Nous sommes le Lun 16 Jan 2017 22:46


J'aime la cuisine... elle non plus

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!

Modérateur: W4x

J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Asma » Mer 11 Jan 2017 12:50

Quand dieu m'a accordé sa bénédiction, j'ai acquis une sorte de don rare et précieux : celui de réussir à rater tous mes plats. Sucré ou salé, c'est toujours raté ! J'ai donc décidé de me spécialiser dans la préparation des cocktails et des boissons : « Au moins ça, c'est inrattable », me disais-je. Du moins, c'est ce que je pensais... car, devinez quoi ? Je l'ai pourtant raté mon fameux mojito avec sirop de grenadine. Aujourd'hui, j'ai comrpris que je ne suis pas faite pour la cuisine... ou c'est peut-être la cuisine qui n'est pas faite pour moi.

Désillusion : nous ne sommes pas naturellement doué(e)s pour les choses qui nous passionnent. Certes, tout s'apprend, mais je pense qu'au départ, il y a un don susceptible de se développer. Autrement dit, le don et l'apprentissage sont deux caractéristiques qui se complètent, et l'une ne va pas sans l'autre.

Ce don, moi, je ne l'ai pas en cuisine :'( Mais j'essaye encore ...
Avatar de l’utilisateur
Asma
 
Messages: 28
Enregistré le: Lun 2 Jan 2017 22:39
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Livingstone » Mer 11 Jan 2017 13:38

Changeons d'angle de vue. Une recette peut aussi être considérée comme un algorithme : et si tu essaies d'algorithmer scrupuleusement au lieu de cuisiner ?
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche
Avatar de l’utilisateur
Livingstone
 
Messages: 640
Enregistré le: Lun 8 Aoû 2016 19:16
Localisation: Dans ma captcha, en Cybérie
Présentation: la réponse est 42
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar RegisRobert » Mer 11 Jan 2017 15:06

Asma a écrit:J'ai donc décidé de me spécialiser dans la préparation des cocktails et des boissons : « Au moins ça, c'est inrattable », me disais-je. Du moins, c'est ce que je pensais... car, devinez quoi ? Je l'ai pourtant raté mon fameux mojito avec sirop de grenadine.

C'est peut-être aussi la recette qui est pas top top. Suivre une recette ça mène parfois à un truc qui correspond pas à ton goût. Une recette c'est ni plus ni moins qu'un guide, après tu peux ajuster selon tes préférences.
Projet du moment.
A vos yeux je semble être invisible.
Je suis là et j'observe.
Avatar de l’utilisateur
RegisRobert
 
Messages: 195
Âge: 25
Enregistré le: Jeu 22 Sep 2016 14:02
Présentation: Ni Regis, ni Robert
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Différente » Jeu 12 Jan 2017 00:27

Pour moi une recette c'est comme un protocole de TP de sciences en bien plus simple !! Et la cuisine, un savant mélange de chimie et de créativité...

Étudié la formation de la Béchamel à l'échelle moléculaire a été le déclic, ça va sans doute en faire rire certains, mais depuis c'est vraiment comme ça que je perçois la cuisine (des réactions chimiques et physiques, des remaniements moléculaires...). Ce qui ne veut pas dire que je cuisine avec une blouse et des éprouvettes graduées, loin de là !
Tu passes la moitié de ta vie à hésiter avant de te décider de quelque chose et le reste du temps t'es pas sur d'avoir pris la bonne décision.
Différente
 
Messages: 148
Âge: 28
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 12:00
Présentation: C'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Asma » Jeu 12 Jan 2017 03:14

Livingstone a écrit:Changeons d'angle de vue. Une recette peut aussi être considérée comme un algorithme : et si tu essaies d'algorithmer scrupuleusement au lieu de cuisiner ?


Les mathématiques et l'algorithmique ne sont pas mon fort.
Il m'est donc difficile de comprendre ta métaphore .

:D

RegisRobert a écrit:
Asma a écrit:J'ai donc décidé de me spécialiser dans la préparation des cocktails et des boissons : « Au moins ça, c'est inrattable », me disais-je. Du moins, c'est ce que je pensais... car, devinez quoi ? Je l'ai pourtant raté mon fameux mojito avec sirop de grenadine.

C'est peut-être aussi la recette qui est pas top top. Suivre une recette ça mène parfois à un truc qui correspond pas à ton goût. Une recette c'est ni plus ni moins qu'un guide, après tu peux ajuster selon tes préférences.


C'est ce que je me suis dit au début. Mais hélas, j'ai essayé toutes sortes de recettes, même celles cuisinées par ma soeur et ma mère... le résultat est toujours le même. Et ce n'est pas uniquement une question de goût, mais aussi de design cullinaire.

La question est bien plus profonde : je pense que le don, soit on l'a, soit on l'a pas.
Préparer un Mojito, ce n'est quand-même pas sorcier.

Différente a écrit:Pour moi une recette c'est comme un protocole de TP de sciences en bien plus simple !! Et la cuisine, un savant mélange de chimie et de créativité...

Étudié la formation de la Béchamel à l'échelle moléculaire a été le déclic, ça va sans doute en faire rire certains, mais depuis c'est vraiment comme ça que je perçois la cuisine (des réactions chimiques et physiques, des remaniements moléculaires...). Ce qui ne veut pas dire que je cuisine avec une blouse et des éprouvettes graduées, loin de là !


Tout à fait Différente !
Et si on rate une expérience de chimie, tout risque de nous exploser au visage.
Avatar de l’utilisateur
Asma
 
Messages: 28
Enregistré le: Lun 2 Jan 2017 22:39
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Loups56 » Jeu 12 Jan 2017 12:00

Les recettes de ma mère, pour ma part, ne sont pas à suivre scrupuleusement... elle rajoute toujours un petit quelques choses ou alors mets les quantités "au pif", ce qui, lorsque je suis bêtement la recette, cela ne donne forcément pas le même résultat... :lol:


Pour les plats ratées, ce qui m'arrive assez souvent ou comme tu le dis la présentation qui n'est pas tip top, c'est souvent parce que j'ai du mal à attendre patiemment à côté des gamelles ;) alors je vais faire un petit tour par là, je regarde les oiseaux par la fenêtre.... et paf.... loupé le créneau où il fallait rajouter un ingrédient, sortir la gamelle... et lorsque j'essaye de rattraper le truc, c'est souvent pire :rofl:


Et pourtant, a chaque fois, je me dis que je ne me ferais plus avoir :hai: bon qu'est ce qu'on mange ce midi ? :lol:
Avatar de l’utilisateur
Loups56
 
Messages: 151
Images: 111
Âge: 31
Enregistré le: Jeu 22 Jan 2015 10:14
Présentation: Loups
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Différente » Jeu 12 Jan 2017 12:11

Moi je rate les pâtes alors que je suis capable de créer des recettes, de faire des jembalayas, des macarons, des opéras... Mais les pâtes non, ça déborde, trop cuites, pas assez...
Tu passes la moitié de ta vie à hésiter avant de te décider de quelque chose et le reste du temps t'es pas sur d'avoir pris la bonne décision.
Différente
 
Messages: 148
Âge: 28
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 12:00
Présentation: C'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Mei Run » Jeu 12 Jan 2017 13:46

Depuis que je m'applique à la cuisine avec la rigueur que j'avais en chimie et en maths, je ne rate plus (trop) !!

Car j'étais comme toi, une sous-douée de la spatule, une abomination casserolesque, je ratais la poele en faisant des oeufs au plat, je ratais les purées mousseline, j'ai fais brûler un nombre incalculable de trucs (et de casseroles), je me suis brûlée, coupée, j'ai pété des trucs... Un désastre ambulant dès que je mettais un pied devant une gazinière.

Et puis un jour en m'essayant à la mayo, je me suis dit que finalement ce n'était que de la chimie, et qu'il fallait que je sois aussi maniaque en cuisine qu'ailleurs.
Balance électrique et pesage au gramme près, outils adaptés, recettes éprouvées par d'autres avant moi qu'ils ont bien voulu me transmettre, respect de la dite recette à la lettre, et pouf, maintenant, je fais des trucs mangeables !

C'est formidable.

Enfin. Je fais des gâteaux au yaourt et dérivés, des moelleux, des muffins, des trucs à base de fruits genre tartes, mousses, etc.
Surtout de la pâtisserie "de famille" quoi.
Parfois des purées, des soupes, des gratins, des poêlées diverses et variées. Mais rien de très élaboré en salé...
ça casse pas 3 pattes à un canard tchernobylien, mais c'est déjà mieux que la soupe de purée mousseline accompagnée de son riz trop cuit et son oeuf au parquet quoi :D
"Twenty years from now you will be more disappointed by the things that you didn't do than by the ones you did do. So throw off the bowlines. Sail away from the safe harbor. Catch the trade winds in your sails. Explore. Dream. Discover."
Avatar de l’utilisateur
Mei Run
d'obédience britannique
 
Messages: 710
Âge: 31
Enregistré le: Mar 30 Sep 2014 19:11
Localisation: Âne & cie
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Livingstone » Jeu 12 Jan 2017 14:09

Je vais dire autrement : appliquer à la lettre une "routine" fiable en s'assurant au préalable que les termes sont compris (le vocabulaire mais aussi les tournures pleines d'implicites des recettes...) et la lettre suffisante (croiser les recettes). Les intuitions et les variations c'est bien, mais il faut d'abord des bases et une banque de données aussi d'essais-erreurs, ce qui peut prendre quelques mois avant d'assurer au pifomètre.

"Jeter les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée et faire cuire 10 minutes" (selon l'indication du paquet)... flou. Il faut croiser plusieurs recettes
L'eau bouillante, c'est une fois atteints les gros bouillons, 10 minutes, ce n'est pas 9 ou 11, un grand volume, en l'occurrence c'est 1 litre pour une portion individuelle ; "salée"... il faut tester de fois en fois le résultat final et s'en souvenir, "faire cuire", c'est ici maintenir une ébullition suffisante, et "ne pas mettre de couvercle" ça se trouve sur telle autre recette, ainsi que le fait d'"ajouter un peu d'huile" avant de jeter les pâtes pour ne pas qu'elles collent (et jeter les pâtes en visant l'huile), "d'égoutter aussitôt qu'on coupe le feu", de rincer rapidement les pâtes sous l'eau froide pour arrêter la cuisson si on doit les garder...
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche
Avatar de l’utilisateur
Livingstone
 
Messages: 640
Enregistré le: Lun 8 Aoû 2016 19:16
Localisation: Dans ma captcha, en Cybérie
Présentation: la réponse est 42
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Asma » Jeu 12 Jan 2017 15:57

Mei Run a écrit:Depuis que je m'applique à la cuisine avec la rigueur que j'avais en chimie et en maths, je ne rate plus (trop) !!

Car j'étais comme toi, une sous-douée de la spatule, une abomination casserolesque, je ratais la poele en faisant des oeufs au plat, je ratais les purées mousseline, j'ai fais brûler un nombre incalculable de trucs (et de casseroles), je me suis brûlée, coupée, j'ai pété des trucs... Un désastre ambulant dès que je mettais un pied devant une gazinière.

Et puis un jour en m'essayant à la mayo, je me suis dit que finalement ce n'était que de la chimie, et qu'il fallait que je sois aussi maniaque en cuisine qu'ailleurs.
Balance électrique et pesage au gramme près, outils adaptés, recettes éprouvées par d'autres avant moi qu'ils ont bien voulu me transmettre, respect de la dite recette à la lettre, et pouf, maintenant, je fais des trucs mangeables !

C'est formidable.

Enfin. Je fais des gâteaux au yaourt et dérivés, des moelleux, des muffins, des trucs à base de fruits genre tartes, mousses, etc.
Surtout de la pâtisserie "de famille" quoi.
Parfois des purées, des soupes, des gratins, des poêlées diverses et variées. Mais rien de très élaboré en salé...
ça casse pas 3 pattes à un canard tchernobylien, mais c'est déjà mieux que la soupe de purée mousseline accompagnée de son riz trop cuit et son oeuf au parquet quoi :D


Super alors ! C'est rassurant :)

J'avoue qu'à chaque fois que j'essaye une nouvelle recette, il faut que j'y ajoute une touche personnelle et c'est ce qui fait que mes plats soient ratés... Je vais désormais m'y appliquer :clap:

Différente a écrit:Moi je rate les pâtes alors que je suis capable de créer des recettes, de faire des jembalayas, des macarons, des opéras... Mais les pâtes non, ça déborde, trop cuites, pas assez...


Dans ce cas, essaye de calculer le temps de cuisson, en utilisant, par exemple, un chronomètre.
Ça a marché avec moi.

Livingstone a écrit:Je vais dire autrement : appliquer à la lettre une "routine" fiable en s'assurant au préalable que les termes sont compris (le vocabulaire mais aussi les tournures pleines d'implicites des recettes...) et la lettre suffisante (croiser les recettes). Les intuitions et les variations c'est bien, mais il faut d'abord des bases et une banque de données aussi d'essais-erreurs, ce qui peut prendre quelques mois avant d'assurer au pifomètre.

"Jeter les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée et faire cuire 10 minutes" (selon l'indication du paquet)... flou. Il faut croiser plusieurs recettes
L'eau bouillante, c'est une fois atteints les gros bouillons, 10 minutes, ce n'est pas 9 ou 11, un grand volume, en l'occurrence c'est 1 litre pour une portion individuelle ; "salée"... il faut tester de fois en fois le résultat final et s'en souvenir, "faire cuire", c'est ici maintenir une ébullition suffisante, et "ne pas mettre de couvercle" ça se trouve sur telle autre recette, ainsi que le fait d'"ajouter un peu d'huile" avant de jeter les pâtes pour ne pas qu'elles collent (et jeter les pâtes en visant l'huile), "d'égoutter aussitôt qu'on coupe le feu", de rincer rapidement les pâtes sous l'eau froide pour arrêter la cuisson si on doit les garder...


Ce que tu dis est vrai.
Pour enseigner l'alphabet à un enfant, il faut d'abord citer la lettre A avant d'arriver à la lettre Z.
Mon problème c'est que je passe toujours à la vitesse supérieure :lol: Impatiente que je suis
Avatar de l’utilisateur
Asma
 
Messages: 28
Enregistré le: Lun 2 Jan 2017 22:39
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Aurore » Ven 13 Jan 2017 19:18

En fait, c'est quoi qu'on appelle rater une recette?
Pour moi, rater un truc, c'est pas cuit, cramé, voire pas bon (mais là ça dépend des goûts...).
Par exemple: cramer sur le fond de la casserole (mais je récupère ce qui est pas cramé), mixer une soupe mais il reste des fibres très désagréables dans la bouche...
Par contre, un truc bien cuit, bon (question de goût bien sûr) même moche, j'appelle ça réussi :D
Je plussoie aussi le côté essai / erreur ainsi que l'attention. (C'est-à-dire quand je fais la cuisine, je regarde pas la télé, et si y'a un moment de flottement, je range / fais la vaisselle / prépare la suite, voire ouh lala je me pose avec un thé / une miso!!

Bref, don, je sais pas, plaisir oui!!
Avatar de l’utilisateur
Aurore
 
Messages: 61
Âge: 33
Enregistré le: Lun 18 Jan 2016 16:49
Présentation: presentations/aurore-tous-les-jours-t7171.html
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: J'aime la cuisine... elle non plus

Messagepar Asma » Ven 13 Jan 2017 21:41

Aurore a écrit:En fait, c'est quoi qu'on appelle rater une recette ?

En un mot : inmangeable.

Aurore a écrit:Par contre, un truc bien cuit, bon (question de goût bien sûr) même moche, j'appelle ça réussi :D

Il y a toujours des astuces pour cacher la surface moche d'un gâteau : le sucre glace. Ni vu ni connu :lol:

Aurore a écrit:Bref, don, je sais pas, plaisir oui !!

Oui, je conforme. Ça fait toujours plaisir de cuisiner. Une sorte de défoulement.

Loups56 a écrit:Les recettes de ma mère, pour ma part, ne sont pas à suivre scrupuleusement... elle rajoute toujours un petit quelques choses ou alors mets les quantités "au pif", ce qui, lorsque je suis bêtement la recette, cela ne donne forcément pas le même résultat... :lol:


Pour les plats ratées, ce qui m'arrive assez souvent ou comme tu le dis la présentation qui n'est pas tip top, c'est souvent parce que j'ai du mal à attendre patiemment à côté des gamelles ;) alors je vais faire un petit tour par là, je regarde les oiseaux par la fenêtre.... et paf.... loupé le créneau où il fallait rajouter un ingrédient, sortir la gamelle... et lorsque j'essaye de rattraper le truc, c'est souvent pire :rofl:


Et pourtant, a chaque fois, je me dis que je ne me ferais plus avoir :hai: bon qu'est ce qu'on mange ce midi ? :lol:


Je me reconnais dans ce que tu dis :lol:
Avatar de l’utilisateur
Asma
 
Messages: 28
Enregistré le: Lun 2 Jan 2017 22:39
Profil: En questionnement
Test: NON



Retourner vers Vos passions et loisirs

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Concours de cuisine artistique è_é
par Benoît » Ven 2 Déc 2016 11:22

Réponses: 8

Vus: 268

Dernier message par Aurore Voir le dernier message
Mer 14 Déc 2016 14:31
Quelle Dame cette Mat-atari! Elle met Pat!
par zaza » Jeu 4 Oct 2012 10:44

Réponses: 4

Vus: 563

Dernier message par Melokine Voir le dernier message
Ven 5 Oct 2012 17:56
Plus qu'une passion, un art de vivre: la Moto
1 ... 8, 9, 10par Joebar » Ven 6 Juil 2012 11:38

Réponses: 239

Vus: 18606

Dernier message par SuperBoby Voir le dernier message
Lun 14 Nov 2016 19:18

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité