départ (je désespérais :levi ), Sambre est devenu une oeuvre beaucoup plus ambitieuse. Yslaire lance, en 2007, « La guerre des Sambres ».
Image
©Boidin - Glénat
C'est l'histoire de la famille Sambre qui nous est racontée, cette série, en cours de parution et de création, se décomposera en 4 cycles. Yslaire en est le scénariste et confie le dessin à d'autres artistes, l'esthétique et la couleur restent dans le même esprit que Sambre. Deux cycles de trois chapitres sont actuellement disponibles, "Première génération : Hugo & Iris (1830-1847)" et "Premier degré d'ascendance : Werner & Charlotte (1768-1769)".
Image
©Yslaire - Bastide - Mezil - Glénat
Sources

Le site d'Yslaire : http://www.glenatbd.com/auteurs/yslaire.htm
(le site http://www.Yslaire.be ne fonctionnant pas/plus je vous joins ce lien)
Le site des éditions Glénat : http://www.glenatbd.com/
Le site des éditions Les Humanoïdes Associés : http://www.humano.com/


La bande dessinée représente un gros budget, j'en possède peu en comparaison de tout ce que j'ai pu lire (bibliothèque et prêts d'amis). Avec l'émergence des tablettes, des versions numériques sont disponibles, mais je n'ai pas encore testé ce support.

J'envisage ce sujet comme un lieu d'échange vivant et le plus varié possible. N'hésitez pas à venir ici partager vos découvertes, vos univers, vos ovnis, vos ressentis, vos critiques....:-)


C'est ici qu'on fait des bulles.
:saoul: (quoi pas celles-là ? :P )
Avatar de l’utilisateur
Miss Mina
Double Badjoue
 
Messages: 96
Enregistré le: Ven 29 Juin 2012 12:59
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar shinoune » Dim 10 Mar 2013 22:31

Merci Miss pour ce topic.

J'ai adoré le monde des bandes dessinées et puis j'ai perdu le fil et ça m'est devenu un véritable labyrinthe. Quand j'essaie d'y faire un tour en librairie, j'en ressorts dégoutée de ne pas arriver à choisir, vu le nombre de possibilités et mon "inconnaissance"
Déjà dans ce que tu présentes, j'ai des envies qui fourmillent ... c'est super.

Et bravo pour la présentation, du travail de pro.
Je me réjouis de suivre ce fil et de faire de nouvelles découvertes.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
René Char
Avatar de l’utilisateur
shinoune
 
Messages: 981
Images: 0
Âge: 64
Enregistré le: Mer 17 Oct 2012 17:14
Localisation: Au bout du lac
Présentation: Par ici, par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Kayeza » Lun 11 Mar 2013 14:00

Merci pour ce sujet et ces belles découvertes !

Je suis un peu comme Shinoune : je n'achète plus de BD, mais j'ai presque tous les Yoko Tsuno (mon idole d'ado !). Aujourd'hui, je lis presque toutes les BD qui me tombent sous la main, mais je n'en achète jamais. Peut-être comme le dit Shine, parce que j'ai peur de ne pas m'y retrouver... Ton post donne des pistes (...), merci donc !
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4693
Images: 52
Âge: 37
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Andamylis » Mer 13 Mar 2013 08:12

Je n'ai plus le budget qui suffirait a me satisfaire dans mes lectures. La, je viens de me mettre a jour avec Yoko Tsuno (un tome est paru cet hiver), j'ai fini et completé Garulfo. Je viens de lire quelques BD de Morvan ( le nomad, H.K 1.5)
comme je viens de voir que j'avais le tome 9 de NASH et que j'avais prêté les 8 premier tomes il y a longtemps a quelqu'un dont j'ai oublié qui, je pense les reprendre...
en ce moment ma petite commence a lire mes livres et je me rend compte que je n'en ai pas forcement pour les petits. du coup je commence a prendre des axterix, des schtroumpfs (j'ai été surpris de voir qu'il y en avait autant et que la production continuait)
le bon coté est que l'on a la place pour les ranger^^
Avatar de l’utilisateur
Andamylis
 
Messages: 69
Âge: 42
Enregistré le: Ven 2 Déc 2011 10:32

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar marypop » Dim 12 Mai 2013 15:55

Oui merci pour le topic Miss!

Je connais mal la BD mais il y a des auteurs qui me parlent.

Je voudrais partager mon grand coup de coeur pour Charles BURNS il y a quelques années :inlove: :inlove: :inlove:
On m'a offert un jour BLACK HOLE. Cet univers m'a saisie...Du coup j'ai lu (et acheté!) BIG BABY et FLEUR DE PEAU du même auteur, que je conseille également!

Petites infos sur Charles:

http://www.bedetheque.com/auteur-4294-BD-Burns-Charles.html

Aujourd'hui je me penche sur Sergio TOPPI, José MUNOZ et Dino BATTAGLIA (merci Miss Mina :D1 ), mais je ne sais pas si je vais acheter (c'est que ça coûte cher et...il faut avoir la place aussi)
Avatar de l’utilisateur
marypop
 
Messages: 80
Âge: 40
Enregistré le: Sam 4 Aoû 2012 22:36
Localisation: Paris
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Miss dans la lune » Mer 15 Mai 2013 09:59

chouette sujet, je vais faire un tour à la librairie cette aprem moi ;)

mes bd préférées:
- les 6 "Peter Pan" de Loisel. Rien à voir avec celui de Disney. Beaucoup plus sombre, violent, Peter essaie de s'en sortir dans le vieux Londres sale du 19eme siècle, et il rencontre la potelée mais non moins sexy fée Clochette...

- Calvin et Hobbes parce que c'est intelligent, efficace, et parce que le "pari de Calvin" c'est le "pari de Pascal" avec le père noël!! J'adore ce ptit garçon.

- Thorgal, fan inconditionnelle de ce viking venu des étoiles qui cherche la paix et la simplicité...

-et pour se poiler un peu les "le chat" de Geluck.
Avatar de l’utilisateur
Miss dans la lune
Mud Drifting
 
Messages: 726
Images: 27
Enregistré le: Ven 3 Mai 2013 12:18
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar maxmomo » Ven 2 Aoû 2013 10:04

Il y a tant à dire sur la BD que c'est difficile de faire un choix. C'est un mode d'expression qui peut sembler limité au premier abord mais grâce aux ellipses qu'elle induit, elle peut nous ouvrir à un panel d'émotions, de rêves, de sensations infini.
Je suis tombé dedans (QUI EST GROS ?) quand j'étais petit et n'en suis plus ressorti depuis. Je citerai donc pour commencer Spirou et Fantasio, Le Scrameustache, Les p'tits Hommes, Gaston Lagaffe, Tintin, Astérix et Obélix, Yoko Tsuno, Thorgal, Pif et Hercule, Rahan, Benoît Brisefer, Achille Talon, Léonard, Aria, Alix, et plus généralement tout ce qui passait dans le Journal de Spirou, mais aussi Le fantôme, Rip Kirby, Superman, Batman, les pieds nickelés, Guy l'éclair et tant d'autres plus récents.

Mais la BD ne se résume bien pas au héros qui nous font tant rêver, il y a aussi leurs auteurs qui, livres après livres, nous invitent dans leur(s) univers : Jean Giraud (Alias Moëbius), Jodorowsky, Manu Larcenet, Joan Sfar, Loisel, David B, Robert Crumb, j'en passe, il y en a tant d'autres, tant de mondes à découvrir.

Alors choisissons Jîro Taniguchi.
Taniguchi est un auteur japonais né en 1947. Il commence à créer des mangas dans un atelier vers 20 ans puis acquiert une renommée grandissante. Si je l'ai choisi c'est d'abord parce que j'affectionne beaucoup son trait, net, propre, apaisé et fouillé en même temps. Ses livres sont souvent en noir et blanc mais il utilise aussi l'aquarelle. Ensuite c'est un auteur particulier car il fait le lien entre les cultures de la BD européenne (ou devrais dire franco-belge?) et japonaise. Son style graphique a beaucoup été influencé par la BD occidentale, ce qui lui a permis de percer facilement chez nous (Il a d'ailleurs collaboré avec Jean Giraud).
Je ne connais pas ses premières œuvres mais depuis les années 90 (peut-être même avant) il raconte surtout des histoires sobres, de la vie de tous les jours, avec une sensibilité peu commune parfois teintées de fantastique. Il nous parle de nous, de notre rapport à la nature, à l'humanité à travers des scènes de vie, parfois simples, parfois tragiques. Mais il aime aussi parfois s'aventurer, explorer d'autres genre (western, science fiction...).
Voici quelques unes de ses œuvres :

Le Journal de mon père  :  L'un des premiers grands succès en Europe.

Voici un résumé pris sur le site BD'GEST :

"Yoichi Yamashita retourne dans sa ville natale pour l’enterrement de son père, Takeshi. Il y retrouve des membres de sa famille qu’il n’a pas vus depuis une quinzaine d’années : sa soeur Haruko, ses oncles, sa belle-mère. Yoichi a toujours tenu son père pour responsable du départ de sa mère et c’est ce qui explique sa longue absence. Les souvenirs qu’il garde de son enfance sont très flous, la veillée funèbre sera l’occasion de les raviver. Les premières années de sa vie sont heureuses. Ses parents s’aiment et le salon de coiffure que tient son père marche bien. Mais un grand incendie ravage la ville, laissant les Yamashita dans un dénuement total. Après avoir occupé pendant un temps une usine désaffectée, ils s’installent dans une cabane pourrie. Le couple commence à vaciller. En désespoir de cause, Takeshi accepte de l’argent de ses beaux-parents pour reconstruire sa maison et passera tout son temps à travailler pour rembourser sa dette. C'est une série qui se décompose en trois albums."

Image
Quartier lointain : Un homme d'une quarantaine d'années, se retrouve transporté dans le temps, alors qu'il avait 14 ans. Il revit alors son passé avec sa sensibilité d'adulte.

Image
Sky Hawk : Taniguchi s'essaye ici au style "Western", un pari qui a eut du mal à voir le jour car les éditeurs étaient retissant. Il explore ici une partie de l'histoire du japon : des samouraïs émigrés aux états unis après avoir perdu une guerre. On suit le parcours de Hikosaburō Sōma et Manzō Shiotsu et leur intégration à la lutte pour l'indépendance indienne.

Image
Un ciel radieux : Un homme, suite à un accident, se retrouve transféré dans un corps qui n'est pas le sien, celui du motard qu'il vient de renverser. Je ne raconte pas la suite car toute l'essence de l'histoire tient en peu de mots et je ne veux pas trop spoiler.

Image



Je m’arrête là mais je vous invite vivement à découvrir l'ensemble de son œuvre.
Nan mais faut pas laisser ça comme ça les enfants ! (George Abitbol)

So this is how liberty dies, with thunderous applause... (Amidala)


Image
Avatar de l’utilisateur
maxmomo
 
Messages: 179
Images: 0
Enregistré le: Mar 20 Nov 2012 23:52
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Korydween » Dim 25 Aoû 2013 15:00

Je suis également une grande amatrice de BD, avec une préférence humour et fantastique. Côté humour, mes préférés restent Gaston Lagaffe et Léonard.
Pour contribuer à ce fil, je propose deux BD écrites par Alain Ayrolles dont j'apprécie énormément l'humour raffiné et les jeux de mots.

Garulfo  : Tout public
Garulfo est une grenouille dont le rêve le plus cher est de devenir humain. Sa rencontre avec la sorcière des marais va exaucer son rêve. Il va alors découvrir que le monde des humains n'est pas tout à fait ce à quoi il s'attendait.
BD écrite entre 1995 et 2002.
Ayrolles reprend les codes classiques des contes de fée pour donner une sorte de récit initiatique pleine de poésie et d'humour. Malgré son aspect enfantin, cette BD est très creusée et pas dénuée d'un certain réalisme et d'une certaine philosophie.
Les dessins de Bruno Maïorana m'ont un peu déroutés au début, mais j'y ai finalement pris goût et les trouve à présent très agréables.
Image


De Capes et de Crocs : Tout public
Après les contes de fée, c'est aux romans de capes et d'épée que s'attaque Alain Ayrolles. L'Histoire commence en Europe au 17e siècle Armand Raynal de Maupertuis, renard, et Don Lope de Villalobos y Sangrin, loup, sont deux gentilshommes qui vont se lancer dans une quête palpitante : la quête du trésor des îles Tangerines !
Série écrite entre 1995 et 2012 (enfin terminée après tant d'années d'attente), Ayrolles y reprend de nombreux codes théâtraux et d'allusion à la littérature. La seule BD que je connaisse dont certains dialogues sont entièrement écrits en Alexandrins !
Cette fois les dessins sont de Jean-Luc Masbou.
Image


Alain Ayrolles écrit actuellement une nouvelle série, D, où cette fois-ci il part à la chasse aux vampires. Je ne l'ai pas encore lue, mais il se pourrait que ça ne tarde pas.
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -
Avatar de l’utilisateur
Korydween
 
Messages: 788
Images: 14
Âge: 27
Enregistré le: Sam 24 Aoû 2013 09:03
Localisation: À mi-chemin de l'horizon
Présentation: Par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar domisud » Jeu 28 Nov 2013 16:25

J'aime beaucoup "le combat ordinaire"

Image


Ainsi que "le retour à la terre"

Image


J'aime l'idée de revenir à des choses simples, de fuir la pression du monde médiatique et les fausses valeurs qu'on veut nous imposer à tout bout de champs.

Me vider la tête de tout ce fatras...

Ceci explique sans doute que j'aime jardiner.

Mais mon héros préféré reste Gaston Lagaffe :cheers:
Le non-verbal par clavier, c'est pour bientôt ?
Avatar de l’utilisateur
domisud
 
Messages: 163
Âge: 47
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 13:34
Présentation: Pleut-il ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Vrac » Lun 20 Jan 2014 12:08

Fantastique bd ! J'adore à peu près tout ce que fait Larcenet. Ca fait un moment que j'en ai pas lu une de nouvelle. si tu as des propositions de lectures, je serai ravi.
Avatar de l’utilisateur
Vrac
 
Messages: 16
Âge: 38
Enregistré le: Mer 17 Juil 2013 09:37
Localisation: I'm from pyrénées orien-tales
Présentation: presentations/bonjour-mesdames-messieurs-t3997.html#p114441
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar domisud » Lun 20 Jan 2014 12:15

Peux-tu nous dire pourquoi tu aimes tant les bd de Larcenet ? Le style ? Les histoires ? les personnages ? Un lien avec ta propre histoire ?
Le non-verbal par clavier, c'est pour bientôt ?
Avatar de l’utilisateur
domisud
 
Messages: 163
Âge: 47
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 13:34
Présentation: Pleut-il ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Bol2rāmen » Lun 20 Jan 2014 20:06

Olalala ça me fait penser que je ne lit plus du tout assez de bandes dessinées franco-belges et trop de manga !! Quoique... Peut-on vraiment lire TROP de manga ??? :think:

Il y a beaucoup de titres qui me parlent dans ce topic, notamment

Yoko Tsuno, j'aimais beaucoup les histoires avec les Vinnéens dans l'espace, mais c'était vraiment sympa d'alterner avec d'autres histoires fantastiques...

Léonard, Calvin et Hobbes, qui m'ont donné des sacrés fou-rires quand j'étais gamin.

Et quelques autres aussi !

Et plein que je ne connais pas !!! Merci de faire partager tout ça :-)

Du coup je vous fait partager la seule - ou presque - série de bande dessinées que je lis actuellement:

Les mondes d'Aldébaran.

C'est une série de science fiction qui raconte les premières colonies spatiales humaines. Le premier cycle commence sur la planète Aldébaran, qui a perdu le contact avec la Terre depuis quatre générations. La série montre du coup les déviances des sociétés humaines. Une créature unique et étrange, apparemment intelligente, appelée "Mantrisse", se trouve également sur la planète. Les deux cycles suivants, Bételgeuse et Antares, se déroulent sur deux autres planètes. Les personnages, ainsi que les problématiques liées à la survie sur des planète inconnues et sauvages, sont assez approfondis.
Avatar de l’utilisateur
Bol2rāmen
 
Messages: 8
Âge: 31
Enregistré le: Mar 7 Jan 2014 16:43
Localisation: Planète Terre (faites gaffe y a plein de trucs qui tournent autour)
Présentation: ici
Profil: En questionnement
Test: MENSA

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Vrac » Mer 22 Jan 2014 18:24

la simplicité, la poesie, l'authenticité...
Avatar de l’utilisateur
Vrac
 
Messages: 16
Âge: 38
Enregistré le: Mer 17 Juil 2013 09:37
Localisation: I'm from pyrénées orien-tales
Présentation: presentations/bonjour-mesdames-messieurs-t3997.html#p114441
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar pullman » Jeu 13 Fév 2014 14:55

Si je devais ne retenir qu'une seule bd, ça serait sans doute Jimmy Corrigan de Chris Ware.

C'est l'histoire de Jimmy Corrigan, un trentenaire timide et solitaire, en quête de son père et de lui-même.
C'est aussi l'histoire de l'ennui et de l'échappatoire offerte par l'imaginaire.
Le traitement graphique y est très pointu et extrêmement riche. L'auteur nous offre une mise en page tout à fait novatrice avec ses nombreux niveaux de lecture, ses images dans tous les sens, ses zooms, etc. Chaque case est magnifiquement exécutée et d'une finesse incroyable.

Je ne le vends pas très bien cependant je vous recommande vivement de d'aller découvrir ce chef d’œuvre du 9e art !
Avatar de l’utilisateur
pullman
 
Messages: 31
Âge: 31
Enregistré le: Jeu 12 Déc 2013 16:30
Présentation: presentations/bonjour-vous-tous-t4291.html
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Korydween » Dim 25 Jan 2015 12:52

A l'occasion de la sortie du nouveau tome de Blake et Mortimer, je fais remonter ce topic, des fois que certaines personnes ne connaîtraient pas.

Image


Blake et Mortimer ont été créés par Edgar P. Jacobs, mais les albums ont continué depuis sa mort par divers auteurs comme Yves Sente et André Juillard, à qui on doit ce dernier (excellent) tome.

Les histoires se passent "autour" des années 1950. Le capitaine Francis Blake est le chef du MI-6, le service de contre-espionnage britannique. Son ami, le professeur Philip Mortimer est physicien de renommée mondiale. Chaque tome raconte une de leurs aventures, dans laquelle ils se retrouvent le plus souvent face à leur ennemi juré : le colonel Olrik. Mélange de BD d'espionnage, d'aventure, de science-fiction... Les tomes sont le plus souvent très recherchés, très documentés, l'histoire est captivante, crédible...

Depuis la mort d'Edgar P. Jacobs, les tomes sont un peu inégaux. Le premier étant sorti après son décès, "L'affaire Francis Blake" est pour moi le meilleur de la série post-Jacobs. Beaucoup de personnes pensent d'ailleurs que c'est le dernier tome qu'il a écrit, alors qu'il n'en est rien.

Pour ceux qui connaissent déjà mais n'auraient pas lu la dernière parution, "Le bâton de Plutarque", l'histoire se situe juste avant celle du "Secret de l'Espadon". On y apprend comment Blake et Mortimer se sont retrouvés dans la guerre contre l'Empire Jaune, comment ils ont rencontré le colonel Olrik, et tout un tas de petites choses peu ou pas expliquées dans le Secret de l'Espadon.
Côté écriture, on y retrouve le style résolument Jacobsien des premiers tomes, l'histoire est très développée, bien montée. Franchement un excellent tome ! L'un de mes préférés.

Plus d'infos ici : http://www.bedetheque.com/BD-Blake-et-Mortimer-Editions-Blake-et-Mortimer-Tome-23-Le-Baton-de-Plutarque-226934.html

Quand j'étais petite, j'avais un faible pour le capitaine Blake :$
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -
Avatar de l’utilisateur
Korydween
 
Messages: 788
Images: 14
Âge: 27
Enregistré le: Sam 24 Aoû 2013 09:03
Localisation: À mi-chemin de l'horizon
Présentation: Par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar *Za* » Lun 26 Jan 2015 06:53

En voyant remonter ce topic, je me dis que je dois absolument vous parler de la BD que j'ai découverte à Noël et littéralement dévorée depuis... il s'agit de LASTMAN par Balak, Sanlaville et Vivès.

Attention, en réalité, c'est un manga, mais français et assez différent de ce que produisent les éditions japonaises, même si l'esprit est là. J'ai le droit ici quand même ? Ne fuyez pas !!!

... Pour vous dire, un ami m'a intimé l'ordre de l'offrir à mon chéri pour Noël, et le vendeur qui m'en a parlé au magasin de BD était au bord des larmes lorsqu'il m'a expliqué pourquoi ce manga roxait du poney !


Pour vous le présenter brièvement...
C'est un manga de baston, mais tout sauf simpliste, et qui a plus d'un tour dans son sac !
C'est l'histoire d'un gringalet de 8 ans, Adrian, vivant dans un monde à l'ambiance magico-moyenâgeuse plutôt bien réussie, avec sa mère, gentille bombasse célibataire qui bien entendu cache bien son jeu. Les deux premiers tomes portent sur le grand tournoi de combats en duels, à la Dragon Ball, mais oui ! où Adrian va faire la rencontre de Richard, un inconnu super balèze clairement débarqué d'ailleurs... cet ailleurs où nous plongerons dès le tome 3 et où l'histoire commencera à prendre son véritable relief.

Mais qu'est-ce qui confère à Lastman son côté jouissif et complètement addictif ? Son scénario réglé au millimètre, ses graphismes inhabituels, épurés, qui demandant un temps d'habituation mais sont tellement vivants ? Son langage quasi-cinématographique ? Ses dialogues concis, réalistes et percutants, ses punchlines ? Ses mystères qui ne cachent que plus de mystères ? Ses multiples références que je ne saisis même pas, vu que peu habituée du genre ?...
En tout cas, nous avons dû très rapidement nous procurer tous les tomes disponibles, que j'ai dévorés une première fois à la vitesse de l'éclair, puis relus immédiatement en prenant le temps de m'attarder sur le travail de chaque page et les subtilités de l'histoire. Bon, j'avoue, il y a aussi de sacrés clichés bien lourds, mais on lui pardooooonne parce que Lastman, c'est juste pour le plaisir de l'histoire et pas pour la philo !!!

Si vous aimez un peu le style manga, ou les styles hybrides entre fantasy, fantastique et science-fiction, c'est à découvrir, vraiment !

Et devinez quoi, vous pouvez lire Lastman sur Delitoon avant de foncer chez votre libraire favori vous acheter les 6 premiers tomes :
http://www.delitoon.com/serie-webtoon/episode/lastman/1.html
Attention, le tome 7 ne sort qu'en juin. Vous allez bientôt être très, très malheureux(se).
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2408
Images: 17
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Riffifi » Dim 1 Fév 2015 20:50

Merci infiniment *Za*, j'ai adoré lire ça !

A mon tour de parler d'un auteur que j'adore, en profitant de l'actualité d'Angoulême : Katsuhiro Ôtomo (oui je sais je ne le dis pas à la japonaise, mais je préfère comme ça :p

Son dessin est très puissant, ses personnages sont complexes et ambigus, ses histoires trempent (ou baignent) dans le fantastique plutôt côté science-fiction.

Ôtomo a écrit plusieurs ouvrages (des mangas), réalisé des animes aussi, j'adore son dessin et ses thèmes me parlent toujours, mais là, je voudrais évoquer deux oeuvres pour lesquelles on peut parler de passion, et que j'espère vous donner envie de découvrir.

Premier post : AKIRA
Akira est un manga, paru au Japon sur une durée de 10 ans. L'histoire se passe dans néo-Tokyo après une troisième guerre mondiale forcément nucléaire. L'univers est post-apocalyptique, corrompu, violent, et fortement marqué par la question du nucléaire et des mutations.
On y trouve des adultes qui s'affrontent dans des jeux de pouvoir intenses entre l'armée, les scientifiques, les religieux en utilisant toutes les armes disponibles (manipulation comprise).
On y trouve des ados, pour la plupart désoeuvrés, cyniques, à a recherche de sensations fortes (qui a dit "captain obvious ? ^^) en moto ou dans les drogues diverses, qui évoluent de façon divergentes au fur et à mesure de l'histoire en fonction de leur conception du pouvoir, de l'amitié, de la violence, de l'autorité/obéissance, et de leur confiance en eux aussi...
On y trouve enfin des enfants, des enfants bien particuliers, et je n'en dirai pas plus (spoiler) !!

Les personnages sont charismatiques, l'univers est à la fois familier et fantastique, l'histoire est fort bien construite et amenée progressivement, et l'approche des personnages qu'a Ôtomo fait toujours gamberger sur ce qui se passe réellement dans leur tête.
Malgré ses nombreux tomes, Akira fait partie des livres que je lis et relis depuis que je l'ai découvert.

Ah et au passage je déconseille la version "anime" d'Akira, qui ne rend pas (du tout) justice à la subtilité du manga, notamment aux personnages...

Wikipedia donne une présentation plus factuelle qui me semble pas mal, donc je la rajoute ici (avec une petite modif cependant):
Tokyo est détruite par une mystérieuse explosion en décembre 1982 (1992 dans la version occidentale) et cela déclenche la Troisième Guerre mondiale, avec la destruction de nombreuses cités par des armes nucléaires.
En 2019 (2030 selon les versions colorisées américaine et française), Neo-Tokyo est une mégapole corrompue et sillonnée par des bandes de jeunes motards désœuvrés et drogués. Une nuit, l’un d'eux, Tetsuo, a un accident de moto en essayant d'éviter un étrange garçon qui se trouve sur son chemin. Blessé, Tetsuo est capturé par l’armée japonaise. Il est l’objet de nombreux tests dans le cadre d’un projet militaire ultra secret visant à repérer et former des êtres possédant des prédispositions à des pouvoirs psychiques (télépathie, téléportation, télékinésie, etc.). Les amis de Tetsuo, dont leur chef Kaneda, veulent savoir ce qui lui est arrivé, car quand il s’évade et se retrouve en liberté, il n’est plus le même… Tetsuo teste ses nouveaux pouvoirs et veut s’imposer comme un leader parmi les junkies, ce qui ne plaît pas à tout le monde, en particulier à Kaneda.
En parallèle se nouent des intrigues politiques : l’armée essaye par tous les moyens de continuer le projet en espérant percer le secret de la puissance d’Akira (et de la maîtriser pour s'en servir par la suite), tandis que les politiciens ne voient pas l’intérêt de continuer à allouer de l’argent à un projet de plus de 30 ans qui n'a jamais rien rapporté. Le phénomène Akira suscite également l’intérêt d’un mouvement révolutionnaire qui veut se l’approprier à des fins religieuses (Akira serait considéré comme un « sauveur » par ses fidèles).


et pour illustrer un peu, j'ai pioché quelques morceaux dans mes albums (j'ai la version couleur, il y a une version noir et blanc) :
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)
Avatar de l’utilisateur
Riffifi
 
Messages: 903
Âge: 37
Enregistré le: Sam 20 Avr 2013 15:35
Localisation: à l'Ouest
Présentation: riffifi
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Riffifi » Dim 1 Fév 2015 21:15

Second post dédié à Ôtomo : DOMU
sous-titré "Rêves d'enfants" dans la version française.

Domû est un manga en noir et blanc

Contrairement à Akira, Domû se situe dans un univers banal, une cité résidentielle. Avec son jardin d'enfants au bas des immeubles, ses bancs, le théâtre de la vie des habitants qui s'y croisent, dévisagent, ignorent. Les nombreux enfants jouent, les vieux regardent, les adultes passent.
Cet univers lisse laisse apparaître quelques sujets d'inquiétude. Mais il se fissure lorsque des habitants commencent à se suicider les uns après les autres, apparemment sans raison. Et il explose carrément lorsque la raison de ces suicides est découverte et qu'un jeu de bras de fer commence au sein de la cité...

Domû est un thriller qui fonctionne sur le suspense, sur la puissance des dessins, et là encore sur l'intérêt des personnages qui sont proprement fascinants.
Ici les personnages principaux ne sont ni des adultes, ni des ados, mais des enfants.
Comme pour Akira, (même si c'est beaucoup plus restreint), les personnages accrochent par leur densité et leur force. Les enfants (et les adultes), ne sont pas du tout lisses, ils ont des parts d'ombres, ils ont des failles, ils ont leur part de violence et de folie, ils se font leur propre idée de la manière de faire régner la justice, ils évoluent.

Je ne mets que quelques images pour ne pas dévoiler l'intrigue.
On peut le lire et relire, mais j'ai eu un tel frisson à la première lecture que je m'en voudrais de vous gâcher ça !
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)
Avatar de l’utilisateur
Riffifi
 
Messages: 903
Âge: 37
Enregistré le: Sam 20 Avr 2013 15:35
Localisation: à l'Ouest
Présentation: riffifi
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Raphaël » Dim 1 Fév 2015 22:00

Je préfère Akira en noir et blanc, je trouve que les planches colorisées perdent en dynamisme et en relief...

Sinon Akira est probablement la meilleure histoire sur le pouvoir et les tensions qu'il engendre que j'ai pu lire. C'est pourquoi je le relit régulièrement.
Voiles et plumes
ont destinée commune
happer la caresse du vent
Avatar de l’utilisateur
Raphaël
 
Messages: 369
Âge: 34
Enregistré le: Sam 19 Jan 2013 10:06
Localisation: Rouen
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Korydween » Lun 21 Nov 2016 15:22

Allez, je sors la pelle pour creuser et déterrer ce topic avec un coup de cœur récent: les Quatre de Baker Street.
Tout le monde connais Sherlock Holmes, beaucoup connaissent les franc-tireurs de Baker Street, ces gamins des rues qui aident le grand Holmes avec des missions de reconaissance ou de pêche à l'info. Mais qui connait la vie de ces mômes entre deux missions?
Les Quatre de Baker Street raconte l'histoire de ces gamins, leur passé difficile et leur vie dans les rues de Londres. Malgré le style de dessin et le fait que cette série soit taguée comme "jeunesse", c'est une série que j'ai pris énormément de plaisir à lire et que je recommande tout aussi bien pour les adultes. Les histoires sont intéressantes, les scénarios bien ficelés, les dénouments pas toujours roses mais toujours palpitants. Ces gamins des rues savent bien nous entraîner dans leur sillage, et on se perd dans les bas-quartiers de Londres avec plaisir.

http://www.bedetheque.com/serie-19462-BD-Quatre-de-Baker-Street.html
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -
Avatar de l’utilisateur
Korydween
 
Messages: 788
Images: 14
Âge: 27
Enregistré le: Sam 24 Aoû 2013 09:03
Localisation: À mi-chemin de l'horizon
Présentation: Par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Nono » Jeu 5 Jan 2017 23:27

Je n'ai commencé à m'intéresser à la bande dessinée qu'assez récemment, mais plus je découvre cet univers, plus je suis frappé par sa richesse et sa diversité. Une BD, ça peut être un livre pour ceux qui n'aiment pas lire, mais ça peut aussi être une oeuvre à part entière, pour quoi sait l'apprécier.
Ma culture bandesinesque reste assez lacunaire, je découvre plein de nouveaux titres sur ce topic :).

Je voulais malgré tout vous parler de Zaï zaï zaï zaï, de Fabcaro, qu'on m'a offert à Noël et que j'ai particulièrement apprécié. C'est un petit road movie d'une quarantaine de page, pour les amateurs d'humour sombre, absurde, et... Bref, lisez !

Image


Mon autre coup de coeur personnel, Là où le regard ne porte pas, d'Olivier Pont et George Abolin :

Image


Une histoire poétique, toute en courbes et en plongeons... J'ai préféré le tome 1, le second s'éparpillant un peu, je trouve ; mais il vaut aussi le coup.
C'est avec le bon gros sourigolpoil qu'on écrabouatillasse la Bête Stiole du malheur et qu'on raplatouille sa soeur, Hollalatri Stesse, quand elle ne sert à rien du tout.
Claude Ponti
Avatar de l’utilisateur
Nono
 
Messages: 93
Âge: 20
Enregistré le: Jeu 7 Juil 2016 12:50
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Olivier38 » Ven 6 Jan 2017 11:46

Je lis des bandes dessinées depuis 40 ans !
Ça ne me rajeunit pas tout ça, mais j'ai un truc pour garder mes yeux d'enfant, et c'est justement une série de bandes dessinée.
Je vous la conseille à tous, si vous souhaitez vous échapper du-vrais-monde-ou-l'on-s'ennuie.
Découvrez hallucinaville, la capitale de rêverose et vous ne voudrez plus jamais vivre en absurdie.
Image
   
Spoiler: show
     
as-tst-img.jpg

   

Pour le reste, Yoko Tsuno, Elric de Melnibonné, Génial Olivier (pour mon ego), Achille Talon, Rapaces, Lady S, IR$, Sang et Encre, Asterix, Spirou (le grand et le petit), Quintet, Lanfeust de Troyes (et des étoiles) Largo Winch, les bds de Manara ...
Je crois que j'aime à peu près tout.

Ah oui, le Chat aussi. (Livingstone va me tomber dessus, c'est sûr)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Je cherche donc je serai.
Avatar de l’utilisateur
Olivier38
 
Messages: 92
Âge: 46
Enregistré le: Jeu 17 Nov 2016 16:52
Localisation: Isere
Présentation: moi
Profil: En questionnement
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Nelle » Ven 6 Jan 2017 18:01

Je lis moins de BD aujourd'hui, mais il suffit qu'une image accroche...comme celle de Nono, "là où le regard ne porte pas"
J'ai bien envie de découvrir les mangas, mais je n'y connais rien : peut-être ceux proposés par Riffifi plus haut, ça a l'air beau

Pour ma part, j'ai grandi avec Boule et Bill, Gaston, Spirou, Astérix (dont les niveaux de lecture différents me surprennent à chaque fois), Yoko Tsuno, le génie des alpages, Achille Talon, les Bidochon, Soeur Marie-Thérèse des Batignolles, le sommeil du monstre, Calvin et Hobbes...

Si je dois vous en présenter une, ce serait celle-ci, NEIGE



Dans un temps futur, les États Unis d'Europe ont mis en place un système de régulation du climat, pour optimiser le rendement des cultures. Mais l'ordinateur chargé de gérer ce système commet une faute, la nouvelle Europe est peu à peu prise sous la neige, la glace et le froid. Les habitants contenus dans ce paysage de désolation par un mur inviolable, sont peu à peu livrés à eux mêmes, luttant jour après jour pour leur survie.
Un jour, Neige, un enfant, est recueilli par un homme solitaire retiré dans un coin hostile de cette nouvelle Europe. Mais cet homme solitaire cache bien des mystères, et prépare une mission pour sauver l'Europe, mission dont Neige sera l'instrument...

Ce qui m'a intéressée dans cette histoire, c'est d'abord l'atmosphère froide, blanche des dessins. On est rapidement plongé dans une atmosphère lourde, souvent silencieuse, épaisse, comme peut l'être un paysage de neige.
Cette nature parfois violente et intraitable est souvent le terrain de jeu d'une violence humaine pleine de cruauté et de cynisme...
Il y a deux histoires en parallèle : l'histoire de Neige à la recherche des meurtriers de ses parents, et la mission des mystérieux Douze pour sauver l'Europe. Bientôt, on s'apercevra que les deux histoires se croisent.
Je trouve les premiers tomes les plus réussis, j'avais un peu été déçue par les derniers, mais je me souviens notamment d'un des albums qui nous plongeaient dans un Venise prise dans la glace, c'était très beau.
Apparemment une autre série en lien direct avec celle-ci est sortie, je ne l'ai pas encore lue, quelqu'un la connaît ?
si si, les couleurs parlent
Avatar de l’utilisateur
Nelle
 
Messages: 228
Images: 8
Âge: 43
Enregistré le: Mer 26 Oct 2016 13:05
Localisation: En bas, tout en bas, à gauche
Présentation: presentations/presentation-t7904.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: C'est ici qu'on fait des bulles

Messagepar Napirisha » Ven 13 Jan 2017 10:17

On m'a offert pour Noël une BD fort sympathique, le grand méchant renard.
Histoire mignonne comme tout d'un Grand Méchant Renard, qui faute de réussir à capturer les poules kidnappe des oeufs et les couve pour avoir des poulets. Sauf que... bien entendu, les poussins identifient comme leur mère la première chose qu'ils voient à l'éclosion.

Image

en bonus, la bd dont vous êtes le héros :
http://www.editions-delcourt.fr/special ... omedia.php
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid
Avatar de l’utilisateur
Napirisha
 
Messages: 1502
Images: 6
Âge: 34
Enregistré le: Lun 22 Juin 2015 12:15
Localisation: sous le tilleul
Présentation: bonjour!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS



Retourner vers Vos passions et loisirs

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Photographes c'est par ici, postez vos photos et parlons technique, échangeons...
1, 2par Atarax » Mer 18 Jan 2017 13:50

Réponses: 25

Vus: 226

Dernier message par Atarax Voir le dernier message
Ven 20 Jan 2017 18:42
Le mot du jour est...
par FeverDream » Mer 28 Mai 2014 17:10

Réponses: 9

Vus: 599

Dernier message par Some_people Voir le dernier message
Mar 14 Juin 2016 22:31
Je danse la danse des femmes
par Louise » Jeu 29 Mar 2012 09:15

Réponses: 18

Vus: 1828

Dernier message par Korydween Voir le dernier message
Ven 18 Avr 2014 07:26
Y a-t-il des amateurs d'astronomie?
par Antigone » Mer 7 Nov 2012 16:10

Réponses: 7

Vus: 1851

Dernier message par liberte Voir le dernier message
Lun 5 Jan 2015 12:55
La Suède: Kory au pays des élans
1, 2par Korydween » Sam 2 Jan 2016 15:47

Réponses: 42

Vus: 1843

Dernier message par jerome b Voir le dernier message
Mar 4 Oct 2016 21:12

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité